The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Not good enough for truth in cliche
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4141
Sujet: Not good enough for truth in cliche   Dim 20 Déc 2020 - 20:53
J'ai pas d'autres choix que de plonger mes mains dans les poches de Jaren et de le serrer fort pour arrêter de grelotter. Et même comme ça, ça fonctionne pas. On a bien avancé, sur le dos de Happy. Lily est blottie contre moi et le garde forestier, à l'endroit probablement le plus chaud. Elle bouge pas depuis plusieurs heures, me sert de bouillotte relative mais pour tout dire, je me réchauffe pas vraiment. Il faut dire qu'il pleut, évidemment. Le jour où on décide de prendre le large de la distillerie, faut qu'il se mette à flotter comme jamais. On a sorti de quoi se protéger évidemment, avant de reprendre la route mais juré, j'en peux carrément plus.

Alors, ouais. Je tremble comme une feuille, et c'est la voix de Jaren qui m'annonce finalement qu'il est plus très loin. La nuit qu'on vient de passer dehors a été vraiment pas incroyable, j'ai eu beaucoup de mal à dormir et à simplement fermer l'oeil sans penser à la température extérieure. Le feu a pas eu grande incidence sur le reste, je suis gelée jusque dans mes entrailles, et j'ai le réflexe probablement un peu bête de me prostrer sur moi même pour garder au chaud ce petit être qui grandit en moi. Jaren en sait rien pour l'instant, mais comme dit à Dana : l'objectif de ce voyage, c'est aussi de pouvoir lui annoncer tout ça.

Bon, pour l'instant, c'est surtout les nausées que j'essaie de lui cacher. Le matin avant de reprendre la route, j'ai du prétexter qu'un truc était passé. La moindre odeur me filait une sale gerbe. C'est passé avec un peu d'air, plus tard dans la journée. C'est le mélange humidité, vêtement trempé, pointe de vent, qui m'empêche d'être vraiment bien. Y'a les hormones aussi qui y sont pour beaucoup. Et pourtant je suis russe, c'est vraiment que le cocktail fonctionne pas super en l'état. Et finalement, ce repos loin de tout pourra que me faire du bien.

Je descends finalement de Happy, aidé par Jaren qui me fait atterrir doucement au sol. C'est bien la première fois que le voyage me parait aussi compliqué. Pourtant, on a eu l'occasion d'en faire un quand j'étais sérieusement blessée. Un autre quand Jaren avait pris sa balle dans le foie. Je le remercie d'un baiser au coin des lèvres avant de m'avancer vers l'intérieur, attrapant quelques bagages que je hisse sur les épaules ou à bout de bras. Partagée entre appréhension, fatigue et impatience. J'aimerais lui dire tellement de choses, je me retiens depuis deux jours. Et à la fois, j'ai peur de sa réaction... Donc, on verra en temps voulu.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 385
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   Lun 21 Déc 2020 - 2:46

On avait décidé de prendre la route, pour aller s’isoler un peu, comme à tous les hivers. Et j’étais vraiment content. C’était tellement devenu une évidence qu’on se le demandait à peine. Dès que le froid arrivait, et que la neige tombait sur les cols les plus proches, Yulia et moi savions pertinemment que si nous voulions notre petit moment privilégié, loin du monde et du danger, il fallait partir maintenant. Et c’est ce qu’on avait fait. Peut-être un peu trop tard cette fois-ci, mais le mois avait été bien occupé.

A vrai dire, on avait pas eu une chance monumentale. Le ciel grisâtre de notre départ s’était métamorphosé en ciel noir, déversant un torrent glacé sur nos épaules. Et même avec une protection, on était tous les deux gelés. Elle se blottissait contre moi, et ça n’avait qu’une efficacité d’agréable. On avait tous les deux froids, pas grand-chose allait changer ça.
Mais entre deux claquements de dents, je reconnais mon territoire, et on y était presque. Une affaire de minutes. Je n’attendais que de m’enrouler dans mon lit, avec Yulia, devant le craquement de la cheminée. Au moins avoir un toit. Le reste suivrait. Je sentais Yulia trembler contre moi, et je m’en voulais d’être parti aussi tard. Beaucoup trop avancé vers Décembre. Elle tremblait en s’accrochant de toutes ses forces contre moi. Ca faisait quelques jours qu’elle avait l’air un peu malade, ou plus faible que d’habitude. Elle était sûre d’avoir mangé un truc pas frai, et à vrai dire, ça relevait du miracle que ça n’ait pas été le cas plus tôt. Mais on aurait peut-être dû prendre un jour ou deux de plus pour venir ici. Histoire qu’elle aille mieux.
Le calvaire prenait bientôt un terme, en voyant entre deux arbres et deux cascades de pluie le petit chalet en bord de lac. On y était. Je passais ma main sur la sienne. Elle allait être au chaud.

Une fois arrivés, je l’aide à descendre, et à porter les bagages à l’intérieur. L’air tiède de la pièce faisait du bien. Il devait faire très froid, mais comparé à dehors et à la pluie, c’était le paradis. Je retirai tous mes vêtements mouillés, pour m’affairer au feu le plus vite possible.
Les flammes commençaient doucement à monter, il n’y avait plus qu’à attendre.
Je pris la couette sur mon lit, pour l’enrouler autour de moi, et attraper Yulia dedans, et l’y emmitoufler.

- C’est bon, on est au chaud maintenant. Ca va un peu mieux depuis hier ?

On avait un peu à faire, mais on n’avait sûrement pas faim, ni l’un ni l’autre. On avait juste besoin de sommeil, dans un vrai lit, dans une vraie atmosphère chaleureuse.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4141
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   Lun 21 Déc 2020 - 13:24
Le feu se lance, je retire mes vêtements trempés, tente de mettre les affaires proches de la source de chaleur de la pièce pour que ça sèche plus vite. Lily reprend ses marques sous mon oeil attentif alors que je lance l'eau pour nous faire un thé. On a besoin de se réchauffer de l'intérieur, donc pas trop le choix. Et puis, j'en profite pour pas rester immobile, c'est le risque d'être encore plus glacée. Alors, la poussière est évacuée du plan de travail, j'éternue sur le coup, et me tourne vers Jaren qui se pointe et me serre contre lui en glissant aussi la couverture autour de mes épaules.

Je m'en rends compte maintenant mais je grelotte encore, c'est incroyable. Je me blottis davantage, enlaçant sa taille de mes mains pour poser ma tête contre son épaule. Je profite de sa chaleur, on finit sur le canapé et j'esquisse un sourire à sa question :

Oui, ça va mieux, en tout cas, je crois pas que ça puisse aller pire.

Serrés l'un contre l'autre, je parviens à me réchauffer un peu plus. En tout cas, mes doigts sont plus froids, le feu prend. Je m'endors quelques minutes contre lui, un peu plus peut-être j'en sais rien.En tout cas, je réémerge dans cette réalité un peu plus tard, alors que Jaren relance le feu et sert le thé pour nous deux. Enfin bref, j'en avais oublié l'eau sur le feu, pas très malin tout ça. Mais je suis épuisée, et pas seulement par le voyage. J'ai pourtant testé deux grossesses avant, même si elles ont pas abouti.

Le remerciant pour le thé qui infuse, je pousse un soupir en relevant les yeux. Quand il se rassoit à côté de moi, je rabats la couverture sur ses jambes et le fixe longuement. C'est peut-être l'occasion de lui parler. Peut-être. Ou alors on est trop fatigués l'un comme l'autre, et il vaut mieux attendre un peu ? J'en sais rien. Y'a qu'en essayant que j'aurais la réponse. Il me faut du courage, suffisamment pour prendre les devants et me racler la gorge :

C'est... c'est pas la bonne lancée : Je sais pas si c'est le bon moment pour ça, mais j'voulais être ici pour te parler, que je lui souffle.

Ça a l'air super énigmatique dit comme ça, et j'ai pas pour but de lui mettre un suspense insoutenable sur les épaules.

C'est pas un truc grave, alors ça peut attendre. Si t'es trop fatigué, on fait ça demain, que je lui précise avec un sourire rassurant.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 385
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   Lun 21 Déc 2020 - 16:32

On est enfin en train de souffler convenablement. On a plus que quelques jours de bonheur et de calme devant nous. Le froid de la pièce disparait petit à petit, laissant place à la chaleur et au confort du feu. On s’affale tous les deux sur le canapé, sans trop rien dire. Yulia est toujours glacée, et je la serre contre moi le plus possible. A force, le froid ne me dérange plus. J’avais mis de l’eau au dessus du feu, je pense qu’un thé lui fera beaucoup de bien. Je le sens doucement s’assoupir sur mon épaule, et je la laisse, sans bouger. Je souris, sans qu’elle puisse me voir, en laissant ma tête aller contre la sienne. Jamais je n’aurai pensé qu’on aurait évolué comme ça. Même l’été dernier, au début de tout. Depuis, il s’était passé beaucoup de choses, et il y avait vraiment un élément en plus. Je ne cherchais plus à comprendre, mais la voir endormie sur mon me procurais toujours autant de bonheur. Rien de bien sorcier finalement, mais la simplicité avait du bon. Je déposais tendrement mes lèvres sur son front, en me dégageant le plus doucement possible, pour ne pas la réveiller. L’eau allait être prête. Mais j’avais dû être un peu rapide, je la vois ouvrir un œil fatigué, avant de se relever.

Une fois la tasse en mains, elle semble plus grave. Plus sérieuse. Je m’installe à côté d’elle, un peu inquiet. Je sens mon cœur se tendre. C’est jamais bon signe quand quelqu’un vous dit « faut que je te parle », mais le visage de Yulia n’était pas réellement plus rassurant. Je haussais un sourcil, toujours un peu dans l’incompréhension.

- Ah non trop tard maintenant. Tu peux pas lancer un sujet pareil et ne rien dire.

Je pose ma main sur sa cuisse, le plus rassurant possible. Si ça me met mal à l’aise, elle a l’air de l’être aussi. Alors quoi que ça puisse être, j’étais prêt à l’entendre.

- Tu peux tout me dire.

J’avais milles idées en tête, mais elles ne faisaient pas réellement sens, pas plus une que les autres. Alors je me retrouvais devant à elle, à attendre une réponse, sans savoir quoi faire, ni quoi penser. Il y avait mieux comme impression, je devais bien l’avouer.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4141
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   Lun 21 Déc 2020 - 16:44
J'étreins la tasse qu'il me donne et réchauffe mes doigts à son contact. Forcément, ma déclaration fait mouche, et il se remet à côté de moi en disant que maintenant que j'ai commencé, il vaut mieux terminer. Je pouffe de rire. Il a raison, là-dessus, je sais qu'à sa place, je serais aussi hyper nerveuse si la situation avait été inversé. Mais, comme quoi, c'est peu probable qu'il me coince dans un chalet au milieu de nul part pour m'annoncer qu'il est enceinte. J'ai peu de risque de vraiment me recevoir ça sur la figure.

Tu es sûr ? que j'enchaine, essayant de voir s'il est certain de ce qu'il avance.

Visiblement. Je peux tout lui dire. Je sais. Je baisse les yeux un instant, déposant la tasse sur la table juste à côté et me tourne vers lui. Et j'attrape la sienne propre pour éviter tout accident dans la foulée. S'il fait une syncope, je vais pas qu'il s'ébouillante au passage. Sinon, merci mais le premier jour serait catastrophique. Et ça me fait penser que j'ai absolument aucune idée de comment il va le prendre en fait. Bien, pas bien ? J'ai aucune information sur son point de vue sur la question, genre, est-ce qu'il a déjà envisagé le fait d'être père un jour ? Est-ce qu'il aurait envie de l'être, avec moi ?

Ok, ok, que je fais en soufflant un coup. Un silence retombe. Comment je dois lui dire déjà : Alors, voilà... que je poursuis en me stoppant. Je...

Un silence retombe, je ferme les yeux et souffle. Bon, ça demande surtout du courage, et je sais pas pourquoi, j'en ai pas tant que ça en stock, en l'état. Je suis pas sûre de me sentir très bien en fait. En vérité, j'ai peur. J'appréhende sa réaction. Parce que la seule que j'ai pu expérimenter, c'est celle de Valérian, et on peut pas dire que le grec était spécialement jouasse avec cette idée. La première fois ? Catastrophique. La seconde ? J'avais une huitre en face de moi qui réalisais absolument pas. Certes, ça s'est soldé sur rien. N'empêche que... J'ai la trouille que Jaren réagisse pareil, ou pire : autrement. Genre qu'il se lève et qu'il sort du chalet pour rentrer à pied à la distillerie en me laissant là, par exemple.

Je suis enceinte, que je lâche finalement. Je dépose le poids ici, sur ses genoux, en le regardant finalement. C'est comme si la ceinture qui compressait mes poumons se relâchait d'un coup, d'un seul. J'ai l'impression de respirer vraiment, pour de vrai ! Pffiou, je pensais que ça serait plus dur à dire, mais en fait une fois que c'est fait, c'est mieux ! J'analyse ça pour moi en lâchant un rire soulagé.

Et je tourne mon attention vers Jaren, attendant... une réaction, ou quelque chose comme ça.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 385
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   Lun 21 Déc 2020 - 17:07

Je penche la tête. Bien sûr que j’étais sûr de vouloir savoir. Je ne dis rien, je la laissais faire. Elle avait l’air suffisamment stressée comme ça. J’essayais d’arrêter de penser, pour attendre la vraie réponse. Ca m’éviterai de faire un malaise.
Elle peinait réellement à parler. Quoi que ce soit, c’était lourd en conséquence, et dur à dire. Je sentais mon cœur battre de plus en plus fort, et mon corps s’immobiliser. J’avais peur, mais je ne savais pas de quoi. Peur qu’elle veuille arrêter ? Qu’elle soit gravement malade ? Autre chose ? Mais pourquoi attendre ici pour me le dire ?
J’avais sûrement un visage particulièrement inquiet, mais après plusieurs essais de phrases construite, elle finit par se lancer.

Et j’en avais eu le souffle coupé. Tout mon corps s’était engourdi, et je sentais mon cœur s’arrêter d’un coup. Tout semblait différent. Plus lent, plus étrange. Je la regardais, mais sans l’entendre. Elle avait dit quelque chose, mais je n’arrivais plus à écouter. Elle était enceinte. J’allais être père.

Après quelques instants de vide dans ma tête, le silence me fit me sentir mal à l’aise. Je devais dire quelque chose, réagir.

- Heu…

Super. Je ne savais pas comment me positionner. J’étais heureux. Le plus heureux du monde. On avait eu une discussion à ce sujet juste avant l’attaque de George. Et je ne pensais pas que ça allait me tomber dessus aussi vite. D’un coup. J’hésitais entre tous les sentiments. J’étais heureux, mais j’étais aussi terrorisé. Rien ne m’avait préparé à ça, et le monde autour n’aidait pas.

- Ho.

J’avais un cerveau qui était allé faire un tour. Je n’arrivais même plus à réfléchir. Je regardais Yulia, souriante, qui semblait se demander ce qu’il se passait. Je comprenais mieux la peur qu’elle avait juste avant. Et je ne savais toujours pas quoi dire.

Je la pris dans mes bras, la serrant de toutes mes forces. Je l’aimais, et j’étais heureux, mais j’étais incapable de le dire, à cet instant précis. J’étais incapable de dire quoi que ce soit d’autre. Tout ce que j’avais de précieux au monde était ici, et en la serrant contre moi, je sentis mes larmes couler.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4141
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   Lun 21 Déc 2020 - 17:21
Je sais que Jaren est pas un grand bavard de base, loin de là même. Pour réussir à lui tirer une phrase, c'est parfois tout le bout du monde. Avec moi, ça va. J'veux dire... On arrive à discuter. Mais y'a des fois où son cerveau deconnecte totalement et se rebranche pas, il freeze d'un coup, d'un seul, et impossible de le relancer derrière. Je dis rien. Pour ma part, j'appréhende surtout. Parce qu'il articule rien, rien du tout. Juste un heu... assez vague, qui traduit plutôt le Error 404 dans son gros cerveau là, mais rien d'autre.

Quand je disais que j'avais la trouille d'une autre relation, le mérite de celles de Valérian, c'est que je sais comment réagir face à elle. Je m'attendais de fait à la même chose, ou peut-être à ce qu'il le prenne mal. Mais pas forcément à un silence qui se prolonge. J'essaie de me retenir de lui poser cinquante milles questions, même si franchement, ça me brule les lèvres et la langue. Je me la mords d'ailleurs pour m'abstenir de causer et me râcle la gorge au passage. J'aimerais un mot. Au moins un mot. Et à la place, il m'attrape et vient me serrer contre lui.

J'suis un peu surprise sur le coup mais j'me laisse faire. Mes bras se referment dans son dos, et pendant que lui pleure, moi je ris. C'est un peu nerveux et à la fois, c'est surtout du soulagement. Je suis soulagée qu'il le prenne pas mal. Parce que ça aurait pu être une réponse finalement. Qu'il me repousse et me déteste de ça. Et non, c'est pas le cas. Je me redresse légèrement pour le voir, viens poser un baiser sur ses joues humides. Je les essuie ensuite de mes pouces en attrapant son visage, et lui souris :

J'espère que tu pleures pas parce que t'es triste ! que je plaisante sur le coup, en tentant de chasser ce reste d'appréhension.

Je suis heureuse, je crois. Heureuse parce que... J'entrevois beaucoup de possibilités. Et puis, parce que l'avenir se présente mieux. Même si tout est pas beau et rose, même si y'a des risques à tout ce qu'on entreprend. Même si...

C'est... C'est pas dit que j'arrive jusqu'au bout, tu sais ? Que je commence, à tâtons... On a vu ce qui est arrivé avant, je suis peut-être pas faite pour ça, je préfère calmer nos ardeurs. C'est un début, ça fait un peu plus d'un mois, et ça peut tout faire changer au passage. J'appréhende quand même.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Not good enough for truth in cliche   
Revenir en haut Aller en bas  
- Not good enough for truth in cliche -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: