The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -33%
-100€ sur JBL XTREM 2 -Enceinte Bluetooth ...
Voir le deal
199.99 €

¬ More than a gift
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Jeu 17 Déc 2020 - 11:42

Lily ne pouvait pas trouver son habitude comme ridicule, bien au contraire. Elle l'envie, même. Son quotidien, c'est celui qu'elle avait à sa ferme, seule, tout les jours de la semaine, sauf quand elle devait livrer ses commandes. Elle se levait avant le soleil, se préparait son petit déjeuner pour ensuite le savourer sous les premiers rayons chauds de la boule de feu, confortablement installée sur le porche. Une chocolat chaud divin, des pâtisseries maisons.. Rien de mieux pour attaquer la journée comme il se doit.

Mais la question suivante la déstabilise un peu. Elle n'a pas de mal à comprendre le sous-entendu qu'il tente de faire passer avec ses paroles, et garde néanmoins son sourire ancré dans ses lèvres roses. Alors elle lui demande, sur un ton sérieux mais toujours très doux. « Pourquoi ? Tu souhaites que je reste ? » Elle qui était si fuyante devenait direct dans sa façon de penser. Il n'en fallait pas beaucoup à la jeune femme pour se retrouver gênée, timide, anxieuse au point d'avoir l'estomac douloureux et des périodes nauséeuses. Tourner autour du pot ainsi ne fera que la rendre malade, alors Lily préfère y aller cash, entrer dans le vif du sujet. Étrangement, ça ne lui faisait pas tant peur que ça ; Caleb semble un homme tendre et sans arrières pensées, contrairement aux autres. Aaron forçait la main tout les jours, et Peter lui, n'a même pas attendu un mot de sa part pour se jeter sur son corps fatigué.

Mais la fermière n'a pas la chance de recevoir une réponse, que voilà le bûcheron en train d'ouvrir son cadeau. Ses yeux scrutant minutieusement le visage de ce dernier, à la recherche d'une quelconque mimique qui pouvait trahir le dégout, que le cadeau ne lui plait pas, sans sourire et la face sérieuse. Mais rien. Au contraire même, lorsqu'un large sourire à apercevoir ses dents rayonne sa mine d'habitude sévère. Rictus d'ailleurs contagieux, puisque Lily l'imite, profondément heureuse que ça lui plaise. La bouche entrouverte, elle s'apprête à lui répondre, mais détale comme un lapin dans la partie intime de son atelier. Elle entend ses pas, des affaires plus ou moins lourdes être déplacées. La fermière descend alors de la table, s'approchant d'un ou deux pas de la double porte jusqu'à apercevoir un lit largement plus confortable que le sien à vue d'oeil, et la moitié d'un coin cuisine. Jusqu'à ce que Caleb l'empêche d'aller plus loin, l'invitant à venir ouvrir son cadeau.

Un cadeau ? Ses mains contre sa poitrine, impatiente et timide comme une enfant, elle ne savait comment réagir, jusqu'à ce qu'il lui montre une grande figurine équine, qui laisse la jeune femme bouche bée. Un hoche de surprise étouffé entre ses lèvres. « Elle est.. » Il n'y avait pas de mot pour décrire la beauté de ce présent. Elle approche lentement une main, effleurant le cheval du bout de ses doigts fins, inquiète de la casser si elle la prend. Ou la touche, tout simplement. C'était si beau.. elle se sentait ridicule maintenant avec sa simple bouteille de whisky. Bouteille qu'elle avait trouvée dans un magasin abandonné, alors que ça.. Il a dû passer des heures dessus, jusqu'à même prendre du retard. Quel idiot, c'était trop beau ! « C'est.. c'est magnifique Caleb. » Elle récupère avec précaution la sculpture, pour la déposer aussitôt sur le côté, à l'abri de ses gestes maladroits. Et comme son partenaire plusieurs minutes plus tôt, Lily se plaque contre le torse du grand canadien, serrant de toute sa petite force comparée à la sienne, incapable de faire le tour de son corps. Des larmes discrètes roules le long de ses joues rougis, envahie par l'émotion. Voilà trop longtemps, si loin qu'elle ne s'en souvient pas, qu'on ne lui avait rien offert.

Gênée de paraître ainsi à ses yeux, Lily essuie rapidement l'excédent de larmes la tête baissée. Son attention se dépose à nouveau sur la sculpture, émerveillée par tant de beauté dans une silhouette de bois. Elle ose se replonger dans ses yeux, faisant un pas en arrière, un peu timide. « Alors, on se le boit, ce chocolat ? »


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 420
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Jeu 17 Déc 2020 - 16:08
Sa poitrine se fit lourde, de plus en plus lourde. S’affaissant sous le poids de sa crainte, sous le fardeau d’une culpabilité naissante, son cœur commença à battre de plus en plus rapidement, avec de plus en plus de puissance. Son cerveau, d’ordinaire embrumé de pensées s’entrechoquant, est semblable à un désert glacé qu’aucune vie ni qu’aucun vent n’anime. Ses yeux, d’habitude si profonds, si expressifs, perdent de cette étincelle que l’on appelle « la vie », se voilant d’un voile d’incertitude. Ses paumes se font moites. Ses mains se crispent… Et soudain, son cœur manque un battement.

S’en suit une sensation profonde de mal-être, de malaise. Cette pause dans le circuit naturel de la vie, s’accompagne par une interruption soudaine de sa respiration. Son sang se fige, son échine se glace. Son visage se secoue de micro-spasmes à peine perceptible, sa vue se brouille… Lorsqu’enfin, la libération.

De ses doigts fins, la douce jeune femme caresse la figurine en bois poncé, à la peau aux senteurs boisées d’une perfection maîtrisée. Son regard scrute la figurine, ses prunelles se posant sur chaque aspect de celle-ci, sur chaque courbe gravée dans le bois, sur chaque détail, sur chaque aspérité du bois. Telle je joaillier devant son travail d’orfèvre, tel le tailleur de pierre devant sa sculpture, tel l’agriculteur passant sa main dans les épis d’un blé qu’il aura cultivé pendant des mois, la fermière pèse et soupèse la miniature d’un équidé cabré. Ses yeux trahirent alors cette indicible recherche de comparaison, alors que la jeune, c’est maintenant certain pour lui, avait détaillé nombre de chevaux au cours de sa vie. Revoyait-elle un de ces étalons ? Une de ces magnifiques créatures qui, dans le lointain, ou dans son corral, aura cabré de toute sa hauteur ?

Les mots vinrent ensuite arrêter les pensées, les supputations, les rêves, les interrogations. Elle était magnifique. La sculpture ? Oui, mais aussi la jeune femme qui détaillait le travail d’un artisan. De ses yeux, Caleb suivit sa création qui, doucement, vint retrouver le bois d’un établi tout proche, laissant le champ libre à Lily pour… Etreindre le géant. Une étreinte d’une saveur encore inconnue, dont il était pourtant déjà réellement accro. Le temps fut alors comme suspendu… Alors que la réalité était toute autre. Les secondes défilèrent si rapidement, que Caleb eut comme un hoquet de stupeur lorsque Lily se sépara de lui. Déjà ? Eh bien oui. Ce n’est pas grave, Caleb était heureux.

A la demande d’un chocolat chaud, Caleb offrit un grand sourire, et une moue approbatrice. Délaissant son assise, il reprit la direction de sa propre demeure, dont les deux portes étaient restées ouvertes, enjoignant Lily à l’y rejoindre. La demeure en tant que telle, était nettement plus petite que l’espace dédié à l’atelier. La chambre communiquait avec la pièce à vivre, laquelle n’était séparée de la cuisine que par un demi-mur servant à la fois de bar, mais aussi de petite tablée sur laquelle poser des plats, et même, de plan de travail. Mais tout était à la hauteur du géant. Soit quelques centimètres plus haut que d’ordinaire. Oh, Lily pourrait s’asseoir, s’accouder au bar, monter sur le lit, choisir une tasse ou un verre. Seulement, elle aurait parfois à se mettre sur la pointe des pieds… Mais sans doute est-elle habituée, maintenant.

Caleb sortit deux tasses en céramique, dont une qu’il posa sur le bar, à l’intention de Lily. Et d’un tiroir, il sortit une boite en acier qui contenait le trésor convoité ce soir : du cacao en poudre, dont la faible quantité trahissait l’amour du bûcheron pour cette boisson douce, qui est toujours appréciée à tous les âges. Une cuillère arriva ensuite :
- Sert toi, met la quantité que tu souhaites !

Et puis, dans une casserole, qu’il posa sur une vieille gazinière, il fit chauffer du lait, qu’il surveillait avec attention, attention que la boisson soit enfin prête.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Jeu 17 Déc 2020 - 21:48

Ses mains cachées dans les manches de son épais pull, elle cesse d'essuyer des larmes récalcitrantes de ses yeux et ses joues, lorsque Caleb n'ajoute rien de plus et l'invite à le suivre. Elle l'observe un instant s'éloigner, la boule au ventre, toujours retournée d'avoir reçut un si beau cadeau. D'ailleurs elle ne le rejoint pas immédiatement, et une main posée sur la sculpture, admire cette dernière avec émotion. La fermière se souvenait de Horus et Anubis, ses deux fidèles hongres à la ferme, qui n'avaient pas froid aux yeux. Toujours présents. Surtout qu'elle avait élevée Horus au biberon, elle avait de quoi être fière. Une dernière caresse à son présent et la jeune femme s'éloigne, saisissant son manteau posé dans un coin et la bouteille de whisky offerte à Caleb ; sait-on jamais si il souhaitait la goûter, ou la faire vieillir.

Lily passe l'encadrement des portes parfaitement symétriques, surtout si c'est Caleb qui s'en est occupé, et jette un dernier coup d'œil à l'atelier. On pouvait sentir un courant d'air froid arriver de l'extérieur, et un dilemme s'offre à elle : fermer et obtenir un endroit chaud, intime et en bonne compagnie, ou supporter le froid, sous l'emprise des voyeurs, mais avoir la possibilité de s'échapper en cas de problème. Se rendant compte d'être immobile depuis trop longtemps à fixer l'atelier, la fermière dépose son manteau sur un meuble quelconque à porté, saisissant les portes de ses deux mains pour clôturer le lieu.

La jeune femme frotte ses paluches l'une contre l'autre, laissant ses yeux vagabonder ici et là dans le loft par curiosité, découvrant alors une seconde personnalité de Caleb par les objets présents, mais aussi par la façon dont tout était rangé. Sûrement une habitude gardée par son travail, ou même avec ses défunts enfants. Elle se doute à quel point ça peut être bordélique, ces petits monstres

« Merci Caleb. » Souffle-t-elle en s'approchant du comptoir, presque surexcitée d'apprécier un bon chocolat chaud en bonne compagnie. Elle prend place sur un tabouret, continuant d'admirer le reste du loft. Elle saisit ensuite du bout de ses doigts froids la cuillère tendue, se servant de cette dernière pour récupérer une dose de poudre de cacao qu'elle verse dans sa tasse.

La jeune femme n'osait plus regarder le grand Canadien dans les yeux, très gênée d'un tel moment. Se retrouver seul à seule avec un homme, déjà, surtout qui doit faire trois fois son corps fragile, mais en plus.. Qui lui a quand même avoué ses sentiments. Ce n'est pas rien. Pas parce qu'elle ne ressentait pas la même chose, non, elle ne sait pas quels sont les sentiments qui perturbes son esprit. « Ah, tu as laissé ça dans l'atelier, ça serait bête de le laisser dans le froid. » Et elle dépose la bouteille sur le comptoir. Avec un peu de chance, elle réussira à avoir un peu de ce courage liquide plus tard pour briser la glace.


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 420
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Ven 18 Déc 2020 - 9:26
Tel le cuisinier en chef, responsable de toute une batterie de cuisine, possédant toute une équipe de sous-chefs, de commis, de cuisiniers sous ses ordres, le bûcheron s’improvisa expert culinaire… Et offrit sa plus grande attention à ce lait qui, doucement, commençait à chauffer sur le feu. Tournant doucement le lait chauffant à l’aide d’une cuillère, Caleb mettait toute son âme dans ce breuvage chaud. Pourquoi ? Parce que, même s’il venait d’offrir une magnifique statuette d’un équidé dans la force de l’âge, se cabrant comme dans les films, la jeune femme semblait réellement heureuse à l’idée de pouvoir déguster un chocolat chaud.

Et puis, il ne l’avouerait point, mais il la surface tourbillonnante du breuvage, offrait un cadre de pensées véritablement hypnotisant. Lily n’avait toujours répondu aux mots du bûcheron. Elle n’avait rien dit. Oh, elle avait fait des choses, des étreintes notamment, et elle était restée pendue à son bras pendant la visite… Mais elle n’avait rien répondu. Peu à peu, le bûcheron sentit poindre, puis naître, puis grandir à une vitesse affolante, le sentiment du remord. Ces mots, ses sentiments, il les avait annoncés trop rapidement. Sans doute venait-il d’anéantir la seule et unique chance qu’il avait de pouvoir partager une telle relation avec Lily… Il s’en voulait. Oui, il s’en voulait.

Le bruit caractéristique du liquide bouillonnant le tira de sa rêverie. Coupant l’alimentation, éteignant la source d’ignition, le bûcheron souleva la casserole, et, prudemment, remplit les deux tasses – celle de Lily en premier, galanterie oblige – puis la sienne.
- De rien Lily ! Et voilà ! Un chocolat chaud made by Canadian !

Ce trait d’humour, maladroit sans aucun doute, était une piètre tentative de Caleb qui tentait de reprendre contenance et de chasser ses craintes et ses idées empruntes de pessimismes. Un large sourire, et un rire hoqueté, et il prend la bouteille de sa large main, admirant le liquide, la bouteille en elle-même.
- Tu as bien fait. Un whisky, ça ne se conserve pas au froid ! Mais… Tu sais quoi ? Puisque c’est un très beau cadeau, puisqu’il fait froid, et puisqu’il faut fêter ces fêtes qui approchent, on va l’ouvrir. Tu es d’accord ?

Soufflant sur son chocolat, il prit une grande gorgée chaude avant de se lever à nouveau. De dans un tiroir en hauteur, Caleb sortit deux petits verres, plus petits que des verres normaux, mais un tout petit peu plus gros que de vulgaires shooters à téquila. Un whisky, ça se respecte, nom de dieu !

Mais pour l’heure, il fallait boire le chocolat chaud. Le liquide lacté chocolaté, possédait une magnifique propriété : il n’y avait rien de plus efficace pour réchauffer un corps, même transit de froid. Toutefois, il n’y avait point pour propriété de briser la glace, d’aider à discuter… Oui, Caleb s’en voulait de plus en plus d’avoir dit ce qu’il avait dit…
- Hum… Lily… Je… Je suis désolé pour tout à l’heure. Je ne voulais pas te faire peur. Je… Je ressens des choses pour toi, et… Vu le monde dans lequel nous vivons, je me suis dis qu’on pourrait mourir ce soir, ou demain et… Je voulais pas mourir sans avoir prononcé ces mots à nouveau… Surtout que je les pense. Pardonne moi, si je t’ai effrayée…

Il était aussi timide qu’un collégien face à son grand amour, et aussi abattu qu’un chien abandonné.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Ven 18 Déc 2020 - 11:41

« Canadien ? Avec une douche d'érable ? » Qu'elle souffle avec un clin d'œil, mutine. Bon, pour le niveau de la blague, on repassera, c'était quand même assez facile. Elle se souvient de son père, qui n'aimait personne sauf sa famille, et les canadiens et français étaient ses passe-temps favoris.

Lily observe un instant, silencieuse, le liquide brûlant glisser jusqu'à sa tasse pour se mélanger à la poudre de cacao, dans un mouvement fluide et hypnotique. Admirant la fumée odorante s'en dégager, la jeune femme effleure aussitôt les bords de la tasse pour profiter de la douce chaleur de sa boisson, humant avec délice son parfum enivrant. Voilà bien une chose dont elle ne pourra sûrement pas se passer. Ses yeux se lèvent vers son compagnon, qui effectue un ballet calculé pour récupérer deux verres avec la décision d'ouvrir la bouteille plus tard. « Je ne dis pas non ! » Ça la rassure. Ça l'aidera à se détendre un peu plus.

Concentrée sur la tempête qui régnait dans son esprit, Lily ignorait celle qui perturbait le grand canadien. Un peu égoïstement, focalisée sur ses propres angoisses, comme toujours. Elle souffle sur son chocolat, relève ses yeux vers lui, et embrase un peu plus l'incendie qui règne dans son cœur avec le liquide brûlant. Écoutant les paroles du bûcheron. Des paroles qu'elle souhaitait ne pas être confrontée. « Arrête Caleb, tu n'as pas à t'excuser.. » Commence la fermière, toujours sa tasse entre les mains, la voix sérieuse mais tendre. « .. C'est plutôt à moi de m'excuser. D'avoir rien dit. Je pense que.. Tu l'auras remarqué, je m'exprime beaucoup avec les gestes que la parole.. » Un sourire complice survole ses lèvres, tandis qu'elle reprend une gorgée avant de reposer le contenant sur le comptoir. « Je m'exprime mal. Mais à mes yeux, tu n'es pas qu'un ami. » Elle se penche vers l'avant, pour tendre son bras et attraper sa main. « Mais aussi.. »

Elle n'a pas le temps de finir sa phrase, que dans son geste brusque et maladroit, elle cogne son coude contre la tasse à moitiée vide qui se renverse sur ses vêtements. Elle recule violemment dans une inspiration surprise ou paniquée, les bras en l'air, son tabouret renversé. Bon dieu, niveau malchance, elle en sera la reine. Un bref coup à ses vêtements, puis sur le sol, et au contenant brisé et au chocolat gâché. « Mon dieu Caleb je suis.. Je suis tellement désolé.. » S'excuse la fermière, véritablement triste pour tout ça, oubliant son était pour se jeter sur les morceau au sol. « Je vais.. Je vais ramasser ne t'inquiète pas. »


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 420
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Ven 18 Déc 2020 - 12:31
Les mots de Lily traversèrent ses lèvres sucrées avec la douceur d’une friandise ardemment désirée. Sa tasse dans une main, cachant à moitié son visage alors que le bûcheron alternait des périodes où il buvait le chaud breuvage, et où il soufflait dessus, son cœur manqua de nouveau un battement lorsque la belle dulcinée s’attela à une confidence. Oui, évidemment, l’intuition du colosse lui avait permis de comprendre que Lily n’était point une femme qui se faisait connaître par les mots, mais par les regards, les sourires et les attitudes. Mais bien qu’il en ait eu l’intuition très tôt – presque dès le chantier de la scierie pour être honnête – son cœur ne pouvait cacher le fait qu’il aurait désiré, que dis-je, qu’il aurait prié ardemment, avec ferveur et sincérité, entendre ces quelques mots dans la bouche de son vis-à-vis, tout à l’heure. Comme diraient d’anciens philosophe : on désir toujours ce qui nous semble impossible à obtenir.

Lily reprend alors une dernière phrase. Caleb n’est point qu’un ami ? Son cœur se mit à battre aussi fort que la détonation d’une bombe surpuissante. Ce battement, ou plutôt, ces battements, puissants, violents, se firent presque douloureux, et Caleb n’eut d’autre choix que d’expirer profondément tant sa poitrine semblait s’écrouler, comme si une force invisible attirait dans un néant sombre, son cœur, ses poumons et son être. Il se sentait disparaître de l’intérieur.

Puis vient la main de Lily… Qui se rapproche légèrement. Les yeux de Caleb grossissent devant ce qu’il semble à la fois fantasmer et espérer, imaginer et deviner. Un frisson parcourt son échine… Son cœur rate à nouveau un battement, ce qui arrive bien trop souvent ce soir. Il les attend, ces mots. Il supplie le destin que Lily les lui confie. Il supplie le dieu qu’il n’a jamais prié, qu’il lui permettre de connaître cette sensation passionnante à nouveau.

Il ne sursaute même pas lorsque la tasse chancelle puis chois sur la pauvre Lily. Il ne réagit même pas devant la stupeur de la pauvre femme qui, sans doute, doit se brûler la peau. Il ne réagit même pas à l’agitation de la pauvrette. Ce n’est que quand il voit le vêtement imbibé, et le visage profondément perturbé de Lily, qu’il sort enfin de sa stupeur.

Hébété, il regarde à droite et à gauche, sans savoir quoi chercher ni quoi faire. Il relève sa tête, et ne voit plus Lily, qui s’est agenouillée pour récupérer les morceaux tranchants de la tasse brisée. C’est là qu’il percute enfin. Elle doit être en train de se bruler, et maintenant, elle risque de s’entailler les doigts, ou la main, et de se blesser sérieusement.
- Non, Lily !

Alliant le geste à la parole, il fit le tour du bar en un temps record, d’une seule enjambée, avant de poser une main ferme, et bienveillante, sur celle de Lily. Ou plutôt, sous celle de Lily. Il ne voulait pas qu’elle se blesse, aussi entreprit-il de placer sa main sous celle de la jeune femme, directement sur les débris brisés. Il sentit alors la douleur aigüe d’un morceau aiguisé pénétrant la peau de sa paume. Si un léger rictus pouvait se voir, Caleb tenta de faire bonne figure. Non pas que la douleur soit insupportable, le Canadien en avait vécu de bien pires, lorsqu’il se blessait dans les bois. Combien de branches avait-il prit dans les côtes ? Combien de fois son casque lui avait-il sauvé la vie ? Combien de fois la lame d’un ciseau à bois, le disque d’une ponceuse, avaient entaillé la peau épaisse du colosse ? Ce n’était pas un petit morceau de faïence qui en viendrait à bout !

Mais il ne voulait rien laisser paraître, car il ne voulait pas inquiéter la pauvre femme qui, déjà, semblait dans tous ses états. Alors, il lui offrit un sourire, et de sa main libre, releva le visage de Lily afin qu’elle puisse le regarder ni, et non les affres d’une tasse détruite.
- Lily, ce n’est rien, tout va bien. Ne t’en fais pas. Tu vois mon lit ? A côté, il y a une grande armoire. Ouvre la porte de droite, et prend n’importe quel T-shirt, ou n’importe quel pull. Ce sera trop grand, mais tu auras chaud, et surtout, tu ne risqueras pas de te brûler à cause du liquide encore bouillant ! Et ne t’inquiète pas… Je ne regarderais pas.

Et doucement, comme pour appuyer, il se décalait pour prendre sa place, afin d’être sûr qu’elle fasse ce qu’il venait de lui demander.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 335
Sujet: Re: ¬ More than a gift   Dim 20 Déc 2020 - 0:51

Lily était rassurée d'avoir enfilée ses vêtements les plus épais ce matin. Un pull à col roulé aux motifs discutables, banals, et un pantalon de survêtement aussi large que les cuisses de son hôte, par-dessus un caleçon long. Quand bien même la jeune femme ne sentait pas le liquide brûlant mais plutôt chaud traverser le tissu, il était supportable. Sauf pour sa cuisse gauche, où reposait un léger bandage suite à ses péripéties avec Joey en ville. Elle serre les dents, n'affiche rien sur son visage, fait en sorte d'être sous son meilleur jour devant Caleb, que rien ne semble perturber. La fermière lui offre un sourire accablé face à sa bêtise, et retire donc doucement sa main, le regard fuyant. Une enfant prise sur le fait.

Elle se redresse lentement, faisant un pas un arrière, observant les faits et gestes de son compagnon, désarmée par la situation. Elle aurait voulue faire tellement plus qu'être spectatrice.. Dire tellement plus, aussi. Comment pouvait-il éprouver des sentiments pour un esprit aussi brouillé que le sien ? « Tu es sûr que je peux pas t'aider ? » Questionne la jeune femme d'une voix presque timide, ses yeux remplis d'excuses.

Il semble gérer tout seul, et Lily se déplace donc vers la fameuse armoire de la seule pièce, jetant de temps à autre des coups d'œil vers le canadien, dont la carrure épaisse l'empêche de voir si il ne se coupe pas. Sous le bruits de débris ramassés, la fermière ouvre la porte droite comme convenu du meuble pour se retrouver face à de nombreux vêtement gigantesques, mais épais, c'était certain. Curieuse, elle laisse une main baladeuse glisser sur tout les habits dignes d'un bûcheron. Des choses simples, aux classiques carreaux rouges. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle opte, plongée dans les souvenirs de ses anciennes chemises aux mêmes motifs.
Lily s'exécute alors, s'extirpe tant bien que mal de son pull sans se tremper davantage, dévoilant ainsi un dos amaigri par ses années de survie, et un tatouage recouvrant la moitié haute et le début de ses bras. Un dessin qu'elle a fini par oublier. Aussitôt à moitié nue, la fermière se dépêche de se glisser dans le pull gentiment prêté par l'armoire de Caleb, avant de jeter un œil discret à ce qu'il faisait ; toujours la tête plongée dans sa bêtise. Rien à signaler. Elle continue donc et pose ses fesses sur la surface du lit, agréablement surprise par la qualité de ce dernier ; bien loin de ceux des dortoirs. Elle retire son survêtement, embarque ses chaussures et ses chaussettes au passage, puis attaque le caleçon, qu'elle enlève avec précaution pour ne pas abîmer son pansement. Rien à signalé de ce côté là aussi, il ne semble pas avoir été touché par le liquide sucré. Un soupire de soulagement s'échappe, et Lily se redresse pour observer jusqu'où descendait le pull. Un peu au-dessus de son genoux, parfait.

« Je peux.. te piquer des chaussettes aussi ? » Demande la petite voix dans le dos de Caleb, qui lui indique l'endroit du rangement de ces dernières, alors que Lily avait déjà commencée à fouiller, trop fouineuse sur les bords. Elle tombe d'abord sur le tiroir à caleçons, qu'elle referme aussitôt, le cœur battant, les yeux ronds. Cet endroit là, trop intime. Puis finalement elle trouve une paire noire, que la jeune femme enfile aussitôt.

Ses doigts entremêlés entre eux, elle rejoint son hôte un peu timidement, très gênée de paraître dans cet accoutrement, même la seule peau visible était ses genoux ; hors ses mains, son visage, et une épaule découverte par la largeur du col.


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: ¬ More than a gift   
Revenir en haut Aller en bas  
- ¬ More than a gift -
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: