The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -27%
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
Voir le deal
176 €

Siffler en travaillant !
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 436
Sujet: Siffler en travaillant !    Dim 20 Déc 2020 - 16:37

Dimanche 20 Décembre 2020
Dans les alentours du camps, dans la partie boisée de ces lieux.

Caleb avait bien changé. Inutile d’être dans sa tête, ni d’être proche de lui pour le voir. Nombreux furent les survivants de fort Nisqually qui purent voir le géant Canadien sombrer dans les profonds abysses que furent ses propres tourments. Nombreux furent ceux qui purent le voir dépérir, l’entendre gémir, alors que ses forces l’abandonnaient peu à peu. Mais aujourd’hui, tous pouvaient voir la renaissance de celui qui, jusqu’ici, vivait dans la terreur d’un passé sanglant et empli de souffrance, et qui se tournait dorénavant vers un avenir radieux.

Mais ne croyez pas que le Canadien ne sache point à qui il devait cette renaissance. A qui il devait sa survie. Et à qui il devait cet état d’esprit aussi solide que le roc et ainsi pérenne dans le temps qu’un volcan placide et calme. Nihima la native, Emilie la sage-femme, Lily sa douce, et Joséphine sa meilleure amie, furent les remèdes à ses maux. Sans elles, nul doute que Caleb reposerait dans le sol humide et froid de cette partie du monde. Et cela, il ne l’oublierait jamais.

La scierie était terminée, après plusieurs semaines de travaux quotidiens. Les machines étaient calibrées, les outils maîtrisés, les procédés instaurés, et doucement mais surement, l’énorme machinerie dédiée au travail du bois se mettait en marche. Caleb en obtint la charge, et avec celle-ci arriva le sentiment d’être utile pour ce groupe, cette famille, qui était maintenant la sienne. Caleb, le bûcheron solitaire au grand cœur, à l’esprit endolori, et aux plaies profondes, était dorénavant bel et bien vivant, fort, fier, et prêt à vivre à nouveau.

Les commandes commençaient à s’amonceler, et Caleb avait prit du retard en ce début de mois, à cause de ses escapades. Il fallait du bois pour tout ici : pour le chauffage, une tâche ingrate mais néanmoins vivifiante, pour réparer les palissades et les habitations et autres bâtiments, et il fallait des meubles. Mais pour tout cela, il fallait du bois ! Et les environs regorgeaient de cette denrée naturelle qui, jamais, ne s’épuisait – pour peu qu’on la respecte.

Le temps viendrait où, au retour des beaux jours, les quelques grumiers et véhicules lourds ramenés du Canada, serviraient à partir en expédition dans les forêts lointaines, afin d’en rapporter autant que possible. Car les bois alentours, et ceux à proximité, ne devraient jamais être exploités dans leur totalité. Caleb refusait cela. Il savait que pour entretenir un sol, il fallait laisser des friches, et des graines, et qu’exploiter tout le potentiel d’une terre forestière, c’était signer la mort de cette zone, où plus aucun arbre ne pousserait. Ou du moins, plus comme avant. Et pas avant des dizaines d’années.

Alors, il avait choisi avec soin l’équipe qui l’accompagnerait aujourd’hui dans les bois à quelques kilomètres du fort. Une vingtaine, tout au plus. Les membres devaient être armés, et plusieurs survivants étaient là, dédiés tout simplement à la sécurité. Lorsqu’ils arrivèrent, on fit établir les camions en file indienne, moteurs dirigés vers le chemin de sortie prévu, au cas où. Les responsables de la sécurité se déployèrent, et les ouvriers s’agglutinèrent autour de Caleb.
- Bien ! Mes amis, nous voici arrivés à la zone que j’aimerais exploiter. Il est 10h00 du matin. Pause aux environs de midi. Abattez le plus d’arbres que vous pouvez, cette zone n’a jamais été exploitée. Départ de la zone 14h30 au plus tard, j’aimerais que nous soyons rentrés avant qu’il fasse nuit, et en cette période, il fait nuit très tôt ! Travaillez par groupes de trois ! Deux personnes aux engins pour tracter tout le bois abattu. Et gardez une arme sur vous. Si jamais des rôdeurs arrivent, signalez-les à la sécurité. S’ils sont trop nombreux, prenez vos affaires et retournez dans les camions. Je ne veux pas de blesser aujourd’hui. Des questions ? Non ? Très bien ! Allons-y mes amis ! Il avait parlé comme un chef empli de confiance. Agrippant sa lourde hache, il descendit de son petit promontoire improvisé – comme s’il en avait réellement besoin vu sa taille – et il alla en direction d’Emilie. Tu es avec moi Emilie. Tu es prête ?
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 652
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    Dim 27 Déc 2020 - 18:42


Depuis quelques jours qu’elle était revenue du NML déposée par Isha, Emilie avait été très discrète, elle s’était quelque peu isolée, elle n’allait pas bien. Ce qui s’était passé avec son … Elle ne savait pas trop comment le qualifier en réalité, enfin bref, ce qu’il s’était passé avec lui, lui avait fait mal au cœur. Son moral en avait pris un sacré coup, elle n’était plus aussi joyeuse et souriante et ça s’était très vite remarqué. Elle avait alors préféré rester dans son coin à ruminer son désespoir et son malheur pour que personne ne vienne s’attarder sur elle. La sage-femme aimait s’occuper des autres, mais elle était toujours mal à l’aise quand on prenait le temps de l’aider elle, paradoxalement.

Finalement c’était Caleb qui avait décidé de la faire sortir de son désarroi et de lui changer les idées en l’emmenant avec lui pour une expédition de taillage de bois. Emilie avait d’abord hésité puis elle s’était dit que de toute manière, rien n’allait changer la situation qui lui pesait sur le cœur, alors autant se remettre en selle et se rendre à nouveau utile. Et si par la même occasion son esprit pouvait être occupé à penser à autre chose qu’a Isha, se serait d’autant mieux.

Elle s’était préparée, simplement comme à son habitude, son jean, son top blanc et sa veste en cuir qu’elle avait cependant accompagnés d’une écharpe et d’un bonnet, après tout, il commençait sérieusement à faire froid. Elle avait caché son petit couteau de chasse dans ses chaussettes et ranger son arme dans une des poches de son pantalon. Elle arriva, la tête ailleurs il fallait bien l’avouer, mais motivée. La route ne fut pas trop longue et lorsque toute la troupe arriva, Caleb se montra en véritable chef. Il donna ses ordres à tout le monde et chacun se mis en place, prêt à travailler. Le bucheron se dirigea vers elle, lui indiquant qu’ils travailleraient ensemble, elle s’en serait douté. Elle espérait qu’il n’avait pas trop envie de discuter, pour une fois, elle ne sentait pas apte à le faire, même si dans le fond ça lui aurait fait le plus grand bien. Elle lui sourit, timidement, et lui fit un petit signe de la main « Chef oui chef ! Je suis prête ! » Même si elle avait le moral dans ses chaussettes, elle se devait de toujours montrer son sourire et même si ce n’était clairement pas évident, elle se devait d’être celle qui est toujours forte pour les autres.

Ils avancèrent alors vers les premiers arbres à abattre, le silence qui les accompagnait devint presque gênant, et chassez le naturel il revient au galop, Emilie commença la conversation. Bien joué girl ! Toi qui voulais tellement parler … « Alors Caleb … Comment tu vas depuis notre dernière petite conversation matinale ? C’est vrai qu’on s’est pas trop vu ces derniers temps, mais … J’ai été un peu occupée, je m’en excuse d’ailleurs ! » Occupée à broyer du noir et a pleurer comme une midinette de 15 ans. Ridicule. Le seul point positif c’était que si ils parlaient de Caleb, ils ne parleraient pas d’elle et ça … C’était tant mieux.




.
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 436
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    Lun 28 Déc 2020 - 14:33
Le bûcheron dispensa ses ordres, écoutés comme parole d’évangile, et ordonna le début de la journée. Rejoignant Emilie, et s’assurant qu’elle soit prête à faire face à cette journée aux côtés de l’imposant ébéniste venu du Canada, il ne pu s’empêcher un rire sincère et franc, à peine gloussé, alors qu’elle répondit comme un bon petit soldat face au grand chef des armées. En réponse, outre le rire, Caleb lui fit un petit signe militaire, amenant son index et son majeur de sa main droite jusqu’à sa tempe du même côté, et les projetant tous les deux en avant, à la manière « top gun » !
- Bien, soldat ! Repos ! Allons-y, la journée va passer vite.

Ils prirent alors la direction du petit carré de bois qu’ils devaient exploiter pour la journée. On y trouvait suffisamment d’arbres pour occuper le binôme toute la journée, et peut-être plusieurs autres encore. Caleb cheminait dans son esprit, une organisation déjà presque toute tracée. L’abattage des arbres était sa spécialité originelle, maîtrisée bien avant la menuiserie et l’ébénisterie, aussi était-il tout à fait qualifié et préparé à faire face à cette nouvelle journée de travail. Puisqu’en plus c’était lui qui avait assigné les zones de découpes, il savait vers quelle direction il pouvait abattre les arbres en toute sécurité.

Toutefois, la sage-femme, visiblement curieuse et en proie à une volonté de discuter, brisa le silence pour poser plusieurs questions, et s’excuser de son manque de présence ces derniers jours. Caleb s’arrêta soudainement, et se faisant, se tourna vers Emilie qui, visiblement, ne s’attendait pas à ce que le bûcheron se stoppe d’un coup d’un seul.
- Ne t’excuse pas Emilie. On a tous beaucoup de travail en ce moment, on ne peut s’en excuser ! Et d’ailleurs, je ne te remercierais jamais assez de ta présence, et de toute l’aide que tu m’as donné. Je t’en serais éternellement reconnaissant. Il posa sa main sur l’épaule de la sage-femme, lui offrant un sourire sincère et bienveillant. Si tu as besoin de quoi que ce soit, à n’importe quel moment, je serais là. Il retire sa main, et reprend la marche en direction de l’aire d’exploitation. Et ça va nettement mieux, aujourd’hui. Grâce à toi, notamment, mais aussi grâce à Joséphine, Nihima… Et Lily. Mais ça, tu dois déjà le savoir, j’imagine.
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 652
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    Mer 30 Déc 2020 - 19:57


Caleb s’était arrêté net, surprenant par la même occasion Émilie. Il était adorable, doux et gentil et même si elle l’avait connu dans un piteux état, il se portait aujourd’hui bien et ça faisait vraiment plaisir à voir. Il avait pu compter sur l’aide de toute la famille de The Haven et c’était ça qui avait plus à la sage-femme. Ne plus se retrouver seule, avoir des gens sur qui compter. Ça la fit sourire, et cette fois-ci un vrai beau sourire. Ils reprirent alors leur route vers la parcelle de foret. L’évocation du prénom de Lily la laissa pensive. C’est vrai que ces derniers temps elle avait remarqué que les deux survivants s’étaient rapprochés. Elle n’avait pas espionné, mais elle s’y était quand même intéressé de loin, après tout Lily était comme une sœur pour elle, elle devait faire tout son possible pour la protéger et pas que des dangers à l’extérieur du fort « Hmm, oui Lily …  J’ai vu que … Vous vous étiez rapprochés tous les deux »

Elle ne voulait pas fouiner, ni mettre son nez dans ce qui ne la regardait pas et les questions qu’elle posait se voulait d’une curiosité saine, si on pouvait dire ça comme ça. Elle voulait simplement s’assurer que son amie ne risquait rien et puis, c’était le genre de nouvelle qui apportait du baume au cœur. Trouver quelqu’un et l’aimer comme il vous aime, quoi de plus beau ? Elle finit par repenser à Isha. Elle avait pensé qu’elle aussi aurait eu le droit à ce bonheur, mais après ce qu’elle venait d’apprendre et vu comment ils venaient de se séparer, tout laissait croire que leur histoire n’irait pas plus loin qu’un petit coup sans lendemain. Son ventre se resserra à nouveau ainsi que sa gorge, pourquoi ça la blessait tellement de repenser à ça, après tout, ils ne s’étaient rien dit entre eux que des paroles et des promesses en l’air. Émilie avait mal au cœur et ça ne semblait pas prêt de passer.

Elle tenta alors tant bien que mal de chasser ces mauvaises pensées de sa tête « Est-ce que … C’est quelque chose de sérieux entre vous ? Enfin, je veux dire, Lily est une personne douce et délicate, je ne voudrais pas que tu l’abimes … » Elle rigola à sa propre remarque. Non pas qu’elle avait peur pour Lily, physiquement elle la savait forte, mais mentalement, c’était une toute autre histoire. Émilie avait dû prendre son temps et gagner sa confiance avant qu’elle ne veuille un peu se livrer à elle « Si je te dis ça c’est parce qu’elle est comme une sœur pour moi. Il faut que je la protège, des dangers mais aussi des hommes … » Elle se voulait douce dans ce qu’elle avait dit. Aucunes menaces ni aucuns préjugés. Elle voulait juste que le menuisier soit au courant.

Les deux amis finirent par arrivé à l’endroit indiqué par Caleb. Endroit qui semblait effectivement parfait pour couper du bois. Émilie attendit alors patiemment que le bucheron veuille bien lui montrer l’exemple, parce que disons-le clairement, couper du bois ce n’était pas un truc qu’elle savait faire.





.
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 436
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    Sam 2 Jan 2021 - 20:08
Caleb souria doucement, lorsqu’Emilie indiqua avoir vue que Lily et le bûcheron s’étaient rapprochés. Plus que rapprochés, les deux survivants partageaient nombres de moment doux, sereins et intimes. Bien que rien n’ait jamais été réellement consommé, bien que les deux ne fassent que protéger une bougie afin que jamais elle ne se consume entièrement, ils avaient déjà passé l’étape du premier baiser, et celle de la première nuit ensemble. Caleb, d’ailleurs, adorait tout cela. Après George, ses nuits furent plus mouvementées que jamais, plus sombres que jamais, plus horribles que jamais. Mais depuis les interventions de Nihima, de Joséphine et d’Emilie, et depuis la naissance de sa relation avec Lily, les nuits de Caleb furent plus paisibles encore que celles d’un nouveau-né.

Aussi, les prochaines questions d’Emilie le tirèrent de sa rêverie, et s’il en comprit bien vite le sens, et l’importance, il ne put s’empêcher d’intervenir, et de rassurer celle qui, en plus d’être une amie sincère, était la meilleure amie de sa douce dulcinée. Alors, il lui répondit, sans jamais se départir de son sourire et de sa bienveillance, mais accentuant néanmoins le froncé de ses sourcils, pour faire comprendre à Emilie que ses propos, tenus ici, en cet instant, seraient aussi véritables qu’ils seraient importants.
- Je pense que c’est quelque-chose de sérieux, tout du moins, je l’espère de tout mon cœur. Tu sais, il y a les hommes, et il y a moi. Je n’avais jamais embrassé aucune femme depuis la mort de mon épouse… Lily est la première. Et bien que le monde soit détruit, je compte bien construire avec Lily… Si elle m’en juge digne.

Cette dernière phrase, Caleb l’avait prononcée avec beaucoup de gravité, plongeant son visage vers le sol, alors qu’il mesura en même temps qu’il prononça ces mots, à quel point il était affaibli face à Lily, et à quel point… A quel point il espérait l’avoir pour lui, et lui pour elle.

Ils arrivèrent enfin à la parcelle boisée, celle que les deux survivants devaient exploiter. Repérant un tronc épais d’un grand sapin, Caleb regarda les alentours, et fit un petit cours à Emilie, la novice.
- Cet arbre est parfait. Regarde, son tronc est épais, et son écorce intacte. Apparemment, il n’y a ni parasite, ni manque d’éléments, il a pu grandir paisiblement. Ensuite, il faut regarder l’environnement. Nous avons besoin de son tronc au complet, il ne faut donc pas le faire tomber sur un rocher, ou un autre arbre. Entre ces deux arbres là, ce sera parfait, mais il va falloir être précis. Indiqua-t-il, en plaçant son index et son majeur en forme de « V », entre les deux arbres qui devaient voir tomber entre eux l’imposant sapin. Il va donc falloir être précis… Répéta-t-il, presque en chuchotant, alors qu’il abandonna un instant son rôle de professeur, pour un son rôle de professionnel. Il laissa Emilie quelques-secondes, dans un silence profond, troublé seulement par la respiration de l’ébéniste et les branches craquant sous son poids. Bien ! On va commencer. D’abord, il faut créer une entaille, large et profonde, face à la direction d’abattage. Il faut fendre le bois, de haut en bas, et obliquement vers le cœur du tronc, sur environs le tiers de la profondeur du tronc. Deux coups en haut, deux coups plus bas, pour pouvoir créer une entaille en forme d’iris allongée. Tu veux commencer ?
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 652
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    Mar 5 Jan 2021 - 9:29


Les paroles du bucheron rassurèrent rapidement Émilie. Il avait, dans sa tête en tout cas, l’envie d’une réelle relation avec son amie. Tant mieux car elle n’avait eu pour le moment aucune idée de ce qu’elle aurait pu faire pour se venger du bucheron dans le cas contraire, la force de la jeune femme aurait été tout à fait inutile face à ce géant canadien. Il ne fallait cependant pas qu’il se croit sauver pour autant, une femme réussit toujours à trouver des ressources pour faire souffrir un homme et en tout subtilité. Enfin, pour le moment apparemment elle n’aurait pas besoin de se creuser les méninges pour essayer de trouver comment lui faire du mal, tant mieux « Je suis rassurée que tu me dises ça. Je t’avoue que je n’en ai pas encore parlé avec Lily, je voulais juste m’assurer que tu prennes soin de mon amie » elle s’arrête quelques secondes puis reprit finalement « Tu sais, j’ai malheureusement de très mauvaises expériences avec les mecs, et d’ailleurs, actuellement aussi, mais c’est une autre histoire. Ce que je veux dire c’est que … Je vous surveille » Petit sourire, petite clin d’œil, elle se voulait plus protectrice que curieuse ou jalouse. Elle avait vu des cotés du bucheron qui n’étaient pas les plus gaies, mais elle l’avait également vu reprendre du poil de la bête et partait confiante quant à cette relation, du moins, de la part de Caleb. Elle n’en avait encore pas parler à son amie et ça ne saurait tarder.

Ils arrivèrent enfin devant un arbre qui d’ici quelques minutes ne serait plus qu’un simple tronc qu’ils allaient utiliser. Caleb, en bon professeur et professionnel qu’il était, expliqua clairement la marche à suivre pour l’abattre correctement. Ça ne semblait pas si difficile que ça, ça demanderait certainement surtout beaucoup d’effort physique. Émilie l’écouta avec attention avant de démarrer à tailler dans le tronc. Elle se mit dont à l’ouvrage pendant de longues minutes, sous l’œil attentif de son ami. Son cœur commençait à battre de plus en plus fort et de plus en plus vite, dans ses bras, une sensation de brulure avait commencé à apparaitre et son souffle se coupait de manière plus régulière, il lui fallait faire une pause « Chef, … Je … prend une pause ! »

Elle se recula de l’arbre dans lequel elle venait de passer son temps à taper et s’assit sur un tronc déjà bien formé par la nature. La sage-femme reprit doucement son souffle tout en s’hydratant. C’était dur et tout aussi intense qu’une bonne séance de sport mais ça lui faisait un bien fou. Elle n’avait pensé à rien, surtout à personne. En rentrant, elle serait fatiguée et pourrait peut-être enfin dormir d’une nuit paisible et reposante. Tout en regardant Caleb faire de son côté elle lui annonça « Tu sais, je suis super contente finalement d’être venu. En fait, c’est une super idée pour libérer l’esprit et le cœur. Je t’avoue que ces derniers jours n’ont pas été faciles pour moi et … Pour une fois je me sens vraiment bien » Enfin, bien dans la limite ou c’était possible évidemment. Des maux bien plus lourds lui pesaient encore sur le cœur, mais là tout de suite, elle appréciait le calme de son esprit concentré à sa tâche.






.
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 436
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    Ven 8 Jan 2021 - 11:13
Caleb se contenta d’acquiescer, et d’offrir une écoute active et attentive, face aux propos d’Emilie. Depuis que cette dernière l’avait découvert dans un état pitoyable, dans son propre atelier, et qu’elle avait prit le temps de parler au bûcheron, de l’écouter, de le conseiller, et même de le rebooster, elle était devenue une amie sincère. Peut-être que ce début de journée, avec cette discussion emprunte de méfiance et de protectionnisme, ne reflétait point encore une relation de confiance… Ou peut-être que si, mais les inquiétudes de la jeune femme pour Lily étaient tout simplement plus grande que l’amitié naissante entre le bûcheron et la sage-femme, obligeant alors à plus de prudence et moins de magnanimité ? En totu cas, Caleb se contenta d’écouter, et d’acquiescer donc, mais il n’oubliait point la petite phrase donnée par Emilie. Il y reviendrait plus tard, si possible.

Il s’intéressa plutôt à donner ses instructions. Et une fois la tâche réalisée, Emilie se mit au travail. En temps normal, Caleb se serait attaqué à un autre arbre, mais Emilie débutait dans le domaine, et quoi qu’on en pense, un accident pouvait rapidement survenir. Caleb resta donc à proximité, regardant faire son apprenti. Si elle se débrouillait bien, il la laisserait seule pour le restant de la journée. Et le moins que l’on puisse dire, c’était que la sage-femme ne se ménageait pas. Elle se donnait, tant et tant, qu’au bout de quelques minutes, elle dû prendre une pause.

Devant l’appellation « chef », Caleb eut un petit sourire. Posant ses mains sur ses hanches, il la suivit ensuite, la rejoignant jusqu’à ce tronc qui lui permettait de s’asseoir. Enfin, à Emilie de s’asseoir. Malheureusement, le tronc n’était pas assez épais pour accueillir l’imposant fessier de l’imposant bûcheron. Il se contenta donc simplement de rester debout, à côté d’Emilie, qui reprit la parole juste avant que Caleb ne le fasse.
- J’aime à croire que la vie de bûcheron, de menuisier, d’ébéniste, m’a choisie autant que je l’ai choisie. Je n’ai jamais été aussi serein ni aussi bien dans ma peau qu’en coupant du bois, et en travaillant en forêt. Pas qu’abattre des arbres me plaise particulièrement, ce sont des êtres vivants autrement plus importants que l’humanité ne l’a jamais été. La forêt, comme la faune et la flore, doivent être respectés. Mais pendant que j’abat un arbre, durant l’effort physique, l’esprit se vide d’absolument tout. On dit que les arbres sont les poumons verts de ce monde… J’aime à penser qu’ils sont aussi les meilleurs psychologues aussi. Tu peux tout dire à un arbre, et lorsque tu l’abats pour chauffer ta famille, ou les tiens, lorsque tu le façonne pour en faire un meuble, lorsque tu le travail et le grave pour en faire un cadeau… C’est comme s’il agissait comme un puit à émotions. La forêt, c’est ça aussi. Peu importe la rudesse de l’endroit, ou du travail… Cette communion, c’est réellement salvateur. Dit-il, un sourire sur son visage, alors qu’il alternait les coups d’œil à Emilie et à la forêt alentour. Il repose ensuite ses yeux sur la jeune femme, avec un regard empli de douceur. Qu’est-ce qu’il ne va pas, Emilie ? Et je ne prendrais pas un « rien du tout », un « ne t’inquiète pas » ou autres phrases de ce genre, comme excuse valable. Je t’écoute.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Siffler en travaillant !    
Revenir en haut Aller en bas  
- Siffler en travaillant ! -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: