The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Mer 27 Jan 2021 - 20:11
J'aurais jamais été à ta place parce que je suis pas une sale gamine idiote ! Non mais pourquoi j'ai besoin de l'préciser ?

Et pourquoi quand je lui parle, j'ai l'impression d'perdre cinquante points de QI là ? C'est hallucinant, j'imaginais pas qu'les gosses pouvaient être aussi dévoreurs de motivation, mais là j'ai plus aucune envie d'exister dans un monde comme celui-ci ou des gamins ont le droit d'courir, manger, boire, parler et respirer. Dans ce genre de circonstances, j'me dis que Jodie était clairement une sainte, y'a pas mieux comme terme...

Une putain de sainte. Parce qu'on était même pas ses gosses, c'est bien ça le pire. Putain mais quel enfer. En plus ce qui est bien c'est que je suis pas tombée sur le couteau le plus affûté du tiroir, évidemment ! J'aurais pu être avec la nouvelle Will Hunting, ou Jimmy Neutron, ou Belle, Bulle ou Rebelle, mais à la place je me tape cette petite merdeuse qui vomit partout où elle passe.

Ah ouais donc t'es un bébé en fait, tu fais encore des cauchemars et tu suces ton pouce aussi ? J'suis grave ironique dans ce que je lui rétorque et on va pas se le cacher : super méprisante. Mais je suis pas venue pour me faire aimer par une gamine. Ça fait cinq ans que cette merde est ton quotidien, il serait temps de t'y faire et d'revoir tes priorités, juste un conseil comme ça, en passant.

Grailler, c'est toujours plus important que dormir sans cauchemar. Parce que des cauchemars, on en fera toujours dans tous les cas, surtout avec ce qu'on a sur la conscience. Putain... J'sais même pas pourquoi j'suis aussi dure avec elle. Je secoue la tête à sa réponse, notamment pour la pique ironique sur le téléphone qui appelle l'au-delà et serre la mâchoire :

Génial, tu m'en veux pas si j'te crois pas sur paroles ? Parce que ça ressemble à du gros flan ce que tu me racontes, la meilleure gamine sur terre mon cul sur la commode. Et si on t'estime à ce que tu rapportes à tes vieux, désolée mais tes parents puaient du cul sévère, qu'elle maintienne pas trop longtemps l'illusion que les adultes sont tous des toquards qui font croire qu'ils gèrent alors que pas du tout. J'préfère encore pas en avoir qu'devoir supporter des profiteurs dans ce genre-là, que j'lui souffle.

D'un signe de la tête, j'lui désigne l'avant de Lucette :

Grimpe et attache-toi, et si t'as envie d'vomir tu le dis et on s'arrête, que j'la préviens en grognant.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Ava S. Gutierrez
Ava S. Gutierrez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 228
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Jeu 28 Jan 2021 - 1:12
Bon, une chose est sûre... elle peut pas m’saquer. Elle m’prend pour une mongole, pour une débile. À croire qu’à mon âge, elle a jamais fait de bêtises... J’sais pas pourquoi ils sont tous comme ça, les adultes. À prendre les enfants pour des gens qui naissent sans cerveaux, à nous parler comme on le fait avec des nourrissons. J’ai que treize ans, j’ai encore l’immunité qui me permet de faire tout plein de bêtises. Et vomir dans un coffre, c’est vraiment pas le pire truc que j’ai fait. C’est pas la fin du monde, faudrait qu’elle le sache !
« J’suis pas un bébé, j’ai plus de dix ans... » que j’lui rétorque vachement vexée par un tel affront. Sans déconner ! Un bébé ? Est-ce qu’un bébé, ça sait marcher ? Est-ce qu’un bébé, ça se promène avec un pistolet à billes ? Est-ce qu’un bébé, ça survit à une époque pareille ? J’crois pas, non. J’décide de me défendre, de me justifier même. « J’ai arrêté d’sucer mon pouce parce que ça fait mal aux dents. » Et pour lui montrer qu’contrairement à un bébé, j’ai plein d’dents, j’ouvre la gueule en grand et j’lui montre bien en faisant « Aaaaaaah ». J’prends pas soin de mes dents, le résultat doit pas être triste... mais est-ce qu’un bébé a autant d’dents ? Absolument pas. « Mais ça fait que quelques temps que j’suis toute seule... Excuse-moi d’avoir peur de dormir sans personne, hein. »

Ouais, j’le sais... j’devrais m’habituer à tout ça. Je m’y suis habituée, j’ai eu l’temps. Mais devoir survivre toute seule, ça reste compliqué... surtout quand on a pas été formée à ça et qu’on squatte une ville qui a déjà été pillée de tous les côtés. Elle doit être frustrée pour parler comme ça, j’sais pas. Peut-être qu’elle a pas d’garçons avec qui se tripoter, j’en sais rien... ou p’têtre que c’est l’mauvais moment du mois. J’voyais des filles du camp hurler d’rage à cause de ces trucs-là... peut-être que c’est juste un mauvais jour pour elle. Je souhaite lui montrer qu’moi, j’lui en veux pas. J’suis même compréhensive, même si j’ai pas encore l’âge de connaitre ces trucs-là en détails. « Tu m’parles super mal, mais sache que j’t’en veux vraiment pas. Y a des filles chez qui c’est plus dur que d’autre, je crois... »

Manger, c’est plus important que câliner un Elmo qu’a plus d’piles. Forcément. Mais la bouffe, faut-il encore la trouver. Et j’crois qu’on a pas tous les mêmes moyens pour trouver comme par magie des sacs plein de bouffe dans un bon coin de Seattle. J’trouve que des babioles, moi. Et voilà maintenant qu’elle se met à pas m’croire quand j’lui dis qu’avant, j’étais une star. Une étoile, une lumière... une galaxie toute entière. C’est le truc le plus chiant, le plus énervant : les gens qui m’croient pas quand j’dis que j’étais connue avant, c’est le pire truc possible. Parce qu’encore, si on avait Google, j’pourrais leur montrer... mais j’passe tout le temps pour une grosse menteuse, maintenant. « Pourquoi y a personne qui veut m’croire, p’tain... Tu r’gardais jamais Nickelodeon ? T’allais jamais au cinéma ? Panique à l’Ecole Primaire, ça te dit rien ? » que j’dis en penchant un peu la tête sur le côté et en lui faisant les yeux doux... Nier une telle carrière, c’est quand même vachement grave !

Ses mots sont... un peu méchants ? D’autant plus que c’est moi qui en parle comme ça, j’crois que mes parents se fichaient de ce que je leur rapportais vu qu’ils avaient des sous. Mais bon, de toute façon... j’crois que parler d’argent aujourd’hui, c’est un peu inutile. J’préfère pas trop y prêter attention, d’autant plus qu’ils sont plus là... Ils me manquent quand même un peu.

« T’en avais toi, des parents ? » que je lui demande en fronçant un peu des sourcils. Je fais le tour de la voiture pour monter à l’avant... je me retiens même de sautiller, heureuse de savoir que j’vais pas rentrer à pied. De toute façon, après tout ce que j’ai ingurgité (et dégurgité), j’crois que j’en serais incapable. « T’as l’air un peu... blasée dans la vie, comme si tes parents étaient pas assez là pour toi. » Je sais que ça pourrait m’valoir une claque, mais j’fais quand même mon petit commentaire en mettant ma ceinture.

J'la sens sous tension, j'lui fais clairement chier. Vaut peut-être mieux pas perdre de temps, alors j'sors ma carte de mon sac, celle qui me sert à me repérer. Un truc que j'ai chopé sous un abribus, le papier est froissé, un peu déchiré sur les côtés... y a même quelques tâches de chocolat, mais ça reste lisible. « Tu peux m'ramener là ? » que j'demande, en tapotant du doigt l'emplacement d'mon petit abri, de la salle de jeu que je squatte en plein centre de Seattle. Les restes de mon repas de tout à l'heure remontent un peu, me donnent envie de roter... mais j'me retiens parce que j'sais qu'au moindre rôt de travers, elle me fait traverser la vitre.


You only need one thing to survive the apocalypse: a badass unicorn.
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Jeu 28 Jan 2021 - 12:38
Ouais ? Bah vu l'état d'tes dents, tu vas bientôt toutes les perdre et pouvoir sucer ton pouce à nouveau ! Elle devrait être contente donc, pas d'quoi bouder après ça.

Est-ce que je me moque ? Oui, un peu. J'suis en train de débattre avec une gosse qui, si elle a dix ans, c'est déjà un putain d'miracle. J'vais rien dire, j'vais essayer d'me restreindre mais ce qui est dingue c'est qu'à chaque fois ce qu'elle dit me relance de plus belle dans le délire. J'ai envie qu'elle se taise, et que ça soit parce que j'lui aurais dit d'le faire ! Est-ce que j'suis véritablement en train de régresser intellectuellement, là ? Putain...

On est tous seuls, et quand on est une fille, il vaut mieux l'être que se coltiner des connards, que j'lui précise dans la foulée avec sérieux en refermant le coffre dans la foulée parce qu'on va se remettre en route : Donc ça enlève rien à mon conseil de tout à l'heure : revois tes priorités !

J'pouffe d'un rire mauvais alors qu'elle m'explique qu'elle m'en veut pas pour c'que je lui dis, c'est clairement le monde à l'envers. Et encore plus quand elle m'explique ce qu'elle a pu faire avant en m'demandant si j'ai jamais eu la télé. Sérieux m'faire apprendre la vie par une gosse, j'l'aurais carrément pas vu venir. Si j'le vivais pas maintenant, je jure que j'y aurais juste pas cru tellement ça m'parait improbable.

Mais t'es une petite marrante toi, dis donc, que j'lui souffle avec sérieux... J'sais pas, j'ai l'air d'avoir quatre ans ou un truc du genre pour regarder des séries d'gamine ?

Je secoue la tête. Déjà, je regardais pas la télévision tout court, si j'écoutais la radio c'était tout l'bout du monde, alors j'vais clairement pas perdre mon temps devant des émissions débiles avec des enfants ! Mon truc, ça a toujours été les livres, et j'y ai toujours plus appris que devant n'importe quel film. On peut même dire que ma culture cinématographique est globalement super naze.

Tout le monde a des parents, même moi. Et j'ai dix frères et soeur, ou pas loin en tout cas. On peut pas dire qu'on soit vraiment proche, c'est juste que quand on grandit avec des gens qui vont et qui viennent, la définition d'une famille c'est pas vraiment la même que les autres. Par contre, j'vais pas expliquer ça à une gosse qu'a grandi avec une cuillère en argent dans la bouche et qui essaie d'm'apprendre la vie. Mais la famille, on la choisit pas alors ça change rien, on est pas obligés d'l'aimer et elle est pas obligé d'nous aimer.

J'regarde ce qu'elle m'indique et j'soupire :

C'est là où tu crèches ? Oeillade en coin : Et tu m'donnes ton adresse comme ça ? La bonne idée. Le moteur se rallume, ça pue le fruit maintenant dans la caisse, j'ouvre les fenêtres en grand et remets la musique. Au moins, Madonna a toujours été là pour moi.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Ava S. Gutierrez
Ava S. Gutierrez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 228
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Ven 29 Jan 2021 - 17:20
J’arrive pas trop à comprendre ce qu’elle veut dire. Qu’il vaut mieux être seule quand on est une fille. Des priorités, j’en ai. La bouffe, la survie, tout ça... elles doivent être les mêmes que pour à peu près tout le monde, j’y peux juste rien si c’est plus compliqué de trouver un bon steak qu’une peluche qui tient au chaud la nuit. Si un jour, j’tombe sur de la bonne bouffe et que j’dois me débarrasser d’Elmo par manque de place... j’le ferai. À contre cœur, certes, mais je le ferai. En attendant, bah... j’remplis mon sac comme je peux, et si mes peluches m’aident à dormir la nuit en attendant d’avoir à manger, tant mieux.

« C’était pas une série d’gamine... ça cartonnait ! » Nan, par contre, c’est quand même un peu blessant de l’entendre rabaisser mes rôles comme ça. Peut-être qu’elle a raison, que c’est pas des trucs que les vieux de quarante ans regardent... mais quand même ? De toute façon, même si j’avais tourné dans l’dernier blockbuster du grand chauve qui faisait les films de voitures, j’crois qu’elle aurait quand même le cran de dire qu’elle me connaissait pas. C’est comme si elle pouvait pas m’saquer, comme si elle prenait un malin plaisir à essayer de me faire passer pour une simple gamine qui casse les noix de tous ceux qu’elle croise. « Si c’est comme ça... bah t’auras pas l’autographe que j’voulais t’faire, tant pis. » que j’lui dis en parlant un peu dans mes dents, carrément blasée de me faire snober comme ça. Elle se contentera du vomi qu’il reste dans son coffre... c’est déjà un sacré cadeau de ma part. Maintenant, j’regrette un peu d’avoir gâché un plaid pour ces conneries.

« Dix ? Tu mens. » que je dis avec franchise en l’écoutant me raconter qu’elle a une vague de frangins... J’suis fille unique, et je peux absolument pas m’imaginer avoir grandi avec dix autres gamins dans la maison. Ça aurait pu être marrant par moment, mais quel bordel ça aurait été... « Vous viviez à la campagne ? Ta mère elle essayait d’faire le record du monde d’enfants nés ? » Quel enfer. Je finis même par penser que c'est peut-être de là que vient cet air blasé et toute cette frustration qu’elle dégage...

J'attache ma ceinture, m’assieds confortablement à l’avant sur ce siège bien trop grand pour moi. C’est encore tout nouveau pour moi de monter à l’avant. Faut dire que mes parents s’amusaient pas à conduire sans me mettre dans un siège-auto sur la banquette arrière, cinq ans plus tôt...

Je préfère et choisis d’ignorer ce qu’elle dit sur la famille en général. De peur de m’en prendre une, déjà, mais surtout parce que j’y comprends rien. J'ose pas m’imaginer vivre dans un monde dans lequel j’aimerais pas mes parents... être redevable, aimer ceux qui m'ont mise au monde, c’est certainement l’un des seuls trucs normaux qu’on m'a inculqué et dont je me souviens encore à peu près correctement.

Je me glisse à l’intérieur de la voiture. Elle est vieille, mais sacrément propre par rapport à toutes les voitures que je croise depuis le début. Ça me fait penser un peu aux voitures dans les vieux films que j’regardais avec mon père.

« Ouep. C’est une salle d’arcade, un truc avec des machines d’jeux... y a plus rien qui fonctionne, mais j’y suis en sécurité, et j’peux même sauter dans la piscine à boules ou jeter des ballons d’basket quand je m’ennuie. » C’est pas un palace, c’est pas le paradis. La table de billard sur laquelle je dors chaque soir est loin d’être confortable, mais c’est toujours mieux que rien. « Faut bien qu’tu me ramènes, nan ? » que j'lui demande en plissant les yeux avec ma plus grande naïveté, sans même me douter que je brise l'une des premières règles qu’instaure n’importe quel groupe de survivants.

Elle se met en route, la voiture. Le véhicule part en mouvement, la route se déroule sous ses yeux à travers la vitre... Et avec une grande surprise, je découvre que le lecteur radio de la voiture fonctionne dès le moment où la voix de Madonna se fait entendre. Madonna ! « Ménan ? C’est trop bien ! » J'applaudis, c'est génial, c’est la première fois que j'entends à nouveau de la musique depuis que mon lecteur MP3 s'est déchargé...

Et c’est pas n’importe quelle chanson. Madonna, l’artiste que Maman passait son temps à écouter...

« Like a viirgiiiiiiin, touched for the very first time... ! » Je m'ambiance sur mon siège, me laisse la liberté de passer un bras par la vitre tout en agitant l’autre dans l’air. « Like a virgiiiin, with your heartbeat next to miiiine ! » J'y comprends pas grand-chose, je sais que ça parle de la Vierge Marie, mais c’est de la bonne musique ! C’en est tellement que je me permets même de monter un peu le volume du lecteur radio, appréciant d’ailleurs les quelques brises de vent qui viennent caresser mes joues légèrement rosées et rafraichir un peu l’air à l’intérieur de la voiture... Ça sent bon le fruit, donc ça m'dérange pas.


You only need one thing to survive the apocalypse: a badass unicorn.
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Ven 29 Jan 2021 - 19:19
Je manque d'éclater de rire à la remarque boudeuse d'ma voisine, j'esquisse d'abord un regard curieux avant de lui offrir un sourire de circonstance. Elle se rend compte de l'absurdité de ce qu'elle me dit ou alors elle ait pas exprès d'être idiote ?

Oh nooon bouh, j'aurais pas ton autographe ! J'ai l'air franchement très attristée, je sais qu'on dirait pas comme ça mais au fond, si un p'tit peu quand même. J'suis sans doute une super actrice, pas de doute là-dessus puisqu'on y voit que du feu ! Si tu savais comme ça me brise le coeur, ohlala !

Pas.
Du.
Tout.

T'façon je sais pas ce que j'en foutrais de son autographe, déjà que j'la connais vraiment pas et que j'suis vraiment persuadée qu'elle me pipeaute à mort sur son passé de célébrité. De toute façon, ça a plus aucune importance aujourd'hui, qui elle était avant. Connu, pas connu, elle a pas changé ma vie d'une quelconque manière, et sa carrière se résume à être vaguement un nom sur la pochette d'un DVD ou d'une quelconque affiche dans un cinéma abandonné depuis.

Si on pense que ça m'intéresse, c'est qu'on m'a très mal regardé. J'pouffe du nez à sa remarque d'ailleurs.

Je mens ? Prouve-le, que j'lui souffle avec un air de défi. Elle pourra jamais l'faire, et il m'faut mon plus beau sourire ironique en retour : C'était pour travailler à la ferme ouais, on avait besoin de main d'oeuvre pour la faire tourner, on avait pas la télé chez moi, on allait à peine à l'école, tiens comme ça, si madame est bien née avec une cuillère en argent dans la bouche, elle va sans doute me pipeauter autre chose d'incroyable.

J'souffle, la musique devrait m'apaiser mais c'est pas le cas. Paix à Madonna, où qu'elle soit aujourd'hui.

Oh ça a l'air super, que j'lui souffle. On a qu'a dire que maintenant c'est mon abri à moi ! Ca lui apprendra à me donner les indications directes, tiens. J'ai trop hâte de me jeter dans une piscine à boules et de faire des paniers, j'suis trop forte à ça... Je crois que c'est même plus appréciable que l'entendre chanter à tue-tête la chanson qui passe. Oh bordel...

Et c'est pourtant, quelques minutes plus tard, Lucky Star qu'on chante toutes les deux dans l'habitacle de la voiture, en se passant le refrain du couplet dans un accord tacite. Elle est presque amusante, maintenant.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Ava S. Gutierrez
Ava S. Gutierrez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 228
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Dim 31 Jan 2021 - 1:20
Elle fait de l’ironie, elle fait du sarcasme. Genre, elle fait semblant de penser ce qu’elle dit alors qu’elle fait que s’moquer de moi. J’en ai rencontré des filles avec un mauvais fond, mais elle... s’il fallait vérifier qu’elle ait un cœur, j’suis sûre qu’on y retrouverait quelque chose de dégueulasse à la place. Genre de la crotte de chien ou un cœur de clown mort... sauf qu’elle, bah ça la rend pas marrante. J’ai même un peu de mal à croire qu’ce soit une adulte, en fait. Ils sont pas censés bien se tenir, les grands ? Respecter les enfants, tout ça ? J’espère qu’elle en a pas, ils doivent souffrir les pauvres.

Je réponds pas à ses provocations. Je préfère bouder, faire semblant de pas l’entendre. J’ai pas envie qu’elle me jette en dehors de la voiture ou qu’elle aille se planter dans un bâtiment avec... Elle peut l’faire quand j’suis pas là, mais j’tiens encore à ma peau, et j’ai pas spécialement envie de l’énerver, la cinglée !

« Comment est-ce qu’on fait pour avoir dix bébés ? C’pas possible, c’est tout. C’est une question d’mathématiques... » Ou de science, je sais pas trop. Ça a jamais été mon fort, les maths. Tout c’que je sais, c’est qu’il y a qu’dans les élevages ou les fermes qu’on voit ça. Les truies qui font quinze bébés, les chiens qui en font plein aussi... Et qu’elle me demande pas de le prouver. J’ai treize ans, j’me souviens à peine de comment poser une addition. « Donc, parce que fallait travailler, y a eu b’soin de pleins de bébés pour ça ? » que j’lui demande, abasourdie par ce que j’entends. Non pas que je veuille faire de raccourcis douteux, mais ça m’fait quand même bien penser à un truc d’histoire, ça... Un truc que j’ai pas encore eu le temps d’étudier, mais un truc important quand même ! « En fait, c’était d’l’esclavage, ton histoire de ferme ? Tu sais que c’est illégal et qu’tu peux aller en prison, hein ? » C’est très grave, même ! J’peux pas m’empêcher d’être un peu triste en pensant à tous les enfants qui faisaient les esclaves là-bas... mais bon, au moins ils avaient la chance de vivre avec des animaux. Ça doit faire peser la balance, et peut-être qu’ils étaient heureux de faire ça...

Une fois qu’elle sait où je crèche, on est prêtes à partir. Elle fait mine de vouloir squatter mon abri, mais elle rigole... j’crois. « Hein ? T’es complètement marteau, toi. » Nan mais elle est tarée, même ! J’en profite pour replier vulgairement la carte et la mettre au fond d’mon sac. J’lui ai pas encore montré mon pistolet à billes, mais j’crois qu’elle va y goûter si elle met un seul pied dans ma salle de jeux. « T’as pas l’droit, c’est chez moi. T’aimerais bien que j’vole ta voiture et que j’dise que c’est la mienne ? J’crois pas, nan. » C’est hors de question qu’elle y touche... Mais peut-être qu’en fait, j’ai une bonne idée. « Si t’aimes vraiment ma salle de jeu, p’têtre que je peux l’échanger contre ta voiture, en fait... » que j’lui propose, totalement sérieuse. Ça doit pas être bien dur à conduire, si ? Puis ça m’ferait un toit sur roues... c’est super cool. Nan, franchement, c’est une super idée.

On décompresse, je décompresse. On en a besoin, et j’ai comme l’impression que la p’tite séance de karaoké la rend un peu moins détestable. Je crois même apercevoir un p’tit sourire sur ses lèvres de temps en temps, mais j’suis pas sûre... c’est dur à dissocier chez elle. La chanson sur la vierge Marie s’arrête, et c’en est une autre de la même chanteuse qui se lance. Je la connais pas.

J’ai toutes les raisons du monde de m’arrêter de chanter, mais je le fais quand même. C’est du camembert, du fromage qui pue. Je chante mal, je me contente surtout de répéter ce que j’entends avec un petit délai de retard, mais c’est pas catastrophique non plus. Si j’avais pas percé dans le cinéma, j’aurais p’têtre dû faire chanteuse. Les minutes passent, une autre chanson de Madonna démarre, ‘’Everyone’’. Celle-ci, j’me sens comme obligée de l’arrêter.

Mes doigts s’amusent avec la radio pour arrêter le massacre... elle est juste nulle, cette chanson. Devant moi, j’commence à reconnaître les quelques rues qui nous séparent de mon p’tit chez-moi. « Maintenant qu’on est copines... tu crois que j’pourrais récupérer un peu d’nourriture dans le sac ? » Au moins pour me remercier de ma compagnie, pour l’animation que j’ai ajouté à sa journée ?


You only need one thing to survive the apocalypse: a badass unicorn.
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2046
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   Dim 31 Jan 2021 - 1:34
Bien sûr que si tu peux avoir dix enfants... Bordel, j'ai jamais été forte en math mais y'a quand même un minimum ! Pas en même temps, mais à la suite. T'es fertile à partir de quinze ans, jusqu'à tes quarante à peu près, si tu en fais un par an, ou un tous les deux ans, ça fait suffisamment de bras pour faire tourner une entreprise, que j'lui explique.

Bordel mais pourquoi j'explique ça à une gosse ! Elle doit même pas savoir comment on les fait, ces bébés. Elle a probablement l'âge mental d'un enfant de trois ans pour le coup, et des lacunes d'éducation folles. Je vois pas pourquoi on débat en fait, c'est totalement absurde, j'ai gagné dans tous les cas et peu importe comment elle argumente en face. J'soupire, et secoue la tête. J'devrais pas poursuivre cette discussion, ça a aucun putain de sens.

Tu vois, facile ! Mais en fait j'te dis ça, ça se trouve tu sais pas compter, et j'viens d'y penser mais ça se trouve c'est ça.

J'suis sur le point de lui montrer comment on fait avant de me rappeler que j'en ai rien à foutre de son niveau en mathématique. C'est pas ma gosse, que j'sache ! J'me contente de conduire d'ailleurs, en espérant qu'elle me lâchera la grappe avec ses bêtises. Même si c'est difficile parce que cette gamine, c'est un sac complet à conneries, tu la secoues un peu et y'a que ça qui en tombe !

Tu sais pas conduire, tes pieds touchent pas les pédales et s'ils le font, tu verras pas la route, que j'énumère en la regardant en coin. J'dévie légèrement de la route mais j'me remets rapidement dans l'axe après l'avoir détaillé. Autant dire qu'y'a pas un putain d'monde où j'lui laisse les clés et j'lui souhaite bonne chance. Lucette mérite mieux qu'ça : Rêve même pas, qu'je tranche sèchement.

J'crois qu'on approche de toute façon de l'endroit où elle vit, ça veut dire que j'suis très bientôt débarrassée de la merdeuse. J'avise de l'oeil les rues, me fie vaguement à ses indications et quand elle m'demande si elle peut récupérer de la bouffe, je ralentis doucement. On est à quelques mètres de sa foutue salle de jeu. Mes yeux se tournent vers elle, et s'pose dessus froidement.

Descend. De ma. Voiture. Je peux pas articuler mieux que ça, à part si j'lui colle des baffes en même temps. Ou c'est moi qui t'fais descendre, et elle va pas aimer.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese   
Revenir en haut Aller en bas  
- Salade de fruits et buffet à volonté | w/ Reese -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: