The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

On prend les paris ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1113
Sujet: On prend les paris ?   Mar 8 Déc 2020 - 9:19
L’idée de faire un tour à la Cage avait rendu Kaya un peu plus enthousiaste. Je ne pensais pas que la remarque d’Ellie la blesserait autant. Ou alors… C’était l’absence de Ruben ? Va savoir. Les filles, c’était compliqué à suivre des fois. Tout ce que je retenais, c’était qu’elle n’en avait pas après moi, et ça m’allait très bien ! Je laissais Isalín et Kaya récupérer ce qu’elles pouvaient sur place de nos deux lâcheurs pour, de mon côté, retrouver Ruben et le prévenir. « Vous avez qu’à venir, Abi et toi ! Enfin… Si ça vous dit ! » Je n’avais pas envie d’interrompre quoi que ce soit. J’étais reparti comme j’étais venu. Ils nous rejoindraient sur place sans doute bien assez vite, vu qu’on devait faire un détour au bateau pour voir ce qui restait en réserve.

« Tu prends tout ça ? » Je lâchai un bref rire en regardant Kaya de travers. « Mais t’as vraiment les nerfs après eux en fait ! » Ca m’éclatait trop, en vrai. Elle avait raflé tellement de choses sur le bateau que je me demandais avec quoi on allait repartir. J’avais dû prendre plusieurs sacs à dos pour tout transporter, ça allait se remarquer. J’en tendis un à Isalín. Je voulais bien être gentleman, mais vu notre première expérience à la Cage avec Ruben… « Il faut que tu le surveilles, il y a parfois des voleurs dans les rangs ! » Elle comprendrait, non ?

Une fois arrivé sur place, impossible de trouver Zola pour chopper des trucs et astuces comme la dernière fois. Les combats faisaient rage, par contre. C’était la bonne heure pour se pointer ! « Venez ! » Je les entraînais à travers une foule compacte pour se rapprocher du tableau des mises et expliquer un peu comment ça se passait à Isalín. « Tu paries ce que tu veux, mais la bouffe, c’est plutôt une valeur sûre. Il faut que tu choisisses un des deux combattants… Tu peux étudier le tableau aussi ou te renseigner autour pour savoir qui est le favori ! Je vais parier pour toi, tu me diras quand tu auras fait ton choix. » Je n’avais pas envie qu’elle se fasse pousser ou chaparder quand elle irait donner sa mise. Moi, ça me gênait moins. Tant que Ruben n’était pas arrivé… J’étais seul avec Kaya et elle, donc c’était avant tout à moi de veiller sur elles, non ? Bon… Même si Kaya n’avait pas vraiment besoin qu’on veille sur elle, mais Isalín était nouvelle. Ca pouvait paraître intimidant tout ce monde ! « Kaya, tu veux parier quoi toi ? » Je me demandais quand Tomas et Eli allaient finir par débouler en courant pour qu’on arrête tout. Le plus tard possible serait le mieux, on allait bien s’amuser !


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: On prend les paris ?   Mer 9 Déc 2020 - 7:21
« Il faisait quoi ? »
Ruben, évidemment. Encore renfrognée, agacée par l'absence de ce jeune homme qu'elle imagine déjà dans les bras d'une prostituée, elle conserve son regard ancré sur le sol. Elle n'est même pas sûre qu'elle souhaite entendre la réponse à cette question. Ce qui semble sûr, par contre, c'est qu'il n'a pas daigné les accompagner à la cage. Et la moue irritée de la lakota suffit largement à exprimer ce qu'elle peut bien penser de son absence. « Tant pis pour lui ! » maugrée-t-elle. « S'il veut choper l'sida, c'est son droit ! » Et de toute façon elle va devoir se faire une raison : Ruben préfère les filles qui vendent leurs charmes.

« J'en aurais pris plus si j'avais eu un bras supplémentaire ! » affirme-t-elle très sérieusement quand son ami s'étonne de ce qu'elle a embarqué. « Et ouais, ils me gavent ! 'Suffit qu'une fille agite ses fesses pour qu'ils oublient qu'on existe, ces obsédés ! » Un peu qu'elle est en colère ! Ce voyage était sensé être une aventure qu'ils partageraient tous ensemble. Mais visiblement ils préfèrent partager le lit d'une pute, les autres mecs du groupe. Alors eux, ils vont aller partager leurs affaires à la Cage ! C'est un juste retour des choses ! Et le premier d'entre eux qui viendra se plaindre, elle lui dira clairement sa façon de voir les choses ! Faut pas déconner, là, oh !

Joa', prévenant comme il est, indique à Isa' de garder un oeil sur leurs affaires, arguant qu'il y a sûrement des voleurs sur place. « T'inquiètes pas, va ! On a l'droit d'leur trancher la main ! » cherche-t-elle à la rassurer, clin d'oeil complice à l'appui. C'est la seule autre fille du groupe. Et à ce titre, elle se sent proche d'elle. C'est normal. Peut-être même hormonal, pour ce qu'elle en sait. Mais Kaya entend bien veiller sur sa copine tant qu'elle n'aura pas eu un aperçu de ses capacités.

Et une fois qu'ils arrivent sur place, la lakota laisse son ami expliquer les règles des paris. « Tu fais ça très bien, Joa' ! » le complimente-t-elle, désireuse de préserver voir de renforcer son lien avec le seul membre des goonies qui ne lui a jamais fait de faux plan. Elle, de son côté, elle vérifie surtout que personne n'a de mauvaises intentions à leur égard. Et puis elle cherche évidemment Zola, celle qui a de si bon conseils. Et son roquet, aussi, même si elle n'a toujours pas trop compris à quoi il servait, lui. L'adolescente se retourne vers Joa' au moment où ce dernier lui demande ce qu'elle souhaite parier. Elle hésite, observe un instant Isa' puis se fend d'un sourire carnassier. « Et si on pariait... le bateau ? » Concrètement, elle se fiche pas mal de le perdre. Marcher pour rentrer, ça ne la dérange pas.. Et puis de toute façon elle n'aime plus naviguer depuis qu'on lui a dégueulé sur les shoes et qu'elle est tombée à la flotte en prime. « Si on perd, Tomas va partir en dépression ! Mais si on l'emporte... imaginez un peu tout ce qu'on pourrait demander ! » Dans les deux cas, à ses yeux, ils seront de toute façon gagnants.


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 246
Sujet: Re: On prend les paris ?   Jeu 10 Déc 2020 - 18:27
Bon il a pas fallu longtemps à Ruben pour se remettre de ses acrobaties. Quelle idée aussi d’avoir le vertige et de rien dire ? Rien qu’à cette pensée, je roule des yeux alors que je l’ai entrainé avec moi pour rejoindre les autres à la Cage. Sauf qu’une fois à la Cage, j’suis un peu paumée. Y a pas mal de monde et, en vrai, dans son petit groupe, je connais que Joachim. Bon lui, je serais capable de le reconnaitre n’importe où j’crois et je me retiens de glousser alors que je repense à Zoey qui les a comparés à des chimpanzés l’autre jour. « Tu les vois quelque part ? » Je me tourne vers Ruben la mine interrogative, alors que j’entends les cris autour de la piscine. « Ah, y a un nouveau combat qui vient de commencer. » Et je fronce les sourcils alors que je vois les traces de mes doigts sur sa joue « … j’t’ai pas raté, je confirme. » J’ai un sourire désolé et je me mets sur la pointe des pieds pour lui faire un bisou sur la trace de mes doigts avant de repartir dans nos recherches.

Et je continue de zieuter autour de nous, fronçant le nez, la mine contrariée, alors que j’arrive pas à trouver Joachim. Jusqu’à ce que je le reconnaisse de dos. J’crois. Alors je bondis vers lui, un large sourire sur les lèvres, tirant le bras de Ruben pour pas qu’il rate le coche. « Joachim ! » Je réfléchis même pas et je le prends dans mes bras tellement j’suis contente de le voir. « T’as l’air en forme, c’est cool ! » Avant de me tourner vers les deux filles qui sont avec lui. « Salut ! Alors, je sais qu’une de vous deux c’est Kaya et l’autre Isalin… j’sais juste pas qui est qui par contre. » J’ai une moue avant de reprendre, mon sourire flottant toujours sur mes lèvres. « Moi c’est Abi ! Enchantée ! Vous venez pour parier alors ? Ou juste pour… l’ambiance ? » Genre balade touristique. Après le motel, la Cage. On devrait ptet faire une carte pour les gens qui connaissent pas le coin, avec les endroits intéressants à visiter. Enfin, je suis pas sure que le mot intéressant colle vraiment avec le motel. Ou ici. M’enfin, c’est pas comme si on pouvait aller dans un parc d’attraction maintenant. « Vous étiez déjà allés à Disneyland ? » Ouais, la question sort un peu de nulle part pour ceux qui ont pas suivi le raisonnement dans ma tête, mais j’ai toujours fonctionné tout ça, je vais pas changer maintenant si ? Et j’essaie de me rappeler si j’y suis déjà allée ou pas. Faudrait que je demande à Johanna tiens. Enfin non, elle risque de déprimer si c’était le cas. Ou si c’était pas le cas. Quelle que soit l’option, si elle pleure, ça va me faire de la peine pour elle. Ou pour moi. Je saurais par dire.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 154
Sujet: Re: On prend les paris ?   Jeu 10 Déc 2020 - 20:55
La cage… encore une découverte. Isalín porte le sace que lui a confié Joachim, observant en silence la colère de sa nouvelle camarade. Un peu qu’elle la comprenait ! Ce n’est pas très cool ce qu’on fait les garçons, c’est clair. Les planter là pour pouvoir aller faire du sexe en échange de trucs ? Inutile d’être très calée en prostitution pour savoir que ce n’est pas terrible. La jeune fille ne s’est jamais mise à nue devant le garçon dont elle était amoureuse alors… pour de quoi manger ? Ça lui parait… bizarre. Et pas clair. La bouffe, ça se trouve autrement, non ?

L’ambiance bruyante de la cage lui fait immédiatement rentrer la tête dans les épaules. L’adolescente fait passer son propre paquetage contre son cœur, et serre tout son barda pour être sûre qu’on ne lui vole rien. Autant ne mettre personne dans la position de… se faire couper une main. Elle n’a pas peur à proprement parler, c’est simplement… intimidant comme environnement. Le fils d’Isaac lui explique les grandes lignes de ce qui se passe ici, la raison des coups, des exclamations, des cris et des rires qu’elle entend. Elle… ça lui plait bof, pour être honnête.

- Euh… je veux…

Elle ne veut pas parier en fait. Déjà, parce que la violence, c’est pas son truc. « S’amuser » au milieu des rôdeurs, ça le fait ! Mais miser sur des gens qui se tabasse… meh. Ensuite, ce ne sont pas ses affaires ! Elle est empathique à 100% avec la colère de Kaya mais ne se sent pas assez… « proche » de leurs camarades et aînés pour leur faire ce sale coup. Eux, ils étaient de la famille. Elle, on pourrait décider de la larguer ici et de ne pas la reprendre à Nisqually. Alors quand Kaya parle de parier le bateau, Isalín pâlit et tente de la tempérer.

- T’es sûre que… enfin… le bateau c’est… beaucoup, non ?

L’islandaise cherche du soutient dans le regard de Joachim. Pas le temps d’avoir de réponse que son cadet se fait sauter dessus par une puce surexcitée à la chevelure enflammée. C’est donc elle l’amie de Ruben ! Elle a l’air marrante mais jeune… elle est vraiment prostituée aussi ? Les yeux verts de la jeune fille vont d’Abi à la lakota, sans savoir si cette dernière était ok avec la situation ou si elle allait chercher à marquer son territoire.

- C’est moi Isalín, précisé-je quand même avec un sourire timide, hum… non, je suis jamais allée à Disneyland Paris.

Elle a instinctivement parlé de celui-ci parce que… bah c’est le seul dont elle a jamais entendu parlé en fait !


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2623
Sujet: Re: On prend les paris ?   Jeu 10 Déc 2020 - 21:42
Avec les inondations, parait que la cage a passé un mauvais moment. En même temps si la piscine s'est retrouvée rempli comme avant, difficile de programmer des combats, à part si on part sur du dos crawlé. Et je crois pas que ça soit trop le truc du tenancier de la cage sur le coup. Je talonne Abigail à l'intérieur et quand elle me demande si je les vois, je secoue la tête. Franchement, ça aurait été pas mal que l'un des trois soit plus grand parce que pour les distinguer dans la foule, c'est clairement pas le plus simple !

Elle constate alors qu'elle m'a pas raté et ma réflexe, je me frotte encore la joue pour essayer de faire partir ce que j'imagine être la trâce de sa main. Mais elle se fait pardonner à sa manière, en m'posant un bisou dessus. Je sais pas si ça aide vraiment à faire passer la rougeur mais en tout cas, ça m'fait chaud au cœur. Forcément, j'ai un sourire un brin crétin, un peu attendri alors qu'elle m'annonce qu'elle croit les voir : Je souffle, et c'est elle qui finit par les trouver !

Ok ! Cool ! Et on y va.

On perce à travers les gens, et on les voit enfin. Faut jouer des coudes pour les atteindre, en tout cas ils sont biens là ! J'me plante proche de Joachim et le regarde avec de grands yeux, je suis pas hyper content qu'il m'ait laissé sur ce toit comme ça, sans intervenir, et qu'il se soit tiré avec les filles sans m'attendre ! Mais ça devait être super urgent visiblement. Abigail prend déjà ses aises, c'est pas la timidité qui l'étouffe et en même temps, vu son tempérament, ça serait bizarre que quelqu'un parvienne à l'intimider :

Pourquoi vous êtes partis sans nous ? Que je demande à Joachim : On a essayé de vous attraper mais vous aviez l'air pressés, vous avez fait une connerie ?

Ou pas encore ? C'est la question qu'on se pose. A tous les coups, ils ont une idée en tête mais va savoir laquelle !

Au fait, Zoey a été malade ! Du coup j'disais à Abigail que ça serait cool de lui laisser quelques ressources pour qu'elle mange et tout, à force de bouffer du rat, c'est clair qu'elle va chopper un truc pire ! Et evidemment, si j'ai pas vu la brunette depuis un moment, je m'en fais pour elle : Abi a dit qu'elle saurait comment le lui donner, faut qu'on gagne ! Vous avez déjà lancé les paris ? Vous misez quoi ?

Ouais forcément, on est là pour ça non ? Bon après, on est pas non plus des grands bookmaker, c'est même plutôt le contraire. La dernière fois on s'en est sorti sur un coup de chance… Et une grosse aide de Zola et Chris. En parlant d'eux !

Zola et son pote sont peut-être là ? On devrait aller les voir et leur demander si y'a déjà des prognostiques ! Et non, j'suis jamais allé à Disneyland puisqu'Abigail demande. Même si je comprends pas pourquoi la question du coup.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 235
Sujet: Re: On prend les paris ?   Ven 11 Déc 2020 - 10:42
Quand la femme en avait terminée avec moi, Alba de son nom et plaisir de ce que j’ai reçu, j’ai finalement quitté sa chambre, comme libéré d’un poids. Sauf que les jeunes s’étaient tous enfuit pour aller je ne sais pas où et c’est une des prostituées qui m’a dit où les trouver : « Merde ! » Je n’étais pas du genre à jurer souvent mais pour le coup, j’étais réellement furax, contre eux, mais aussi contre moi-même. J’avais cédé à un appel auquel je résistais depuis longtemps. Heureusement, j’avais réussi à rejoindre rapidement la cage, juste a temps pour entendre Kaya de parler de parier une chose de très grande valeur.

Je suis arrivé derrière elle et j’ai dis d’un ton froid : « Comment ça parier mon bateau ? » J’ai regardé Kaya et la bookmaker en prenant mes yeux sévère, j’étais réellement furieux, je crois que jamais avant je n’avais été autant en colère contre quelqu’un, une discussion entre Nima et moi s’imposait d’office. J’étais extrêmement déçu d’un tel comportement de sa part : « Depuis quand vous pensez pouvoir parier ce qui ne vous appartiens… Hé ! Mais c’est mes piolets ! » Enfin, un de mes piolets, j’avais heureusement gardé l’autre avec moi et il y avait aussi cette nourriture que nous avions récupéré sur l’autre bateau.

« Dritt ! Bon hé, il faut quoi pour que je puisse les récupérer ? » J’ai marqué un temps de pause quand la bookmaker m’a regardé en riant à moitié et déclarer que si je voulais récupérer les objets pariés, il faudrait que j’entre dans la cage pour me battre. J’ai regard les gamins comme s’ils étaient des géants des glaces, je n’en revenais pas, de cette propension aux bêtises. « Vous vous rendez compte de ce que vous faites ? Ces biens ne sont pas les votre ! Kaya, je pensais pourtant que tu étais quelqu’un de responsable, tu te plaignais que personne ne te faisait confiance et que tu voulais faire tes preuves et tu paris le navire de la communauté ! Tu sais les efforts que nous avons tous fait pour l’avoir, le remettre en état ? » Je me suis attrapé la tête avant de soupirer et de regarder Ruben : « Tu n’es pas censé être le plus raisonnable du lot ? »

Concrètement, il me restait plusieurs solutions, attendre, récupérer les paris de force ou alors tenter de les gagner dans la cage. J’avais massé mes tempes, je n’aimais pas me battre mais en même temps, il allait bien falloir prendre une décision : « J’ignore quel dieu j’ai pu offenser pour me retrouver avec vous à cet instant, mais j’implore son pardon… J’affronterai mon destin si c’est ce qu’il veut. »




Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1113
Sujet: Re: On prend les paris ?   Lun 14 Déc 2020 - 14:32
« Ruben ? Euuh… » Joker ? Je me frottai l’arrière de la tête, un peu gêné. J’aurais préféré qu’elle ne me pose pas directement la question. J’aurais pu le garder pour moi comme ça. Là, c’était un peu mentir de le faire non ? Je me retrouvais dans une situation très compliquée entre mes deux meilleurs potes ! « Je sais pas trop… Ils étaient allongés sur le toit avec Abi et… J’ai pas voulu rester pour voir ce qu’ils faisaient exactement ensemble en fait. » J’avais eu bien l’impression qu’Abigail s’était penchée pour embrasser Ruben quand même. Je ne pouvais pas vraiment en parler à Kaya. Ruben devrait s’expliquer lui-même. « Mais il arrive bientôt ! » Même ça, je n’en étais pas sûr en fait.

J’avais tellement envie de disparaître dans un trou de souris subitement. Kaya en avait après la terre entière, enfin plus exactement après les mecs en général… Et jusqu’à preuve du contraire, je faisais partie de cette catégorie aussi. Combien de temps avant qu’elle s’en rende compte et déchaîne toute sa colère sur moi en parfait bouc émissaire ? « Bon, t’inquiètes pas Isalín… Je vais m’occuper des paris, je reviens ! » J’optais pour le repli stratégique avant que le retour de flammes n’arrive. Je n’avais pas envie de me retrouver dans le collimateur à la place de Ruben. Ce n’était pas cool de nous avoir abandonnés !

Une fois face au tableau, un nom familier dans la liste m’interpella. Isha ? Mais oui ! C’était celui contre qui on devait tout miser pour l’emporter, d’après Zola ! Je mis le paquet pour assurer le coup, tendant à la bookmaker tout ce qu’on avait pu récupérer de transportable des affaires de Tomas et Eli combinés. « Je parie sur l’adversaire d’Isha ! » Je revins auprès des filles avec un air triomphant, persuadé que ça allait le faire et impressionner Isalín au passage !

J’étais quasiment revenu à leur hauteur quand une tempête rousse me percuta de plein fouet. J’encaissai le choc, sans bien comprendre ce qui m’arrivait. « Euh… Salut Abi ! » Elle n’avait pas été si démonstrative la dernière fois ! On lui avait fait forte impression, apparemment. Je lui rendis un sourire un peu gêné. « Toi aussi, t’as l’air en forme. » C’était le moins qu’on puisse dire… Elle se détourna de moi pour se présenter aux filles pendant que Ruben venait nous réclamer des comptes. Je lui lançai un regard interdit. Il était tombé sur la tête ou quoi ? « Tu déconnes ? C’est toi qui est parti de ton côté ! » Je tentais de lui désigner plus ou moins discrètement Kaya d’un mouvement de tête, pour lui faire comprendre qu’il avait créé un incident diplomatique d’ampleur… Mais je pouvais parier le bateau de Tomas que mon meilleur pote ne comprendrait même pas le problème. Ruben était constamment à côté de la plaque quand ça concernait les filles ! Comment il pouvait avoir autant de succès ?

Il avait quand même flairé les problèmes avant même qu’ils n’arrivent. « Ouais, on a pris les affaires de Tomas et Eli pour les parier en espérant que ça les fasse revenir plus vite… » Je lâchai un bref rire, qui se transforma en quinte de toux quand le dit Tomas apparut subitement derrière Kaya pour la surplomber de toute sa stature. Oh merde ! « Tiens, Tomas… T’as été super rapide pour finir au motel ! » Elle avait dû l’invoquer en un éclair à émettre l’idée de parier son bateau ! « Non mais c’était une blague ! » Par contre, je venais bien de parier ses piolets. Oups ? « Mais on va gagner, t’inquiètes ! Zola nous a dit que c’était le bon plan de parier contre le mec là-bas ! » C’était valable la dernière fois. Ca l’était encore aujourd’hui, non ?

Et voilà qu’on se prenait un sermon… Non mais, c’était le monde à l’envers ! « C’est clair que c’était très responsable de nous abandonner sur place pour aller vous payer chacun une passe hein… » Et c’étaient eux les adultes ?


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: On prend les paris ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- On prend les paris ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: