The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -83%
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 ...
Voir le deal
15.51 €

Everything that flies
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 388
Sujet: Re: Everything that flies   Lun 28 Déc - 15:11
Ivy secoua la tête aux propos de Logan, Elizabeth et de Zelda. Elle n'était pas d'accord avec eux. Actuellement, elle était la seule qui n'était pas blessée, elle pouvait largement veiller une nuit entière. Pour autant, elle connaissait leur détermination et savait qu'il était inutile de perdre son temps à discuter avec eux, autant garder des forces. Ce qui était certain, c'est que, durant son tour, s'ils dormaient tous, elle ne les réveillerait pas pour prendre la relève. La médecin avait l'habitude des nuits blanches et était capable de tenir sans dormir plus de 2 jours. Elle le faisait bien lorsqu'elle était de garde au dispensaire puis devait s'occuper de sa fille la journée suivante.

Les paroles que le militaire lui souffla à l'oreille ne la rassurèrent pas du tout. Elle hocha la tête en silence, le laissant prendre le premier tour de garde. Il était pâle en effet et elle pouvait voir qu'il était pris de frissons. Zelda eut une bonne idée : mettre leurs ressources en commun. Elle ouvrit son sac et sortit sa trousse de secours. "Elle est quasiment vide, je n'ai plus d'antiseptique, presque plus de compresse ni de bandage. Il me reste du sérum phy, deux injections de morphine. J'ai une bouteille d'eau à moitié pleine. Mon chargeur est encore intacte par contre." Ivy montra son arme à feu qu'elle n'avait pas encore utilisée. "Vous devriez manger une barre de céréales, et surtout boire, beaucoup." Il fallait qu'ils gardent des forces, même Mallowe.

Ivy tenta de dormir mais elle se sentait trop sur les nerfs pour fermer l’œil. Les paroles de Mallowe résonnèrent dans la petite pièce et elle sentit son cœur se serrer. Elle aurait voulu la rassurer, lui dire que rien n'était fini mais la médecin savait que la nuit serait surement décisive. Elle serra ses mains l'une contre l'autre et se mordit la lèvre pour ne pas craquer. Cette simple mission de reconnaissance était en train de virer au vrai cauchemar. Elle n'avait qu'une hâte, être le lendemain matin et qu'ils puissent tous rentrer en vie à Ford Ward.  

Une trentaine de minutes plus tard, Ivy avait toujours les yeux grands ouverts. Elle finit par se relever et s'accroupit devant Logan. Elle posa sa main sur le front du soldat et ne fut guère rassurée en constatant qu'il était anormalement chaud. "Vas dormir, je n'arriverais pas à fermer l’œil de toute manière. Tu as de la fièvre. Il faut à tout pris que tu dormes un peu, Logan. Aucune de nous ne sera capable de te porter demain si tu ne vas pas bien." C'était la vérité. Si le lendemain, il n'était pas en état de marcher, comment feraient-elles ? L'abandonner ici était inenvisageable car cela voudrait dire qu'il serait condamné à mort. Elle sortit son arme et prit sa place. "Vas t'allonger un peu Logan, ordre de ton médecin !" La nuit était silencieuse. Elle jeta un regard à chacun des occupants de la petite pièce. Pourvu que rien ne viennent troubler la tranquillité des lieux.

Spoiler:
 


who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Elizabeth Griffins
Elizabeth Griffins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 90
Sujet: Re: Everything that flies   Mar 29 Déc - 10:22
Malgré le froid et l’humidité, ce n’est pas de la pluie sur le front d’Eliza. Le temps qui passe estompe l’effet de la drogue ; chacun de ses pas réveille un peu plus son corps jusque là libéré par les opiacés de la douleur.

Quand la nuit tombe, elle fait de même alors qu’ils s’arrêtent pour se reposer. Elle ne le fait pas littéralement ; se contente  de se laisser glisser le long d’un mur. Elle porte ses mains au niveau de sa tête, les observe. Elle tremble. Elle n’a pas le temps d’esquisser une pensée qu’Ivy se présente à nouveau. Alors qu’elle se penche sur elle, malgré les circonstances et la douleur, elle ne peut qu’être attendrie et impressionnée par cette femme pleine de courage et d’espoir. Elle ne lui dit rien, mais son regard en dit long, alors qu’elle commence à prendre soin de ses blessures.

Elle regarde ensuite, un peu dépitée, la médecin attacher la pauvre Mallowe. Elle est à nouveau assez consciente pour comprendre ce qui est en train de lui arriver. Elle ne dit rien, cependant, cherche du regard chaque membre du groupe avant de faire ce que suggère Zelda. Elle ira loin. Sans dire un mot, elle sort son arme. Sa pression sur le bouton-poussoir du crochet du chargeur est molle, mais, avec le clic caractéristique, il se débloque. Elle pose son arme à côté d’elle, ne garde que son chargeur, et commence à le dégrailler d’un geste mécanique, un peu tremblant, qui la rassure. Elle fait de même pour son deuxième chargeur. Elle ne garde qu’une balle graillée dans un de ses chargeurs, en plus de celle déjà chambrée, au cas où. Elle l’insère dans son arme, tire légèrement la culasse en arrière jusqu’à ce qu’elle est certaine d’apercevoir le culot de la cartouche potentiellement libératrice, restée tout ce temps bien au sec, à sa place. Elle le relâche, efface la sûreté au cas où si elle n’aurait pas la lucidité de le faire au moment voulu, puis la range dans son étui. Elle se lève, et péniblement, verse les cartouches dans la poche avant de son sac, avant de se diriger vers Zelda. Elle lui dépose, sans un mot, mais avec un regard, avant de récupérer une bouteille d’eau, et de retrouver sa place.

Qu’est-ce qu’elle donnerait pas pour une bonne rasade d’alcool. Ou n’importe quoi d’autre qui l’empêcherait de subir la vie autant qu’elle est en train de le faire maintenant. Le peu de morphine qui coule encore dans ses veines ne lui procure plus grand chose, si ce n’est l’envie d’une autre dose.

Elle écoute l’inventaire de la médecin, acquiesce en levant sa bouteille d’eau, tentant de résister à l’envie de céder et de lui demander une nouvelle dose de morphine. Mais sa volonté est rongée par le processus pernicieux de la drogue. Elle résiste, pour l’instant.

Le temps lui parait long. Très long. Elle essaie de se reposer, mais, impossible avec la douleur qui la lance autant. Après ce qui lui semble une éternité, elle assiste à la relève de Logan. Elle suppose que c’est bon signe ; pense que plusieurs heures se sont écoulées, parce que sa conception du temps a explosé en même temps qu’elle.

Dans l’obscurité, elle croise l’éclat du regard d’Ivy, sur lequel se reflète le peu de lumière qui filtre en cette sinistre nuit. Elle lui annonce simplement :

« Je risque de veiller avec toi » la douleur rend son élocution difficile, et elle marque un léger temps d’arrêt entre chaque mot. Elle n’a pas envie de céder, de lui demander une dose. Ils pourraient en avoir réellement besoin, pour la fin du trajet ; en cas de nouvelle blessure. Mais putain, que ça lui ferait du bien. Au bout de sa vie, elle ne peut s’empêcher de rajouter une touche d’un humour bien particulier, que le temps et l’expérience a forcé sur elle : « Je vais garder l’œil ouvert. Le bon » le tout d’un ton sérieux, qui laisse filtrer sa douleur.  

le résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1272
Sujet: Re: Everything that flies   Mar 29 Déc - 13:11
Putain… Putain… Putain… Putain… La gosse risque de crever, et elle veut qu’ce soit moi qui l’achève ? Putain… Putain… Mais… Merde ! C’était juste une putain de mission de reconnaissance quoi ! On était pas sensé s’prendre une saloperie de bombe dans la gueule ! Si c’était une mission suicide, il aurait mieux valu emmener des types entraînés ! Genre Arizona, Stanley, Jill, Nathan… Des types qui suivent la route quoi ! Et Ivy en backup médical ! Putain…

D’ailleurs, en parlant d’Ivy, la v’la qui déboule et qui m’dit qu’elle arriv’ra pas à fermer l’œil d’toute la nuit, que j’ai d’la fièvre, et qu’il faut que j’me repose. J’allais grogner, m’énerver un peu qu’on m’empêche de faire ma part, alors que merde, ça a été suffisamment la merde comme ça… Jusqu’à-ce qu’elle dise qu’personne s’ra capable d’me porter si j’venais à m’écrouler. Elle a pas tords… Pourquoi fallait qu’elle ait pas tords ??? Pourquoi elle a toujours raison ??? Fait chier putain !
- Grumhmmm… Ok… Mais tu m’réveil s’il s’passe quoi qu’ce soit, et surtout… Si… Si la p’tiote a… Enfin… Tu vois.

J’attends qu’elle me montre son accord, et je me lève. Du côté de Zelda, qui avait fait son travail assidûment, je récupère un chargeur de pistolet, que je donne à Ivy. Si elle est la première à faire face à une attaque, ou quoi que ce soit, elle aura besoin de balle avant que tout le monde puisse réagir.

Puis j’vais m’pieuter, sur l’sol. J’ai pas b’soin d’matelas, ni d’couette. D’toute manière, j’tremble déjà comme une feuille, pas b’soin d’me couvrir. J’me cale à plat dos, pas loin d’Mallowe pour… Pour… Enfin, bref. Espérons qu’elle survive… Je l’aime bien cette gosse ! Pourquoi tout ceux que j’finis par aimer s’barrent de ma vie ? Y’a eu mes anciens frères d’armes, pour une connerie… Et puis Lisa, pour des raisons aussi casses-couilles qu’son métier… Et maintenant Mallowe ? Putain c’te plait dieu, si t’existe vraiment, ou même si t’es qu’un vieux connard qui s’réjouit d’tout c’bordel, laisse la survivre quoi !

Putain, j’en viens à parler de dieu… Non mais c’est vraiment la merde là.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5092
Sujet: Re: Everything that flies   Mar 29 Déc - 14:23
« La... p'tiote ? »
Zelda plisse les yeux, toise Logan comme s'il venait de la gifler. Ce n'est sûrement pas le moment de le reprendre pour un truc aussi bête qu'un qualificatif. Et pourtant... « J'suis pas une p'tiote, ok ? » gronde-t-elle, sourcil froncés. « On a pas gardé les Maddie ensemble, hein, toi et moi, au cas où ! » Avoir droit à un peu de respect, est-ce trop demander ? Même si elle est plutôt mal placée pour faire des commentaires sur le sujet, l'adolescente ne pouvait décemment pas laisser passer ça...

Cela dit les adultes sont d'accord de mettre leurs ressources en commun pour l'inventaire. L'australienne s'en charge avec sa main valide, réparti les provisions et munitions entre les gens capables puis hésite et se tourne vers Eliza et Ivy tandis que Logan et Mallowe échangent ce qui doit être des mots doux. « Faut qu'je compte Malou dans les provisions, aussi ? » La question est sûrement un peu cruelle mais elle n'en demeure pas moins pertinente aux yeux de Zelda. Vu comme c'est parti, il vaut mieux partir du principe que le groupe comptera un membre de moins d'ici le levé du soleil. Et un rôdeur de plus, du coup.

L'adolescente s'acharne à faire comme si tout ceci ne l'affectait pas, se concentre sur la douleur persistante dans son épaule pour chasser les ombres qui menacent d'envahir son esprit. En mission, elle le sait, elle n'est pas sensée faire dans le sentimentalisme. On pleure les morts lorsque l'on se trouve en sécurité et non perdue dans une maison bien loin de Fort Ward. Mais tout ça, ça lui pèse ! « C'est quoi ce truc ? Ce... sérum phy ? » demande-t-elle à la doc, une sale journée n'étant pas en mesure d'étouffer pleinement sa curiosité. Et puis lorsque l'intéressée insiste pour veiller toute la nuit, l'australienne finit par hocher la tête. « Oh ben si tu insistes, hein ! » Une bonne nuit de sommeil ? Elle prend volontiers !

Mais d'abord, elle entend bien fumer ce joint qu'elle se réservait pour le retour. Dans sa tête, ils rentraient tous victorieux à la maison. Là, pour le coup, l'ambiance sera beaucoup moins drôle qu'elle l'espérait. Zelda l'allume, en tire une longue bouffée puis recrache la fumée en direction du plafond. La douleur s'estompe un peu tandis que son esprit s'allège. C'est un luxe qu'elle savoure à sa juste valeur. « God bless marijuana ! » souffle-t-elle. Ses pensées s'envolent, se focalisent sur June, Kassy, Clay et même Max ou Sean. Elle s'endort sur le joint, se réveille quand Ivy s'adresse à Logan pour l'envoyer au lit. Et le voici qui lui demande en retour de le réveiller si jamais la p'tiote a un soucis. « Je. Suis. Pas. Ta. Putain. De. P'tiote ! » râle-t-elle presque aussitôt avant de prendre conscience que ce n'était pas elle qui était visée cette fois-ci. « Oh... Tu parlais de Malou en fait ? » C'est un peu l'air con, là. On va encore dire qu'elle est egocentrique si ça se trouve... « C'est bon, j'ai rien dit ! » Pas la peine de disserter davantage là-dessus.

Et la voici qui se relève difficilement pour venir tendre le joint à Eliza, estimant sans doute que cette dernière est celle qui a le plus besoin d'être soulagée. « Tiens, fume-moi ça ! Ca t'fera du bien ! » promet-elle avant de décocher un regard à Malou. « Et fais tourner si quelqu'un d'autre en veut ! » Le partage, c'est important. Zelda s'étire en levant son bras valide, ne réprime même pas un bâillement légitime. «Bon, bah... Si vous faites toutes la grève du dodo, j'vais aller pioncer ! Bonne nuit tout le monde ! » Et à nouveau, elle marque une pause pour observer Malou. « Adieu, j'imagine ? » Il faut toujours dire au revoir aux gens avant qu'ils meurent. Il paraît que ça apaise l'âme et les regrets.

Et puis parce qu'elle est trop faible pour retenir ses larmes et trop fière pour les montrer, elle disparaît dans la pièce voisine pour s'affaler dans le canapé. son bras blessé replié contre sa poitrine. À chaque jour suffit sa peine...

le p'tit résumé:
 


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Everything that flies   Mar 29 Déc - 23:02
Insensible à tout ce qui se passait dans la pièce Malo dormait peut-être; elle-même n'en savait rien. Elle n'avait même pas la conscience de se dire qu'après du repos elle reprendrait peut-être quelques forces, au moins suffisamment pour retourner au camp.

Son sac à dos était encore sur ses épaules.
En plus de ses affaires habituelles elle avait emporté un colt et des cartouches, son casse-tête et son rasoir coupe-chou.
Dans une petite trousse étaient rangés une pince coupante, une boussole, un zippo, de la ficelle et un couteau multi-lames. Naturellement, elle n'avait plus la lampe frontale, prêtée à Elisabeth.

Si elle avait su que l'équipe en était à l'heure de la mise en commun des armes et du matériel, elle aurait sorti toutes ses possessions sans hésiter. Malheureusement, dans l'état où elle était, seul quelqu'un allant fouiller le paquetage pourrait y récupérer quelque chose.
Parmi ses affaires personnelles, Zelda sait ce que contient le petit étui puisqu'elle en a bénéficié lors de la super soirée milkshake sans lait au steak cramé et à la purée !

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13038
Sujet: Re: Everything that flies   Mer 30 Déc - 20:21


Everything that flies
La nuit est difficile. Entre la douleur, l’angoisse, l’épuisement, la perspective lointaine de ne jamais revoir votre maison. Parfois, quand vous pensiez trouver le sommeil, c’est le froid qui vous réveille, les grognements d’une meute de passage dehors ou les soupirs d’agonie de Mallowe. Lorsque le soleil se lève enfin, la matinée est déjà très largement entamée. Pour Ivy, un nombre tourne en boucle : 24 heures. C’est la durée qui s’écoule généralement entre la contamination par les rôdeurs et la mort. Et la fragile malade de votre groupe en est déjà à quoi, plus ou moins 20 heures ?

D’ailleurs, elle a déjà perdu toutes ses couleurs et ses paupières ne se soulèvent plus. Mallowe est pâle comme la mort, maigre comme la mort, muette comme la mort. Logan, qui est brûlant de fièvre et dont le bras blessé prend des aspects inquiétants, n’a d’autres choix que de prendre son amie sur son dos. Le soldat puise dans ses ultimes réserves, quitte à en sentir ses muscles se consumer dans la souffrance, quitte à ne plus qu’être un animale sauvage réduit à un seul instinct. Survivre. Ivy n’a d’autre choix que de soutenir Elizabeth, secouée ce matin par des quintes de toux ensanglantées et des maux de ventre. Zelda, elle, du haut de ses quinze ans, vous protège. Son arme à feu tonnera à onze reprises avant que vous n’atteignez enfin le zodiac. Onze balles, quatre charognes qui auraient bien pu tous vous dévorer.

Vous montez à bord et Ivy s’occupe de vous pousser à l’eau, puis de naviguer…


___________________________________________________

Informations

Mallowe, le retour a été trop long pour toi et ton organisme fragile est à bout. Les 24 heures depuis ta contamination seront révolues sur le bateau et pour savoir si tu parviens miraculeusement à résister jusqu’à l’administration d’un sérum, pas le choix : lance trois dé10. Ton « endurance » étant égal à 1, tu devras faire au moins deux 1 pour survivre. Autrement, tu rendras ton dernier souffle sur le bateau

Tu n’as le droit qu’à un reroll pour ces lancers !

Ceci est le dernier message du MJ. Vous pouvez RP librement toute la fin du sujet, jusqu’à votre arrivée sur l’île où vous serez rapidement pris en charge. Si vous le souhaitez, vous pouvez inviter d’autres personnages intéressés pour vous rejoindre dans ce sujet. Sinon, vous pourrez jouer les aspects médicaux sur d’autres RPs au rythme que vous voulez.

• Pour vos blessures :

- Logan, il aura fallu une sacrée dose d’antibiotique et presque 1 mois de convalescence. Même une fois l’infection enrayée, le suivi de tes plaies – et notamment celle de ton bras – ainsi que la réhabilitation a mis le temps.

- Zelda, tu seras aussi bloquée 1 mois pour ta fracture, puis quelques semaines de plus pour laisser tes os se resolidifier et te rééduquer.

- Elizabeth, tu seras alitée et suivie plusieurs semaines. Entre les lésions internes, les fractures de la cage thoracique, tes plaies multiples et ton œil, tu as gagné un séjour prolongé au dispensaire. D’ailleurs, entre les heures cumulées et le bonus de Ivy, tu es à 82% de chance de perdre ton œil (24*4% - 14%). On arrondit à 8 chances sur 10. Lance donc un dé10. Si le résultat est 1 ou 10, ton œil est sauvé et tu retrouveras ta vision. Autrement, tu deviendras aveugle de cet œil et perdra 1 point de « perception » de façon permanente. Tu n’as droit qu’à un reroll.

- Pour vous soigner, les Remnants perdent 15 en médic.


• C’était vraiment un très bon sujet ! C’était un plaisir de vous animer, de vous suivre (et de vous martyriser  :MisterGreen: ). Les choses ne se sont pas passées comme prévus mais vous avez réagi et… vous avez limité la casse, on peut le dire ! Ci-après, je vous détaille le contexte, y compris les éléments que vous n’avez pas eu, pour comprendre ce qui vous est arrivé :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1272
Sujet: Re: Everything that flies   Mer 30 Déc - 23:12
Avancer. Suivre Ivy. Avancer. Suivre Ivy. Avancer, un pas d’vant l’autre, le regard braqué sur Ivy et le sol qui dévale sous nos pieds. A c’moment, mon cerveau est comme braqué sur un mode pause. L’adrénaline, mais sans doute aussi la fatigue, l’épuisement, la douleur, les frissons, la fièvre… J’ai presque pas dormi d’la nuit. J’pouvais pas dormir en sachant que la p’tiote risquait de mourir. Faut pas qu’elle meurt Mallowe. Non, faut pas qu’elle meurt. Je n’fais même pas gaffe aux coups d’feu de Zelda… Je suis au bout de mes forces, si je veux tenir, il faut que j’aille jusqu’au bout de mes capacités. C’te foutu infection m’aura pas, ah ça non !

On arrive enfin au zodiac. Il est toujours là, mais à c’moment-là, j’y réfléchis pas vraiment. Tout c’que j’veux, c’est qu’on fonce. Mallowe sur mon dos, j’la pose, douc’ment, dans le zodiac. J’aide comme je peux pour pousser l’embarcation, histoire qu’on puisse partir enfin, et une fois fait, j’monte… Et j’monte la garde.

Mallowe à l’air de nous échapper… Elle ressemble de plus à en plus à ces charognes, et de moins en moins à… A cette p’tiote pleine d’vigueur et au regard aussi carnacier qu’le requin. J’sais pas c’qui s’passe chez moi, dans mon cœur, dans ma tête… Mais j’ai l’impression qu’plus rien n’a d’importance… J’passe mes mains dans ses ch’veux, comme si ça suffirait à la ram’ner parmi nous suffisamment longtemps pour qu’elle survive…
- Tiens l’coup p’tiote, tiens l’coup. J’suis là. J’bouge pas. Tiens l’coup, s’teu plais…
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Everything that flies   
Revenir en haut Aller en bas  
- Everything that flies -
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: