The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

This is America
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: This is America   Ven 4 Déc 2020 - 18:26
Putain pourquoi je reconnais rien. Avec Lucette, on tourne depuis tout à l'heure, sans vraiment trouver ce qu'on cherche. Avec les rues qui ont changé depuis le temps, les cartes que je lis à l'envers, autant dire que c'est vraiment l'angoisse d'aller au bon endroit. Pourtant, les descriptions de Vaughn sont relativement clairs, j'crois. Je finis par descendre de la caisse quand j'vois un mec sortir un batiment et que j'me dis que ça doit être par là. Parce qu'il se tire pas en courant non lus donc forcément...

Bon, y'a plus qu'à. J'referme rapidement Lucette et m'approche à pas mefiant jusque là-bas. Regard en arrière, ma machette est accessible si jamais quelque chose se passe, mais j'espère que ça ira. En tout cas, quand j'pousse la porte, celle-ci est pas fermée et étrangement, au lieu d'une grosse odeur de renfermé, c'est un parfum de javel et de propre qui me saute au nez. Si j'devais m'y attendre. J'papillonne des yeux sans trop comprendre ce qu'il se passe ici. C'est vraiment une clinique ? Genre il se foutait pas d'ma gueule quand il m'a expliqué tout ça ?

Euh... Wow, ok. Ca fait vraiment une paie que j'suis pas revenue sur Seattle, à l'fuir comme ça, j'devais sans doute rater des trucs. Y'a une petite meuf qui est là, de l'autre côté du comptoir et qui pose un drôle de regard sur moi. J'pense néanmoins que celui que j'pose sur elle est plus bizarre encore ! C'est ça, la clinique ?

Visiblement. Bah putain.

Pas de jugement, apparemment j'dois vous déposer un truc qu'est dans ma voiture, mais j'étais pas sûre de l'adresse, que j'lui confirme avec une pointe d'hésitation dans la voix et l'attitude en m'approchant. Déjà que je sers de livreuse alors que j'suis serveuse à la base, j'ai jamais su me servir correctement d'un GPS à la base, et j'sais pas vraiment lire une carte. Enfin, j'vais pas râler sinon ils vont me virer et quoi qu'on en dise, j'suis en train de décorer ma chambre alors autant pouvoir y rester : T'es toute seule ici ou quoi ?

J'me penche un peu, Y'a un couloir à gauche, un autre à droite, et pas un bruit. C'est calme. Je sais pas ce que ça veut dire concrètement mais c'est quand même intéressant... Non ? Fin, ça veut dire que personne est mourant, donc déjà là-dessus, bonne nouvelle !


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 249
Sujet: Re: This is America   Jeu 24 Déc 2020 - 13:53
Fini la tente au milieu de l’agitation du No Man’s Land. A présent que la clinique avait ouvert ses portes, ils pouvaient assurer plus de sécurité, autant pour les patients que pour le matériel, et de tranquillité. Hannah en était très satisfaite. Avec l’hiver, les survivants ont commencés à s’agiter au No Man’s Land. Cette clinique ouvrait au bon moment. Eux pouvaient ainsi prendre du recul, et soigner tranquillement les malades et les blesser sans craindre les conflits qui se multipliaient dans le hangar. Hannah ne pouvait même plus emmener Marvin avec elle, on le voyait comme un bon steak bien juteux, mais ici, il pouvait se reposer tranquillement à ses pieds tandis qu’elle gérait l’accueil aujourd’hui tout en faisant un point sur l’inventaire, histoire de faire une check liste des besoins et des plantes qu’elle devrait manipuler ou aller cueillir.

Lorsqu’une personne passait le seuil de la porte, Hannah avait toujours son fusil a porté de main planqué sous le bureau. Comment vous dire, les réactions étaient très variés. Certains venaient dans l’urgence, salement blessés. D’autres venaient désespérés, de ceux là il fallait se méfier. Si on leur annonce ne rien pouvoir pour eux, ça pouvait partir en drame. Il y avait évidemment les profiteurs et les junkies, juste là pour vandaliser ou bénéficier de leurs doses, quitte à simuler ou menacer. Et il y avait les nouveaux, méfiants, armés, imprévisible, qu’il fallait rassurer.

Alors qu’elle passait un coup de chiffon pour nettoyer après le passage du dernier client – il fallait conserver un espace stérile, et au vu de l’état sanitaire des survivants, le nettoyage était des plus réguliers – quand justement, une nouvelle tête fit son apparition, méfiante, découvrant les lieux. Hannah resta silencieuse, calme, lui laissant le temps de jauger l’endroit. Lorsque l’inconnue la remarqua, l’horticultrice venu donner un coup de main comme à son habitude à chaque fois qu’elle passait dans le coin ou faisait une livraison resta immobile, jusqu’à finalement lui adresser un sourire accueillant à sa question.

« Vous êtes bien à la clinique. Bienvenue. Hannah, pour vous servir. Que puis-je pour vous ? »


Pas de jugement ? Hannah ne comprenait pas ce qu’elle entendait par là, mais préféra se concentrer sur le reste.

« Est-ce une bombe ? »

Sérieuse ou déconneuse, allez savoir avec elle, elle ne laissait rien paraître sur son visage ni même dans ses gestes. Notamment quand on lui demandait si elle était seule. Pourquoi cette question ? Ce pouvait-être totalement innocent, ou pas. Voulait-elle savoir combien de personne il y avait à neutraliser ? Dans ce monde de cinglés, il n’y avait pas que les clients qui se méfiaient. Face à un nouveau visage, Hannah se devait de rester prudente. Pourtant elle conserva son sourire, ne montrant aucune animosité.

« Je ne suis jamais seule. »

Après tout Marvin était avec elle, à ses pieds, et la Doc’ ou sa fille n’était jamais bien loin. Mais comme en ce moment, tout était plutôt calme, en général Hannah tenait la boutique pour permettre à ses amis de s’occuper d’eux un instant, pour se reposer ou aller traîner au No Man’s Land.

« Savez-vous ce que vous venez me livrer ? Avez-vous besoin d’aide pour le sortir de votre véhicule ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: This is America   Jeu 24 Déc 2020 - 14:12
Une bombe ? J'lui fais les gros yeux sur le coup, pas sûre de comprendre de quoi elle cause. Non, j'crois pas, mais elle me file le doute. Un peu comme des mules qui savent pas ce qu'elles amènent comme produit, ça s'trouve j'ballade en effet une bombe dans mon coffre et j'suis au courant de rien. J'espère qu'Bill a pas des griefs contre cette clinique, pas envie d'me tirer une balle dans le pied parce que j'suis un élément sacrifiable à ses yeux !

Oh bah j'espère pas mais dans le doute, j'vais p't'être la sortir de ma caisse pour pas qu'elle explose ! que j'souffle avec une grimace de circonstances.

On sait jamais. Même si j'ajoute rien d'plus, mes yeux se baissent vers le chien aux pieds d'Hannah et j'esquisse un bref sourire aimable, de circonstances. L'animal doit bien faire mon poids, et s'il se lève sur les pattes arrières, ma taille. Donc je vais être sage, même si j'avais pas forcément prévu de mettre du désordre ici. J'me contente d'hocher la tête :

Ouais, et je hausse les épaules : C'est de la part de Bill apparemment, pour vous remettre des outils qui vous seront utiles ici, j'en sais pas plus, j'fais que la course parce que Lucette fonctionne bien et que plus j'en fais, mieux j'suis payée pour pouvoir remettre ma caisse à neuf. J'imagine des médocs et des pansements, y'en a pas mal, il a accumulé du stock !

Quand on connait la cage, on s'doute que y'a du monde qui y passe et surtout une certaine richesse. Je parle évidemment pas en terme d'argent parce que ça a très peu de valeurs en général, mais y'a quand même un principe, un système qui est en place. On sait que l'essence vaut cher, comme les munitions, les médicaments ou les trucs du genre. La nourriture s'produit, donc c'est plus simple de s'en procurer. En bref, pas le temps de s'ennuyer, tout a une valeur définie aujourd'hui.

J'cracherais pas sur une paire de bras pour aller plus vite, le coffre est presque plein, que je lui souffle en désignant dehors. Hannah, c'est ça ? Et lui ? que j'dis en désignant le chien d'un signe de la tête. Moi c'est Reese, que j'précise pour avoir l'air sympa.

J'suis pas forcément la plus à l'aise avec les gens mais j'sais me fondre dans la masse. J'suis adaptable. En l'occurrence, on est que toutes les deux alors s'il faut causer un peu, ça pourra pas m'faire de mal. D'autant que la brunette a d'quoi faire ça se trouve.

Vous êtes ouvert depuis longtemps ? J'viens juste de débarquer dans le coin, j'connais pour ainsi dire personne, à part ceux de la cage, c'est évident. Mais si y'a moyen de glaner des informations, c'est pas plus mal.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 249
Sujet: Re: This is America   Mer 13 Jan 2021 - 22:28
Si la livreuse lui aurait donné le nom de Bill dès le départ, Hannah ne lui aurait pas mis le doute sur une possible bombe. Elle n’avait pas dit ça très sérieusement, mais ce fut pris comme tel, et la réaction de la femme devant elle l’amusa, cachant un léger sourire en coin. Enfin plus ou moins sérieusement, car cette perspective explosive fut vite balayé par la vue de son chien. Heureusement pas ce sourire qu’elle voyait un peu trop souvent en ce moment comme quand on regarde un bon steak bien juteux, juste un sourire d‘appréciation devant un animal, ou de méfiance cachée devant sa taille. Hannah haussa un sourcil, ayant de plus en plus de mal à cacher son amusement grandissant devant de telles réactions.

« Bill ! Fallait le dire plutôt. Donc non, ce n’est pas une bombe je vous rassure. Nous attendons effectivement cette livraison. »

Au nom de Bill en tant qu’expéditeur de la livraison, un large sourire apparut sur le visage d’Hannah, ravit par cet arrivage. C’était une excellente nouvelle. N’empêche, ce Bill avait trouvé le bon filon avec sa cage.

A la demande d’un petit coup de main, Hannah hocha de la tête et s’approcha pour la suivre, son compagnon à quatre patte se levant pour l’accompagner également, heureux de se dégourdir un peu. Un vrai pot de colle.

« Oui pas de soucis. Enchanté Reese, c’est bien moi, et lui c’est Marvin. »

Le chien aboya lorsqu’il fut présenté, secouant sa queue en tirant la langue. Toujours très heureux d’être le centre de l’attention, même quelques secondes. Reese sembla décidé à entamer la conversation tandis qu’elles se dirigeaient vers son véhicule. C’était un luxe comme type de transport de nos jours.

« Non c’est assez récent pour la clinique. On avait une tente médicale au No Man’s Land avant. Mais c’est mieux d’avoir un local. On peut entreposer plus facilement, mieux sécuriser, mieux contrôler et ça facilite grandement le nettoyage et la stérilisation des lieux. Enfin bref, que du bonus. »

Hannah jeta un regard en coin à Reese avec une petite lueur malicieuse.

« Et bien je ne m’appelle pas personne, donc maintenant tu connais Hannah et Marvin. »

L’horticultrice laissa la nouvelle ouvrir les portes de son véhicule et attrapa une des caisses pour la ramener à l’intérieur.

« Mieux vaut refermer ton véhicule entre deux, on ne sait jamais. »
- dit-elle en retournant vers la clinique. « Et donc, tu viens d’où ? Et qu’est-ce qui t’amène à Seattle ? »

Hannah était d’un naturel curieuse sans mauvaises pensées.
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: This is America   Jeu 14 Jan 2021 - 13:27
Tu le remets grave vite, que j'constate avec un froncement de sourcil. J'réalise pas à quel point ce type doit être une pointure ici, quand on lui parle, il fait un peu gringalet et prout-prout, j'ai du mal à m'dire que ça a du sens. En vrai j'ai commencé à bosser pour lui mais, j'sais pas, il a l'air d'un sacré personnage du coup, j'me pose des questions. C'était une star avant tout ça ?

J'me pose la question, ça se trouve j'ai juste jamais vu un d'ses films. Faut dire qu'le cinéma a jamais été trop mon truc de base, donc on va pas s'en formaliser. Je hausse les épaules, et hoche la tête quand elle s'présente avec son chien. Marvin, donc. Un gros morceau, le genre qui donne pas trop envie de rigoler avec sa maitresse. Je fronce les sourcils sur le coup d't'façon, j'ai pas l'intention de la lui faire à l'envers, j'suis que la livreuse au fond.

Et puis elle m'explique le déroulé de c'qu'il se passe dans le coin et j'dois dire que je suis quand même impressionnée d'comment les gens font pour vivre et reconstruire des trucs. La cage par exemple, j'aurais du mal à y croire si j'l'avais pas vu d'mes yeux, d'autant plus quand on était perdus à Yakima et qu'on tentait d'se débrouiller comme ça. Va savoir si c'était une erreur, j'me dis que ça aurait pu attirer bien des emmerdes de toute façon si on s'était mêlés aux autres. J'suis toujours frileuse quand il s'agit des humains.

Sérieux, vous bossiez dans ce hangar tout crasseux ? Ouais en effet, vaut mieux un endroit comme ça, qu'j'ajoute en fronçant les sourcils.

J'avise le coffre avant qu'une petite grimace m'échappe. La bombe sortie - la fausse hein, toujours pas de vraie avec moi - je lui fais un signe de la main :

Euh ouais attend, il m'faut contourner la voiture pour passer la main vers la fenêtre arrière et tirer un grand coup sur le verrou de la portière. Un clac se fait entendre. J'envoie d'ailleurs une tape contre la taule et reviens dans la foulée claquer le coffre. Bizarre comme chorégraphie, je sais, mais c'est comme ça désormais avec Lucette : Voilà, c'est fermé ! Que j'lui lance, toute fière de moi : Me regarde pas comme ça, elle a quelques problèmes cette caisse mais j'l'aime bien, que j'plaisante finalement.

Sans elle en tout cas, c'est sûr que j'aurais jamais réussi à faire à arriver jusqu'à Seattle. C'est sûr aussi que les cinq ans d'épidémie auraient été tout simplement impossible.

J'vais te dire le désespoir et la solitude même si j'ai peur ni de l'un, ni de l'autre, que j'lui réponds en haussant les épaules : On va plutôt dire que j'crevais la dalle toute seule dans mon coin, mon ancien groupe s'est dissous et j'me suis retrouvée toute seule, donc je bosse pour celui qui me mettra à bouffer dans l'assiette, c'est honnête en tout cas. Et t'étais médecin ou un truc comme ça avant ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 249
Sujet: Re: This is America   Ven 29 Jan 2021 - 14:38
Hannah eut un froncement de sourcils, le temps que l’info monte au cerveau avant d’émettre un léger son d’amusement, le sourire en coin.

« Oui, il a l’air d’être un sacré personnage. En vérité, je ne l’ai jamais rencontré, je ne sais pas qui il était avant tout ça, mais en un sens un peu dire que c’est la star du coin ouai. Vu comment on m’en parle depuis quelques semaines, c’est l’image qu’on s’en fait en tout cas. On m’avait prévenu qu’il nous enverrait un p’tit colis, je ne fais qu’obéir et réceptionner. »


Hannah émit cette fois-ci un vrai rire. Elle aimait beaucoup la franchise et la spontanéité de la livreuse. Pas sûr que ce soit une bonne chose pour son taff, faudrait pas qu’elle s’attire des ennuis, mais Hannah était très bonne joueuse avec ce type de comportement. Surtout que c’était vrai ce qu’elle disait n’empêche.

« J’crois que quand tout est parti en cacahuète, on a quasiment tous vécu dans une telle misère, qu’à force on s’est habituée à la crasse. J’veux dire, quand tu passes des semaines, des mois à survire dehors en pariant sur la cause de ta mort, genre de froid, de faim, de maladie, d’une morsure animale ou d’un rôdeur, ou d’un sale type qui croise ton chemin, bah quand tu tombes sur le No Man’s Land, c’est une telle bouffée d’espoir que tu ne grimaces pas sur ce genre de détails. Enfin c’est mon avis. Je crois que le No Man’s Land m’a sauvé la vie, sans vouloir en faire trop, donc je ne suis peut-être pas très objective. »

Après tout, c’est là-bas qu’elle avait rencontré Frankie et Alainna qui l’avaient embauché pour ses compétences en culture, et qu’elle avait finalement intégré leur groupe à l’époque. Puis de fil en aiguille, les choses en ont entraînés une autre.

« C’est quand même un miracle que cet endroit tienne debout. Quand on voit les sales trucs qui peux arriver, et qu’on arrive quand même à se mélanger et à créer des alliances ou des contrats pour nous entre aider et nous développer vers une vie meilleure malgré la situation mortelle, moi je suis admirative. Ça donne de l’espoir et en plus j’aime bien passer du temps là-bas au final. Mais ouai c’est sûr, vaut mieux pas avoir l’odorat trop fin. Et pour soigner, oui c’était pas ce qu’il y avait de mieux, mais c’était un bon début, et je pense que ça a aidé pas mal de personnes. »

Elle était loin la Hannah sauvage. Elle qui fuyait les vivants, voilà qu’elle passait beaucoup de temps avec eux aujourd’hui. Même son langage, à force de traîner au NML, devenait plus familier. Ou alors c’est à force de traîner avec Hayden. Un peu des deux.

« Tu te feras ta propre idée de toute façon. Mais reste quand même sur tes gardes, je t’apprend rien je pense, ce monde change les gens. Ça reste un endroit dangereux. »

La caisse à ses pieds, Hannah eut son mouvement familier de croiser les bras, appuyée sur une jambe, sa hanche basculant sur le côté, haussant un sourcil involontairement en regardant sa chorégraphie pour fermer la voiture. C’était original, c’est sûr ! En réponse, Hannah eut un nouveau rire d’amusement léger tandis qu’elle aidait à ramener le colis à l’intérieur. A la réponse à sa question sur le pourquoi elle était venue à Seattle, quittant la zone où elle avait surement vécu depuis le début de l’épidémie, Hannah eut aussi un mouvement d’épaule, comprenant parfaitement.

« Ouai, j’comprend. Ça s’est passé comme ça pour moi aussi, et je pense pour beaucoup d’autres ici. On fait ce qu’il faut pour survivre. »

Le premier groupe d’Hannah avait été décimé par un autre groupe, ce qui l’avait conduit à migrer en solitaire vers Seattle jusqu’à trouver d’autres survivants qui ont réussi à la convaincre de rester et de s’intégrer. Alors ouai, beaucoup ici pouvait comprendre aisément.  

« Je ne suis pas médecin non, plutôt une sorte d’assistante de ceux qui ont une réelle compétence en soin. Moi mon taff c’est plutôt l’horticulture, spécialisée dans le médical et l’alimentaire. Donc j’ai quelques bases, pour ça que je peux aider. Voilà comment je gagne ma bouffe pour ma part. Du coup tu crèches chez les Bastards si tu bosses pour Bill ? Ou t’es juste dans le coin et offre tes services de livreuse aux plus offrants ? »

Hannah guida le « convoi » à l’arrière dans une petite pièce qui devait servir à stocker les arrivages en attendant d’être inspectés et rangés. Frottant ses mains entre elles comme pour les dépoussiérer, l’horticultrice semblait satisfaite par cette livraison, retournant à l’entrée.

« En tout cas merci de nous avoir ramené ça. Et en plus tu sais où tu peux venir te faire soigner maintenant si besoin. J’espère que ce coin t’apportera ce qu’il te manquait là d’où tu viens et peut-être que tu y prendras goût et que la vie ici te plaira. »


Hannah s’appuya contre le bureau de l’accueil. C’était bon de voir de nouvelles têtes, et de savoir ce qu’ils faisaient dans le coin. Elle espérait que le jour où elle aurait besoin d’aide pour transporter un truc, elle accepterait de l’aider, contre rémunération évidemment. Hannah elle-même ne faisait plus les choses gratuitement aujourd’hui, surtout quand on appartenait à un groupe, le bénévolat ça ne nourrissait pas.

« Si tu as besoin de réponses ou autres, n’hésites pas à demander. Pas sûr d’obtenir une réponse positive ou utile, mais qui ne tente rien n’a rien. »
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: This is America   Ven 29 Jan 2021 - 16:43
En fait, t'es dans le coin depuis super longtemps de ce que je comprends, t'as eu le temps de voir évoluer la région, connaitre masse de gens, t'es largement dans tous les bons coups, putain je suis tombée sur un vrai trésor en fait.

Elle a pas l'air méchante en plus, son chien non plus faut dire. Je sais pas trop à quel duo j'ai à faire mais pour l'instant, mon instinct me certifie que ça va, c'est pas si pire, je pourrais être devant pire que ça. J'esquisse un bref sourire en tentant d'enregistrer toutes les infos qu'elle me donne. Elle est bavarde quand elle est lancée, ça fait pas mal de détails à enregistrer mais c'est pas un problème pour moi qui fais preuve de toute mon attention pour ranger les informations dans un coin d'ma tête.

Horticultrice donc ? C'est comme ça qu'elle gagne sa croute aujourd'hui, ou remplit son assiette en tout cas. J'me demande pourquoi Bill lui a pas gentiment demandé de venir lancer le jardin de l'ORB en fait, si y'a moyen que je sois pas celle qui s'en occupe - déjà avec les oies et les chèvres, j'ai beaucoup à faire de ce côté-là - mais je garde l'idée dans un coin d'mon esprit pour pas venir les deux pieds dans le plat. J'imagine de toute façon qu'son oeuvre sera pas gratuite, et j'ai aucune idée de c'que le dandy est prêt à mettre pour être indépendant.

Donc dehors, tu étais capable de reconnaitre les plantes sans sourciller de ce que je comprends, c'est grave utile. J'avoue que j'ai lu quelques bouquins de botanique, certains beaucoup trop techniques pour mon petit cerveau.

Je hoche la tête à sa question, et alors qu'on regagne l'intérieur et qu'on dépose les cartons comme il faut - elle rangera ça mieux que moi à priori - je la regarde fixement en tentant d'avoir l'air agréable :

Oui, je loge chez eux, à priori je suis partie pour rester, que j'lui réponds. Je suis pas friande de la compagnie des gens mais, j'ai une chambre à moi alors, c'est bien comme ça, et personne vient m'faire trop chier là-dessus, même si je pense à poser un verrou pour les gens comme Daniel un poil plus envahissant que les autres. Quoi que je vais pas m'en plaindre, Daniel est loin d'être le plus désagréable du lot. Je suis serveuse, je bosse à la cage et comme je dors très peu, je loue mon temps à ceux qui me paient en compensation...

Me frottant les mains l'une contre l'autre pour me réchauffer, elle se tient visiblement à ma disposition pour m'aider si j'ai besoin et j'avoue hésiter brièvement à lui demander un truc. J'me ravise, et finalement me lance de plus belle : pas de raisons de rougir !

J'ai quelques questions oui, lèvres pincées, je pense aux mots de Bill et de Valérian. Quelques clients à la cage se sont épenchés, apparemment il y a eu plusieurs histoires du côté du No Man's Land, dont j'ai pas forcément idée, tu sais quoi ? tu y as été mêlé, toi ? simple interrogation... Et ce groupe qui est dans le coin, les New Eden je crois, tu saurais m'en dire plus sur eux ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: This is America   
Revenir en haut Aller en bas  
- This is America -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: