The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
-20% en plus sur les grandes marques (déjà démarqués)
Voir le deal

You'll Float Too
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: You'll Float Too   Ven 12 Fév 2021 - 13:02
Je continue de le regarder, écarquillant encore plus les yeux quand il me dit qu’il est dans un groupe de mercenaires. « C’est TROP cool. » Ouais, je me répète, mais c’est pas tous les jours qu’on apprend ce genre de trucs. Et puis, c’est le cas. « Et… vous avez peur de quoi alors ? » C’est ptet pas la question à poser, mais c’est la première qui sort dans le lot des 10000 qui me viennent en tête. Et je le fixe, me retenant de pouffer de rire alors que je me mets à imaginer des gros bras qui aurait peu de petites souris.

Quand on se met à parler super-héros, je fronce le nez, la mine songeuse. « Ouais, tu marques un point. Enfin, même avec son fric, s’il avait été con ou pas doué pour faire yahaaa et puis yahaaaa, ça aurait pas servi à grand-chose. » Je grimace quand il parle de Spiderman et je reprends. « Mais il a été mordu par une ARAIGNÉE ! Moi, ça m’arrive, je meurs sur place. » Au moins ! Autant les rats, les cafards, les trucs qui rampent, j’ai aucun problème. Autant ces machins velus avec beaucoup trop de pattes pour être honnêtes, je pourrais pas.

Et je hausse une épaule quand il parle de l’hôtel. « J’sais pas. Je me suis toujours demandé ce que ça ferait de vivre dans le luxe. » Parce que ouais, avant l’apocalypse, c’était pas ça. Et depuis… enfin, je suppose que je dois pas me plaindre, j’ai un toit sur la tête, je mange à ma faim et tout… c’est du luxe ça un peu non ? Je glousse quand il me bouscule. « Quand même, il fait pas SI froid que ça ! Et toi t’as des vrais vêtements. »

Une fois dedans, je tourne les yeux vers lui quand il essaie de justifier pourquoi les gens détruisent les choses. Mais j’ai quand même du mal à capter, j’avoue. Et je souffle dans un murmure songeur. « Et… ça marche ? Ca défoule vraiment ? Il se passe quoi après ? Une fois que tout est cassé ? Parce qu’on peut plus rien réparer maintenant, c’est dommage. » Je fixe une des peintures qui a été lacérées, me demandant vaguement si c’est pareil dans les musées et si, au final, le monde n’est pas totalement cassé pour de bon.

En tout cas, je suis contente d’être presque aussi silencieuse que lui quand je marche. J’ai fait des progrès avec tout ce qu’il m’a appris et je peux grimper partout ou presque au motel maintenant. « Je m’entraine. A me battre. Avec une des filles du motel. Mais ça fait trop mal de mettre des coups de poings. » J’ai une moue, alors que j’ouvre et que je ferme la main tout en parlant. Et à sa question, j’ai un temps, fronçant les sourcils. Avant de hocher la tête. « Oui. Il voulait faire du mal à ma sœur. Alors j’ai pris une lampe et je me suis jetée sur lui. Je lui ai fracassé la tête, il a plus jamais bougé. C’était l’été dernier. » J’ai un frisson à cette pensée, alors que je sais très bien que, si c’était à refaire, j’hésiterais pas. « Et toi ? » Je grimace quand je vois les mordeurs avant de reprendre, à mi-voix. « Ouais. Faut bien hein… sinon on survit pas. » Pour autant, je manque de trébucher quand ils commencent à se rapprocher. Je sais pas pourquoi, mais j’aime pas ça, il y a pas assez de place dans le couloir pour pouvoir les éviter.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1513
Sujet: Re: You'll Float Too   Sam 20 Fév 2021 - 22:27
De quoi est-ce que son groupe avait peur ?

- De rien.

Ça faisait un peu vantard comme ça, et sans doute que chacun avait son lot de phobies, mais Milow, lui, n'en avait pas. Et au final, c'était peut-être un peu vrai, qu'il n'avait peur de rien. Bon, il était terrifié à l'idée de mourir, mais … tout le monde avait cette peur, non ?

Puis, ils parlèrent des super-héros, avec tout le sérieux du monde.

- Ah bah c'est clair qu'il est intelligent de fou ! Mais quand même, voilà.

Son avis était tranché à l'égard de Bruce Wayne. De même pour Peter Parker.

- J'avoue ça craint les araignées. Mais si ça me permettait d'avoir ses pouvoirs je me laisse mordre par quinze de ces bestioles s'il le faut ! Ça vaut le coup de fou !

Ils entrèrent dans l'hôtel en continuant de papoter. La réponse de Milow au sujet des casseurs en suscita d'autres chez la jeune fille, auxquels il répondit, détaché comme toujours :

- Bah ouais, ça fait du bien. Et puis une fois que c'est cassé … on va ailleurs et voilà. On réfléchit pas plus, sur le coup. Mais c'est bête, je sais.

Elle expliqua qu'elle apprenait à se battre, au môtel, mais que cette pratique lui faisait mal aux mains. En réponse, Milow tendit ses bras devant lui pour lui montrer le dessus de ses mains. Des doigts fins, une peau bien pâle, et des plaies, cicatrices de partout. Mais surtout.

- Après ça te fera de la corne, tu vois ? J'en ai là, et en-dessous aussi. Tiens, touche. T'as vu c'est dur. C'est la peau qui se protège et qui mute. C'est pas encore un super-pouvoir, mais j'y travaille. Ma soeur appelle ça des 'coussinets', mais c'est un peu moins badass.

Mary-Abigail lui avoua qu'elle avait déjà tué, par légitime défense. Observant les deux rôdeurs qui se traînaient presque sagement, il l'écouta, l'air grave, et hocha la tête.

- T'as bien fais, répliqua-t-il simplement. Lui il aurait eu aucun problème à le faire. Vaut mieux manger qu'être mangé.

Ses prunelles claires se tournèrent vers elle quand elle lui retourna la question. Ça l'étonnait, même, qu'elle n'ait pas fais simplement la déduction. Il hocha la tête sans la quitter des yeux, sourcils froncés, pas spécialement fier sur le coup, peut-être même un peu honteux. C'était pas de la légitime défense à chaque fois, dans son cas. Mais au-delà d'enlever des vies, ce qui le tourmentait le plus c'était de ne pas le regretter. C'était normal, comme attitude ?

- Plus d'une fois. De pleins de manières différentes.

Le pire, c'est quand il survivait avec sa sœur, comme deux petits voyous ou pillards. Usant de stratagème pour attendrir, pou attirer, pour tromper, sans se soucier de qui était la cible. Plus faible elle était, mieux c'était.

- Tu prends celui de droite, j'prends l'autre.

Il lui lança un petit sourire avant de s'avancer d'un bon pas, sortant de son étui son couteau. À quelques mètres, les rôdeurs tournèrent la tête vers lui, captant finalement leur présence. Mais avant qu'ils n'aient le temps de faire pivoter leur corps, Milow se donna une impulsion pour planter la lame dans la tempe de l'un des deux. Il la retira aussi sec - le cadavre était si pourri qu'il ne saigna même pas - et se tourna vers la deuxième bestiole. D'un coup de pied frontal, il l'envoya au tapis, dans la direction de son amie. La chose grogna et se tortilla dans l'optique d'attraper l'un des deux être humains avant même d'avoir l'idée de se remettre sur ses jambes.

- Tiens, cadeau.

Il aurait pu le faire lui-même, mais, hé ! Il n'allait quand même pas la préserver ! Il ne s'agissait que de deux pauvres rôdeurs, rien de bien méchant. Et puis, elle était son élève, après tout. Ça marchait aussi pour ça.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: You'll Float Too   Mar 2 Mar 2021 - 10:40
De rien. C’est fou ça quand même, d’avoir peur de rien. J’dis pas que j’ai peur tout le temps, ce serait exagéré. Mais quand même, je pourrais faire une sacrée liste des trucs qui me font flipper. Alors forcément, c’est impressionnant. « C’est possible ça, d’avoir peur de rien ? » Je bats des cils avant de digérer l’information. Et parler super-héros, parce que ça ouais, c’est super important, même si on dirait pas comme ça. Question de priorités, tout ça.

Et je l’écoute avec attention. J’veux dire, il est plus vieux et il sait plus de trucs, donc son avis compte genre vachement. Du coup, je commence à me dire que je dois me trouver un pyjama Spiderman parce qu’il est carrément plus cool. Avant de me rappeler que les araignées, ça l’est vachement moins. « QUINZE ! Mais t’es fou ! » Rien qu’à l’idée, je pourrais tourner de l’œil, je vous jure. Sans exagération aucune. Ce serait pas mon genre.

Pour le reste, j’suis un peu plus sceptique. Et je souffle, songeuse. « Et il se passera quoi quand tout sera cassé ? Quand vous pourrez plus aller ailleurs ? » Ouais, le concept m’échappe un peu. Ptet parce que j’ai jamais rien cassé de ma vie, pas comme ça en tout cas, pas en grand. « Après, si ça défoule vraiment, c’est ptet pas si bête. Juste que ouais, j’ai un peu de mal à piger. » Je me frotte le nez, songeuse, avant de loucher sur ses doigts. Et de toucher donc, vu qu’il me dit de le faire. J’ai une grimace avant de fixer mes propres mains. « C’est … bizarre. » Et je glousse quand il parle de coussinets. « Comme les chats ? Et ça arrête de faire mal au bout d’un moment ? » Que je sache à quel point je suis mal barrée donc.

Je suis soulagée qu’il me juge pas quand je lui ai dit que j’ai déjà tué un homme. Et j’ai un bref hochement de tête avant de lâcher un truc que j’ai jamais dit à personne. « Je sais qu’un jour, quelqu’un voudra vraiment me faire du mal. Et j’aurais probablement pas la force de l’arrêter. J’suis trop faible pour ça. » J’essaie de faire comme si j’avais pas peur mais, je le vois bien avec les filles. Quand un garçon veut faire du mal, il y arrive tout le temps. J’ai un soupir silencieux avant qu’il me réponde. Forcément, il a tué des gens. Le contraire m’aurait étonné. Alors c’est ptet pour ça que je continue, toujours à mi-voix. « … et c’est normal ? De pas avoir mauvaise conscience ? » J’aurais ptet dû faire des cauchemars ou je sais pas quoi. Mais en fait, j’ai surtout été contente de pouvoir me défendre et défendre Johanna. Le reste, je m’en fichais. Qui ça pouvait être, d’où il venait ou s’il avait une famille. C’était pas un humain pour moi.

Et je prends une grande inspiration devant les mordeurs. Je serre ma batte entre mes doigts et je me campe en position quand il m’envoie l’autre. Faut pas que je me plante, j’ai genre une réputation à tenir et devant Milow, ce serait trop la honte s’il doit me défendre. Alors ouais, forcément, quand ma batte éclate la tête du mordeur, j’ai un petit sourire satisfait. Okay, c’est carrément moins propre que lui, je sais bien, mais j’ai réussi non ? Je prendrais bien la pose, mais j’ai un peu de mal à sortir la batte de la tête du mordeur. J’y arrive, mais je souffle, avec une grimace. « Ca fait toujours un bruit dégueulasse… »

Sans réfléchir, je reprends ma route et je lui fais signe. « Viens ! J’ai toujours rêvé de sauter sur un lit tellement grand que j’aurais beau rouler, je mettrais des plombes à tomber ! J’suis sûre qu’il y en a ! » Bon, ça fait pas très adulte responsable, mais on s’en fiche ! J’ai explosé un mordeur !


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1513
Sujet: Re: You'll Float Too   Dim 7 Mar 2021 - 17:13
À sa question concernant la peur, il eut une vraie seconde de réflexion.

- J'sais pas, en vrai. Ou alors c'est qu'on est pas encore au courant. Mais … y'a forcément un truc, ouais. Une angoisse, au moins, t'sais.

Et concernant le fait de casser pour se défouler …

- Bah on l'aura dans le cul,
répliqua simplement Milow.

Pas besoin d'aller plus loin, de plus réfléchir. Milow ne réfléchissait pas plus loin qu'au présent, même si ça lui portait très souvent préjudice. Ça l'empêchait d'anticiper, peut-être, ou de ruminer sur le passé. Il se contentait de prendre la vie ainsi, à la seconde, et de réagir au quart de tour sans plus de réflexion. C'était une manière de voir les choses, et au final, ce n'était pas moins bien que faire autrement, même si ça apportait son lot de points négatifs.

- Non là j'sens plus rien, je pourrais trancher ma peau, avant une certaine profondeur ça fait rien et ça saignera même pas.

Il eut un petit sourire en coin quand elle toucha ses doigts, écoeurée et intriguée.

La conversation se fit plus sérieuse quand ils parlèrent de meurtres. La confession de MA le laissa silencieux un instant. Il se mordilla l'intérieur des joues.

- T'es pas faible, fit-il remarquer en relevant les yeux sur elle. T'apprends vite les choses, t'es assez débrouillarde, et t'as survécu jusqu'à aujourd'hui. Pour moi ça veut dire beaucoup, déjà. J'sais que tu te défendra si quelqu'un te veut du mal comme tu l'as fais pour ta sœur.

Loquace, le Milow, et pour une fois pas avare de compliments, même si pour lui ce n'en étaient pas. C'était juste des faits qu'il énumérait, des trucs qu'il avait remarqué. Ça aurait tout autant pu être totalement négatif et rabaissant si tel avaient été ses pensées.

Quand à son absence, à lui, de mauvaise conscience concernant les vies qu'il avait arraché, il était moins sûr, mais, tout comme le fait de vivre au jour le jour, il n'y pensait pas vraiment. Pas le jour, en tout cas.

- J'sais pas si c'est normal ou pas. Avant tout ça, ça l'était sûrement pas. Maintenant j'crois que tuer c'est un truc … quotidien ? Comme s'engueuler avec un type parce qu'il t'a grillé au supermarché à l'époque. Tu peux l'éviter, mais ça arrive et puis c'est comme ça et c'est tout.

Le duo atypique s'occupa ensuite bien rapidement de deux rôdeurs perdus. Comme un bon prof, Milow la regarda faire et répondit à son sourire. Un rire lui échappa en la voyant galérer avec son arme bloquée dans la tête de la bestiole, et il lui administra un petit coup de poing contre son épaule à sa réflexion.

- Ouais c'est dégueu.

Il la suivit avec entrain, riant toujours, amusé par sa proposition. Ils ouvrirent deux chambres avant d'en trouver une où le matelas n'était pas tout bonnement éventré. Sans perdre de temps, ils lâchèrent leurs affaires pour sauter dessus comme deux gosses.

- Preum's !

Il repoussa son amie pour prendre la place sur le matelas. Et commencer à sauter. Bon, les ressort étaient pas oufs, ça faisait un bruit bizarre à chaque saut et il ne rebondissait pas bien haut, mais c'était l'intention qui comptait, et pour la forme, il s'autorisa une petite folie, une petit flip arrière pour arriver au sol.

- Il est trop naze ce matelas, ça fait le même effet que sauter sur un tas de couverture. Essaie !

À son tour, la jeune rouquine se mit dessus. Après quelques secondes, Milow écouta sa petite voix intérieur et bondit, attrapant son amie pour l'entraîner dans une lutte deux lionceaux – ou de catch gentil -. C'était bien loin d'être équitable, mais l'adolescent était un grand frère exemplaire qui n'hésitait pas à lâcher du leste pour lui laisser des ouvertures. C'était aussi comme ça qu'on apprenait, et il aimait son rôle de professeur, peu importait pour quelle situation. Les adultes n'écoutaient pas ses conseils – et il ne voulait pas leur donner à ces gros nazes -, les plus jeunes étaient bien plus intelligents et avec moins de fierté.

Dans un élan un peu plus brutal, il saisit Mary-Abigail par la taille pour l'accompagner au sol dans un plaquage pas vraiment doux, accompagnant sa prise d'un confiant :

- I'mmmmm JOHN CENA ! PAPALALAAAA PAPALALAAA !


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: You'll Float Too   Jeu 18 Mar 2021 - 14:08
Je me frotte le nez, songeuse. « Possible. En tout cas, je me demande bien ce que ça peut être qui pourrait réussir à vous faire peur. Ca doit être genre un truc de ouf ! Comme une tornade ! Ou euh… » Ouais j’ai pas vraiment d’idée là de suite. Mais je suis sûre que je vais trouver.

Au reste, à sa répartie quand je lui parle du mobilier, je pouffe de rire, forcément « … vu comme ça. » En tout cas, j’espère que tout le monde pense pas comme lui et qu’il reste des endroits cools pas détruits. « T’es d’jà allé dans un musée ? » Ouais, ouais, je sais, il va me regarder avec des grands yeux en se demandant si j’ai pas pété un câble ou plutôt, à quoi j’ai pensé pour en arriver là.

Enfin, en attendant, je suis en totale fascination avec ses mains. « … haaan… mais c’est trop dégueu. » J’ai dit ça avec admiration, parce que je trouve ça hyper cool. Je me demande si j’y arriverais un jour. Sans trop réfléchir, je me confie un peu. Je sais que, si ça l’intéresse pas, Milow changera de sujet. Il est cool pour ça, parce qu’au moins, je suis à peu près sûr de jamais lui prendre la tête. Et que les discussions sont pas du genre forcées. Je me fige quand même quand il me répond, me sentant rougir et piquant du nez. Ca fait un sacré paquet de compliments et, venant de lui, bah ça me touche un peu. Beaucoup. Je continue de fixer le sol, me contentant de lâcher un « okay. Cool. » Comme si de rien était. J’suis presque crédible je suis sûre. Et je hoche la tête au reste. « Ouais j’vois l’idée. Je crois. Pis, c’est pas comme si on avait vraiment le choix. Les autres ils auront pas d’état d’âme de toute façon. Et y a plus de policier pour nous sauver. » J’aurais ptet dû dire flic ça aurait fait moins gamine. Sauf que c’est un peu tard.

En tout cas, une fois dans l’hôtel c’est carrément cool. Et dégueu. Mais c’est pas le genre de détail qui va m’arrêter. J’ai déjà essuyé ma batte et je pense à autre chose. Tuer des mordeurs, perso, j’ai vu ça depuis… toujours. Ou presque. J’ai oublié ce que ça pouvait être la vie sans eux ou, en tout cas, c’est devenu trop flou pour que ça ait vraiment du sens. Et en vrai, je suis juste contente vu que Milow a pas dit que j’avais une idée toute pourrie à vouloir sauter sur les matelas. « Hééééé ! » Je râle pour le principe quand il me pousse, le coursant pour le rattraper. Et je m’arrête quand même pour le regarder faire soufflant, songeuse. « Ca me rappelle certains bruits au motel. » Je lève un sourcil et je secoue la tête, sautant sur le lit sans me faire prier.

En fait, c’est super marrant, même si ça rebondit moins que je le pensais ouais. C’est… bizarre un peu. Entre le bruit des ressorts et le fait que les couvertures soulèvent de la poussière. Je commence à éternuer mais j’ai pas le temps de râler que je me fais attraper dans un combat A MORT ! Ouais, rien que ça ! Forcément, je suis pas très douée, mais je fais de mon mieux. Il peut même admirer mes roulades sur le côté pour l’esquiver, d’autant que je tombe du lit deux ou trois fois avant de bondir de nouveau dessus, totalement échevelée et surtout, morte de rire. Au point que je commence à plus du tout avoir de souffle. J’écarquille les yeux quand je le vois bondir sur moi, sentant venir la suite avant même de piger ce qui se passe vraiment. Ouais, c’est un mix un peu bizarre. Mais je crie un « aaaaaaah au secours ! » entrecoupé de rires que j’arrive plus du tout à contrôler. J’essaie vaguement de me faire de sa prise, mais j’ai la force d’une huitre asthmatique donc, forcément, ça passe moyen. Mais je me tortille dans tous les sens et, visiblement, c’est assez débile pour marcher. Rigolant toujours autant, je roule un peu plus loin et je me mets sur les genoux. Avant de lâcher un « yaaaah » et de sauter sur lui comme un koala. Ouais, attaque re-dou-ta-ble. Faudra que je pense à lui demander qui c’est John truc.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1513
Sujet: Re: You'll Float Too   Dim 21 Mar 2021 - 19:35
- Pour tout casser ou en visite ?

Il fit la moue, réfléchit une seconde à sa question.

- Peut-être, genre pour une sortie scolaire. Mais j'étais jamais bien intéressé. J'suis pas trop art, trucs de vieux et tout, ça me gonfle un peu. Et toi ?

Il pouffa quand elle mentionna l'absence de policiers pour les aider d'une quelconque manière. Comme s'ils étaient du genre à aider en temps normal !

- Ils étaient bien plus intéressés pour arrêter un gamin qui courait sur les toits, à l'époque, que pour faire descendre les crimes dans le quartier, souffla-t-il. J'me suis pété une cheville, un jour, à cause d'eux.

Et en prime, il s'était fait salement engueuler par son frère, au point de se prendre la gifle de sa vie.
Merde. Penser à Jesse, même pour ce mauvais souvenir, ça lui serrait le ventre et lui faisait mal au cœur. Jusqu'au bout, Milow regretterait. Tout. Tout ce qu'il a été pour son grand-frère qui s'est toujours dévoué pour lui.

Bref.

- I'mmmmm JOHN CENA ! PAPALALAAAA PAPALALAAA !

Les deux amis rirent, à bout de souffle, et continuèrent à se battre ainsi un moment, insouciants, loin de tous les maux du monde.

Milow termina au-dessus d'elle, la bloquant au matelas, avant-bras plaqué contre sa clavicule, ses mains coincées par la sienne et jambes coincées par ses genoux. Il reprit d'un seul coup son sérieux, une lueur brièvement soucieuse passant dans son regard.

- J'm'entais quand je t'ai dis que j'avais peur de rien, se confia-t-il.

D'ordinaire, il se fichait des gens et de leurs tourments. Même si ça lui faisait du mal de l'admettre, il aimait beaucoup Mary-Abigail. Et s'il avait parfois tendance à être toxique en amitié, il pouvait aussi être inquiet.

- J'ai peur du viol, enchaîna-t-il sans prendre aucune pincette.

Il hocha la tête, une expression songeuse sur le visage. Il avait peur, ouais, et avait parfois échappé à des situations très très tendues.
Son avant-bras s'appuya plus fortement sur son amie, sa main serra plus fermement ses poignées. La situation était devenue plus tendue, sans doute. Mais la pensée avait fusé dans sa tête lorsqu'elle avait parlé des bruits caractéristiques du matelas qu'elle entendait au môtel.

- Plante des pieds bien par terre, à plat et plis les genoux. Lèves le bassin le plus haut possible, et tu tournes sur toi-même pour faire basculer ton poids sur moi. Et tu passes sur moi. Faut pas que t'ais peur du contact. Genre, au contraire. Presse-toi contre l'agresseur pour mieux te servir de son propre poids et du tien. Et une fois que t'es au-dessus, l'idée est de le neutraliser le plus vite possible. Un coup sous le nez, pour le faire remonter dans le cerveau.

Il prit une inspiration et reprit.

- Et après tu cours. Tu cherches pas plus loin si t'as pas d'arme ou quoi, tu fuis et c'est tout.

Peut-être qu'elle savait déjà tout ça et qu'il allait juste passer pour un malade ou un truc dans le genre. Il ne connaissait pas toute son histoire et les filles du môtel avait la réputation de savoir se défendre. Mais … se défendre, ce n'était pas un jeu comme ils venaient de le faire.


✖️"I don't Wanna end it but I will" ✖️
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 346
Sujet: Re: You'll Float Too   Lun 29 Mar 2021 - 21:34
J’ai un sourire malicieux. « Les deux ! On visite et on casse les trucs moches ! Parait qu’il y a des squelettes de dinosaures ! T’imagine ! » Je mime un T-rex pendant un instant avant de l’écouter, avec de grands yeux. « Oooh c’est vrai que toi t’as connu le monde d’avant. Moi j’me rappelle plus de rien. Tu fais déjà du parkour ? C’est cool. » Vraiment. Presque autant que de se péter une cheville parce qu’on est poursuivis par les flics. « … t’étais trop un délinquant en fait. » Je pouffe de rire même si j’ai l’impression qu’il y a un truc qui cloche chez Milow, l’espace d’un instant.

Sauf que ça dure pas évidemment et qu’on commence à faire la bagarre. Ca me fait beaucoup rire, tellement que j’en ai mal au ventre. J’avais oublié ce que ça faisait en fait, alors que j’essaie sans succès de reprendre mon souffle. Par contre, clairement, je risque pas de gagner contre lui, alors qu’il est pas bien épais. Ca me fait penser que jamais je pourrais battre un garçon à la loyale en tout cas.

Et je fronce les sourcils quand je vois qu’il se fait brusquement sérieux. J’suis un peu bloquée là, mais ça m’inquiète pas. Parce que c’est Milow. Et que je risque rien avec lui. Quand il commence à me dire qu’il m’a menti, je reste un peu con, avant de ciller quand il me dit qu’il a peur du viol. « Oh… » Je m’y attendais pas à celle-là. Et je me fige quand je sens qu’il s’appuie un peu plus sur moi, sans trop comprendre la panique instinctive qui me saisit là, d’un coup. C’est Milow on a dit. Mon meilleur pote, celui avec qui rien de mal ne peut m’arriver.

D’un coup, quand il recommence à parler, je sens cette angoisse disparaitre aussi vite qu’elle est venue. Je l’écoute avec attention et tout le sérieux dont je suis capable. Je fronce les sourcils et j’inspire un grand coup. « Je… okay… je plante mes pieds… comme ça ? » Je plie les genoux tout en parlant, un peu gênée par le poids de Milow sur moi. « Tu… mais comment tu veux que j’arrive à te faire basculer ? » J’ai beau essayer, autant dire que c’est juste mission impossible. Et j’ai un profond soupir, laissant retomber mes bras sur le lit. « … Milow. Je sais que… enfin… » Je cherche mes mots, parce que c’est pas un truc facile à dire. « T’as vu où je vis ? T’as vu ce que je suis ? J’ai déjà vu les … mecs du motel. Comment ils me regardent. » Je sais même pas comment dire ce que j’ai en tête. Que je sais, qu’un jour, quelqu’un essaiera de me faire du mal. Que j’espère que je saurais me défendre même si … même ouais, je réalise que même contre lui, qui est bien loin d’avoir la carrure de certains types qu’on peut croiser au motel. Et ça me fiche les larmes aux yeux en vrai. « J’arriverais jamais à fuir Milow… » Un chuchotement, à peine audible. Criant de vérité.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: You'll Float Too   
Revenir en haut Aller en bas  
- You'll Float Too -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: