The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Bienvenue chez les Tchoutchou girls
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3615
Sujet: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Jeu 3 Déc 2020 - 22:28
Celui qui vient boire un petit coup a la maison


Je suis surpris quand elle m’attire mais ne résiste pas quand elle se blottit dans mes bras, bien au contraire. Il y a quelques choses de doux et triste et a la fois dans cette étreinte qui est la notre. Je ne me rends pas compte de ce qu’il y a dans la tête de Sam, mais je sais que j’ai le cœur qui se sert de ne pas avoir été a la hauteur. Ce n’est pas parce qu’on a un mauvais jeu de cartes et une main malchanceuse qu’on ne tente pas des coups de bluff. J’avais essayé de faire tapis avec elle, et résultat… un beau gâchis. Doucement je l’enlace et lui embrasse le sommet de son crane avec affection. Je ne veux plus être son amant parmi d’autres, elle ne veut pas être ma compagne, mais au moins nous sommes encore quelques choses l’un pour l’autres, quoique que ca puisse être.

Je souris contre ses cheveux quand elle me dit que je n’étais pas obligé. Ca m’amuse qu’elle s’imagine que je suis le genre de mec qui se force a faire des cadeaux. Je me contente de lui murmurer un :

« Je sais… »

Je ne dis rien de plus. Les mots ne comptent pas, seuls les gestes parlent au final. Je la laisse se libérer de mon étreinte. Je crois que le fait que j’ai pensé a elle et sa sœur l’a touché. C’est vrai que vue ce qu’elle m’a raconté sur ses parents, il y a de fortes chances qu’elles aient été aussi gâtées que moi. Je la sens mal à l’aise aussi, enfin, incertaine… ca ne ressemble pas a la Sam sure d’elle qui vous tailles des sourires au couteau sans hésitation et n’a pas froid au yeux. En fait ce qui se passe ne nous ressemble pas, à moins que cela soit ca, les vrai nous, deux gosses un peu paumés et intimidés. Ca serait presque amusant dans un autre contexte.

Quand elle me demande de rester et me propose de boire quelques choses, je reste un petit moment a la regarder pour lire dans ses yeux que c’est bien ce qu’elle veut. C’est aussi tout ce qui a compliqué les choses entre nous, Sam ne sait pas toujours dire ce qu’elle veut vraiment et se sent parfois obligé de donner de sa personne pour obtenir ce que je lui offre de bon cœur sans l’obligé a écarter les cuisses. Je finis par répondre avec un sourire maladroit :

« Tu as raison, ce maudit écrou ne pas malheureusement pas s’enfuir pendant la nuit… et j’avoue qu’un petit verre ne serait pas de refus. Pas qu’il fasse aussi froid qu’a Detroit en hiver mais ca pique quand même un peu dehors. Et hésite vraiment pas si je sais aider pour les palissades, a force d’en monter partout, je commence a être rodé.»

Je l’attends sur le canapé un peu nerveux. Je ne sais pas si c’est une bonne idée mais ca me fait plaisir alors autant ne pas se poser trop de question. J’attends qu’elle ramène de quoi boire pour ajouter ma bozzoite du moment :

« Et comme ça, si tu n’aimes pas tes cadeaux, tu m’auras sous la main pour me taper. Sinon, c’est chouette chez vous, vous êtes bien installés, quand il y aura l’électricité ca va être top…»

Ma voix baisse un peu parce que j’hésite un peu pour la suite. Si elle avait voulu me parler de l’état de Billie ca serait fait depuis longtemps, aussi, je me sens un peu gène d’aborder le sujet :

« je… enfin… il me reste pas mal de chose de Gemma, quand elle était bébé… biberons, écharpe, langes… je .. je suis pas prêt a les donner, c’est trop de souvenirs… mais je sais vous les prêter si vous en avez besoin… et aussi vous montrer pour les nœuds et.. j’ai des livres aussi sur plein de trucs utiles. Enfin, ca me regarde peut être pas. Mais si je sais aider.. »






Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 303
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Ven 4 Déc 2020 - 8:54
Les travaux avancent bien, même si forcément ça implique beaucoup de changements dans notre quotidien. J'ose à peine penser à tout ce qu'on a dû déplacer et organiser pour que les choses se passent effectivement comme prévues. Pour qu'on donne le change et que l'illusion soit parfaite. Après tout, nous n'avons pas travaillé pendant des mois et des mois pour parvenir à nous confectionner une couverture parfaite pour que celle-ci soit détruite en quelques jours à peine sous prétexte que nous avons quelques invités.

J'ai clairement hâte que tout ça soit terminé, qu'on puisse enfin profiter de l'électricité et de tout le confort que cela implique. Mais évidemment, il y aussi le fait que Isha fasse partie de ceux qui sont présents pour mener les travaux à bien. Je ne sais vraiment pas comment me comporter avec lui. Forcément, je suis tentée d'aller vers lui, de céder à ces envies de me retrouver dans ses bras et de profiter de la chaleur de son corps contre le mien. Il me manque, bien plus que je n'aurais pu l'imaginer. Mais je n'arrive toujours pas à me résoudre au fait de l'inclure dans ma vie plus sérieusement que ce n'était le cas avant. Il y a tant de choses qu'il ne peut pas savoir à mon sujet. Forcément, tout devient plus compliqué à ce titre là.

Pourtant j'en ai envie. Quand je le vois, penché sur le haut d'un wagon à travailler sur l'un des panneaux solaires qui sont en train d'être installés, j'ai qu'une envie c'est de le rejoindre. Pourtant, je mets un point d'honneur à faire comme si de rien n'était depuis qu'il est là et que les travaux ont commencé. Mais il faudrait vraiment être aveugle pour ne pas se rendre compte du malaise qu'il y a entre nous. On agit comme des adultes, en se côtoyant et en mettant de côté ce qui a pu nous arriver par le passé. C'est comme ça qu'il faut faire non ?

D'un coup, je sors de mes pensées et relève le nez vers lui quand je l'entends jurer. Je fronce les sourcils, tire une dernière fois sur ma cigarette consumée jusqu'au filtre, et m'approche de lui tout en restant pour le moment au sol. Eh, tout va bien? Tiens, peut-être que ma voix trahit un peu trop mon inquiétude à son sujet là tout de suite. Alors je prends une grande inspiration pour tenter de calmer tout ça, de reprendre le contrôle, et je finis par jeter mon mégot au sol avant d'agripper le métal froid de l'échelle accrochée au wagon.

Une fois en haut, pas besoin d'être Sherlock Holmes pour voir ce qui s'est passé. Il y a assez de sang là-haut pour penser qu'il y a eu un véritable massacre. Un soupir m'échappe et je m'approche du brun, venant délicatement prendre sa main pour observer la plaie. Qu'est-ce que t'as fait encore..? Peut-être que ça peut passer pour un reproche, mais ça m'inquiète surtout qu'il se mette dans un état pareil. Surtout que je sais qu'il a la tête ailleurs à cause de moi. Je m'en veux pour la manière dont je l'ai rejeté. Je regrette de l'avoir fait. Mais j'essaie de me rassurer en me disant que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire.

Viens, descend, on va nettoyer ça et je vais aller récupérer quelques trucs chez Dustin pour soigner ta main. D'accord ? Je relève les yeux vers lui, essayant de capter son regard qui me fuit en général, et j'espère qu'il se rend compte de la douceur dont je fais preuve là tout de suite. Franchement, je crois pas qu'à part Billie quelqu'un ait déjà eu droit à ce traitement de faveur venant de moi. Alors il a plutôt intérêt à s'en rendre compte.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3615
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Ven 4 Déc 2020 - 15:07
Celui qui a pas d'ami a cause de bozzo


Je sursaute presque quand j’entends la voix de Sam, avec ma connerie d’écrou, j’avais pas fait gaffe qu’elle était là. Putain le naze… vous pensez qu’elle a vu le merdier ? Là je vois pas comment cacher ma connerie et faire genre « tout va bien je gère » parce que, clairement, l’écrou a gagné la première manche. Je tente quand même un :

« Ca va, juste un diffèrent artistique avec un écrou de merde qui se la joue farouche et n’accepte pas que je lui tourne la tête… »


Oh… non…. Je suis mal à l’aise. Bon, en vrai je suis mal à l’aise depuis le début qu’on est ici, autant dire que pour ceux qui travaillent avec moi, ça doit être pénible. Dès que la chef des tchou-tchou girls et là, c’est rires et chansons à fond les grelots. Il y a rien a y faire, a part me trouver un bâillon ou me trancher la langue, ca part plus vite qu’une diarrhée aigue mon truc et on a pas encore inventé les patchs anti conneries. Je me maudits a mort quand je la vois arriver prêt de moi… et reste immobile quand elle me prend doucement la main. On ne s’est pas touché depuis plus d’un mois et le seul truc que j’arrive a dire c’est :

« J’avais oublié a quel point tu es belle… »

Bravo le champion. Même s’il y a un trouve dans ma voix, je sais que Sam n’aime pas les compliments sur son physique et je suis dépité parce que c’est tout ce que j’ai trouvé a dire alors qu’il y avait tellement de choses qu’un Vaughndemort aurait su exprimer. Je prends immédiatement un air de chiot battu enamouré sans m’en rendre compte avant de me ressaisir en secouant la tête… comme un chiot battu enamouré. Ouai… Ruby, du fond de son lit où elle doit faire la dorade frétillante pour se gratter, elle ne sait peut être pas que le karma la venge a mort. Je souris bêtement quand elle me demande ce que j’ai encore fait et c’est presque en riant que je sors :

« J’ai encore voulu un peu forcer les choses et je me suis fait planter. »

Là je percute de ce que je viens de dire. Je ferme les yeux et me mord sauvagement l’intérieur de la bouche en maudissant 50 000 fois au moins cette putain de bozoite aigue qui est la mienne. Pitié, dite moi que j’ai pas vraiment dit ça… SIVOUPLEEEEEE dites moi que c’est resté dans ma tête a moi.  Hyper gêné j’essaye de ramer pour sauver les meubles, enfin, s’il reste des trucs à sauver.

« Attends, c’est pas ce que je voulais dire hein ? Enfin si, mais je parlais de l’écrou… et puis, c’est la faute a la Ruby, elle m’a interdit de taffer avec la Mauricette… alors forcément c’est moins simple quand ca coince.»

Non mais j’hallucine ? Je refais de l’humour là ? Oui ? Ok… même moi je me blase tout seul. Mais plus je suis mal a l’aise et plus ca par en rafale. Je pense que je dis le premier truc intelligent de la soirée :

« Je crois que je vais me taire, c’est mieux… »

Je descends a sa demande et reste docilement a attendre qu’elle aille chercher de quoi nettoyer la plaie en pestant contre moi-même. Sam arrive quand même a être gentille avec moi. A sa place je prendrais le tournevis pour m’achever. Quand elle revient j’ai encore cet air de petit garçon penaud :

« Tu ne devrais pas gâcher tes ressources ou perdre ton temps avec moi, je crois que je suis une cause perdue. »





Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 303
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Sam 5 Déc 2020 - 7:35
Je ne vais pas mentir – pour une fois – et admettre que ça me fait vraiment bizarre d'être près d'Isha comme ça. Forcément, les souvenirs de tous ces moments passés ensemble me reviennent et me pincent le cœur assez fortement. Je regrette bien évidemment que les choses se soient passées comme ça, mais encore une fois je me dis que c'était la seule et unique solution. Après tout, comment est-ce que je pourrais expliquer que je refuse de parler de moi, de donner de réelles explications sur mon groupe, de ne jamais le laisser venir en temps normal, alors que j'accepte de me lancer dans une relation sérieuse avec lui ? Non, c'est tout simplement le genre d'histoire qui ne m'est pas destinée. Voilà tout. Faut bien se faire une raison.

Je vois bien qu'il est encore plus mal à l'aise depuis que je l'ai rejoint sur le toit du wagon. Il a clairement envie d'être n'importe où ailleurs, mais pas ici. Je peux le comprendre. Mais c'est pas pour autant que je vais le laisser risquer une infection sous prétexte que nous avons rompu il y a peu. Quand je prends sa main dans la mienne pour observer l'étendue des dégâts, je sens son regard sur moi et ses mots me font frissonner malgré moi. Autant avant il ne se gênait pas pour se contenter de faire des remarques sur mes seins, autant là... C'est différent. Il ne parle pas uniquement de mes attributs ou ce genre de choses. Non, il y a de la sincérité dans ses mots. Il me trouve belle et si ça avait simplement été son côté beauf qui ressortait il ne l'aurait pas dit comme ça.

J'inspire longuement, me contentant de lui jeter un rapide coup d’œil agrémenté d'un léger sourire à la fois désolé et compatissant. Puis le revoilà en train de faire ses tentatives d'humour mal placées. Décidément, il sait comment gâcher un moment celui-là. Alors je soupire un peu et secoue négativement la tête avant de me redresser et de me passer la main dans les cheveux – celle où y'avait pas son sang dessus, évidemment. Oui, l'écrou, t'en fais pas va. Aller, viens, avant que tu finisses avec une infection et que ton groupe ne se dise que c'est de notre faute.

Je suis fatiguée, à vrai dire. A force de porter tant de choses sur mes épaules, il fallait certainement s'y attendre. Mais du coup, je me retrouve à simplement esquiver la discussion sans même prendre la peine d'argumenter ou de m'énerver. A quoi bon, de toute façon ?

D'un signe de tête, je l'invite à me suivre en bas à nouveau, et une fois redescendus du wagon je lui demande de patienter pendant que je vais rapidement chercher ce qu'il faut pour le soigner. J'arrive au wagon de Dustin, frappe à la porte et attend à peine qu'il vienne m'ouvrir pour entrer et lui demander le nécessaire. Ce n'est pas grand chose. Un peu de coton, de l'alcool pour désinfecter et de quoi faire un pansement. De toute manière, l'ancien militaire voit bien à mon regard qu'il n'a plutôt pas intérêt à me refuser quoi que ce soit.

Retournant auprès du mécano une fois que j'ai tout ce qu'il me faut, je l'invite une nouvelle fois à me suivre. Viens, il fait pas chaud là dehors. On va se mettre à l'intérieur. Et au fait, mes ressources, mes décisions. J'avance jusqu'au wagon qui nous sert de salle commune, jette un regard dans la direction de Austin et Donald qui comprennent rapidement qu'ils doivent s'éclipser. Ils me saluent d'un rapide signe de tête avant de disparaître, prenant leurs armes et partant monter la garde pour prendre la relève de Ernst et Cook.

M'installant sur le canapé, j'attends que le brun me rejoigne pour ensuite directement m'occuper de sa plaie. Si je suis restée relativement silencieuse jusqu'ici, je me dis que pour briser ce sentiment de malaise mieux vaut essayer de lancer la conversation. Comment ça se passe, pour toi et ton groupe ? Oui bon, j'ai jamais dit que j'allais trouver quelque chose de constructif non plus. Il n'y a pas que lui qui est mal à l'aise, après tout.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3615
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Dim 6 Déc 2020 - 22:44
Celui qui est un traitre



Je suis un peu hésitant quand elle me propose de pénétrer son antre avec cette autorité qui prouve bien que c’est elle la cheffe ici. Pourquoi vous me parlez de baise et me demandez pourquoi je suis pas déjà à poil ? Mais vous êtes obsédé ou quoi ? Moi je parle d’un truc plus intime qu’un coup de bite : je suis invité à entrer chez elle. Mais pas genre « pas le choix pour que tu fasses ton taff », plus le « viens petit vampire je t’invite officiellement ».

J’avoue que j’ai une hésitation ridicule, je me sens comme un vieux clebs trempé et dégueulasse qui va entrer dans une maison propre. Mal a l’aise, mais au moins silencieux, pour une fois, je finis par la suivre docilement en observant l’intérieur. Les Tchou-tchou girls et les leurs ont su faire de ce train un endroit agréable. Ca se voit pas des masses de l’extérieur. Mais comme pour Sam, faut pas ce fier aux apparence. Je ne loupe pas le petit regard aux hommes présents qui partent sans demander leurs restes et j’ai un sourire en coin de voir qu’elle a su mater de beau bébé de ce genre. Même si on ne sait pas dire qu’on a été un vrai couple, qu’en fait je n’ai été qu’un outil pour elle, je suis quand même fière de ce que ce petit morceau de femme a su faire comme si ça avait vraiment été ma copine.

Je me sens vraiment intimidé quand on se retrouve sur le canapé, tous les deux, et qu’elle prend soin de moi. Je ne sais pas comment elle est avec les autres, ma j’aime bien imaginer que je suis un privilégier quand elle fait attention a moi. Cela me donne un maigre sourire aux plis un peu amère. J’aurais aimé que les choses soient plus simples, savoir me contenter de ce qu’elle était capable de me donner. C’est en regardant ses doigts me soigner que je lui réponds, avec toujours une pointe de cet humour qui permet de masquer pas mal d’angoisses :

« Ils ne m’ont pas encore jeté dehors… j’imagine que c’est bon signe… »

Je me mords la lèvre avant de redresser les yeux vers elle, j’aimerais vous dire que je ne me rends pas compte du fait que ce que je m’apprête a dire est une forme de trahison vis-à-vis de ceux qui me tolèrent, mais je ne sais pas laisser les filles dans l’ignorance.

« En fait, je suis bien là-bas je crois, et je suis pas sur de savoir encaisser de retourner dans les rues… »

Elle sait mieux que personne ce que j’ai traversé quand j’ai quitté les expendables, ne supportant de me torturer a essayer de savoir qui m’avait le plus trahis entre la femme qui me demandait d’aller la rejoindre a Tacoma pour reformer une famille ou le mec qui m’annonçait qu’ils étaient amoureux.

« Je ne suis pas censé t’en parler et si ça se sait, je retourne dans le NML… »


Pour une raison que je n’explique pas, je place mon sors entre les mains de Sam. Je sais que, de toute façon, si ca part en vrille et que les sœurs comptent parmi les victime parce que j’ai fermé ma gueule, je me le pardonnerais jamais. Pourtant, ça me coute vraiment de ne pas respecter les ordres du patron. Je prends le temps pour chercher mes mots et me concentre plus sur un élément du salon :

« Un des avant-postes NE a été attaqué sans motif valable, saccagé, pillé et pas mal de ceux et celles qui ont fait ca ne portaient pas de masque et on pas eu les couilles de finir le taff… »


Une aberration au regard de mon sens moral. « Mieux vaut eux que nous », maintenant, a cause de cette connerie on allait avoir le cul plus ferme que jamais a se demander comment on allait se le reprendre dans ma gueule.

« Ils étaient sur équipés, bien armés… il faut s’attendre à une réplique. S’ils veulent jouer aux cons, on ne gagnera pas… »

Instinctivement, dans un geste protecteur et non réfléchi, je pose ma main sur son visage tout en plongeant mon regard inquiet dans le sien.

« Je ne veux pas qu’ils vous arrivent une merde a toi et ta sœur »

En espérant que ca ne me coute pas le toit que j'ai sur la tête..


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 303
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Mar 8 Déc 2020 - 7:48
Je crois qu'il y a déjà eu des condamnés à morts plus pressés d'arriver à destination que lui là tout de suite. Je vois bien qu'il traîne la patte, qu'il hésite presque à me suivre. Comme si je risquais de m'en prendre à lui ou je ne sais trop quoi une fois qu'on sera à l'intérieur. J'ai juste pas envie qu'on se les caille encore dehors le temps que je soigne sa blessure. Pourtant il finit par accepter, entrer avec moi dans notre wagon commun et reste silencieux. Franchement, venant de lui, c'est l'indicateur le plus important pour savoir qu'il va pas bien. C'est un véritable moulin à paroles ce type alors forcément c'est pas dur à remarquer comme différence.

On se retrouve rapidement seuls et pendant que je m'occupe de sa main, j'essaie de lancer une conversation relativement banale, sur son quotidien et sa vie avec ceux de son groupe. Faut dire que lui et moi, on a jamais vraiment beaucoup parlé de ça. Simplement parce que je me voyais mal enquêter sur lui alors que je comptais rien balancer sur moi. Je hoche lentement la tête en entendant sa réponse, tout de même contente qu'il trouve sa place là-bas. Pour être franche, j'ai pas envie non plus qu'il se retrouve à nouveau dans les rues.

Je continue mon travail, terminant de désinfecter la plaie pour commencer à bander sa main, quand je l'entends me dire qu'il doit m'annoncer quelque chose qui pourrait sacrément le mettre dans la merde si quelqu'un apprenait qu'il a balancé. Forcément, je fronce les sourcils et m'arrête dans mes gestes pour remonter mon regard vers le brun, intriguée et un brin inquiète il faut dire. De quoi tu parles ? Qu'est-ce qui se passe? Un truc qui pourrait être assez grave pour le faire expulser de son groupe, forcément ça me laisse pas de marbre.

Je fais tous les efforts du monde pour ne pas hausser un sourcil en entendant parler d'un pillage et d'une attaque sur un avant-poste de New Eden alors que tous ne portaient pas de masque. En plus, ils ont laissé des survivants. Non seulement c'est de l'amateurisme, mais là ça m'inquiète beaucoup. Parce que des gens qui pillent d'autres groupes et qui sont masqués, c'est relativement connu dans le coin. Et ces pillards là, c'est nous. Même si personne le sait, heureusement. S'il a effectivement raison, et que New Eden prépare une contre-attaque, on risque d'être les premiers sur leur liste. D'autant plus avec ce qu'on s'apprête à faire. J'en viendrais presque à me demander si Horacio était au courant de tout ça, quand il m'a demandé mon aide pour le pillage d'un convoi appartenant à NE.

Je suis tirée de mes pensées subitement en sentant la main de Isha se poser contre mon visage. Je sursaute presque, surprise par ce geste plein de douceur et découvrant ses yeux plantés dans les miens. Mon cœur bat un peu plus vite et un peu plus fort, incapable de résister à ce contact entre nos peaux.

Fermant les yeux un instant, je soupire légèrement et laisse mon visage appuyé contre sa main, venant même placer l'une des miennes dessus. Caressant légèrement ses doigts du bout des miens, je rouvre les yeux et observe le mécano en face de moi. Tu crois qu'ils s'en prendraient à nous ? On a rien à voir avec tout ça... Mais merci de m'en avoir parlé. De prendre autant de risques pour m... nous. Ne t'en fais pas, on sait être discrètes. Oui, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais au fond de moi, cette histoire de pillage en étant masqué – même si certains ne l'étaient apparemment pas – et en laissant des survivants m'agace au plus haut point. Comment est-ce qu'un si grand nombre de personnes – parce que j'imagine qu'ils étaient pas dix à partir pour s'en prendre à eux – a pu être aussi bête et ne pas penser aux conséquences ? Règle numéro un d'un pillage, toujours s'assurer que personne ne pourra essayer de se venger. Je le leur aurais bien conseillé, mais ça aurait été relativement louche. Même carrément cramé en fait.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3615
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   Mar 8 Déc 2020 - 18:40
Celui qui fait bien le livreur


Malgré moi je me détends un peu quand elle pose sa main chaude sur la mienne. Je sais que le contact des miennes ne doit pas être des plus agréable, des années de mécanique, suivie par la pratique de l’épée les ont rendus calleuses, pourtant, elle n’a pas l’air de s’en formaliser. Je n’ai pas besoin qu’elle parle pour savoir que ce que je viens de lui dire ne la laisse pas aussi tranquille qu’elle voudra essayer de me le faire croire avec ses mots.

Je commence a la connaitre et, même si Sam reste un mystère a bien des point de vue, il y a des petits fragments d’elle que j’ai appris a déchiffrer. Ouai, possible aussi que j’ai réussi a réveiller ce putain d’instinct que vous appelez intuition que la fée des dés (c’est la cousine de celle des dents) a été cool pour une fois avec moi. Je reste a la regarder en silence avec toujours cet éclat d’inquiétude dans le regard avant d’enlever doucement ma main, tout en gardant la sienne prisonnière, pour la poser sur mes genoux.

« Nous étions assez nombreux la-bas pour que, s’ils veulent répliquer, ils ne le fassent pas dans la dentelle… c’est des fanatiques et on vient d’attaquer leur façon de vivre au nom d’une connerie d’hypocrisie morale. Y’a des chances qu’a leurs yeux, ceux de Seattle se ressemblent tous… »

Des ennemis de leur convictions et des agresseurs qui plus est. Carton plein pour légitimer une belle guerre de merde en perceptive. Je n’en dis pas plus et estime que le sujet est clos. Je ne vais pas insulter l’intelligence de Sam avec des précisions dont elle n’a pas besoin et trahir un peu plus la confiance du patron en moi. Si maintenant Sam veut me nuire, elle n’a qu’a mort a dire aux exilés, mais je pense que, de la même façon qu’elle ne m’a pas laissé crevé dans la pharmacie les jours de pluies, elle n’ira pas me nuire sans raison valable. Quant à moi, je ne pouvais pas la laisser dans l’ignorance alors que toutes les factions risques de payer la légèreté de ceux qui se sont trouvé une moralité élastique et des envies de soi-disant sauvetage.  Je me souviens de mon sac a dos et son contenue, trouvé en pensant a elle a George et je suis repris d’une crise de timidité inhabituel en l’attrapant.

« Je… je pense que le moment n’est peut être pas très bien choisi… mais… enfin… je ne sais pas trop comment te donner ca… je.. en fait… c’est possible que je t’ai fait un cadeau d’anniversaire, pour toi et pour Billie. Je sais que j’ai loupé la date… mais j’etais pas sûr que t’ai envie de me voir le jour J et… et puis en plus j’allais partir… enfin bref, c’est zarbe…je pensais vous les laisser en partant… du coup.. heu… bon anniversaire»

J’attrape le sac a dos de Gemma et sort les paquets de papier journaux qui sont pas vraiment comme je voulais coté gueule. Y’en a deux ou c’est écrit en gros « POUR BILLIE », un avec un gilet pare-balles ou elle va bientôt plus rentrer dedans et un autre avec une tenue de pompon girl ou elle doit déjà plus rentrer dedans. Putain… le karma est tellement pas avec moi. Y’en a trois autres : deux avec écrits « POUR SAM », un autre gilet et un couteau papillon comme elle les aime. Quant au dernier c’est noté « SOS MECANO OU AU CAS OU »… un talkie avec une base bricolée pour être rechargé sur batterie de voiture ou en solaire. Je me sens obligé de lui expliquer avant qu’elle n’ouvre :

« Te moque pas, mais je me suis dis que ca serait plus simple si t’avais besoin de moi, pour les voitures ou si vous avez des merdes… d’ailleurs… j’ai vu que vous étiez en travaux pour des palissades, demain tu veux que je vienne plus tot pour aider ? »

Faut p'etre que je lui lâche la main pour qu'elle l'ouvre... d'un coup je me dis qu'elle a peut être pas envie de faire ac devant moi non plus.Un peu cerveau, je me redresse en essayant de mettre, une nouvelle fois, bozzo en diversion pour cacher le fait que n'etait pas comme ça que j'avais espérer que ca se passe et que je vais surement beaucoup plus mal que je ne suis prêt a l'accepter.

« Oh... tu veux p'etre que je te laisse ouvrir tranquille quand t'auras le temps, et l'envie aussi, si tu as envie oui... c'est pas con... je... je vais retourner sur le toit... l’écrou va pas se deviser tout seul et j'ai une revanche a faire. »




Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Bienvenue chez les Tchoutchou girls   
Revenir en haut Aller en bas  
- Bienvenue chez les Tchoutchou girls -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: