The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Soldes Converse : -50% de réduction sur une sélection d’articles
Voir le deal

Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 476
Sujet: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Ven 27 Nov 2020 - 12:09
« J'vais chercher du bois ! »
Et ce n'est pas seulement une excuse, non ! Elle compte bien ramener de quoi chauffer le tipi et leur garantir une nuit bien douillette. Ses pensées s'envolent un instant vers Joachim. Le pauvre... Forcé de dormir dehors ! Duncan ne plaisante pas ! C'est pour cette raison que Kaya s'acharne à l'éviter aussitôt qu'elle voit son imposante silhouette débarquer dans son champ de vision. Les réprimandes de Nima sont nécessaires. Pas besoin d'attraper un rhum en prime !

Après avoir gratifié Frances et sa mère d'un petit sourire, d'un signe de la main et d'un « Paniquez pas ! J'vais pas fuguer ! » de circonstance, la voici sur le chemin de la réserve de bois. La morsure du froid réveille les picotements de sa plaie au bras, qu'elle frotte avec acharnement contre sa cuisse. On lui a dit qu'il ne fallait pas faire ça ! Ruben le premier ! Mais dans la nature, quand un membre gêne un animal, ce dernier a tendance à se le ronger pour s'en débarrasser. Donc de ce point de vue, on peut dire qu'elle fait preuve d'une certaine retenue.

Et puis en passant non loin de chez l'élu de son coeur et après avoir été prélevé quelques bûches dans le stock, Kaya distingue sa silhouette à travers la fenêtre. Et hop ! La voici à moitié accroupie pour pouvoir observer le spectacle. Il devient de plus en plus beau chaque jour. Et franchement, il l'a vraiment impressionnée au cours de l'opération à George. Il parle bien ! C'est un leader, c'est évident ! Et un jour, elle aimerait qu'il puisse commander à la tribu de Fort Nisqually. Leur tribu !

L'adolescente s'abandonne à ses espoirs et à son observation. Tant et si bien qu'elle n'entend pas tout de suite ces bruits de pas qui s'approchent. Et lorsque c'est le cas, surprise, elle lâche le bois pour extirper son tomahawk, le lever et se retourner vivement. Et là, elle se retrouve face à ce qui semble être une fille d'à peu près son âge. Une fille d'à peu près son âge inconnue au bataillon. « Heu... salut ? » Elle a le droit d'être là ? Son regard glisse en direction des barricades et des gardes qui l'arpentent. Oui, logiquement, elle n'est pas une espèce d'infiltrée. « J'étais en train de... tu sais... » Oh et puis pourquoi elle se justifie ? Elle a quand même le droit d'espionner des gens, non ? « D'abord t'es qui, toi, en fait ? » On va commencer par le commencement, non ? Comme il se doit !


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 119
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Ven 27 Nov 2020 - 14:43
Ça fait… bizarre, de voir tous ces gens. Isalín s’est à peine habituée au fort alors qu’il était à 50% dépeuplé que les troupes sont revenus. Pour les autres, c’était le soulagement, les embrassades et les récits ; tantôt moroses, tantôt enflammés. Pour elle ? C’était une avalanche de nouvelles têtes et un capharnaüm de voix inconnues. Retour à la case départ donc : se faire petite, se rendre utile, rentrer dormir là où on lui a dit de s’installer. Oh elle a pu voir le « conseil » du coup, ils lui ont certifié qu’elle peut rester mais… son univers se résume toujours à son sac-à-dos usé. Si on lui demande, elle dira que c’est pour être toujours prête en cas de problème. En réalité, c’est parce qu’elle a du mal à s’intégrer, tout simplement. Endosser le rôle de l’éternelle déracinée est plus facile que d’avoir le courage de déballer ses affaires et donner sa chance à ces gens.

Ce soir, c’est à cause de la densité de personnes qui peuplent le dortoir qu’elle a décidé d’aller prendre l’air. L’islandaise préfèrent aller se coucher quand les autres sont déjà sous leurs draps, ça lui évitent… la fraternité, les plaisanteries, les tapes dans le dos, les conversations auxquelles elle ne veut pas participer. Ses colocataires sont tous plus âgés qu’elle et elle a la sensation qu’ils ne la comprendraient pas de toute façon.

Jean et pull effiloché, sac sur le dos, Isalín se déplace un peu au radar, perdue dans ses pensées. Elle apprécie le froid qui revient, encore très doux pour elle. Surtout, il annonce l’hiver et… peut-être des gelés suffisante pour figer le lac dont lui a parlé Tomas ? En secret, elle l’espère. Déjà, l’adolescente s’imagine trouver une paire de patins à sa taille et aller glisser pendant des heures… elle n’en a pas eu l’occasion depuis cinq ans. Ce qu’elle devait avoir perdu…

- Wow !

Elle sursaute en se retrouvant face à une jeune fille brandissant une… hachette indienne ? Elle ne l’avait pas vue ! L’instinct de survie l’a poussée à faire un bond en arrière et à s’immobiliser. La patineuse fronce les sourcils, détaillent la brunette qui n’a pas l’air tellement plus vieille qu’elle et oh… ses yeux de jade viennent se son poser sur son bras - ou plutôt, l’absence de son bras. La pauvre… ce constat coupe le souffle à Isalín qui ne sait plus quoi dire et se retrouve devancée dans les interrogations.

- Et toi, t’es qui ? Rétorque-t-elle avec impertinence alors que son interlocutrice est certainement plus légitime sur le sujet, et tu…, elle cherche à voir ce que l’autre était en train de faire, tu matais quelqu’un ?

Un demi-sourire espiègle fleurit sur ses lèvres charnues. Ce serait bizarre non ? Qu’elle espionne quelqu’un. Mais en même temps… ça a aussi un côté un peu excitant ! Et un peu secret aussi, n’est-ce pas ?


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 476
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Mar 1 Déc 2020 - 13:38
« Kaya ! Kaya Brown ! »
Elle aurait pu s'amuser au jeu de celle qui a posé la question la première, arguer qu'elle ne se présentera que lorsque l'autre en aura précédemment fait de même. Mais l'idée est avant tout de distraire cette fille et de l'éloigner de l'interrogation qui doit forcément lui brûler les lèvres. « La fille de Nihima ? » Sa mère, cette guerrière, tout le monde la connait. Voilà qui devrait aider son interlocutrice à situer davantage son identité.

Kaya se rend alors compte qu'elle a toujours son arme levée et, gênée, se hâte de la reglisser à sa ceinture. « Désolée pour ça ! » s'excuse-t-elle sur le ton de la gène. « J'ai été surprise et... bref, tu vois l'idée ! » Pas besoin de lui faire un dessin. Cette réaction était saine et aurait pu être salvatrice pour peu qu'un coyote ou une personne mal intentionnée se trouve à la place de cette adolescente. Cela dit la lakota n'oublie pas non plus que cette fille est inconnue au bataillon et qu'elle pourrait tout de même représenter une menace.

Et c'est bien le cas puisqu'elle a rapidement compris qu'elle était en train d'observer quelqu'un. Et vu la façon dont elle l'interroge sur cette drôle d'activité, on dirait bien que l'inconnue a l'air amusée par cette perspective. Parce qu'elle pourrait obtenir un moyen de pression sur elle ? Kaya s'attarde un instant sur le sourire qui naît sur le coin des lèvres de l'adolescente. « C'est que... » Comment est-elle sensée justifier ce genre de chose ? D'un point de vue moral elle est clairement en tort. Mais d'un point de vue plus pragmatique Ruben est son futur mari et donc, on ne peut pas vraiment violer l'intimité d'une personne avec qui l'on est sensée passer le reste de sa vie. Non ?

« Disons plutôt que je m'assurais qu'une personne à qui je tiens ne s'trouve pas en fâcheuse posture... » résume-t-elle. Non, elle ne compte pas avouer qu'elle souhaitait voir une belle paire de fesses. Elle se ferait passer pour une perverse. Ce qu'elle n'est pas, contrairement aux apparences. « Tu vois le gars là-bas ? » reprend-t-elle en désignant de son doigt la fenêtre et l'ombre de Ruben qui s'y détache toujours. « C'est mon copain ! Lui et moi - et aussi un autre pote - on a fugué il y a quelques temps et on va dire qu'à notre retour, on s'est fait un peu sonner les cloches tu comprends ? » Jusque-là, il n'y a rien de bien sorcier. « Sa tutrice c'est sa tante, Andrea ! Et comme elle est un peu... violente, je m'assurais juste qu'il est bien traité lorsqu'il se trouve chez lui. En gros, quoi ! » Là, c'est sûr, elle vient de transformer un pur acte de voyeurisme en une action noble. Pour le coup Kaya est plutôt fière d'elle...

« Et en parlant fugue j'imagine que t'as dû arriver pendant notre absence ? » reprend-t-elle, cherchant à enterrer définitivement ce sujet un brin gênant. Voilà qui expliquerait pourquoi cette fille est inconnue au bataillon. Entre la quarantaine à leur retour de fugue, les punitions qui en ont découlé et l'opération à George alors il faut bien dire que les Goonies n'ont pas vraiment eut l'opportunité de se mettre à la page. « J'ai l'droit d'connaître ton prénom maintenant ou tu préfères jouer la fille mystérieuse encore quelques minutes ? » Et comme pour l'inciter à lui faire confiance et à ne pas faire de la rétention d'information, l'adolescente tend sa main dans sa direction. Une bonne poignée de mains, n'est-ce pas le genre de chose qui met en confiance ?


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 119
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Mer 2 Déc 2020 - 22:14
A demi-courbée, comme pour se donner l’illusion d’être moins visible Isalín regarde dans la direction indiquée par sa cadette et voit effectivement un jeune garçon. Son copain donc ? Ses yeux s’écarquillent ensuite, sa bouche s’ouvre rond. Ce n’est pas tellement la fugue qui l’interpelle, c’est ce que Kaya raconte sur Andrea. Car cette Andrea, l’adolescente l’a rencontrée très récemment et… elle ne lui a pas fait l’effet d’être un tirant.

- Wow, euh… ok, murmure-t-elle.

Elle ne sait pas quoi dire mais, instinctivement, elle croit la brunette. Pourquoi lui mentirait-elle ? Et puis… il y a ce réflexe grégaire naturel : les jeunes de son âge sont rares. Par défaut, l’islandaise se sent proche de son interlocutrice. La curiosité enfantine d’une part, le feu de l’adolescence de l’autre, Isalín se sent presque comme… une part de l’histoire déjà ! Protéger le copain, éviter la tutrice tyrannique ; de quoi épicer le quotidien ! Putain de monde… les adultes sont vraiment trop cons des fois.

- O-ouais euh… c’est ça…, la jeune fille est un peu prise de court par le changement de sujet, Isalín. J’m’appelle Isalín. Je suis arrivée y’a… quelques semaines… on m’a trouvée plutôt.

Elle fait la moue, se mordille l’intérieur de la joue et se passe une main dans les cheveux. Un instant, ses yeux bleus détaillent sa cadette. Elle est intriguante, y’a pas d’autre mot. Un bras en main, mais elle en jette quand même. Et puis si elle a fugué, elle sait aussi comme ça se passe dehors, c’est pas une privilégiée ou une fragile. Un blanc passe, un peu embarrassé, et l’adolescente demande finalement :

- On peut rien faire pour ton copain ? J’veux dire… c’est pas possible d’empêcher sa tante de vivre avec lui ou… quelque chose comme ça ?

Il doit bien avoir une solution, non ? Cette communauté est pleine de gens, ils sont aveugles ou quoi ? Ou bien ils s’en fichent ? Tomas lui a garanti qu’ils ne sont pas les méchants de l’histoire mais… il lui a peut-être menti. Peut-être qu’ils sont tous comme cette Andrea. Ça expliquerait la fugue ! Il allait falloir qu’elle enquête là-dessus…


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 476
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Jeu 3 Déc 2020 - 1:26
« On t'a... trouvée ? »
Si l'attention de Kaya était jusque-là partagée entre cette fille et la silhouette de Ruben qui se dessine encore partiellement à travers la fenêtre, l'inconnue parvient à capter tout son intérêt. « Ca, ça mérite une bonne explication j'ai l'impression ! » Mais son interlocutrice n'a pas l'air particulièrement loquace. Le signe d'un traumatisme ou d'une méfiance plus ou moins légitime, peut-être ? « Enfin si ça te dit d'en parler, hein ! » Elle n'entend pas non plus la forcer. D'autant plus qu'elle ne sait rien de son histoire et que si la lakota peut-être incisive, elle n'est pas pour autant intrusive.

Elle suppose d'ailleurs que l'autre n'a pas vraiment l'impression d'évoquer le sujet de suite. Et en fait elle s'intéresse même au sort de Ruben. Si une pointe de jalousie vient titiller l'adolescente, elle trouve l'intention louable. Kaya se retourne et observe la fenêtre d'un air un peu ennuyé. Elle aurait pu trouver une meilleure excuse. Mais si elle avoue maintenant qu'elle a un peu exagéré le trait d'Andrea, elle risque de se faire passer pour une menteuse. Et puisque l'entourage de son âge est presque exclusivement composé de garçons, elle ne sait pas trop si elle peut se permettre ce luxe. « Oh, tu sais... » Comment se sortir de là ? « Au fond il l'aime bien, sa tante ! C'est... compliqué ! » Et elle, elle est dans la merde !

Un instant de silence s'installe et la lakota opte alors pour une autre approche. « C'est un peu comme les gens qui sont en immersion dans un milieu sauvage, tu vois ? Ils peuvent observer mais n'ont pas le droit de bouleverser l'équilibre de la faune ! » Du moins était-ce le cas auparavant. Ayant toujours été proche de la nature, Kaya en connaît un rayon sur le sujet. « Ben là, nous, on est deux observatrices en reportage ! Et Ruben et sa tante sont...la faune ! » Mouais... Elle aurait pu trouver mieux quand même !

« Tu fais quoi, là, tout de suite, Isa' ? T'as un peu de temps devant toi ? » Difficile d'imaginer l'emploi du temps d'une personne dont on ne sait rien. En revanche elle estime qu'il vaudrait mieux qu'elles dégagent avant de se faire repérer par l'afro-américain et sa supposée tante maléfique. « T'as déjà vu l'intérieur d'un tipi ? » Nima ayant bien insisté sur son désir de la voir s'intégrer, elle n'aura probablement rien contre l'idée qu'une fille de son âge vienne à la maison. « Un thé, ça te tente ? » Ou peut-être autre chose ?


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 119
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Jeu 3 Déc 2020 - 21:05
- Oh… y’a rien de spécial à raconter en fait, rétorqua Isalín.

Ce n’était pas complètement faux : des gens de Nisqually, sur le territoire de leur avant-poste de Kent, avait trouvé une gamine essoufflée et en larmes. Ça se résumait à ça. Par ailleurs, elle n’avait pas spécialement envie de parler de Lenny maintenant et… Kaya lui avait probablement dit ça par politesse. Cette dernière revenait d’ailleurs sur sa description de la relation entre son copain et sa tante. L’aînée du duo haussa les sourcils avec une moue sceptique.

- Euh… donc… ok… je suppose.

Ce n’était pas ok du tout, ça se voyait sur son visage. Mais sa cadette sut la faire changer d’expression en lui proposant de voir son tipi. Enfin, l’intérieur parce qu’effectivement, en se baladant sur le camp depuis un mois, l’adolescente l’avait vue ; elle n’avait simplement jamais eu l’audace d’y pénétrer. L’islandaise se dérida donc un peu, un sourire fendit même son visage constellé.

- Carrément ! J’savais pas qu’c’était toi qui vivait dedans. Du coup t’es genre… une indienne ? Demanda-t-elle avec une fraîche maladresse.

Un autre sujet qu’elle connaissait peu, mais elle avait beaucoup vu d’indiens dans des BDs, des films et des dessins animés. Ils avaient des plumes sur la tête, vénéraient les animaux, fumaient de drôles de bâtons et disaient des trucs comme « Squaw, va ramasser bois ». Cette citation-là, elle venait de Peter Pan. Ses références n’étaient pas allées beaucoup plus loin, ça date d’avant les monstres.

- Et donc…, la jeune fille relança le sujet tout en emboîtant le pas à sa cadette, y’a vraiment rien à faire pour Ruben ? Je veux dire… un adulte qui peut parler à sa tante ? Ça paraissait insensée ? Elle ne savait plus, alors un soupir lui échappa, laisse tomber, c’est pas mes affaires.

Isalín se sentit idiote et heureusement que la nuit permettait de ne pas voir qu’elle rougissait. Pourquoi se préoccupait-elle de ce mec ? Kaya devait mieux savoir qu’elle quoi faire pour son mec ! C’était juste… peut-être son subconscient qui la travaillait. Elle n’avait pas pu sauver son copain, mais elle pouvait peut-être faire quelque chose pour celui d’une autre ? Hum… non, c’était tordu.

- Pourquoi vous aviez fugué alors ?


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 476
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   Ven 4 Déc 2020 - 0:24
« Les histoires n'ont pas toujours besoin d'être spéciales pour être intéressantes... »
Kaya lui fait simplement remarquer ce détail. Au final ce sont surtout les individus qui rendent un parcours intéressant, pas forcément les événements qui viennent s'ériger en obstacles sur son chemin. Mais puisque cette fille n'a guère envie de s'étaler sur le sujet alors elle n'insiste pas davantage. Tout comme elle fait semblant de ne pas avoir remarqué l'air sceptique de l'intéressée lorsqu'il est question de Ruben, Andrea et de la vie privée des animaux. Autant ne pas trop s'attarder là-dessus...

Et ça tombe sacrément bien parce que sa proposition semble pour la première fois réellement ravir Isa depuis le début de cette conversation. Kaya est même gratifiée d'un sourire auquel elle répond de la même manière. « Une amérindienne, oui. Une lakota plus précisément. Ou une sioux, si tu préfères. » corrige-t-elle machinalement. « Une indienne c'est une fille d'Inde ! On confond souvent ! » Mais elle lui confirme effectivement qu'elle habite dans le tipi avec sa mère et Frances. « J'suis native par ma mère et américaine par mon père. Une sorte... d'hybride, si on veut ! » Même si la comparaison lui semble un brin étrange présentée de cette manière.

L'adolescente écarte les peaux qui protège l'entrée de la demeure et invite ainsi Isa à y pénétrer. Elles sont seules. Visiblement Nima et Frances ne sont pas encore rentrée de leur partie de chasse. « Tu sais raviver un feu ? » questionne-t-elle, lui présentant le foyer et les cendres qui trônent au centre du tipi. Quant à elle, elle s'affaire à récupérer le nécessaire pour préparer un bon thé chaud. Ce ne sera d'ailleurs pas du luxe. « Le prend pas mal mais... Ouais, c'est pas tes affaires ! » La lakota lui décoche pourtant un regard désolé dans la foulée. Elle ne sait pas grand chose de cette fille. Et elle ne tient pas particulièrement à parler de Ruben avec elle. Même si sa curiosité, dans le fond, est bien légitime.

Aussi est-elle ravie lorsque Isa' évoque la fameuse fugue. « Oh, tu es au courant ? » s'étonne-t-elle, revenant vers elle avec la casserole remplie de neige pour, en cas de besoin, l'aider avec le feu. « Officiellement ? C'est parce qu'on voulait prouver aux autres qu'on était capables de s'débrouiller seuls et qu'on pouvait s'montrer utiles au groupe. Tu vois, ils ont un peu tendance à nous surprotéger, à nous considérer comme des gamins ! » La lakota hausse les épaules et se pince les lèvres. « Officieusement c'est parce qu'on en avait besoin ! Pour s'prouver des trucs ou juste parce qu'ici, on étouffe parfois un peu ! » Elle tourne le regard en direction de son invitée. Est-ce qu'elle comprend ce que Joachim, Ruben et elle ont pu ressentir alors qu'elle vient tout juste d'arriver. « Ca doit t'sembler un peu étrange, j'imagine ? » Elle vient d'arriver alors elle doit sacrément apprécier la protection offerte par les murailles et la perspective de ne plus avoir besoin de retourner à l'extérieur avant un bon moment.

« Et toi ? Tu viens d'où alors ? T'es plutôt mystérieuse dans ton genre ! Un peu... sombre, tu vois ? » Ce qui ne fait d'ailleurs qu'amplifier la curiosité de Kaya à son sujet. Et puis surprenant encore une fois ce qui lui semble être un regard posé en direction de son bras, l'adolescente se fend d'un petit sourire. « J'ai été mordue ! Frances m'a amputée presque immédiatement et du coup, j'suis encore vivante ! » explique-t-elle, décidant d'anticiper une éventuelle question. « Et j'suis bien contente ! » ajoute-t-elle, petit clin d'oeil à l'appui. Elle espère que l'autre comprendra qu'elle n'a pas à se sentir gênée en sa présence et peut-être ainsi l'encourager à lui parler librement de ses origines ou de son passé. Car après tout un bon thé autours d'un feu est propice au récit d'une bonne histoire, non ?


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé   
Revenir en haut Aller en bas  
- Première règle du Fight Club : tu touches pas à Ruben ! èé -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: