The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Vive le vent d'hiver
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Vive le vent d'hiver   Ven 18 Déc 2020 - 11:27
Celui qui decouvre les joies de Noel



Avec Emie, c’était un pur moment de tranquillité régressive qui donne juste un sourire a la con sur les lèvres et fait oublier tout le reste. Vraiment tout. Cette nana est spéciale. C’est la première fois que je ne suis pas avec quelqu’un qui déteste mon humour, me couvre de reproches, veut me changer ou fait des caprices a tout bout de champs. Emie me demande rien, elle est toujours contente de ce que j’arrive à lui donner sans me mettre la pression sur le reste.

C’st con, avec l’accident de l’autre nuit, on va peut être avoir un souci, mais je me rends compte que je le vie sereinement, presque a me dire que ca serait pas forcement une catastrophe si nos vie se retrouvait mêlée avec l’arrivé d’un bébé. Je suis grave ? oui. Immature ? Surement. Mais pour le moment, je suis encore sur cette espèce de nuage a la con qui me fait oublié tout le reste, les NE, les merdes, le fait qu’on sait tous crever demain, mon ex, les délires du patron avec les douches ou la bibine…

Je vais en t shirt calbut vers la salle commune ou ils ont déjà commencé a rassembler les carton de deco de Noel. Putain, c’est quoi encore cette merde là ? Ouai, en fait… Noel, pour moi, c’était l’obligation de retourner dans la famille de mon géniteur me faire défoncer la gueule parce qu’il espérait faire sortir Logan de ses gonds comme ca. Puis ca a été un jour comme les autres. Logan ne fêtait pas Noel, on regardait un match en buvant une bière. Avec la fin du monde c’est juste devenu un jour comme les autres.

Dans la camionnette, pour Gemma, on a fait des trucs, sans être vraiment sur de la date mais on a jamais pris le temps de chercher des decos ou parler délire bling bling comme je sens qu’on va en vivre bientôt. Bref, ca va être mon premier Noel et je suis censé être un mec, un vrai, donc de m’en balec. Sauf qu’en vrai, je suis resté un peu gamin… ok, p’etre plus qu’un peu.

J’ouvre un machin avec une sorte de corde poilu brillante, ouai, une guirlande si vous voulez, en me demandant bien ou qu’on va se la foutre. Je regarde a droite, a gauche… y’a personne… allez, je commence a m’entortiller dedans pour le fun, je sais, j’ai une notion du fun très personnel, avisant d’espèce de boule brillante aussi. C’est quoi ce truc ? Dans le doute je me les fous à l’oreille et commence à imiter le boss.

« Oh mais on boit pas au goulot, c’est sacrilège pour la robe de la bibine qui a un bouchon de nez !! Ou as-tu appris a boire Isha !! OOOOH je vais devenirrr tooout rouuuge comme la piquette !! »


Allez, je suis chaud pour les imitations des boss, j’enchaine avec une autre guirlande et un autre registre, avec une voix plus aigüe et un déhanché surjoué :

« Ouuuhhou je veux un flingue assorti a mes chauuusuuures !!! C’est moi la patronne c’est moi qui décide !! Oulala Jaren, toi tu vas etre a l’essai longtemps !! Demain je fais une validation de groupe !! touze générale !! Fille garçon et chaton, même combaaaat !!»


Heureusement personne n’est la pour me voir alors que je m’ajoute une étoile la tête. Je suis encore les mains en l’air avec mon auréole brillante quand je me fige en avisant qu’il y a Joaquin dans l’entrée, en manteau avec une plante, ou un arbre, enfin de la verdure. Putain…. Ca fait combien de temps qu’il est là ???? De suite, je sors l’artillerie lourde, non je parle pas de ma bite !

« Tu vas rire !! C’est pas ce que tu crois ? »

Je pose nerveusement l’étoile genre il y a une explication logique au fait que je sois dans des guirlandes de noël avec boules aux oreilles. Je sens que je vais avoir du mal a m’en dépatouiller aussi, très vite, je fais un truc de fille : une diversion.

« Putain, mais c’est quoi ce machin là ? Avec toutes les merdes de Noel que je sais même pas où qu’on va les foutre, d’où que tu veux ajouter des plantes ici ? On va plus avoir de place ! »




Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3442
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   Sam 19 Déc 2020 - 19:56
Parait que ce serait cool d’avoir un sapin.

Je l’ai entendu une fois. Puis deux. Puis plusieurs. Alors ouais, même si je suis pas jouasse à l’idée de fêter Noël parce que j’ai peur de tous les souvenirs qui vont me revenir dans la gueule en mode boomerang mortel, visiblement, y en a à qui ça ferait plaisir. J’ai soufflé à Valérian que je m’en occupais et que j’allais trouver un truc cool. Probablement parce que je savais déjà où chercher. Et j’y suis allé tout seul. Pour une fois, j’avais vraiment pas envie d’être accompagné par qui que ce soit. Parce que ouais, à chaque pas que j’ai fait en direction de cette foutue forêt où j’étais allé chercher mon sapin il y a 7 ans de ça maintenant… ou alors ça fait 8, je sais plus trop… bah y a tout qui m’est revenu en tête.

… sur mon dernier Noël que j’ai fêté. Sur les grands yeux d’Esperanza qui brillaient pendant qu’on décorait le sapin Sur le test de grossesse que Clara avait fait et m’avait glissé dans un paquet cadeau. Un deuxième gosse. J’étais à la fois ravi et paniqué de pas être à la hauteur, de pas savoir être un bon père, ce qui me faisait déjà baliser avec ma gosse. Mais c’était pas si grave. Et ça avait été… magique. Surtout quand Esperanza avait ouvert ses cadeaux. Ca me semble foutrement irréel maintenant et, au lieu de la boule qui se forme dans mon ventre quand il m’arrive de penser à elle, à cette vie foutue en grande partie à cause de moi, j’ai plus qu’une douleur un peu sourde, qui pulse en continu.

J’ai fini par couper un des arbres de la pépinière où la nature a clairement repris ses droits et je l’ai trainé dans le pick-up, me focalisant sur l’effort à porter un arbre mort plutôt que la douleur qui menaçait de tout foutre en l’air. J’aurais ptet dû m’enfermer tout le mois dans ma piaule ce serait plus gérable. Et putain, vu comment s’est passée la soirée à la Cage, j’avoue que j’ai vraiment pas envie de voir ce que ça va donner pour le repas de Noël.

Rien que de repenser à la soirée, je sens la mauvaise humeur prendre le pas sur mon humeur plus ou moins nostalgique. Ouais, ça je préfère en vrai, c’est plus facile à gérer. Dans le genre soirée de merde, je crois que j’ai fait la totale de A à Z. Et je finis par rentrer, galérant comme pas permis pour remonter le sapin dans l’escalier. J’ai ptet vu un peu grand, mais c’est trop tard pour faire marche arrière. Et j’arrive à moitié essoufflé dans la pièce commune pour me figer comme un con devant Isha.

… putain il est déguisé en sapin de Noël ou quoi ? Et il est encore en calbut ? Sérieux ? J’ai pas le temps de lui dire que j’suis là qu’il se plante une étoile sur la tête. Avant de finir par me remarquer. « Jolie imitation de Yulia. Tu devrais lui faire quand elle est là, j’suis sûr qu’elle va kiffer. C’était qui avant ? » J’ai été un peu sec mais j’me rends compte que j’ai toujours un peu les nerfs contre lui depuis la soirée. Et je le dévisage de bas en haut avant de hausser une épaule. « On s’en branle de ce que je crois non ? » Ou de me laisser en plan dans une soirée après que je me sois cassé le cul à le foutre sous la douche.

Humpf.

Je regarde le sapin qu’il désigne et à sa question, je hausse une épaule. « Ca s’appelle un sapin. Parait que c’est la tradition. Ta gamine va adorer le décorer. La mienne trouvait ça cool en tout cas. » Et je désigne un des fauteuils dans le coin de la pièce. « Pousse-ça steuplé, je vais le poser là. J’ai chopé un socle aussi. Il est dans le couloir, tu peux le choper ? » Je devrais probablement faire un effort pour être de meilleure humeur mais en fait, j’ai pas envie.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   Lun 21 Déc 2020 - 16:33
Celui qui est pas convaincu que c'est safe




« Tu deconnes ? Tu as vraiment pas reconnu ? »

Y’a quand même un de ces moment de gêne, même si ca m’arrive rarement, quand le Joa me demande qui était ma première imitation. Mais quand même ?! C’était easy !! Plus que la patronne !!! D’où qu’il a pas reconnu le boss là ? quand il commence a me reluquer comme une pute en vitrine, je prends un air de pucelle outragée avant d’attraper un carton de deco et le mettre devant moi :

« Non mais ho !! Les yeux c’est plus haut !! »


Il faut dire que depuis le récurage forcé et l’agression en salle de bain, je trouve que l’ambiance est plus la même entre l’intello des exilés et moi. Je me méfie de lui. Je sais qu’il est capable du pire car c’est quand même a cause de lui que je me retrouve avec un visage plus lisse qu’un cul de bébé !! Bon le reste du corps c’est a cause de Ruby, mais rien a voir, sans mes poils en hiver, je me sens presque nu.

« Je te préviens a l’avance, plus jamais que tu viens dans la salle de bain avec moi et arrête de me reluquer comme ca parce que j’ai l’impression que manigance de recommencer. »

Ouai j’avais des raisons de lui en vouloir. Même ma gosse avait eu du mal a me reconnaitre a cause de leur bêtise. Je fronce les sourcils quand il commence a me faire un cours de botatrucs et parler de foutre des déco dans sa fougère.

« T’es sérieux la ? »


Je vais quand même l’aider a virer le fauteuil et aller chercher le socle de son ficus, toujours dans ma tenue de noël « spéciale ». P’tain ca gratte les guirlandes !

« Mais d’où que ca sort cette connerie de tradition ? Putain, le patron il va t’allumer, tu mets des feuilles partout là !! »

Ouai, je suis pas très branché nature. Pour moi un machin vert en vaut un autre, alors le truc des épines, feuilles ou allez savoir quoi d’autres, c’est pas mon domaine.

« Pis t’es allé chercher ca ou en plus ? Je te le dis première fois de ma vie que j’entends parler de ca. Déjà, les merdes a grandes oreilles dehors, j’ai pas compris, mais si on commence a faire pousser des géranium a l’intérieur, mais où va le monde. »

A tous les coups il fait ca pour la petite Ruby. J’ai l’impression qu’il surcompense la perte de sa fille avec la môme de remplacement du coin. Je sais pas dire si c’est bien ou si c’est mal. J’imagine qu’elle avait surement besoin d’une figure paternelle pour ne pas être tenté de retourner au RoV et que c’est plus facile pour lui comme ça. Je fais la grimace en avisant que j’ai les mains qui colle d’avoir toucher ce truc degueu tout vert :

« Y’a ton ficus qui ma foutu du collant partout… beurk !!! »

J’avise le résultat, les mains sur les hanches, les boules aux oreilles et entortillé de guirlandes, sans trop savoir si c’est bien ou pas, ca sent fort, y’a des trucs verts partout ca prend de la place…je suis moyen convaincu.

« T’es vraiment sur de toi que c’est sans danger pour les gamines ? Pis elles vont décorer ca avec toi ?»



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3442
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   Mar 22 Déc 2020 - 9:08
J’suis vraiment supposé reconnaitre ses imitations ? J’lève un sourcil à sa question, pas vraiment jouasse, me contentant de hausser une épaule. J’suis pas d’humeur là de suite pour les imitations de toute façon. Bon, de base, je pense pas l’être tout court en fait. Et à sa remarque quand je le dévisage, je ricane avant de souffler. « Détends-toi, t’es vraiment pas mon genre. » Des fois qu’il ait besoin de confirmation. Après, faut dire que j’suis pas du genre à m’afficher, donc vu le spécimen, y a moyen qu’il se soit imaginé des trucs.

Et à sa remarque, je croise les bras et je le fixe quelques secondes. « On fait un deal. Prends au moins deux douches par semaine et je te garantis que tu risques plus de me voir trainer du côté de la salle de bains quand t’y seras. » J’esquisse un sourire mauvais avant de reprendre, comme si de rien était. « Si tu le fais pas, tu sauras jamais quand je peux débarquer et te foutre tout habillé sous la douche. » On sait jamais, des fois que la menace de me voir arriver n’importe quoi peut le motiver à avoir un semblant d’hygiène. Ce serait déjà ça de pris.

J’ai quand même du mal à pas l’envoyer péter, vu que je l’ai toujours mauvaise de cette soirée. Enfin, c’est pas le seul responsable, ça a été une soirée de merde de A à Z. Plus jamais j’accepte ce genre de conneries, c’est une certitude.

J’oublie quand même que j’suis soulé l’espace d’un instant quand il fixe le sapin et qu’il me pose des questions. « Tu te fous de moi ou quoi ? T’as genre jamais vu de sapin de Noël de ta vie ? Même pas à la télé ? Dans les magasins ? » Je le regarde, les yeux un peu écarquillés. « Tu vivais dans une cave dans le noir avant l’apocalypse ou quoi ? Même en taule ils avaient mis un sapin. » Derrière une grille cadenassée, des fois qu’on ait envie d’utiliser la déco pour nous entretuer. Ouais, ouais, les joies des fêtes de fin d’année. « Et le patron est au courant de ma virée. J’suis allé dans une pépinière pour… » Je vois à sa tête que là, j’ai utilisé un mot qu’il fallait pas et qu’il va probablement croire que j’ai insulté sa mère. « Un endroit où ils font pousser des sapins pour Noël justement. Tu vois l’idée ? » Ou pas, je sais.

Par contre ça risque en effet de foutre des épines partout. Mais c’est pas grave, ça sent bon. Et c’est joli. J’aime bien les sapins de Noël, c’est ptet le seul truc que j’aime encore dans toutes ces foutues traditions de merde. « Les merdes à grandes oreilles ? Tu parles de quoi là ? » J’ai beau commencer à parler le Isha couramment, là, j’ai du mal à suivre. Je finis de positionner le sapin sur le socle, plutôt content de la façon dont il rend dans la pièce avant de jeter un œil à Isha. « Que je sache, ta gamine est pas conne, elle va pas aller le bouffer. Tu veux qu’il se passe quoi au juste ? Que le sapin se réveille dans la nuit et attaque tout le monde ? » Et au reste, je le désigne de bas en haut. « … tu croyais que les boules et les guirlandes, c’était pour quoi en fait ? » Non mais, soit j’viens d’une autre planète, soit c’est lui. Dans les deux cas, cette conversation est quand même vachement improbable.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   Jeu 24 Déc 2020 - 1:07
Celui qui boude pas



Je prends un air de vierge offusquée quand il évoque la possibilité de remettre la torture en salle de bain si je me douche pas. Non mais oh !! Il était toiletteur canin avant ? J’ai une gueule de caniche en manque de toutounage :

« T’es fou !! 2 par semaine ??? mais tu veux que je fonde ou quoi ? D’où que t’as vu que j’etais une foufoune a passer ma vie a me récurer »

Je me vexe un peu comme un gosse quand il semble se moquer de moi avec son ficus. En vrai, il ne sait pas que non, on faisait pas vraiment Noel chez les Cornwell, loin de la. Nos traditions a nous étaient autrement plus douloureuses et sanguinolentes, ensuite j’ai passé presque toute ma vie a planifier des fugues en décembre pour ne pas a avoir a y retourner. Bref, c’est très incongru pour ne pas dire plus son délire végétal mais bon, j’imagine que ca saurait être pire, comme me dire qu’il existe des fêtes avec des lapins. C’est donc un poil boudeur que je réplique.

« C’est bon, pas la peine de craner parce que tu t’y connais mieux que moi. Non c’était pas trop le kiffe de mon vieux et… bah.. heu… voila quoi. »

De toute façon c’est une tête d’ampoule lui, certes, qui a fait de la taule, mais bon, comment vous voulez que je rivalise avec lui. Et non je voyais pas bien l’idée des pinpinieres ou petitieres avant qu’il ne m’explique mais bon, il va se calmer le prof là. On le saura qu’il est culturé lui. J’arque un sourcil quand il me dit qu’il voit pas ce que c’est qu’une merde a grandes oreilles, il me charrie vous pensez ? Avec toutes ces saloperies velues qu’ils m’obligent a supporter et qu’ils bouffent. Je reste un peu vexé quand il me demande ou je pensais mettre les guirlandes, vous me direz, a priori, sur mon cul, mais en fait je crois que je me suis même pas posé la question.

« Bah je sais pas, sur les murs. Ok ok… tu marques un point. Bon, vu que t’as l’air de t’y connaitre, c’est quoi la suite du programme ? »


Faudrait p’etre que je mette un fut moi ? Je commence quand même a viré mes décorations, sans me soucier de rester a moitié à poil. En vrai, je pense que le jour ou je serais vraiment habillé, de moi-même, comme il faut, ils me reconnaitront pas.
A mesure que je bourre dans le carton mon « habit de lumière » je commence a percuter un truc et c’est, malheureusement sans filtre que je pose une question surement indiscrète avec une certaine prudence.

« Tu… enfin… c’est un truc que tu faisais avec ta famille ? »


Je n’ose pas parler de sa fille directement, mais quand il m’a dit que Gemma allait kiffer le décorer… surement que sa fille aimait.


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras-droit | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3442
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   Mar 29 Déc 2020 - 13:03
Je le fixe, sans trop piger pourquoi il tire cette tronche et je finis par souffler, sourcils froncés. « Putain Isha, c’est quoi ton problème avec la flotte ? Tu sais que tu vas finir par choper une saloperie à force de vouloir esquiver les douches. » Comme il esquive les potes en soirée. Ouais, ouais, j’suis pas trop rancunier de base mais là, je l’ai toujours mauvaise avec cette soirée de merde.

Et voilà que je dois lui expliquer à quoi sert un sapin de Noël. Il me prend pour un con ou quoi ? Ah. On dirait que non. Il va me filer mal au crâne à force en fait. Déjà que j’suis pas de super bonne humeur. Mais je prends quand même le temps d’expliquer pour me prendre en retour que je crâne. « T’es sérieux ? D’où je crâne ? » Je le fixe, les yeux écarquillés avant de secouer la tête. « Alors ouais, c’était ptet pas le kiff chez toi, mais dehors, t’en voyais pas ? » Y a vraiment un truc qui m’échappe chez lui mais vu qu’il est en train de me gonfler, je regrette de lui avoir posé la question. Je pige toujours pas son histoire de merdes à grandes oreilles mais vu qu’il a pas l’air de vouloir détailler, j’ai pas envie de me prendre la tête et de vraiment poser la question. Enfin de la poser encore une fois quoi. Parce que la réponse risque de me laisser un peu sur le cul.

Je soupire, me pinçant l’arête du nez avant de hausser une épaule. « Ouais, les guirlandes ça peut éventuellement aller sur un mur. Mais c’est pas le délire de base. Et la suite… » Je le fixe de bas en haut, dépité. « Tu vires tout ça déjà, tu t’habilles et je t’explique comment ça marche. Parce que ta petite va kiffer et tu devras le refaire l’an prochain. » Et qui sait si je serais là pour jouer au larbin de service et aller chercher un nouveau sapin. Enfin, c’était pas vraiment une corvée, j’exagère. J’ai un temps à sa question avant de finir par hocher la tête. « On avait pas de fric à la maison. Enfin quand j’étais gamin, c’était la dèche dès le 1er du mois. Mais ça… » Je désigne le sapin et les décorations et je reprends, avec une ombre de sourire. « … c’était une tradition. Les fêtes de fin d’année. Le sapin qu’on décorait tous ensemble. Les déco super kitch et… bref. C’était cool. J’ai repris ça avec ma petite avant de finir en taule. » Mon regard se perd dans le vide alors que je repense au dernier noël que j’ai passé en famille. Ma gamine qui vient me voir pour me dire qu’elle va avoir un petit frère et Clara, un grand sourire sur les lèvres. Comment j’aurais pu imaginer que ça partirait autant en vrille en si peu de temps ? Et que je serais là, planté dans une distillerie avec des gens que j’ai fini par apprécier plus que ma propre famille de sang. Je sens mes mâchoires qui se contractent à cette pensée avant de finir par me tourner vers Isha et de souffler, un peu sèchement. « J’espère que tu seras là toute la soirée sans t’esquiver et sans lâcher les potes cette fois. » Ouais, c’était une pique gratuite, mais je le vis bien. Presque autant de fêter de nouveau Noël sans savoir ce qui a pu advenir de mon autre gosse. Ou du reste de ma famille. Je me demande si les décos sont toujours au même endroit chez ma mère tiens.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   Ven 1 Jan 2021 - 2:50
Celui qui comprend enfin


Je me raidis une peu comme quand il me sort que j’ai des soucis avec les lapins, p’etre en moins pire quand même :

« Mais d’où que j’ai un souci avec la flotte !! C’est p’être vous qui en avez un a vous récurer autant ! »

Déjà, je sais pas nager, ensuite, les interactions avec mon vieux et la flotte sont assez nombreuses et marquantes ; J’ai quand même été drogué, attaché, dans la calle d’un bateau qui coulait, j’ai vu mon tuteur manquer de se faire noyer sans que je sache bouger en se battant contre mon géniteur et surtout j’ai failli me noyer en tombant comme une merde dans la flotte avec une armure et une cote de maille. Je ne sois ma survie qu’a la Allia. Bref, l’eau et moi, c’est pas une grande histoire d’amour, sans compter que je trouve que ca fait fille ou grec de Mykonos de passer a la savonnette aussi souvent. On est pas les Spartacus de la gay pride ici non mais ho !!!!

Je réfléchis pour son histoire de sapin, ouai, dans les maisons que je cambriolais, on a vu de ces trucs c’est arrivée qu’il y ait la même plante verte qui clignote, après, décembre, c’était pas le mois ou j’étais le plus clean de ma vie. D’ailleurs c’est assez miraculeux qu’on y soit et que je ne sois pas en train de déprimer à chercher le sens de la vie au fond d’une bouteille ou dans ce que je saurais trouver de drogue.

« P’être… j’avoue que je faisais pas trop gaffe aux trucs sans valeurs chez les gens et qu’on avait rarement le temps de trainer pour admirer la déco ou les plantes vertes. »

Bon, je sens que le cerveau de la distillerie est partant pour m’expliquer un truc qui va plaire a Gemma, même si je bite pas le rapport avec mes fringue, ca pèle quand même un peu et je me sens moins glorieux avec cette température, alors autant obtempérer. Pendant qu’il parle, je vire les guirlandes, non sans mal vue comment je les ai emmêlées et chope mon jean et mon t shirt avant d’enfiler mon sweatshirt élimé.

Ouai, ok, donc une tradition locale quoi. Faudra que j’aille vérifier dans les livres de Gemma si ca en parle. En ce moment on est a fond sur les Tchoupi, j’ai un peu de mal quand même a trouver un sens a ces histoire mais elle, elle kiffe alors…

Je reste à attendre avec un regard grave quand il dit ce que je redoutais un peu, c’était un truc qu’il faisait avec sa fille et qui doit sacrement lui rappeler la douleur et le fait qu’il ne saura plus jamais revivre ca. Je respecte son silence quand je sens qu’il se perd dans ses pensées. Je n’ose imaginer ce qu’il doit vivre mais je devine que faire son platane doit être un lien douloureux avec ce passé irrémédiablement perdu et la culpabilité qui ne l’a surement jamais vraiment lâché. Je fronce les sourcils quand il me tacle sans que je bite pas.

« Mais tu me fais quoi là ? D’où je t’aurais lâché ? T’es sous bibine ou quoi ? Mec, c’est moi qui devrais t’en vouloir d’avoir essayé de me noyer l’autre jour ! Mais bon, coup de bol, ca a pas fait fuir Emie, enfin… elle a attendu le matin pour ca. »


Ouai, une autre histoire, mais qui n’a surement pas sa place alors qu’il est en train de vivre un moment douloureux. J’attrape les cartons et les rapproches en bougonnant, parce que je suis un peu vexé, avant de me calmer et de lui adresser un regard surement difficile a déchiffrer. Ce que je ressens n’est pas de la pitié mais comme je ne connais pas le mot empathie, c’est compliqué pour moi de vous l’expliquer.

« Pis compte pas sur moi pour te laisser seul. Ecoute… je … j’ai pas vraiment eu de tradition familiale, enfin si, mais aucune que j’ai envie de perpétuer. J’imagine bien que ca doit etre compliqué de vivre un truc comme ca sans ta fille… mais on va quand même tout donner pour que ca le fasse d’accord ? Histoire que de la ou elle est, elle le voit ton arbre. Du coup… on commence par ou ? »

En fait, sa plante verte, c'est pas qu'une tradition, c'est un symbole, celui qu'on est sa famille, celui que la vie continue et c'est aussi, surement, un lien avec sa fille qu'il ne faut pas perdre.


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Vive le vent d'hiver   
Revenir en haut Aller en bas  
- Vive le vent d'hiver -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: