The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-60%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max 2090
60 € 150 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Où trouver le coffret Pokémon Dresseur D’Élite EB4.5 – ...
63.35 €
Voir le deal

Sea, sex and sun. But without sea and sun.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Lun 23 Nov 2020 - 16:07
Bien vite, Lucy s'était exécutée en m'entendant lui donner ses consignes. Peut-être que ça l'a surprise que je ne lui confie pas la troisième cliente. Mais, sincèrement ? J'ai pas envie de rester sur la touche cette fois. Et je sais pas, y'a quelque chose chez cette brune aux cheveux courts qui me donne envie de reprendre du service. Pour une fois. Et puis, une part de moi espère peut-être aussi que ça laissera pas Alba indifférente. Après tout, elle sait que je suis supposée avoir arrêté de vendre mon corps... Et je trouverais ça relativement génial qu'elle réagisse à ça. C'est devenu une sorte de jeu, entre nous. De se provoquer, jusqu'à ce que l'une de nous deux finisse par craquer. Je sais pas trop jusqu'où ça va nous mener ni pourquoi on fait ça, mais ça rajoute un peu de piquant à l'histoire.

Quoi qu'il en soit, c'est pas le moment de penser à ça. J'attends que les autres soient partis pour m'approcher de la borgne qui reste prostrée dans un coin. On dirait qu'elle cherche à fusionner avec le mur qu'il y a derrière elle. Soit je l'impressionne, soit il y en a une qui ne s'attendait pas du tout à ça. Et qui n'a pas l'air particulièrement enjouée par l'idée de passer une heure en compagnie d'une prostituée. Il ne me reste plus qu'à la convaincre qu'elle fera le bon choix en me suivant.

D'une démarche presque féline, je parcours les quelques mètres qui nous séparaient jusqu'alors, bien que restant encore à bonne distance pour ne pas la brusquer. Quelque chose me dit que je risque d'en prendre une si jamais je tente une approche trop directe. Pour une fois, je vais faire un effort. Et il faut bien l'avouer, les femmes sont bien différentes à charmer que les hommes. On va voir si j'ai perdu la main avec le temps ou non.

Je hausse un sourcil sans me défaire de ce sourire en coin particulièrement charmeur et aguicheur qui étire mes lèvres depuis tout à l'heure. Pour aller où ? Vraiment? Je rigole un peu, pas pour me moquer mais plus parce que ça m'amuse de la voir si mal à l'aise. Lentement, je m'approche encore un peu en guettant le moindre geste brusque de sa part. Ce ne serait pas une très bonne idée de s'en prendre à moi. A n'importe qui ici d'ailleurs, mais au sens où je suis certainement celle qui se défend le mieux. C'est pas pour me jeter des fleurs, juste que... Bref, on s'en fout.

Lorsque je suis assez proche, je viens délicatement effleurer son épaule du bout de mes doigts simplement pour jauger sa réaction, sans la quitter des yeux. Pas besoin de l'être pour avoir envie de passer du bon temps tu sais... Ma voix est suave, c'est presque dans un chuchotement que je viens de parler, uniquement pour m'assurer qu'elle se concentrera uniquement sur moi pour entendre ce que je lui dis.

Je descends lentement mes doigts le long de son bras jusqu'à venir sur sa main, lui tendant la mienne pour l'inviter à me suivre. Je lui offre un clin d’œil rapide – c'est pas pour la provoquer parce qu'elle peut pas le faire hein – et lui fais un signe de tête en direction de la direction à prendre pour les chambres. Ma chambre. J'ai de quoi boire oui... Tequila, whisky... vodka... Après tout, il aurait fallu être particulièrement stupide pour ne pas remarquer son accent des pays de l'Est. Attendant qu'elle accepte mon invitation à me suivre, je l'entraîne ensuite avec moi sans perdre ma démarche chaloupée pour qu'elle ne perde rien du spectacle que je lui offre en marchant devant elle. Ton amie a payé pour une heure pour chacun de vous... Alors a toi de voir comment tu veux utiliser cette heure. Si payer uniquement pour boire un verre et se regarder dans le blanc de l’œil te va, c'est ton choix. Mais... sache qu'il y a quand même beaucoup plus d'options préférables pour cette heure... Je lui parle en la regardant par dessus mon épaule, séductrice comme avant. Peut-être un peu plus d'ailleurs. Parce que je vais pas mentir, elle est loin d'être désagréable à regarder.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste / Codeuse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Lun 23 Nov 2020 - 19:28
La féline s'approche avec lenteur, une très bonne approche qui accorde de précieuses secondes à l'encrée pour se préparer psychologiquement au contact physique imminent. Son unique oeil suit la trajectoire de la main qui se dresse vers elle, se focalise sur les doigts de la femme et ne les quitte plus alors qu'ils défilent de son épaule à son bras. Un détail qui ne peut pas échapper à la blonde qui cherche vraisemblablement à capter son regard. Iris bleuté qu'elle ne relève qu'après avoir assimilé les mots que l'on lui chuchote, une phrase qui fait sens et anime doucement ce foyer bleuâtre qui élève à merveille son teint prodigieusement blanchâtre, un standard des femmes de l'est, comme si son accent ne suffisait pas pour peindre ce personnage.

Les doigts qu'elle a perdu de vue terminent leurs course contre sa main encrée et lui arrachent un léger frisson égaré entre surprise et mal-être. Ça lui apprendra à les avoir quitté de l'œil, bien fait. Bien décidée à se reprendre, elle lorgne quelques secondes sur la main tendue et après un léger hochement de tête pour elle-même, se décide s'en approcher pour la saisir avec douceur, douceur qui contraste à merveille avec l'image qu'elle s'efforce de renvoyer. Planquée sous sa capuche avec sa mine renfrognée et son accent brut si bien joué, elle n'a clairement pas pour vocation de renvoyer une image bien tendre et affectueuse.

Tequila, whisky, vodka, ok, ça se tente plutôt bien, la blonde à gagné, la slave suit le mouvement, délaissant la main précédemment saisie au bout de quelques mètres. "Whisky alorrrs..." Et ouais, elle ne répond pas si bien au cliché que ça, ou presque, la vodka ici est immonde, aussi, elle préfère jeté son dévolu sur le whisky quand elle se trouve sur les terres de l'oncle Sam.

La progression vers la chambre n'est pas des plus rapides, faute à la russe qui traine clairement la patte. Tête penchée sur le côté, elle savoure en silence la démarche chaloupée de la blonde tout en craignant l'arrivée dans la chambre, le moment où il faudra possiblement se dénuder et dévoiler les trop nombreuses cicatrices qui couvrent sa peau et gâchent chaque tatouage, Zack a pris un malin plaisir à tous les scarifier. "Plus préférrrable..." Plus préférable hein... elle baisse doucement son museau en rentrant dans la chambre, retenant par la même occasion un soupir. C'est clair qu'elle ne sait pas à qui elle cause, quand on a un corps aussi décoré que le sien, porteur de ce tortueux passé que représente deux semaines consécutives de torture quotidienne où chalumeaux et armes blanches répondaient présents, bah, ouais, ça devient un peu plus préférable de se cacher sous ses vêtements. "J'avais un crrrush sur une prrostituée du No Man's Land... Rrromy, j'sais pas si ça te parrle... m'faut dirre... ça date pas d'hier non plus..." Elle marque une courte pause, le temps de venir se coller vers la fenêtre de la chambre, comme si c'était un placement vital pour la suite, une porte de sortie possible. "J'ai pas mal causé avec elle... enfin... d'son métier... d'ses motivations... m'tout ça...  m't'vois quoi.." Jusqu'à ce qu'elle parte chez les American Dream et qu'elle devienne par le biais de la russe l'Espionne (avec un grand E, oui) qui aura fait de la bataille de Renton une putain de victoire."M'du coup.. j'te fais pas de dessin, mais connaissant l'enverrrs du décorr, j'me vois mal prrofiter d'toi, là, tout de suite, maintenant." Romy ne se vendait pas par plaisir, elle se vendait uniquement pour survivre, ce que doit également certainement faire la blonde. Compliqué à expliquer sans lui sortir une disserte finalement, ce qu'elle n'est pas vraiment d'humeur à faire. "Tu as ton paiement, m'du coup, tu es pas obligée de me fairrre le jeu du "prrréférable" quoi." Elle imite les guillemets du bout des doigts, histoire d'être bien comprise. "Comme on est pas obligées d'fairre quoique ce soit, s'tu veux, j'aurrai même aucun mal à fairre ta com' gratos et à dirre que j'ai passé la meilleurrre heurre d'ma vie." Mentir à Jill, Nathan et compagnie ne la dérange pas, Amalia peut même devenir la reine du cunni si ça la chante. "Mh.... C'est quoi ton nom ?" Elle esquive volontairement la belle silhouette de la blonde en se forçant à regarder par la fenêtre, gênée et un peu envieuse à la fois. Elle se décide également à ouvrir la fenêtre pour un peu d'évasion, son esprit vagabondant au loin quelques secondes vers une fuite possible, loin de ses surveillants occupés avec les prostituées, loin de June, loin de Fort Ward, loin de New Eden, loin des assassinats, loin des combats... Loin de toute cette merde et proche de siens. Quel rêve...


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Lun 23 Nov 2020 - 21:16
Pas besoin d'être un génie pour se rendre compte qu'elle est vraiment pas à l'aise. Sincèrement, elle a rien à voir avec mes anciens clients. En même temps, déjà c'était des mecs donc ça change tout. Et en plus ils pensaient juste à se vider, me voyaient uniquement comme un trou et rien d'autre. Alors sincèrement, ça me change vraiment de ce à quoi j'étais habituée avant. C'est pas pour rien que j'ai arrêté, après tout. Mais il y a des exceptions de temps en temps, comme aujourd'hui. Si déjà je fais un effort, autant y aller jusqu'au bout.

Je ralentis donc l'allure pour me caler sur celle de la brune qui me suit à une vitesse digne d'un escargot qui aurait pris des sédatifs. De temps à autres, je lui jette un regard par dessus mon épaule pour vérifier qu'elle est toujours derrière moi. Et d'ailleurs, ça me permet de remarquer aussi qu'elle n'hésite pas à se rincer l’œil. Au moins, je sais que je m'embête pas à m'imposer cette démarche pour rien.

On finit enfin par arriver à ma chambre et j'ouvre la porte pour la laisser entrer, refermant une fois qu'elle est à l'intérieur. J'en profite pour rapidement m'éclipser dans la salle d'eau, histoire de retirer mes habits « normaux » et d'enfiler quelque chose de plus plaisant. Je glisse ma main dans mes cheveux pour les recoiffer légèrement, vérifiant un peu ma tenue. Un shorty en dentelle et un débardeur en soie, et me revoilà dans la chambre tout en enfilant un kimono léger. Un truc parfaitement inadapté aux températures extérieures mais généralement plus pratique pour ce qui se passe dans cette chambre lorsque je ne suis pas seule.

C'est là que je vois la tatouée installée près de la fenêtre comme si elle avait peur de s'installer ailleurs. Ou qu'elle était prête à bondir à l'extérieur à la moindre occasion. J'en serais presque vexée, si elle n'était pas là uniquement parce sa pote a payé pour qu'elle passe une heure avec l'une d'entre nous. Croisant les bras sur ma poitrine, faisant en sorte de la mettre en valeur en même temps, je ne quitte pas le seul iris visible de celle qui se trouve en face de moi. Je l'écoute me raconter une histoire de crush sur une ancienne prostituée du No Man's Land. Je fronce légèrement les sourcils, ayant l'impression d'avoir déjà entendu parler de ce nom là. Mais je m'attarde pas spécialement sur le sujet, parce que je vois pas trop où elle veut en venir.

Enfin, c'était jusqu'à ce qu'elle me parle de l'envers du décor. Restant silencieuse encore un instant, je m'avance lentement vers elle pour lui laisser le temps de se faire à l'idée que je vais bientôt entrer dans son espace vital. Mes yeux ne quittent pas les siens – enfin le sien – alors que je me retrouve enfin juste devant elle. C'est rare d'entendre une cliente s'en faire pour une prostituée. Mais si ça peut te rassurer, ce n'est pas le besoin qui m'a fait venir vers toi. Et j'ai pas besoin de publicité gratuite...

Une nouvelle fois, c'est avec lenteur que je viens glisser ma main sur son bras, remontant cette fois ma main vers son épaule et son cou. Histoire de lui laisser le temps de me voir venir. De m'arrêter si elle le veut. Je fais une nouvelle fois preuve de sensualité tant dans mes gestes que dans ma voix. Amalia. Et toi? Je recule légèrement, toujours dans mon jeu de séduction, et viens saisir ses mains délicatement. Je sais, ça jure parfaitement avec celle que je suis en général, mais il faut aussi dire que personne ne connaît tout de moi. Je viens placer ses mains sur mon kimono pour qu'elle le fasse tomber de mes épaules, avant de les poser directement sur ma peau.

Alors... Tu veux continuer de parler ou qu'on passe du bon temps toi et moi ? Si ça peut te rassurer... Normalement je fais plus partie du tableau des choix des clients. C'est moi qui choisis quand je veux prendre quelqu'un...



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste / Codeuse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Lun 23 Nov 2020 - 23:47
Elle ose enfin la regarder ! Pas très longtemps, en vérité, elle se détourne aussitôt de cette tenue légère que lui présente son hôte. C'est si soudain, en général, faut quand même pousser un peu avant que la cible se dévoile aussi rapidement, là, les rôles sont inversés, c'est elle le lièvre. La soie brillante - et juste perçue du coin de l'œil - lui démange aussitôt le bout des doigts, sa douceur à tendance à l'attirer autant qu'un papillon vers son lampadaire. Pour le reste, la dentelle fait bien le job, les jambes dénudées, le kimono léger presque transparent, c'est puissant. Comment peut-elle tourner le dos à cet ensemble ? Avec cette touche distinguée, ses formes, sa chevelure, ce visage et ce petit plus de muscles, on est franchement loin de la vagabonde classique, sale et rescapée d'Auschwitz. Il y a quelques années, les solitaires du No Man's Land et de ses environs étaient loin cette allure, Romy y compris. Le monde bouge, il s'adapte, il évolue, il bouge vite, très vite.

Merde, elle s'avance, elle arrive. Putain de Jill, quel coup bas, la borgne en vient à la maudire silencieusement. C'est inhumain de continuer à loucher dehors, même pour elle, surtout pour elle ! Seule nouvelle réaction : son sourcil qui se dresse quand la blonde la présente comme une élue du catalogue et non l'inverse. Ça flatte un peu quand même et ça a aussi le mérite de ramener son museau vers elle, au diable l'air frais et bonjour madame.

Amalia. Et toi ? Et elle... Elle... ? Heu... "La russe", rien de plus. Elle a perdu son identité et son honneur au fond de cette cabane de jardin où elle y a tué "Roza". Quand June lui avait présenté un flingue et qu'elle se l'était immédiatement collée contre la tempe. Quand ce doigt faible, tremblant et dépourvu de son ongle a appuyé sur la détente. Quand le clic du chargeur vide est venu achever ce qu'il restait de rédemption. Quand elle n'avait plus rien à dire et tout déjà avoué, œil délogé aux premières loges de sa déchéance depuis le sol. Qui est-elle maintenant ? Un animal en cage bien dressé et presque domptée ? Une suiveuse ? Une lâche ? Une survivante ? Rien qui ne lui vaille à ses yeux un prénom finalement. La question de la blonde reste donc sans réponse, comme toujours depuis sa sortie de cabane et peut-être sera t-elle oubliée dans le flot de cet échange qui s'annonce particulier. "T'vas prrresque me fairrre rrougirr" Y a de l'assurance dans ce gros mensonge pas vraiment bien planqué, elle est déjà presque aussi rouge qu'une écrevisse. Teint qui regagne en intensité quand sa main glisse le long de son bras pour terminer à son cou. L'épais sweat et protecteur de sa pudeur est autant salué que maudit pour le coup, il commence à faire chaud, sacrément chaud.

Sans résistance, elle suit la danse et vient du bout des doigts aider le kimono à glisser le long de ses épaules. Avec lenteur, elle se penche à son tour vers elle, trouve son cou où elle y délaisse un souffle avant de remonter à son oreille : "J'veux bien mon whisky." Dans un murmure la russe détourne à nouveau le sujet, n'ayant elle même pas encore la moindre idée de ce qu'elle veut vraiment. Parler ou s'envoyer en l'air ? Bah, des deux, il n'y a qu'une chose dont elle est sûre : elle a besoin de boire. "Et... oui, ça me rrassurre." Au moins une réponse, sur trois, c'est pas un si mauvais ratio que ça en fin de compte, surtout que c'est franc.

Du coude, elle vient repousser la fenêtre qu'elle avait ouverte, faudrait pas que la belle attrape froid maintenant dépourvue de son kimono. Et c'est désormais plus que fort qu'elle, elle ne détourne plus les yeux et peine même à les garder en hauteur. "T'surrrvies depuis combien d'temps dans le coin, Amalia ?" On peut bien mêler l'utile à l'agréable, elle a la vue et bientôt le verre, c'est un bon départ et il lui reste quoi ? 50 minutes, quelque chose comme ça, elle est large.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Mar 24 Nov 2020 - 7:17
Enfin ! J'ai son attention, c'est pas trop tôt. Faut dire que ça m'aurait vraiment fait chier que malgré mes efforts elle continue de préférer regarder par la fenêtre. C'est pas comme s'il y avait grand chose d'intéressant à l'extérieur en plus. Quoi qu'il en soit, le fait qu'elle s'intéresse enfin à moi et à ce que je peux faire élargit légèrement le sourire charmeur que j'ai aux lèvres. Évidemment que c'est flatteur de voir que j'arrive encore à séduire une femme. Parce qu'il faut être honnête, si c'était pas le cas elle aurait continué de regarder par la fenêtre.

Je remarque bien qu'elle ne répond pas à ma question quand je lui retourne la sienne concernant son prénom. C'est pas la première fois que ça arrive et si elle préfère pas donner son identité ça me va aussi. Chacun est libre de faire ses choix après tout. J'aurais très bien pu donner un pseudo moi aussi, plutôt que mon vrai prénom. Je serais pas la seule fille à le faire, même si j'ai jamais essayé de cacher qui je suis à qui que ce soit. J'assume mes choix, tout simplement.

Elle se laisse faire et m'aide à retirer mon kimono que je laisse carrément tomber au sol sans chercher à ralentir sa chute, bien trop occupée à soutenir le regard de la russe face à moi pour me soucier d'un vêtement. Je vois bien que ça ne la laisse pas indifférente tout ça et j'ai bien l'intention de continuer sur cette voie là. Pour une fois que je pourrais moi aussi trouver du plaisir dans une passe, je vais certainement pas accepter qu'on me retire cette option.

Par contre, je ne m'attendais pas à ce qu'elle se penche vers moi et retourne la situation d'un coup. Son souffle qui se répercute sur la peau de mon cou me fait frisonner et je me mords légèrement la lèvre inférieure. Un léger rire m'échappe, légèrement surjoué bien qu'il soit sincère de base, et je m'écarte de la brune un instant. Tu perds pas le nord... Et ça me fait chier. Bon, un verre peut pas faire de mal. Peut-être que ça l'aidera à sauter le pas aussi. Alors j'enjambe mon kimono pour reculer et aller chercher deux verres dans mon armoire ainsi que la bouteille de whisky que j'y cache.

Déposant le tout sur ce qui était avant un meuble télé et qui me sert simplement d'étagère maintenant, je nous sers un verre à chacune tout en écoutant les questions de l'étrangère. Elle pense réellement que je vais lui raconter ma vie alors qu'elle ne répond que très peu à mes interrogations ? C'est presque adorable. Depuis un moment, plusieurs années, répondis-je d'un ton détaché sans même accorder un regard à la jeune femme.

Ce n'est qu'une fois les deux verres servis et la bouteille refermée que je me tourne à nouveau vers elle et plante mon regard dans le sien. Un sourire légèrement espiègle étire mes lèvres et je la fixe un instant en restant silencieuse avant de croiser les bras en me mettant bien entre elle et le verre qu'elle convoite. Par contre, si tu veux continuer les questions il va falloir faire un choix. Soit tu paies pour des informations, soit pour qu'on prenne du bon temps... A savoir que je peux me montrer sympa par la suite et t'accorder quand même quelques infos si ça se passe aussi bien pour toi que pour moi... Et ton verre ? Viens le chercher... Oui, je joue avec le feu un petit peu. Mais j'ai envie de prendre des risques. De la provoquer un peu, de voir ce dont elle est capable. Parce que quelque chose me dit qu'elle hésite réellement dans son choix. Et j'aimerais vraiment qu'elle me choisisse moi plutôt que ses informations.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste / Codeuse
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Jeu 26 Nov 2020 - 9:39
La voilà qui s'écarte pour aller servir les verres, créant une passagère petite pique de frustration chez la tatouée, c'est pourtant ce qu'elle a demandé, son whisky arrive. Elle, perdre le nord ? La blonde marque un point, ce n'est vraiment pas son genre de s'égarer, surtout quand il s'agit de gente féminine peu vêtue et d'alcool fort, le meilleur mixte au monde, même sans le petit rail de cocaïne qui va bien, il reste appréciable. Sans la lâcher du regard, la tatouée retire doucement sa capuche et se rapproche à pas de loup de la prostituée devenue barmaid. Ce verre va aider, sans nul doute, il en faudrait même possiblement plusieurs pour rendre cette démarche efficace et étouffer cette pudeur de ce nouveau corps toujours autant rejeté.

Plusieurs années, la réponse apportée est courte, manque cruellement de précisions et à juste titre, ce n'est pas comme si l'encrée a fait preuve de bonne volonté en termes d'informations. C'est cependant assez pour la guider, en plusieurs années, on a clairement le temps d'en voir du monde ! Avec un peu de chance, elle aura des réponses concernant les personnes qu'elle cherche à retrouver.

Louchant sur le liquide ambré maintenant dans les verres, elle redresse son museau en sentant le regard de la blonde se poser sur elle. Le sourire légèrement malicieux de son hôte lui indique bien vite qu'elle n'aura pas son alcool ou tout du moins, pas si facilement. Ses bras qu'elle croise sous sa poitrine, par-dessus la soie, ajoutent à leur tour leur lot de négation et cette attitude bien soudainement fermée ne lui annonce rien qui ne vaille. Restant silencieuse, elle garde son orbe de glace rivée vers son interlocutrice, l'écoutant avec une attention bien particulière.

La proposition tombe, la russe a donc deux choix. Le premier est simple, oublier sa libido, ronger son frein et obtenir des réponses. Le deuxième est plus tentant mais n'est pas gagné pour autant, dans son équation, il faut que les deux femmes y trouvent leur compte si elle souhaite caresser l'espoir d'obtenir des réponses. Elle n'a aucun doute en ses capacités à envoyer au septième ciel sa vis-à-vis, vraiment aucun, trop de femmes sont passées entre ses mains pour qu'elle puisse un jour botter en touche sur ce sujet. Non, le problème n'est pas là, il est caché sous ses vêtements amples, omniprésent sur son épiderme. Layla, Jill, les deux femmes savaient à quoi elles se frottaient, réduisant la gêne de se mettre à nue, de se laisser approcher et toucher. Là, elle en vient à imaginer la surprise de la blonde quand ses doigts à la recherche de douceur rencontreront les épaisses et trop nombreuses cicatrices pour être comptées. Elles suffisent à décrire son passé encore un peu trop récent à ses yeux, pas le genre d'histoire qu'on est fière de raconter... merde, Il lui faut ce verre... VRAIMENT !

Toujours sans un mot, elle s'approche vers le Graal, enfin, les Graals, ils sont relativement nombreux par ici. Au moment où elle tente d'attraper l'un d'entre eux, son verre en l'occurrence, elle le voit s'éloigner tout en lenteur, kidnappé par les doigts de la belle. Coupée dans son élan, elle reste deux petites secondes dans sa position, bras à demi-tendu et les doigts s'agitant dans le vide. Damn, elle a vraiment des ovaires cette femme... "J'vois..." Oui, la russe n'a toujours répondu à aucune question, c'est un peu comme une punition finalement bien mérité, non ?  "L'option numéro deux est cool, mais..." Elle se redresse pour lui faire face et laisse le bout de ses doigts dévaler lentement sur ses hanches pour enfin y rencontrer la douceur de la soie. "....mais elle manque de garantie." C'est clair que là, sobre et sans garanties totales de réponses, elle est prête à envoyer chier sa libido, tant pis pour elle, Connor, Dana, Yulia, Markus, Riley, Eli, les Barnett and co, tous valent bien plus que ça. "Et j'ai vraiment besoin de réponses. C'est vital." Vital, le mot n'est pas exagéré, plus le temps et plus il est difficile de garder la tête hors de l'eau à Fort Ward. Tant pis pour le cul, plus qu'à se rabattre sur l'alcool pour digérer cette décision qu'elle regrette déjà. Pour se faire, elle délaisse lentement la soie et vient tendre la main à contre coeur vers le fameux verre dans une petite grimace.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 536
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   Jeu 26 Nov 2020 - 12:22
Je la vois bien, la retenue dont elle fait preuve. Mais qu'elle essaie pas de me faire croire que c'est parce qu'elle veut me respecter ou je sais pas trop quelle connerie elle pourrait bien inventer. Le souci qu'elle a, elle l'a avec sa conscience et avec personne d'autre. Quoi, elle a quelqu'un qui l'attend là d'où elle vient ? Grand bien lui fasse, mais clairement si elle n'avait pas envie d'être en face de moi elle aurait simplement dit « non » au lieu d'accepter de me suivre.

Alors je continue de la fixer, essayant de jauger sa réaction et aussi de ne pas me vexer parce qu'elle est clairement plus intéressée par le whisky que je viens de verser dans nos verres que par mon corps que je lui offre. Franchement, je sais que ça fait longtemps que j'ai pas eu à séduire quelqu'un mais faudrait veiller à pas abuser non plus. C'est pour ça que j'essaie de la faire réagir, de lui faire comprendre qu'elle peut soit me dire que c'est juste les infos qu'elle veut et à ce moment j'arrêterai de faire des efforts, soit elle décide de passer à l'action et on peut s'amuser un peu avant qu'elle ait ses réponses.

Enfin, à croire que le fait de la forcer à venir chercher son verre la fait réagir davantage. Elle s'approche de moi, retirant enfin cette capuche pour que je puisse un peu mieux la voir. C'est pas trop tôt. Non parce qu'avec moi à moitié à poil sous mon haut en soie et elle emmitouflée comme je sais pas quoi c'est vraiment deux salles deux ambiances.

Quand elle essaie d'attraper son verre, je viens le reculer en même temps que le mien pour l'empêcher de l'atteindre. Elle n'aura sa récompense que si elle choisit enfin une option. J'ai un peu de mal à retenir un sourire en coin plein d'espièglerie quand elle se fige dans son geste en remarquant que j'ai pas décidé de lui donner son alcool si facilement.

Mes yeux se plongent dans son unique iris et j'attends encore une fois. Apparemment, la seconde option la tente bien « mais ». Bordel ce qu'il peut me faire chier ce mot. J'ai presque du mal à retenir un soupir d'agacement qui finalement colle bien avec le frisson qui remonte mon échine quand ses doigts viennent glisser sur ma hanche.

Je fais mine de réfléchir, d'étudier ce qu'elle vient de me dire. Donc elle tient tellement à obtenir des informations qu'elle est prête à négliger une opportunité comme ça. Et bien, pas moi. Venant saisir son verre entre mes doigts, je ne la lâche pas des yeux et finis par le lui tendre pour le placer dans sa main tendue. Sauf que je ne le lui laisse toujours pas. Et si je te disais que je veux bien reconsidérer la seconde option ? Si c'est vital comme tu le dis... Je répondrai à tes questions après...

Sur ce coup là, j'ai vraiment pas envie de passer à côté de l'occasion de pouvoir m'envoyer en l'air avec une femme. Sérieux, ça fait tellement longtemps que j'ai pas pu ressentir le moindre plaisir dans le sexe que j'ai pas envie de la laisser s'en tirer comme ça. Et finalement, je lui laisse son verre en venant attraper le mien pour boire une gorgée lentement.

Clairement, je la dévore du regard. C'est pas discret et je cherche pas à l'être. Remarquer qu'on plaît, en général ça encourage bien. Alors, toujours avec lenteur, je m'approche un peu plus d'elle sans rompre le contact entre nos regards. A mon tour de glisser ma main sur son corps, venant d'abord passer mes doigts sur sa hanche puis sur son ventre, descendant ensuite mes caresses légères jusqu'à la bordure de son pantalon. Alors... Juste les questions, ou on prend du bon temps et tu peux me poser tes questions ? Franchement, je fais surtout ça pour moi. Alors si je dois faire une croix sur quelques ressources en paiement pour le supplément infos, je ferai avec. Et ça m'empêchera pas de dormir la nuit. Vraiment pas.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sea, sex and sun. But without sea and sun.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sea, sex and sun. But without sea and sun. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: