The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Never stop arriving
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Thea De Souza
Thea De Souza
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 181
Sujet: Re: Never stop arriving   Lun 28 Déc 2020 - 15:05
La brésilienne ne put s’empêcher de grimacer doucement quand elle remarqua que la serviette posée sur les plaies d’Amalia s’imbibait déjà de son sang, trop vite à son goût. Thea regarda ses nouvelles sœurs, posa son regard clair sur chacune d’entre elles, avant de proposer à Oxana d’aller récupérer elle-même la voiture, ce qui semblait être le plus logique d’après elle. Pour autant, elle se plierait aux directives de la Boss, qui ne tarda pas à distribuer les rôles, alors que la blonde hochait la tête en réponse aux ordres donnés. L’ukrainienne et elle se dirigèrent donc vers la porte pour aller récupérer leur moyen de transport, alors que Thea adressait un signe de tête à ses comparses qui restaient ici, et tentait même un petit sourire rassurant. “-On sera de retour avant que vous ayez le temps de voir qu’on est parties.” dit-elle, avant de se détourner pour gagner la rue à pas de loups, silencieuse au possible, les sens aux aguets.

Aux côtés d’Oxana, la brésilienne redoubla donc de prudence face aux trop nombreux morts qui se trouvaient là, se cachant derrière tout ce qui pouvait faire obstacle entre son corps et la vue des charognes, dont certaines portaient la marque de longues griffures qui entaillaient vêtements, chairs, et laissaient parfois s’échapper quelques viscères des plaies fraîchement faites. Laissant son regard se poser tout autour d’elles, Thea ne pouvait s’empêcher de s’imaginer la panthère tapie dans un coin, les observant patiemment pour venir leur sauter dessus au moment le plus opportun, quand bien même elle essayait de reléguer ses images au fin fond de ses pensées. Leurs pas les conduisirent jusqu’au premier parking qu’elles avaient traversé, celles où elles avaient découvert des rôdeurs en piteux état, un premier indice qui aurait dû leur crier de faire demi-tour aussitôt, mais elles avaient choisi de continuer. En même temps...laquelle d’entre elles pouvait se douter qu’elles allaient être la proie d’une panthère noire aujourd’hui ?!

Puisque rien n’entravait leur avancée pour l’instant, Oxana et Thea poursuivirent leur trajet, rebroussant chemin jusqu’à la voiture de la Boss, sans être trop dérangée. Leur lame venait trouver le crâne des macchabées qui s’approchaient d’un peu trop près lorsque c’était nécessaire, mais elles pouvaient s’estimer plutôt chanceuses, la panthère semblait avoir disparu des environs, peut-être occupée à lécher les plaies provoquées par les tirs de la survivante. “-Je vois la voiture !” lâcha Thea tout à fait inutilement, puisque si elle la voyait, ça devait également être le cas d’Oxana, alors qu’un soupçon de soulagement perçait dans sa voix, tout en sachant qu’elles n’étaient pas sorties d’affaires pour autant, et Amalia encore moins. Sans réfléchir plus longtemps, et mue par l’empressement de revenir auprès des trois autres qu’elle espérait toujours en sécurité - et en vie - la brésilienne se mit à courir vers la voiture, comme pour gagner de précieuses secondes.


Be fierce, but be kind.
People will quit on you. You gotta get up every day and make sure you never quit on yourself.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Reign of Venus
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 601
Sujet: Re: Never stop arriving   Sam 2 Jan 2021 - 12:14
Tendue, Oxana avait regagné l’extérieur avec Thea. L’air humide portait le parfum entêtant des charognes qui s’étaient attroupées, celles-là même qu’elles devaient éviter. Une partie était partie chasser le fauve en vain mais les autres zonaient là, en quête de n’importe quelle source de chair fraîche qui saurait satisfaire leur appétit d’outre-tombe. Elles évoluaient avec une telle prudence que le trajet parut durer une éternité. Le sentier arboré, le parking, les rues et, enfin, la voiture. L’ukrainienne allongea la foulée, calquée sur le rythme de sa protégée, puis se jeta sur la portière qu’elle ouvrit à la volée.

C’était peut-être illusoire, mais l’intérieur de l’habitacle blindé avait quelque chose de rassurant. S’accordant à peine une seconde pour prendre son souffle, elle fit gronder le moteur et écrasa la pédale de l’accélérateur. Elle ne dit pas un mot et fixait la route d’un air concentrée. La vitesse avant tout, la carlingue renforcée percuta une ou deux bennes à ordures qui voltigèrent sur son passage. Impossible que la caisse passe dans le sentier qui reliait la zone commerciale aux pavillons, Oxana dut donc perdre de précieuses minutes à trouver comme contourner ce sanctuaire du capitalisme.

Quand elle trouva, elle pila si brusquement que sans sa ceinture, Thea aurait pu s’écraser le nez sur le tableau de bord. Les rues étaient infectés de charognes. Bras ballants, gueules désarticulées, prunelles vides levés sur le néant. Elles grognaient en cœur, toujours excitées par l’alarme. A vue de nez, la proxénète en compterait une trentaine… il y en avait sûrement le double.

- Bon…, commença-t-elle en se tournant vers la brésilienne, je vais foncer dedans. Je te largue devant la porte, tu vas dire aux filles qu’on est là et vous amenez Amalia dehors. Je fais un tour du pâté de maison pour essayer d’en entrainer le plus possible et… je reviens devant.

Ensuite elles embarquaient et mettaient les gaz loin d’ici. Simple. C’était leur seul plan viable parce qu’avec les blessures de la bûcheronne, elles n’avaient pas le luxe de perdre plus de temps en stratégie discrète. Oxana reporta donc ses orbes azurés sur la bitume et enfonça l’accélérateur. Les lourds pneus déroulèrent sur l’asphalte, les premières faces de charognes se tournèrent dans sa direction mais ils n’eurent le temps de réagir avant d’être violemment percutées par le bolide.

Un, deux, trois, quatre corps furent broyés par la carrosserie customisé, dans un bruit d’os brisés et de chair écrasée. Ensuite, un rideau de morts se dressa stupidement sur la route. L’ukrainienne monta en régime, força le barrage humanoïde qui la ralentit un instant. Plusieurs mains putrides cognèrent sur les vitres, les dépouilles sur lesquelles elle roulaient entravaient sa progression, mais l’obstination paya. La voiture finit par s’extirper de là dans une gerbe sanglante, laissant un charnier désarticulés dans son sillage, et fila jusqu’à l’entrée de la propriété.

- Aller, vite ! Dit-elle à Thea pour qu’elle sorte.

Ensuite, il fallait qu’elle attende un peu que les voraces restant gagnent du terrain… pour que la plupart préfèrent suivre la bagnole plutôt que la brésilienne.



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1609
Sujet: Re: Never stop arriving   Lun 4 Jan 2021 - 9:53
Tiens, fit-elle en récupérant la bouteille de sa petite sœur, pour la tendre à Amalia. Effectivement, la rouquine avait raison. La blonde en avait besoin pour oublier un instant sa douleur. Ca ne ferait probablement pas la différence mais Johanna estimait que pour le coup, si une méritait d'être ivre et d'échapper un peu à sa peine, c'était bien la bucheronne !

Elle eut droit à quelques gorgées maladroites avant que Thea revienne chez elles. Dégageant l'entrée rapidement, elle durent se tenir prête alors qu'Oxana faisait le tour du pâté de maison avec la voiture. Ca leur laissait le temps de refaire des bandages efficaces à Amalia, et surtout de l'aider à se remettre debout. Alors qu'elle terminait d'éponger le sang, Johanna constata que ça n'était pas du grand art, mais ça tiendrait le choc à priori, au moins sur la durée du voyage entre la maison et le véhicule.

Quand elles entendirent à nouveau le grondement du moteur, Johanna fit un signe à Abigail pour qu'elle s'occupe des quelques morts éparses qui pourraient les gêner. La rouquine ne lui demanda pas l'autorisation pour dégainer sa batte, alors que Thea et elle passaient chacune d'un côté les bras d'Amalia autour de leurs épaules pour la soulever. Couvrant les filles de son arme à feu, Johanna tira trois coups pour se débarrasser d'un cadavre un peu trop gênant alors qu'Oxana ouvrait grand la porte de la banquette arrière. S'y engouffrant avec Amalia, elle fit signe à Abigail de revenir.

L'instant d'après, toutes les filles étaient dans la voiture et cette dernière redémarrait en fanfare. Au détour d'une ruelle, la silhouette massive et furtive de la panthère se montra avant de fuir pour retourner dans sa tanière. Le territoire était gardé.

FIN


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Never stop arriving   
Revenir en haut Aller en bas  
- Never stop arriving -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: