The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

On apprend pas au vieux singe à faire la grimace
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Sam 2 Jan 2021 - 18:28
you can't teach
an old dog
new tricks

Out of winter came a warhorse of steel
I've never killed a woman before
I know how it feels
I know you'd have gone insane
If you saw what I sawa
But now I've got to look for
Sanctuary from the law


Alan n'était pas vraiment étonné d'apprendre la bravoure de Bruce, qui avait littéralement le coeur sur la main. Ce que je craignais le plus c'était le jour où son coeur allait se faire piétiner par des personnes malintentionnées qui n'en aurait que faire de la stature imposante du gros nounours qu'il était. Le galeriste appréciait son camarade, entraineur compétent et toujours plein d'entrain ; savoir alors qu'il avait tout simplement sauvé Alex lui attribuait encore un peu plus d'estime pour ce dernier. Le galeriste avait alors hoché la tête en retroussant la lèvre inférieur, impressionné, avant de sourire à la jeune femme et de souffler de nouveau à la surface de son thé.

« Ça ne m'étonne pas de Bruce. C'est profondément une bonne personne, et ce qui fait de cet endroit un lieu de partage, en grande partie. » La confession d'Alex fit sourire cependant le cinquantenaire. Effectivement, se retrouver au milieu de cet amas de gros bras pouvait être déroutant. « Tu as bien raison, il faut se méfier des autres... Même de ceux qui ont l'air innoffensif. De nos jours, on ne sait jamais. Les gens peuvent être de véritables bêtes. » Alan acquiesça et trempa le bout de ses lèvres dans le thé, encore trop chaud. Il annula sa manoeuvre en relevant la tête, pinçant les lèvres, avant de porter la paume de sa main à celles-ci.

Il fallut attendre encore un peu pour qu'ils puissent boire leur thé sans se brûler le gosier, ce qui laissa le temps à Alan de discuter avec la jeune femme, qui cherchait à en apprendre plus sur la personne dont elle avait à faire un cadeau. Si le cinquantenaire n'aimait pas spécialement les fêtes, il savait que cela pouvait être encore plus délicat d'en faire à quelqu'un qu'on ne connait pour ainsi dire pas. Alan toussa un rire et but enfin une gorgée de thé qui lui réchauffa agréablement l'estomac. « Des jumelles pour les oiseaux, c'est ça. Je ne sais pas, j'ai pensé que cela lui aurait fait plaisir... Encore une fois, je ne suis pas vraiment le mieux placé pour demander conseils. » C'était en parti vrai. Pour d'autres personnes, Alan savait exactement quoi faire comme cadeau – et il était question de Kaz. Il s'autorisa un sourire sincère à l'adresse d'Alex et but une autre gorgée avant de venir s'asseoir en face d'elle, les jambes sur le côté, trop grandes pour ne pas cogner contre les genoux de la jeune femme sans ça.

« Ava oui. Bruce l'a également raménée ici. » À m'entendre, on aurait dit que Bruce ramenait tous les chatons égarés qu'il trouvait sur le bas côté de la route... Honnêtement, quand j'avais vu débarquer Ava, c'était ce que j'avais pensé... « Je n'sais pas quelle âge elle a... Une dizaine d'années tout au plus. J'ai opté pour une petite palette d'aquarelle. Elle vient souvent toquer à ma porte simplement pour dessiner au chaud. J'ai pensé que ça lui ferait plaisir. » Alan haussa les épaules. Il n'était pas très à l'aise avec les enfants mais avait tout de même consenti à discuter à la fillette quand elle le désirait, lui expliquant au passage quelques petites choses sur l'art et la culture qui lui donnait des cheveux blancs.

Mais pour ce qui en était de la curiosité d'Alex, elle lui fit arquer un sourcil et sourire. « Bruce ne ramène que des curieuses... D'accord, je comprends mieux. » Il rit pour lui faire comprendre qu'il plaisantait et but une longue gorgée de thé avant de reposer la tasse sur la table qu'il lissa d'un plat de la main, avant de la poser à plat. « J'ai passé un long moment seul, dans un bateau de la marina. Je n'avais plus de groupe et pas de grandes marches de manoeuvre... J'ai fini par quitter le bateau et érer dans les environs avant de croiser la route de Bruce, que j'avais eu l'occasion de rencontrer lors d'un gala de charité, bien des années auparavant, puis Connor. Ce sont deux hommes justes et sincères, je n'ai pas longtemps hésité à me joindre à eux. » Expliqua-t-il alors, sur le ton de l'anecdote, avant d'acquiesçer et de sourire à Alex.




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1537
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Mer 6 Jan 2021 - 15:26
Celle qui plaide coupable



Je m’installe un peu plus confortablement pour savourer l’odeur de mon thé. J’ai presque envie de ne pas être raisonnable quitte à me bruler les lèvres. Je continue à détailler l’homme, sans me départir de ma bonne humeur de ma façade de bonne voisine pour essayer d’en apprendre plus. De ce que j’ai vu de Bruce, je ne sais qu’acquise avec conviction quand Alan parle de lui. Il prend soins des autres, est toujours prêt à aider et gère même la cuisine pour les autres, d’ailleurs, il faut vraiment que je trouve le moyen de corriger certaines de ses recettes sans le blesser. Je sens que je vais passer plus de temps en cuisine entre lui et ses casseroles.

Je rejoins parfaitement Alan sur la méfiance mais ça m’arrange que Bruce se soit fier a mes allure de petite créature en détresse. Je tente quand même un :

« Tu as eu des mauvaises expériences aussi ? »

En attendant je note son idée même si, dans la précipitation, je vais surement opter pour autre chose, genre une combinaison chien. C’est presque a croire que Noel est déjà passé. Pour le moment je me dis que Tony est peut être un passionné d’oiseaux et cela ne fera que me donner une explication a sa capacité a ne pas parler quand je le rencontrerai. Je suis un peu sidérée, sans le montrer, qu’il y ai une enfant dans ce groupe, même si je les imagine mal laisser une fillette dans le besoin, j’ai du mal a visualiser sa place dans une équipe de mercenaire.

« Ce n’est pas un peu dangereux pour elle si vous faites des missions ? »


Après qui voudrait s’encombrer d’un enfant qui n’est pas le sien de nos jours. Je me sens stupide pour le coup et j’ai une pensée pour mon petit frère en me demandant ce qu’il deviendra si je ne revenais pas. Je me reprends vite en ajoutant :

« Enfin, j’imagine qu’elle est mieux ici que toute seule ou avec des mauvaises personnes. C’est juste que c’est surprenant de savoir qu’il y a une enfant ici. »


Quand il sous-entend que je suis curieuse, je pose ma table et fait une fausse auréole au-dessus de ma tête avec un sourire de personne qui plaide coupable. S’il savait… oui je vais être curieuse, pas forcement par choix. J’aimerais sincèrement leur fiche la paix et les laisser tranquille, mais ce n’est pas possible. Une fois de plus, Bruce a su fédérer une âme autour de Connor. Je dégluti avec peine quand il me dit que ce sont des hommes justes et sincères car, au font de moi, j’espère encore qu’il se trompe et découvrir une bonne raison de ne pas me torturer la conscience en m’attaquant a eux.

« Et tu aimes etre un mercenaire ? D’ailleurs ca se passe comment ici ? J’entends pas les missions, les tours de garde, la vie commune ? C’est Connor qui reparti ? Je ne sais même pas encore ce que je dois faire a part les travaux… »





Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Mer 6 Jan 2021 - 15:57
you can't teach
an old dog
new tricks

Out of winter came a warhorse of steel
I've never killed a woman before
I know how it feels
I know you'd have gone insane
If you saw what I sawa
But now I've got to look for
Sanctuary from the law


Des mauvaises expériences ? À l'écoute d'un euphémisme si doux, Alan ne put s'empêcher de tousser un rire. Il repensa à la rage dans les yeux de Guile, à cette détermination mais aussi à cette bataille qui s'était enclenchée dans le parc, entre son groupe et le sien. Le corps de Clarence, sans vie, par vengeance. Bien sûr, à y réfléchir plus longuement, Alan avait été responsable de la mort de la femme du routier, avait attisé son esprit de vengeance, cette haine qu'il avait porté alors à son égard. Alan n'avait fait que payer pour sa vantardise et la manipulation de ses pairs au début de l'épidémie, lorsque les survivants des groupes qu'il avait côtoyé lui mangeait dans la main. Remit à sa place au fond de ce bateau, avant de mener un dernier duel duquel il sortait vainqueur, Alan avait appris de ses erreurs et ne réitérerait pas ses actes, pas au sein de ce groupe.

Il se contenta alors de sourire à Alex et de répondre simplement : « Comme tout le monde... Malheureusement... Il faut simplement apprendre de ses erreurs. » Un addage qu'il pensait vrai, encore plus vrai depuis qu'il avait retrouvé des sentiments forts en son fort intérieur, à l'égard de Kaz notamment. À sa place au sein de ce groupe, il pouvait s'autoriser ces débordements justement parce qu'il respectait sa place de négociateur et qu'il ne cherchait rien d'autre.

Quant à Ava, Alan se contenta de hausser les épaules. « Bruce a sûrement agi dans l'urgence. Il n'aurait jamais laissé cette fillette toute seule et sans défense dans la nature sans en perdre le sommeil. J'imagine que sa conscience ne l'aurait permis. Au moins ici, elle ne risque rien. » Affirma le galeriste en acquiesçant simplement. Même s'il n'aimait pas les enfants et était indifférent au sort d'Ava, il ne pouvait pas nier qu'elle ne posait pas de problèmes supplémentaires au groupe. La question serait effectivement, de savoir quoi en faire lorsqu'elle se retrouverait seule, tandis que tout le monde irait se battre à l'extérieur du campement. Alan espérait alors qu'on ne lui demanderait rien à ce sujet... Il se contenta de hausser les épaules et de boire une autre gorgée de thé en soufflant au préalable à la surface du liquide ambré. « Il y a toujours une solution, et puis, nos alliés sont toujours là en cas de besoin. D'où l'importance d'avoir de bonnes relations avec les autres. » Une parole encore une fois prononcée avec un demi-sourire, le sourire du commercial, de celui qui sait s'y prendre. Il haussa les sourcils en penchant la tête à l'intention d'Alex, comme pour trinquer discrètement avec elle avant de boire encore une gorgée.

« Mercenaire, c'est un peu vulgaire comme nom... Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question. Personellement, en tant que négociateur, je vois dans l'intérêt commun : ce que nos missions peuvent nous apporter et pourquoi nous agissons. Il ne s'agit pas de tuer à tort et à travers et de nous servir de nos muscles bêtement... Il faut avoir un peu de bon sens tout de même ! » Alan exprimait son point de vue, celui d'un cinquantenaire qui avait du recul par rapport aux différentes personnes qu'il rencontrait. « Connor dirige la plupart des opérations, Bruce est celui vers qui il faut se tourner pour l'organisation interne, il est très investi pour faire de cet endroit un endroit où il fait bon vivre. » Il haussa de nouveau les épaules, s'essuyant les commissures des lèvres de deux doigts en les passant dans sa barbe foisonnante mais taillée avec soin avant de hausser des sourcils en direction d'Alex : « Si tu as pour vocation de rester parmi nous, tu finiras par trouver ta place, où te rendre utile, en temps voulu... » Expliqua-t-il alors en adressant à Alex un sourire aimable, sans se douter que sa présence n'avait rien d'un hasard, même si gardait toujours un oeil sur cette jeune femme qui cherchait absolument à tout savoir sur le campement.




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1537
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Mar 12 Jan 2021 - 12:47
Celle qui sent les infos interessantes

Je reste a humer mon thé, attendant patiemment le moment ou je pourrait le siroter. Je rêve a l’avance de sentir le liquide bouillant me réchauffer plus que la tasse ne le fait déjà du bout des doigts. Même s’il fait meilleur chez Alan que chez moi, une fois de plus, le manque de confort d’un chauffage électrique se fait ressentir. Avant la fin de l’hiver, si je veux survivre, il faut absolument que je fasse quelques choses.

Je m’installe le plus confortablement possible et pose mes yeux sur le senior du camp afin de l’écouter. Il reste évasif sur les mauvaises rencontres mais son sourire en dit presque aussi longue ses mots. Alan sera surement pas simple a surprendre pour les divas s’il a déjà eux la joie de connaitre la traitrise et les groupes sadiques. Je me contente d’acquiescer à son affirmation. Apprendre est une chose, appliquer les leçons en est une autre. Pour ma part quand les filles m’ont obligé a tuer Seth pour sauver mon frère et appliquer une véritable tyrannie par la peur sur notre groupe, j’avais bien compris qu’il y avait des soucis. Sauf que je n’avais nulle part où aller avec un enfant en bas âge et que j’ai dû baisser la tête en ruminant dans mon coin.  J’ai l’instinct de dire que l’histoire se répète a plus grande échelle avec ma présence ici.

Je reste sceptique sur le fait que tout le monde n’a pas encore vécu cela. J’insiste sur le « encore » en essayant de ne pas m’en vouloir d’être surement celle par qui il va arriver dans le camp. Je le rejoins sur Bruce, c’est un homme impressionnant physiquement, mais quand on apprend à le connaitre on a du mal à l’imaginer faire du mal gratuitement à qui que ce soit. Il y avait qu’a voir comment il n’avait même pas cherché à me poser des questions ou me bousculer après mon « agression » pour me ramener le plus vite possible ou il me pensait en sécurité.

Des alliés ??? Comment ça des alliés ??? Oula… ça, Charlotte ne m’en avait pas parlé mais je sens que c’est plus que pertinent de savoir que le camping n’est pas qu’une poignée d’hommes se pensant invisibles avec leurs gros biscotos. Mon envie de m’imaginer rentrer rapidement semble s’étioler violemment car je ne doute pas que Charlotte voudra tout savoir pour planifier son attaque.

« On a des alliés ? Ils sont pas loin d’ici ? Bruce ne m’a rien dit. »


Azy Alan, balance tout !! Fais moi gagner du temps !! C’est qui ? Ils sont où ? ils sont combien ? Ils sont armés ? C’est quoi le deal ? Y’a moyen de les payer pour qu’ils regardent ailleurs !! Envoi la purée !!! T’as teasé faut parler maintenant. Je n’arque pas le sourcils mais plonge ma bouche dans le thé pour cachée ma frustration.

J’écoute la vision d’Alan sur le métier de mercenaire et ca me rassure en me disant que je ne risque pas, avec ces principes, a me retrouver en plein hiver a me peler les fesses en courant après un fauve sanguinaire en faisant des seahawk avec la bande a Connor. Là on sent que c’est des missions réfléchies, chirurgicales et ca me tranquillise.

« En gros c’est toi qui trouves les clients, vérifie le contexte et négocie les prix c’est ca ?  Ensuite Bruce et Connor choisissent les équipés et gèrent la stratégie ? J’ai bien compris ? Du coup tu ne vas pas sur le terrain ?»

Oh oui donne moi de l’espoir. Je suis censée etre une femme de terrain, mais je suis rarement sortie de mon camps autrement que très accompagnée pour chercher du matos ou accompagner les convois quand nous étions nomade.  Je ne sais pas me retenir de pouffer quand il dit que c’est un endroit où il fait bon vivre :

« Attends que j’ai mis l’électricité et qu’on ait un véritable radiateur pour dire ca !! »


Je lui rends son sourire sans chercher a esquiver ses yeux bruns qui semble me scruté avec autant de curiosité que moi avec lui :

« Je sais que Bruce m’a surtout ramener pour me mettre a l’abris, mais je me sens bien avec vous, enfin, ca ira mieux avec le chauffage, mais j’espère vraiment savoir rester.»


Alors, comme tout ce que je dis, il y a du vrai et du faux. Je suis vraiment bien avec eux, ils sont très différents des Divas et ca me change d’être dans une ambiance bienveillante, sauf que voila, il y a la vie de mon petit frère en jeu et je sais que Charlotte n’a jamais été connue pour sa patience, même quand elle était une vedette de la WWE, donc non, je n’espère pas rester ici trop longtemps.


Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Mer 13 Jan 2021 - 18:01
you can't teach
an old dog
new tricks

Out of winter came a warhorse of steel
I've never killed a woman before
I know how it feels
I know you'd have gone insane
If you saw what I sawa
But now I've got to look for
Sanctuary from the law


La présence d'Alex dans la caravane du galeriste était une curiosité, mais l'ambiance était plutôt agréable, leurs conversations allant au rythme des tasses qui fumaient doucement et se tempéraient entre leurs mains. Alan lui adressait un sourire poli, convenant, un parfait gentleman qui n'ignorait rien des conventions, même encore en Post Apocalypsia et qui faisait de son mieux pour que son hôte se sente à l'aise. Calculateur, il analysait la jeune femme derrière son regard si léger et anodin, se demandant bien ce que Bruce avait pu lui trouver. Son visage était divinement fin, en forme de coeur, et presque trop ordinaire pour être digne d'intérêt. Mais elle avait une voix caractéristique et un regard perçant qui pouvait convaincre, il devait l'admettre, l'entraineur des Seahawks à venir à son secours.

Mais la curiosité soudaine de la jeune femme fit sourire Alan au point même de le faire rire, un rire doucereux qu'il cacha derrière un revers de main et des sourcils haussés pour s'en excuser. Elle l'amusait, le divertissait mais surtout l'intriguait. Il se ferait une joie de discuter plus profondément avec elle les jours prochains, pour apprendre à connaître cette jeune femme si avide de savoir. « Des relations, des alliés, des contacts oui. Il y en a plusieurs, d'où l'intérêt de travailler ensemble et de rester soudés oui. Mais si Bruce ne t'en as pas parlé, c'est que tu n'as pas vraiment besoin d'en savoir plus. » Sous-entendu, reste à ta place, c'était exactement ce que je pensais, mais ça ne m'empêchait pas de le cacher derrière un sourire mielleux. Les yeux plissés par ce dernier, transpirant de bonne entente, marquait ses rides d'expression avant qu'Alan n'en revienne à sa tasse fumante sur laquelle il souffla. La surface du thé vibra au contact de l'air de son souffle tandis qu'il trempait ses lèvres pour avoir le goût avant de finalement boire une gorgée.

« C'est exact. Mais je vais aussi parfois avec eux sur le terrain, on a parfois besoin d'une paire de bras en plus ! » Dit-il avec légèreté en souriant de nouveau, posant de nouveau sa tasse sur la petite table sans pour autant lâcher la hansse. Il tousse un rire également à la réponse d'Alex et acquiesce. Alan avait toujours été avide de confort et ne s'en cachait pas depuis qu'il vivait en tant que caravanier. « Ça ne pourra être que plus douillet dans ce cas, je nourris de grands espoirs te concernant si tu y parviens ! » Il rit de nouveau et but une nouvelle gorgée de thé avant de plisser ses yeux noirs, espérant avoir le droit à un petit chauffage d'appoint et de la lumière pour lire dans son lit, bien que la lueur des bougies et l'ambiance tamisée que lui instaurait parfois Kaz ne lui déplaisait pas.

« Tu n'avais donc plus personne ? Parce que c'est notre cas, et nous nous avons désormais les uns les autres, c'est ça qui fait notre force. Tu verras, quand les jours seront plus cléments, le terrain de golf sera un vrai paradis, je pense honnêtement que nous sommes bien tombés. »




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables | Mercenaire
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1537
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Ven 15 Jan 2021 - 10:27
Celle qui va pleurer
Le moment est assez agréable même si je pressens qu’Alan risque d’être plus compliqué a convaincre que Bruce ou Connor. Je suis une menteuse par nature, aussi, je ne me crispe pas et reste détendue même quand je sens les petits piques ou son regard me scruter pire qu’un scanner. Si les divas m’ont choisie, moi, ce n’est pas seulement parce qu’elles savaient avoir un otage pour garantir ma loyauté. C’est aussi parce que j’ai un visage un peu juvénile et surtout pas connu. Quand Connor serait venu, avec son ami inconnu, agresser les filles dans leur camp, j’étais avec Mateo qui plus est, on reconnait plus facilement les superstars du catch féminin que l’inconnue qui gérait toute l’installation électrique des shows.

En ayant l’air de plus m’intéresser à ma tasse qu’à ce que me dit Alan, je ne perds pas une goute de ce qu’il me dit sur les alliés et j’avoue que je ne suis pas ravie. Pas seulement parce qu’il a une façon assez peu cavalière de me rappeler ma place de nouvelle mais surtout que je sens que ça va être nébuleux de faire les ramifications avec les autres groupes susceptibles de s’en mêler si les filles venaient a attaquer.

« Tu as raison et aussi je pense que ca fait beaucoup trop de choses a appréhender en arrivant, je n’arrive même pas a me souvenir des prénoms de tout le monde encore. »

Je lui rends son sourire en exacte reflet. Mon Dieu, on est pas sortie de l’auberge, enfin, de la caravane. Mon cœur se serre de me dire que Mateo risque de rester encore loin de moi un certain temps.  Pourquoi les choses ne sont jamais simples ??!!! Quand il boit, je ne résiste plus et fait de même. C’est chauuuuud mon dieu que ca fait du bien !!!

« J’ai hâte d’aller sur le terrain aussi ! Je ne me rends pas compte, je le pense, de ce que cela donne les missions en groupe ! »

Non, alors non pas du tout. Je veux rester au camp, en sécurité, faire ma mission et rentrer vite récupérer mon frère en vous oubliant rapidement et en espérant en savoir le moins possible sur le sort que les filles vous réservent. Moi je suis une électricienne, pas une James Bond girls ou une Rambo a jupette. Pourtant, c’est avec le même enthousiasme que si je lui annonçais que j’espérais avoir des places pour le concert du midinet du moment que je viens de lui dire mon impatience d’aller me peler les fesses et me mettre encore plus en danger que je ne le suis déjà.  Seahawk comme dirait Bruce ! Quand il me parle de confort, je lève les bras au ciel façon « amen ».

« Je te jure que vais faire de mon mieux. En vrai, je ne sais pas comment vous faites pour survivre dans ces conditions mais les hivers sans chauffage ni cheminée… je veux même pas y penser. Déjà le camping en été c’est pas festif mais la, c’est urgent qu’on trouve une solution. Connor m’a dit que vous aviez des liens avec les « expendables », je ne sais pas qui s’est, pour faire des travaux, je verrais si je ne sais pas aider ou avancer au mieux les choses. Qu’on n’attende pas le printemps pour avoir du chauffage. »

Allez Alan, un effort… rebondit, parle moi des expendables. C’est qui ? Ils font quoi ? Ou ? Mince il repart sur moi. Mais on s’en fiche de moi !! Allez, parle du camp, de Connor de toi !!! En attendant je pense très fort a ma maman morte, a mon petit frère seul dans un groupe de folles méchantes, et je n’ai pas trop de mal a sentir mes yeux piquer et devenir rouge. Y’a rien qui met plus mal a l’aise les gens qu’une fille sur le point de pleurer. Généralement, pour éviter les crises de sanglots, les hommes sont prêts a tout et surtout a ne pas creuser.

« Je…. enfin... j'avais un groupe ... avant... mais... ils sont morts. Je suis toute seule … »

Puis je relève la tête avec un sourire timide pour bien qu’Alan voit que je suis pas loin de mettre des larmes partout. Tu veux pas que je pleure !! Hein ??? Non !! Alors change de sujet !!!

« Enfin, je l’étais, j’ai vous maintenant… et j’espère rester.»

Enfin, le temps de vous vendre car je suis pressée de retrouver un enfant qui a besoin de moi. Quoi un terrain de golf ??? Avec la neige je n’ai pas encore repéré ce détail qui va m’aider a expliquer où est le camp aux fille. Avec un geste de pudeur pour détourner le regard le temps d’éponger des larmes qui ne sont pas encore sortie je relance :

« Un golf ? Je n’avais pas vu que nous étions sur un golf. Tu crois qu’on saura jouer ? Je n’étais pas mauvaise quand on avait pas des morts au trousses. »


Ouai, au mini golf de Vegas… j’ai été deux fois avec papa sur un vrai green, ca m’a vite saouler.

« Et toi, tu as mis combien de temps a t’adapter ici ? Tu as des conseilles a donner a la nouvelle?»



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 302
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   Dim 24 Jan 2021 - 18:58
you can't teach
an old dog
new tricks

Out of winter came a warhorse of steel
I've never killed a woman before
I know how it feels
I know you'd have gone insane
If you saw what I sawa
But now I've got to look for
Sanctuary from the law


Il était difficile pour Alan de cerner vraiment la jeune femme. À la regarder ainsi, avec son visage en coeur et ses grands yeux clairs, il ne pouvait vraiment savoir si elle cachait quelque chose ou s'il ne s'agissait que d'une brebis égarée comme l'avait pensé Bruce. Dans un premier temps, le cinquantenaire se contenterait alors de rester aimable, nullement suspicieux, sans pourtant garder en tête qu'une venue comme celle-ci pouvait chambouler tout un monde. Alan lui-même, l'avait vécu : il avait déjà été celui qui rejoint un groupe, présentant comme le parfait gentleman, son sourire atypique séduisant les hommes comme les femmes, impressionnants les uns et effrayants les autres, pour à la fin se mettre tout le monde en poche et éliminer ceux qui le gênaient.

En tout cas, il s'adressait à Alex d'une manière subtile : lui faire comprendre qu'elle n'aurait rien de plus, qu'elle devrait se contenter du minimum, et qu'il fallait qu'elle mérite sa place. « Raison de plus pour se montrer patiente et avenante... Mais prends ça comme un conseil venant de moi, pas d'un ordre, surtout pas. » Alan avait rit après sa remarque, fermant les yeux un instant pour souligner la sympathie qu'il voulait dégager par ce conseil et hocha sagement la tête. Alan but une gorgée de thé et rouvrit les yeux pour voir la jeune femme faire de même. Au moins, il avait fait sa B. A. du jour en lui offrant ce réconfort chaud et douilet, ainsi que le confort de son logement. Si Alan était un fin négociateur, il était aussi un hôte attentif.

« Ça n'a rien d'une partie de plaisir mais je dois avouer que certaines missions peuvent être entrainante. C'est l'ambiance du groupe qui vaut ça. » Alan hocha la tête pour confirmer ses propos, revoyant images par images certaines scènes passées de leurs attaques, aux côtés des membres de la distillerie, son marteau en main, le bus arrivant à toute allure dans le visage putrides des infectés. Quand Alex mentionna les Expendables, Alan arqua un sourcil... Parlait-elle de leur propre groupe ? « C'est... Notre surnom à nous... Les Expendables. Il s'agit de nous. » Patient, pédagogue, Alan ne savait pas vraiment sur la jeune femme était sotte ou si elle s'était simplement emmêlée les pinceaux. Après tout, cela pouvait faire beaucoup d'informations à emmagasiner d'un coup, je voulais bien l'admettre. Avait-il pensé alors.

En la voyant les yeux humides, Alan arqua un sourcil, affichant une moue perplexe. Il n'aimait pas voir les gens s'émouvoir, lui-même n'était pas du genre à plonger dans les grandes eaux. Kaz était du genre sensible, mais son attirance pour le jeune homme rendait poétique ses changement d'humeur soudain. « Je vois... » Mentionna-t-il alors d'une voix neutre. Il se força à esquisser un sourire en coin, se voulant rassurant, avant d'acquiesçer. « Bien sûr, c'est ça l'important désormais. »

Quand il fût question du golf, le sourire d'Alan se fit plus sincère, plus amusé à l'optique de la voir disputer une partie de golf sur leur terrain. Il plissa les yeux et dévoila des dents étonnamment aiguisées en pouffant de rire. « Je pourrais te montrer, c'est un sport qu'il m'est arrivé de pratiquer à mes heures perdues... J'étais dans des sphères plutôt imbues d'elles-mêmes, les investisseurs adoraient s'écouter parler en tapant dans la balle. » La question d'Alex était pertinente, mais c'était sans connaître Alan et sa diablerie à l'idée de ne pas se fondre dans le moule tout en se faisant remarquer. Le galeriste était un homme de goût mais aussi sérieux et réfléchi. Il n'avait pas hésité à se faire petit, dans un premier temps, pour se faire accepter dans ce groupe.

« Il suffit de montrer patte blanche et laisser faire les choses. Connor est quelqu'un de bien, un homme droit et juste, alors il n'a pas fallut longtemps avant de nous associer. Si tu veux un conseil, je te l'ai déjà esquissé : fais-toi ta place en ne sous-estimant pas les autres. Il ne s'agit pas de concurrencer les autres mais de s'entraider. »




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: On apprend pas au vieux singe à faire la grimace   
Revenir en haut Aller en bas  
- On apprend pas au vieux singe à faire la grimace -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: