The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Snow white
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 81
Sujet: Re: Snow white   Lun 4 Jan 2021 - 15:08
Le spectacle sous ses yeux était stupéfiant et Keira hésitait entre rire et faire demi-tour pour retourner dans le calme du garage. Elle n'eut pas vraiment à choisir puisque Tori l'accueillit et paraissait contente de la voir. "Mais tu parles !" s'exclama Keira en la regardant. Depuis le début, la conversation entre les deux n'était pas facile puisqu'elle ne connaissait pas la langue des signes. Entendre parler la jeune femme était donc une surprise pour elle, une très bonne surprise même. L'ancienne serveuse avait essayé d'apprendre quelques gestes mais c'était assez laborieux. Elle laissa échapper un hoquet de stupeur en voyant Tori lancer de la farine sur elle, puis elle toussota légèrement quand la fumée blanche l'atteignit à son tour.

Son regard se posa sur Émily et elle fut vite gagnée par son enthousiasme. "Ça doit faire un siècle que je n'ai pas mangé de gâteaux !" s'écria-t-elle. "Vous avez un four ?" Voir tous ces ingrédients lui donnaient l'eau à la bouche. La brune se laissa tirer par le bras par l'adolescente et se retrouva à côté d'elles. "Les sapi...?" Keira n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'Emily se jeta sur elle et elles tombèrent toutes les trois au sol. Un nouveau nuage de farine envahit le bus, s'insinuant directement dans les poumons de la jeune femme. Keira toussa a nouveau avant de partir d'un grand éclat de rire. "Vous avez fumé ou quoi ? Il se passe quoi ici ? C'est quoi ces sapiocs-sapiocs ?" Elle-même se sentait soudainement plus euphorique. Elle attrapa de la farine et la lança à son tour en l'air en riant. Fichu pour fichu, elles n'étaient plus à un peu de bordel près... Bon sang, ce que ça faisait du bien de rire un peu et de se détendre. Elle avisa un sachet en plastique au milieu de tout ce bazar. "C'est quoi ça ?" Elle le secoua et le peu de poudre blanche qu'il contenait s'envola autour d'elles.

La brune se releva. Bon, il fallait cuisiner maintenant ! Elle s'approcha du saladier, prit un œuf qui lui échappa des mains et s'écrasa au fond du bol. "Oups, il va y avoir quelques coquilles..." commenta-t-elle en tentant d'attraper les morceaux dans la plat. Il se produisit alors quelque chose d'étrange. L'œuf se mit à bouger tout seul, comme un cœur qui battait. "Regardez ! L'œuf ! Il bat !" Elle se retourna un peu trop vivement pour le leur montrer et le saladier lui échappa des mains. L’œuf sortit de son bol et atterrit directement sur la tête de Tori. "Waaaaah je crois qu'il t'aime bien l’œuf !" murmura-t-elle en regardant le saladier vide puis la tête de Tori. "Mais il ne bat plus. T'as tué mon œuf !" Elle ouvrit de grands yeux en regardant la jeune femme au sol avant qu'un grand sourire ne se dessine sur son visage et qu'un nouveau fou-rire la prenne.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1663
Sujet: Re: Snow white   Mer 6 Jan 2021 - 11:59
A terre avec les deux femmes, Tori papillonne des yeux un instant en essayant de réaliser. Sa tête a heurté le sol, et le bruit semble résonner dans son crâne. Qu'importe. Elle se redresse en sentant son environnement se figer et elle regarde par la fenêtre à la recherche des Sapiocs-sapiocs dont parle Emily. Elle n'a aucune idée de ce qu'elle doit trouver ou voir, mais tant pis, elle doit de faire protéger l'adolescente de ce qu'il se passe et qui pourrait lui causer du tort. Ca en tout cas, c'est sa résolution avant que Keira commence a battre un oeuf qui termine sur sa tête. Heure du décès ?

Naaaaan ! Tamago-san ! Geint Tori en tentant de le récupérer sur sa tête et de le rassembler. Mais le jaune s'est fendu et le blanc n'est plus constituée non plus. Au bilan, la japonaise a juste du jeune sur la tête et elle retombe au sol en soupirant, désespérée de ne pas avoir réussi à le sauver.

Dans l'entrée du bus, c'est la petite Clara qui les regarde toutes les trois d'un air inquiet. Elle ne s'approche pas d'ailleurs, reculant plutôt d'un pas alors que Tori redresse la tête et la voit pour lui faire un grand signe de la main. Elle renifle un coup, se frotte le nez, tente d'ailleurs de le lécher ensuite avec sa langue pour voir si elle parviendra à le sentir mais rien à faire. Emily, à côté d'elle, essaie de l'imiter. Rien à faire.

Euh... souffle Clara avant de secouer la tête : Je vais doucement fermer la porte, je vous dis quand les autres sont revenus, fait-elle : Bougez pas d'ici !

Tori jure solennellement à l'enfant. L'instant d'après cependant, elles sont toutes les trois allongées dans l'allée du bus, en train de faire des anges de farine par terre. Pas vraiment une grande œuvre, très loin de ressembler à ce qu'on pourrait voir dans la neige, mais l'illusion est là ! Tori se redresse ensuite, toussote à cause de la fumée blanche qui persiste dans le camion, et a l'impression de voir des paillettes très fines. Elle s'extasie une brève minute avant qu'Emily ne lance une danse indienne. La japonaise la rejoint, dans une chenille infernale et extrêmement bruyante.

Dehors, l'hispanique revient tout juste. La voiture est dehors et d'autres sont là également, mais occupé. Il rentre en premier dans le garage et constate le désordre dans le bus sans y rentrer. C'est Clara qui vient dans ses jambes et l'attraper par le bras pour le tirer :

Gabriel ! Il y a un problème ! Annonce-t-elle. Je ne sais pas ce qu'il se passe mais elles font vraiment n'importe quoi ! Et oui, ça n'a aucun sens...


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 283
Sujet: Re: Snow white   Mer 6 Jan 2021 - 18:38
Ils étaient là, je suis prête à jurer que c'est vrai ! J'ai bien vu leurs yeux brillants, leurs longs bras décharnés et leur peau grisâtre ! Alors ok, ça a jamais été comme ça que la vielle chouette les décrivait mais pour moi ils ressemblaient à ça ! Et du coup, bah j'ai la preuve que j'ai raison ! Hein j'ai raison ? Bien sûr que j'ai raison. Sauf que j'ai la nette impression que Keira doute de moi. Pourquoi elle doute ? Elle devrait pas douter. Faut que je lui explique, c'est pour sa sécurité !

Les sapioc-sapiocs, c'est genre les piiiiiiires monstres qui existent ! Si si, j'vous jure ! Et genre ils viennent et ils bouffent vos sous-vêtements la nuit! Bon, c'est pas le meilleur résumé que j'aurais pu faire mais c'est le seul qui m'est venu. Et si j'avais toujours été persuadée que c'était que des histoires pour les gosses, j'ai pas trop eu le choix que de me rendre à l'évidence à l'instant puisque j'en ai vu un de mes propres yeux. Y'a bien des morts qui se relèvent aussi, alors bon est-ce qu'on est vraiment à quelques monstres bouffeurs de slips près ? Je pense pas non !

Je jette de rapides coups d’œil vers les fenêtres pour être sûre qu'on soit relativement en sécurité avant de voir le petit sachet que secoue Keira. Je hausse les épaules, faisant un signe de la main d'un air de lui dire de laisser tomber. On dirait l'sachet de « sucre glace » de Edwin, mais il serait pas assez con pour l'avoir laissé traîner ! » En tout cas, c'est ce que je pensais.

Mais pendant que j'essaie une nouvelle fois de m'approcher des fenêtres pour vérifier qu'il y a pas d'autre monstre qui nous guette, j'entends les filles s'agiter un peu derrière moi alors je finis par me détourner de mon premier objectif pour les observer. Surtout quand j'entends Tori parler. C'est vraiment un truc auquel je m'habituerai jamais. Sérieux, y'a même des moments où j'oublie qu'elle sait faire ça ! En tout cas, ça n'a rien à voir mais j'arrête pas de renifler. Bon sang ce que ça peut m'agacer ! Et vas-y que je me frotte tout le temps le nez avec le dos de ma main puis carrément ma manche parce que j'ai l'impression de plus le sentir. C'est TROP bizarre.

C'est là que je vois l'asiatique en train d'essayer de toucher son nez avec sa langue et je la pousse légèrement du coude pour qu'elle me regarde faire alors que... bah j'y arrive pas non plus en fait. Le pire ? J'essaie de parler comme ça. 'e'arde ! 'est 'omme 'a! Ouais, les plus dégourdis auront compris « regarde, c'est comme ça » mais bon... Même moi j'aurais eu du mal donc j'en veux à personne.

J'ai même pas fait gaffe au passage de Clara, m'étant tentée de lui faire un rapide signe de la main quand elle est repartie aussi vite qu'elle était venue, avant de me jeter à terre avec les deux autres filles pour faire des anges dans la farine. Franchement, c'est beaucoup moins cool que dans la neige et le résultat est pas aussi ouf, mais d'un autre côté y'a moins de chance d'avoir le t-shirt qui se soulève et tout le froid qui rentre pour se coller directement sur la peau. Brr, rien que d'y penser là ! Beh !

En tout cas, quand je me redresse, je remarque les restes d'oeuf ayant coulé par terre depuis la tête de Tori et je fronce les sourcils. Là, je me souviens de ce que cette fille à mono-bras avait dit la fois où elle avait tué un rat ! Comme quoi fallait honorer les animaux, tout ça quoi. Et je crois que c'était une squaw. Alors forcément, vu que l'oeuf était mort comme l'avait dit Keira, bah faut l'honorer aussi ! Raison pour laquelle... je commence une espèce de danse indienne parfaitement clichée et ridicule. Heureusement, ça tue pas ! Et ce qui tue pas rend plus fort ! Donc, le ridicule nous rend plus fortes ! C'est juste putain de logique en fait !

En plus, Tori me rejoint donc on fait encore plus de bruit. J'ai aucune idée de ce que ça va donner tout ça, mais faire la chenille en gueulant autour d'un reste d'oeuf trônant au milieu d'un monticule de farine sur une allée centrale de bus... Ouais, ça a de quoi vendre du rêve. Surtout que pour ne rien arranger, j'attrape le bras de Keira au passage, lui dessine des pseudo peintures de guerre sur le visage à l'aide de farine et l'entraîne dans notre célébration.

Aller ! Muette-bavarde et Voleuse-pas-douée ! Encore un tour d'honneur ! Quoi ? Ils sont trop cool leurs noms indiens non ? De toute façon, j'ai décidé que j'étais la cheffe de tribu. Alors c'est moi qui décide.



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 81
Sujet: Re: Snow white   Ven 8 Jan 2021 - 15:30
"sapioc-sapiocs ! sapioc-sapiocs !" se mit à chantonner Keira. "Surveille tes slips où les sapioc-sapiocs te les mangeront !" continua-t-elle sur le même refrain. Tori se mit à vouloir récupérer l'oeuf sur sa tête mais Keira secoua tristement la tête, sentant les larmes lui monter aux yeux. "T'en fais pas, on va faire attention à ce que ses copains ne meurent pas eux aussi." Elle parlait mais elle n'était même plus sûre d'articuler correctement. Elle avait une curieuse impression, celle d'être sur un petit nuage, comme si tout autour d'elle était enveloppé de mousse.

Keira s'empara alors du petit sachet et l'étudia plus attentivement. Il ressemblait beaucoup aux petits sacs qu'elle faisait passer aux clients de son ex petit ami, avant. "Attendez, je crois que c'est de la drogue, non ?" Elle renifla un peu plus le sachet vide et se mit à rire. "Je crois qu'on plane en fait !" Et elle trouvait ça absolument délirant. Son fou-rire reprit de plus belle quand elle vit Tori et Emilie faire des anges dans la farine au sol. La brune les rejoignit en riant. "Vous me rappelez mes sœurs, vous êtes aussi drôle !" dit-elle, ravie, oubliant sa découverte sur la fameuse poudre blanche. Elle les suivit en faisant la chenille, riant de plus belle. Ce qu'elle se sentait bien en cet instant, plus rien n'avait d'importance hormis ce moment précis, là, toutes les trois à rire pour tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi en réalité.

Keira s'esclaffa de plus belle quand elle entendit les surnoms donnés par Emilie puis qu'elle la vit lui dessiner des peintures de guerre sur elle. Attrapant une petite poignée de farine, elle la versa sur la tête de l'adolescente en lui disant : "T'as jamais rêvé d'avoir des cheveux blancs ?" Elle se retourna et vit Clara. La brune lui fit un petit signe de la main.

Keira ne vit pas Gabriel rentrer dans le bus mais elle se détourna des deux femmes pour reprendre ce qu'elles étaient venus faire depuis le début : de la cuisine ! "Bon, on met quoi dans ces gâteaux ?" Keira se hissa sur la pointe des pieds et fouilla dans les placards. Là, sa main finit par rencontrer un nouveau petit sachet semblable au premier, qui contenait, lui, un étrange mélange d'herbes, ce qui ravit la brune. Sans se douter qu'il s'agissait là d'un petit paquet d'herbes d'Edwin, elle continua sur sa lancée, toujours aussi ravie. "Oh ! Des herbes de Provence !" dit-elle dans un très mauvais accent français. "Ma sœur m'en a ramené une fois de France, c'est délicieux dans les cakes !" Elle ouvrit le sachet, sentit et fit une grimace. "Wahou, elles doivent être un peu périmées. Tant pis, après la cuisson, ça sera forcément bon !" Et Keira entreprit de verser le mélange en l'écrasant un peu avec ses doigts dans la pâte. "C'est drôle, ça sent un peu ce que mon frère mettait dans ses cigarettes." A l'époque, Keira avait à peine une dizaine d'années. Certaines odeurs marquaient plus que d'autres. "ça sent pas vraiment la Provence." Quelques œufs, du lait de chèvre, des morceaux de courge, de lard, ce cake promettait d'être délicieux ! "Il y en aura pour tout le monde !" dit-elle en levant les deux bras, euphorique, manquant de renverser le saladier une nouvelle fois. "Au four !" cria-t-elle. Ils allaient se RÉGALER, c'était certain.  


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 225
Sujet: Re: Snow white   Dim 10 Jan 2021 - 21:05

On à un problème. Avait annoncé Gabriel en venant la chercher, lui faisant relever la tête de son livre.

Oui, en effet. Harry finit avec Ginny, et j'arrive toujours pas à comprendre pourquoi c'est arrivé.. Avait-elle admit en venant écraser sa clope, constatant que Gabriel n'appréciait ni son humour, ni son flegme. Levant les yeux au ciel en fermant le bouquin. Clara aux côtés du latino alors qu'elle se relevait souplement, observant le duo improbable sans trop comprendre.

Viens. S'était contenté de dire Gabriel en quittant la pièce, ouvrant la porte qui menait à la cuisine alors qu'elle comprenait mieux le fond du souci. L'espace d'un instant, il lui sembla que le monde avait arrêté de tourner. Premièrement, parce que la cuisine qu'elle avait impeccablement récuré un peu plus tôt était désormais un véritable champ de bataille blanc, dans lequel se roulaient allègrement Keira, Emily, et Tori.
Et définitivement, ce n'était pas leur état habituel. Encore moins quand ça discutait de l'assassinat d'un ... Oeuf ?

Papillonnant des yeux, ne comprenant pas comment ça avait pu se passer avant de voir l'index de Gabriel sous son nez, teinté de farine. Farine, qui une fois récupéré sur la pulpe de son doigt pour ses gencives lui dit rapidement comprendre qu'elle allait se mettre en colère en moins de trois secondes et demie.

Soit, le temps qu'il fallût pour attraper sa dague et la planter violemment dans le plan de travail le plus proche, et capter enfin l'attention des trois excitées de l'existence qui jusque lors, planaient aussi haut qu'un avion en direction du Brésil. Et encore. Ses yeux noirs assassinant sans sommations les trois coupables, avant de se pencher sur l'état des lieux.

Et autant dire que tous ici connaissaient son amour de la propreté.

J'vais même pas vous demander ce qu'il se passe, vous allez me dire des conneries. Avait-elle lancé froidement, se demandant quand même qui était le con qui avait foutu de la coke dans la farine. Et son excellente pureté lui donnait une petite idée de qui allait en prendre pour son grade d'ici peu. Ce n'était qu'une question de temps.

Vous allez tout me nettoyer, ici, maintenant. TOUT. avait-elle asséné en venant leur subtiliser les ustensiles, contenant non sans mal la rage qui irradiait de son corps à l'idée de les savoir sous l'effet de cette merde. Vous avez trois minutes pour utiliser votre énergie à tout récurer, et vous allez pas sortir de cette putain de cuisine tant que c'est pas IMPECCABLE. Et ensuite, on, va discuter toutes les quatres.



'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1663
Sujet: Re: Snow white   Mar 12 Jan 2021 - 17:06
Le fait qu'au moins une d'entre elles parvient à se concentrer sur la recette l'encourage à reprendre le tout. Elle mélange, touille, prépare aussi, malgré son état et le fait qu'elle soit recouverte autant de Farine que d'Oeuf. Elle rigole au surnom d'Emily d'ailleurs, ne manquant pas de la bousculer avant de l'aider à reprendre. L'enthousiasme dont elles font preuve semble contagieux, tout du moins s'auto-alimentent-elles suffisamment pour poursuivre leurs œuvres. Quand il est temps d'ailleurs de mettre "au four" la japonaise relance le poêle à bois avec une buche et manque de se brûler la paume de la main. Plaçant les plats comme il le faut, elle referme ensuite la porte et affiche un grand sourire aux deux autres.

Son enthousiasme est cependant pris de court par le vif bruit sourd derrière elle qui la fait sursauter et l'oblige à se retourner. Que se passe-il ? L'apparition soudaine de Faith dans le bus, et de Gabriel juste derrière elle pour appuyer son propos, termine de lui faire avaler de travers :

Gloups ! Est bien tout ce qu'elle parvient à "articuler", si on peut vraiment appeler ça comme ça.

Car il s'agit plutôt d'un bruit de gorge que d'un véritable mot, tout le monde est en tout cas remis au goût du jour et Tori a l'impression d'un atterrissage en catastrophe sur une piste pas vraiment dégagée à cet effet. De faire, elle papillonne des cils et les ordres tombent. Le ton tranché de Faith ne souffre d'aucun refus, son attitude fermée semble dire qu'elles ont fait une bêtise. Trois minutes pour nettoyer leurs bêtises ? Ah ! Et ensuite, elles devraient parler ? Déglutissant encore péniblement, elle bat des paupières quand la sexologue s'éclipse et qu'elles se retrouvent toutes les trois dans une configuration... Laborieuse.

Elles n'ont pas le choix alors. Trois minutes pour tout ranger, ça parait inconcevable et pourtant quand Faith revient peu de temps après dans le bus, l'endroit n'est pas impeccable mais toujours moins pire que la première fois. La farine est toujours au sol mais les déchets sont jetés, les plats trempent dans l'eau et Emily les nettoie avec professionnalisme, Tori éponge maladroitement le plan de travail et Keira passe habilement le balai en tentant de défaire le tapis de la poudre blanche qui la recouvre.

La japonaise relève le nez vers elle, cherchant son approbation et peut-être, des explications. Discuter de quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Son cerveau était en ébullition à cet instant, tellement sous tension qu'elle avait l'impression de surchauffer.


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 283
Sujet: Re: Snow white   Mar 12 Jan 2021 - 20:40
J'ai franchement l'impression que je serais capable de soulever des montagnes là tout de suite. Mais genre vraiment ! J'arrête pas de rire, mon cerveau a l'air de tourner à plein régime au point de m'en faire presque mal, j'arrête pas de me frotter le nez alors que je le sens même plus, franchement c'est trop bizarre mais trop cool en même temps. Et puis en plus, on fait à manger en même temps et je suis sûre que ça fera plaisir aux autres quand on leur apportera les trucs qu'on a fait !

Le truc c'est que j'ai du mal à retenir un cri de frayeur quand d'un coup un bruit sourd vient carrément me couper dans mon élan. Je sursaute tellement que mes pieds se décollent du sol alors que me tourne vers l'origine du bruit. Et là... Quand je vois ma mère j'ai d'abord envie d'aller lui sauter dans les bras parce que je suis contente de la voir. Mais au moment même où mes yeux rencontrent les siens, je me fige et déglutis même difficilement. C'est que moi ou la température a baissé de genre 10 000 degrés depuis qu'elle nous regarde comme ça ?

Le truc c'est qu'on a rien le temps de dire – on est même invitées à pas le faire – avant que ma mère reparte après nous avoir laissé trois minutes pour tout ranger et nettoyer. Alors ouais je veux bien mais c'est juste pas possible en fait... Quoi qu'il en soit, c'est pleines de bonne volonté qu'on trouve le moyen de nous organiser. Je remonte mes manches, prépare l'eau et me mets à laver les différents plats qu'on a sali. Tori s'occupe de laver le plan de travail et tout ce qu'on a bien pu dégueulasser pendant que Keira essaie tant bien que mal de balayer le sol.

Sauf qu'au bout d'un moment, je ralentis un peu la cadence et sens toute cette euphorie qui m'habitait tout à l'heure me quitter subitement. Et là... Wow. Mon cœur se serre avec force, ma gorge se noue et j'ai l'impression de galérer à respirer. Les larmes montent toutes seules à mes yeux et me voilà en train de sangloter au-dessus de ma vaisselle. Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que d'un seul coup toute la tristesse accumulée depuis je sais pas combien d'années vient de me retomber dessus pour sortir subitement. Et c'est vraiment pas cool.

Du coup je remarque même pas que Faith est de retour dans le bus, je suis trop occupée à essayer de terminer de laver la vaisselle entre deux sanglots secouant mes épaules vigoureusement, les yeux tellement remplis de larmes que je vois plus rien du tout. C'est que en sentant une présence pas si loin que ça qui n'était pas là avant que je finis par tourner la tête et voir ma mère. Là mon cœur se serre encore plus, je vois son regard et son air énervé, c'est juste trop pour moi là tout de suite. Trois minutes, c'était pas assez long pour qu'on termine. Mais pour moi, c'est notre faute. J-je ! On ! C'é-était p-pas assez long t-trois minutes ! Ouais, même faire une phrase c'est trop compliqué vu comme je sanglote. Sauf que j'ai jamais pleuré comme ça avant. Et certainement pas pour aussi peu... Et je sais même pas si être au courant que c'est simplement les effets secondaires d'une drogue que j'avais même pas conscience d'avoir pris m'aiderait...



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Snow white   
Revenir en haut Aller en bas  
- Snow white -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: