The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Se sentir bien entouré est une question de survie
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Antony L. Danvers
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Mer 6 Jan 2021 - 10:20
Ça se voit comme le nez au milieu de la figure que ça lui plaît pas à la petite brune le fait que j'ai pas été d'accord avec son plan. Mais comment est-ce qu'elle s'imaginait que tout ça allait être possible en étant que deux ? Parfois je me demande si elle le fait exprès parce qu'elle a bien trop confiance en elle ou si elle a juste jamais eu à se retrouver dans une situation pareille. Enfin, je sais aussi que le stress fait parfois réagir de manière stupide et tout le monde peut pas être aussi blasé que moi en toute situation.

Je glisse ma main dans mes cheveux, venant me frotter l'arrière du crâne en réfléchissant juste après. Même en redescendant dans la cour pour essayer de passer en toute discrétion, il reste encore des morts sur le chemin entre notre point de chute et la voiture. Donc le risque reste présent. Bon, d'un autre côté je m'attendais plus à ce que ça soit facile à partir du moment où il avait fallu que la mistinguette décide qu'on avait pas assez traîné ici et qu'il fallait qu'on prenne le risque d'aller chercher ce groupe électrogène à la noix.

Le pire dans tout ça c'est certainement qu'elle démord pas de son idée. Elle y tient à ce truc et si je comprends qu'il puisse être vraiment utile, franchement je vois pas en quoi risquer d'y laisser nos peaux aidera le camp d'une quelconque façon. Autant nous tirer, attendre que ça se calme et revenir plus tard. Mais ça, c'est mon point de vue.

Toujours est-il qu'on a pas encore bougé et qu'il va falloir se décider. Alex veut que je passe le premier – je sais pas pourquoi ça me surprend pas – et du coup c'est ce que je vais faire. J'ai pas vraiment de plan, hormis celui de pas me faire repérer si possible et de me dépêcher de partir à la bagnole.

Juste avant d'entamer ma descente, je regarde la brune un instant sans rien dire avant de me décider à lui partager mon idée. Parce que c'est plus une idée pas forcément très sécuritaire plus qu'un véritable plan. J'descends, j'pousse la benne à ordures pour enfermer les autres. Je fais quand même une petite pause parce que sinon ma phrase sera trop longue et ça va me faire chier. Même moi j'aurais plus eu envie de m'écouter alors je préfère séparer le tout en deux temps pour pas que la jeune femme se décide à ne plus faire attention à ce que je dis.

Toi, tu files chercher la bagnole et tu r'viens là. J't'attends au groupe électrogène et j'sécurise la zone. Oui, en gros je prends tous les risques et même celui de la voir se tirer avec ma bagnole en me laissant là parce qu'elle aura paniqué au dernier moment. J'espère juste que c'est pas ce qui va se passer.

Du coup, je lui tends les clés histoire qu'elle comprenne que c'est ça qu'on va faire et pas autre chose, parce que c'est beaucoup plus logique que de jouer les appâts au bout d'une corde. Une fois qu'elle les a prises, j'échange un rapide regard entendu avec elle, hoche la tête et me lance dans ma descente. C'est haut, j'ai pas forcément de bonnes prises et j'ai vraiment peur de pas réussir à arriver en bas sans me casser la gueule.

C'est presque par miracle que rien ne se passe et que j'arrive sain et sauf en bas. J'ai apparemment pas été repéré et c'est tant mieux. Me déplaçant jusqu'à la fameuse benne à ordures, je la pousse de toutes mes forces pour la faire coulisser contre la porte et ainsi bloquer la sortie à tous ces morts qui se sont engouffrés dans le bâtiment. Évidemment le bruit a attiré les autres qui étaient à l'extérieur vers moi et j'imagine qu'on aura pas beaucoup de temps avant que les nouveaux occupants de la bâtisse ne cherchent à passer par les fenêtres.

Relevant la tête vers le toit où se trouve toujours Alex, je lui fais signe de descendre et surtout de profiter de l'attention qui est sur moi pour pouvoir filer jusqu'à la bagnole. Aller !



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1594
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Sam 9 Jan 2021 - 16:03
Femme au volant, morts avant le tournant

Je le sens hésiter et le regarde avec attention. Il a l’expérience que je n’ai pas et c’est possible que je me demande si je n’ai pas dit une bêtise en avec mon « je te suis ». Il y a peut etre une règle universelle qui fait que c’est les femmes et les espionnes en premier dans ce genre de situation. Qu’est ce que j’en sais moi. Outre le fait que je viens d’un camp avec que des filles, j’ai pas assez de sortie a mon palmarès pour savoir s’il y a des subtilités de ce genre a savoir.

Je reste un peu surprise a attendre de savoir si ca va être une bonne ou pas quand il m’annonce qu’il va pousser la benne a ordure. J’en oublie presque de compter les mots et me rendre compte qu’il va entrer dans son livre des records là, comme quoi, je suis peut être douée pour faire parler les gens finalement, quand je comprends qu’on va essayer de ramener le st graal pour de bon.

Je sens un grand sourire apparaitre sur mon visage et je lui saute presque dans les bras, comme une gosse a qui on vient d’offrir un poney, pour le serrer contre moi avec un :

« Merci ! Merci ! Merci ! »


Vous n’imaginez pas la magie de juste imaginer le camp avec du chauffage au point ou j’en suis a me demander si je vais pas crever de froid toute les nuits. Par contre j’essaye de garder un air résolu quand je me rends compte que ca va impliquer pas mal de dangers, pour lui comme pour moi. Je lui prends les clés avec la même ferveur que la fois ou papa m’avait donné celle de sa Jaguar alors que je venais tout juste d’avoir le permis. Mieux vaut ne pas repenser a ce qui était arrivé à sa voiture. Je range avec précaution les clefs, ça serait con de les perde en route. Je serre les fesses sur toute sa descente. Il a pas l’air sur de lui mais il ne s’en sort pas mal.  J’attends son signale et regarde avec angoisse la manœuvre, craignant qu’il se fasse mordre à tout moment.

Quand il me dit que c’est mon tour, je ne me le fais pas répéter deux fois et c’est avec plus de grâce que lui que je me laisse glisser au sol. Il faut dire que ca soit pour faire assistante de magicien ou gérer l’électricité dans des show, c’est exclu d’avoir le vertige.  Je commence a slalomer entre les morts de la cours quand je fais l’erreur de me retourner pour voir si tout va bien du côté de Tony, avant de me prendre les pieds dans un morceaux de fer au sol. Avec toute la distinction d’une fiente d’oiseau et la discrétion d’un pet de mammouth je m’étale en avant, la tête la première avec un tonitruant.

« Merde !! »


Je me redresse difficilement, avisant quelques petites écorchures qui ne sont rien a coté de mon ego meurtris. Je n’ai pas le temps de retirer les cailloux de mes mains ou mon menton que j’avise que j’ai de la compagnie. Quelques morts ont finalement trouvé plus de charme a mon postérieur qu’a celui de Tony. Ok, pas de panique, ca va bien se passer non ? Ca lui en fait moins non ? En fait je ne prends pas trop le temps de réfléchir, je fais un signe rapide a mon compagnon que ca va avant de commencer a courir avec la motivation d’une pucelle coursée par un copain un peu trop chaud et qui ne se sent pas encore prête au décapsulage.  J’arrive avant eux a la voiture mais ils ne m’ont pas lâché. J’ai a nouveau les mains qui tremble et fait tomber les clés avant de les rattraper pour galérer a ouvrir la portière. Je ne sais pas si je suis faire pour cette vie de mercenaire. J’arrive de justesse a la déverrouiller et a m’engouffrer dans le véhicule avant que les mains mortes ne s’écrase sur la vitre. Je peste et démarre le moteur, avant de partir comme une bombe J’arrive dans la cour avec un peu trop de sportivité, j’ai toujours été fan de fast and furious, reversant un mort pendant mon drift plus ou moins contrôler. Au moins, la voiture de Tony a pas fini comme celle de papa. Je sors rapidement sans couper le moteur et essaye de pas trop avoir la tête de « c’était pas fait exprès ».

« Ca va?»


Je grimace en avisant d'un morceau de mort qui a été trainé sous la roue et qui bouge encore.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Mar 12 Jan 2021 - 15:24
Je jette un regard plein de dégoût vers mes mains lorsque j'ai fini de pousser la benne à ordures. Je sais pas trop ce qui traînait là-dessus mais c'est visqueux, gluant et particulièrement dégueulasse. Et évidemment, ça colle. J'essaie de m'essuyer comme je peux contre le mur mais franchement c'est pas super efficace.

En tout cas j'ai pas vraiment le temps de m'attarder là-dessus. Je relève la tête en entendant des râles s'approcher de moi et c'est là que je vois une bonne dizaine de morts qui se sont bien rendu compte qu'un véritable buffet à volonté venait de descendre au milieu d'eux. Du coup j'ai pas trop le choix et j'essuie mes mains sur mon pantalon avant de finalement faire glisser mon fusil de mon épaule. Les balles partent, plusieurs corps s'effondrent et j'espère que ça sera suffisant pour détourner l'attention des cadavres qui sont toujours là à se balader autour du bâtiment.

Je détourne un instant mon attention de mes « adversaires » quand j'entends Alex pester et surtout que j'entends le bruit qu'elle a fait en descendant. Sérieusement ? Même moi j'ai réussi à pas faire de connerie malgré ma maladresse. A croire que j'ai trouvé pire que moi. Je soupire, me contente de lever les yeux au ciel et c'est là que je me rends compte que j'ai un peu trop négligé ce que j'étais en train de faire. Une main passe dans le bord de mon champ de vision, me permettant ainsi de l'esquiver de justesse et de m'éloigner suffisamment pour que les mâchoires que j'entends claquer une seconde plus tard le fassent dans le vide et pas sur moi.

Connard, que je lâche tout en collant le bout de mon canon contre le crâne du mordeur qui éclate au moment même où la balle tirée le transperce. Bon. Un de moins. J'observe un peu autour de moi pour voir combien il en reste. Franchement ? Un peu trop à mon goût. Heureusement, j'entends un bruit de moteur pas très loin qui me fait bien comprendre qu'au moins la brune a réussi à atteindre la bagnole. Maintenant ? Ouais, j'espère juste qu'elle va pas se tirer et me laisser en plant comme un con.

Mais c'est au bout de quelques secondes à peine et après un drift qui a failli me faire avoir une expression faciale du type haussement de sourcil surpris, voilà la jeune femme qui sort de ma voiture comme si de rien n'était après avoir défoncé l'aile arrière en percutant un mort. Tout ce à quoi elle a droit c'est un soupir alors que j'observe la bosse dans la carrosserie. Bon... Va falloir trouver un moyen de réparer ça, sinon je vais devoir aller embêter Salem. C'est con parce que j'aurais bien aimé la garder en bon état cette caisse puisqu'elle me l'a réparée sans rien demander en échange. Bref.

Mh. C'est ma seule réponse quand elle me demande si ça va et je lui fais signe de venir me filer un coup de main pour qu'on puisse attacher la remorque du groupe électrogène à la boule prévue à cet effet sur la voiture. Les morts se rapprochent, j'entends les craquements des vitres derrière moi qui me font comprendre que ceux enfermés à l'intérieur ne vont pas tarder à pouvoir nous rejoindre ici. En gros, mieux vaut pas perdre de temps.

Dès que l'attache est sécurisée, je fais signe à Alex de grimper du côté conducteur et vais m'installer à ma place. Bon, je m'éclate les genoux dans le volant parce qu'elle a avancé le siège comme je sais pas quoi pour pouvoir rouler. Aïe. C'est tout ce que je trouve à dire avant de refermer la portière et de me réinstaller en soupirant. On a pas vraiment le temps mais j'ai pas le choix non plus. Je peux pas conduire si j'ai l'impression d'être coincé dans la voiture de Barbie.

Les premières mains décharnées commencent à venir essayer de s'accrocher au capot quand je commence enfin à accélérer. Les roues patinent un peu dans la boue qui se trouvait à cet endroit mais j'arrive rapidement à reprendre le contrôle et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire on quitte cet endroit en laissant derrière nous les cadavres qui tentent pourtant de nous suivre et que j'observe rapidement dans le rétro. Ouf.



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1594
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Ven 15 Jan 2021 - 10:32
Femme au volant, morts avant le tournant

Et bien Tony, caches ta joie de me voir revenir. C’est bien un mec a regarder s’il y a pas des éraflures sur sa caisse au lieu de se réjouir que son Uber soit revenu. Hey, tu sais que quand je te demandais si ca aller, c’était genre « t’as été mordue ? T’es pas blessé ? ». Monsieur muet articule a peine un geste pour que je vienne l’aider avec un air de constipé. Ok, il y a un peu de taule froissé mais sans rire, il aurait vu la tête de la voiture de papa le jour ou il me l’a prêté, il serait content. Ce n’est pas de ma faute si mon moniteur d’auto école me disait que j’étais plus faite pour conduire un tank qu’une voiture. Tony !!  Sans rire, avec son quota mot et sa capacité a pas sourire, ce mec doit être celib !!

Je ne montre rien de mon agacement, me précipitant dehors pour l’aider. Voir le st graal qu’il a sauvé et qui va nous apporter de la chaleur et du confort, enfin, s’il est pas trop abimé et que je sais le relancer, agis plus vite qu’un euphorisant coupé avec un joint. Enfin, quand je dis détente… un craquement me fait stresser plus qu’un chien de prairie et j’avise que les morts enfermées dans le local sont en train de pousser la benne et les vitres. Cela ne tiendra pas longtemps ! Le peu de sourire que j’ai pu avoir disparait immédiatement et j’aide Tony plutôt efficacement malgré mes mains tremblantes et mes coups d’œil nerveux vers le local. La benne se renverse mais les gènes encore suffisamment… du moins pour le moment.

Dès qu’on a fini, on se fait pas prier pour sauter dans la voiture, surtout que les premiers morts commence a réussir a se dégager et c’est pas pour aller voir ailleurs si on y est. Dans le genre fixette, ils sont bons. Tony, toujours aussi prévenant et délicat, me pousse du coté de la place du mort, au cas ou j’aurais eu u doute que Monsieur fait partie de ces machos qui ne veulent pas laisser le volant a une femme. En même temps, j’avais pas prévu de me la rejouer fast and furious avec mon trésor attaché derrière. Je l’entends se plaindre quand il s'installe et comprend qu’il s’est cogné a cause des réglages de siège. Mais quelle chochotte !!

« C’est pas de ma faute si je suis taillée comme un Ewok »


C’est pas pour rien que personne ne laisse les Ewoks piloter un X Wing. Ils sont trop courts sur pattes. J’en ai un peu marre de me sentir naine depuis que je suis avec les expendables !!! Je pousse un petit cris de surprise qui clos le débat quand un mort tape des mains ma vite et c’est avec tout le calme possible dans ce genre de situation que je dis :

« DEMARRRREUUU DEMMMMMMMAAAAAREEEUUU !!!! »

Les roues semblent patiner un peu dans un suspense intolérable pour mes nersf et je prends le temps, mauvais reflexe, de mettre ma ceinture, comme si ca allait me sauver de quoique ce soit. Ce n’est que lorsque nous sommes loin et que j’arrive a me détendre et briser le silence avec une crise de fou rire nerveux que j'ai du mal a calmer avant de dire.

« Oh mon Dieu… ooooh mooon Diiiieuuu…. Dis moi que c’est pas toujours comme ça les sorties avec toi. »

Ni avec les autres. Bon sang !! Je ne survivrais pas a cette mission d’infiltration si c’est ca tous les jours. Je jette des coups d’œil au groupe électrogène qui suis gentiment même si je n’aime pas son inclinaison, j’ai peur qu’il ait été abimé pendant l’accélération. Je n’ose pas demander a Tony de s’arrêter pour que j’aille voir. De toute façon, j’ai les jambes en coton de la poussée de stress qu’on vient de subir. Je me retourne vers l’avant quand je sens la voiture ralentir et avide qu’il y a deux poteaux électrique couchés sur la route. On est venu tantôt par la. En plus, déjà un poteau qui tombe sur la route alors qu’il y a pas de vent c’est louche, mais deux … je relance un regard inquiet a Tony, car même pour une novice des missions ca sent le piège.

« On fait quoi ? »

Oui, c’est lui le vétéran de nous deux. Le hoc c’est qu’avec ce qu’on remoque, faire une marche arrière c’est compliqué. Je me tourne pour regarder mon précieux…

« Je sors je détache le générateur, tu fais ta marche arrière et  on re… TONY !!! Y’a des gens qui arrivent par derrière !!! »


Oui, cette phrase, sortie de son contexte, pourrait être le titre et le scripte d’un film de youporn, mais là, je suis trop en stresse pour y penser. On est pas coller au barrage, ceux qui arrivent ne sont qu’une poignée et encore loin de nous. Mais ils ont des armes et je pressens qu’ils ne veulent pas que nous demander l’heure. La, pour le coup, je suis moins chaude pour sortir de la voiture.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Lun 18 Jan 2021 - 20:29
J'ai vraiment cru qu'on allait jamais repartir de cet endroit. Surtout que bon, en toute sincérité, je crois que j'aurais vraiment pu me passer des commentaires de Alex en prime de tout ce qui était déjà suffisamment stressant autour de nous. Les morts qui s'approchaient de la voiture, le sol boueux qui menaçait de nous garder sur place, la benne à ordures qui n'avait pas tenu aussi longtemps que je l'aurais espéré... Sincèrement c'était loin d'être le tableau idéal. Mais d'un autre côté, j'avais pas trop le choix que de réussir à partir d'ici. Flemme de mourir comme ça et pour une idée à la con. Pratique, certes, mais à la con quand même.

Mais si le démarrage est assez difficile parce que les roues patinent dans la boue, je parviens pourtant à retrouver de l'adhérence et à nous faire quitter cette espèce de cour de l'enfer sans trop de dommages.

Concentré sur la route pour essayer d'éviter les différents obstacles qu'on rencontre, je ne réagis que par un rapide regard en coin vers la brune lorsqu'elle éclate de rire et me demande si c'est toujours comme ça les sorties avec moi. Je hausse les épaules, reportant mon attention sur le chemin et les alentours, en guise de réponse. Ça dépend. En un sens, oui. C'est souvent comme ça. Soit parce que j'ai un karma pourri soit simplement parce que ma maladresse m'attire des emmerdes. Mais elle a pas spécialement besoin de le savoir ça. Surtout que bon, c'est un peu le quotidien de tout le monde maintenant. Y'a plus de morts que de vivants sur les routes, alors forcément qu'on finit toujours par se retrouver dans la merde à cause d'eux.

Sauf que ce qui arrive face à moi, c'est pas des morts. C'est quelque chose de pas naturel du tout. Deux poteaux électriques renversés au sol et barrant la route. Immédiatement, je fronce les sourcils et ralentis avant de m'arrêter. Pourtant, j'ai toujours la main sur le levier de vitesse au cas où il faudrait passer la marche arrière en catastrophe et s'en aller.

Un simple regard vers le bout des poteaux me permet de savoir que ça a été coupé par des vivants et que ce n'est pas dû à une chute accidentelle. Ce qui ne me dit donc évidemment rien qui vaille. Mais alors que j'observe les alentours en n'écoutant que d'une oreille ce que l'autre pipelette est en train de raconter, elle hurle mon prénom et me fait sursauter. J'ai à peine le temps de la foudroyer du regard qu'elle me désigne déjà que des gens sont en train d'arriver derrière nous.

Fait chier.

Je relève le regard vers mon rétroviseur et constate qu'il y a effectivement deux hommes qui s'approchent de nous, battes de baseball à la main. Sérieux, ils ont rien de mieux à faire ? Un soupir m'échappe une nouvelle fois et je coupe le moteur, venant discrètement attraper mon fusil qui se trouve sur la banquette arrière. J'essaie de bouger le moins possible pour éviter d'alerter ces inconnus, les gardant en visuel dans mon rétroviseur. Reste là, sois discrète...

Récupérant mon fusil, je viens ouvrir la portière de ma main libre et sors du véhicule en abaissant la poignée située sous la gâchette de mon arme. Je suis prêt à tirer et apparemment c'est assez dissuasif pour ces hommes. Ils s'arrêtent, se regardent avant de m'observer et de se mettre à rire. Ils pensent que je vais pas vraiment tirer ou quoi ? Tu ferais mieux de ranger ton arme et de nous donner ton joli petit gadget derrière ta bagnole. Et tant qu'on y est, ta bagnole aussi tiens!

Haussant un sourcil rapidement, je m'apprête à leur répondre quand je sens un canon se poser sur la base de ma nuque. Forcément, je me fige et déglutis difficilement. Donc ils sont trois au final. C'est bien ma veine. J'espère juste, là tout de suite, que Alex n'en a pas découvert un quatrième et qu'elle sera potentiellement en capacité de faire quelque chose pour m'offrir une ouverture. Ces types vont pas l'emporter au paradis celle-là. Et hors de question qu'ils me piquent ma caisse. Trois contre un, hm ?



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1594
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Mer 20 Jan 2021 - 17:34
Celle qui espere qu'ils tirent comme des trooper

Je reste a regarder la tête de Tony avec cette ferveur de nana qui espère qu’il va me sortir plus qu’un lapin de son chapeau. Allez !! C’est toi le vétéran !! Dis moi que tu sais ce qu’on doit faire dans ce genre de cas !! Parce que moi je sais te brancher l’électricité de partout mais ça, c’est pas mon domaine. Je plisse le front avec angoisse alors qu’il fait durer le suspense et lui… lui il soupire ??? C’est tout ?? TONY !!! J’ai besoin là d’être rassurée ou savoir si c’est le moment de paniquer !!! Il n’a pas l’air de se rendre compte de mon état de nerf.

Toujours sans un mot et sans que je ne quitte des yeux, il coupe le moteur et prends son arme. Il a l’air calme, lui, donc il a forcement un plan, une idée de ouf, quelque chose pour qu’on s’en sorte bien non ? Il a plus l’air blasé qu’apeuré. Peut être qui les connait ces types ? Quand enfin il desserre les lèvres c’est pour me dire quoi ? d’attendre papa dans la voiture et rester planqué ??? Mais… et la suite ??? Sérieux ?

Je n’ai pas de mots et, toujours en silence, je le regarde sortir tout en me tassant un peu dans le siège. Disparaitre je sais très bien faire, d’ailleurs avec mon gabarit, il y a de grande chance que les types ne m’aient même pas vue. Sauf que je suis censée faire quoi après ??? TONY PARS PAS COMME CA !! C’EST QUOI LE PLAN ?????

Je regarde dans le rétro pour essayer de voir la suite et entre ouvre la portière dans l’espoir de comprendre ce que je suis censée faire. Oula. Oulalala. Alors ça, les mecs, non !! Notre générateur on en a chier pour l’avoir alors on le garde !!! C’est l’électrochoc, sans mauvais jeu de mot, de sentir qu’on risque de perdre notre futur source d’électricité. Je ne sens absolument pas la situation et j’ai peur que ça parte en vrille.

Je me faufile hors de la voiture pour me positionner derrière le générateur. Tony n’a pas besoin de parler pour que je me doute de ce qu’il a dans la tête, vu sa tronche pour le poc sur sa voiture, je me doute bien qu’il ne voudra pas la laisser en droit de passage. Je ne pense qu’il n’est pas prêt a se la jouer piéton et ca tombe bien parce que moi je me fais pas un hiver en camping sans chauffage.

Quand il dit que c’est a 1 contre 3, je ne sais pas si c’est un message pour me dire de rien faire ou au contraire pour me dire d’intervenir, mais j’ai passé l’âge de demander la permission. Je prends mes dagues de jet, respire un grand coup, sors de ma cachette et lance. La première atteint un des hommes en pleine poitrine, la deuxième est trop précipité et atteint son copain a la main, impossible de savoir s’il est vraiment blessé ou juste égratigné car j’ai dû plonger dans la foulée en abandonnant l’idée d’en lancer plus. Le dernier a déjà pointé son arme vers moi et tir. Je me retrouve presque en boule par terre derrière le générateur de chantier en priant pour qu’il soit réparable et que Tony se fasse pas tuer par ma faute.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 257
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Dim 24 Jan 2021 - 11:01
J'aime vraiment pas la tournure des choses. Je me demande bien depuis combien de temps ces types sont là, s'ils nous ont observé pendant qu'on était déjà en train d'essayer de récupérer le groupe électrogène. Non. Ils n'auraient jamais pu revenir jusqu'ici aussi rapidement. A moins qu'ils soient plus nombreux et que certains soient au niveau de la vieille salle d'arcade, faisant passer les informations par talkie jusqu'ici. Bordel... J'déteste vraiment ne pas savoir à combien d'ennemis j'ai affaire.

Restant debout sans bouger, à observer ces deux types face à moi – puisque j'ai pas des yeux dans le dos et que je peux donc pas voir celui qui a son canon sur ma nuque – j'essaie de réfléchir à ce que je pourrais bien faire pour nous sortir de là. Quand j'ai vu la réaction de Alex face aux morts, j'imagine même pas le genre de panique qu'elle peut me faire face à des vivants dont on peut pas vraiment prédire les actes.

Par contre, quand j'entends que ça parle de me faire abandonner ma caisse, je fronce légèrement les sourcils. Oui, une expression. Et en général quand j'en arrive à en avoir, vaut mieux pas continuer de me provoquer. Elle est à moi, alors personne pose ses sales pattes dessus. Je serre les dents, le regard noir posé sur celui qui vient de parler. Dans tes rêves. Mon ton est aussi colérique que mon regard, et je pense que je vais pas tarder à faire une connerie.

Sauf qu'avant que j'ai le temps de faire quoi que ce soit, je vois un couteau passer dans mon champ de vision. Celui-ci atteint directement le cœur de l'homme que je regardais, alors que celui derrière moi pousse un cri de douleur en laissant tomber son arme. C'est ma chance. Même si Alex n'aurait jamais dû faire ça.

Repoussant d'un fort coup d'épaule l'homme qui me tenait en joug tout à l'heure, je reprends mon fusil correctement en main et recule pour avoir le temps de viser celui qui tire en direction de la brune. Je siffle rapidement, histoire d'attirer son attention et lorsqu'il tourne la tête vers moi, mon doigt presse la détente. La balle part et se fiche en plein dans l’œil gauche du type. Plus qu'un.

Le souci ? Quand je me tourne pour essayer de voir où se trouve le dernier, il n'est plus dans mon champ de vision. Il a bougé, a ramassé son arme, et j'aimerais vraiment savoir où il est. Ce n'est qu'en l'entendant m’interpeller que je réagis. Il est là, venant d'attraper Alex qu'il tient fermement contre lui d'un bras autour de sa gorge, et le canon de son arme posé sur sa tempe.

Je relève le canon de mon arme vers lui, prêt à tirer. Lâche la. Vite. Mon ton est sans appel. Et je sais pas trop ce qu'il espère pouvoir faire en étant seul face à nous deux. Mais il ne s'en sortira pas vivant.



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   
Revenir en haut Aller en bas  
- Se sentir bien entouré est une question de survie -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: