The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Station de chargement Sony DualSense PS5 en stock chez ...
Voir le deal
29.99 €

Un pas après l'autre... | Cassidy
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Un pas après l'autre... | Cassidy    Mar 24 Nov 2020 - 9:27
Reste concentré Nolan. La moindre erreur sera fatale. Et, même si tu ne fais pas d’erreur, ça ne veut pas dire que tu vas y arriver.

Je sens le goût métallique du sang dans ma bouche. Il fait nuit noire et la lumière de la lampe de Nihima éclaire que dalle. Le pire ? C’est d’entendre les gouttes de sang qui tombe sur le sol du camion. Cet espèce de plic ploc qui s’arrête jamais, quoi que je fasse.

J’ai la main qui tremble une fois de plus. Une fois de trop ?


D’un coup, je me réveille en sursaut, le cœur battant à tout rompre. J’ai du mal à me rappeler où je suis et la luminosité est vraiment super bizarre. Il me faut quelques secondes pour tiquer que je suis dans mon lit, au dortoir et qu’il semblerait qu’on soit au beau milieu de l’après-midi.

Je me frotte la joue, incertain, alors que j’essaie de me focaliser sur les derniers souvenirs que j’ai avant d’aller dormir. Il y a Lisandro, qui me fait les gros yeux et me dit d’aller me reposer. Il y a les silhouettes des uns et des autres, qui sont devenues de plus en plus floues à mesure que les minutes ont passées. Dire que j’étais épuisé est un euphémisme mais, au moins, presque tout le monde est revenu à bon port. Pas forcément dans l’état dans lequel j’aurais aimé mais, c’est mieux que rien non ?

Après ? Oh, après, je me souviens avoir serré Cassidy contre moi et m’être endormi, le nez enfoui dans son cou. C’était chouette ça. Même si là, je suis tout seul donc. Et totalement à l’ouest. Enfin ça, y en a qui diraient que ça change pas de d’habitude. Bref… j’ai du mal à émerger, mais j’ai dû dormir plus de 10 heures d’affilée là. Un truc de dingue. Même si les cauchemars sont toujours aussi vivaces après plusieurs jours.

Je soupire doucement, m’étirant tant bien que mal alors que je m’assois au bord du lit. Pour entendre un jappement joyeux et voir une boule de poils foncer sur moi. J’ai un rire alors que je réceptionne le louveteau visiblement ravi que je sois enfin réveillé. « Héééé salut ma belle ! On dirait que tu m’as pas vu depuis des lustres. » Je l’ai vue pourtant en arrivant au camp non ? En vrai, je me souviens même plus. J’ai l’impression d’avoir été dans une sorte de brouillard, uniquement focalisé sur le fait que les blessés devaient être bien installés à l’infirmerie, que le matos devait être mis sous clé et que Lisandro devait prendre le relai. Le reste… n’avait pas d’importance. Je m’assois par terre pour mieux profiter des attentions canines, la gratouillant alors qu’elle se laisse rouler sur le dos. Et je lève les yeux pour esquisser un sourire à l’attention de Cassidy, louchant sur le sac qui sent la nourriture qu’elle a dans sa main libre. « J’ai dormi longtemps ? » Bon, la réponse est évidente mais, quand même, juste histoire de me confirmer que je craque pas et que le jour est bien plus avancé que je l’aurais pensé. Elle a l’air reposée elle aussi en tout cas, c’est cool.  




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1107
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    Lun 14 Déc 2020 - 22:29
Emmitouflée sous la couverture dans les bras de Nolan, j’ai bien tenté de me rendormir un peu, avec un résultat plus que mitigé étant donné que j’ai amplement eu le temps de faire tranquillement un tour dans la serre pour contrôler que tout allait bien, ainsi qu’au potager, avant de passer par la cuisine, sans voir le bout de son nez. En même temps, entre les flashs qui ont repris de plus belle à mon réveil, et la boule de poils qui s’est mise à me lécher les pieds en comprenant que j’étais réveillée, c’était un peu mission impossible. Comme lui dormait à poings fermés, je me suis rapidement décidée, embarquant le petit monstre avec moi pour faire un tour dehors.

On n’est pas partis si longtemps que ça, j’ai pourtant l’impression que ça fait une éternité. Parce qu’il s’est passé trop de choses je suppose, que je n’ai pas encore eu le temps – et encore moins l’envie – d’analyser et d’enregistrer. Parce que le petit monstre a pris un tiers, voire plus, de son poids actuel durant ce mois, et qu’on lui a visiblement beaucoup manqué. Et qu’un petit tour commence à ne plus lui suffire. A défaut de pouvoir la faire courir pour le moment, j’irai faire des balades aux alentours avec elle. Ça risque d’être compliqué avec les morts, mais plus tôt on commencera, mieux elle s’en sortira.

Le regard perdu à travers la fenêtre, je contemple sans les voir les bâtiments alentours. Je ferme les yeux un instant, mes mains serrant le plan de travail, et j’inspire profondément. L’eau se met à bouillir et me tire de mes pensées. Je remplis la cafetière, commençant à rassembler quelques trucs à manger pendant ce temps-là. Dawn, qui avait fini par se laisser tomber à terre de dépit, se redresse et me regarde. « Essaie pas de m’avoir, je sais qu’on t’a déjà donné à manger ce matin. Tu attendras ce soir. » Pauvre petit chien malheureux va. Elle pose sa tête entre ses pattes comme pour confirmer, et je secoue la tête. Fourrant les tasses dans le sac avec le reste, j’attrape la cafetière et fais un signe au chiot. « On va voir Nolan ? Allez viens on va voir papa ! » Aussitôt dit, aussitôt debout, sa queue battant la mesure. Je dois me demander si elle a compris Nolan ou papa ? Je sais pas trop là.

Elle trottine devant moi, impatiente, pour accélérer quand on arrive au bâtiment. J’esquisse un sourire en entendant sa voix. Petit chien trop intelligent… Je les rejoins et m’assois sur le lit, posant avec précaution la cafetière sur la pseudo table de chevet et le reste à côté de moi. « Il doit être 15h ou dans ces eaux. Oui, tu as dormi longtemps. » Je me penche pour effleurer ses lèvres des miennes, avant de passer ma main sur sa joue. « Bien dormi ? Tu as faim ? »

Il a l’air, d’aller mieux, même s’il y a toujours ces ombres dans son regard. Mais en parler impliquerait de parler de celles qui me hantent, ce que j’ai fort bien réussi à esquiver jusque-là. Et j’aimerais autant continuer ainsi.



Ohana Means family
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    Jeu 17 Déc 2020 - 11:05
Je m’étire longuement, réprimant difficilement un bâillement alors que Dawn continue de sautiller autour de moi, visiblement ravie de me voir réveillé. « 15 heures ? Ah ouais quand même. » J’écarquille les yeux, me passant une main dans les cheveux et les ébouriffant davantage avant de me concentrer de nouveau sur la boule de poils. « C’est moi ou elle a genre doublé de volume en un mois ? »

Et je relève la tête vers elle quand elle m’embrasse, toujours aussi surpris de ces petits gestes du quotidien. Je devrais être habitué pourtant, ça va faire 9 mois qu’on est officiellement ensemble, ou un truc du genre. J’avais déjà du mal avec les dates avant mais là, c’est encore pire. Ca va qu’on me demande pas de retenir les anniversaires. « J’ai grave la dalle oui. » Je sais, j’ai pas répondu quand elle m’a demandé si j’ai bien dormi mais, à la voir de plus près, je me rends compte qu’elle a aussi l’air crevée que je le suis. Je pose un instant ma tête sur sa cuisse et je souffle, mi-sérieux, mi-taquin. « J’aurais bien passé quelques heures de plus dans ce lit, mais vu que t’es là, j’aurais plus vraiment envie de dormir. Mais Dawn risquerait de ne pas apprécier qu’on l’ignore. » J’attrape sa main pour l’embrasser avec un clin d’œil avant de reprendre mon sérieux. « T’as pas beaucoup dormi toi on dirait, je me trompe ? » Et je fais mine de renifler ce qu’il y a dans le sac, l’air de rien, alors que Dawn fait retomber sa balle entre mes jambes. « Trop d’énergie petite chose, tu le sais ça ? » On dirait que oui. J’ai un rire avant d’attraper le thermos de café et les deux tasses qui sont à ma hauteur. Et, comme d’habitude, je mets une demie-tonne de sucre dans le mien, sans la moindre exagération aucune.

Je finis par regarder Cass’ et je me rends compte qu’il y a à peu près un milliard de trucs dont on doit parler. Que ce soit ce qu’on a vu à George, ce qu’on a vécu. Nous deux. Le fait que Tom et Farah se rapprochent et qu’il faudrait être aveugle pour pas le voir. La bague qu’elle porte autour du cou suite à notre expédition de juillet. Rien que d’y penser, ça me file le tournis un peu et j’attends quelques secondes avant de souffler, sans réfléchir. « T’as vu pour les caravanes et les mobiles-homes ? On va pouvoir commencer à en ramener et à les monter. Et… ça te dit qu’on en prenne un tous les deux ? De logement quoi. » J’ai un coup de tête de la boule de poils qui se sent ignorée et je rajoute, comme si de rien était. « Tous les trois donc. Enfin quatre, sinon Alpha va tirer la gueule. Plus tes 1000 plantes et mes bouquins. Ce serait… cool non ? D’avoir un coin juste à nous. » Je parle même pas de l’intimité. Jusque-là, on a globalement réussi à se débrouiller pour nous esquiver et nous planquer quand on avait envie. Que ce soit les tours de surveillance, le bureau de l’infirmerie ou autre. Mais j’avoue que je dirais pas non à un simple lit, sans avoir à me demander si quelqu’un va pas débarquer par inadvertance. Sauf qu’on en a encore jamais vraiment parlé tous les deux, même quand ils ont commencé à parler des caravanes. Alors ouais, j’ai une petite boule d’appréhension qui se forme dans mon estomac juste à la regarder. J’aurais ptet pas dû commencer par ça, je sais bien. J’aurais ptet dû juste parler nourriture et lui faire des bisous. Ca au moins, c’est pas risqué et je gère. En théorie. Enfin, c’est toujours moins pire que de lui parler de mes cauchemars ou de mes appréhensions sur ce qui peut nous tomber dessus non ? … je sais pas en fait. Hem.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1107
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    Lun 28 Déc 2020 - 21:40
Mon sourire s’élargit et je hoche la tête. « Oui, quand même. Je sais que t’es pas du matin, mais de là à réussir à esquiver la moitié de la journée, c’est fort. » Et encore, je sais qu’il lui faudra, qu’il nous faudra, plusieurs jours pour espérer récupérer de tout ça. Au moins physiquement. Je regarde Dawn en hochant la tête, les sourcils un peu levés. « Elle a doublé de volume. Ça va être comme ça jusqu’à ses 6-8 mois je dirais. Après, ce sera moins flagrant, mais ça grandit pendant longtemps ces bêtes-là. Pas vrai ma belle ? » Elle s’approche et roule sur le dos, attendant les grattouilles qui vont obligatoirement de pair avec ces compliments.

Ma main passe à son tour dans ses cheveux, ne faisant ni mieux ni pire que lui, quand il pose sa tête sur ma jambe. « Ce serait presque tentant, mais… Elle risquerait de sauter sur le lit au pire moment. Ou encore pire, d’aboyer et de rameuter tout le monde aux alentours. » Les joies de la coloc. Je le fixe une seconde, serrant sa main dans la mienne, avant qu’il se détourne vers le sac et son contenu. « J’ai dormi, et plutôt bien, c’est pas si mal. J’ai l’habitude de me lever tôt, et Dawn s’en souvient parfaitement, malheureusement. Mais ça va. » Ou pas. Ou presque. Je sais pas trop. Je me coucherais plus tôt ce soir. Ou j’arriverais à l’entraîner plus tôt avec moi ce soir, ici ou ailleurs. Ouais, c’est pas mal ça aussi comme plan. Sans pouvoir m’en empêcher, je lui jette un regard mécontent en le voyant prendre plus de sucre que de café. « Tu sais que je vais être obligée de te limiter sur le sucre ? Fin du monde ou pas, c’est toujours mauvais pour le cœur et la tension et un million d’autres trucs. Non, c’est pas ça, dites-moi docteur ? » Je lui tire la langue avant d’attraper ma tasse, faisant signe à Dawn pour qu’elle vienne s’allonger à nos pieds, plutôt que de courir partout. Ce qui marche avec un succès plus que relatif.

Je commence à sortir ce que j’ai embarqué de la cuisine, lui mettant une assiette sur les genoux, avant d’y placer du pain frais, du miel et du beurre. « Tadaaaam. Et le beurre est presque super bon. Faut encore s’entraîner un peu je pense, mais… c’est pas mal. » Deux pommes, deux clémentines, et c’est déjà pas mal. Je reste les pommes entre les mains alors qu’il reprend la parole, l’air de rien. Il me propose de vivre avec lui là ? Pour de vrai ? Là comme ça ? Alors je sais bien, c’est plus non plus comme avant, et niveau intimité, y a pas photo. Et c’est pas comme si j’y avais jamais pensé. Mais quand même… « Mobile-home. Je veux un mobile-home. » Je lui mets une pomme entre les mains. « Et tu la manges. » Et je me mordille la lèvre en le dévisageant. « Tu veux vivre avec moi ? Tu sais que je vais être encore plus chiante sur ce que tu manges ? Et qu’il risque d’y avoir vraiment 1000 plantes et plants ? Et… Tous les quatre donc. Un mobile-home donc, pas une caravane, c’est plus grand. Et on peut le faire ressembler à une maison. Peut-être qu’on pourrait faire un coin bibliothèque forêt vierge, non ? » J’ai un sourire, mon regard ancré dans le sien, et je hoche la tête. « Ce serait cool oui. Un logement tous les deux. Et les boules de poils. » Mon sourire se fait un peu plus sûr. « Un coin juste à nous. » Ça ne résoudra pas tout, mais au moins, ce sera à nous, ce serait pas si mal que ça, pas vrai ?



Ohana Means family
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    Mer 30 Déc 2020 - 18:03
Impossible de pas lui rendre son sourire, même si je suis encore totalement à côté de mes pompes. « C’est un vrai talent, tu crois quoi ? Avant je faisais croire que je me sacrifiais en acceptant les gardes de nuit, mais en vrai, c’était juste pour ne pas avoir à me lever. » Je penche la tête sur le côté alors qu’elle me confirme que Dawn a grandi et j’ai un rire en voyant que le chiot fait de même. Enfin jusqu’à ce que son attention d’oiseau-mouche soit captée par Cass’. « Pendant longtemps genre… un an ? Ou plus ? J’suis pas trop doué avec ce genre de trucs. On avait un chien pourtant à la ferme. » Je fronce les sourcils, réalisant qu’en vrai, p’pa ne voulait pas qu’on s’en approche de trop, pour éviter de le ramollir, il aurait été moins bon pour garder la maison. Ou un truc du genre.

Et j’inspire longuement, me détendant instantanément quand je sens sa main dans mes cheveux. « Ouais, l’intimité, j’ai presque oublié ce que c’était… et j’ai pas particulièrement envie de voir des gens débarquer. Au pire… on ira faire un tour à un des avant-postes les prochains jours. » C’est comme ça qu’on fait depuis des mois, on s’y fait. Plus ou moins. « Et on doit pas lui apprendre à ne pas aboyer justement ? » Pour la peine, elle a un petit aboiement, comme si elle m’approuvait. « Exactement pas comme ça ma grande. » Je la gratouille avant de fixer Cassidy longuement, pas très convaincu. « Vraiment ? T’as bien dormi ? » Enfin, si c’est le cas, tant mieux, mais j’ai quand même un doute. J’ai une moue de gamin pris en faute quand elle me sermonne sur le sucre et je soupire exagérément à sa remarque. « Héééé mais je mets du sucre nulle part ailleurs ! Enfin, sauf dans le thé, mais c’est pareil quoi. » Après, y a rien d’autre que je pourrais sucrer, y a ptet un lien, mais je vais pas m’attarder sur ce genre de détails qui risquerait de me desservir. « Mon cœur va très bien et ma tension aussi. Sinon j’aurais déjà explosé pendant mon internat quand je buvais 45 lattes macchiatos par jour. » Au moins.

Je laisse échapper un sifflement quand je vois tout ce qu’elle sort de son sac. « Ah ouais, tu fais pas semblant quand tu ramènes le petit déj… c’est le petit déj ou le goûter ? J’me rends pas compte. » J’ai quand même une grimace quand je vois les fruits entre ses mains. Même si je me focalise sur autre chose, balançant comme si de rien était l’idée de vivre ensemble. « Mobile-home ? Ce serait mieux ouais, ça fait plus vraie maison. » Ce qu’on a jamais eu tous les deux mais ça, vu notre passif, c’est normal. J’attrape la pomme et je fais mine de tourner de l’œil avant de croquer dedans et de hocher la tête à sa question. « Oui, je veux vivre avec toi. » Le ton est sans appel, même si j’ai un sourire quand elle continue. Enfin, on va pas se leurrer, mon sourire est pas super assuré pour le coup. Je me retranche ptet même un peu derrière alors qu’elle déroule son petit speech et que j’attends la conclusion. Et je suis incapable de réprimer le soupir de soulagement qui m’échappe. « … j’ai cru que t’allais dire non. Je te dis pas le malaise dans la foulée. » J’ai un rire un peu nerveux avant de me frotter la main sur le jeans. « Mais ouais, ce serait cool. » J’inspire longuement avant de reprendre, me faisant plus hésitant. « Je sais que notre relation est pas… enfin j’ai l’impression de tout faire à l’envers en vrai. Et je sais que ce sera jamais comme… enfin comme dans l’ancien monde. Mais ça pourrait être chouette. De vivre avec la femme que j’aime. » Je baisse les yeux, fixant Dawn avant de tousser un nouveau rire, plus détendu. « Ca c’était mon speech pour essayer de te convaincre si t’avais pas envie. Du coup, je trouvais dommage de pas l’utiliser. Et je me doute que ce sera plein de livres et de plantes. J’aime bien l’idée. » Je pose ma main libre sur son genou et je reprends, à mi-voix. « T’es sûre de toi ? » Ouais, ouais, je devrais ptet pas lui donner l’occasion de changer d’avis. Enfin, vu son regard, elle va pas le faire. Je crois.




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1107
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    Mar 12 Jan 2021 - 21:07
Je souffle un rire en l’entendant, levant les yeux au ciel en secouant la tête. N’importe quoi. Mais une petite voix me souffle d’éviter de trop lancer ce sujet, non parce qu’il raconte des conneries, mais parce que je risquerais de me rendre compte que c’était juste plus simple pour lui de rencontrer un milliard de nanas différentes de cette manière. Je grattouille la tête de Dawn quand elle la penche vers moi, se laissant tomber à moitié sur mes pieds, et j’acquiesce. Parler du chien, c’est bien ça. « C’était un chien de garde que vous aviez. Ce qu’elle pourrait être aussi, même si… » Je la regarde alors qu’elle s’attaque au bout de mes lacets. Je laisse filer un soupir. « Même si c’est pas flagrant donc. Si c’est comme les grandes races de chiens, je dirais même jusqu’à 2 ans. Je sais pas, faudrait trouver un bouquin sur les loups, c’est peut-être différent. Mais les croisés, c’est toujours un peu le hasard de toute manière. » D’un côté, c’est pas plus mal, encore heureux qu’elle n’ait pas le côté méfiant et hargneux du loup.

La main perdue dans ses cheveux, j’ai un sourire alors que je souffle un rire un peu embarrassé. « J’aime autant éviter aussi, je préfère garder ça pour nous oui… Les avants-postes, c’est bien. Ou l’infirmerie même quand il n’y a personne ou… » Je me mords la lèvre et lui jette un coup d’œil alors que je continue d’énumérer dans ma tête les possibilités. « Et on doit oui. J’y travaille. » Et encore, je sais pas ce que ça donne face à des morts. Mais il faut absolument qu’on parvienne à lui apprendre. Je lui rends son regard, finissant par détourner le mien. « J’ai dormi. Je… Quelques cauchemars, mais… Comme toi non ? Mais ça passera. Et même si je dors pas, avec toi, ça va mieux. » Je hausse les épaules. Pas comme si on pouvait vraiment y faire quoi que ce soit dans l’immédiat de toute façon. Mon sourcil se hausse alors que je le dévisage d’un air plus que sceptique. « Oui, bah essaie de t’en passer, c’est pas vital et ça t’évitera de pleurer le jour où y en aura plus. » Et je plisse les yeux. « Sauf que les conditions ne sont plus les mêmes, que tu vas avoir 30 et non plus 20 ans, et que si j’avais été à l’époque, t’aurais fini par abandonner à force de te faire engueuler. » Non mais. Ouais bon… C’était peut-être pas le truc à dire. Même si à la fin – quand il était revenu – j’avais fait mon possible niveau hygiène de vie pour lui.

J’ai un léger rire en voyant sa réaction. « Je suis douée que veux-tu. Et y avait personne dans la cuisine, j’en ai peut-être profité un peu… Après, c’est pour le médecin du camp, donc c’est justifié. Faut bien qu’on prenne soin de toi, non ? » Mais qu’il croit pas que je vais le laisser mettre les fruits de côté pour autant, je le vois venir. Enfin, si, du coup, pour l’instant, il arrive totalement à focaliser mon attention sur autre chose. J’ai une ombre de sourire en le voyant avec la pomme, avant que la tension qui m’a envahie ne se réduise un peu quand il répond à ma question. Et c’est un rire nerveux – comme en réponse au sien – qui m’échappe. « Comme si je pouvais dire non. » Pas comme si j’étais aussi nerveuse que lui en vrai au final.

Je fixe sa main, me passant la langue sur les lèvres quand il reprend, me figeant alors que mon regard remonte vers le sien. Ma respiration cesse et mon cœur s’arrête stupidement. Pourtant, il l’a déjà dit. Comment il fait pour le dire si naturellement ? Un sourire en réponse à son rire me vient spontanément, même si j’arrive pas à détacher mon regard de lui. Comment j’ai fait ? Tout ce temps sans lui ? Toutes ces dernières années ? Il se rend toujours pas compte d’à quel point il compte pour moi. Ce serait bien que je parvienne à lui faire comprendre que je suis incroyablement bien avec lui. Que l’idée de vivre avec lui me fait avancer chaque jour, que cette envie de construire quelque chose à ses côtés me donnent envie de continuer, à chaque instant.

« Je t’aime. »

Je cille et cligne des yeux, ces quelques mots soufflés perçant la bulle dans laquelle je m’étais enfermée. J’attrape sa main, me mettant à jouer avec ses doigts, toussotant avant de reprendre la parole l’air de rien. « Évidemment que je suis sûre de moi. Et tu fais rien à l’envers. Ce qu’on a, c’est parfait. Ça ne ressemble à rien d’autres, et c’est vachement bien comme ça. C’est différent et c’est… C’est nous. T’as pas besoin de speech avec moi, tu devrais le savoir. Je t’ai déjà dit que je te laisserais plus jamais, tu crois que je plaisantais ? T’es foutu. Et obligé de me supporter dans un mobile-home donc. » Je relève enfin les yeux vers lui et esquisse un sourire. « Et je t’aime. Si t’avais pas entendu… Ou pas encore pigé. »
Et je sais même pas pourquoi je m’inquiète, pourquoi mon coeur bat si vite ou pourquoi ma main a la tremblotte. Il l’a dit avant moi, il va pas s’évaporer comme ça, pour ça. Mais pour en être sûre, je serre sa main un peu plus fort. On sait jamais.



Ohana Means family
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1427
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    Jeu 21 Jan 2021 - 11:55
C’est marrant, je me rends compte que, malgré la situation plus que compliquée qu’on vit tous ces derniers mois… ces dernières années… depuis que je les ai retrouvés, j’ai le sentiment de … me retrouver. Je suis encore bien à l’ouest mais, petit à petit, je redeviens moi-même. Je dis pas que je vais redevenir totalement normal, je suis pas sûr que ce terme ait encore vraiment du sens aujourd’hui, pas après tout ce qu’on a pu traverser. Pour autant, je me sens enfin à ma place auprès d’elle et des autres. Et je me sens capable d’envisager un avenir, ce qui avait plus été le cas depuis bien trop longtemps.

Pourtant, il y a quelque chose qui flotte entre nous deux. Ce qu’on a vécu à George, c’est sûr. Mais est-ce qu’il y a autre chose ? Difficile à dire. Je me sens pas vraiment mal à l’aise, loin de là même. Et puis, je suis pas sûr d’être assez réveillé pour ça. Alors je regarde Dawn et j’ai un sourire en repensant à ma vie à la ferme – vie dont je serais incapable de dire si je l’aimais vraiment ou pas au final. « Ouais, elle devait garder le bétail. C’est… marrant. J’étais persuadé que c’était pas une vie pour moi et voilà qu’on se retrouve dans une communauté qui y ressemble vachement au final… » Je sais même pas pourquoi je dis ça et je me focalise de nouveau sur le chiot avant de tousser un rire. « Elle est petite encore, c’est normal qu’elle soit pas super attentive. Mais ça va venir. Hein ma belle… » Elle remue la queue, toujours très occupée à se battre contre les lacets de Cass’. « Et j’aime autant que ce soit compliqué de la rendre plus… agressive ? Que l’inverse. »

J’ai un soupir de contentement juste à sentir sa main perdue dans mes cheveux. Ces petits gestes qui me crisperaient totalement venant de n’importe qui d’autre avec elle, c’est normal, naturel. Et je lui lance un regard malicieux à entendre son rire embarrassé. « C’est mignon. Que ça te mette encore dans cet état. » Elle rougit encore très souvent quand on est tous les deux. J’avoue, j’aime bien. Beaucoup même. « Ca laisse quand même pas mal de choix hein… » J’effleure sa main du bout des lèvres avant de fixer Dawn. « Il faudra l’emmener dehors. » Peut-être qu’elle pourrait accompagner Tom dans ses sorties, ce serait une bonne idée. Et j’ai un bref soupir quand elle reprend. « Les cauchemars ouais… ça avait fini par se calmer et… » Je grimace avant de hocher la tête. « C’est toujours plus simple oui, quand je me réveille et que je vois que tu es là. Ca m’aide aussi. » C’est bien pour ça que je veux que ça continue et pas seulement dans un petit lit au milieu d’un dortoir. « Faux jeune fille ! On aura du miel, ce sera encore meilleur. Et t’es en train de me traiter de vieux ? Je te rappelle que toi aussi tu vas bientôt avoir 30 ans hein… tu comptes m’engueuler là ? Que je sache si je dois me préparer psychologiquement, tout ça. » Je la regarde par en-dessous, les yeux pétillants, avant de me focaliser sur la nourriture.

Et mon ventre gargouille comme pas permis alors que je commence à manger. Oui, oui, même sa pomme. Comme quoi, je suis plutôt un bon élève non ? « J’aime bien. Quand tu prends soin de moi. » J’ai un temps, l’observant avec une attention redoublée quand je lui confirme que oui, je veux vivre avec elle et son rire, même s’il est nerveux, me soulage comme pas permis. « … on sait jamais. Tu pourrais recouvrer la raison et tout. » Mais je finis quand même par faire mon petit speech, histoire qu’il soit pas perdu. Sauf que je m’attendais pas à sa réponse. Je veux dire, j’avais pas besoin qu’elle me dise qu’elle m’aime. En tout cas, jusqu’à maintenant, j’avais réussi à m’en persuader. Mais là, ces trois petits mots prononcés à voix basse… j’ai l’impression que j’ai oublié comment on respire. Alors ouais, j’écoute pas vraiment la suite, ça fait un peu des bulles dans mon cerveau et, si je capte quelques mots, le sens global m’échappe totalement. « … tu m’aimes. » Ouais ça, j’ai pigé donc. J’ai un sourire incrédule alors que je serre sa main qui tremble entre mes doigts. « … tu me l’avais jamais dit. » Je suis doué pour pointer du doigt les évidences. Et j’avoue, je sais pas quoi dire, ou quoi faire d’autres. Sans compter que j’ai cette petite voix qui me souffle que tout ça, on aurait pu l’avoir bien avant si j’avais pas autant merdé. Qu’on aurait pu être heureux plus tôt, que ça aurait pu être mieux pour nous deux. Mais d’un autre côté, on avait peut-être besoin de vivre tout ça pour en arriver là et être assez forts pour supporter ce nouveau monde hostile.  « C’est cool. » Ah ouais. Dans le genre réplique de merde, je suis pas mal là je crois. Heureusement qu’elle me connait bien et qu’elle m’aime quand même.

… ouais, elle m’aime. Mais bon, juste au cas où… « Redis-le encore une fois pour voir ? Juste que je sois sûr. »




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Un pas après l'autre... | Cassidy    
Revenir en haut Aller en bas  
- Un pas après l'autre... | Cassidy -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: