The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
1.09 €
Voir le deal

Oh... Shit
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeff Powell
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers | Trader
Divinité de la poisse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 585
Sujet: Re: Oh... Shit    Mar 22 Déc 2020 - 15:26
Oh shit !

J'ai comme un bourdon qui résonne
Au clocher de ma nostalgie
Les enfants cueillent des immortelles
Des chrysanthèmes / des boutons d'or
Les deuils se ramassent à la pelle
En bas dans la ruelle des morts


Franchement ? Une bonne baffe dans la gueule et on en parle plus. Mais j'suis plus comme ça, j'aurais vraiment l'air d'un con à rev'nir au campement en disant fièrement que j'ai tabassé une gamine de son genre... Avait pensé Jeff si fort tandis que la jeune femme avait encore une fois adressé une remarque cinglante à Jeff, qui serra les poings en levant les yeux au ciel. Préférant l'ignorer, il avait ouvert la porte sans rajouter quoi que ce soit. Bah ouais parce que sinon j'l'aurais pourri la gosse... Et très franchement j'avais autre chose à foutre. S'était-il dit, trouvant en lui la force de quelques réactions bien sages, quelque chose d'assez rare qui venait orner le comportement de Jeff au fur et à mesure des années. Pour quelqu'un d'aussi impulsif que lui, c'était quelque chose d'inédit et d'exceptionnel. Mais peut-être qu'au fond, les autres membres de la faction le changeait en bien. Clara était aussi responsable de ce changement drastique du comportement du tatoué.

Mais quand il entendit le bravo transpirant de sarcasme de la bouche de la jeune femme, Jeff tourna des yeux assassins vers elle ne pouvant s'empêcher de lâcher un « Mais ferme-la... » plutôt mauvais. Sans s'imaginer partager, il avait pris l'arme de poing qu'il avait rangé après avoir vérifié qu'elle était chargée. Celle-ci n'était certainement pas ce que préférait Jeff mais serait alors une occasion de s'entrainer. Jeff n'avait pas entendu la jeune femme s'éloigner.

C'est alors avec une surprise non dissimulée qu'il sursauta en entendant le vacarme qu'elle venait de provoquer en se retrouvant alors coincée aux côtés d'une infecté enchainée et baillonnée. Jeff se précipita à sa rencontre et ne put s'empêcher de s'arrêter net devant cette scène pathétique, tandis qu'elle lui demandait de l'aide. Les chiffons dans la bouche de la Bête l'empêchait de mordre la jeune femme, une chose qui aurait été aisée en l'absence de ce baillon, car à bonne distance d'elle. Jeff porta une main sur sa hanche, l'autre s'appuyant contre l'une des étagères. Il arqua un sourcil avec un léger sourire en coin. « Bah alors princesse ? J'croyais que t'étais une dure à cuire. Pardon mais t'as l'air con comme ça... » Il ne put s'empêcher une remarque sarcastique, un subtile moyen de se venger avant de se mettre en position pour la sortie de là. Jeff n'était pas un immonde connard... Non... Il ne l'était plus. Et le visage joliment dessiné de la jeune femme avait peut-être été une raison de la secourir. Pourvu qu'elle soit pas aussi casse-burne une fois en confiance... Pesta-t-il intérieurement, priant pour ne pas retomber de nouveau sur une weirdo lunatique comme Nina, dont il n'avait plus de nouvelles depuis longtemps.

« Bon vas-y Caliméro, ferme-la j'vais t'sortir de là... Tu m'fais pitié. » Lui dit-il d'un air sarcastique en levant les yeux au ciel avant de pousser de toutes ses forces jusqu'à ce que la jeune femme puisse se dégager de son piège. D'un geste habile du couteau qu'il gardait à sa ceinture, il acheva la pauvre chose qui resta dans la même position, le haillon enfoncé dans la bouche. « Outch... » Dit-il en constatant la position étrange de l'épaule de la jeune femme qu'il venait de secourir. « Pardon Caliméro mais j'crois qu't'as un problème... » Annonça-t-il en plissant les yeux d'une moue presque compatissante avant d'entendre au loin, quelques grognements. Ils n'étaient pas encore dans le magasin mais s'ils ne partaient pas se mettre à l'abri, l'inconnue et le vagabond ne tarderaient pas à se retrouver dans de beaux draps. « On s'casse. » Dit-il alors en lui proposant une main de libre pour s'extirper des cartons renversés, les rollers entravers de son épaule opposée.

En se frayant un chemin en dehors de la réserve, Jeff entendit les rôdeurs grogner contre une porte coupe-feu, à l'opposée de l'entrée du magasin. « C'est bon, ils sont trop cons pour l'ouvrir. »
Fit-il en invitant d'un signe de tête la jeune femme à le suivre en dehors du bâtiment pour se cacher un peu plus loin, non loin d'où était garée la moto du tatoué. « Fait voir son bras ? » Demanda-t-il sérieusement en arquant un sourcil à son adresse baissant la tête pour la regarder.




STREET DOG / SMART ROGUE

Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 223
Sujet: Re: Oh... Shit    Sam 26 Déc 2020 - 17:17
Tiens, j'avais réussi à l'agacer finalement, monsieur le rigolo. Parce que visiblement, ce n'est pas la porte dont il tenait la clinche qu'il voulait que je ferme mais ma bouche. J'obtempéras, pas parce qu'il s'énervait, mais plutôt en pouffant dans ma moustache inexistante, silencieusement, mais avec tellement de fierté. Il allait commencer à serrer les dents mais il l'avait prouvé ne pas avoir l'air trop agressif alors, je ne manquerais pas de lui envoyer de nouvelles piques pour le voir les faire grincer et peut-être même le pousser à serrer le poing. A ce moment là, Je savais, qu'il serait temps de me calmer car même les hommes les plus calmes du monde n'avait plus de scrupules passés un certain cap dans ce monde. Mais l'idée de le pousser un peu égayer le temps qu'il me faisait perdre dans ce magasin...

Enfin, ça c'est ce que j'avais pensé, au départ. Avant de paniquer de prime abord en le voyant dépouiller le revolver du suicidé, puis secondement lorsque, dans mes propres recherches, autant sur les étagères que sur la prochaine pique à lui lancer en l'oeillant attraper davantage de paire de rollers.
C'est peut-être justement ce coup d'oeil discret qui avait provoqué cette surprise chez moi en ouvrant le fameux placard "surprise" qui m'avait faite reculer, trébucher et me prendre un rayonnage sur l'épaule, la faisant bien vite oublier mon envie de vanner son acolyte du jour.

Je n'étais plus en position quand il me rejoignit, Je devais avoir l'air bien idiote maintenant... Coincée ainsi en quémandant son aide après lui avoir donné toutes les raisons de ne pas le faire. Une option que je me posais et verbalisa, ignorant ses propres provocations, sans manquer de me pincer la langue de mes molaires à l'entente du terme "princesse".

Il n'y a que papa qui avait le droit de m'appeler comme ça.

Seulement, ce n'était pas l'heure de s'offusquer, plutôt d'accepter la moquerie en espérant qu'il finisse par réellement m'aider après avoir achevée la morte. Faisant une nouvelle fois fi de sa nouvelle moquerie. "Calimero... Je t'en foutrais". Jamais je plaignais, je grognais plutôt, à la limite et j'avais mes raisons pour l'heure. J'aurais bien aimé l'y voir, avec ce poids qui bloquait et broyait mon épaule à chaque tentative de me dégager. Heureusement qu'il me permit de le faire en dégageant ce qui obstruait ma fuite.

- "C'est bon les railleries ?" Ne puis-je tout de même m'empêcher de lui balancer, alors que j'avais paradoxalement ouvert les hostilités, sourcils froncés pour montrer mon agacement, dents serrés par la douleur ensuite, pour les relâcher et reprendre en faisant le même constat. "J'ai dû la déboiter... Ou p'tet la péter..."

"Outch" Comme il disait. Ce n'était pas beau à voir. Elle semblait être légèrement disloquée et j'étais incapable bouger le bras ou de plier le coude. Mais rien ne m'indiquait son état, au vu du peu de connaissance que j'avais dans la branche que j'avais choisi d'étudier avant que la fin du monde ne vienne m'empêcher de poursuivre mon rêve et rester la jeune fille sage et gentille que jus avant de voir cinq années d'horreurs. D'horreurs et d'errance parmi le monde des morts...

- "Et vite..." Ajoutais-je en récupérant mon sac à dos par la poignée du dessus et m'apprêtant à le suivre, machette également récupérée au sol dans l'autre main. Mon bras douloureux m'empêchant de jeter mon sac même sur mon épaule valide. Fort heureusement, malgré la seule main qui pouvait me protéger, à la sortie de la réserve, vous avions la bonne surprise de voir que les morts n'étaient pas à l'intérieur, ni à l'extérieur, dans la rue empruntée, mais que les râles provenait d'une porte sécurisée, comme il l'indiquait. "C'est pas faux, mais on ferait mieux de pas traîner pour autant, s'il en arrive par l'entrée, on va se retrouver piégé ici tout les deux.."

Et bien qu'il avait été gentleman, je ne souhaitais pas attendre docilement la mort en compagnie de celui-ci. Fort heureusement, il me fit signe de le suivre à l'extérieur, signe qu'il pensait également qu'on faisait bien de vite déblayer de ce lieu avant que ça ne déchante, pour me conduire quelques allées plus loin en esquivant les quelques morts isolés sur le chemin, avant de finalement l'attendre et qu'il me surprenne par sa question.

- "Pourquoi, t'es médecin ?" Lâchais-je machinalement, d'un ton sec avant de m'adoucir, de légèrement détendre mes traits." "Excuse moi, réflexe... Je te remercie d'm'avoir sorti d'là."

Parce que sans lui, les morts auraient bien fini par entrer et n'aurait eu qu'à se servir en m'ouvrant les entrailles de leurs horribles crocs.

- "Et j'm'excuse pour mon comportement aussi. Mais tu veux faire quoi de plus à mon épaule ? Elle m'a fait un mal de chien sur tout le trajet et si tu l'aggraves, j'risque de redevenir une jolie peste, j'te préviens. Donc même si t'en as pas la gueule, t'es médecin ou pas ?"

Si non, il était hors de question qu'il y touche. Ou peut-être espérait-il que je me dévêtisse légèrement ? Dans ce cas là...


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Jeff Powell
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers | Trader
Divinité de la poisse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 585
Sujet: Re: Oh... Shit    Sam 26 Déc 2020 - 19:30
Oh shit !

J'ai comme un bourdon qui résonne
Au clocher de ma nostalgie
Les enfants cueillent des immortelles
Des chrysanthèmes / des boutons d'or
Les deuils se ramassent à la pelle
En bas dans la ruelle des morts


On peut dire que c'était le karma. Ou le hasard. J'sais pas trop. Mais en tout cas elle faisait moins la fière quoi. C'était ce que se disait Jeff en la voyant se débarasser des cartons avant de la rejoindre, mais une pointe d'empathie serra le coeur du tatoué quand il vit son épaule disloquée, pendre dans une position bien étrange. Il secoua la tête et plissa les yeux pour mieux regarder en ignorant sa remarque. « Là comme ça ça m'a pas l'air dans la bonne position... » Expliqua-t-il, se rappelant de sa propre épaule démise lors des négociations, quelques mois auparavant, quand il avait été accusé à tort.

Ils se mirent alors en route pour s'éloigner le plus possible des environs. L'endroit où ils s'étaient cachés, à quelques rues de là, était plutôt calme ce qui leur permettait alors de faire un point sur la situation. Jeff n'avait aucune raison de rester ici : il avait obtenu ce qu'il voulait et pouvait rentrer au bercail. Mais cette fille avait une épaule de travers, se retrouvant alors dans une position délicate. Le vagabond arqua un sourcil quand elle lui répondit sur la défensive et entrouvrit la bouche. Quelle peste j'vous jure bordel... Avait-il pensé avant de lui lancer avec le plus grand mépris : « Eh nan mais princesse j'te laisse dans ta merde si c'est comme ça j'm'en tape moi ! » Il avait soufflé en même temps, avant de se passer une main sur le visage alors qu'elle le remercier.

Ils n'étaient pas bien loin de la moto de Jeff, celui-ci pensa alors l'emmener avec lui au moins jusqu'à la tente médicale ? Pourquoi pas après tout. Ou alors, auprès de Faith ? Elle saurait certainement quoi faire ? Cependant, le tatoué pesta contre lui-même. Mais après, honnêtement, pourquoi je l'emmènerais ? À part son joli minois y a pas grand chose à en tirer... S'était-il dit en levant les yeux au ciel avant qu'elle ne s'excuse davantage. Jeff soupira de nouveau et secoua la tête de droite à gauche : « J'suis pas méd'cin mais j'me suis déjà dém'né l'épaule comme ça. Ça fait un mal de chien et de c'que j'sais, faut la r'mettre en place dès que possible... » Expliqua-t-il en ne cherchant pas à jeter un oeil à son épaule. Il savait aussi que n'importe qui n'était pas en mesure de la remettre en place, il n'était même pas sûr lui-même de réussir à le faire.

Le tatoué soupira en regardant la jeune femme comme s'il s'agissait d'un chiot abandonné dont il n'avait pas prévu de s'occuper avant de jeter un oeil à la rue adjacente, qui était libre. « Donc soit j'essaie, soit j'te dépose à un endroit pour pouvoir la faire remettre en place. J'ai une moto pas loin. » Expliqua-t-il en remettant sa batte de baseball sur son épaule, tirant le cou vers le côté pour regarder plus loin, voir si les infectés avaient décidé de leur laisser la voie libre.




STREET DOG / SMART ROGUE

Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 223
Sujet: Re: Oh... Shit    Mar 29 Déc 2020 - 14:13
Forcément que c'était pas dans la bonne position... Au moins il t'a pas lâchement abandonné ! Oui, même si ça devait bien l'amuser après toutes les petites piques qu'elles n'avaient cessé de lui lancer, seulement en plus de son aide, il semblait également éprouver un minimum d'empathie pour une douleur qu'il semblait connaître à le voir grimacer en voyant l'état pitoyable de son épaule.

- "Ah tu crois ?"

Je ne pus m'empêcher, malgré moi, il fallait que je me montre hostile pour se prouver à moi-même que je n'étais pas faible et n'avait pas besoin de lui. Pourtant, je le suivais. Au dehors après une légère frayeur, un peu de chemin et les voilà dans une ruelle calme et qui offrait à la fois une bonne vue des environs ainsi que plusieurs possibilités de fuite.

Malin le type...

Ou alors il connaissait très bien les lieux. Enfin peu m'importait. Je me montrais un peu plus conciliante, mais lui, se vexait de nouveau de mon ton, peut-être un brin trop agressif. A cela, je n'y pouvais rien, depuis que j'étais seule et même quand je voulais "remercier" comme je tentais de le faire, cette intonation qui ne me quittait plus même lorsque je m'adressais gentiment aux gens lui fit arracher une remarque qui me remise en défensive.

- "Punaise, j'te parle bien alors arrête avec tes princesses et fais c'que tu veux ! J'sais m'débrouiller, t'en fais pas."

Enfin, pour remettre une épaule en place seule... Autant dire qu'elle mentait. Déjà parce que c'était impossible et que l'apocalypse avait pétée avant qu'elle ne commence à apprendre autre chose qu'à bander de petites plaies dans les premiers cours qu'elle avait pu suivre.

- "J'me disais bien que t'avais déjà connu ça, vu la tête que t'as tirée quand tu l'as vu."

Sourire un peu plus chaleureux, si ce n'était pas le premier que je lui servais même si on y décelait une pointe de moquerie dans sa manière de se pincer la joue gauche... Avant de tressaillir complètement en voulant faire un geste avec son bras invalide. J'étais tombé sur un type agréable, qui ne voulait pas la tuer et était même prêt à l'aider ? Comme cette petite qu'elle avait rencontré en forêt. Des êtres humains devenus rares. Alors je me décidais à devenir plus cordiale puisqu'il méritait au moins ça, à défaut que je ne lui offre un nouveau sourire.

- "J'connais pas d'endroits où me faire soigner à part le No Man's Land et j'refuse d'aller dans cet endroit miteux remplis d'imbéciles en tout genre. La dernière fois qu'un des médecins de là bas m'a soigné, ça m'a coûté..." Ca lui avait coûté d'avoir été anesthésiée au chloroforme et embarqué dans un endroit où elle avait eu la chance de ne subir aucun sévices car les deux imbéciles la pensait encore assez droguée pour avoir besoin de l'attacher. Beaucoup trop cher en tout cas. Et j't'ai déjà dit, j'ai peur que tu m'la pètes encore plus si t'es pas médecin... Alors, t'es sûr de ton coup ?"


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Jeff Powell
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers | Trader
Divinité de la poisse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 585
Sujet: Re: Oh... Shit    Mer 30 Déc 2020 - 14:19
Oh shit !

J'ai comme un bourdon qui résonne
Au clocher de ma nostalgie
Les enfants cueillent des immortelles
Des chrysanthèmes / des boutons d'or
Les deuils se ramassent à la pelle
En bas dans la ruelle des morts


Cette nana était pas méchante. Juste un peu aigrie. Par la solitude, p't'être bien. Ou simplement des expériences qui l'avaient traumatisé. J'en savais quelque chose, j'étais pas vraiment le mieux placé pour faire la morale aux gens. Mais j'avais eu le mérite d'évoluer, de changer un peu. Pour moi, et pour les personnes que j'aimais aussi. Jeff devait avouer que voir la jeune femme ainsi en position de faiblesse cassait l'image qu'il avait eu d'elle en premier lieu. Il esquissa un sourire en coin, les lèvres pincées, en voyant son épaule ainsi démenée. Se débrouiller toute seule, dans cet état ? Hors de question. Jeff était un vagabond, un chien des rues, mais certainement pas un salopard. Enfin... Plus maintenant.

Il acquiesça en confirmant son expérience passée et s'était également souvenu de l'embarra causée par la blessure, qui empêchait également tout autre mouvement brusque. La douleur irradiait tout le buste et pouvait s'avérée particulièrement désagréable. Il secoua la tête quand elle mentionna le No Man's Land. « J'connais une nana et un type vraiment biens pas loin de l'ancienne taverne... Ils m'ont sorti d'un mauvais pas y a quelques mois... Mais ça fait loin et faut vraiment que ton épaule soit remise rapidement... » Le plus pratique pour eux était de ramener la jeune femme au campement. Mais qu'allaient dire les autres ? Qu'allait dire Faith en voyant Jeff revenir avec une jeune femme virulente, à la parole aiguisée, qui en plus était blessée ? Le tatoué se passa une main dans les cheveux et soupira.

« Écoute, j'te préviens que j'suis pas méd'cin, mais j'peux toujours essayer... En plus, si j'te transporte dans cet état, avec les secousses tu vas morfler... » Affirma-t-il en penchant la tête sur le côté. Voyant le regard de la jeune femme, il arqua un sourcil : « J'suis en moto. » Quand ce fût décidé, Jeff se plaça sur le côté, posant délicatement ses deux mains de part et d'autre de l'épaule de sa camarade d'infortune. Il pencha la tête sur le côté pour évaluer la chose et se souvint alors qu'il ne connaissait même pas le prénom de la jeune femme. « Au fait, si j'peux pas t'appeler Princesse, c'est quoi ton prénom ? »

À peine avait-elle répondu que Jeff lui amena l'épaule vers l'avant, donnant un accoup sur son épaule démise, comme s'il voulait la frapper. Un crac sonore se fit entendre, laissant la jeune femme exprimer sa douleur. Jeff venait de lui déboiter totalement l'épaule. « Tu peux m'insulter, t'as l'droit. Reprend ta respiration, j'vais faire la même chose en arrière pour la remettre en place... 1, 2... » Jeff oublia le trois et fit le mouvement inverse pour remettre l'épaule de Chiara en place. Il y eut de nouveau un craquement d'os, puis, Jeff maintint la position en la tenant toujours, une main sur son épaule, l'autre à l'arrière, près de son omoplate. « Moi c'est Jeff, du coup. » Conclut-il avec un sourire en coin.




STREET DOG / SMART ROGUE

Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 223
Sujet: Re: Oh... Shit    Mar 5 Jan 2021 - 13:43
Ouais, c'est bien c'que j'me disais. Quand il opina de la tête, j'étais rassuré de savoir qu'il avait déjà eu le tour, ça évitait au moins de tomber sur un débile qui me proposait de la remettre en place sans même savoir la douleur qui parcourait tout mon bras... Jusqu'à m'en faire mal au crâne, maintenant en sécurité...
Au moins étions nous sur la même longueur d'ondes concernant le No Man's Land. L'atmosphère se détendait et pas uniquement puisqu'ils venaient d'échapper au danger. Non, j'étais vraiment bien moins agressive parce que ça faisait un temps que j'avais pas croisé un homme sympathique et prêt à m'aider là où d'autres m'auraient laissé dans la mouise.

- "Ouais, puis rapidement ou pas, j'te l'dis, j'aime pas cet endroit, faut vraiment avoir quelque chose à troquer pour avoir envie de s'y rendre depuis c'qui s'y est passé..."

En tout cas, c'était mon avis personnel bien avant l'attaque dont tout le monde avait entendu parler et que j'avais eu la chance de l'éviter... Alors moins j'fréquentais l'endroit, mieux j'me portais. Même dans cet état. Enfin, pour le moment mais peut-être aurais-je fini par y aller si j'avais été seule et sans aucune solution, mais puisqu'il semblait vouloir me prêter main forte depuis qu'mon ton était moins hautain.

- "Ah..." Commençais-je en réfléchissant. Il proposait de me transporter donc avec cette fameuse moto ? En ce cas, ça valait peut-être le coup de le laisser tenter et de me décrisper. Bon... Ok." Acceptais-je finalement, rassuré uniquement par sa bienveillance et le fait qu'il ait déjà connu une blessure similaire, pas du tout par le reste, même si je le laissais placer ses mains. "Chiara... AÏE !!!"

Je serrais les dents, partager entre ses deux conseils, l'envie de l'insulter de toutes sortes de noms d'oiseaux, avec son accord et le contrôle de ma respiration. Ca m'avait parcourut tout le corps, cette première secousse et déjà il m'avertissait d'une seconde et...

"Enculé de manouche !" Soufflais-je en me mordant intensément la lèvre pour éviter d'hurler davantage et de faire radiner les moches que nous avions esquivé. Je me retournais vers lui, passant ma main droite sur mon bras droit et le frottant de long en large."Enchantée Jeff. Et désolé, t'as dit que j'avais l'droit."

Ca devait faire des mois que j'avais pas esquissé un rictus sincère parce que mes joues semblèrent se crisper en lui servant celui-ci.

"Ca soulage un peu de voir qu'il est en place," fis-je en continuant de me masser, "sauf qu'on devrait s'tirer rapidos, j'crains qu'on s'attire des ennuis avec le cri que j'ai poussé au premier coup." Fallait dire que ça avait fait un mal de chien. Ca en faisait encore d'ailleurs, c'était remis en place ? Peut-être, peut-être pas, mais l'os devait se reposer maintenant, de ce qui lui restait en souvenir. "Bon, du coup... Ta moto ?"

Est-ce qu'il comptait davantage m'aider maintenant que je m'étais montrée un poil plus sympathique ? Cette simple question allait me le faire savoir. C'est lui qui avait laissé sous entendre qu'il escomptait me transporter jusqu'à un médecin.


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Jeff Powell
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers | Trader
Divinité de la poisse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 585
Sujet: Re: Oh... Shit    Sam 9 Jan 2021 - 17:10
Oh shit !

J'ai comme un bourdon qui résonne
Au clocher de ma nostalgie
Les enfants cueillent des immortelles
Des chrysanthèmes / des boutons d'or
Les deuils se ramassent à la pelle
En bas dans la ruelle des morts


Jeff avait esquissé un sourire en coin en levant les yeux au ciel, mais il ne pouvait pas dire que cela lui faisait plaisir de détruit le bras d'une jeune femme, qu'il ne connaissait à peine. Mais par la même occasion, cela avait l'avantage de la remettre à sa place, alors ce n'était pas plus mal, avait pensé le tatoué. C'est vrai que j'aimais pas son genre, mais en même temps, je pouvais pas m'empêcher d'avoir de la peine pour elle. Elle était seule et se défendait comme elle pouvait. Au fond, j'avais été pareil, pendant longtemps. J'avais même été bien pire que ça...

« Voilà... C'est fait ! Chiara. » Jeff appuya son prénom en baissant sa tête au niveau de son visage un elle, courbant le cou et esquissant un sourire à l'adresse de la jeune femme au langage fleuri. Au moins, il s'estimait heureux d'être tombé sur une fille qui ne manquait pas de cran ! Il avait arqué un sourcil quand elle l'avait traité de manouche ne comprenant pas vraiment l'utilisation d'un tel terme. Franchement, j'pense que c'est la douleur, ça a dû lui faire dire n'importe quoi, du moins, c'est ce que je croyais avant d'apprendre à la connaître. L'ancien vagabond réajusta les rollers qu'il tenait contre son épaule à lui et acquiesça la tête à son adresse avant de voir que quelques rôdeurs faisaient leur apparition au coin de la rue. « T'as raison machin, j'pense qu'ils se ramènent vers nous vu que t'as ameuté tout l'quartier. » Il se tourna vers elle pour la regarder, lui faisant comprendre qu'il plaisantait et lui fit un signe de la main pour qu'elle le suive.

J'aime bien défoncer de l'infecté, honnêtement ça a un côté satisfaisant, mais là, il valait surtout mieux déguerpir d'ici, et au plus vite. C'était la raison pour laquelles ils avaient opté par le contour des infectés en question. Jeff avait pensé qu'avec la fatigue, son sac et ses bras chargés et ceux hors d'usage de Chiara, la carte de la prudence était peut-être une option plus raisonnable. En pressant le pas, Jeff retrouva sa moto en l'état, et regretta de ne pas avoir conservé le side-car pour transporter ses acquisitions... Et Chiara. « Les secousses en moto vont p't'être te faire mal, mais accroche-toi bien fermement quand même avec ton autre bras. » Prévint-il en enfourchant la moto après avoir rangé les rollers qu'il tenait à la main dans le coffrage de son assise.

« Allez viens, on s'casse. » Ordonna-t-il alors en acquiesçant une nouvelle fois en direction de Chiara en l'invitant à prendre place à ses côtés, derrière lui, avant de démarrer l'engin, remis en l'état grâce à Salem.




STREET DOG / SMART ROGUE

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Oh... Shit    
Revenir en haut Aller en bas  
- Oh... Shit -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: