The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
14.90 €

l'aigle bicéphale [June et Adrienne]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2204
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Dim 29 Nov 2020 - 22:59
Légèrement, la rouquine infléchit le manche vers elle et, comme l’avait suggéré la pilote et l’avion prit de l’altitude. Le sol s’éloignait un peu plus, l’excitation traçait un mince sourire sur son visage ivoirin. Que lui réservait Adrienne ? Les consignes, le geste long et précis… ça annonçait forcément une manœuvre à laquelle l’avocate ne s’attendrait pas. Au top, elle contracta son ventre, obéit et s’appliqua. Brusquement plaquée à son siège, elle eut la sensation que son cœur, lui, voulait s’extraire de son thorax. Le monde se renversa, bascula sans qu’elle ne puisse vraiment réaliser ce qui se passait. Le sang lui monta à la tête, fit bourdonner ses tympans et la voici stable de nouveau. Indemne, a priori.

- Wow, commenta-t-elle, c’était…

Y avait-il un mot pour ça ? Le « premier looping depuis la chute » mais surtout : son premier looping ever. Un rire franc, époustouflée, remonta de la gorge de June. Elle en tremblait maintenant, une fébrilité causée par l’adrénaline. Paradoxalement, une drôle de sensation coulait maintenant un liquide chaud dans ses veines. De la liberté à l’état pure. Comme si pour la première fois depuis des lustres – voire depuis toujours – elle se sentait allégée des poids qui l’avaient toujours lestée sur la terre ferme. Sa main s’était crispée sur le manche, alors elle prévint la professionnelle :

- Je vais vous laisser reprendre les commandes.

Au moins quelques minutes, pour se remettre ! Son hilarité s’apaisa, sa main droite se posa contre sa poitrine pour mesurer le rythme de son palpitant. Il cognait toujours fort contre ses doigts. Son regard émeraude se posa à l’extérieur, sur le monde immobile. Vu d’ici, tout semblant possible en vérité. Si elle avait eu une autre vie à mener, peut-être aurait-elle pu choisir d’être pilote.

- Vous pouvez faire vous tests, proposa-t-elle à son aînée, sauf si vous estimez que c’est trop dangereux.

Autrement dit, à moins qu’Adrienne n’estime trop élevé les risques de voir sa carotide exploser – littéralement – elle pouvait s’aventurer à faire plus qu’un vol de démonstration. N’était pas dans ses projets de toute façon ? Si certaines manœuvres étaient réalisables avec un passager, l’avocate était prête à s’accrocher… et à vivre l’expérience.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 236
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Lun 30 Nov 2020 - 11:54
Le rire de June emplit mes oreilles et quand je la regarde avec un air bienveillant. Je me rappelle aussi que j’aimais ça dans mon ancien métier, initier quelqu’un au pilotage et le voir comprendre la beauté de la chose. « Remettez-vous un peu June. » Nous nous laissons aller à un vol en pallier le temps qu’elle retrouve son calme naturel : « J’ai eu la même réaction que vous la première fois que je suis monté dans un avion de voltige. » M

Le rire de June était si frais, si inattendu, elle montre ici un visage humain que je ne pensais pas lui voir un jour, surtout depuis l’affaire du poison. Je laisse un sourire me barrer le visage quand elle me propose de prendre les commandes mais aussi de procéder à mes « tests » « Si gentiment proposé. Je vais tâcher de rester raisonnable. » Je prends les commandes et je procèdes à quelques contrôles afin de m’assurer de la prise en main. Réduction de la vitesse, je cherche le point de décrochage par exemple, la résistance des commandes, en d’autres termes, j’apprends à connaitre ma monture. Concentré, plus un mot, plus un regard vers June, je ne regarde même plus le ciel, simplement mes instruments.

Nous sommes trop bas pour que je puisse effectuer ces manœuvres avec une marge de sécurité : « On va monter à 3000 mètres par contre. » Je pousse les gaz et je cabre l’avion à presque 60 degrés, une pente très raide pour monter, mais nous avons perdu assez de temps à nous montrer timide. Le looping de June est très beau, il est excitant comme une première fois, mais je suis bien plus expérimentée et il est temps de la guidé dans mon monde. Je pousse le moteur à la puissance maximale et j’adopte une montée en chandelle puis, je commence à diminuer la puissance, au point que l’ascension ralentie et que finalement, elle se fige. Comme si l’avion était suspendu par des câbles à la voute céleste.

Ce n’est qu’à ce moment-là que je me détends et que je regarde June, collée contre son siège et, comme si nous étions au summer’s je lui explique ce que je fais : « Vous savez que ces avions ont un ratio poids/puissance très favorable ? En fait, ils sont si légers qu’ils peuvent gagner de la vitesse même en grimpant à la verticale. En trouvant le bon régime moteur on peut lutter contre la gravité et faire ce qu’on appelle du vol relatif. » Puis je coupe les gaz.

Immédiatement, l’avion entame une vrille. Je lâche le manche pour laisser la graviter faire son travail et dès que nous récupérons assez de vitesse, je reprends le contrôle et commençant un vol en palier. J’ai un regard pour June, tant qu’elle n’a pas recouvert de sang mon cockpit et qu’elle n’est pas en train de se plaindre, tout va bien. J’enchaine quelques manœuvres simples, tonneaux, un looping, un Immelmann, puis un inversé. Une vrille sur le dos, une chandelle. Rien de trop complexe car on reste sur un biplace que je ne connais pas encore très bien. Si j’avais eu Phénix, je l’aurai poussé bien plus loin.

Mais mes yeux se posent sur une June qui a la tête qui commence à pencher, les yeux fermés. Ah... Elle a mal encaissé les G. Je repasse en palier et je l’appelle, lui décrochant une ou deux petites tapes pour la réveiller. Plus de peur que de mal, j’ai oublié cependant que tout le monde n’a pas l’habitude de ce genre de manœuvre, je me suis laissé griser par ces sensations : « Hé bien June, je sais quoi faire si un jour vous avez une insomnie ! Respirez amplement, tout va bien se passer, nous allons faire le tour de l’ile à basse altitude puis nous rentrerons. Reprenez les commandes si vous voulez. »



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2204
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Mer 2 Déc 2020 - 10:34
Elle approuva d’une moue l’ascension à 3000 mètres. Que pouvait-elle lui rétorquer dans toute façon ? Plaquée dans son siège, les vibrations de l’appareil se répercutant dans tout son corps, l’avocate fixait le ciel et le rideau de nuages. Quand elle se désintéressa du firmament, ce fut pour observer les gestes d’Adrienne sur les commandes. Même s’il s’agissait d’un langage qu’elle ne pouvait déchiffrer, la rouquine tentait d’analyser les changements qui s’opéraient dans leur déplacement.

Puis elles se figèrent. Suspendues dans le ciel, à plusieurs kilomètres au-dessus de la terre ferme. Un autre sourire fendit le visage de June, des étincelles brillaient dans ses yeux d’émeraude. L’appréhension de l’adulte se mélangeait avec une sensation grisante digne de la jeunesse. Elle avait eu ses heures d’expérience - saut en parachute, à l’élastique, deltaplane, ce genre de choses. Les moments cachés de son ancienne vie, dans d’autres pays, où elle s’autorisait à sortir de sa coquille. Là, c’était un peu pareil. Dans le ciel, elle n’avait plus besoin d’être la femme qu’elle était sur la terre ferme. Elle pouvait juste… admirer.

- Je vous crois sur parole, dit-elle à la pilote sur un ton complice.

Avoir lu les rapports de la française sur les appareils ne la rendait bien évidemment pas experte en la matière. L’avocate se focalisait sur la rentabilité, l’accessibilité et le coût d’entretien. Et alors… le monde bascula. Moteur coupé, l’appareil retombe en vrille et pendant un instant… June se demanda si Adrienne a vraiment fait exprès. Puis celle-ci reprit la main, enchaina les figures et pour la rouquine, tout ne fut plus qu’une succession de couleurs qui se mêlaient. Celles du ciel et celles du cockpit, puis le noir. Total.

Elle reprit conscience un peu brusquement et il lui fallut quelques secondes pour comprendre où elle se trouvait. Les vibrations, le tableau de bord, les nuages. Ok. Ses paupières papillonnèrent, son cœur battait la chamade. La quarantenaire avait vaguement mal au cœur et ne pouvait s’empêcher de frissonner. Suivant les conseils de la pilote, elle régula sa respiration par de profondes inspirations-expirations.

- Ok, souffla-t-elle – elle était encore un peu groggy mais reprendre les commandes allait la remettre dans le présent, désolée. Je ne m’attendais pas à… ça.

Le « ça » faisait plutôt référence à l’impact des figures sur son organisme parce que pour sa défense, la pilote avait été plutôt claire avec ses intentions. Ses mains se refermèrent sur le levier, prête à suivre les instructions d’Adrienne pour ne pas les envoyer dans le décor. Entamant un tour de l’île qui lui permettait d’observer la masse arborée de Bainbridge Island qui avait jalousement enseveli les constructions urbaines, June demanda également :

- Vous avez pu tester ce que vous voulez ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 236
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Mer 2 Déc 2020 - 18:27
June semble se remettre rapidement de sa petite perte de conscience, un sourire peut venir sur mon visage : « Les G sont assez traites quand on ne les connait pas. »Cependant, elle n’a pas à s’excuser de cela, en réalité, c’est moi-même qui ait fauté en effectuant ces manœuvres sans tenir compte de ses limites : « Je devrais plutôt vous présenter mes excuses pour ce… relâchement de ma part. » Mais au moins, j’ai pu effectuer les tests qui s’imposaient : « C’est un excellent appareil, je suis heureuse de pouvoir vous le dire, il est très manœuvrable pour un biplace, ses commandes sont douce et il est facile à dompter. »

Un ensemble de facteur qui me permet de dire ceci : « Ce sera un excellent appareil de formation. Son moteur est très moderne d’après Crownfield. Nous serions peut-être en mesure de le faire voler avec un mélange Ethanol-essence, si c’est le cas, nous pourrions peut-être espérer joindre Cambrai, c’est le nom de cet appareil, dans le système de patrouille que vous avez mis en place avec Arizona. » Cambrai en référence à cette ville du nord de la France, dont l’emblème est un aigle à deux tête, une métaphore tout à fait pertinente car qu’est-ce cet avion si ce n’est un aigle avec deux pilotes ? En outre, de telles missions participeraient activement à l’entrainement de Lance et de May sans pour autant gâcher des ressources inutiles.

Nous volons lentement en direction du nord de l’ile, à une altitude très faible, moins de deux cents mètres et à une vitesse proche du décrochage, de la perte de portance, quand l’air ne s’écoule plus assez vite autour de l’aile et que l’effet venturi ne fais plus son travail. Il n’y a aucun risque particulier tant que June ne tente pas de prendre de l’altitude brusquement. Je décide de profiter du moment pour questionner la rousse au sujet de plusieurs personnes du camp : « June, puis-je me permettre de vous poser une question ? Elle revêt un intérêt professionnel, mais elle implique une part d’opinion personnelle. Que pensez-vous de Misha Droan et Maya Hillard, je dois les emmener avec pour la récupération du Bell Cobra, ainsi que Stanley Maverick. Mais son passé militaire et le rôle qu’il occupe le rendent de facto fiable à mes yeux. »

Ils le rendent au moins professionnel et efficace sous la pression, ce qui n’est pas donné à tout le monde : « Sucre m’assure qu’elles sauront se montrer à la hauteur en pilotage mais... J’attache de l’importance à l’opinion que vous pourriez avoir sur elle. » Si June a eu la clairvoyance de m’accorder sa confiance, alors je ne dois pas être une exception et cela rend d’autant plus précieux ce qu’elle peut penser de cette rousse et de cette unijambiste.





En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2204
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Dim 6 Déc 2020 - 23:29
- Ne vous excusez pas, lui répliqua posément June.

L’aviatrice avait fait son travail, ce n’était pas moins que ce qu’elle lui avait demandé. Si elle n’émit aucun commentaire, l’avocate notait mentalement les informations que lui donnait Adrienne. Associer un avion au système de patrouille était une bonne idée, s’ils avaient le carburant pour le faire voler. Autrement… elle préférait sans tenir aux missions ciblées. Entre ça et les entrainements… l’estimation des dépenses allait être très serrée, ils n’auraient pas vraiment le luxe de déroger aux quantités assignées. Elles auraient tout le temps d’en parler plus en détail sur la terre ferme et avec les rapports de Layla sous les yeux. A la place, la française manifesta l’envie d’aborder un sujet que June autorisa d’un regard. Maya et Misha…

- Sucre est un homme de nature enthousiaste, commença-t-elle, sans sympathie ni animosité – une neutralité parfaite, je pense qu’elles ont encore à faire leurs preuves, jugea la rouquine, sans une seule seconde d’hésitation, toutes les deux surestiment leurs facultés réelles et sont fragiles, émotionnellement parlant. Si vous devez les emmener en mission, je ne saurais que trop vous conseiller de vous faire accompagner d’une personne compétente supplémentaire et de vérifier leur état d’esprit avant le décollage.

June se montrait transparente dans son jugement, il n’y avait de toute façon rien de secret dans tout ça. Si les concernées étaient amenées à lui demander ce que l’avocate pensait d’elles, celle-ci répondrait exactement la même chose. Ce ne serait ne rendre service à personne, et encore moins à la mission, de promettre qu’elles sont les personnes chevronnées qu’elles ne sont pas. Et Stanley avait beau être un excellent homme de terrain, il ne porterait pas toute une équipe à lui seul sur ses épaules.

- A ce jour, je préférerais ne pas confier de trop grosses responsabilités à des membres qui pourraient être déstabilisées le jour J par des peines de cœur.

Voilà l’avis que la quarantenaire avait d’elles. Des femmes de « cœur », plus attachées à leur vie civile qu’aux investissements du camp. Et encore, Maya avait le mérite de participer au travaux et de contribuer à la médiation. Misha ne pouvait pas en dire autant.

- Mais au final, c’est Stanley Maverick qui prendra la responsabilité – ou non – de les emmener.

Elle n’avait qu’un avis sur leur profil général, le militaire était le responsable des expéditions, il était plus à même de sélectionner ses équipes. Jusqu’à maintenant, il ne l’avait pas déçue.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 236
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Mar 8 Déc 2020 - 15:13
J’écoute très attentivement June me brosser le portrait de Misha et Maya, il est sévère mais honnête et correspond, au moins dans le cas de Misha, à ce que je sais d’elle. Pour Maya, n’est-ce pas son petit ami qui a tenté d’assassiner June ? Elle doit être fragilisé mentalement, je me demande s’il est judicieux de l’emmener avec nous finalement : « Très bien, je vois. Merci de cet éclaircissement. » Je ne fais aucun commentaire particulier vis-à-vis de ce sujet cependant, June conforte mon opinion dans ce sujet, Sucre aurait dû mieux choisir ses candidats. L’expédition d’Olympia serait donc une sorte de test. La rousse est la seule maitresse des ressources humaines pour tout ce qui va toucher à la terre, mais je compte bien faire valoir mon opinion concernant les personnes qui devront prendre les commandes à l’evenir.

Comme disait June, c’est Stanley qui aura le dernier mot sur la composition de l’expédition : « Je discuterai avec Monsieur Maverick alors, il me semble que Mr… Castle souhait se joindre à l’expédition. Son expérience dans les forces amphibie saurait peut-être nous aider. Il me semble qu’une certaine Ela Amrani souhaite également encadrer l’expédition.» Je ne connais ni l’un ni l’autre personnellement, mais Logan a une réputation de militaire efficace et il me semble d’Ela était une des dirigeantes du groupe avant June.

En observant par le cockpit, je commente ce que je vois : « Nous survolons l’avant-poste d’Agathe. » J’entame alors un très large virage pour que June puisse observer à loisir le sol, avant de reprendre la direction du sud et de l’aérodrome. Nous serons posés d’ici quelques minutes et je perdrais une occasion rêvée de m’exprimer en toute sincérité et dans ce milieu que je maitrise parfaitement, nous sommes dans mon élément, ceci est le moment parfait.

« June, tant que nous sommes seules, je pense que… deux choses s’imposent de ma part : En premier lieux, je vous dois des remerciements. Bien que vous n’ayez pas soutenu ce projet pour mes aspirations personnelles mais uniquement en pensant à l’intérêt du camp, en croyant en ce que je proposais, vous m’avez rendu mes ailes. Merci pour cela. » Je pourrais m’étendre en disant qu’elle aurait ma reconnaissance éternel, mais je pense que cela manquerait de subtilité, le simple fait que j’emplois l’expression « rendre mes ailes » devrait prouver la puissance émotionnel de ce que je ressens envers elle à cette seconde.

« La seconde est simplement une déclaration de respect oserais-je dire. Vous vous remettez à peine d’un attentat contre votre personne mais vous êtes déjà sur tous les fronts et j’admire la vitesse avec laquelle vous l’avez fait. J’aurai aimé avoir votre résilience quand j’étais plus jeune. » Je soupire en amorçant la phase d’approche, nous perdons de la vitesse et de l’altitude pendant que je m’aligne sur la piste. La vitesse est optimale, si bien que je réussis à arrêter l’avion en moins de 300 mètres. Ensuite je ramène notre appareil jusqu’au hangar et il prend place non loin d’Horizon.  Une fois le moteur coupé, j’ouvre le cockpit et nous descendons, une parenthèse enchantée se termine pour moi et nous devons retourner au morne plancher des rampants.

« Si vous avez encore quelques instants à m’accorder,  je crois pertinent de vous parler d’un musée que j’ai découvert. » Nous quittons les hangars et je l’emmène dans la maison qui nous sert de stockage, mais aussi à la formation et qui constitue aussi une sorte de bureau et de second foyer pour moi. « Le Flying Heritage & Combat Armor Museum d’Everett. C’est le plus grand musée dans son domaine, il comporte une grande collection d’appareil et de chars d’assauts. Dois-je vous préciser que ces chars son « parfaitement » fonctionnel ? Je veux dire par là que leurs canons ne sont pas neutralisés. Si j’ai eu cette information, si je sais ce que nous pouvons trouver là-bas… Vous comprenez certainement mes inquiétudes : New Eden peut très bien y avoir pensé également. »



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2204
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   Mer 9 Déc 2020 - 10:45
- Ce sont deux bons choix, commenta-t-elle à l’égard de Logan et Ela.

Arizona était plus réservée au sujet du militaire et… disons qu’il avait eu ses failles. Mais l’avocate était persuadée que ses aptitudes ne pourraient pas être mieux employées ailleurs et que bien encadré, il sera utile à la cause. Quant à l’israélienne, outre la déception qui lui restait comme un arrière-goût amer, June ne nierait pas qu’elle avait admirablement remonté la pente. La femme qu’elle était aujourd’hui avait ses cartes à jouer ; et plus uniquement sur le plan diplomatique. La rouquine s’était penchée sur l’avant-poste que lui désigna la pilote mais puisque cette dernière aborda remerciement et compliment, elle se redressa, non sans lui adresser un léger regard en biais.

- J’ai simplement fait ce qui me semblait pertinent pour notre communauté. Si cela a eu un effet collatéral bénéfique… j’en suis ravie.

Son ton n’exprimait bien entendu pas autre chose qu’une pure neutralité mais ce n’était pas moins sincère pour autant. Si Adrienne se sentait bien à ce poste, elle travaillerait mieux. Si elle travaillait mieux, le camp s’en porterait mieux. A la fin, le profit individuel contribuait à tous. C’était bien toute la difficulté de ce qu’elle s’efforçait de faire : mettre les bonnes personnes aux bons endroits.

- Quant à ma présence ici… je vous remercie, mais j’estime simplement que je n’ai pas à en faire moins que les autres ; flâner à mon domicile ne me ressemble pas, d’autant que ses tâches n’impliquaient pour l’essentiel aucune sortie ni aucune confrontation directe au danger, et ne dites pas ça, nous avons le même âge : j’aurais aussi aimé avoir ma résilience plus jeune.

June esquissa un sourire complice et ressentit avec plaisir les ultimes sensations du vol, avant qu’elles n’atterrissent. Là, elle expira un grand coup, ôta son casque et quitta le cockpit. A la demande de la pilote, la rouquine la suivit dans son bureau en écoutant ce qu’elle avait à lui dire. Une réserve d’appareils fonctionnels… et Adrienne mettait le doigt sur un problème : s’ils ne s’en occupaient pas, New Eden le ferait. Si ce n’était pas déjà le cas.

- Merci de m’avoir prévenue. On va aller voir de quoi il s’agit, déclara-t-elle, ayant retrouver son ordinaire masque implacable, vous pourriez me lister toutes les informations que vous avez sur ce musée ?

Pas encore de décision sur ce qu’ils feraient du parc d’engin. L’étude de la question était plus complexe que de simplement accroître leur puissance de feu.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: l'aigle bicéphale [June et Adrienne]   
Revenir en haut Aller en bas  
- l'aigle bicéphale [June et Adrienne] -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: