The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Poids plume deviendra lourd
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Jeu 3 Déc 2020 - 20:40
Mal nageait dans le bonheur. Elle avait réussi à démonter puis remonter le fusil sans faute. Le Maître avait tiré une rafale épouvantablement bruyante avant de la féliciter avec une moue approbatrice; elle n'avait pas besoin de plus pour savoir qu'elle avait bien mémoriser la leçon. Et puis les bidasses n'étaient pas des extrovertis au niveau des compliments de toutes façons.
Elle savait déjà qu'une fois arrivée chez Eve elle réviserait ses notes jusqu'à les savoir par cœur afin de ne pas perdre de temps. Elle avait tellement hâte d'aller travailler à l'armurerie !

Il était maintenant question du joujou ou plutôt du bébé de Logan. Ce n'était pas une mitraillette mais un fusil qui pouvait selon l'usage être d'assaut ou de précision et c'est ce dernier point qui intéressait le plus la jeune fille d'autant qu'utilisé ainsi on le posait sur trépied; plus de souci de poids !
Malheureusement cette fois-ci elle fut déçue dans son attente. Ils ne verraient pas le fonctionnement de cette arme aujourd'hui ni même demain puis qu'apparemment il n'était pas encore de son niveau.
Qu'importe, elle ferait tout son possible pour arriver très vite à la phase « terminal des jeux vidéos ».

Oui je vois
, répondit-elle un peu à contre cœur mais le militaire avait raison, le programme était déjà bien chargé.
Mais quand je serai sentinelle ce sera avec celui-là que je voudrais travailler pour dégommer les ennemis. Même en prenant 10kg je ne serais certainement jamais assez forte pour l'utiliser en fusil d'assaut donc je voudrais apprendre le tir de précision.
Mal ne le lui dit pas mais dans son esprit, suffisamment jeune pour se bercer encore d'illusions, elle voulait devenir tireur d'élite. Pas plus, pas moins !

Et justement, le Maître proposait de s'exercer au tir. Elle choisit le Colt M1911 puisqu'elle l'avait déjà eu en main et qu'il ne s'enrayait pas et regarda les cibles.
Elle n'avait tirer qu'une fois dans sa vie. Deux pour être plus précis.
C'était dans le banlieue de Detroit. Un ami qu'elle avait accompagné avait retrouvé sa femme pendue à une corde dans la cave de sa maison, transformée en rôdeur. Il avait beau être un tireur hors paire, il avait été incapable de lever son arme sur sa bien aimée et avait tendu le pistolet à la jeune fille afin qu'elle le fasse.
Le premier coup était parti dans le mur mais le deuxième avait touché le front. La chance du débutant en fait.

Mal s'installa devant la cible seulement éloignée de cinq mètres, arma, visa et tira.
Elle ne s'attendait pas à une telle force de recul. Son bras partit complètement de travers tandis qu'elle faisait trois pas en arrière. La balle se perdit dans le paysage...
Un peu vexée, elle recommença l'opération en se concentrant et en raidissant son corps au maximum afin de réduire l'impact. Malheureusement, là encore son bras bougea et la balle vint se loger en bas de la cible. C'était touché, certes, mais c'était un bien piètre résultat.
Décontenancée, elle se tourna vers Logan et demanda:
y a un truc pour éviter ça ?
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1323
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Ven 4 Déc 2020 - 9:44
C’est parti pour la séance de tirs. L’AK et le G28 dans chaque main, je vais me placer aux côtés de Mallowe. Ces armes, je les connais par cœur. Ce sont comme des extensions de mes propres bras. Et aujourd’hui, c’est pas moi qu’on entraîne, c’est la jeune Mallowe aux yeux d’tigresse ! Elle en veut, et elle à les crocs ! J’adore !

Du coup, je pose mes fusils, et les place contre un rebord. Et je regarde Mallowe. Je m’y attendais, sa position est très mauvaise, ses placements inexistants, son expérience fin nulle, et sa visée… Absente. Mais c’était le but de la manœuvre. Combien de fois nos instructeurs, chez les SEALs, nous laissaient faire des conneries monumentales avant de nous donner la bonne marche à suivre ? Remarquez, on n’apprend jamais mieux qu’en s’faisant rétamer ! Et pour chaque erreur, c’était 30 pompes, 50 abdos, et 2 kilomètres de course ! Et la course, c’était en uniforme trempé de la tête au pied. J’déteste courir les rangers pleines de flotte, j’vous jure.

Mais elle a une attitude excellente. Elle essaie de contrer ses défauts immédiatement après le premier tir, mais c’est évidemment pas suffisant. Alors, comme ce n’est pas suffisant, qu’est-ce qu’elle fait ? Elle vient voir l’instructeur. Elle a tout compris c’te gosse ! Et ça m’fait écho à sa demande d’être sentinelle et d’utiliser le G28 en mode sniper. Elle aura encore des efforts à faire, et du chemin à parcourir. Parce qu’être sentinelle, c’est pas que foutre un fusil sur trépieds et attendre qu’un salopard pointe sa tête pour le dégommer. M’enfin, chaque chose en son temps.

Du coup, elle vient me poser une question. Très bonne initiative, et très bon comportement. J’sens qu’elle va être mon nouveau poulain ! J’l’aime bien ! Et j’vais l’aider.

Je me place donc à sa droite. Elle, elle est face à la cible, et moi, je suis face à son profil droit. De ma main droite, je monte ses deux mains qui portent le M1911. D’mes doigts, j’l’aide à placer le bout de la crosse dans la paume de sa main faible, et à enroule sa main prédominante tout autour de la crosse, l’index sur la détente. Voilà ! Ensuite, je m’attaque à ses coudes. Plaçant ma main au niveau de l’articulation, je lui indique de fléchir légèrement. Les épaules ensuite. Même manipulation, je lui indique de placer ses épaules légèrement en avant, puis de fléchir les genoux, et de se placer avec un pied en avant. Maintenant qu’elle a une position adéquat, je lui montre.

Prenant un glock, je me place à côté d’elle. Pistolet dans les mains, bras fléchis, épaules avancées légèrement, genoux fléchis, pied gauche en avant, pied droit en arrière, je lui montre comment faire. Détonation après détonation, mes balles finissent dans les cibles. Seule la cible à 50 mètres est épargnée, pour l’instant.
- Réessaie.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Sam 5 Déc 2020 - 18:36
Mal sentit que le Maître appréciait sa motivation et sa concentration. Cela la boosta encore plus à faire du mieux possible.
Au NML, personne ne croyait en elle ni en ses capacités, ici c'était tout le contraire et même si c'était très différent, elle se retrouvait un peu dans la même ambiance qu'à l'arène.

Une fois passés les deux coups foireux, Logan se mit à côté d'elle afin de corriger sa posture. Effectivement, elle n'y était pas du tout avec son corps droit et raide comme un manche à balai !
Cette nouvelle position fit écho en elle. Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt ? Au krav maga aussi il y avait des placements du corps en fonction de comment on voulait battre l'adversaire et là c'était pareil: genoux à demi fléchis, épaules un peu en avant et surtout coudes à demi pliés et avant-bras plaqués au corps. Combien de fois le senseï lui avait dit: « plaque toi le plus possible contre l'ennemi afin de faire corps avec lui. C'est grâce à cette proximité que tu l'auras, pas autrement. ».
Là, elle devait faire corps avec son arme. Le flingue et elle ne devait plus faire qu'un seul et même individu. Elle avait compris. Mentalement elle raisonna comme si le pistolet était le bout de ses deux mains, fixa la cible, se donna comme objectif d'atteindre le cœur... Mais toucha au ventre. C'était mieux mais ce n'était pas top.
Elle recommença en se concentrant au maximum. La balle se logea dans l'épaule cette fois, elle se rapprochait du but.

Elle se décontracta quelques instants car le poids de l'arme et les tirs lui faisaient mal aux omoplates et dans les bras mais quand son corps devint à nouveau plus détendu elle recommença en visant la tête cette fois et fit presque mouche: dans le cou.
Assez contente du résultat, elle se tourna vers l'instructeur afin de recueillir d'autres informations sur la précision du tir.
Comment puis-je affiner ce résultat ? Demanda t-elle, en m'exerçant tous les jours ou est-ce qu'il y a un trucs ou deux à savoir pour mieux y arriver ?
D'autant qu'elle n'avait tenté que la cible à 5 mètres de distance, ce qui était très proche et devait être très facile au final.
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1323
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Dim 6 Déc 2020 - 16:40
Elle a d’la vaillance et de l’agressivité à revendre cette petiote. Ça s’voit. Ça s’sent. Rien à foutre qu’elle soit un poids plume, ou qu’elle soit une gosse, ou qu’elle soit novice. J’aime bien c’te lueur qu’elle a dans ses yeux. J’ai l’impression qu’si elle le pouvait, elle sauterait à la gorge du premier enfant de salop qui se présenterait, et qu’elle lui arracherait la pomme d’Adam avec ses dents. J’dois la surveiller quand même. Elle est encore frêle, et même si elle semble reconnaître mon autorité, et s’y plier, j’pense qu’elle s’rait capable d’m’envoyer m’faire foutre, et p’t’être même d’m’envoyer m’faire chier.

Du coup, je la regarde faire, après avoir corrigé ses positions et sa façon de faire de tout à l’heure. J’lui ai montré aussi, en faisant feu à mon tour. J’pense pas qu’elle irait jusqu’à me coller une balle, mais j’sais pas… J’ai l’impression qu’elle se cherche suffisamment pour pouvoir me foutre une tarte, juste pour voir si elle en est capable ou pas. Bref, au pire, ce s’ra pas la première mandale que j’me prendrais dans la gueule, ni la dernière.

Elle fait feu encore, et cette fois, c’est nettement mieux. Y’a encore des progrès à faire, mais déjà, les balles arrivent dans la cible, et en des zones beaucoup plus létales. Pour un humain en tout cas, pas pour un rôdeur. Mais, c’est d’jà ça ! Et, comme tout à l’heure, elle revient à la charge, avec des questions pertinentes. P’tain, j’l’aime bien c’te p’tiote ! Ouaip !
- Y’a qu’la pratique, principalement. Faut qu’tu t’habitue au comport’ment d’tes articulations face aux tirs, et à c’lui d’tes armes. Et faut aussi qu’tu t’habitue à tes positionn’ments, mais t’inquiète. La pratique, c’tout c’qui t’manque !

D’un signe, je lui indique de venir vers moi. Je tire la table de tout à l’heure, en bois. Et je la ramène jusqu’à la ligne du stand de tir. Placé derrière, sur une chaise, je prépare le G28. D’un geste maîtrisé, je tire la culasse vers l’arrière, et vérifie que celle-ci est vide. Une fois fait, je charge le chargeur de précision à 10 coups, et arme à nouveau la culasse, poussant du pouce ce petit levier qui sert de sécurité, afin d’éviter de blesser qui que ce soit. Plaçant le trépied, je m’installe. La crosse repose contre mon épaule droite, alors que ma main prend la poignée, et que mon index se place sur la gâchette. Mon bras gauche, lui, se croise devant moi, alors que ma main gauche, vient renforcer la prise de la crosse sur mon épaule. Ensuite, la visée. Mon œil se place dans la lunette de visée à grossissement, et je vise la tête de la cible à 50 mètres. J’expire lentement, et une fois mon expiration terminée… Je tire. La détonation est autrement plus puissante que celle de l’AK47… Et la cible est touchée. Je me relève alors, et indique à Mallowe de prendre place, tout en me plaçant derrière. Si j’en crois mon expérience, même avec un trépied, elle risque de voler en arrière.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Mar 8 Déc 2020 - 19:22
A présent, Mal se sentait bien avec ce type et n'éprouvait même pas une once de paranoïa à son égard. Lui comme elle étaient concentrés sur leur travail, elle en apprentissage, lui avec l'oeil soucieux et aguerri du formateur qui veut le meilleur pour son élève.

En y réfléchissant bien, il n'avait rien à voir avec les bidasses de Detroit, cruels, agressifs, autoritaires et surtout méprisants. Lui l'était peut-être mais pour les ennemis seulement, certainement pas pour le peuple désarmé ou alors elle se trompait sur sa personne.
La jeune fille n'était pas fine psychologue au point de deviner ce qui pouvait se cacher dans les tréfonds d'un esprit mais elle était tranquille. Si Logan s'avérait finalement être un salopard avec elle, elle le casserait, d'une manière ou d'une autre et si son poids menu l'en empêcherait aujourd'hui, elle remettrait le problème à plus tard car elle était rancunière à ce niveau là, sans états d'âme et sans morale.
C'était d'ailleurs ce qu'on lui avait appris au krav: tous les coups sont permis, il n'y a pas de règle.
Ce sport de combat n'était ni plus ni moins qu'un vaste ramassis de tout ce qui se faisait de plus efficace et létal dans les arts martiaux mais autant ceux-ci s'inquiétaient de la beauté du geste et d'un rituel, autant au krav on ne s'embarrassait pas de chorégraphies, seul le résultat comptait: l'adversaire devait être à terre ou mort le plus rapidement possible.

Quand le Maître lui répondit que seule la pratique la ferait évoluer, elle acquiesça. Elle savait ce qu'elle avait à faire: s'entraîner tous les jours avec lui ou d'autres quand il ne serait pas disponible.

La séance de tir avec le colt semblait terminée. Tout en suivant le militaire Mal se massa les bras et les épaules en se souvenant que cela faisait plusieurs mois qu'elle n'avait plus rien fait de physique, elle qui faisait du sport tous les matins quelle que soit la météo.
Elle tenta d'aider son instructeur à déplacer la table en bois mais il ne lui en laissa pas le temps. En quelques secondes il l'avait portée seul devant les cibles.
Curieuse de savoir ce qu'il préparait, la jeune fille regardait tous ses faits et gestes et fut surprise quand il prit le G28. N'était-ce pas une arme niveau terminal ?

Elle ne se faisait pas d'illusion. Le Maître se contenterait de tirer lui-même pour lui montrer le fonctionnement d'un tel engin puis rangerait le joujou avant qu'elle ait même eut le temps de caresser son rêve.
N'empêche. S'il le faisait maintenant c'est qu'il avait ses raisons et puis, elle avait bien le droit de prendre de l'avance sur ses classes, non ?
Elle n'en perdit pas une miette.
Elle examina, soupesa, analysa, enregistra la position des mains, des bras, des jambes et entendit même le Maître expirer lentement. C'était certainement ça la concentration poussée au paroxysme, celle qu'il fallait pour utiliser ce fusil et peut-être qu'il fallait aussi se détendre au maximum avant de tirer ?

La déflagration fut énorme à tel point que Mal eut l'impression que la cible en forme silhouette, probablement en béton, avait osciller sur elle-même. Logan avait fait un sans faute, la balle était logée au milieu du front et elle ne put s'empêcher de le regarder avec admiration.
C'était pas rien cette arme ! C'était le nec plus ultra et ce serait la sienne un jour, elle se le jura.

La jeune fille n'en crut pas ses yeux quand Logan lui indiqua de prendre sa place. Peut-être voulait-il qu'elle tente de l'ôter du trépied pour aller la ranger ? Ou au mieux qu'elle colle son œil contre le viseur afin qu'elle constate comment on voyait là-dedans ?

Elle eut une hésitation et se tourna pour regarder le bidasse avec un œil interrogateur. Que voulait-il ? Il ne l'invitait tout de même pas...
Elle s'approcha lentement du monstre sacré, regarda encore Logan mais comme il ne bougeait pas, elle entreprit de prendre la bonne position sur ses pieds, de poser comme elle avait vu faire ses mains sur la bête avant de jeter encore un œil vers le Maître qui ne bronchait toujours pas.
Il ne voulait pas qu'elle tire quand-même ?

La jeune fille était anxieuse. Elle n'avait pas beaucoup de culture générale mais elle n'était pas suffisamment conne pour ne pas percevoir le challenge que l'instructeur exigeait et tout à coup son corps se mit à transpirer, la sueur roulant sur son front malgré la température basse en cette saison.
Afin d'évacuer le stress elle souffla fort, se concentra à nouveau sur son positionnement, regarda dans le viseur et y vit ce que tout le monde voit à la téloche: un point rouge et des cercles de cible.
Le but du jeu lui semblait-il était d'arriver à mettre dans la même ligne le fameux point rouge et le milieu du front de la silhouette.
Cela prit un peu de temps tellement ses mains tremblaient d'angoisse et d'excitation.
Il fallait qu'elle se calme.
C'était la condition sine qua non d'une éventuelle réussite alors elle lâcha tout, s'éloigna de quelques mètres du stand improvisé et respira doucement pendant quelques instants.

Elle était détendue à présent. Déterminée aussi.
Elle retourna à son poste, reprit ses positions, remit l'oeil au niveau du viseur, bougea lentement le fusil afin que les deux points soient alignés puis appuya sur la gachette.
La force de recul et peut-être la détonation furent d'une telle violence qu'elle vola en arrière et se retrouva plaquée contre le corps du militaire avec trente six chandelles derrière les yeux.
Outch ! Eut-elle seulement le temps d'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1323
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Mar 8 Déc 2020 - 22:07
Le coup était parfait. La déflagration et l’onde de choc qui s’en suivit, traversèrent mon corps avec une aisance malsaine. C’était comme ressentir tous les os de mon putain de corps ! Cette sensation rendait les instants vraiment vivifiants ! Et donc, maintenant, c’est au tour d’la p’tiote ! D’un geste, j’lui indique de prendre place derrière le fusil, et de refaire les gestes que j’ai moi-même fait tout à l’heure.

Elle a l’air d’hésiter. Elle me regarde, regarde le flingue, me regarde encore… Elle prend place… S’installe, regarde ce qu’il faut dire… Elle place ses yeux dans la lunette… Et la voici qui fait machine arrière, et qui prend le temps. Le temps de se poser, le temps de temporiser, et de ressortir vainqueur de tout cela. Le temps qu’elle prît pour repenser à tout ça, pour reprendre contenance, je reste à côté de la chaise, sans rien dire. Je ne fais que la regarder, posant sur elle un regard… Bah le regard d’un inspecteur quoi ! D’un chef ! Parce que c’est c’que j’suis, merde !

Elle revient. Elle s’installe. Elle visse ses appuis, place le fusil contre son épaule, installe son œil dans la visée, et prépare son tir. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a l’œil, la p’tiote. Elle reproduit tout c’que j’ai fait ! L’installation, le placement, l’expiration, la maîtrise entre l’expiration, la pause respiratoire et les battement cardiaques… Elle ne maîtrise rien, elle ne s’approprie rien, mais elle essaie, et c’est déjà ça !

Et voilà le tir. La fameuse putain de détonation. Forcément, moi, j’suis derrière et j’ressens toute la puissance de c’joyeux bordel. Détonation, flux d’airs, onde de choc… A nouveau, j’ressens la moindre petite cellule de mon putain de corps ! Et ça fait du bien putain !

Et, comme je m’y attendais, voilà Mallowe repoussée en arrière. Il faut dire que la puissance délivrée lors de la détonation, est bien plus grande que le pauvre poids de la p’tiote. Ella du s’sentir tellement faiblarde, à être repoussée comme ça ! Mais ça fait partie de l’apprentissage.

L’attrapant de mes mains sous ses aisselles, j’amortie le choc et empêche sa chute. Et d’un geste, je la soulève pour la replacer devant le fusil. Passant à côté d’elle, je désarme et sécurise l’arme, en quelques mouvements bien maîtrisés, et je me tourne vers elle.
- Bien. C’très bien. J’dois dire qu’jsuis fier d’toi. T’as foncé, parce que t’le voulais. Et face à la pression, t’as fait c’qu’il fallait : temporiser. Crois moi, j’ai vu des tas d’connards croire qu’ils étaient meilleurs qu’tous les autres, et qui tiraient alors qu’ils étaient pas prêts. Et putain, ils étaient à deux doigts d’buter quelqu’un qu’à rien d’mander. Toi, t’as temporisé, et t’as fait ton tir, et t’as touché. Bon, t’as failli t’vautrer, mais ça, c’est normal. Parce qu’t’as encore des choses à apprendre, et t’les apprendra, j’suis certain. T’es badass p’tiote ! Merde j’pensais vraiment pas qu’tu t’en sortirais comme ça dès la première fois, avec c’fusil là ! C’est un violent, hein ! Bon. Comment tu t’sens ? On peut s’arrêter là si t’veux, ça fait déjà une bonne séance !

C’était pas un test c’te fois. Parfois, faut être capable d’prendre les choses avec patience. Et d’se laisser du temps. Surtout quand on manipule des armes mortelles. C’est des armes violentes quoi !
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   Mer 9 Déc 2020 - 19:25
Mal eut l'impression de s'envoler comme une feuille morte avant d'atterrir sur Logan qui s'était placé derrière elle.
Elle eut à peine l'occasion de percuter son torse qu'elle se sentie soulevée par les aisselles comme une petite gamine puis reposée devant le fusil.

Elle s'était attendue à un choc puisque déjà avec un simple pistolet cela s'était produit mais là c'était juste énorme.
Ses jambes flageolaient et ça bourdonnait sous son crâne comme un essaim d'abeilles tandis que le Maître sécurisait l'arme.
Elle se sentait vexée d'être si faible et imaginait déjà le militaire lui interdire désormais de toucher à ça avant longtemps.

Dès qu'elle alla un peu mieux son premier réflexe fut de vérifier si elle avait bien tiré. La balle avait bien touché le front; enfin presque. Pour être plus précis elle l'avait frôlé et on voyait un éclat de béton manquant en haut de la tête de la silhouette. Si cela avait été vrai humain elle l'aurait scalpé en fait et Mal fut extrêmement déçue.

Fâchée d'arriver à rien de correct, elle tourna le dos à son maître et bouda dans son coin. De toutes façon c'était mort. Logan déciderait rapidement qu'elle n'était qu'une bonne à rien, même pas capable de bouffer comme tout le monde et la renverrait dans ses pénates se faire bénir par Eve-Madeleine.

Aussi, quand il annonça que c'était très bien et qu'il était fier d'elle, elle n'en crut pas ses oreilles.
Pensant qu'il se foutait de sa gueule, elle se tourna vivement et le toisa avec défi, prête à en découdre d'une quelconque manière.
Mais non. L'homme continuait sur sa lancée de compliments et le jeune fille ne put s'empêcher de rougir légèrement car elle ne s'était pas rendue compte de ce qu'elle avait fait. C'était dans son caractère d'agir ainsi face à quelque chose d'aussi particulier que les armes; elle ne savait pas que c'était une qualité qui évitait les accidents dramatiques.
Et quand il lui dit qu'elle était badass elle baissa la tête toute émue.

Sans savoir pourquoi, le ton qu'avait pris le Maître pour lui parler lui fit penser à son père qui était tout le contraire. C'était à peine s'il grommelait une fois par jour les rares fois où il était présent et quand il grognait c'était pour tabasser ce qui lui tombait sous la main. Souvent la mère d'ailleurs car elle et son frère n'avaient pas leur pareil pour lui filer entre les pattes et se cacher.
Putain, comme elle aurait aimé avoir un paternel comme Logan ! Elle n'en serait pas là aujourd'hui. Toute petite, souffreteuse, moche, toujours a devoir prouver qu'elle avait de la valeur sans que personne ne la croit.

Elle fut tirée de sa rêverie par les questions du Maître.
Oui c'était violent... Avoua t-elle. Je ne sais pas encore si j'ai aimé la sensation ou si j'ai détesté mais une chose est sûre, ça m'a fait peur.
Et quand il lui demanda s'il elle allait bien elle répondit simplement oui; elle n'était pas une poupée Barbie quand-même !
La réalité était tout autre. Elle avait des vertiges et se sentait nauséeuse, sa tension devait être faible et le taux de glycémie au ras des pâquerettes. N'empêche, elle faisait la forte afin qu'il ne se rende compte de rien.

Pourtant, quand Logan proposa d'arrêter la séance d'entraînement elle accepta; un peu de mauvaise grâce toutefois. Elle se sentait incapable de se repositionner devant ce fusil, ni de faire de la gym et encore moins un combat au corps à corps avec une armoire à glace !

Elle leva des yeux inquiets vers son Maître. Elle craignait qu'il se rende compte qu'elle était déjà au bout du rouleau et lui conseille de tenter autre chose que sentinelle ou tireuse d'élite. Un truc genre cuisinière ou brodeuse...
Un peu gauchement elle bredouilla:
euh... Est-ce qu'il y aura une autre leçon bientôt ? ou...
Elle avait eu peur mais elle avait sacrément envie d'utiliser à nouveau le monstre sacré !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Poids plume deviendra lourd   
Revenir en haut Aller en bas  
- Poids plume deviendra lourd -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: