The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
anipassion.com

/!\ We only live once... [+18]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 523
Sujet: Re: /!\ We only live once... [+18]   Mar 15 Déc 2020 - 12:29
Un instant la chirurgienne regrette de lui avoir retourné la question. Non pas que la réponse ne l'intéresse pas, bien au contraire, mais cette dernière ne pensait pas rouvrir des blessures – physiques et psychologiques – aussi brutales. Elle acquiesce sobrement, évitant de visualiser les mots exprimés par sa cadette et grimaçant légèrement de dégoût au sujet de ce cinquantenaire répugnant. Pas besoin d'être douée d'empathie pour lire la colère et le ressentiment de la jeune femme, et dans ses yeux cette lueur nouvelle que Maeve a déjà trop vu chez les autres par le passé. Cette noirceur, dévastatrice, qu'elle a toujours cherché à comprendre et à ne pas juger. Jamais une haine aussi vile ne l'avait habité. Alors elle ressent ce besoin d'extrapoler à sa propre condition, non pas par cet égocentrisme parfois trop souvent utilisé par les adeptes du ''moi je'' en réponse aux problèmes des autres, mais parce que ça lui semble si inatteignable, si loin de sa personnalité.
Mais si Quinn ou Arizona subissait de tels sévices, si elle en était témoin, et face à elle, le bourreau, que ferait-elle ? Se contenterait-elle de suivre la justice instaurée dans le camp, de le regarder se faire punir ou bannir de leur communauté ? Ou aurait-elle cette soif vengeresse de lui rendre coup pour coup dans un sadisme libérateur ? La vérité, c'est que la doc n'en savait rien. Ça n'avait rien à voir avec son serment prêté, rien à voir avec sa volonté de préserver la vie plutôt que la détruire. Elle n'en savait rien parce que contrairement à d'autres qui aimaient se vanter de leur capacité dans les situations extrêmes, elle pensait qu'on ne pouvait prévoir une réaction plus qu'une autre tant que l'on n'était pas confronté à ce genre de choix.

Et quand la Canadienne comprend que la boucle n'est pas bouclée, que cet homme est encore possiblement vivant là dehors, elle comprend que l'histoire n'est pas terminée et la plaie non cicatrisée. Le doute, c'est qu'il y avait de pire. Elle repense à la légèreté et la désinvolture de l'ancienne flic. Elle n'a pas la prétention de déclarer que ce n'est qu'une carapace, une couverture pour cacher un passé sombre, mais elle est heureuse de ne pas seulement se heurter à la fine pellicule de vernis avec laquelle on recouvrait tous nos failles. Jill était définitivement plus que cette boule de bonne humeur qui semblait se ficher de tout et sur laquelle tout semblait glisser sans l'atteindre. Il y avait quelque chose en plus, et visiblement, quelque chose que cette dernière ne montrait qu'à très peu de personnes. Quelque part, la quarantenaire se sent privilégiée, et rassurée de ne pas s'être trompée en lui ouvrant elle-même le chemin de son intimité, physique et émotionnelle. C'était, après tout, ainsi que l'on gagnait sa confiance.

Laissant un instant le silence faire son œuvre la doc continue de jouer avec sa nourriture sans s'autoriser une nouvelle bouchée. « Je n'aurais pas la prétention d'affirmer que je comprends et je ne t'insulterais pas en disant que je sais ce que tu ressens mais... » Elle cherchait ses mots, même si la plupart du temps Jill ne se formalisait pas de ses tournures de phrases. « Je suis... » Heureuse n'était clairement pas le bon mot. Satisfait non plus. « ...reconnaissante que tu m'aies ouvert cette porte. » A défaut d'une grande histoire d'amour, Maeve était prête à s'ouvrir à une nouvelle amie. Et dans son monde, la doc commençait à comprendre que l'on en n'avait jamais assez. C'était en tout cas plus profond qu'une vulgaire et banale histoire de sexe ou une expérience tardive quant à sa sexualité. Elle appréciait la jeune femme. Vraiment. Mais parce que l'instant devient sans doute un peu trop solennel et qu'elle ne peut pas forcément partir dans des grandes démonstrations, elle laisse un sourire étirer à nouveau ses lèvres, charmée. « Je suis heureuse que tu aies débarqué dans mon monde pour le bouleverser, tornade Jill. »


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 734
Sujet: Re: /!\ We only live once... [+18]   Mar 15 Déc 2020 - 22:15
Un sourire nait sur mes lèvres après que Maeve ait pris la parole pour me dire, avec toute le tact du monde, qu’elle apprécie la parenthèse « confidence ». Je ne m’en offusque pas, au contraire, je comprends très bien. Car moi aussi j’ai l’impression que le sujet de sa cicatrice, elle l’aurait probablement occulté avec beaucoup de monde. Je la dévisage longtemps et m’imprègne de cette image en machant lentement mes pommes de terre. Je ne suis pas fleur bleue, mais mes yeux sont parfois comme des polaroids intégrés : j’emprisonne des moments indicibles, uniques, comme une collection qui ne se terminera jamais.

- Je suis heureuse que tu m’aies laissée bouleverser ton monde, doc’, mon sourire s’agrandit, il se fait affectueux, un éclat rare dans mes prunelles, je t’aime bien, Maeve.

Et si elle sait comme je ne m’attache jamais, comme je papillonne sans jamais m’attarder, alors elle sait toute la valeur que cette déclaration représente. Ce n’est pas une histoire d’amour, ce n’est pas non plus un banal crush d’un soir ou deux. Il y a quelque chose dans ce tableau – nous deux, partageant un repas en silence, quasi-nues sous terre après un ébats délicieux – qui tient presque du mystique. Un peu comme les étoiles filante : une sensation magnifique, indescriptible, qu’on ne se produira peut-être qu’une fois. Cette nuit, c’est notre nuit, elle et moi. Pendant encore quelques secondes, je suis pensive, à ressasser ce tourbillon qui mêle souvenir et sentiments, un tempête entre l’ombre vengeresse, la tornade libertine et la figure disciplinée. Ensuite, je raccroche mon masque espiègle et la fragilité, ou du moins la vulnérabilité, que j’ai pu laisser entrapercevoir disparait.

- Aller, j’te propose qu’on teste un autre de ces CDs, on fume, on termine la bouteille, je te mets une branlée à la bataille, dans cet ordre oui, et…, je tapote le futon à côté de moi, j’en ai pas fini avec toi !

Je ne peux m’empêcher de rire – notamment parce qu’il est probable qu’on s’effondre à ce moment-là, tout simplement. Rholala, les tronches qu’on va avoir le lendemain… le pire, c’est que j’ai un créneau de garde à la barricade à prendre. Trois heures à faire le piquet dans la brume, je vais m’endormir sur mon fusil, c’est obligé. A mon tour de remettre mon sous-vêtement et mon débardeur, puis je vais changer le CD. Alors, que nous balance le nouveau… oh merde


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
- /!\ We only live once... [+18] -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: