The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Bohemian Rhapsody
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaz H. Hargraves
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 294
Sujet: Re: Bohemian Rhapsody   Sam 16 Jan 2021 - 1:23

All across the galaxy life suffers defeat -- For there is a purpose and reason beyond all human apprehension.The shrieking silence in the blackness of space. For there is a knowledge more complex than life on this planet. A knowledge in tune with the progress of stars.

 Un magicien ne révèle jamais ses tours, il faut les percer soit même ou les racheter, mais si tu es sage, possible que je concentre a partager peut être deux ou trois tours avec toi… on verra. 

L'expression qui se dessine sur mon visage ne masque pas un seul instant l'excitation qui m'envahit face à cette perspective. J'adorerais qu'elle puisse m'apprendre quelques trucs. Au-delà du côté passionnant de la chose, c'est du plus bel effet et je suis persuadé que d'une certaine façon cela ne pourrait que servir toute la mise en scène perpétuelle que je prends plaisir à maintenir tout autour de moi. Ma vie est une scène, j'en suis l'acteur principal alors je me dois avant tout pour moi-même de donner toujours le plus beau des spectacles. Mon sourire vient répondre à celui d'Alex et je ne me l'explique pas trop, mais je me sens comme apaisé en sa présence. Un sentiment agréable au fond de moi, comme quelque chose de neuf, mais d'étrangement familier à la fois. Je pense qu'on pourra bien s'entendre elle et moi, que c'est bien parti et j'en suis plus que ravi. Une présence féminine aussi, ça fait du bien par ici. Bien sûre il y a Ava, mais ce n'est pas pareil. Ce n'est pas le moment pourtant de lui demander de me montrer un tour et le truc qui se cache derrière. Il semblerait que ce soit d'abord à moi de faire mes preuves.

Je rassemble alors tout ce qu'il m'est nécessaire et entame la démonstration. Perdu dans ma boule de cristal, plus rien autour ne compte réellement et ce n'est que lorsque les visions se sont faites plus sombre que j'ai fini par décrocher pour trouver un point d'ancrage dans le regarde de la brune. Elle serre la main que je pose sur la sienne et au contact de sa peau c'est un peu comme si je pouvais sentir un combat qui fait rage en elle, mais au fond, il me semble aussi avoir l'impression de déceler quelqu'un de bien. C'est le plus important finalement. Elle est perturbée, les émotions se bousculent en elle comme c'est bien souvent le cas après une lecture qui résonne en une personne. Surtout, lorsque tous les présages ne sont pas fais de papillons et de rayons de soleil. Je me sens un peu coupable de lui avoir révélé ce que j'ai vu et la fois je prie pour que cela puisse l'aider à éviter cette mauvaise rencontre. Je me mords l'intérieur de la joue en serrant sa main à mon tour. Ce moment semble un peu hors du temps, tout autour de nous semble subitement plus calme. C'est probablement comme ça qu'un lien se forme non ? Ou alors encore une fois, je suis bien trop fleur bleue pour mon bien.

Kaz… ca va aller. Je suis toujours prudente et il y a aucune raison que je me retrouve seule et sans armes non ? Connor m’a dit que nous sommes une équipe et qu’on veillait les uns sur les autres.

Je hoche la tête. Et voilà que encore une fois, je suis celui qui a besoin d'être rassuré quand c'est sur elle que plane la menace. Je suis bien trop émotif et je pense que cela force les autres à me prendre avec des pincettes. Mon regard toujours accroché au sien, je ne parviens pas à me défaire de ce mauvais pressentiment. Je lui réponds alors.

Oui Alex. On veille sur toi maintenant. Donc si t'as besoin de nous, de moi... Tu n'hésites pas t'entends !? Je compte sur toi pour être prudente, doublement même.

Il est évident que je vais veiller sur elle de loin. M'assurer qu'elle rentre bien le soir, qu'elle ne disparaît pas trop longtemps et puis surtout qu'elle va bien.

J’aimerais bien que tu dises vrai pour la jeune personne qui m’attend, mais je suis toute seule maintenant… quant au choix, tu as raison, j’espère vraiment ne pas me tromper et réussir a faire ce qu’il faut pour que la camp retrouve le confort et l’électricité.

Sa main quitte la mienne et je me recule alors pour laisser mon dos rejoindre le dossier de ma chaise. Est-ce que je me serais trompé ? Ça arrive après tout. Il ne s'agit pas d'une science exacte. Il se peut aussi que j'ai mal interprété ce que j'ai vu, que je ne l'ai pas lu correctement.

Peut-être que c'est quelqu'un qui est déjà parti et dans ce cas ne t'empresse pas trop vite de le rejoindre. Tu restes avec nous. Pour le confort et l'électricité oui évidemment ce serait super. Même si perso, j'ai tout ce qu'il me faut comme ça et le vrai confort c'est d'être bien entouré.

Je hausse les épaules. J'ai toujours été habitué à une vie minimaliste. Je n'ai jamais connu autre chose que la vie de nomade sur la route dans une caravane. Je partais gagnant sans le savoir sur ce point-là. Depuis que j'ai perdu ma première famille je n'avais pas retrouvé ce sentiment d'appartenance qui gronde au fond de moi depuis que j'ai rejoins la bande. Je suis bien ici, avec eux. Je ne changerais tout cela pour rien au monde et je pourrais même prier pour que les choses ne changent pas.

Tu es vraiment impressionnant tu le sais ? Tu as d’autres dons ?

Je me laisse aller à sourire.

Merci, ça me fait plaisir. Je ne vais pas te faire mon cv, mais je me débrouille pas mal comme acrobate.

Je hausse encore les épaules en riant doucement. Je ne suis pas du genre à me vanter et peut-être même que je rougis un peu à son compliment.

Et toi Alex ? En dehors de l'électricité et de la magie ? T'as d'autres talents. Puis raconte moi ta vie, je ne sais pas moi ? Tu sais, j'adore discuter puis un peu les potins tout ça...

Je me penche en avant comme sur le ton de la confidence. Il vaut mieux détendre l'atmosphère puisque demain est un concept qui nous dépasse totalement et il est vrai que j'adore les bavardages. Ça me manque un peu d'avoir des copines pour faire le point sur ce qui nous entoure. Je continue à sourire et pose ma cheville sur mon genou, mon bras qui retombe le long de mon corps dans une position peu confortable et un peu dramatique.

Alors, t'en pense quoi des autres? Tu te plais ici ? Y à des trucs que t'as envie de savoir ?

Je lui adresse un clin d'œil bien loin de me douter que je lui offre sur un plateau d'argent la possibilité de creuser un peu vers une voie qui pourrait nous mener à notre perte.




    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1620
Sujet: Re: Bohemian Rhapsody   Lun 18 Jan 2021 - 15:06
Celle qui veut tout savoir


J’essaye de chasser les avertissements de Kaz de ma tête, sans savoir à quel point il a vu juste et que je vais bientôt être plus violemment éprouvée que des oreilles délicates écoutant du Maitres Gims, à cause de cette fameuse mauvaise rencontre. Pour le moment je pense que j’ai déjà trop de problèmes pour que cela soit possible d’imaginer en avoir plus. Devoir infiltrer un camp pour le trahir dans une mission qui s’attarde alors que plus le temps passe, plus je doute, ne pas savoir comment s’en sort mon petit frère sans moi et les nuits d’insomnies dans le froid me semblent déjà être plus que suffisant pour laisser de la place a d’autre soucis. Je ne sais pas encore à quel point je me trompe.

Je me contente d’ hocher la tête avec conviction quand Kaz me demande d’être prudente et je suis surprise de le croire sincèrement lorsqu’il m’assure que je ne suis plus seule et que je sais compter sur les autres. Étranges sentiment qui n’aide en rien a mon mal être moral. Bruce a déjà prouvé qu’il avait l’âme d’un sauveur et oui, en fait, je n’imagine personne ici ne pas aller en aide a leur camarade, moi comprise. Quoique Milow j’ai un vieux doute.

Lorsqu’il retire sa main, j’ai l’impression que je l’ai un peu blessé en ne confirmant pas sa vision, pourtant très juste, sur mon frère. J’essaye de ne pas culpabiliser pour cela, dans le lot des choses horribles que je dois faire, je pense que ce n’est qu’une poussière, mais c’est vrai que ca ne me plait pas de ne pas féliciter un artiste à la hauteur de sa prestation. Je ne sais pas encore quel est son truc, mais le challenge d’essayer de le découvrir me donne une pause presque enfantine a la pression mentale que j’ai. Kaz est un précieux lien avec ma vie d’avant et ces bonheurs simples partager avec mon père. J’essaye de lui dire quelques choses de gentil et sincère, pour une fois, mais la nostalgie me fauche au milieu de ma phrase :

« C’est a moi que ca fait plaisir. J’avoue ne avoir pas pensé rencontrer quelqu’un comme toi ici. Je crois que je ne réalisais même pas a quel point tout ca me manquait… »


L’ambiance, la collection d’objets hétéroclites, cette aura de magie et de mystère, cette gentillesse… mon père me manque plus que tout et être ici c’est comme être un peu dans son univers. C’est agréable d’un côté, car j’ai l’impression de repartir sur ces moments heureux et, en même temps, c’est douloureux car ca souligne le fait qu’il n’est plus là.

J’arrive a sourire quand il me dit être acrobate. Je me sens moins a l’aise quand il me demande le plus naturellement du monde de lui raconter ma vie. Je ne sais pas encore a quel point cela sait me mettre en danger, moi, mais surtout Mateo de me laisser aller a trop de franchise. Il enchaine vite les questions. Ce que je pense des autres ? Qu’il ne faut surtout pas que je me laisse aller a l’attachement sinon mes nuits seront encore plus agitées qu’actuellement.

« On pourra essayer de faire un duo d’acrobate alors ! Je me débrouille pas mal sur une corde, mais j’avoue que j’ai su jongler et lancer des couteaux très tôt. En fait… mon histoire n’est pas très intéressante je le crains. J’ai longtemps été assistante de magicien. Celle qui fait diversion et montre le plus de corps possible pour cacher le plus de choses du tour. »

Je le dis avec beaucoup qu’humour, même si, a un moment, j’en avais souffert. Au final, l’assistante est celle sur qui tout repose, la vraie magie tient a sa capacité a faire diversion, a avoir l’œil pour choisir dans le publique et surtout a se contorsionner rapidement pour disparaitre et réapparaitre afin de créer le fameux « prestige ». Seulement c’est LE magicien qui est en tête d’affiche et qui est applaudit. Celui qui est habillé et qui a juste a faire la formule « magique » pour mettre l’ambiance que l’on reconnait. Autant quand j’étais avec papa cela ne me gênait pas, autant que sa maitresse a pris ma place, j’ai commencé a trouver insupportable cette situation. C’est le jour où j’ai pris parti de quitter le rêve de papa pour essayer de trouver le mien. Impossible de parler de la WWE sans risquer de me griller.

« Et puis il y a eu un petit accident, j’ai compris qu’avec mon sexe il fallait viser une autre forme de magie et je suis aller vers la régie électrique. J’étais sur un spectacle du coté de Salem quand le monde est devenu fou »

J’étais surtout a Portland a diriger l’équipe d’électriciens sur un gros show de catch pour un patron qui était sur qu’un peu de gel hydroalcoolique et des masques suffisait pour gérer les rumeurs d’épidémie. J’ai respecté les procédures de sécurité lors des mouvements de foule et, par ma faute, près de 5000 personnes étaient surement mortes ce jour-là, je ne m’en étais jamais remise. La suite de ma survie avec les divas et leurs pratiques d’esclavagistes sadiques n’avaient rien arrangé. Ma seule raison de survivre a cela était mon petit frère, une âme innocente a laquelle je m’étais raccrochée de toute mes forces pour ne pas sombrer.

« Ce que je pense des autres ? C’est une bonne question. Je n’ai pas encore bien repéré tout le monde mais avec l’installation électrique je vais pouvoir faire la tournée des caravanes. Pour le moment tout le monde a été agréables, même si je suspecte certains, comme Tony, d’avoir un quota sur le nombre de mots qu’il a le droit de prononcer. »

Je mentais sur un point, tout le monde n’avait pas été agréables !! Ce Milow était une purge a lui tout seul et là ou Bruce et Connor n’avait pas été regardant, lui était pire qu’une belle mère juive avec ses questions et ses regards en coin. Visiblement, je n’avais pas les bonnes chaussures pour entrer dans la famille.

« Si tu as des conseils pour que j’arrive a bien m’intégrer, je suis preneuse !! D’ailleurs, toi, ca c’est passé comment ici quand tu es arrivé ? Et les missions ? Vous y allez tous a chaque fois ? »

Et la sécurité ? Tu sais me donner les tours de garde de tout le monde, me dire qui est le maillon faible et aussi me balancer les adresses de vos alliés ? Je dis pas non a un mars et un massage aussi, mais là, j’ai peur d’abuser.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Kaz H. Hargraves
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 294
Sujet: Re: Bohemian Rhapsody   Lun 25 Jan 2021 - 0:02

All across the galaxy life suffers defeat -- For there is a purpose and reason beyond all human apprehension.The shrieking silence in the blackness of space. For there is a knowledge more complex than life on this planet. A knowledge in tune with the progress of stars.


 C’est a moi que ca fait plaisir. J’avoue ne avoir pas pensé rencontrer quelqu’un comme toi ici. Je crois que je ne réalisais même pas a quel point tout ca me manquait… 

Un large sourire se dessine sur mon visage. Elle aussi elle est plus qu'une bonne surprise. J'en ai marre des septiques alors voir quelqu'un qui est prêt à se prendre au jeu cela me fait bien fou. Il faut dire que même Alan ne semble pas réellement convaincu par tous mes petits passe-temps des plus orignaux. Pour moi aussi, elle fait un lien avec le passé et cela ne doit pas se sous-estimer. On a trop vite tendance à perdre qui on était de nos jours, alors le retrouver de temps à autres ça remet pas mal les choses en place. Et cela même si certains pourraient dire que je n'ai pas tant changé que cela, moi je sais que au fond de moi il y a tout de même un petit quelque chose qui s'est brisé. Ce sentiment que je ressens au contact d'Alex, cela participe très certainement à mon envie de mieux la connaître. Je m'emporte et lui pose une foule de questions. Je devrais peut-être lui laisser le temps de souffler. Je glousse pour moi-même.

On pourra essayer de faire un duo d’acrobate alors ! Je me débrouille pas mal sur une corde, mais j’avoue que j’ai su jongler et lancer des couteaux très tôt. En fait… mon histoire n’est pas très intéressante je le crains. J’ai longtemps été assistante de magicien. Celle qui fait diversion et montre le plus de corps possible pour cacher le plus de choses du tour.   

J'ouvre de grands yeux ronds. Elle ne cesse de me surprendre. Pour dire vrai, je suis à deux doigts de me pincer pour être certain que je ne me suis pas occupé à imaginer en sa personne l'amie imaginaire le plus parfait qui soit. Je me suis demandé la même chose avec Chester et j'ai été si heureux de constater qu'il existe bel et bien. Alors, oui ! Alex est probablement bien là devant moi même si elle est trop belle pour être vraie.

Oh oui un duo d'acrobate ! Ce serait juste génial ! Parce que pratiquer tout seul ce n'est pas pareil, c'est vraiment le genre de discipline pour laquelle c'est bien mieux avec un partenaire.

Les figures, tout ça c'est bien moins intéressant tout seul. Sans parler du rapport de confiance qui s'établit entre deux acrobates qui se confient leurs vies entre deux voltiges.

J'ai trouvé un cirque pas trop loin et y a moyen de pratiquer. Je t'emmènerai! Puis les lancer de couteaux, moi aussi j'ai appris ça et c'est même mon arme de prédilection. Tu ne serais pas mal sœur cachée ?

Je me penche en avant pour lui pincer doucement le bras avant de lui adresser un clin d'œil complice. Elle parle aussi de son rôle d'assistante et je grimace. Au cirque aussi il y avait parfois cet aspect de la mise en avant déplacée du corps de la femme. Je n'ai jamais trop aimé, ni compris cela. Je n'aimerais pas servir de faire valoir juste pour mon corps alors je comprends tout à fait que cela ne soit pas ce à quoi aspire une femme. Elle aurait mérité d'être reconnue avant tout pour son talent. Ce n'est pas un boulot facile que de préserver la magie.

Et puis il y a eu un petit accident, j’ai compris qu’avec mon sexe il fallait viser une autre forme de magie et je suis aller vers la régie électrique. J’étais sur un spectacle du coté de Salem quand le monde est devenu fou. 

Je continue de froncer les sourcils. Ce genre d'inégalité, moi ça me révolte. J'en ai trop souvent subi des similaires moi aussi. Parce que je suis différente de la norme, parce que j'aime sans préoccupations de genre. Je chasse pourtant ses idées revendicatrices et je hoche la tête à ce qu'elle veut bien me délivrer de son histoire.

 Ce que je pense des autres ? C’est une bonne question. Je n’ai pas encore bien repéré tout le monde mais avec l’installation électrique je vais pouvoir faire la tournée des caravanes. Pour le moment tout le monde a été agréables, même si je suspecte certains, comme Tony, d’avoir un quota sur le nombre de mots qu’il a le droit de prononcer. 

Je l'écoute avec grande attention. Affichant un sourire tout en hochant la tête. En effet Tony n'est pas la personne la plus loquace qui soit. Pour le reste elle ne se mouille pas trop. Elle a probablement raison en vérité. C'est plus prudent pour une nouvelle recrue de ne pas cracher dans la soupe, mais elle ne me parle pas non plus de ceux qui lui ont tapé dans l'œil dans le bon sens.

Si tu as des conseils pour que j’arrive a bien m’intégrer, je suis preneuse !! D’ailleurs, toi, ça c’est passé comment ici quand tu es arrivé ? Et les missions ? Vous y allez tous a chaque fois ?  

J'agite une main en l'air, affichant un air mystérieux sauf qu'on sais bien elle et moi que je ne vais pas me faire prier. Je regrette de ne pas avoir des petits gâteaux pour agrémenter la séance gossip. Ma foi, on fera sans ! Je glousse un peu et pas un seul instant je ne pense qu'il pourrait ne pas être prudent de parler sans retenue. J'ai l'impression de sentir un bon fond chez Alex alors pour moi c'est tout ce qui compte. Je pose un coude sur la table et prends appuis dessus.

Pour bien t'intégrer tu sais il faut juste trouver l'équilibre entre ne pas trop les envahir et être là quand il faut. Je suis un peu envahissant moi par exemple, mais ça se passe plutôt bien. Dans le fond tout le monde est cool ici, même si par exemple Milow n'est pas la plus facile à approcher. Faut être prudent avec lui, y aller doucement. Je te promets que si tu parviens à lui faire ouvrir sa porte, c'est un mec vraiment cool.

En effet Milow cache bien son jeu et il faut accepter de se faire mordre pour pouvoir l'approcher. Je continue alors les confessions sur les membres du groupe.

Chester c'est moi qui l'ai présenté à Bruce et Connor. Je l'aime trop. Parle lui de la pluie, de destin... de choses métaphoriques et tout devrait bien se passer. Et oui y a Alan.

Je me penche un peu plus et pose une main à côté de mes lèvres. Tout le monde est au courant, mais ça me fait marrer de faire genre c'est la confidence du siècle.

Lui et moi.

Je hoche la tête avec vigueur tout en souriant et lui adressant un clin d'œil. Ok c'est bien plus qu'une histoire de parties de jambes en l'air. Lui et moi on développe très certainement des sentiments qui nous dépassent un peu,  je ne me l'avoue pas encore totalement à moi-même. Les missions c'est un peu moins intéressant, mais puisse qu'elle pose la question.

Non, on n'y va pas tous en même temps. Personne n'est obligé. La dernière fois, Chester est resté ici. Je me demande si Otis viendra la prochaine fois. Je pense qu'il a été un peu secoué, mais en même temps il est plein de surprises. Puis avec Ava par exemple je ne sais pas trop comment cela va se passer. C'est Connor qui décidera j'imagine. Peut-être que si besoin elle ira chez Exilés pendant qu'on partira. Je n'en ai aucune idée. La logistique ce n'est pas mon fort, on n'est pas tous doué pour les mêmes choses.

Je hausse les épaules et ajoute à nouveau.

Pourquoi ne pas te contenter d'être toi-même. Au final c'est le meilleur moyen de se faire une place et cela ne réserve pas de mauvaises surprises. Je n'aime pas trop les gens qui font semblant.

Je continue de lui sourire. J'ai cette tendance à être moi-même à outrance et je sais que cela peut prendre beaucoup de place. Pourtant, c'est bien mieux que de prétendre être quelqu'un d'autres.




    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1620
Sujet: Re: Bohemian Rhapsody   Lun 25 Jan 2021 - 12:16
Celle qui veut pas partir


Je rigole avec un « aie » surjoué quand il me pince. A l’idée que je sache être sa sœur cachée je m’amuse a faire un geste suggérant un « qui sait ». En vrai, papa n’a pas été un exemple de fidélité, mais j’estime avoir déjà du mal avec un seul frère à sauver, si en plus le 2e se trouve dans ceux qui seront en danger pour aider le 1er, je pense que j’ai plus qu’a me mettre en PLS. Son évocation d’aller pratiquer dans un cirque fait surement pétiller mes yeux et je secoue affirmativement ma tête a cette proposition. Cela fait des années que je n’ai pas été en mesure d’user de mes talents pour autres choses que survivre, la perceptrice de le refaire « comme dans l’ancien temps » me semble juste merveilleuse. J’essaye de ne pas culpabiliser par rapport a Mateo d’accepter de faire quelque chose d’amusant. Je ne pense pas que profiter un peu va ralentir les choses. J’essaye même de me persuader du contraire.


Je le sens très empathique avec le fait que presque aucune femme n’a su percer dans les grands noms de la magie autrement qu’en étant assistante, et que le peu qui ont eu du succès en étant tête d’affiche n’ont jamais eu de grandes renommées comme leurs homologues masculins. Certains univers sont comme cela, jalousement gardés par ces messieurs. Même si cela m’avait revolée à un moment donné, j’avais fini par trouver mon propre chemin, laissant les rêves de papa pour dénicher les miens. Le milieu de l’électricité n’est pas non plus une voix simple pour une femme, mais, au moins, on m’a laissé ma chance et il ne m’en a pas fallu plus pour réussir.

J’ai du mal à ne pas rire quand il part dans un air de conspirateur croisé « confidences de salon de coiffure du 3e âge ». Je suis vraiment bien et a l’aise avec lui. J’aurais tellement aimé le rencontrer dans un autre contexte et que cette parenthèse dans sa caravane puisse être plus qu’un agréable moment voilé de trop mensonges pour cacher que je suis une nuisible vis-à-vis de lui et ses amis.

J’essaye de prendre un air de commère à l’affut qui note de ses ragots et conseils. Ne pas être envahissante. Je te rassure tout de suite Kaz, c’est pas moi qui vais vous envahir en vrai, sinon vous auriez préféré j’en suis sûr. Donovan aurait éternué et l’attaque se serait arrêtée avec ma tête encastrée dans une caravane. Non, le souci c’est plus les amazones, des vraies combattantes d’avant la fin du monde, qui en veulent a votre patron pour des raisons très personnelles de ce que j’ai compris. J’ai du mal a imaginer Connor agresser sexuellement la sœur jumelle de Charlotte ou Emmie. De toute façon, ce n’est pas moi qu’elles se confiait, je n’ai jamais été et reste qu’un outil, on ne le laisse ni le loisir du choix ou, encore, celui de bien comprendre la situation. J’imagine que ce n’est pas plus mal. J’essaye de mémoriser les noms et les infos. Mines de rien c’est précieux.

Ainsi il est avec Allan ? Ce n’est pas la relation entre les deux hommes qui me surprend, je viens d’un camp de lesbiennes pas assez refoulées, mais plus la différence d’âge. Je préfère garder un visage bienveillant et lui signifier, dans un geste, que je ne dirais rien de son secret, si tant est que ça en est un. Je me garde bien de lui poser une question a ce sujet ou de juger, j’imagine qu’il y trouve son compte et c’est la seule chose qui doit compter.

Être moi-même ? J’hoche la tête avec conviction comme si c’était un sage conseil. Kaz, si tu savais, être moi-même est un luxe qui couterait la vie de mon frère et la mienne, très certainement, par la même occasion. Je ne sais pas me le permettre. Je me rends compte que je suis réellement peinée quand il dit qu’il n’aime pas les gens qui font semblant. En vrai, s’il savait tout il me haïra surement encore plus que les autres. Cela sonne le gong de fin de ce petit moment de pause dans ce que je ne dois pas perdre de vue : ma mission.

« Je te remercie pour toutes ces informations et je vais essayer de suivre ton conseil. On verra bien ce que ça donnera. »

Je finis ma tasse et la repose sur la table, plus réchauffée qu’a mon arrivée. Partir de cet endroit ne me plait pas beaucoup, mais j’ai du travail à finir et surtout pas envie qu’on me vire du camp pour des motifs de flemmardise. Qui plus est, j’ai comme dans l’idée que Kaz, sans le savoir, ne va pas m’aider a aller au bout des choses.

« Merci encore pour tout Kaz, l’infusion… l’accueil… toi… »

Je suis sincère, je n’étais pas bien en arrivant, je me sens déjà mieux d’avoir partagé ce moment avec lui.

« Ca me fait du bien de savoir que tu es là, et… peut être que je me permettrais de t’envahir de temps en temps si tu le veux bien, c’est agréable de savoir qu’il y a un autre magicien parmi nous. »

Et ca, c’est la pire chose que je sache faire. Je vais forcement m’attacher a lui, ca a déjà commencer. La bonne idée serait de l’éviter comme la peste hors besoin d’information ou minimum pour être intégrer, mais je ne me sens pas prête a faire cela. Une fois de plus, je n’ai absolument pas le profil d’une espionne comme dans les films. Je me lève a contre cœur et lui rend sa couverture avec un nouveau merci et un petit sourire tout en enfonçant le clou de ma propre perte.

« Et quand tu veux pour le cirque ! »


Je lui fais un petit clin d’œil avant de partir de ce havre de paix pour retourner dans cet enfer froid que sont le camping et mes tourments. Je ne sais pas encore a quel point il a vu juste pour ses prévisions et que je vais surement m’agripper a lui de toutes mes forces pour surmonter l’épreuve qui m’attend. Pour le moment, j’ai juste le cœur plus léger de cette belle rencontre et, en même temps, il y a une boule qui se forme au creux de mon ventre. Je sais la résumer en deux syllabes qui commence déjà a me hanter le crane « Trai-tresse »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Bohemian Rhapsody   
Revenir en haut Aller en bas  
- Bohemian Rhapsody -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: