The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
SONY SRSXB10 Enceinte portable – Bluetooth ...
Voir le deal
29.99 €

If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!-18/!   Dim 22 Nov 2020 - 6:58
J'aurais peut-être pas dû me dire que forcer sur la bouteille pour apaiser un peu mon esprit qui se torture encore et encore avec mille questions serait une bonne idée. Bon, j'en suis pas encore au point de plus savoir ce que je fais ou de plus tenir debout, mais j'ai un petit coup dans le nez quoi. Assez, en tout cas, pour pas me rendre compte du froid qu'il fait dehors alors que je me balade simplement en t-shirt.

Peut-être que c'est pour ça que le peu de gens que je croise à cette heure tardive me regarde bizarrement, ou bien peut-être parce que la rumeur – avérée – selon laquelle Madisson et moi ne sommes plus ensemble s'est répandue comme une traînée de poudre au travers du camp. Je m'en fiche un peu. Faut dire que les regards en coin et les chuchotements quand je passe quelque part, j'avais fini par en prendre l'habitude après les événements du mois d'avril. Alors elle est vite revenue, cette habitude, quand ça a recommencé.

Lâchant un juron étouffé entre mes dents, je me passe la main sur le visage et me mets une claque sur la joue pour essayer de me remettre les idées en place. J'ai pas envie de penser à tout ça. Mais j'ai pas l'impression d'être capable de faire autre chose en ce moment. Tout ce qui me trotte en tête, c'est d'essayer de comprendre ce que j'ai bien pu faire de mal. Est-ce que Zelda a raison et qu'effectivement ma copine... enfin, mon ex copine, privilégiera toujours son travail quitte à faire du mal aux gens qui l'entourent ? J'en sais rien. J'ai pas envie de me mettre à penser ou dire du mal d'elle. C'est plus simple de le faire avec moi. De me dire que j'ai merdé plutôt que de lui en vouloir à elle.

Un long soupir m'échappe et je continue de marcher, sans trop savoir où aller. J'ai juste pas envie de rester à la maison, d'observer sans rien pouvoir y faire ce qui s'y passe pendant qu'elle rassemble ses affaires pour quitter la coloc. J'ai même un petit rire sans joie qui m'échappe en pensant à ça. C'est dingue quand même. A croire que ça doit vraiment venir de moi, puisque tout le monde finit par se tirer de cette maison. Levi, Indiana, Sacha, maintenant Maddie. Décidément. Quand est-ce que Adrienne va aussi décider que, finalement, c'est forcément mieux ailleurs ? Oh, sûrement dans pas très longtemps.

Plongé dans mes pensées, je me rends même pas vraiment compte d'où je vais jusqu'à ce que je trébuche en ayant totalement oublié de regarder devant moi. L'alcool et l'inattention, un mélange vraiment détonnant. Et parfait pour me couvrir de ridicule en me prenant la rambarde longeant les escaliers d'une maison. Je me rattrape difficilement et ça fait un boucan du tonnerre. J'essaie pourtant de faire bonne figure et de me relever avec plus ou moins de dignité au cas où quelqu'un m'aurait vu. Je regarde d'ailleurs autour de moi pour voir si c'est le cas et m'arrête en voyant une tête blonde avec qui ça fait bien longtemps que je n'ai pas pris le temps de discuter.

Un sourire un peu gêné étire mes lèvres et je sors l'une de mes mains de mes poches pour saluer maladroitement la femme qui tentait simplement de rentrer chez elle. Salut May. Et euh... Désolé pour tes escaliers, je les avais pas vus. Ok, on fait sûrement pas mieux comme entrée en matière. Pas voir des escaliers, sérieux ? Quel crétin. Bon c'est la vérité mais là je crois que je viens de lui permettre de cocher la case « idiot » dans mon dossier, si jamais c'était pas déjà le cas.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1689
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   Mar 24 Nov 2020 - 1:12
« Besoin d'aide? » avait-elle immédiatement lancé à Nathan, qui visiblement, ressentait le besoin de témoigner son amour aux escaliers de la baraque qu'elle habitait toujours - celle d'Adam. Faire des câlins à des objets inanimés? Pourquoi pas. Il la salua alors et s'excusa aussitôt - comme si c'était nécessaire. Non parce qu'en fait, il pouvait bien tout détruire sur son passage qu'elle ne dirait pas le moindre mot. Elle plissa les yeux en soufflant du nez, riant doucement avant de lui adresser à nouveau la parole. « J'crois qu'les escaliers vont bien, t'inquiète. » lâcha-t-elle en s'approchant, ne cachant pas une certaine inquiétude par rapport à son état. « Mais si je réalise qu'le béton est abîmé demain matin, j'te jure, j'vais t'envoyer la facture - et une mise en demeure. » ajouta-t-elle avec cet éternel sarcasme qui la caractérisait.

C'est à cet instant que la petite réalisa qu'il portait des vêtements d'été en plein mois de novembre, et qu'il avait probablement un peu abusé de la bouteille. Après tout, ses yeux ne mentaient pas. « Sérieux, t'es okay? » demanda-t-elle sincèrement, se questionnant sur la douleur qui devait le ronger depuis l'attaque sauvage de la rambarde. La main de Cendrillon se posa sur son épaule, comme pour lui signifier qu'elle était sérieuse, pour une fois. « Tu dois mourir de froid, putain, Nathan. » Son t-shirt était congelé, dans tous les cas.

« À l'intérieur - tout de suite. » ordonna-t-elle sans lui laisser l'occasion de rouspéter, le poussant presque vers la porte d'entrée en même temps qu'elle. Elle posa son manteau sur le canapé une fois à l'intérieur, passant les doigts dans ses mèches dorées avant de lever les cils sur Nate en secouant la tête. « Des plans pour que tu crèves d'hypothermie, du con. »

May le fixa un instant avant de finalement se diriger vers la cuisine, s'emparant de la bouteille de rhum presque pleine qui trônait dans ses cabinets. Déposant ensuite deux verres sur l'îlot de la pièce, elle y versa un peu du liquide ambré sans se gêner. « Faut bien que j'te rattrape. » justifia-t-elle en s'emparant de son poison. Elle n'allait pas le laisser en plan comme ça, enfin. Il n'était pas bien, même un aveugle sans son chien pouvait s'en rendre compte. Liv n'était pas sotte non plus. Elle bossait au dispensaire, après tout - elle y croisait tout un tas de gens. Les rumeurs circulaient rapidement. Et quelque chose lui disait que ce qu'on racontait au sujet de Nate & Maddie était bien réel. Il ne fallait pas se mentir, c'était aussi l'excuse parfaite pour noyer ses propres démons - ceux qui refusaient de sortir de son crâne depuis trop longtemps, maintenant.

Elle réalisa cependant qu'il n'avait peut-être pas envie de continuer à boire, pourtant. Peut-être était-elle en fait, sur le coup, une très mauvaise copine. Tout le monde n'avait pas besoin de ressentir la brûlure de l'alcool pour s'empêcher de penser. Et le brun avait déjà été témoin de sa tendance à picoler. C'était marrant de voir que les rôles s'inversaient, l'espace d'une soirée. N'empêche, tout ce qu'elle souhaitait, là, tout de suite, c'était qu'il puisse se sentir mieux - ne serait-ce qu'un peu. « Je - enfin, tu veux de l'eau, sinon? »  Très peu maladroit, vraiment. Elle trempa les lèvres dans son verre, ne sachant pas trop ce qu'elle devait ajouter. Lui demander s'il tenait le coup? S'il avait envie d'en parler? Non. « Alors, à quoi on trinque, ce soir? »


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   Mar 24 Nov 2020 - 7:06
J'ai un peu la tête qui tourne quand je me redresse même si j'essaie de faire bonne figure face à May. Je m'attendais pas vraiment à croiser quelqu'un et j'espérais vraiment que personne me voit à deux doigts d'embrasser les escaliers. Enfin, au sens me casser la gueule dessus hein, pas vraiment les embrasser. Je pense que c'est compréhensible comme image.

Quoi qu'il en soit, même avec l'esprit embrumé, j'arrive à voir l'ironie dans cette situation. Quelques mois en arrière, c'était la blonde que je retrouvais devant sa maison, avec bien trop d'alcool dans le sang et qui avait besoin d'un coup de main. A croire que la roue tourne toujours. J'ai toujours cet air un peu idiot sur le visage, ne pouvant retenir un petit rire quand je l'entends me menacer de me poursuivre en justice si elle constate demain que j'ai abîmé le béton devant chez elle. Enfin je crois que c'est ça que ça voulait dire.

Je viens poser l'une de mes mains sur ma hanche meurtrie par la rencontre surprise avec la rampe et me racle la gorge un peu avant de lever mon autre pouce en direction de May quand elle me demande si ça va. Oh ouais, impec'! Ouais, et en convaincant et moins ridicule ça donne quoi ? Même moi je me désespère. C'est que quand la main de mon amie vient se poser sur mon épaule que je prends conscience de la température – glaciale – de mon haut et un frisson me parcourt, ma peau se recouvrant de chair de poule instantanément. Mais non t'inquiète! Décidément, j'ai décidé de pas donner dans le convaincant ce soir.

Par contre elle me laisse pas le choix et m'ordonne d'entrer. Je lève les mains en signe de reddition et hausse les épaules avant de la suivre en ayant un peu de mal à grimper les marches malgré tout. Quand je me retrouve à l'intérieur, je frissonne encore une fois à cause de la différence de température et viens croiser les bras pour essayer de me réchauffer un peu. Ok, peut-être que j'avais pas si chaud que ça en fait. J'éternue même un coup en me cachant dans mon épaule et manque de me casser la gueule parce que je m'y attendais pas. L'équilibre est pas folichon sur ce coup là.

Suivant la blonde jusqu'à la cuisine, je la regarde prendre deux verres et une bouteille de rhum. Un sourire vient à nouveau étirer mes lèvres. Oui, je compte encore boire. Saisissant le second verre, je ricane un peu suite à sa phrase. Si j'te laisse le temps de me rattraper! Un rapide clin d’œil dans sa direction et je m'apprête à porter le verre à mes lèvres. Jusqu'à ce qu'elle m'interrompe en me demandant si je veux pas plutôt de l'eau.

Je hausse les épaules et fait non de la tête, ce qui m'oblige à me retenir à l'îlot devant lequel on se trouve pour pas perdre encore une fois l'équilibre. Non non, le rhum ça me va très bien. J'ai envie d'oublier, de plus penser à rien, et c'est sûrement l'alcool qui m'y aidera le mieux. Reposant mes yeux sur la jeune femme qui me fait face, je la détaille du regard peut-être un peu trop longtemps. En même temps, faut dire que j'ai un coup dans le nez et que je l'ai toujours trouvée belle alors... niveau subtilité on fait mieux.

Une nouvelle fois, je me racle la gorge et j'ai même pas eu besoin de réfléchir pour trouver à quoi on peut bien trinquer. A cette putain de vie sentimentale qui ressemble à une série télé de bas étage! Voilà, je pense que c'est bien résumé. Et sur ces mots, j'avale une grande lampée d'alcool avant de grimacer un peu. Ouf, celui-là il pique un peu plus. Je tousse un peu avant d'inspirer un grand coup et de reporter mon attention sur May. Au fait, comment tu vas toi ? L'art de changer de sujet et d'essayer de pas parler de moi ? Tout à fait.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1689
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   Mer 25 Nov 2020 - 6:25
Sérieusement, il avait fait comment pour survivre à sa soirée? Quand éternuer devenait une activité qui mettait une personne à risque de chute, le taux d'alcoolémie devait être à des records olympiques, putain. Enfin, ce n'était pas bien grave. Il n'avait pas réussi à la convaincre à l'extérieur, et il faisait tout pour échouer à nouveau à l'intérieur. N'empêche, il était au moins un peu plus en sécurité maintenant - c'était probablement le plus important. Elle avait envie de lui proposer un truc chaud à se mettre sur le dos, un truc qui appartenait à Adam, peut-être, question qu'il arrête de se les geler. Aussitôt pourtant, elle réprima violemment l'idée dans son crâne, se disant qu'un tel geste était comme une trahison pour le chasseur qui manquait toujours à l'appel. Distraite, elle pointa donc du menton le jeté qui traînait sur le canapé, lui signifiant silencieusement qu'il pouvait s'enrouler dedans au besoin.

Mais il la défiait presque du regard, du coup, affirmant qu'il ne lui laisserait pas le temps de rattraper son niveau. Son clin d'oeil était de la pure provocation, même. Elle n'allait pas laisser filer. Dans tous les cas, il ne semblait pas particulièrement apte à quoi que ce soit, là, tout de suite, puisqu'il venait de s'accrocher à l'îlot comme un gosse à sa maman pour ne pas piquer du nez. Elle haussa les sourcils, se moquant plus ou moins de lui en silence, surtout quand il précisa que ce qu'elle lui servait était parfait. La princesse en doutait, mais elle n'était pas là pour lui faire la morale - ce serait vachement trop ironique.

Nate ne la quittait pas des yeux, de toute évidence, au point où elle baissa ses propres billes pour fixer son verre. Elle le porta à ses lèvres, le vidant d'une traite avant de le reposer sur le comptoir, sans un mot. Elle ferma les yeux une seconde, profitant de la morsure de l'alcool qui envahissait sa gorge. Mais Cendrillon remplissait déjà à nouveau son verre - en oubliant cette fois-ci de partager avec son copain. Était-il seulement capable de s'en rendre compte? La question se posait. Il fallait bien qu'elle se donne une petite longueur d'avance, bordel.

Ils buvaient donc à sa vie sentimentale, qu'il disait. C'était plus fort qu'elle, May n'avait pas pu retenir un petit rire, se cachant le visage avec ce doux poison qu'elle serrait dans ses mains. Non mais c'est parce que s'il y avait bien une personne sur l'île dont la vie amoureuse était outrageusement pathétique, c'était bien la blonde. Loin d'elle l'idée de se moquer de lui - au contraire, Goldenberg se moquait d'elle-même. « Fuck, on a la même vie, en fait? » demanda-t-elle en n'attendant clairement pas de réponse.

Et il essayait de lui renvoyer la balle. « Nice try. » répliqua-t-elle en ignorant complètement sa question. Il se frottait quand même à l'experte de l'évitement, soyons honnêtes. Que pourrait-elle lui dire, de toute façon? Qu'elle avait eu un comportement ignoble et violent, depuis qu'Adam n'était plus là? Qu'elle se réfugiait dans tout ce qui pouvait la distraire? Qu'elle détestait tout, tout le temps? Que sa colère, malgré le temps qui passait, ne s'apaisait pas? Non. Liv ne dirait rien de tout ça. « Qu'est-ce qui s'est passé, enfin? J'croyais que ça allait, vous deux. »


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   Mer 25 Nov 2020 - 9:03
Je dois vraiment pas avoir l'air très fin sur ce coup là. Franchement, je crois que le moindre coup de vent serait trop dur à assumer pour moi et pourrait me faire tomber à la renverse. Je sais que c'est stupide et que j'aurais mieux fait de pas forcer sur la bouteille. Mais j'ai pas trouvé d'autre solution pour arrêter de trop penser. Et je me voyais mal retourner voir Zelda pour lui piquer un peu d'herbe. C'est pas trop dans ce sens là que ça doit fonctionner normalement. Enfin, c'est pas le souci.

Ce qui me fait le plus chier, c'est que je devrais sûrement avoir l'intelligence de me dire que je devrais pas rester là, à embêter May avec mes grammes en trop et mes problèmes de cœur à la con. Je sais qu'elle est loin d'aller bien ces derniers temps, et c'est pas à elle de subir ça. Normalement, ça devrait plutôt être moi qui devrais être là pour elle. Pas l'inverse. Quel idiot, franchement.

Quand je remarque qu'elle a capté mon regard un peu trop traînant sur elle, je me racle la gorge un peu et plonge mes yeux dans mon verre. Pas littéralement hein, ce serait un peu dégueu. Mais au sens où j'observe le liquide qui se trouve à l'intérieur. Y'en a plus des masses mais ça suffira encore pour une ou deux gorgées. En parlant de ça, je penche la tête en arrière en portant mon verre à mes lèvres pour en avaler une. Ce qui fait que je remarque même pas que la blonde se sert un autre verre sans m'en proposer en retour.

J'ai un rire sans joie qui m'échappe à sa remarque et hausse les épaules en jouant avec mon verre entre mes doigts. C'est parce qu'on est des chanceux, toi et moi! En toute ironie évidemment. Je lève encore une fois mon verre dans sa direction comme pour trinquer une autre fois et le repose ensuite sur la table pour pas risquer de le faire tomber.

Une petite moue déforme mes traits quand je la vois esquiver la question. Je m'y attendais, mais d'un autre côté ça me fait quand même chier qu'elle veuille pas m'en parler. Bon, je suis pas forcément dans l'état le plus propice à une écoute efficace là tout de suite. Faut l'avouer quoi. Et évidemment, la question fatidique finit par être posée. Je m'y attendais, mais j'ai pas de réponse précise pour autant.

Là, mon air de benêt que j'avais depuis tout à l'heure disparaît et laisse place au sérieux qui tire mes traits depuis des jours maintenant dans une grimace qui ne me ressemble pas. Pas le moindre sourire, pas de signe de joie. Juste des questions douloureuses et sans réponses. Je croyais aussi. Puis il y a eu l'attaque sur June, beaucoup de boulot qui lui est retombé dessus et... J'en sais rien. Peut-être que j'étais simplement pas celui qui lui fallait. C'est sûr qu'elle mérite mieux...

Je soupire légèrement et viens vider mon verre rapidement avant d'observer un instant la bouteille qui trône près de mon amie. Je relève les yeux vers May, tendant légèrement mon verre dans un geste interrogateur. J'peux en avoir encore un peu ? Oui, à croire que parler de ça m'a immédiatement fait dessoûler. Bizarre, je sais. Mais parfois, faut croire que le corps est plein de surprises. En tout cas, je lui offre un regard assez triste, sans pouvoir m'en empêcher. Finalement faut croire que malgré tout, l'alcool ne m'a pas fait totalement oublier la raison pour laquelle je souhaite tant boire. C'est con quand même. Non ?



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1689
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   Jeu 26 Nov 2020 - 6:04
Des chanceux? Sans aucun doute. Elle était toujours la chanceuse qui restait en vie, qui restait derrière, qui restait debout. Tu parles d'une chance. Enfin, elle savait bien qu'il déconnait. May souffla du nez, amusée, se réjouissant de voir qu'au moins une putain de personne sur cette planète était encore capable de faire preuve de sarcasme. Mais son sourire s'effaça aussi rapidement que celui de Nathan - elle regrettait presque d'avoir amené le sujet en voyant ses traits se durcir, sur le coup. Le brun parlait de l'attaque sur June, et du travail prenant de Maddie suite à ces événements assez particuliers. Elle soupira légèrement, non pas parce qu'elle était agacée, mais plutôt parce qu'elle savait très bien que la petite soeur de Casey pouvait être très - trop - fidèle au monstre roux. Mais de là à lui en coûter ses relations? La princesse n'en savait pas assez pour trancher.

Liv termina donc son verre avant de froncer les sourcils à ses paroles, loin d'être du même avis que lui par rapport au fait que son ancienne petite amie méritait mieux. Franchement, il était sérieux? Il parlait comme s'il était le pire des connards, et elle ne tolérait pas une telle chose. Certes, elle n'avait pas la science infuse ni le détail de ce qui avait bien pu briser son couple, mais elle savait que Nate était un type bien, et surtout dévoué. « Mais qu'est-ce que tu racontes, merde? » maugréa-t-elle immédiatement. « J'crois que cette soudaine sobriété te grille le cerveau. Ton pauvre crâne a pas le temps d'traiter l'information. »

La petite avait tout de suite compris ce qu'il voulait, d'ailleurs. Il demandait s'il pouvait avoir une autre consommation, mais il n'avait pas eu besoin de parler. La princesse avait bien vu la douleur qu'elle avait causé en posant la question - elle avait foiré. May s'occupa donc du verre de son copain, avant de se resservir aussi une nouvelle fois. Il faut dire qu'après une journée à bosser et à courir partout au dispensaire, le rhum faisait bien son travail, là, tout de suite.

« C'est con, je - je veux pas t'obliger à replonger dans tout ça, pardon. » Cendrillon marqua une pause, les yeux dans le vide. Elle jouait avec une mèche de ses cheveux, se trouvant vachement idiote de le rendre mal à l'aise alors que tout ce qu'il avait essayé de faire ce soir, c'était d'aller mieux. Pour qui se prenait-elle, enfin? Elle était la première à casser les couilles à toute personne qui osait la faire sombrer. Enfin, elle avala le contenu de son verre d'un coup - cul sec, putain. Elle n'y pouvait rien, le chagrin de Nate ne faisait que lui rappeler le sien. Et elle n'allait pas le laisser couler tout seul. « C'est sûrement elle qui te mérite pas. » dit-elle à la blague. Ou en était-ce une?

Sans prévenir, elle s'empara de la bouteille - en laissant le verre sur le comptoir - avant d'aller poser les fesses sur le canapé du salon. Liv appuya le dos sur le cuir frais, et fixa le plafond en silence, quelques secondes. Elle posa les lèvres directement sur le goulot de la bouteille pour en boire une gorgée avant de la lui tendre - et de parler à nouveau. « J'dois être maudite, et toi aussi. Tout le monde crève ou se casse tout le temps. La preuve est cette baraque vide. » lâcha-t-elle sans détacher ses yeux bleus de l'immaculée peinture blanche au-dessus d'elle. Quelle excellente stratégie pour remonter le moral du brun - du beau travail, May.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 488
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   Jeu 26 Nov 2020 - 10:28
C'est vraiment bizarre n'empêche parfois comme on peut faire le yo-yo entre deux états. Un moment je suis presque plus capable de tenir debout et manque de me casser la gueule en éternuant, puis celui d'après je retrouve mon sérieux et j'ai l'impression d'avoir totalement dégrisé. C'est nul en plus parce que forcément ça fait que toutes les questions reviennent, alimentées par celles de la blonde qui se trouve en face de moi. Franchement, je lui en veux pas. Elle cherche juste à comprendre, et en un sens grâce à elle je sais maintenant que c'était pas qu'une impression. Y'a effectivement des rumeurs qui circulent partout déjà. Je comprends mieux les regards en biais quand je me balade dans le camp maintenant.

Un long soupire m'échappe et comme d'habitude, la première chose que je trouve à faire pour relativiser c'est me dire que c'est de ma faute. Parce que c'est toujours plus simple pour moi de me faire porter le chapeau plutôt que d'accuser les autres. Je sais qu'en général c'est l'inverse mais bon. Pas dans ma petite caboche pleine de vide. Et je reste à fixer le fond de mon verre vide pendant quelques instants, sans oser relever le regard vers May tout de suite lorsqu'elle prend la parole à son tour.

Je hausse les épaules en remarquant qu'à l'évidence elle est pas vraiment d'accord avec ce que je dis. Et quand je relève les yeux vers elle, faut dire que je sais pas vraiment ce que je suis censé lui répondre. Comment ça? Ouais, je vois vraiment pas où elle veut en venir. En quoi ma sobriété soudaine me grille les neurones ? C'est plutôt l'inverse en général, non ? Enfin je sais pas si je suis vraiment en état de réfléchir ce soir.

En tout cas, la blonde ne tarde pas à comprendre ma demande quand je tends mon verre vers elle et j'ai à peine le temps de finir ma phrase que déjà elle remplit celui-ci. Je la remercie d'un signe de tête rapide avant de porter une nouvelle fois l'alcool à mes lèvres pour laisser la brûlure de ce dernier irriter ma gorge. Je grimace un peu, malgré moi, avant de secouer négativement la tête. T'en fais pas, je vais pas non plus me voiler la face. C'est fini et faut que je m'y fasse. Haussant les épaules, je finis par suivre May jusqu'au salon lorsqu'elle part s'installer sur le canapé.

Un rire sans joie m'échappe quand elle dit qu'elle pense que c'est Madisson qui ne me méritait pas. Posant mon regard sur mon amie – après avoir posé mon cul sur le canapé à côté d'elle – je ne peux retenir un petit sourire en coin. Franchement ? J'suis d'accord. Le coup de la malédiction c'est peut-être une bonne explication. Je vide mon verre d'une traite avant de le poser sur la table basse et de me réinstaller correctement sur le canapé.

Je m'étire un peu, appréciant sans mal le fait d'être au chaud maintenant. En fait, de plus être dehors et d'avoir enchaîné avec un alcool un peu plus fort, je commence même à avoir un peu trop chaud. Ouais bon, j'ai jamais été du genre frileux alors il me faut pas grand chose pour remonter en température.

Tendant la main pour récupérer la bouteille des mains de la blonde, je lui offre un rapide clin d’œil avant de boire une ou deux gorgées qui me font frissonner en coulant dans ma gorge. Je ferme les yeux un instant pour essayer de faire passer la brûlure et rends son bien à la blonde. Je pose mon regard sur elle, peut-être un peu trop longtemps encore une fois, et la détaille sans vraiment m'en rendre compte. En tout cas, si j'peux t'aider à penser à autre chose que « cette baraque vide »... A ce qui paraît, parfois je sais me rendre utile. Je hausse les épaules, pas pour autant convaincu par ce que je viens de dire. Au moins, c'est sincère. Je sais qu'elle va pas bien et que c'est pas facile dans ces conditions d'aider quelqu'un d'autre. Mais moi, j'ai toujours eu l'habitude de préférer m'occuper des autres que de moi. Et c'est souvent le meilleur moyen que j'ai de plus penser à mes propres problèmes.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- If you can't be happy, at least you can be drunk | /!\-18/!\ -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: