The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Se sentir bien entouré est une question de survie
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1698
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Mar 26 Jan 2021 - 14:48
Celle qui est pas fan des western

Je me plaque au sol pour éviter la rafale en espérant que ca va le faire pour Tony. Non, en vrai la je ne pense qu’a un truc, ne pas crever comme une idiote, ce qui condamnerait Mateo.  J’ai l’impression qu’il se passe un truc mais de la ou je suis-je ne sais pas voir. Mince, si ca se trouve Tony a besoin de mon aide. Je vais pour sortir de derrière le générateur pour suivre l’action, mais j’ai a peine sorti le bout de mon museau que je sens une poigne d’acier mon tomber sur la nuque et me soulever comme si je ne pesais rien avec un :

« Je te tiens salope ! »

Je pousse un petit cri de douleur et de surprise. Si j’étais une vraie espionne de film, j’aurais déjà fait trois saltos, une prise de kungfu et sorti le gadget qui tue et qui fouette d’on ne sait ou sous ma jupette, tout ca en talon aiguille, évidement, sauf que je ne toujours pas une James Bond girl. Juste une future victime d’un James mais c’est sans aucun rapport. La peur me fait divaguer. J’essaye de me dégager avec toutes l’efficacité d’un chaton pas d’accord que sa mère l’embarque. Dans mon Cv il y a pas écrit combattante non plus.

Il me traine vers Tony que je vois achever un des types. C’est donc pour cela qu’on me disait que c’est le seul qui savait tirer dans la bande. Moi qui pensais que c’était une boutade parce qu’il avait une copine. Avant que je ne réagisse, le mec resserre son étreinte et je me retrouve plaquer contre lui, non sans une grimace de dégout, sa main sur ma gorge et l’arme appuyé sur ma tempe. Merveilleux. Première sortie et je fais déjà la princesse en détresse. Si les expendables me vire pas après ça, enfin, si je survie, j’aurais vraiment de la chance.

Je viens d’un camp ou l’entraide n’est pas forcement au gout du jour quand on est pas dans le cercle VIP de Charlotte et Emmie, spoile alerte, je n’y suis absolument pas. Dès lors, je reste surprise a la réaction de Tony qui, au lieu de tirer sans réfléchir a l’otage, demande a ce qu’on me lâche . S’il savait tout il aurait surement un autre discours, en attendant la stupeur doit se voir sur mon visage avant que je me reprenne. Car hors de question que ça parte en mauvais western. Je plonge mes yeux dans ceux de mon partenaire. Tony, j’espère que tu percutes que je vais essayer de faire un truc con et que tu es prêt. Pardon, j’espère surtout que tu tires aussi bien que tes potes le disent. Allez, un peu de courage, ca ne sait pas plus mal se passer… j’arrive discrètement a faire glisser un couteau dans une de mes mains, en espérant que le blond, en face, le vois.

Avec un air concentré, profitant que ce crétin n’ait pas pensé a me ceinturer les bras, je fais le seul truc qu’on m’a appris a faire dans ce genre de situation. Seth m’avait montré et, même si j’avais été sceptique, il m’avait toujours dit que mieux valait être un peu blessée que tuée en bloquant une arme. S’il avait deviné que je lui tirerais une balle de la tête quelques semaines plus tard, lui aussi aurait p’etre fait l’impasse sur les cours d’arme a feu. D’un geste particulièrement vif, d’une main, je bloque la culasse de son arme espérant vraiment que Seth ne m’a pas raconté des conneries sur le fait que sans recul, ca ne tire plus. De l’autre, je lui plante, a l’aveugle, le couteau de mon autre main, dans le bas du bide, ou le haut de la hanche, bref, ce que j’arrive a toucher.

Le type ne s’y attendait pas, il crit et a le réflexe de me lâcher. Je lâche la glissière que je bloquais pour me foutre au sol avec un « VAZ Y TONY » mentale très très fort. J’entends un coup de feu partir et n’ose pas regarder qui a tiré le premier. A première vue, je suis vivante, pour le moment, enfin, je l’espère.



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 258
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Jeu 28 Jan 2021 - 11:31
Cette situation ne me plaît vraiment pas. Au moins, deux des trois types ont été mis hors d'état de nuire mais... Le problème c'est que le troisième a réussi à sortir de mon champ de vision suffisamment longtemps pour s'en prendre à Alex. Et la voilà prise en otage, une arme collée contre la tempe. Vu la position de l'homme derrière elle, le risque de la toucher en tirant est bien trop grand. Et je refuse de le prendre. Bordel, c'est vraiment chiant comme situation.

Le canon de mon fusil toujours pointé vers le petit duo d'infortune, je respire lentement pour essayer d'analyser au mieux la situation. Malheureusement, on ne se connaît pas assez bien avec cette fille pour que je puisse réellement deviner ce qu'elle a en tête. Et inversement. Avec quelqu'un comme Donovan – même si personne n'aurait jamais réussi à le prendre ainsi en otage à moins de faire trois mètres et peser six tonnes – la question ne se serait pas posée. Il aurait suffit d'un échange de regard pour comprendre ce que l'autre pensait et organiser les choses. Mais là... L'incertitude est bien trop grande. C'est bien ce qui m'emmerde.

J'ai toujours le doigt posé sur la détente, prêt à la presser à la moindre ouverture, sauf que je n'en vois pas pour l'instant. Mon regard est rivé sur cette scène digne d'un mauvais film d'action qui se déroule devant moi. Et là, j'imagine que le fait que mon visage reste toujours impassible quelle que soit la situation est un énorme avantage. Parce que malgré ma surprise lorsque je vois Alex attraper un couteau dans sa main, rien ne se voit sur ma face. Ce qui ne peut donner aucun indice à mon vis-à-vis.

Là, je crois comprendre ce qu'elle compte faire. Cet idiot l'a sous-estimée et n'a pas chercher à lui bloquer les mains, préférant la tenir par la gorge. J'ai toujours trouvé ça bête, mais bon. Là, ça va me servir. Sauf que je ne m'attendais vraiment pas à ce que la brune vienne subitement placer sa main libre autour du canon de l'arme qui est posée contre sa tempe. C'est dangereux comme mouvement, mais pas stupide. J'espère juste que ce sera assez soudain pour que l'autre n'ait pas le temps de réagir en conséquence.

D'un mouvement vif, je la vois planter son couteau dans le bas-ventre de l'homme qui crie de douleur l'instant d'après et a le réflexe de reculer. C'est l'ouverture que j'attendais. Heureusement, Alex a le réflexe de s'écarter également et de se jeter au sol. Il ne me faut pas longtemps pour aligner la tête de l'homme dans mon viseur et presser la détente. La balle part, filant dans les airs pour se ficher en plein milieu du front du dernier de nos agresseurs. Son corps à présent sans vie s'effondre, et le silence revient.

Je baisse enfin mon arme, observant les alentours rapidement pour vérifier que d'autres ne sont pas en train d'arriver et que tout ce raffut n'a pas attiré les morts qu'on tentait de fuir avant. Heureusement, la distance était suffisante pour qu'ils ne soient pas en mesure de nous rejoindre aussi rapidement.

Avant d'aller rejoindre la jeune femme, je m'approche de l'homme qu'elle avait tué d'un couteau lancé en plein cœur, récupérant la lame dans son corps pour venir la planter dans sa tempe avant qu'il ne se relève. Ce serait bête quand même de se faire avoir comme des bleus.

Un soupir las m'échappe et je fais glisser la lanière de mon fusil autour de mon buste pour le placer dans mon dos et me libérer les mains. M'approchant de l'endroit où s'était cachée Alex après s'être détachée de l'homme qui la tenait en otage, je glisse l'une de mes mains dans mes cheveux pour les remettre en place. Ça va?, que je demande simplement et sans détour à la brune lorsque j'arrive près d'elle. C'est vrai que si l'adrénaline l'a fait réagir comme ça tout à l'heure, c'est pas pour autant qu'elle vit bien d'avoir été menacée par une arme. On a pas tous l'habitude de ça, et si moi ça me choque pas particulièrement c'est pas forcément son cas.

Je lui tends la main pour l'aider à se relever, l'observant de mon éternel air blasé pour m'assurer qu'elle n'est pas blessée. Au moins, elle a l'air d'aller bien. C'est déjà ça. Une fois qu'elle est de nouveau sur ses pieds, je regarde une nouvelle fois autour de nous, avant de jeter un coup d’œil au groupe électrogène. J'espère qu'il a pas été abîmé parce que ça me ferait vraiment chier d'avoir fait tout ça pour qu'au final il nous serve à rien. En tout cas, si pour l'instant les alentours sont encore calmes, ça va pas le rester longtemps.

Faut qu'on dégage la route, que je lui dis tout en m'écartant pour aller déjà m'affairer à déplacer le tronc d'arbre qui nous barre le chemin. Il pèse une tonne et j'ai bon espoir qu'elle se rende compte que j'ai besoin de son aide là tout de suite pour y parvenir. Encore une fois, le démolisseur chauve nous aurait été d'une grande aide là tout de suite. Mais bon, on fait avec les moyens du bord.

Une fois la route dégagée, je fais signe à Alex de retourner à la voiture et j'en fais de même. M'installant au volant, je pose une nouvelle fois mon fusil sur le siège arrière et démarre une nouvelle fois le moteur pour reprendre la route.



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1698
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Lun 1 Fév 2021 - 11:21
Celle qui se sent redevable


Par pure réflexe, je rampe presque pour me cacher derrière le groupe électrogène. Je tremble de partout et je ne pas sure de ce qui s’est passé, ni a qui appartient le sang que j’ai sur moi, ni ce que je fais là, et encore moins pourquoi.  J’ai juste… un gros contre coup de ma décharge d’adrénaline qui me désoriente. Il n’y a plus de bruits. Et moi je suis tétanisée, les mains crispées sur un couteau, comme si je me cramponnais à lui, incapable de bouger pour aller voir derrière ma cachette.

Je sursaute quand j’aperçois Tony avant de soupirer de soulagement. Il a gagné !! Ca aurait été l’autre type je ne sais même pas si j’aurais réussi a le planter. Je le vois de replacer les cheveux avant de me demander si ca va. Sérieux Tony ?? je viens d’être prise en otage, de tuer au moins une personne, j’ai cru mourir et en plus, le pire du pire, le groupe électrogène a peut être été endommager. Non ca va pas !! Et pourtant, j’opine du chef incapable d’aligner trois mots en attrapant sa main pour me retrouver sur des jambes aussi flageolantes que celle d’un poney qui vient de naitre.

Si c’est ca la vie de mercenaire, ben c’est pas gagné pour que je m’y habitue un jour. Je le vois poser les yeux sur le st graal que nous ramenions et devine la même inquiétude que moi. De toute façon, c’est fait c’est fait. Mon coté pragmatique l’emporte sur le reste pendant que je reprends le contrôle. J’essaye d’avoir l’air plus confiante que je ne le suis en disant :

« Je regarderais en rentrant, ca ne sert a rien de s’attarder ici pour vérifier ce qu’on pourra faire en sécurité… et crois moi, je suis devenue une experte en réparation de toute genre avec ces engins là. »


Tony est pas un mec qui cause, ca, je l’avais compris, mais je vois bien qu’il regarde partout comme s’il s’attendait a un acte deux. Et moi je n’ai pas envie de revivre un acte deux. Je ramasse vite fait les couteaux qu’il a laissé et vais l’aider quand il annonce qu’on doit dégager la route. Je ne suis pas sure d’être d’un grand secours mais en tout cas j’essaye vraiment. Autrement dit, on galère pas mal avant de suffisamment ouvrir la voie pour que l’on sache enfin passer.

Ce n’est que lorsque je suis dans la voiture et qu’elle démarre que je me risque a un coups d’œil sur les corps laissés derrières. C’est donc cela la vie hors d’un camp ? Je ne suis pas sûre de savoir vivre ca au quotidien mais j’imagine que je n’ai pas trop le choix. Je me rends compte de ce qui me perturbe le plus et tourne la tête vers mon chauffeur. Charlotte et les filles n’auraient jamais réagit de la sorte pour moi. C’est extrêmement étrange de me dire que l’une des personnes que je vais trahir et surement condamner a un sort peu enviable vient de me sauver la vie plus qu’aucune des mes soi-disant camarades d’infortune ne l’auraient fait. C’est un peu timidement que je brise le silence :

« Merci… je veux dire, tu aurais pu tirer sans t’inquiéter de moi. C’est… enfin… vraiment merci a toi Tony. »

Je ne sais pas trop ce qu’il dira, ou pas vu son quota de mots, a Connor, comme je n’ai aucune certitude d’avoir gérer quoique ce soit avec mon manque d’expérience. Je ne sais qu’espérer que je ne vais pas être remerciée du camping parce que je ne suis pas a la hauteur sur le terrain.

« Je crois que je n’ai pas beaucoup assurée… »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
S.T.A.R.S
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 258
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   Mar 2 Fév 2021 - 9:53
Je vois bien qu'elle va pas aussi bien qu'elle essaie de le faire croire. Suffit de regarder les réactions de son corps maintenant que l'adrénaline est retombée. Franchement, c'est à se demander si elle a déjà eu à vivre de telles situations par le passé. En un sens, ça me paraît plutôt logique que tout le monde ait déjà eu droit à un truc du genre en plus de cinq ans de survie, mais d'un autre côté je me dis aussi qu'il existe encore des espèces « d'assistés » qui ne sont là que parce qu'ils ont toujours eu la chance d'avoir un groupe pour veiller sur eux. Il n'y en a sûrement plus des masses, mais ça se trouve encore. Et je crois que j'en ai un exemple parfait sous les yeux.

Enfin, l'essentiel c'est qu'on s'en soit sortis vivants et sans trop de casse. Le reste, je m'en fiche pas mal. Elle a su réagir comme il fallait quand il fallait, et c'est tout ce qui compte pour moi. Qu'elle soit terrorisée ou traumatisée par le fait d'avoir eu à tuer des vivants, c'est pas mon problème.

Je me contente de hocher la tête lorsqu'elle suit mon regard vers le groupe électrogène et m'annonce qu'elle s'occupera de regarder ça une fois qu'on sera de retour au camp. Bien. Parce que je n'avais aucune intention de rester ici à la protéger d'un potentiel round deux pendant qu'elle tentait de faire des vérifications sur son petit joujou. C'est hors de question.

Elle se bouge quand je lui dis qu'il faut dégager la route et même si elle n'est pas vraiment d'une très grande aide, on finit par réussir à libérer un passage suffisant pour pouvoir y passer avec ma voiture. Pas besoin d'avoir toute la route pour nous non plus.

On finit par se remettre dans la bagnole et j'attends pas longtemps pour remettre le moteur en marche et démarrer pour ne pas nous attarder ici. J'y peux rien, je peux pas m'empêcher de jeter des coups d’œil réguliers dans les rétros pour m'assurer que rien ne va essayer de nous rattraper par derrière. Le genre de sécurité qu'il vaut mieux prendre malgré tout. On est jamais trop prudent.

Le silence règne dans la voiture et c'est pas pour me déranger. Y'a juste un petit fond de musique, un vieux cd de musiques de film que l'ancien propriétaire avait dû se faire à l'époque. Moi ça me dérange pas, c'est reposant. Je suis concentré sur la route, quand finalement la brune à côté de moi décide de reprendre la parole. Un petit soupir m'échappe quand j'entends ce qu'elle me dit. Sérieusement ? Elle me prend pour qui en fait ? Bien sûr que j'aurais pu tirer sans en avoir rien à foutre du fait qu'elle soit touchée ou non, mais je suis pas de ce genre là.

Je hausse les épaules, sans quitter la route des yeux, quand je lui réponds simplement : Pas mon genre. Pas b'soin de dire merci. A croire qu'elle a pas vraiment eu l'habitude d'avoir des gens qui faisaient exprès de prendre soin d'elle. Ou qui le faisaient que par intérêt. J'en sais rien, je dois dire que je me suis jamais intéressé à son passé, je lui ai quasiment jamais parlé – comme à la majorité des autres en fait – et j'avais pas spécialement l'intention de le faire.

Alors qu'on se rapproche de plus en plus du camp – c'est pas trop tôt – je finis par tourner légèrement le regard vers Alex pour répondre à sa dernière affirmation. T'as agi quand il fallait le faire. L'reste, j'm'en fiche. Voilà, je pense que ça a le mérite d'être clair. On peut pas avoir l'habitude de certaines choses sans y avoir été exposé souvent par le passé. Et à en juger par ses réactions, elle a pas vraiment eu beaucoup l'occasion de se battre avant. Tant mieux pour sa conscience, tant pis pour ses chances de survie en solitaire.

On est vivants, c'tout ce qui compte. J'ajoute ça au bout d'un moment, comme pour essayer de la rassurer malgré tout, alors qu'on arrive enfin à proximité du camp. Je me concentre sur les résultats, moi. J'ai pas grand chose à faire du reste. Alors qu'elle se tracasse pas avec ça, je risque pas d'aller faire un rapport détaillé aux autres pour leur dire qu'elle sait pas se débrouiller à l'extérieur. Au pire, ils le découvriront eux-même si elle décide pas de l'assumer seule.

- FIN -




tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Se sentir bien entouré est une question de survie   
Revenir en haut Aller en bas  
- Se sentir bien entouré est une question de survie -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: