The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
CDISCOUNT : -30€ dès 399€ d’achat (ou -20€ dès 299€ ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -18%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ à ...
Voir le deal
989 €

Cigarettes taste better paired with coffee and frustration
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Jeu 10 Déc 2020 - 15:27
Fait chier, j'continue à fouiller dans mes fringues et quand j'le retrouve pas, j'tapote sur le bustier pour essayer de le dénicher au touché.

S'il a glissé quelque part, impossible de le retrouver. On parvient dehors doucement et j'me retourne vers Valérian en lui adressant un regard gêné. C'est pas qu'l'idée d'me tripoter devant lui encore un moment fait pas son chemin, c'est juste que je sors réellement pour une clope en fait, donc j'ai pas dans l'idée qu'il s'en fasse, justement. Il y a un bref moment de silence pendant qu'il porte son sourire crétin à même le visage et que j'pince les lèvres :

T'as du feu ? que j'lui demande en tendant la main vers lui.

Entre mes doigts, déjà une cigarette. C'est bien le seul truc que j'ai réussi à trouver. Un peu cabossée parce qu'écrasé par mon bustier mais tant pis, c'est pas important. Tant que ça se fume de toute façon, je vais pas chipoter. Et oui s'il demande, j'la partagerais avec lui. Le froid me mord la nuque dans la foulée et j'claque des dents par réflexe avant d'souffler. On s'rend pas compte à bouger comme on le fait dans le hangar qu'il pèle en fait. Mais on est en décembre visiblement, et le temps va pas aller en s'améliorant. Vivement les beaux jours, j'crois.

J'imagine que t'as parlé à Anton, que je lui souffle finalement avec un bref froncement de sourcils. J'suis curieuse de savoir s'il embrasse bien, que j'ajoute dans la foulée.

Parce que j'l'ai vu l'embrasser, ouais. Il rentrera probablement pas seul ce soir, c'est pas si pire. Même si c'est pas ce qu'il avait prévu à la base.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1781
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Ven 11 Déc 2020 - 12:31
L’air circonspect, Valérian avait suivi la jeune femme à l’extérieur de la Cage, les yeux rivés à sa silhouette tandis qu’elle fouillait dans son bustier en poussant des jurons. Étonné, le grec ne dit rien, mais ne put réprimer un sourire idiot à la vue de la jeune femme tripotant son décolleté. Dehors, ce fut une vive fraîcheur qui les accueillit et qui renferma aussitôt sur eux ses bras algides, dont la morsure fit franchement grimacer Valérian : « bon sang ! » jura-t-il dans sa barbe, pris au dépourvu par la différence de températures.

D’un coup d’oeil, il avisa la robe de la jeune femme, qui, si elle mettait ses formes en valeur, ne la protégerait guère du froid. Lorsque Reese leva brusquement les yeux vers lui, manifestement embarrassée, Valérian se détourna vivement de son décolleté - avec l’expression coupable d’un enfant pris la main dans le sac.

Un sourire fit frémir ses lèvres lorsque la jeune femme lui demanda du feu et il hocha la tête : « Bien sûr. » D’un geste adroit, il sortit de la poche de son pantalon son briquet et le lui tendit. Pendant qu’elle allumait sa cigarette, le grec la dévisagea un bref instant, prenant note de ses joues rosies par le froid et de sa propension à grelotter et claquer des dents. « Tu es transie de froid. » constata-t-il avant de retirer sa veste pour la lui tendre. « Tiens. Si cette robe te va à ravir (il eut un sourire de connivence, reconnaissant son précédent moment d’égarement), il serait… Regrettable d’attraper la mort pour une simple cigarette. »      

Après avoir récupéré son briquet, Valérian porta à nouveau un regard inquisiteur sur Reese. L'allusion à Anton le tendit imperceptiblement et Valérian sentit son coeur s’emballer. Dire des choses intelligentes. Oui. Pourtant, ses pensées s’entrechoquaient dans une telle confusion en cet instant que le grec était tout à fait incapable d’articuler quoi que ce soit.

L’évocation de son baiser avec le géant le fit ensuite papillonner des yeux d’un air incrédule. « Ah ah ! » Il se mit à pouffer incontrôlablement. « Mieux que j’aurais aimé l’admettre ! » admit-il. « Quoique... Je ne suis pas un grand fan de la barbe ! »

Face au regard scrutateur de Reese, Valérian réalisa alors l’erreur dans laquelle il s’embourbait et s’empourpra subitement. « Enfin… » Merde. « Nous sommes amis ! Rien de plus ! » s'empressa-t-il de préciser, épouvanté par ce malentendu.


Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured - Mark Twain.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Ven 11 Déc 2020 - 13:01
J'le fixe, retiens un sourire en coin, mais ça creuse quand même un rictus qui s'mêle à mon expression mutine. Pris la main dans l'paquet d'bonbons, tiens. J'me contenterais bien d'une réplique mais vu qu'il me passe son briquet, j'essaie d'me raviser. Sauf que… C'est plus fort que moi :

Tu veux pas t'rapprocher pour chercher par toi-même ? et j'dis ça en l'faisant moi-même d'un pas. Vu comment t'as l'air concentré, tu d'vrais trouver ça plus vite que moi, et c'est un défi que j'lui lance, d'un regard dans lequel perce une lueur amusée.

Il s'montre gentleman sur le coup et ça m'surprend. La veste tendue vers moi, j'hésite à la saisir, l'impression qu'c'est peut-être un piège ou quelque chose comme ça. Mais un dernier frisson m'pousse à accepter sa proposition. J'l'échange brièvement avec lui, lui tendant la cigarette pour éviter d'abimer ses fringues en les mettant. La veste finit sur mes épaules, et j'passe les bras dans les manches. Trop grande pour moi. Mais avec tout ça, j'ai perdu du poids qu'j'ai pas récupéré, et la faim a été souvent la seule compagne d'mes journées et d'mes nuits. Elle a creusé mes joues, mes côtes, mon ventre surtout. J'me remplume doucement, mais j'crois pas que j'retrouverais l'appétit d'antan.

Tu viendras jouer au docteur si j'attrape la crève alors, que j'lui balance sans m'dégonfler, ramenant mes doigts contre les siens pour récupérer c'que j'lui ai laissé. Le contact est en contraste : ses mains sont chaudes quand les miennes sont glacées. J'cale la cigarette entre mes lèvres : Quoi que cette veste est pas mal, j'vais peut-être éviter l'pire et la garder, que j'souffle finalement.

En tout cas, c'est sûr que j'vais pas la lui rendre tout d'suite. Elle porte son odeur, et exprime un certain réconfort. Si j'retrousse les manches, c'est juste pour éviter d'les salir. J'suis peut-être un peu brusque avec mes gros sabots, mais pas question d'abimer les affaires des autres. Surtout les siennes, il a l'air tellement précieux que j'crois qu'il m'ferait une syncope si d'la centre venait tomber d'ssus. J'le fixe quand il rit. J'sais pas si c'est nerveux, mais il s'exprime et… S'rattrape en rougissant.

J'te juge pas, tu fais ce que tu veux, que j'lui assure finalement. Est-ce que j'ai envie d'continuer à le mettre mal à l'aise ? Franchement… Chacun son truc après tout, j'embrasse pas mes amis mais toi si c'est c'que t'aimes, je hausse les épaules. J'sais pas si on deviendra amis trop vite par contre, que j'murmure. C'est dommage, mais si t'as le béguin pour Anton, p't'être que je lui filerais ce qu'il m'a demandé d'préparer pour toi, il en fera meilleur usage, et j'me mordille la lèvre avant d'lui offrir un bref clin d'œil.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1781
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Mar 15 Déc 2020 - 23:22
Si Valérian s’était rapidement détourné de Reese, l’expression mutine de la jeune femme ne lui échappa pas et il comprit aussitôt qu’elle l'avait vu. Malgré lui, ses yeux s’arrondirent, empreints d’une flagrante culpabilité, et le grec baissa la tête, trouvant soudain un intérêt tout particulier à ses chaussures. Mais quel idiot ! Pourquoi se comportait-il comme un adolescent en rut à qui la simple vue d’un décolleté faisait perdre ses moyens ? C’était ridicule, vraiment !

Alors que le grec se morigénait intérieurement, son coeur fit un bond dans sa poitrine lorsque Reese l’incita, d’un ton joueur, à venir voir de plus près ce fameux décolleté : « Je… Eh bien… » Les yeux ronds, Valérian contempla la jeune femme, le souffle court, et eut alors l’affreuse impression que les rouages de son esprit s’arrêtaient - paralysés par un mélange de peur et de nervosité. Que lui arrivait-il, bon sang ? Jamais encore il ne s'était senti aussi idiot en compagnie d’une femme - jamais !

« Et que suis-je supposé y trouver ? » balbutia-t-il, après avoir dégluti et esquissé un pâle sourire, lequel trahissait l’ampleur de son désarroi face à cette femme. Valérian avait en effet horreur de perdre ses moyens, aussi, cette situation l’acculait-elle dans une telle détresse qu’une part de lui souhaitait s’en échapper, et vite ; tandis qu'une autre, charmée, était en revanche inextricablement attirée par cette femme, dont il ne pouvait s’empêcher d’imaginer le goût des lèvres…

Bon sang, il devait vraiment se ressaisir !

Constatant l’inconfort de Reese, Valérian lui tendit ensuite sa veste et la couvrit d’un regard étrange - que lui-même n’aurait su expliquer - lorsqu’elle l’eut enfin enfilée. Après avoir secoué la tête et recouvré ses esprits, il s’esclaffa doucement à la remarque suivante de la jeune femme, aussi bien amusé que surpris par son culot : « aussi tentante que soit cette proposition, je préférerais toutefois que tu restes en forme - quitte, pour cela, à ce que tu doives te passer de mes soins. » lui dit-il avec un sourire poli, le regard complice.

Il frissonna brièvement au contact de Reese lorsque leurs doigts se touchèrent, puis s’arma à nouveau d’un sourire charmant - quoique son coeur se fût précédemment emballé contre sa poitrine. « Tu peux la garder autant que tu le souhaites. » lui souffla-t-il au sujet de la veste. « J’avoue prendre bien plus plaisir à la regarder sur toi qu’à la porter. »

Si le grec avait brièvement eu l’impression de reprendre la situation en main, l’évocation d’Anton le jeta à nouveau dans une confusion telle qu’il s’empourpra violemment. « Quoi ? Non, écoute, je… » tenta-t-il de se justifier lorsque Reese enfonça impitoyablement le clou, feignant de croire à une quelconque idylle entre lui et le géant. « Mais je n’ai pas le béguin pour lui ! » se récria alors Valérian, horrifié par la tournure de la situation : « non, je t’assure ! Je… » il se tut soudain, prenant conscience de ce que venait de lui dire la jeune femme : « Qu’est-ce qu’il t’a demandé de préparer pour moi ? » bredouilla-t-il alors, la bouche sèche.


Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured - Mark Twain.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Mer 16 Déc 2020 - 0:03
Je peux prendre le reste de tes vêtements et les porter s'il y a que ça pour t'faire plaisir, j'pose la proposition ici. Des fois qu'il en fasse quelque chose.

Mais Valérian semble davantage perdu dans autre chose pour le coup, l'allusion d'Anton lui file un sacré coup, et il tient absolument à rétablir la vérité. J'pourrais sans douter abréger sa peine ici, lui dire que j'le crois et que j'en ai jamais douté. Mais à l'regarder s'enfoncer comme ça, j'ai surtout envie d'continuer dans cette direction, c'est plus fort que moi. Et si ça s'voit pas forcément sur mon visage, j'm'amuse réellement - sincèrement. J'me retiens de pouffer de rire, il a juste le temps de penser à la bonne question au bout d'un moment.

C'est beaucoup trop facile de t'embarrasser, que j'constate en m'approchant d'un autre pas. Le regard planté dans le sien, sans le lâcher. La cigarette entre les doigts qui vient s'poser sur mes lèvres un instant. Encore un peu et tu vas bégayer comme un adolescent devant son actrice de cul préféré, l'image est parlante, non ?

C'est exactement comme ça que j'l'imagine pour tout dire. Ce gosse a peine pubère qui r'pense sans pouvoir s'en empêcher à toutes les fois où il s'est paluché sur elle sans qu'elle sache. Et alors que j'me fais plus proche de lui encore, au point où j'en suis à pouvoir poser ma main sur son torse, l'autre l'accompagne et elles descendent doucement pour lisser les plis d'sa chemise. Qu'est-ce qu'Anton a demandé d'préparer pour lui ? Pas dit qu'il aime ça :

Oh, il m'a parlé de tes goûts en matière de femmes, avant tout, une lueur malicieuse passe dans mes yeux à cet instant. Que tu étais du genre dominatrice et qu'il fallait t'apprendre les bonnes manières, ma main gauche saisit le tour de sa mâchoire, fermement, comme pour lui faire redresser la tête et l'observer différemment. L'autre s'aventure plus bas. Drastiquement plus bas. Du coup j'ai prévu le Chatterton, je me dis que ça fera l'affaire à défaut de mieux, et j'aurais probablement bien ramené la combinaison en cuir mais elle aurait pris trop de place sous cette tenue.

Mère-Noël a sans doute bien des qualités, mais c'était pas une dominatrice dans un donjon avec ce genre de fringue. Quoi qu'on sait pas c'qu'elle porte le reste de l'année, pas vrai ?

Il m'a aussi vendu ta grosse intelligence, et j'lui dis ça quand ma main se glisse dans la poche de son pantalon, très proche de son intimité forcément. Je prends le briquet sans lui demander la permission : J'la cherche encore, provocation ? Oui. Apparemment tu sortirais d'une relation compliquée avec une femme qui t'a menée la vie dure, mais j'pense qu'il a raconté des conneries, que je confirme finalement. Impossible qu'une femme se soit laissée avoir, tu t'y prends trop comme un manche.

Je fronce les sourcils, et sous son nez, glisse le briquet dans mon décolleté avec un air joueur.

Et maintenant, tu pourras y trouver quelque chose qui t'appartient, si tu as le courage de venir le chercher, ce dont j'doute. Mais allons pas le confirmer tout de suite.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1781
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Jeu 24 Déc 2020 - 0:14
Les yeux écarquillés, Valérian contemplait Reese sans parvenir à détacher son regard de ses orbes verts, empreints d’espièglerie. Cette femme dégageait un magnétisme tel que le grec sentait son coeur s’affoler à chacun des regards qu’elle lui jetait. Face à elle, il se sentait ainsi parfaitement impuissant. Que lui arrivait-il bon sang ?

Amusée, elle fit un pas vers lui, et les mots qu’elle prononça lui échappèrent, tant Valérian était troublé par leur subite proximité et ses yeux - d’un vert décidément saisissant - ancrés dans les siens. « Quoi ? » souffla-t-il, déconcerté.

Reese s’approcha à nouveau et Valérian retint son souffle lorsqu’elle posa ses mains sur sa chemise pour en lisser les plis. Elle affichait une assurance aussi troublante qu’exaltante et menait, en outre, d’une main de maître le jeu qui s’était établi entre eux. Reese semblait en effet manipuler le grec à sa guise et s’amuser tout particulièrement de sa stupeur. Cette réalisation fit l’effet d’une gifle à Valérian, dont les méninges s’activèrent soudain ; comme des rouages jusqu’alors bloqués. Papillonnant des yeux, il eut alors le sentiment d’émerger d’une épaisse torpeur et riva en direction de la jeune femme un regard troublé.

Les propos de Reese le déconcertèrent et il fronça les sourcils : « Du genre dominatrice ? » répéta-t-il, avant d’écarquiller les yeux lorsque la jeune femme attrapa fermement sa mâchoire pour le contraindre à lever la tête. Mais qu’est-ce que… ?

Valérian contempla Reese d’un air abasourdi, puis se figea lorsque l’autre main de la jeune femme glissa plus bas, beaucoup plus bas. Oh ! Une onde de plaisir le parcourut soudain et le grec fit un effort considérable pour l’ignorer et garder la tête froide. L’évocation du chatterton acheva cependant de le surprendre, si bien que Valérian éclata tout à coup d’un rire sincère et se dégagea doucement de la poigne de Reese en secouant la tête d’un air incrédule : « tu veux me bâillonner avec du chatterton ? » s’esclaffa-t-il, le regard brillant. Libéré de ses précédentes appréhensions, il rit un instant, puis s’intima au calme d’un petit geste de la main. « Je suis… Désolé de te décevoir, mais je crains qu’Anton ne t’ait décrit ses propres fantasmes ! Du Chatterton, ah ah ! Bon sang ! » Le grec se pinça les lèvres, l’air espiègle. « Et tu comptais réellement me clouer le bec avec ? »

Il couvrit Reese d’un regard pétillant. Ses yeux se firent toutefois plus pénétrants, carnassiers, lorsque la jeune femme glissa une main dans la poche de son pantalon pour attraper son briquet. « Ma grosse intelligence ? » répéta-t-il d’un air ravi, sans lâcher des yeux la jeune femme - les lèvres étirées d’un sourire narquois. Celui-ci flancha sensiblement à l’évocation de sa relation compliquée avec Yulia et les traits de son visage se durcirent. Anton s’était décidément montré très bavard. « C’est impossible oui. » concéda finalement Valérian, en forçant un sourire poli sur son visage : « tout bonnement impossible. C’est là d’ailleurs le drame de ma vie : devoir me satisfaire de ma main droite en compagnie d’aussi jolies femmes que toi. Une main droite qui est - d’ailleurs - bien la seule à jamais avoir trouvé ma… Très grosse intelligence. »         
     
Espiègle, Valérian soutint le regard de Reese lorsqu’elle glissa le briquet dans son décolleté et le défia de venir l’y chercher. Après avoir un instant jaugé la jeune femme d'un regard amusé, le grec fit un pas pour dévorer la maigre distance les séparant et vint souffler à l’oreille de Reese : « J’y verrais plus clair si tu retirais cette robe ; mais puisqu’il est exclu que tu attrapes froid… » D’une main, il caressa alors délicatement le cou de la jeune femme, effleura sa clavicule, son thorax, puis, avec une lenteur calculée, fit glisser ses doigts dans le décolleté de Reese.

Le regard ancré dans le sien, Valérian s’attarda un instant sur sa poitrine et la caressa doucement. Un sourire coupable étira ses lèvres : « J'ai bien peur de m’être perdu en chemin. » souffla-t-il, visiblement amusé. « Je ne suis pas certain de pouvoir un jour récupérer cette main. Ce qui est bien dommage, puisqu'il s'agissait de la droite ! »


Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured - Mark Twain.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   Jeu 24 Déc 2020 - 0:53
Oh, le chatterton est surtout là pour te faire taire et t'empêcher d'dire encore plus de conneries, que j'lui précise. Mais j'peux te clouer le bec autrement si y'a qu'ça qui t'inquiète !

Bon, Anton a survendu le spécimen apparemment. Ou alors, il voulait lui faire vivre de nouvelles expériences, va savoir. J'me laisse pas démonter pour autant, j'ai traité des cas plus grave qu'ça à priori, et bien moins mignon. Parce que bon, on dira ce qu'on voudra, Valérian pourrait aussi être plus laid qu'ça. Ses yeux sombres ont un éclat que j'saurais définir, chargé de nostalgie, de doute, de pensées que j'décrypte pas. Comme un casse-tête qu'on s'amuse à prendre en main, pour l'plaisir de s'briser les méninges dessus.

Et il parle, libéré finalement d'ses appréhensions et de sa surprise. L'genre qui s'étonne un moment avant de reconnecter les neurones. C'est fascinant - et terriblement amusant. Mais j'me garde de le préciser. Quand lui sourit, j'garde une attitude égale, sans une esquisse de risette sur les lèvres qui pourrait creuser les fossettes de mes joues. Il s'aventure, reprend confiance même. Son doigt sur mon cou, descendant à ma clavicule, cherchant dans mon décolleté, m'arrache un léger frisson, mais j'redresse la tête pour m'donner des airs fiers. Il m'en faut plus. Et en parlant d'mon décolleté, pourtant pas si large pour s'y perdre, il arrive à pas en ressortir la patte. Je passe un instant ma langue sur mes lèvres avant de saisir ma cigarette et de tirer doucement dessus.

Hm… Et ma main se colle soudainement au paquet, avec une expression appréciatrice l'instant d'après, sans quitter le regard de Valérian. Sous le coup de la surprise, le briquet en a glissé plus bas entre mes seins, et je le sens redescendre sur mon ventre. Dommage. Acceptable, que je lui souffle après une évaluation avisée.

J'le relâche, le fameux paquet, en remontant mes doigts sur son torse, comme un petit bonhomme qui s'aventurerait vers un monde inexploré jusque là. J'dirais bien désertique. Anton a tellement survendu d'choses en faite, c'est désespérant, non ? Une pichenette sur son front, et voilà la conclusion qui m'échappe :

Médiocre, j'évalue ça dans la foulée. Pour l'instant, je reste relativement sèche devant tout ça, bien incapable de prendre une décision. Va me falloir plus que ça pour en venir à l'attraper par la chemise pour le trainer et lui présenter la banquette arrière de Lucette. Si tu veux continuer à te servir de ta main droite jusqu'à ta mort, que j'lui souffle en haussant les épaules. Il a pas fait gonfler la bonne intelligence, faut croire. Mais tout est une question de choix, dans la vie.

Est-ce que le mystère Valérian est moins complexe qu'il y parait ? J'serais pas étonnée d'être devant une autre déception. Mais oui, pour le coup, ça me fâche un peu. J'aimerais avoir face à moi une vraie ambition, quelque chose qui m'apprendrait des choses au lieu d'me faire perdre des points d'QI au passage. Certain privilégie l'physique, sans doute parce qu'ils ont rien d'autre au final. Alors quoi, Valérian ? C'est tout c'que t'as en stock ?

Deux options pour toi, que j'relève en recrachant la fumée d'ma clope. Elle me réchauffe brièvement. Réussir à être assez malin pour avoir la chance d'me suivre jusqu'à ma caisse pour une petite heure, qu'j'lui souffle en relevant un index qu'il peut voir. Ou recevoir des cours de drague parce que vraiment, quel échec, cette fois, c'est le majeur qui s'lève et s'tourne vers lui, quand l'index redescend. Le signe est équivoque. J'te laisse jusqu'à la fin d'ma clope pour être convainquant, que j'lui annonce.



I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Cigarettes taste better paired with coffee and frustration   
Revenir en haut Aller en bas  
- Cigarettes taste better paired with coffee and frustration -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: