The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de ...
Voir le deal
16.14 €

Why won't you let me die?
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Why won't you let me die?   Lun 30 Nov 2020 - 20:34
Mi-novembre 2020

Alors c'est ça mourir? C'est pas si mal à vrai dire, j'sens presque plus la douleur dans ma jambe et le bruit du débit d'eau que m'offre l'une des baies de Washington est plutôt apaisant. J'aurais pu avoir une mort plus horrible que celle-là alors j'me sens plutôt soulagé, voir même serein. J'peux mourir en paix, ici comme ça, juste au milieu de la forêt, dans mon habitat naturel quoi. J'vais mourir ici, et j'manquerai pas vraiment à personne, à part peut-être May, mais elle a déjà due faire son deuil et elle est passée au prochain... Du moins, c'est ce qu'elle devrait faire, c'est ce que j'lui dirais d'faire, si j'pouvais...Elle est jolie, elle s'trouvera quelqu'un d'mieux qu'moi rapidement de toute façon. Moi... J'vais juste m'éteindre avec la nature, c'est comme si j'redonnais aux animaux sauvages... Ça m'fait sourire d'y penser. J'espère juste que le vaccin aura ça d'bon, qu'il me permettra de m'éteindre et de mourir pour de bons. J'serai un des premiers vrais cadavres, mort pour de bons et à jamais.

J'ai du mal à garder les yeux ouverts à travers les périodes de conscience, d'ailleurs ça fait combien d'temps que j'suis là? Qu'est-ce que ça peut faire? J'suis déjà mort de toute façon, et j'viens d'voir l'ange qui vient me chercher. C'est d'une belle ironie qu'après la vie qu'j'ai vécu, c'est un ange à la peau couleur caramel qui vient m'chercher... Mais qui est-ce que j'suis pour juger la couleur de peau des anges? J'ai à peine eu le temps d'plonger mon regard dans ses yeux envoûtants que j'ai perdu conscience pour la dernière fois, et j'suis mort... Enfin...

J'ai comme... flotté? C'était pas désagréable, j'avais presque l'impression qu'on me tenait lâchement par les membres pour m'amener quelque part, et tout ce que j'espèrais, c'est qu'on m'laisserait passer la porte. J'avais eu une bonne vie non? J'mérite le paradis... Enfin... J'pense... J'ai envie d'chialer et j'me lamente tellement j'ai peur... J'ai peur de crever en fait, j'ai peur de voir ce qu'il y a après. J'sens quelque chose qui éponge mon front et qui essuie mes larmes. On peut encore pleurer quand on est mort? Pourquoi j'sors pas d'mon corps et j'flotte pas vers la lumière comme toutes les conneries à History Channel après minuit? Merde! Est-ce que j'suis encore vivant?

Cette révélation m'ramène dans l'monde de la conscience parce que j'sens soudainement la douleur intense revenir dans ma jambe et irradier sur tout le côté droit d'mon corps. J'sers les dents, et j'réalise que j'suis couché dans un lit, parce que j'ai des couvertures sur moi. J'ouvre les yeux, mais tout est flou autour de moi, j'reconnais rien, j'reconnais personne? Y a une silhouette qui s'approche... Faites que j'sois pas de retour chez les esclavagistes... Pitié... J'pense que j'ai jamais eu autant la trouille de toute ma vie, et j'ai l'réflexe naturel de m'recroqueviller sur moi-même, mais ça n'fait qu'intensifier la douleur.

"Où...." C'est tout s'que j'arrive à dire, alors que j'fais tous les efforts du monde pour que mes yeux focus sur le visage qui s'approche, mais mon corps m'a lâché... Si ça s'trouve, c'est un fantôme et j'suis vraiment mort. Tout ça, c'est une hallucination pour me montrer l'film de ma vie ou une connerie du genre.
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 122
Sujet: Re: Why won't you let me die?   Lun 30 Nov 2020 - 22:01

Un autre blessé trouvé pas loin de chez nous… Va falloir qu’on commence à faire un peu de reconnaissance ce sera plus prudent. Encore Charlie, c’était la maladie, mais lui quand je l’ai trouvé… Il était encore en vie, j’ai pas pu le laisser là, me dire que je pouvais plus rien faire pour lui. J’ai même pas pu concevoir de l’achever. Alors j’avais crié pour que mes frères viennent me rejoindre, pour qu’on le ramène à la maison et qu’on essaie au moins… Comme on aimerait qu’on nous laisse notre chance de s’en sortir dans la même situation. On s’est un peu pris la tête, mais Tariq et Mat l’on transporter, pendant que moi j’ai rapidement fait le tour d’où on l’a trouvé pour voir s’il avait des affaires à lui. S’il en avait, j’suis certaine qu’il aurait aimé les avoir s’il survivait. J’ai essayé de lui parler pendant qu’on rentrait, mais il était bien trop dans les vapes pour me répondre. Quand j’vois l’état dans lequel on l’a trouvé…

On s’est occupés de lui dès qu’on est rentré. Heureusement qu’on a ma mère, elle s’y connait un peu côté soin, donc on a fait ce qu’on a pu. On est allé chercher ce qu’on avait pas et on a croisé les doigts. On est comme ça dans la famille, on accueille et on essaie de réparer, de donner une seconde chance. On peut pas s’en empêcher.

Comme pour Charlie, j’ai fait la veille quelques fois les soirs en lisant un livre à leurs côtés. Surveillant que leurs respirations étaient normales, que s’il se réveillaient ils seraient pas seuls dans un endroit inconnu, que s’il avait faim ou soif j’pourrais leur apporter un truc, les rassurer…

J’suis partie quoi, trente-secondes et j’entends qu’il remue dans le lit. J’avorte mon projet d’aller me prendre un verre discrètos dans ma chambre et je reviens au chevet du blessé. Je m’approche doucement, je veux pas lui faire peur.

- Hey. Que je lance doucement, les autres vont m’entendre et probablement rappliquer pour le coup, on pourra voir comment il se sent. T’es en sécurité. Ma famille et moi on t’as trouvé blessé. Tu es chez nous. Comment tu te sens ? J’suis inquiète, il a pas l’air bien, j’espère qu’on a réussi a le rescapé du pire, mais…


Why won't you let me die? Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 73
Sujet: Re: Why won't you let me die?   Lun 30 Nov 2020 - 23:37
Le géant roux avait été ramené à la maison, avec moultes précautions. Ses blessures étaient telles que les premiers jours avaient été critiques. Vraiment critiques. Nuit et jour, tous s’étaient relayés pour veiller sur lui, s’assurant de le voir toujours respirer. Matias avait eu la désagréable sensation de revoir Hazel et Charlie allongées dans ce lit, le front inondé de transpiration et le souffle laborieux. Bien sûr, l’inconnu ne soutenait pas la comparaison avec sa sœur et la nouvelle arrivée. Mais l’impression de combattre sans cesse la mort ne quittait pas le cubain.

Les cernes avaient maintenant élu domicile sous ses yeux, à titre définitif. Les longues nuits sans sommeil avaient fini par avoir raison de lui et, rompu de fatigue, il avait décidé de profiter d’une sieste bien méritée. A peine les yeux fermés et l’illusion de voguer, qu’un bruit de pas attire son attention. Péniblement, Matias se relève, une main pinçant l’arête de son nez et l’autre, appuyée contre le matelas. Il chancèle sur quelques pas, s’aide du montant de la porte, avant de traverser le couloir vers l’escalier. Une main agrippée à la rambarde, il rejoint le rez-de-chaussée comme il peut.

Rejoignant l’ancienne chambre d’Allegra, réattribuée à leurs malades, Matias s’appuya contre la porte. Penchée au-dessus de l’inconnu, Hazel s’efforçait de le rassurer. Matias croisa les bras, tête penchée sur le côté. Comme toujours, la douceur de sa sœur impressionnait le menuisier. Malgré ses blessures, malgré le nombre de fois où elle avait trébuché, Hazel se relevait sans cesse, toujours prête à aider celui qui commettrait les mêmes erreurs. Avec un soupir, il s’avança de quelques pas et prit place sur le lit de Charlie, déserté pour l’instant.

On te veut pas de mal, je te promets. A son tour, il essayait de se montrer rassurant. Il n’était pas dans sa nature d’être agressif ou intimidant, mais la situation devait très certainement paraître effrayante aux yeux du rouquin. Se réveiller dans un endroit inconnu, souffrant probablement le martyr… lui-même ne pouvait l’imaginer. Je suis Matias, et voici ma sœur Hazel. C’est elle qui t’as trouvé, elle t’aurait portée elle-même si elle avait pu, ajoute-t-il avec une note d’humour dans la voix.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Why won't you let me die?   Mar 1 Déc 2020 - 3:16
Ah merde... C'était pas un ange alors? J'suis vraiment en vie, et visiblement la jeune femme à la peau caramel est en chair et en os, elle aussi. J'ai l'air con maintenant, j'espère que dans mes délires j'ai rien dis à voix haute. Enfin... J'suis un peu dur avec elle, c'est sûrement pas loin d'être un ange, parce qu'elle m'a sauvé, avec sa famille à priori. J'méritais vraiment ça? J'méritais vraiment qu'on prenne mon corps amoché et qu'on y accorde du temps et des ressources? J'veux dire... On est toujours dans l'apocalypse ou les dernières cinq ans n'étaient qu'un rêve, et j'me réveille d'un long coma? Parce que moi, j'suis pas sûr que j'aurais perdu du temps et des ressources à m'sauver la vie.

"Euh..." J'essaie de parler, mais mon gosier est tellement sec que j'arrive pas à sortir un son. J'vois qu'il y a un verre d'eau sur la table de chevet, ils ont sûrement dû m'faire boire dans mes moments d'semi-conscience mais c'était clairement pas assez pour que j'reste pleinement hydraté. Dieu sait d'puis combien d'temps j'suis allongé. J'ai tellement d'orgueil mal placé que j'essaie d'tendre la main dans sa direction, et j'réalise que j'vais pas y arriver alors j'fais mine d'avoir jamais essayé... C'est pathétique... "J...ai... s...oif..." Que j'fini par dire à travers ma gorge irritée. La jeune femme tarde pas d'ailleurs à m'donner à boire, et j'essaie d'garder un peu de dignité malgré la situation, surtout vis-à-vis d'l'homme de la famille qui tente d'me rassurer.

"Merci..." J'les regarde à tour de rôle alors que j'avale difficilement l'eau que j'sens hydrater mon corps comme si j'avais pas bu d'eau depuis deux semaines. J'me demande si j'devrais leur dire de s'éloigner d'moi et m'laisser mourir. J'mérite clairement pas toute leur hospitalité, pas dans ma condition, mais j'ose pas leur dire non plus, comme si j'ai vraiment peur qu'il m'abandonne et m'laisse pour mort. J'détaille leur visage et j'les reconnais pas du tout, j'les ai jamais vu à Seattle, pour les quelques fois où j'y suis allé. Ça m'surprend d'voir qu'il y a autant d'gens qui ont réussi à bien survivre sans être dans un fort. Peut-être que j'ai été trop gâté ses dernières années.

J'réalise que j'ai même pas répondu à la question, et j'ai à peine été poli avec eux jusqu'à maintenant. "J'ai... vraiment très mal à la jambe... J'crois qu'on m'a tiré dessus. Et j'ai chaud... Mais j'crois que j'fais de la fièvre." J'marque une pause un instant, à la fois pour me reposer d'avoir autant parlé et aussi parce que j'essaie d'voir leur réaction, peut-être en fait qu'ils savent déjà tout ça. J'espère surtout que la fièvre n'est pas le retour d'un d'mes symptômes de rôdeur-garou parce que cette famille mérite pas ça. En même temps, j'ressens aucun autre symptôme en ce moment, donc j'imagine que ça devrait aller."Merci d'm'avoir sauvé..."
Revenir en haut Aller en bas  
Charlie Johansson
Charlie Johansson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 224
Sujet: Re: Why won't you let me die?   Mar 1 Déc 2020 - 14:50
Ce sont les voix en provenance de ''ma'' chambre qui attire mon attention alors que j'étais sagement installée dans le salon à dessiner. Surtout une voix encore inconnue à mes oreilles qui me chuchote que l'inconnu blessé est enfin sorti de sa trêve avec Morphée. Laissant mon matériel sur le canapé ma curiosité prend le pas et je me rapproche, restant dans l'embrasure de la porte pour ne pas gêner ce qui est en train de se passer. J'ai toujours préféré observer de toute façon. L'étranger a bel et bien les yeux ouverts mais à cette distance, je ne peux accrocher son regard.
Je l'ai veillé à quelques occasions, plus dans l'espoir de gagner des points que par réel intérêt pour sa personne. Et je trouve ça sincèrement fascinant qu'ils semblent tous si enclins à vouloir le sauver et le remettre sur pieds alors qu'ils ne le connaissent pas. Ça semble important pour eux. Réellement important. Ils ne prétendent pas ressentir les choses, c'est ce qu'ils sont. Alors oui, je l'ai veillé, assise sur une chaise à son chevet, m'occupant l'esprit ou m'assurant parfois qu'il respirait encore. Mais pour être honnête, qu'il meurt ou reste envie n'a jamais été une inquiétude. Je ne le connais pas. Je n'ai pleuré la mort de mon petit ami que parce c'était un comportement normal. Lui, il n'est rien. Ni personne.

Sa seule qualité à l'heure actuelle, de mon strict point de vue, est qu'il me retire de mon rôle de dernière arrivée, de petite nouvelle. Nous sommes deux étrangers à présent et je me sens, quelque part, moins exclue. Il a l'air faible et le teint de sa peau ne respire pas la bonne santé mais je devais ressembler à ça il y a encore quelques temps. Et je ne peux m'empêcher d'être méfiante. Après tout, il s'est fait tirer dessus, ce n'est pas anodin. On ne tire pas sur les gens sans raison. Du moins je crois. Il a de la chance que Hazel lui soit tombé dessus. Comme j'ai eu de la chance que Matias me sauve. Ma mère d'accueil appelait ça le karma. Mais je ne vois pas ce que j'ai fait de bien dans ma vie pour mériter ça aujourd'hui. Quelle importance au fond ? Tant que je ne commets pas d'impair qui les forceraient à m'exclure de ce petit paradis, tout ira bien.

Et pour cela, je dois être gentille, serviable, calquer mon comportement sur le leur. Ce n'est en général pas difficile de copier les autres et vous assure une place dans leur cercle. « Je peux faire quelque chose ? » N'importe quoi du moment que ça n'implique pas du sang. Je déteste ça. Et j'en ai déjà trop vu. Au moins lui semble connaître les règles de base de la politesse. Il les remercie. J'ai fini par le faire, avec un peu de retard, quand je me suis souvenue que les gens normaux disaient ce genre de choses.


I know supposedly I'm lonely now, know I'm supposed to be unhappy without someone. But aren't I someone? I'm not here I'm just a mirror, you check your complexion to find your reflection's all alone...
Revenir en haut Aller en bas  
Hazel Parks
Hazel Parks
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Sanctuary Point
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 122
Sujet: Re: Why won't you let me die?   Lun 7 Déc 2020 - 19:54

J’entends que quelqu’un nous rejoint et j’reconnais mon frère quand il s’adresse à notre blessé, pour le rassurer lui aussi. Ça me fait sourire un peu, mais j’ai sans doute une tête vraiment inquiète malgré ça. Je sens un peu le rouge me monter aux joues quand Mat dit que j’aurais pu porter le blessé toute seule.

- Je… j’pou… Que je marmonne. J’suis gênée, j’aime pas être le centre d’attention et encore moins quand j’le mérite pas. J’préfère me taire.

Dès qu’il arrive à prononcer quelques mots, c’est pour nous dire qu’il a soif. Je tends rapidement le bras pour lui offrir le verre d’eau que j’avais préparé au cas où il se réveillerait justement. Je garde les mains pas trop loin pour l’aider s’il manque de force, mais ça semble aller.  J’lui souris à nouveau quand il me remercie. Je peux même pas répondre qu’il y a pas de quoi, c’est juste normal de lui passer ce verre d’eau.

J’pense que ça doit d’ailleurs lui avoir fait un peu de bien de boire un truc, il se remet à parler et à répondre à ma petite question. Maman nous avait un peu expliqué quoi faire si jamais il se réveillait et qu’elle n’était pas là. Du coup, on pourrait l’aider un peu. Charlie arrivait d’ailleurs au bon moment en proposant son aide.

- Oui, on t’a retiré une balle de la jambe. Que je répondais à l’inconnu, avant de m’adresser à Charlie justement. Normalement, ma mère a quelques cachets dans sa chambre, elle aura laissé ceux qu’on peut lui donner sur sa table de chevet. C’est périmé, mais y a pas de danger, ça fera un peu effet ou pas du tout. C’est ce que ma mère nous avait dit, mais je le savais à titre personnel de toute façon. Suffisait juste de voir ce que j’avais dans ma petite réserve et toutes les quantités que j’avais testées depuis cette pandémie. Je déglutissais péniblement à cette pensée, pas question que je m’approche de ce pot de cachet. Ça tenait déjà du miracle que j’ai pas revisité ma petite planque. Je vais aller chercher une petite bassine d’eau et un linge, pour aider avec la fièvre.

Avant que je file, le blessé en profite pour nous remercier de lui avoir sauvé la vie. Il est pas hors des bois comme on dit, mais franchement je sais pas trop quoi dire d’autre. De rien ? De rien de pas t’avoir laissé crever dans la forêt ? Je peux pas, pour moi c’est juste tellement normal de l’avoir ramener. J’lui fais donc un signe de tête avant lancer un regard à mon frère, puis de filer silencieusement vers la cuisine.

J’ouvre quelques placards et j’en sors un grand bol en céramique. Je reviens vers l’évier, puis je le remplis d’eau tiède. Trop froid ce sera pas agréable pour lui. J’me concentre sur le jet d’eau qui coule pour essayer de me changer les idées, de plus penser à cette histoire de médicaments qui me fait atrocement chier là… aller, je prends quelques grandes respirations, j’attrape un linge propre, puis j’y retourne.

Je dépose le bol sur la table de chevet et j’essors le linge frais. Je viens pour le déposer sur le front de l’inconnu, mais j’hésite un instant. J’ai pas réfléchi, j’veux pas le mettre mal à l’aise et c’est moi que je rends mal à l’aise là. C’est pas la première fois que je m’occupe de quelqu’un de fiévreux et de faible, pas la première fois que j’éponge un front et leur cou pour les rafraichir, mais ça toujours été avec mes proches en fait… Là, j’suis encore un peu gênée. Alors je termine vite mon mouvement pour pas qu’on s’en rende compte et je dépose doucement le linge sur son front. Si j’vois qu’il arrive pas à s’en occuper… je le ferai.


Why won't you let me die? Giphy

In a fucked up wonderland of my own
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 73
Sujet: Re: Why won't you let me die?   Jeu 10 Déc 2020 - 20:54
Les coudes enfoncés dans les genoux, le menton soutenu par ses mains croisées, Matias écoute la conversation entre sa sœur et l’inconnu. Il reste silencieux, scrutant le visage de l’homme allongé dans le lit simple. Celui-ci n’a pas encore décliné son identité et pour l’heure, il reste un étranger. Il le sera sûrement encore pour un moment, même lorsqu’il leur aura révélé son nom. En attendant, Matias tente de percer le mystère de son arrivée chez eux. De comprendre comment il a été blessé. De deviner d’où il vient. Bien sûr, l’énigme reste entière et, désappointé, le cubain se contente de hocher la tête lorsque le rouquin les remercie. Peut-être qu’un jour, ils arrêteront de sauver tous les blessés de la forêt. Peut-être qu’un jour, ils payeront cher leur bonté. En vérité, Matias est convaincu que cela arrivera, tôt ou tard. Et il craint ce moment, plus que n’importe quoi d’autre.

Du coin de l’œil, il remarque la présence de Charlie, et lui adresse un sourire bienveillant. Elle est arrivée depuis quelques semaines maintenant, et elle s’est fondue dans leur moule sans faire d’histoires. A croire que quoi qu’il se passe, elle s’adapte à tout. Les événements semblent couler sur elle sans l’ébranler, de même que les conversations. Matias ne dit rien, l’observant et notant. Pesant le pour et le contre. Du regard, il balaie sa silhouette menue, effacée. Elle s’est un peu remplumée, c’est vrai, mais pas assez pour prétendre survivre seule à nouveau. Et lorsque ce moment viendra, alors ils auront tous un choix à faire.

A nouveau, Matias laisse Hazel s’adresser à l’inconnu, et demander à Charlie d’aller chercher les cachets laissés par Allegra. Encore une fois, leur mère était partie en compagnie de Nora et Tariq pour soigner un petit groupe, atteint par la grippe. Il en serait ainsi tout l’hiver, comme chaque année. Eux était habitués à la voir disparaître plusieurs jours de suite, mais c’était la première fois qu’ils comptaient dans leurs murs deux blessés graves. Cette situation rendait les absences d’Allegra plus incommodes encore, car si l’état de l’inconnu se dégradait brusquement, ils ne seraient que d’une aide limitée. Hazel avait toujours plus de connaissances que lui, mais à elle seule, il était difficile de savoir ce qu’elle pourrait faire. Heureusement Charlie était sortie d’affaire et il n’y avait plus à s’inquiéter pour elle.

Resté seul avec le blessé, Matias en profite pour l’interroger. Tu as un nom, j’imagine ? Son ton est calme, encourageant. Il ne cherchera pas plus loin dans l’immédiat, conscient de la faiblesse de l’homme allongé face à lui. Lui-même a été gravement malade à la fin de l’été et il ne s’est remis que péniblement de son affection. Il n’imagine que trop bien l’inconfort dans lequel se trouve le rouquin. Hazel et Charlie reviennent avant que celui-ci lui ai répondu, et sa sœur entreprend d’éponger le front luisant de sueur de l’inconnu. En retrait, silencieux, Matias continue de l’observer.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Why won't you let me die?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Why won't you let me die? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: