The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Only the good stuff
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ellie Ardley
Ellie Ardley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 127
Sujet: Re: Only the good stuff   Mar 24 Nov 2020 - 19:50
Ça n’avait pas été très compliqué. Deux-trois petits tours habiles, et voilà que Jill grimpait aux rideaux. Pas littéralement, bien sûr. Flemme de retourner au magasin pour les changer. Mais il n’avait pas fallu longtemps à Ellie pour faire se tordre la jolie brune de plaisir. En somme, un travail rondement mené. Comme d’habitude. Elle n’était peut-être pas la fille la plus réclamée du motel mais Ellie savait y faire, il n’y avait pas de doute à avoir. Jamais personne n’était sorti de sa chambre en se plaignant, ou en étant seulement à moitié satisfait de ses services. Curieusement, elle en tirait une certaine fierté. L’impression d’avoir su tirer son épingle du jeu, de se prouver, jour après jour, qu’elle pouvait s’en sortir sans qu’on veuille sur elle. Vision illusoire, bien sûr, puisqu’il y avait bien quelqu’un pour la protéger. Oxana et son motel s’en chargeait depuis plusieurs mois déjà, avec un succès certain. Ouaip, peu importe l’angle qu’elle adoptait, Ellie pouvait dire sans mentir qu’elle s’en sortait bien.

Alanguie sur son lit, piochant une cigarette dans son paquet, Ellie fixe d’un air gourmand la brune qui se rhabille. Visiblement, celle-ci a l’air gêné et elle s’en amuse. Se redressant, Ellie descend du lit et rejoint Jill en deux enjambées. Elle a beau la dominer, la petite brune tend tout de même une main pour remettre en place une mèche de cheveux rebelle. Puis, malicieuse, elle se hisse sur la pointe des pieds et vient déposer un baiser tendre sur les lèvres de sa cliente. Difficile de penser en ces termes alors qu’elles viennent vraiment de s’éclater et que, pour une fois, Ellie n’a pas eu le sentiment de se sacrifier. Mais c’est la vérité. Et toutes les bonnes choses ont une fin, paraît-il. « Attends, je vais te raccompagner. » Nouveau sourire, alors qu’elle virevolte sur la pointe des pieds pour aller chercher son kimono. Il recouvre rapidement sa nudité et, coinçant la cigarette entre ses lèvres, elle noue la ceinture autour de sa taille fine. « Je voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose sur le chemin du retour… » Sa voix est chargée de rire, alors qu’elle lance un regard amusé à la brune. S’il y a bien quelqu’un pour qui elle ne s’inquiète pas maintenant, c’est Jill.

Récupérant sa cigarette d’une main, Ellie glisse l’autre dans le creux du coude de la jeune femme et la guide vers la porte. Elle l’ouvre devant elle et la laisse sortir la première, prenant appui contre le chambranle. Bras croisés, cheveux ébouriffés, kimono enfilé à la va-vite, Ellie a tout de l’amante émoustillée qui laisse repartir sa conquête à regret. Et finalement, cette image est peut-être vraie. Sourire charmeur aux lèvres, elle attrape du bout des doigts le cuir de la jeune femme, la retenant sans en avoir l’air. « Tu reviendras me voir ? » Elle laisse filer juste assez d’espoir pour ne pas paraître trop affamée. Qui sait si Jill est vraiment sur la même longueur d’ondes qu’elle ? Si elle ne s’est pas fait des films ? Difficile à dire, pour l’instant. Une heure, ce n’est rien, et pourtant, il peut s’y passer tellement de choses.


CROWN OF SCARS

bury underneath your feet the remains of what's been left behind --
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 486
Sujet: Re: Only the good stuff   Mer 25 Nov 2020 - 7:06
C'est vrai que j'étais vraiment pas très emballé par l'idée de profiter de cette fille. Si j'avais su que Jill allait nous emmener dans un bordel et nous faire le sale coup de nous payer à chacun une heure avec l'une de ces filles sans même nous demander notre avis, franchement je serais resté dehors. Je sais pas trop si c'est de ça que j'ai besoin. Ou peut-être que si en fait. Je suis un peu trop perdu pour vraiment comprendre ce que je suis censé faire.

Du coup, quand la rousse m'avait amené jusqu'à la porte de l'une des chambres et qu'une jeune femme presque aussi grande que moi m'a accueilli, franchement je me suis figé. Comme un ado devant une fille un peu trop belle et entreprenante pour lui. Neuf chances sur dix qu'elle m'ait pris pour un pauvre petit puceau timide. Elle s'excuse et j'arrive juste à lui dire que c'est pas grave avant qu'elle me coupe la parole en m'attirant à l'intérieur en saisissant mon col. Ok, on peut dire qu'elle perd pas vraiment son temps elle.

Elle me dit de m'installer et vu la façon qu'elle a eu de me faire entrer j'ai pas vraiment l'intention de la contrarier. Alors je me suis exécuté. Et franchement, si au début j'ai un peu trop hésité... Elle a vite su comment me faire réagir. Une experte en la matière, même si je sas pas trop pourquoi ça m'a surpris alors que c'est son boulot. Du coup... Franchement je vais pas faire de dessin. Mais je devrais certainement remercier Jill pour ça quand on se retrouvera dehors. Parce que j'ai vraiment passé du bon temps. Très bon même.

Refermant la ceinture de mon pantalon, je jette un rapide coup d’œil à Alba par dessus mon épaule pendant qu'elle termine de se rhabiller également. Je viens attraper mon pull qui traînait par terre et me racle un peu la gorge. Je sais vraiment pas comment je suis censé me comporter maintenant. Est-ce que je lui dis « merci et à la prochaine » ? Est-ce que je me tire comme un con sans rien dire ? Franchement ils pourraient faire un mode d'emploi pour ça. Genre « Comment repartir de chez une pute pour les nuls ». Je l'aurais acheté directement. Au moins j'aurais pu avoir l'air moins con.

Terminant de me rhabiller, je finis par trancher et prendre une décision sur ce que je compte dire. Merci, c'était... Enfin, j'crois que j'ai pas besoin de dire grand chose, t'as pu le voir de tes propres yeux quoi. Je passe mon blouson de cuir, le même que je garde précieusement depuis toutes ces années, avant de fouiller dans mes poches pour trouver deux barres de céréales que j'avais fait moi-même l'autre jour. C'est loin d'être difficile. Et ça lui fera un petit quelque chose en plus, pour la remercier. Je les lui tends et hausse légèrement les épaules comme pour rendre ça plus naturel. Tiens, c'est pour toi. Fait maison en plus. Vu que j'ai été un petit peu con au début. Vois ça comme une compensation pour le temps perdu au départ. Même si on s'est bien rattrapés par la suite.

On finit par enfin se diriger vers la porte, et lorsque je sors je me rends compte que j'entends la voix de Jill. Donc elle a fini aussi. Franchement, avec elle, j'aurais pas été surpris qu'elle réussisse à avoir un petit supplément. C'est Jill quoi. Sauf que j'ai l'impression d'entendre un truc qui me fait tilter et froncer les sourcils. Je rêve où je l'ai entendue dire Ellie ? Non, c'est sûrement mon esprit qui me joue des tours. Elle a du dire un truc du genre « au lit » et j'ai rêvé. Sauf qu'en sortant, alors que j'allais me tourner pour saluer Alba, mon regard se pose sur la jeune femme qui s'appuie contre l'encadrement de la porte dont est sortie l'ancienne policière. Et là je me fige. Cette façon de se tenir, cette voix... Putain je les reconnaîtrais entre milles.

Dites moi qu'je rêve... Ellie.. ? J'ai l'estomac et la gorge noués. L'impression que mes jambes vont lâcher d'un instant à l'autre. Comment c'est possible ?



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Alba K. Rose
Alba K. Rose
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 91
Sujet: Re: Only the good stuff   Dim 29 Nov 2020 - 21:19

Finalement, il n’a pas été si difficile de le convaincre. Bien qu’à son arrivée il n’ait pas montré d’engouement particulier, mon client a fini par se laisser aller. Quelques mots, des regards langoureux, des caresses… Et le tour était joué ! Même si les dix premières minutes, j’ai bien cru que j’allais passer une heure à le regarder dans le blanc des yeux et lui faire la causette. D’ailleurs, quand il finit par me remercier alors que nous nous rhabillons, sa dernière remarque me faire rire doucement. « Une compensation ? Tu sais… Au final, c’est toi qui a perdu du temps pour en profiter. Mais… C’est gentil. Merci. » J’attrape les barres de céréales pour les poser dans un coin, elles ont l’air délicieuses. Je crois bien qu’il m’a expliqué avoir été pâtissier ou un truc dans le genre avant. Ouais… Des fois je fais simplement mine de les écouter parler. Faut dire que pour certains, ils me prennent parfois pour leur psy. Jouer les confidentes, ce n’est pas forcément ce qui me plaît le plus. Ça me chier la plupart du temps, soyons clair… Mais bon… C’est leur problème s’ils paient simplement pour que je les écoute, donc généralement je fais un effort.

Ça aurait été dommage d’ailleurs que le joli brun ne se décide pas. Cette heure passée ensemble a été plutôt cool et je me dis que ça pourrait devenir un client régulier. Alors forcément, je continue de jouer les charmeuses pour lui donner envie de revenir. Avant qu’il ne quitte la chambre, je réajuste le col de sa veste, mon regard plongé dans le sien. Je prends le temps de lui sourire avant de lui déclarer « Si j’ai le droit à de petits extras comme ça, va falloir que tu viennes me voir plus souvent. » J’appuie mes propos par une caresse le long de son bras, venant finalement glisser le mien contre le sien pour m’y accrocher. J’ouvre finalement la porte, les autres filles semblent également prêtes à sortir et quelques voix résonnent dans le couloir. M’arrêtant dans l’encadrement de la porte, je l’invite à s’arrêter un instant. Ma main remonte jusqu’à son visage jusqu’à se perdre dans ses cheveux bruns et je viens déposer quelques baisers le long de sa mâchoire. Toujours ce jeu de séduction pour lui donne l’envie de revenir. Mais lorsqu’il s’écarte légèrement pour tourner la tête vers la chambre d’Ellie, je relève également les yeux vers la brune. Il a l’air de la connaître. Je fronce alors les sourcils avant de replacer ma main sur sa joue et lui refaire tourner la tête vers moi. « Comment tu la connais ?! » Que je demande, prenant subitement un air méfiant.




★ Arsonist's Lullabye ★
When I was a child I'd sit for hours, staring into open flames. Something in it had a power, could barely tear my eyes away All you have is your fire, and the place you need to reach. Don't you ever, tame your demons, always keep them on a leash... .
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: Only the good stuff   Lun 30 Nov 2020 - 10:58
Putain. Elle est… bonne/20. Je sais pas exactement d’où ça vient, probablement le combo entre sa gestuelle féline, son grain de peau diaphane et son masque mystérieux. Ou bien suis-je comme les autres, j’ai perdu l’habitude de ce genre de beauté raffinée ? Même si on est à l’aise sur Fort Ward, on ne se laisse pas aller au maquillage, aux fioritures superficielles, aux mises en scène voluptueuses. Alors voir cette créature, dans son environnement si singulier, kimono de soie et clope au bec… ouais, ça fonctionne. 20/20 sur tripadvisor.

- Vrai que ce serait dommage que je me torde la cheville dans l’escalier, rétorqué-je avec amusement.

Je quitte la pièce avec ma compagne d’une heure donc, l’esprit léger – à l’image de mon sac délesté de ses ressources. Une main retient mon blouson, m’oblige à me retourner vers mon amante encore émoustillée. La mise en scène est parfaite. Je l’embrasserais bien encore, par pure gourmandise, mais le temps est fini, pas vrai ? Je lui souris alors, flattée dans mon égo mal placé. Probablement qu’elle sortait ça à tout le monde, comme on glissait autrefois une carte de fidélité à l’épicerie. Mais je signe pour ça, volontiers.

- Peut-être bien, lui soufflé-je.

Un sourire plein de malice fend mon visage. Un courant d’air rafraichit ma peau moite, tranche avec la douce chaleur de sa chambre, trouble la toile de mes cheveux désordonnés. Je résiste à l’envie de la toucher, la contemple une dernière fois, inquisitrice. Si elle a le rôle de celle qui regarde partir une amante à regret, j’ai l’expression de la compagne volage, qui s’échappe avec la satisfaction égoïste de son méfait. Ouais, je reviendrai probablement y goûter…

- A plus, Ellie.

Et là, c’est la voix de Nathan qui m’interpelle. Je jette un œil en contrebas et voit la tronche avec laquelle il dévisage ma partenaire tarifée. Il est livide le pauvre et… oh merde. Je regarde le pâtissier, puis la pute, puis le pâtissier, puis la pute. A aucun moment je n’y ai pensé parce que… dans son récit, sa meuf semblait bien morte. Et puis, il a pas le monopole des « Ellie » sur Terre. Mais quand je vois l’expression de la femme qui m’a brièvement accueillit chez plus, plus de doute possible.

- Bon… ça, c’est gênant…


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Ellie Ardley
Ellie Ardley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 127
Sujet: Re: Only the good stuff   Mer 9 Déc 2020 - 23:17
Sourire narquois aux lèvres, Ellie fixe Jill avec gourmandise. Leur tête-à-tête a été plus que productif et tant la cliente que la prestataire en sortent satisfaites. Appuyée contre le montant de la porte, fumant tranquillement sa cigarette, la brune profite d’un petit moment de paix dans le tumulte. Elle ne prête pas attention aux autres clients qui quittent les chambres de ses collègues, probablement aussi conquis que Jill. Ce n’est qu’en entendant son prénom, prononcé par une voix bien trop familière, que la bulle vole en éclat. Stupéfaite, elle tourne la tête, sentant sa cigarette lui échapper des doigts pour atterrir sur son pied nu. « Merde ! » Par réflexe elle baisse le nez pour vérifier que la brûlure n’est pas grave mais le relève aussitôt, pour fixer le visage figé de Nathan.

Aussitôt, tout disparaît autour d’elle. L’univers entier devient blanc, silencieux. Et au milieu de ce vide, se tient Nathan. Nathan. Nathan. Son nom tourne en boucle dans son esprit. Incapable de prononcer un mot, elle scrute son visage, cherchant le moindre indice, le plus petit signe, qui lui indiquerait qu’elle se trompe. Que ce n’est qu’un effet de son imagination, un nouveau rêve, comme elle en a fait des dizaines ; des centaines. Mais non. Elle reconnaitrait partout la ligne de sa mâchoire, l’éclat de ses yeux… C’est bien lui. Vivant. Vivant. Vivant. Vivant..

Le souffle coupé, Ellie n’ose pas bouger. De peur que, malgré tout, l’illusion explose en mille morceaux. Ce n’est qu’en voyant Alba attraper le menton du jeune homme qu’elle se réveille, comme électrocutée. « Alba, non ! C’est… c’est Nathan… » Sa voix s’étrangle sur ce prénom, qu’elle n’imaginait pas prononcer à nouveau. Elle avait passé tellement d’heures à pleurer sa mort, tellement d’heures douloureuses, à tenter de l’oublier. A enterrer son image autant que son nom pour, enfin, arrêter de souffrir.

Resserrant son kimono autour d’elle, Ellie fit finalement un pas en avant, puis un second, jusqu’à rejoindre le jeune homme. Tellement de choses avaient changé depuis l’éboulement… Le simple fait de le voir debout devant elle, après presque deux ans à le croire mort, suffisait à l’ébranler. Poings serrés, elle lève vers lui un regard troublé. Partagée entre l’émotion, la stupéfaction, et la colère. Pas contre lui, mais contre elle. Elle, qui n’avait pas cherché à le retrouver au milieu des décombres. Qui l’avait cru mort, sans même en avoir la preuve. Qui l’avait abandonné, alors qu’il s’était sacrifié pour la sauver.

Hésitante, elle desserre finalement les poings. La douleur qui irradie de ses jointures la ramène sur Terre, dans l’instant présent. Face à Nathan. La gorge nouée, elle tente tout de même de prendre une grande inspiration. Pour ne pas craquer. Pour ne pas pleurer. « Salut… »


CROWN OF SCARS

bury underneath your feet the remains of what's been left behind --
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 486
Sujet: Re: Only the good stuff   Sam 12 Déc 2020 - 20:21
Je comprends vraiment pas ce qui se passe. Un moment, j'étais vraiment satisfait de ce qui venait de se passer en compagnie de la métisse et j'étais persuadé qu'on allait se contenter de rentrer chez nous après cette petite heure de détente. Mais je sais pas trop non plus pourquoi est-ce que je me suis subitement mis à douter du timing toujours si merdique que peut choisir le karma pour frapper.

Et franchement j'aurais pu me dire simplement que c'était une autre fille qui portait le même prénom. Même si ça court pas forcément les rues ça veut pas dire pour autant que c'est pas possible. Sauf qu'évidemment sa façon de se tenir, sa voix, ça c'était impossible que ça soit quelqu'un d'autre que ma Ellie.

J'ai juste le temps de me figer et de laisser les mots sortir tout seul de ma bouche que déjà je sens une main saisir mon visage en me serrant les joues et en m'obligeant à la regarder. Je cligne plusieurs fois des yeux, complètement paumé là tout de suite, et pas trop capable de comprendre ce qui est en train de se passer. Je... Euh... Je ferais mieux de lui répondre rapidement, surtout, mais comment je suis censé expliquer les choses moi ?

Puis j'entends sa voix. Alors c'est bel et bien réel tout ça ? J'ai encore beaucoup de mal à y croire. Et je sais pas pourquoi, mais instinctivement je vais chercher le regard de Jill pour essayer de savoir si je suis en train de rêver ou pas. Histoire de pas être en train de tout imaginer pour je ne sais trop quelle raison. Et vu l'air pas du tout à l'aise qu'elle a au visage, je crois bien que c'est pas mon imagination qui se joue des films.

Je me dégage de la prise de la métisse pour tourner à nouveau la tête vers la petite brune quand elle finit par s'approcher de moi. « Salut ». Alors là. Franchement, je sais vraiment pas comment réagir. Encore une fois. Je l'observe, et le seul truc que je constate c'est que j'ai rien qui vient. Je suis censé faire quoi ? Agir comme si de rien n'était ? Comme si j'avais pas essayé de la retrouver pendant je ne sais combien de temps après avoir failli mourir dans cet immeuble pour lui sauver la vie ? J'en sais rien. Et ça m'énerve.

Passant une main sur mon visage, je l'observe ensuite encore un long moment avant de détourner le regard. Parce que je trouve pas quoi faire ou dire. Salut... Je soupire un peu et pose à nouveau mon regard sur elle, glissant mes mains dans mes poches. La prendre dans mes bras, ce serait quand même déplacé j'imagine. Content de voir que t'es toujours vivante. T'as l'air... d'aller bien. Ou aussi bien que possible alors qu'elle vend son corps à tout et n'importe qui. Et c'est sans parler de ce masque qui lui couvre une partie du visage aussi. Enfin.

Là, je suis vraiment mal à l'aise et j'imagine que ça se voit. Je me mords l'intérieur de la joue et réfléchis à toute vitesse, même si ça donne rien. Je euh... J'imagine que notre heure est passée alors on ferait mieux d'y aller. Voilà, dans le doute, quand tu sais pas quoi faire, prend la fuite. C'est sûrement le mieux à faire de toute façon.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ellie Ardley
Ellie Ardley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 127
Sujet: Re: Only the good stuff   Ven 1 Jan 2021 - 1:23
Il a l’air aussi paumé qu’elle, et cela la rassure. Parce qu’il n’est pas indifférent, parce qu’il ne la rejette pas sans un regard. Partagée entre la tentation de fuir et celle de le serrer contre elle, Ellie reste immobile, à le dévisager sans rien dire. Le simple mot qui s’échappe de ses lèvres lui donne envie de hurler. Il y a, en vérité, tellement de choses qu’elle voudrait lui dire. Tellement de temps à rattraper, tellement de souvenirs à partager. C’est long, deux ans d’absence. Deux ans de mort. Peut-être a-t-il changé. Peut-être qu’elle, elle a changé. Peut-être que le temps passé loin de lui l’a transformée. En bien ou en mal, elle ne saurait le dire.

Il lui répond sans chaleur, et elle se fige, consternée par son ton. Mais au fond, elle sait qu’il ressent probablement la même confusion qu’elle. Le même enchevêtrement de sentiments, jetés pêle-mêle au fond de son estomac, comme un poids insupportable. Un poids qui l’attire irrémédiablement vers un gouffre abyssal.

« Ouais, toi aussi… t’as l’air… vivant… » C’est étrange de prononcer ce mot, alors qu’elle a si souvent associé son image à celle d’une tombe. Alors qu’elle l’a si souvent déclaré mort, répondant aux questions de ceux qui s’interrogeaient sur sa solitude. En l’observant mieux, elle remarque qu’il a l’air mieux nourri que du temps de leur cohabitation. Les traits un peu moins tirés, quelques kilos en plus. Rien d’étonnant, s’il vit avec Jill. Elle avait pu le constater, la brune n’était pas vraiment ronde, mais il était évident qu’elle ne manquait de rien sur sa table. Et cette vérité devait probablement s’appliquer à Nathan.

Sa remarque tombe à plat cependant, et il a l’air encore plus embarrassé qu’il ne l’était déjà. Elle aussi, quelque part. Mais elle est bien trop consciente de leur situation, de la présence d’Alba et des autres. De Jill, surtout. Il les a probablement vues sortir ensemble de sa chambre, et aura additionné deux plus deux.

Lorsqu’il annonce, sans ménagement, son intention de partir, c’est la douche froide. Et aussitôt, elle s’enflamme. « T’es sérieux ? C’est tout ? » Comme toujours, il suffit d’un rien pour qu’elle s’énerve. Particulièrement avec Nathan. Depuis le début, il a le don de la faire sortir de ses gonds, et inversement. Alors elle se coule dans son ancienne peau avec facilité, avec soulagement. « J’ai cru que t’étais mort, putain. Que t’avais été assez con pour te sacrifier, pour moi. » Sa voix grimpe peu à peu dans les aigus, avant de s’étrangler brutalement. Comme si elle avait valu la peine qu’on meurt pour la sauver. Comme si elle n’avait pas souhaité cent fois, mille fois, être morte pour lui. Chaque nuit pendant des mois, elle a rêvé de cet éboulement, s’imaginant sous les décombres alors qu’il s’en tirait. Elle l’aurait fait, si cela lui avait permis de vivre. Et lui balayait cela d’un revers de main. Comme si elle n’avait pas compté pour lui. Comme s’il ne s’était pas jeté sous les gravats pour elle.

Empoignant à deux mains le revers de sa veste, elle le plaque violemment contre le mur. Malgré sa petite taille, malgré sa faiblesse, la colère lui donne la force nécessaire. La gorge nouée et les yeux embués de larmes – rage et chagrin inextricablement mêlés – elle le fixe comme si elle le voyait pour la première fois. Comme si elle découvrait un homme nouveau. « Casse-toi si tu veux, Shot. Mais t’as intérêt à revenir, cette fois… » Sa voix se brise sur les derniers mots, et les larmes qu’elle retenaient jusque-là s’échappent enfin, la noyant peu à peu.


CROWN OF SCARS

bury underneath your feet the remains of what's been left behind --
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Only the good stuff   
Revenir en haut Aller en bas  
- Only the good stuff -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: