The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-50%
Le deal à ne pas rater :
Echo Flex : contrôle des appareils connectés par commande vocale ...
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

On the road again
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 212
Sujet: Re: On the road again    Mer 2 Déc 2020 - 13:29

Ce qu'il se passe à Kirkland y reste.
C'était un bon concept. Assez pour lui faire hocher la tete l'air de dire qu'ils étaient d'accord sur la question. Un sourire beat accroché aux lèvres alors qu'il évoquait l'idée d'en faire une planque de secours ou venir boire un verre de temps à autre. L'idée de la surconsommation d'essence que cela apporterait lui sortait entièrement de l'esprit dans l'immédiat.

Il n'y avait plus réellement de choses qui comptaient, à dire vrai. A part cette brûlure interne alors que le jeu continuait entre eux, qu'il revenait sur ses paroles, et qu'un rire s'échappait de ses lèvres en l'écoutant complimenter leur dernière nuit. Tu dis juste ça pour recommencer, c'est tout. . Lança t-elle en lui jetant un regard qui en disait long, alors qu'elle acceptait l'idée de cet alcool qu'il lui offrait sur un plateau d'argent.

Partagée, entre cette volonté qu'il ne l'a désire d'avantage, alors que ses principes se faisaient tous la malle face à l'adrénaline en hausse libre dans ses veines. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour se relever à sa suite, se saisissant de la bouteille de liqueur qu'il venait de récupérer en venant en boire une gorgée sous ses yeux avant de coller sa peau à la sienne. Venant capturer ses lèvres avec douceur non la mordre légèrement, lui laissant le goût de la liqueur sur la pointe de la langue avant de se dégager subrepticement.

Est ce qu'elle craquait, c'était envisageable. Du moins le premier pas avait été lancé par elle. C'était comme si elle avait cédé dans la logique commune. Pour elle ce n'était qu'une question de rajouter de l'essence au feu pour en faire un brasier monumental.

Tu m'as bien dit que tout restait ici, non ?
S'était elle enquise non sans un air mutin dans ses iris noires alors qu'elle venait l'attraper par la ceinture de son jean pour prendre le contrôle de la situation.

Si t'en parles aux autres sans mon accord, je t'explose la tête. Précisa t-elle tout de même pour la forme avant de retomber dans ses travers, l'embrassant avidemment en le repoussant contre le buffet, reprenant entre deux baisers. Encore moins à Emily.

La petite n'était pas stupide. Elle savait qu'elle papillonait alentours, mais certainement pas avec lui. Encore moins après deux rails de cocaïne. Cédant à ses pulsions qui la confortaient de nouveau qu'elle était en vie pour quelques instants, glissant ses mains dans le cou de l'acteur pour le maintenir contre elle.


'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 630
Sujet: Re: On the road again    Mer 2 Déc 2020 - 18:27
On dirait que l’alcool et la luxure marchent bien sur elle, j’adore le regard qu’elle me lance avant de m’embrasser et de m’attraper à la ceinture, très bien madame, si elle veut contrôler un peu, moi ça m’avait bien plus la dernière fois : Entre deux baisers, j’lui réponds : « Promis, ça reste entre nous. » Encore nos lèvres qui se trouve et nos mains qui s’égarent sur l’autre. J’ai la droite qui se glisse dans son pantalon, la gauche au creux de ses reins. Autant j’adore les pantalons en cuir, autant c’est galère pour accéder à ce qu’ils cachent.

J’la regarde dans les yeux avant de lui mordre une lèvre et de murmurer à son oreille : « Je ne dirais rien à Emily. » Vu comment l’autre fait la groupie, ça vaudrait mieux éviter, j’ai déjà entendu parlé de meuf qui se faisait tuer car je leur tapais une bise, j’ai pas envie que ça arrive à Faith là. Mais si on se concentrait ? Elle me pousse encore contre le meuble, au point que je décide de m’assoir dessus. Ouais, bonne idée de s’envoyer en l’air dessus, elle vire mon pantalon puis le sien avant de me rejoindre. Pour la suite, c’est encore plus brutal que la derrière fois, j’en aurai presque mal partout tellement elle déborde d’énergie le meuble tremble, cogne contre le mur, de plus en plus fort, il grince, beaucoup trop fort. J’tente de la prévenir sauf qu’elle va si vite que j’suis déjà au bord de l’explosion là.

J’parviens simplement à lâcher un : « Faith ! » Mais c’est trop tard putain, y’a le bois qui craque et le putain meuble qui s’effondre sous nous, il se casse comme un château de carte. Elle y est allée trop fort et le pire dans cette histoire ? C’est que le choc là ? Il m’a fait venir en mode ultra intense, du genre je sais même pas si j’ai mal ou si j’ai pris du plaisir : « Ah putain… » Merde… j’crois que j’ai un bout de bois planté dans la fesse ! Mais elle est complètement givrée en fait. Je roule sur le côté, alors c’était court, intense et douloureux ! Et elle détruit un meuble aie… J’la regarde, je sais si elle en a eu assez mais j’espère car là, moi j’vais avoir du mal à être à la hauteur. Si moi j’suis un léopard, elle c’est une tigresse de sibérie. J’ai l’impression qu’elle va me bouffer là ! Mais qu’elle vienne, j’vais me défendre moi !


I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 212
Sujet: Re: On the road again    Mer 2 Déc 2020 - 20:54

Elle avait cédé. A nouveau. Se jetant à corps perdu contre lui, un bref sourire naissant entre les baisers fiévreux alors qu'il lui assurait ne rien dire, encore moins à Emily. Rassurée par cette promesse sans trop savoir à quoi s'en tenir alors qu'ils repartaient dans la danse. Plus violente, peut-être. Parce que le désespoir n'était jamais très loin, qu'elle en réclamait toujours infiniment plus. La drogue n'aidant en rien à lui faire conserver la tête froide, jusqu'à cet avertissement qu'il avait proféré en son nom avant que le meuble ne s'écroule sous eux au meilleur moment.

La chute eut au moins le mérite de calmer ses ardeurs, alors qu'elle grognait tant du choc que de la fin brutale de leur ébat. Se dégageant alors qu'Edwin jurait sous la douleur, l'observant avant de comprendre le fond du problème. Oups. lâcha t-elle avant d'éclater de rire du ridicule de la situation, venant ramener vers l'arrière ses cheveux ébouriffés. Ca va, c'est rien. lança t-elle à l'attention de son amant non sans cesser de rire, l'aidant à se relever alors qu'elle venait rapidement se rhabiller de sa lingerie pour la suite des événements.

On t'as jamais dit que la douleur c'était le plaisir ultime? Le singea t-elle avant de le forcer à lui tourner le dos, saisissant l'écharde qu'elle vint retirer d'un coup sec sans prévenir le blessé. Pas peu fière de son opération d'une dangerosité extrême, alors qu'elle lui agitait le bout de bois sous le nez, se retenant de lui faire remarquer qu'elle en voulait d'avantage. Si un simple meuble brisé l'effrayait... Mieux valait lui accorder un petit temps de pause avant que l'adrénaline ne redescende enfin. Ca va ? S'enquit-elle tout de même à son attention en fronçant les sourcils une fois l'euphorie de la chute passée, lui tendant la main pour l'inciter à ne pas encore partir en courant.

Viens t'asseoir. Ca va se calmer, c'est pas non plus une blessure de guerre...

Le canapé était de toute manière assez grand pour qu'il puisse même s'allonger de tout son long si ça lui faisait plaisir. Grimaçant en sentant une gêne au niveau de son nez avant de réaliser que les saignements qu'elle avait prédit venaient de s'ajouter à la fête, passant le dos de sa main pour en retirer l'excès. Jurant en silence avant de venir à son tour s'asseoir à ses côtés en soupirant.

Ca fait longtemps que je m'étais pas autant amusée. Même si ça avait inclus une blessure. Lui offrant un regard quelque peu désolé, avant de lui sourire brièvement. Désolée pour tu sais ... Le meuble. Et le reste.


'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 630
Sujet: Re: On the road again    Jeu 3 Déc 2020 - 16:18
La douleur est le plaisir ultime? MON CUL ouais, non, se prendre une longue écharde dans les miches c’est pas du plaisir, le plaisir c’est qu’elle me morde dans le cou, qu’elle me griffe doucement les épaules et qu’elle vienne se mettre sur mon pénis ! « AIE » Non, ça fait vraiment pas du bien de se faire retirer une écharde du derch, même si c’est pas une jolie fille ! Je me pose sur le canapé, en plus j’ai la descente qui arrive là et je sens que ça va piquer, la première depuis longtemps, ça va être redoutable. Je n’ai aucun doute là-dessus. J’ai déjà la tête qui tourne et je sens mon cœur ralentir, j’ai besoin de boire de l’eau… J’aurai bien envie d’en prendre un rail, mais ça serait un coup à se foutre en l’air et je craindrais que Faith s’en remette pas.

J’murmure : « Ce qui se passe à Kirkland y reste. » Ouais, ça va devenir ma nouvelle phrase fétiche en fait là, on se le répète mutuellement depuis tout à l’heure en fait et ça devient presque ridicule. Elle vient s’assoir à côté de moi, j’vois qu’elle a saigné du nez, trop de coke. Fallait s’y attendre quand même, j’oserais presque dire que c’est un dépucelage à ce niveau, car ça fait la même chose avec une vierge. Faith me dit qu’elle s’est rarement autant amusée : « Hé, ça a du bon de connaitre une star, on savait s’amuser à Hollywood. Moi aussi j’me suis bien marré. » En vrai, elle est marrante Faith, j’aime bien sa façon de se comporter.

J’écoute s’excuser, pourquoi s’excuser en fait ? je comprends pas en fait. J’la regarde en souriant : « Le meuble ? Ah on s’en fou du meuble, t’excuse pas, Pis c’était pas mal, le sexe avec toi c’est marrant quand même mais un poil violent non ? T’es toujours comme ça ? » J’lui demande ça alors qu’on est à poil sur mon canapé, on fait un beau tableau quand même elle et moi. J’pose ma tête sur son épaule et j’lui dis : « C’est à cause de la coke ou t’en avais vraiment envie ? » Ouais, les questions qui fâchent, direct, mais va falloir qu’on soit clair elle et moi. On est passé du, « on reste là » au « Prends-moi sur guéridon. » Faut qu’on sache si on va encore recommencer ou non. Mais moi j’ai genre pas la réponse en fait.


I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 212
Sujet: Re: On the road again    Jeu 3 Déc 2020 - 18:00


Un rire sechappa de ses lèvres en l'écoutant répéter cette fameuse phrase. Mieux valait en effet qu'ils ne gardent secret ce déménagement en grande pompe de son ancien logement, au risque de recevoir d'étranges regards.

Lui jetant une oeillade amusée alors qu'il évoquait les grandes soirées Hollywoodiennes, secouant doucement la tête en venant fixer le plafond. La célébrité ne lui aurait jamais convenu. Trop de convenances fausses, de débats stériles, de discussions mornes et interminable. Les grandes soirées psychédéliques ne suffisaient pas à encaisser tout le reste à son sens. Loin de la... Mais au moins, il semblait accepter ses excuses pour le meuble. Ou le reste. Lui souriant légèrement, alors qu'il soulevait la question de toute cette violence dont elle était capable dans le quotidien. Un léger silence se fit, alors qu'elle s'assurant que son nez avait cessé de saigner, elle reprit avec une certaine sincérité.


Ça fait deux ans à peu près.
admit elle du bout des lèvres. Revoyant le sang sur ses mains, ou les corps qu'elle avait massacré sans réussir à s'arrêter. Le regard vide, collée à un corps qui ne viendrait plus jamais la réchauffer. J'en ai eu besoin à un moment. Depuis, je vis comme ça. Faire des provocations à la vie ne l'avait même pas aidé à mettre un pied dans la tombe. Ironie du sort sans doute. Le laissant venir poser sa tête contre elle, se surprenant même à venir effleurer ses cheveux dans un geste qui a l'époque, était familier. Le silence régnant de nouveau dans la pièce alors qu'il lui posait une nouvelle question qui demandait une certaine franchise de part.

Ses yeux fixant toujours le plafond, oscillant entre ce masque qu'elle severtuait à porter, ou quelque chose de plus franc. Ce fut finalement la seconde option qui prit le dessus, alors que la descente promettait d'être difficile à encaisser.

Nan, c'est pas que ça. quoi d'autre alors ? Elle n'aurait su dire. Cette capacité à parler, à échanger ? Les bons côtés qu'il avait pu dévoiler en peu de temps ? Ce genre de chose qu'un être humain appréciait, davantage encore dans un monde comme le leur ? J'en avais envie. son regard se tournant vers le sien avec une pointe d'hésitation.

J'aime bien passer du temps avec toi. Mais ça fait longtemps que je ne sais plus comment on se comporte... Dans ces moments là. qu'elle les fuyait, aussi. De peur de voir apparaître dans son dos l'ombre de John. Ou son regard. Soupirant, venant passer une main contre son visage en se detestant de verser dans le mélodrame avant de reprendre.


J'ai pas envie de te donner de faux espoirs, je sais même pas ce que toi t'as envie de faire.
Et je sais vraiment plus comment fonctionnent ce genre de trucs. Je suis pas sûre de vouloir les apprendre de nouveau. Tout comme elle n'avait pas envie de s'épancher sur le sujet. Retrouvant son rictus sarcastique.

C'est cliché si je rajoute que c'est pas toi le problème, c'est moi ?


'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 630
Sujet: Re: On the road again    Jeu 3 Déc 2020 - 21:36
Deux ans qu’elle était comme ça ? Il a dû lui arriver un truc vraiment traumatisant pour qu’elle se mette à se comporter comme une bête sauvage au lit. Une perte ? Un viol ? Je sais pas et si elle ne me le dis pas, je ne peux pas deviner, alors ce ne sera qu’un maigre : « D’accord je vois. » couplé à un tout aussi maigre mais sincère : « On a tous besoin d’un truc un jour où l’autre… » Moi j’aurai bien eu besoin de jouer un rôle là, mais avec la coke dans le pif, je ne peux pas jouer autre chose qu’Edwin Broden… C’est loin d’être assez pour moi là tout de suite.

J’attrape sa main et je la serre dans la mienne, j’ai fais ça quand je jouais dans cette comédie romantique à la con. Ça marche bien et ce qui marchait bien c’était de montrer qu’on n’était pas mieux l’un que l’autre, pour marquer notre proximité : « T’es aussi inapte sociale que moi au final on dirait. » Elle me dit que le problème ça vient d’elle et pas de moi ? Elle est au courant de tous les problèmes que j’ai ou bien ? Faudrait que je lui retrouve les dossiers de mon ancienne psy car là franchement elle serait surprise.

Avec la nostalgie qui me prends et la sensation de descente, je sens mon cœur se serrer et une proposition quitte mes lèvres, une question que je lui pose : « T’aurais envie qu’on tente un truc toi et moi ? ça va faire que trois jours qu’on se connait, mais ça accroche plutôt pas trop mal entre nous non ? » Ouais c’est vrai ça, une fois passé la mauvaise humeur et la gueule de bois, on s’est bien marré :

« On pourrait ? J’sais pas, tenter le truc, les discussions marrante, le sexe cool et si le problème vient de toi, tenter de résoudre ça à deux ? T’en pense quoi ? » Ouais c’est une proposition innatendu et j’ai du mal à savoir si c’est à cause de la descente ou si j’ai vraiment envie de m’amuser avec une fille un peu givrée. J’veux lire, merde, elle a cassé une commode en me chevauchant sous coke, ce n’est pas annodin et puis sur le camp elle est plutôt cool franchement, enfin… j’me dis que j’fais peut-être une erreur de lui proposer ça aussi vite, aussi tôt… Je sors de 6 six ans d’ermitage… Ou alors justement je surcompense ? Rah j’sais pas en vrai !

Nos yeux se trouvent l’un l’autre… J’espère presque qu’elle va refuser en fait. C’est pas du tout une bonne idée de s’engager comme ça, pas du tout Edwin, tu sais que ça t’a jamais réussi. Les couples ça ne t’as apporté que des emmerdes et des procès.


I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 212
Sujet: Re: On the road again    Jeu 3 Déc 2020 - 22:17

Ils avaient tous besoin d'un truc. Il n'avait pas tort, dans le fond. Tous ceux qu'elle avait fréquenté avaient eu besoin de quelque chose. Dean avait eu besoin de cette petite amie dont elle avait déjà oublié le nom. John avait eu besoin d'elle. Roy avait eu besoin du pouvoir. Chacun compensait le manque dans sa poitrine avec qui lui tombait sous la main. J'ai besoin de me sentir vivante. lâcha t-elle alors qu'elle sentait sa poitrine se compresser en l'admettant à voix haute, consciente que la descente de l'adrénaline n'en serait que plus douloureuse d'ici peu. Y'a que dans ces moments là, que je me sens vivre. Qu'importait les dégâts que ça pouvait occasionner dans la foulée. Les migraines, les blessures, les rixes. Ca n'était rien en comparaison de ce vide immense qui la dévorait de l'intérieur et se repaissait de sa solitude.

Un rire bref, semblable à un aboiement lui échappa en l'écoutant remarquer qu'ils étaient aussi asociaux l'un que l'autre. P'tet pour ça que ça match au lit. Fit-elle remarquer en tournant la tête dans sa direction dans une remarque sarcastique, surprise de cette pression entre ses doigts qu'il vint serrer avec douceur. Hésitante, avant de faire de même, conservant ce lien entre eux deux. Sa question lui fit l'effet d'une décharge électrique, alors qu'il lui sembla un temps que les minutes avaient cessé de s'écouler.

Tenter quoi au juste ? De prendre le risque de se laisser d'avantage mourir encore, pour une personne rencontrée trois jours auparavant ? Et dans le même temps... John aurait-il refait sa vie, si elle avait pris cette balle en plein milieu du front, à sa place ? Lui en aurait elle sincèrement voulu ? Bien sûr que non. Elle n'aurait souhaité que son bonheur. Même si ce bonheur impliquait une autre femme.

Oui, on accroche bien. admit-elle à contrecœur, lui offrant néanmoins un sourire pour faire gage de sa sincérité. Mais il y avait toujours un mais. Et ça faisait bien longtemps que les happy end avaient cessé de l'inspirer. Bien trop longtemps que la vie n'avait plus de saveur ailleurs que dans la violence.

T'as pas envie de ça. Lâcha t-elle quand son regard se saisit du sien, roulant sur le côté pour venir lui faire face. Mains toujours liée à la sienne, alors qu'elle reprenait. T'es juste complètement high. Et on ne pouvait espérer l'âme soeur quand l'âme avait disparu de la surface du globe.

Mais on peut apprendre à se connaître ouais. On va devoir cohabiter pour un bon moment de toute manière, non ? lui demanda t-elle sans réellement répondre à sa question, lui assurant que c'était lui qui n'en avait pas envie. Pour ne pas avoir à évoquer John, cette douleur qui continuait de l'empêcher de respirer par instant. Cette impossibilité à admettre que peut-être, elle devrait un jour tourner la page. Puis tu verras de toi même que c'est moi qui ait trop de casseroles pour que ce soit un jour réparable.

Ca ne l'empêcha pas de venir poser brièvement poser ses lèvres contre les siennes une dernière fois. L'air de dire que cela aussi resterait à Kirkland.



'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: On the road again    
Revenir en haut Aller en bas  
- On the road again -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: