The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Only the good stuff
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 746
Sujet: Only the good stuff   Dim 22 Nov 2020 - 0:17
Et bah, c’est une bonne grosse journée de merde. C’était simple pourtant : moi et Nathan, on devait escorter – et surveille, on va pas se le cacher – Roza pour sa première mission sur Seattle. Youhou ! En quittant l’île dans la matinée, j’avais presque l’impression d’amener un gosse pour la première fois à Disneyland… sauf que j’ai pas enfant et que le No man’s land n’a RIEN d’un parc d’attraction. C’est un putain de trou à rats. Bref, l’idée était de permettre à la bombe russe de renouer directement avec ses contacts pour faciliter de nouveaux accords.

Le problème ? On n’en a pas croisé UN SEUL, putain ! On a trainé pas mal dans l’entrepôt, on a visité quelques planques que la tatoueuse nous a indiqué, zéro. Le seul truc que j’ai pas manqué par contre, ce sont les mecs de New Eden. Sérieux ? Ils sont impossibles à manquer ces têtes de fion. C’est pas l’envie de les saigner sur place qui manque, mais on a des ordres clairs, nets et prévis. Ils n’incluent malheureusement pas de suriner un ou deux salopards en passant.

- J’crois que je connais un dernier endroit où on peut se renseigner, ai-je dit à mes deux compagnons sans entrer dans le détail.

J’ai juste dit que c’était « une adresse filée par un gars du camp »… ce qui n’est pas un mensonge. On est pas les premiers à être missionnés dans le coin, alors les bons filons circulent, il suffit de savoir à qui les demander. C’est à seulement quinze minutes et deux rôdeurs de marche du No man’s land, alors on est encore large : le rendez-vous au bateau pour le retour est dans deux heures.

On débarque finalement devant un motel, barricades et barrières de pieux comme ceinture de sécurité. Une gamine aussi rousse que June nous ouvre la grille la grille et nous montre l’accueil – c’est notre première fois, on est largués – et au comptoir intérieur… une belle plante blonde avec même tronche crispée qu’Arizona nous attend. Nathan et Roza vont ENFIN savoir ce que je trimballe dans mon sac depuis ce matin ! J’admets que j’avais prévu le coup. Miel, pommes de terre, carottes, pommes.

- Salut ! Euh…, je sais pas trop comment ça se passe, je montre mon trésor à l’hôtesse du coup, ça nous vaut bien une heure chacun hein ? Le miel c’est grave rare, précisé-je d’avance.

La quantité de nourriture est vraiment correct et le miel frais, ça se trouve effectivement pas partout. Elle va pas nous demander plus, hein ? Ce serait carrément du vol. Mes yeux se tournent vers mes deux collègues. J’ai pas vraiment menti hein : les putes, elles ont effectivement souvent des choses à raconter. J’en sais quelque chose !.. je veux dire, par rapport à mon ensuite métier. Un sourire fend mon visage tandis que j’administre une tape amicale dans le dos de Nathan.

- Surprise ! On va se détendre ! On l’a bien mérité.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 487
Sujet: Re: Only the good stuff   Dim 22 Nov 2020 - 7:22
Franchement, si d'habitude j'hésite à accepter quand on me propose de sortir des murs de Fort Ward, sur ce coup là j'ai presque pas laissé le temps à Jill de finir sa phrase que j'avais déjà dit oui. M'éloigner, ça peut pas me faire de mal. Être dehors, devoir me préoccuper de ma survie et de celles de ceux qui sont avec moi, plutôt que de me torturer l'esprit avec des conneries qui de toute façon ne vont pas trouver de solution à mes questions. Et puis, ça m'avait l'air relativement intéressant comme sortie. D'ailleurs quand je l'ai entendue parler du No Man's Land, j'ai presque eu une pointe de nostalgie qui a fait surface. Ça faisait longtemps que j'avais pas mis les pieds là-bas et une part de moi s'attendait bizarrement à ce que Ellie soit là, devant la porte, à m'attendre pour pouvoir m'engueuler d'être parti si longtemps. Comme si c'était possible.

En tout cas, on avait fait le chemin jusque là-bas et j'étais un peu surpris de voir que ça avait à la fois changé et à la fois pas du tout. Au sens où il y a encore plus de monde qu'avant qui semble graviter autour de cet endroit, mais il y a toujours la même ambiance. Seul détail qui change drastiquement, ces types de New Eden qui sont installés là comme en terrain conquis. Bon sang ce que j'ai pu avoir envie de passer mes nerfs sur l'un d'eux. Sauf que c'était pas le but. On devait simplement surveiller Roza, espérer qu'elle puisse renouer avec d'anciens contacts et que ça puisse nous offrir d'autres alliés. Sauf qu'à part voir une russe plus excitée qu'une gosse dans un magasin de jouets, on a pas eu droit à grand chose.

Personnellement, j'étais prêt à rentrer quand Jill nous a annoncé qu'elle avait un autre endroit en tête qu'on pourrait aller voir pour tenter de choper quelques informations. Ma foi, pourquoi pas. On a marché une petite vingtaine de minutes, peut-être moins, jusqu'à nous retrouver face à l'enceinte barricadée de manière assez sommaire quoi que relativement efficace d'un motel. Une fille à l'entrée nous a laissé entrer, et je l'ai remerciée d'un léger sourire et d'un signe de tête tout en suivant les deux autres femmes qui m'accompagnaient.

Les mains dans les poches, je regarde partout autour de moi pour essayer de comprendre un petit peu ce qui se passe, et surtout où on est. On entre dans le bâtiment et une blonde qui a l'air aussi aimable qu'une porte de prison nous accueille. Enfin, ça c'était jusqu'à ce que ses yeux se posent sur les denrées que Jill déballait de son sac puis sur les visages de cette dernière et de Roza. Son expression a tout de suite changé et elle s'est faite plus charmeuse, souriante, aguicheuse. Ok, j'ai vraiment peur de comprendre où est-ce que l'ancienne flic vient de nous emmener. La tape qu'elle me colle dans le dos à la suite ne fait que confirmer mes doutes. Un putain de bordel. Littéralement je veux dire. J'aurais dû m'en douter en l'entendant demander si le paiement serait suffisant pour une heure chacun. Mais j'avais sûrement une pointe d'espoir mal place et un peu inutile qui traînait encore par là.

Les mains dans les poches, je mords un peu l'intérieur de ma joue et hausse les épaules. En un sens, elle a pas tort. Mais d'un autre côté, je sais pas si c'est une bonne idée. Ma foi, si déjà on est là. Pas super positif comme réaction, mais c'est toujours mieux que rien. Reste plus qu'à attendre de voir ce que la blondinette va répondre. Enfin, si elle termine un jour de déshabiller les filles du regard.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 500
Sujet: Re: Only the good stuff   Dim 22 Nov 2020 - 7:23
Une journée relativement calme, enfin pour l'instant, qui promettait de finir en étant aussi chiante qu'elle avait commencé. Terminant ma clope, je penche la tête en arrière pour souffler ma fumée le plus haut possible – parce que c'est débile mais que ça occupe on va pas se mentir – avant de venir poser mon regard sur Lucy qui se trouvait près de la grille à l'entrée. Il fait vraiment pas chaud, on va pas se mentir, et c'est pour ça que je décide d'abandonner la rousse un moment pour aller me réchauffer à l'intérieur.

Soufflant sur mes mains tout en entrant, je m'installe à l'accueil et dépose ma hache derrière le bureau pour pas trop effrayer de potentiels clients s'il devait en débarquer d'un coup. A croire que j'ai eu le nez fin sur ce coup là parce que ça traîne pas trop pour que trois personnes arrivent. Deux femmes, un homme, que j'avais jamais vu dans le coin. Vu les derniers événements, avec le motard qui avait tenté de nous arnaquer et d'en demander un peu trop à Lucy, franchement je me méfie encore plus des gens qui débarquent de nulle part comme ça. Et peut-être que, du coup, ça se voit un peu trop sur ma tronche. Faut dire que je suis pas super douée pour cacher ça.

Mais je me détends quand l'une des femmes s'approche et déballe pas mal de ressources de son sac à dos. Des fruits, des légumes, du miel. Et quand elle me demande si ça suffit pour une heure chacun, je me détends un peu et repasse dans mon rôle. Ou mon ancien rôle en tout cas. Parce que techniquement, c'est plus trop moi qui écarte les cuisses. Sauf que là, franchement, pour une fois que c'est des femmes qui se ramènent je vais vraiment pas passer mon tour.

Je détaille un instant les produits qui viennent de m'être présentés avant de relever mon regard vers la femme qui a pris la parole en arrivant, une lueur légèrement provocatrice mais surtout parfaitement aguicheuse dans le regard. Un léger sourire au coin des lèvres, je l'observe un instant avant de répondre. Oui, ça va le faire. Et là, mon regard se pose sur l'homme qui est là mais n'a pas vraiment l'air convaincu, me disant que Alba saura certainement mieux s'en occuper que n'importe qui. Celle du milieu, qui parle pour les autres, je pense qu'elle sera parfaite pour Ellie. Et moi ? La borgne qui reste à l'écart et a pas l'air du tout d'être à l'aise. Celle-là, j'en fais mon affaire.

Faisant un signe de tête à Lucy pour qu'elle amène l'homme jusqu'à chez Alba puis la femme vers chez Ellie, je m'approche de la troisième en faisant le tour du comptoir. Je revêts mon plus bel air séducteur, mon sourire le plus charmeur, et m'approche d'elle sans pour autant franchir la barrière de son espace personnel. Pour l'instant. Suis-moi... Crois-moi, tu vas pas le regretter.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3630
Sujet: Re: Only the good stuff   Dim 22 Nov 2020 - 11:39
Normal que la slave soit quelque peu excitée par une sortie de cette importance, on va pas se mentir, c'est bien la première fois qu'elle sort ne pas de Fort Ward pour assassiner des gens pour le compte de June. Non, cette fois, c'est pour retrouver d'anciennes connaissances dans le but de forger de futures alliances par la suite et également afin prendre la température côté No Man's Land. "Y a une d'mes ex militairrres qui m'a déboité l'épaule juste là. C'était sympa d'la rrretrouver." Souffle  t-elle pour ses accompagnateurs en désignant l'entrée de l'entrepôt. Elle s'en souvient comme si c'était hier, April s'était pointées pour les séparer, calmer le jeu et surtout engueuler Roza, une belle époque.

Que des bonnes choses donc, enfin, à condition que ses alliés répondent présent, ce qui n'est pas le cas quand la borgne ratisse de long en large le vieil entrepôt, capuche sur la tête. À la place de trouver des visages familiers, elle tombe sur les types de New Eden qui semblent plutôt bien installés, c'est quoi ce putain de délire ? Le trio ne les approche pas, patiente et interroge les autres vagabonds du coin en essayant de se faire le plus discret possible. Pas de Barnett dans la tente, juste un brun qu'elle a pu apercevoir de loin, genre beau gosse et grande gueule. Pas de Yulia non plus, ni de Dana, ni de Monroe, ni de Markus, ni de Riley et encore moins de Connor, putain. L'humeur de la russe descend à mesure que les heures avancent et quand il est question de rentrer, sa mine est encore moins ravie. Aussi, quand Jill propose un plan de secours, la russe plonge dedans et accélère même le pas jusqu'à arriver à l'entrée du Motel d'où elle s'arrête net. On est où là ? C'est nouveau ce truc.

Escortée par une jeune rousse, la tatouée met un temps à comprendre dans quel piège l'ex-fliquette vient de les balancer la tête la première. Quand les rations et la fameuse heure est évoquée, elle fait un énorme pas en arrière, puis un second avant de s'adresser à la brune d'un ton soudainement bien nerveux : "Nan mais tu es pas sérrrieuse là ?!" Des putes ?! Oui des putes ! Merde putain ça se faisait encore ça ? Son visage trahit sa surprise et elle vient aussitôt à avoir une petite pensée pour Romy, l'ancienne prostituée solitaire du No Man's Land. Bref, pas trop le temps pour la pause nostalgie, Jill est sérieuse et semble décider à bien profiter de son heure, Nathan n'en dit pas plus de son côté, visiblement partant lui aussi. Quant à elle, elle râle tout haut et file se coller contre un mur avant de croiser ses bras sous sa poitrine, pas trop emballée et maintenant plus gênée qu'autre chose.

Quand la blonde s'approche avec sa démarche de féline, la russe enfonce sa tête dans ses épaules, si elle pouvait fusionner avec le plâtre derrière elle, elle le ferait. Non pas qu'elle est repoussante la femme, elle est même sacrément belle putain. "Quoi ?! Moi ?! Que je te... ? " Oui c'est bien à elle qu'elle cause, derrière elle y a rien qu'un mur mais pour le coup, elle est un brin déstabilisée, Jill lui a vraiment fait un coup bas là, pas comme si elle était facile à approcher par une étrangère avec son haptophobie encore présente. Y a du mieux pourtant à ce sujet, mais cette femme là, elle ne la connait ni D'eve ni D'adam, ça ne rend pas la tâche facile. "M'pourr aller où ?" Question conne... Elle est dans un motel, ça se voit quand même, c'est sûr que c'est pour aller dans une chambre non ? Elle le sait en plus c'est ça le pire, c'est comme si elle gagnait du temps pour que Jill et Nathan disparaissent de son champ de vision. "M'c'est bon, j'suis pas en chienne... t'sais..." Si, un peu, c'était terminé avec Layla, y a juste de temps à autre où elle remettait le couvert avec Jill mais ce n'était pas si régulier que ça. "Tu as d'quoi boirrrre ?" Ça aidera p'tet... qui sait ? Elle est quand même sacrément bonne...


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ellie Ardley
Ellie Ardley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 127
Sujet: Re: Only the good stuff   Dim 22 Nov 2020 - 18:26
Les journées étaient généralement plus calmes que les soirées, et celle-ci ne faisait pas exception. Allongée sur son lit avec un livre à la main, Ellie parcourait distraitement les pages. Il y avait longtemps que l’histoire ne l’intéressait plus, lue et relue depuis des années. Il était rare qu’on la paye en bouquins et son stock ne se renouvelait pas souvent. Elle était donc condamnée à relire sans cesse les mêmes histoires. Mais celles-ci ne la divertissaient plus autant qu’avant. Et par conséquent, Ellie s’ennuyait ferme. Ce n’était rien de plus qu’une journée ordinaire, dont il faudrait combler les heures jusqu’au soir. Il lui fallait pourtant parer à toute éventualité et se tenir prête au cas où un client arriverait. Et, à ce moment de l’année, un ensemble de lingerie et un long kimono de soie rongé par l’humidité et élimé par les années ne suffisaient pas à la réchauffer.

Roulant sur le dos, la brune lâche un gros soupir, abandonnant son livre. L’ennui ne lui a jamais réussi et elle est à deux doigts de quitter son poste pour rejoindre Alba. Elles se feraient probablement tout autant chier, mais au moins, elles seraient ensemble. Se tortillant un peu, elle glisse hors du lit et attrape le bouquin pour le ranger dans le placard. Alors qu’elle tend la main pour attraper son manteau long et sa vieille paire de Converse, trois coups frappés à la porte arrêtent son geste. Soupirant à nouveau, elle referme le placard avec une pointe de regret. Tant pis pour Alba, le devoir l'appelait. « J’arrive ! » Traînant un peu des pieds, elle rejoint le lit et chipe, sur la table de nuit, le morceau de dentelle qui cache son visage lorsqu’elle est avec un client. Ellie le noue machinalement en se dirigeant vers la porte.

Derrière elle, elle trouve Lucy, accompagnée d’une jolie brune. Tout en lorgnant sur le visage carré de sa visiteuse, Ellie écoute les explications succinctes de Lucy. Le laïus habituel. Rien de nouveau sous le soleil. Déjà, elle sourit à la brune, et s’écarte pour la laisser entrer dans sa chambre. Lucy s’éloigne finalement et Ellie referme la porte sur elles, se tournant vers sa cliente et s’appuyant contre le panneau de bois. Son sourire s’étire, alors qu’elle détaille la brune. Son air volontaire lui plaît d'emblée et immédiatement, Ellie est plus encline à la séduire. « Je crois que ma collègue a oublié de te présenter… moi, c’est Ellie. » Se projetant en avant, elle rejoint la jeune femme en quelques enjambées, son kimono flottant autour d’elle. Aguicheuse, elle entreprend déjà de débarrasser la visiteuse de son sac à dos, avant de faire glisser sa veste le long de ses bras. Ses iris croisent régulièrement le regard de la brune, dans le but affiché d’attiser sa curiosité.


CROWN OF SCARS

bury underneath your feet the remains of what's been left behind --
Revenir en haut Aller en bas  
Alba K. Rose
Alba K. Rose
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 92
Sujet: Re: Only the good stuff   Lun 23 Nov 2020 - 21:42

Face à la toile qui repose sur le chevalet que j’ai bricolé avec quelques planches, je peaufine les derniers éléments d’un paysage à l’aquarelle. Vu le temps merdique des derniers jours, je ne suis pas vraiment motivée à sortir. Alors depuis le début de matinée, après ma séance de sport quotidienne, je suis face à ce panorama tropical qui prend vie devant moi. Une jungle colorée qui trouvera sûrement sa place sur l’un des murs de ma chambre. Je suis tellement concentrée que j’en ai oublié de manger au déjeuner. Et quand l’on frappe brusquement à ma porte, je sursaute, mon pinceau laissant une énorme trait vert sur une bonne partie de mon chef d’œuvre. « Merde ! » Que je lâche entre mes dents, se sachant pas vraiment si c’est parce que je ne suis pas prête du tout ou bien parce que je viens de foutre en l’air tout le travail de ce début de journée.

Qu’importe, je range rapidement mes pinceaux et ma peinture avant de passer de l’autre côté du portant qui délimite mon bureau transformé en atelier et ma chambre pour clamer à Lucy de l’autre côté de la porte. « Une minute ! J’arrive ! » Je me dirige jusqu’au portant où sont rangées mes ensembles et autres tenues destinées à mes clients. Je me déleste de mon peignoir pour l’accrocher sur l’un des porte-manteaux au mur et j’attrape un beau body en dentelle noire qui vient vite remplacer la lingerie confortable que je portais jusque-là. Une chance que je me sois maquillée juste après ma douche ! Un rouge à lèvre aux teintes mauves, très foncé, comme souvent et de beaux yeux de biches qui mettent mon regard en valeur. Avant de me diriger vers la porte, j’enfile une paire d’escarpins noirs et un déshabillé en soie que je ne prends pas la peine de nouer, dans les mêmes tons que mon rouge à lèvres.

J’ouvre finalement la porte, remerciant Lucy d’un simple signe de la tête. Ouais, après ce qui lui est arrivé, je joue moins aux pestes ces derniers temps ; parce que faut avouer que ça craint vraiment ce qu’on lui a fait. Mais pas le temps de m’y attarder plus que ça, mon regard ne tarde pas à capter celui de l’homme qui me fait face. Un sourire mutin éclaire mon visage et je prends un air faussement gêné pour m’excuser « Désolée de t’avoir fait attendre. Je ne m’attendais pas à voir du monde si tôt ! Je m’appelle Alba. » Puis ma main vient agripper le col de sa veste pour l’attirer doucement vers l’intérieur de ma chambre. Je ferme la porte derrière nous, venant poser ma main sur son épaule avant de lui souffler « Installe toi ! » Je lui désigne le fauteuil, puis le lit, comme il voudra.




★ Arsonist's Lullabye ★
When I was a child I'd sit for hours, staring into open flames. Something in it had a power, could barely tear my eyes away All you have is your fire, and the place you need to reach. Don't you ever, tame your demons, always keep them on a leash... .
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 746
Sujet: Re: Only the good stuff   Mar 24 Nov 2020 - 14:14
[…] Une heure bien employée après ••

Je flotte encore sur le doux nuage de l’endorphine. C’était le pied. Franchement, j’espère que les autres ont pas fait les saintes nitouche à jouer au scrabble parce que si elles sont toutes aussi douée qu’Ellie, c’est gâcher de la bonne came. Pis j’ai donné tout mon miel pour ça, merde ! J’ai investi pour les faire jouir. Enfin, après, je m’en fous s’ils sont un peu cons au fond... mais ils ont intérêt à me renvoyer l'ascenseur.

Au début, j’avais eu peur qu’après l’acte, je sois envahie par un espèce de sentiment de culpabilité. Du genre « sérieusement Jill, tu as un bassin de verges/vagins/autres à disposition à Fort Ward et t’as besoin de financer l’exploitation d’une pauvre fille ?! » ; mais en fait… rien. Juste une plénitude voluptueuse, la tête vidée, les muscles engourdis. Est-ce que ça fait de moi une mauvaise personne ? Je veux dire… une pire que celle que je suis devenue ?

J’ose même admettre que c’était peut-être encore meilleur. Vas savoir si je mets ça sur le dos de la nouveauté, sur le contexte ou sur le fait que la relation « pro-client » permet un lâcher-prise total. Peut-être qu’ici, j’ai vraiment l’impression que le monde est foutu, qu’il le me reste plus rien d’autre qu’un pieu et une nana. Alors quitte à se perde, autant poser un pain de C4 dans mon cerveau et BOOM. C pour Clito bien sûr. Et 4 pour… c’est un secret.

Bref, plutôt que de philosopher dans ma tête, je termine de me rhabiller, rejette en cascade ma chevelure châtain sur mes épaules et attrape mon sac, allégé des ressources destinées à ma partenaire d’une heure. Là, aussi sûre de moi que le demi-sourire sur mon visage peut le laisser paraître, j’ai un moment d’embarras. Comment on se salue ? Je dois lui dire au revoir ou me barrer sans me retourner ? Lui dire « à bientôt » ? Lui faire des compliments ? C’est dingue, je sais quitter les draps d’un coup d’un soir pour me barrer comme une voleuse et pas me séparer d’une prostituée.

- Bon, ben… c’était cool Ellie, je sais pas pourquoi j’appuie sur son prénom ; putain je déteste me sentir conne, je te dis… bye ?


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Only the good stuff   
Revenir en haut Aller en bas  
- Only the good stuff -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: