The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -56%
Compresseur digital programmable Michelin 12V – ...
Voir le deal
35.27 €

Are you gonna go my way
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3452
Sujet: Are you gonna go my way   Ven 27 Nov 2020 - 12:18
Ils avaient retrouvé finalement Donovan, après quasiment plus d'un mois sans le voir. Le démolisseur ne s'était pas ennuyé évidemment, avec Anatole notamment qui avait partagé son temps et quelques bouteilles pendant qu'ils n'étaient pas là. Sur la route, Kaz, Tony et Alan s'étaient progressivement remis, certain plus rapidement que d'autres. Les cas de Tony et Alan restaient préoccupants, encore un petit moment. Mais dans leur nouveau véhicule - qui avait eu le don d'émerveiller leurs deux gardes du moment - les mercenaires étaient revenus les coffres plein. Dont de surprises pour ceux restés en arrière.

Ensuite, ils avaient fait un point. Regroupés tous ensemble, les hommes s'étaient échangés des informations sur tout ça. Sur le fait que les civils avaient renoncé à suivre, qu'il y avait une forte loyauté envers les New Eden, que seulement quelques civils avaient passé le pas pour les rejoindre, pour se voir traité de lâches en franchissant la distance qui les séparait. Disons-le clairement : l'humeur n'était pas au beau fixe et Bruce, comme Connor, vivaient extrêmement mal le déroulé des événements. Tout aurait pu être bien plus dramatiques pour eux, ils avaient eu beaucoup de chance.

Mais au bilan, pour quoi ?

C'était la question que le sportif ruminait le plus souvent. Sauf qu'en lui naissait désormais une colère sourde, son esprit se focalisait intégralement sur ce besoin intense de réduire New Eden a l'état de charpie. Il avait la rancune tenace, capable de se focaliser sur quelque chose capable de lui nuire pour en faire de la poussière. Il ne l'avait pas encore annoncé aux autres, mais son objectif était clair désormais : ils allaient devenir une distraction très gênante pour le groupe de l'Est. Ils allaient être une véritable plaie. Peu nombreux, certes... Mais comme une mouche qui ne s'ennuie jamais à tourner proche de l'oreille de quelqu'un, ils ne lâcheraient rien.

Pour autant, Connor manquait d'informations pour l'instant. Avant de focaliser la cible sur son nouvel ennemi juré - June venait de se faire détrôner - il avait besoin de solides sources pour avancer. Il gageait que les recrues de The Haven finiraient par parler, par leur expliquer certaines choses. Notamment la position de points stratégiques auxquels Connor comptait s'en prendre. Dans la caravane, grillant une cigarette, on frappa à sa porte. Le museau de Khan sur sa cuisse se redressa et il agita la queue immédiatement. Anatole ouvrit :

Y'a une jolie nana qui demande à te voir, j'peux la faire rentrer ? Demanda-t-il.

Connor fronça les sourcils. Surpris, évidemment. Une jolie nana ? Il n'y en avait qu'une qui avait ses faveurs, et de fait si c'était elle, elle pouvait évidemment rentrer.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2397
Sujet: Re: Are you gonna go my way   Ven 27 Nov 2020 - 15:29
Un long soupir las quitta les lèvres de Joséphine, qui observa la silhouette d’un blondinet s’éloigner, prétextant qu’il devait aller trouver Connor avant de lui autoriser une quelconque entrée dans le camping. Sérieusement ?! pensa-t-elle agacée, tout en comprenant malgré tout la nécessité de se protéger des visiteurs, alors qu’elle shootait avec humeur dans un caillou sous un jappement de Bandit, désormais bien familier des états d’âme de sa maîtresse. En attendant qu’Anatole aille faire ce qu’il avait à faire, la pompier mit un genou à terre, et glissa ses doigts dans le pelage de son berger allemand, une source de réconfort…hé bien, depuis le début de cette foutue apocalypse, en fait. Bandit avait toujours été le point constant de sa survie, toujours là, et elle refusait de songer au jour où elle le perdrait, tout en sachant que ce moment-là serait inévitable.

La pompier chassa d’un battement de cils la poussière qui faisait briller son œil – si si, il s’agissait bien d’une poussière – et continua ses papouilles, se vautrant dans l’ignorance au sujet de la mort de son chien, comme elle le faisait d’ailleurs si bien pour à peu près tout, depuis plus de quinze jours, pour s’éviter de s’épancher sur ses pensées. Elle manquait de sommeil, avait les nerfs à fleur de peau, travaillait d’arrache-pied à l’infirmerie, à l’atelier couture avec Teresa, à abattre des arbres avec Caleb dans ce coin de forêt, tout tant que ça l’abrutissait suffisamment le soir pour empêcher ses pensées de la ramener là-bas. A George. La politique de l’autruche que pratiquait la pompier fonctionnait plutôt bien jusqu’à présent, et elle parvenait avec une justesse qui l’étonnait elle-même à tout garder sous contrôle. Elle se donnait pourtant l’effet d’être une cocotte-minute, dont la vapeur montait peu à peu, mais qui finirait immanquablement par exploser. Quand…là était toute la question.

L’hispanique se redressa quand Anatole la laissa finalement entrer, en annonçant que Connor acceptait de la recevoir. L’inverse aurait d’ailleurs été assez blessant. Pas trop mauvaise, elle le remercia malgré tout, et siffla son chien qui s’attardait auprès du survivant pour réclamer quelques caresses, alors qu’elle se dirigeait à pas rapides vers le camping-car de Connor, dont la porte était ouverte. Pas de bonjour, pas de sourire, Joséphine fila tout droit entre ses bras, pour étreindre la musculeuse silhouette entre ses bras fins, avec force, haussée sur la pointe des pieds. Elle glissa son visage dans son cou, huma cette odeur rassurante, apaisante, et resta blottie là de longues secondes, avant de finalement se détacher pour glisser son regard dans le sien : « -Ca fait très professionnel le coup du « -Attendez, je vais voir s’il peut vous recevoir. » » lança-t-elle pour rompre le silence, en glissant un léger sourire sur ses lèvres, une main s’attardant sur la hanche de son homme. « -Si je te dérange, je reste pas longtemps. » ajouta néanmoins Joséphine avec sérieux, alors qu’elle sentait la langue de Khan sur sa main, désireux d’avoir un peu d’attention, lui aussi.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3452
Sujet: Re: Are you gonna go my way   Ven 27 Nov 2020 - 16:56
Anatole s'éclipsa, et fut échangé par une silhouette beaucoup plus appréciable pour ses yeux. Immédiatement, Connor esquissa un sourire amusé, et Joséphine - puisqu'il s'agissait d'elle - se réfugia contre lui. Cet élan d'affection le surprit autant qu'il le réchauffa. Esquissant un sourire, il vint enfouir son visage dans les cheveux de la jeune femme et referma ses bras autour d'elle fermement pour la tenir et profiter de son parfum. Cette brève pause en sa compagnie lui permettait de chasser l'image sombre de l'avenir qui se dessinait sous ses yeux depuis le retour de George. Il ne voulait même pas en parler mais c'était désormais comme une évidence pour lui. Il s'engageait dans un combat trop grand pour lui...

Elle releva la tête et il croisa finalement son regard en portant sur ses lèvres un sourire déjà conquis par sa présence. Son cœur s'emballa légèrement et si elle se moqua légèrement de l'aspect très "protocolaire" des questions d'Anatole, Connor eut quant à lui un rire de circonstances. Certes oui, tout ça donnait l'impression qu'il était un grand ministre beaucoup trop sérieux. Surtout si même la première dame n'était pas apte à pouvoir rejoindre son partenaire comme elle l'entendait !

Désolé, j'avais demandé aux autres de pas venir me déranger aujourd'hui, expliqua-t-il.

Ce n'était évidemment pas contre elle - jamais. Connor n'était pas là pour la chasser, même si, pris dans ses désirs de vengeance, sous cette rancune tenace, sans doute en oubliait-il ce qui le rendait normalement humain aux yeux des autres. A cet instant, il comprenait comme jamais la vendetta de Roza, quand bien même l'ennemi était très différent des Remnants. Quand bien même il ne se faisait pas d'illusion. June ne valait pas mieux que ce leader énigmatique de New Eden. Il les mettait sans vergogne dans le même sac, et éprouvait une franche haine pour l'un comme pour l'autre.

Mais toi, évidemment que tu peux, précisa Connor rapidement. Pour être sûr qu'elle ne manquait pas l'information la plus importante. Comment tu vas ? S'enquit-il finalement.

Elle avait l'air fatigué. Difficile de ne pas le voir d'ailleurs, puisqu'elle avait peut-être perdu un peu de poids, que ses cernes s'étaient creusées au passage. Ils avaient traversé les choses ensemble à George, forcément... Il savait de quoi il était question. Et il comprenait également que tous n'avaient pas les épaules pour vivre avec les cadavres et la violence.

T'as fait toute la route jusqu'ici toute seule ? Demanda-t-il. Ses mains se serrèrent un peu plus contre Joséphine, il la ramena contre lui. Il avait besoin, plus qu'il ne le pensait, qu'elle soit ici tout compte fait. Enfin, ça me fait du bien de te voir, souffla-t-il doucement, pour qu'elle seule soit témoin de sa déclaration.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2397
Sujet: Re: Are you gonna go my way   Sam 28 Nov 2020 - 12:59
Yeux dans les yeux, un sourire sur leurs visages qui trahissait combien ils étaient heureux de se retrouver, Joséphine hocha doucement la tête quand en réponse à sa taquinerie, Connor lui expliqua qu’il avait demandé à ne pas être dérangé pour la journée. Elle devina qu’il était en train de travailler sur quelque chose de sérieux, très certainement, et se gardait la question dans un coin de son esprit pour plus tard. Dans l’immédiat, il fit naître un nouveau sourire en coin sur son visage, quand il précisa d’un sérieux qui l’amusa que cette interdiction de l’approcher ne la concernait pas elle : « -Tu m’en vois flattée. J’espère que je suis la seule à avoir ce genre de passe-droit. » ajouta-t-elle en plissant les yeux d’un air faussement suspicieux, sans juger utile de préciser qu’elle plaisantait, évidemment, le sportif sachant qu’elle n’était pas jalouse pour un sou.

Il lui demanda comment elle allait, et pendant de brèves secondes, Joséphine se figea un peu malgré elle, avant de soupirer lourdement, en haussant les épaules. « -Franchement…j’en sais rien. » soupira-t-elle une nouvelle fois, en levant un regard un peu perdu vers son amoureux. Elle pinça les lèvres, peu désireuse de s’étendre sur le sujet, avant de se dire que s’il y avait bien une personne sur cette Terre avec laquelle elle pouvait parler librement de ses états d’âme, c’était bien l’homme qui partageait sa vie. « -Je crois que j’évite de me poser la question, parce que…je pense que la réponse me ferait peur. Je suis en train de devenir une pro de la politique de l’autruche. » répondit-elle donc avec sincérité, sans s’étendre davantage, alors même que cette note d’humour qu’elle avait tenté ne la fit même pas sourire. Connor était là, à la grange, elle avait pris la grenade de ses mains, il avait assisté au carnage. Et plus que tout, il la connaissait. Il savait donc. « -J’aurais préféré ne jamais quitter cette cabane. » murmura-t-elle doucement, relevant son visage pour trouver les yeux clairs du blond, dans lesquels elle s’accrocha, comme pour ne pas dériver au milieu de la tempête qui sévissait souvent dans son esprit depuis ce jour-là.

Pour toute réponse à sa question sur sa route en solitaire jusqu’ici, Joséphine haussa les épaules, une réponse qu’elle avait peut-être un peu trop souvent ces derniers-temps. Connor la ramena contre elle, et elle ne lutta pas, bien au contraire, glissant ses bras dans les reins du sportif pour rester proche de lui, et poser son visage contre son épaule. Elle sourit doucement à son aveu contre son cou, avant d’y déposer ses lèvres légèrement. « -Moi aussi j’avais besoin de te voir. » avoua-t-elle en réponse en le serrant un peu plus fort spontanément, dévoilant ainsi les raisons de sa présence au camping. Rien d’autre que le besoin de sa présence apaisante, de ses bras rassurants, de ses regards amoureux. De lui. La distance était difficile à encaisser ces derniers-temps, quand bien même elle prenait sur elle. Joey s’éloigna une nouvelle fois, ancrant son regard sombre dans celui du blond, prenant le temps de l’observer en silence, avant de glisser lentement ses doigts sur le visage de Connor avec douceur. « -Et toi, comment tu vas ? Les gars se remettent bien ? Je suis venue pour toi, mais tu sais que je peux vérifier leurs bandages si besoin. » lui dit-elle avec sérieux, cette fibre de médic qui vibrait en elle jamais bien loin.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3452
Sujet: Re: Are you gonna go my way   Sam 28 Nov 2020 - 14:43
Evidemment ! Bon, il y a bien mes innombrables maitresses également et toutes mes groupies, mais elles ont une file d'attente et je fais que sur rendez-vous avec elles ! plaisanta-t-elle doucement.

Il ne savait pas si c'était de bon ton. Alors qu'il serrait Joséphine contre lui, il savait que l'humeur n'était pas exactement au beau fixe. Il savait que chacun était impacté par ce qu'ils avaient vu et fait là-bas, à George. Il savait aussi que la résolution froide qu'il avait actuellement en tête, il était peut-être le seul à l'avoir parmi tous ces gens. C'était dans les mots d'Oliver, dans cette certitude froide avec laquelle il avait appelé les leaders opposés fous et charlatans. A ses yeux, ça n'était pas anodin. En fait, ça ne pouvait pas l'être. Il pinça les lèvres, conscient alors que l'équilibre fragile de Joey souffrait justement aujourd'hui de ce dont elle avait été témoin. Et qu'il fallait être prudent.

On attendait tous un résultat différent, assura-t-il fermement. On a pas encore toutes les réponses, on a juste gratter un peu la surface, il fallait être patient.

Connor était persuadé que ça n'était pas pour rien, ils n'étaient pas allés là-bas, n'avaient pas pris tout ce temps, pour s'en prendre à des gens qui étaient innocents de tout ce dont on les accusait. Ces photos ne venaient pas de nulle part et c'était justement parce qu'il croyait Joséphine et Selene, il croyait que Roza n'irait pas injustement contre un groupe, qu'il savait que ça n'était pas insensé. Sinon quoi, il aurait tout juste à devenir fou, à perdre la raison, à perdre ce qu'il lui restait de conscience. Un point qu'il n'était pas prêt à encaisser. De fait, cette obsession contre New Eden était nécessaire pour lui. Parce qu'il n'était ni un fou, ni un charlatan.

T'étais pas là durant l'auditoire mais, je te jure… Derrière les discours, y'avait vraiment quelque chose qui sonnait faux, fit-il. Je suis incapable de te dire quoi, je pense que t'apprendras ces choses avant moi, avec les personnes qui sont venues avec vous, ses doigts étreignirent ceux de Joey, et il posa sur elle un regard confiant : Je suis persuadé que c'est pas pour rien, souffla-t-il.

L'une de ses mains lâcha sa paume pour venir se poser contre sa joue. Il la passa dans ses cheveux, dégageant quelques mèches avant de s'approcher et de lui prendre - ou lui donner - un baiser. Fort. Pressant. Ce fut rapide évidemment, et davantage pour lui signifier qu'il était là, et que mieux que personne, il comprenait. Et qu'à sa manière peut-être, il faisait l'autruche oui.

Ouais, Alan et Kaz vont déjà beaucoup mieux, quant à Tony, il est parti voir sa copine pour faire sauter probablement ses points plus souvent, souffla-t-il. Me demande pas pourquoi, tu sais, le pouvoir de l'amour, elle fait probablement des bisous magiques, plaisanta Connor. Et à Nisqually, comment ça se passe ? Vous avez réussi à tous rentrer en entier ? S'enquit-il. Après une brève pause, il baissa les yeux. C'est surtout… Tu sais, psychologiquement, fit-il. Les gars ont plus de mal à comprendre, je sais pas s'ils tiendront la barre longtemps, ils sont plus aussi résolus que quand on est partis...



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2397
Sujet: Re: Are you gonna go my way   Sam 28 Nov 2020 - 19:54
Un résultat différent, c’était une certitude aux yeux de Joséphine qui ne s’imaginait pas en prenant la route pour George que les événements prendraient cette tournure-là. Enfin…elle savait bien qu’ils n’allaient pas en territoire conquis, et que leur présence serait perçue comme hostile, comme une menace, et elle s’était fait à l’idée qu’il y aurait des morts. Dans le camp de New Eden…mais dans le leur aussi. Pour autant, même dans les pires scénarios qu’elle s’était imaginée, et Dieu savait comme elle avait débordé d’imagination, elle, grenade en main, n’avait jamais été une option. Elle chassa ses pensées d’un battement de cils, hochant légèrement la tête en réponse aux paroles de Connor. « -S’ils sont si nombreux que les rumeurs le prétendent, je sais même pas si on peut vraiment dire qu’on a ne serait-ce qu’atteint la surface… » répliqua-t-elle à mi-voix, pessimiste au possible, quand bien même elle aurait préféré garder le ton de la conversation léger.

Son regard sombre s’attarda sur les deux chiens en train de jouer, manifestement heureux de se retrouver, une vision qui lui arracha un très léger sourire distrait, avec cette impression que, peu importe ce qu’il pouvait se passer, la vie continuait son cours, immanquablement. La pompier tourna une nouvelle fois les yeux vers Connor quand il reprit la parole, parlant de cette auditoire auquel elle n’avait assisté, occupée au dispensaire à soigner les nombreux blessés qui s’étaient réunis là. Avec l’envie, ou peut-être tout simplement le besoin de croire qu’ils n’avaient pas fait tout ça en vain, Joséphine hocha lentement la tête, tout en fermant brièvement les yeux, comme pour mieux imprégner les paroles du blond, qu’elle pourrait se répéter quand elle se retrouverait seule. « -On en apprendra sûrement plus dans les semaines qui viennent oui… » répondit-elle vaguement, en soupirant doucement. Des gens qui étaient venus avec eux…ou d’une quelconque réponse de la part de New Eden, directement. « -Je vais pas te mentir, tout ça me dépasse largement. Ce…fanatisme, leur refus à votre proposition de quitter l’avant-poste, leurs paroles…c’est… » commença-t-elle, sans parvenir à terminer sa phrase, secouant légèrement la tête de droite à gauche pour marquer son incompréhension. Enfin, il y avait les photos, bon sang, comment pouvait-on accepter de telles horreurs, ou faire semblant de ne pas les voir ?

La simple pensée des photographies morbides lui arracha un frisson, que Connor chassa d’un de ces gestes doux qui la faisait toujours fondre. Joséphine ferma les yeux, appréciant davantage le contact de ses doigts qui se perdaient dans ses cheveux, alors qu’il venait cueillir ses lèvres, pour un baiser qui ne dura pas assez longuement à son goût, mais qui eut le mérite de chasser, brièvement, l’ombre qui pesait sur son cœur. La pompier fut soulagée d’entendre que les gros bras blessés au cours de leur attaque allaient de mieux en mieux, une nouvelle, une bonne enfin, qui lui arracha un très léger sourire, accentué par les remarques de Connor sur les bisous magiques de la copine d’Antony. Salement blessé à l’abdomen, il avait eu une chance incroyable, ça, et les talents hors pair de Nolan, qui avait été d’une efficacité redoutable à George. « -Entiers, pas vraiment, mais…on a perdu personne en cours de route. Elrik a tenu le coup, c’était pour lui qu’on s’inquiétait le plus… » souffla-t-elle, se rappelant avec justesse le corps criblé de balles du viking, qui devait sans doute sa vie à Nolan, lui aussi. Ils étaient entiers oui, dans leurs corps pour la plupart d’entre eux, même si c’était sans doute leur tête qui souffrait le plus, et tout ce qui pouvait se passer à l’intérieur de celle-ci.

Des pensées qui firent étrangement écho aux nouvelles paroles de Connor, qui arracha un très léger froncement de sourcils à l’hispanique. Elle l’entraina vers la banquette pour qu’ils s’y installent, ils n’allaient pas rester debout éternellement, alors que la pompier songeait aux paroles de son amant. « -Plus de mal à comprendre quoi ? Pourquoi les Expendables se sont investis dans ce…combat ? » demanda-t-elle, pas sûre de comprendre exactement où le blond voulait en venir. Elle ne refusa pas une gratouille entre les oreilles Khan qui venait poser sa tête sur son genou, alors que Joey rivait son regard sur le sportif. « -Tes gars partagent pas ton avis, quand tu dis qu’on a pas fait tout ça pour rien ? Ils ont juste vu…un camp de paysans, de travailleurs de la terre, et rien d’autre ? » demanda-t-elle, sans aucun jugement cependant, sachant que parmi les Expendables qui s’étaient rendus jusqu’à George, certains avaient été méchamment blessés. Un état de fait qui pouvait sans doute peser lourd sur des convictions, quand sa vie avait été en jeu…et continuerait de l’être, tant que la situation restait autant incertaine. « -Eux aussi se demandent si on a vraiment été les gentils dans l’histoire ? » demanda-elle en cherchant son regard après avoir pincé doucement ses lèvres, ayant marqué une légère hésitation avant de prononcer ces mots, qu’elle avait eu l’occasion d’entendre durant ce long trajet de retour, qui avait semblé durer une éternité.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3452
Sujet: Re: Are you gonna go my way   Sam 28 Nov 2020 - 21:51
Connor hocha la tête. Si elle se sentait dépassée, elle n'imaginait pas à quel point lui était paumé en réalité. S'il donnait l'impression de tenir le cap, droit vers des résolutions tranchées, s'il savait que le moindre doute visible causerait leur perte à tous, Connor n'était pas aussi confiant qu'il en donnait l'impression. Pourtant, retourner sa veste n'était absolument pas dans ses plans, et il ne s'en cacherait pas. Néanmoins, c'était encore laborieux pour lui, d'autant plus d'avoir la responsabilité de vie sur les épaules. Mais Joséphine n'était pas mieux lotie : être au front à devoir sauver des vies inlassablement, il fallait pouvoir porter ça sur ses épaules.

Ouais, y'a très probablement des enjeux qu'on est pas capable de comprendre - encore. Il se passa la main dans les cheveux, une vive démangeaison le prenant sur le crâne. P't'être que ça viendra, p't'être qu'on découvrira d'autres choses, mais faut pas arrêter de creuser pour autant, certifia-t-il en esquissant un sourire qui se voulait confiant. J'suis toujours intimement persuadé qu'on peut pas les laisser être en terrain conquis ici, et je changerais pas d'avis là-dessus, de toute façon.

Seattle n'était pas une terre vierge à prendre pour le premier colon venu. Ils avaient donné ça avec les Remnants, à la manière forte. Il donnerait le change encore avec les New Eden, même si ceux-ci venaient avec de beaux compliments et de gentils arguments. Finalement, le poignard enfoncé lentement entre les côtes étaient aussi destructeurs que celui qu'on plantait d'un coup sec. Il connaissait les dégâts.

Tu as vu les photos, pas moi, fit-il. Elles peuvent pas venir de nulle part et on a eu aucune réponse à ce sujet de la part des civils sur place, ajouta-t-il, analysant toujours tout ça à pleine vitesse. Je crois pas que ça soit anodin, sinon, pourquoi s'obstinait à éviter le sujet ?

Il l'embrassa doucement, tâchant de profiter de cet instant comme il le pouvait. Mais ce dernier se trouvait néanmoins parasité par ses doutes, au pire moment. Il aurait aimé pouvoir chasser ses pensées les plus sombres sans pouvoir le faire pour autant, c'était terriblement frustrant pour lui. Il y aurait-il un jour un souvenir heureux qui ne serait pas teinté du malheur, comme une affreuse tâche rouge sur une robe trop blanche ? Il pinça les lèvres. Troublé, frustré.

Ouais, certains se demandent s'ils sont pas du mauvais côté de l'histoire, tu vois ? S'enquit-il doucement. Si on est pas les méchants, finalement, et lui aussi s'était brièvement posé la question. Je suis pas assez con pour croire que le monde est noir ou blanc, et qu'il y a les gentils d'un côté et les vilains moches de l'autre, ajouta-t-il rapidement. Tout est toujours plus compliqué, évidemment...

Tout comme tout ne pouvait pas être à jeter chez les Remnants, tout n'était pas magnifique chez The Haven. Par principe, tout était perfectible, parce que c'était créé par des humains.

Mais je sais que ça a mis un sale coup au moral de Bruce, notamment, souffla-t-il. D'avoir vu son ami s'effondrer ainsi, ça l'avait sérieusement remué. Et je suis pas sûr d'avoir les bons mots pour le rassurer, souffla-t-il finalement en haussant les épaules.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Are you gonna go my way   
Revenir en haut Aller en bas  
- Are you gonna go my way -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: