The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Dim 6 Déc 2020 - 0:25
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


Maya secoua la tête, d'un air impatient, avec un sourire en coin. Elle ne voulait plus parler de lui. Elle ne voulait plus parler de Clyde, ni de ce qu'il avait fait. Elle avait assez versé de larmes pour lui, des larmes qu'il ne méritait pas, décidément pas. Voilà ce qui rendait Maya heureuse, se retrouver en compagnie de personnes qu'elle appréciait, comme Cole, comme d'autres à qui elle avait envie de dire je t'aime sincèrement, sans craindre d'être manipulée. Comme Misha, comme Clayton... Zelda aussi, à sa manière, l'avait rassuré et l'avait aidé à avancer, en montrant à quel point elle avait évoluée. Kassidy cependant, inquiétait toujours la jeune femme qui n'avait pas pu être assez présente pour elle.

En tout cas, les paroles de Cole faisait sourire la chercheuse qui sentit ses yeux s'humidifier un instant. Elle chassa une larme en coin de l'oeil d'un revers du pouce et étouffa un rire qui ne souhaitait pas devenir un sanglot. Pas question. La petite brune but une autre gorgée de thé en acquiesçant aux paroles – plutôt sages d'ailleurs – du hacker qui semblait avoir comme... Pris de la bouteille. Est-ce qu'il ne s'agissait que de son expérience et pas d'autre chose ? Maya pencha la tête sur le côté, en scrutant le visage du jeune homme, à moitié dans la pénombre. Les paroles réconfortante de ce dernier réchauffait son coeur, c'était en tout cas tout ce qu'elle savait à l'heure actuelle. La jeune femme esquissa un nouveau sourire et passa sa main dans les cheveux de Cole, les ébouriffant légèrement. « Merci... » Dit-elle d'une petite voix, plissant ses yeux en même temps que son sourire s'étirait.

Au moins, si elle parvenait à le faire sortir de sa grotte, Maya pouvait considérer avoir fait une bonne action dans cette journée. C'était déjà ça de prit. Elle se leva d'un bon et manqua de renverser son thé. Refermant le thermos, elle se contenterait de le prendre à la main sur le retour. « Dans ce cas-là lève tes fesses et mets ton manteau ! » Scanda-t-elle, soudainement enthousiasme en tenant le café de Cole pour que celui-ci ait les mains libres. Quand il fût près, elle lui rendit son café et lui adressa un petit clin d'oeil complice. « Attention Petit Vampire il commence à faire super froid dehors. » Une petite taquinerie qui montrait que la Maya habituelle était toujours là, qu'elle était toujours prête à refaire surface. Tu étais comme en stase... C'était ce qu'avait dit Daniel, lorsque sa fille s'était retrouvée la première fois clouée au lit, une jambe fraichement amputée, entre la vie et la mort. Une jeune personne capable de se recroqueviller sur elle-même pour revenir en force lorsque le moment le permet.

En marchant sur la route principale qui menait à la maison, qu'ils apercevaient désormais au loin, Maya cogna son épaule au bras de Cole, serrant dans ses deux mains son thermos de thé encore bien chaud. « Dis... Je sais que c'est pas agréable mais... On a pas trop discuté du banquet... » Maya ne voulait pas faire la morale à qui que ce soit, plus maintenant. Elle pencha cependant la tête sur le côté en détâchant son épaule de Cole. « Comment tu t'sens ? »


Revenir en haut Aller en bas  
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Mer 9 Déc 2020 - 23:47

J'étais entrain de me lever, partant doucement avec elle jusqu'à son domicile, il y a bien qu'avec elle ou Casey que j'aurais suivi. Les autres ne m'inspiraient pas grand chose, même si je sentais que j'étais prêt à essayer de m'ouvrir suite aux derniers événements. J'étais bien heureux que la jeune femme sois dans ma vie, Maya représentait un peu de ce que je souhaite devenir. Alors je lui souris et je marche avec elle, quand elle m'appelle petit vampire, je rigole et je mets une petite doudoune abîmé par le temps mais qui au moins me gardait précieusement au chaud.

" J'adore l'hiver ! En plus, le froid devrait normalement un brin ralentir les attaques et les hordes de part le froid. Les chocolats chaud que je buvais chez mes parents quand j'avais trop froid. Ma mère me faisait des chocolats chauds du feu de dieu.."


Parler de mon passé était une manière pour moi de lui montrer que j'avais confiance en elle et ceux quoi qu'il m'en coûterait. Elle fait partie des rares personnes pour qui je me donnerais à 100%. Une des rares personnes que je ferais passer avant ma propre survie pour ainsi dire. Le fait de la voir me taquiner, cela me faisait plaisir, voilà la Maya auquel je tenais, même si je tenais quand même à elle quand elle était triste. Soudain alors que l'on discute, elle me parle du banquet et je ne sais que dire à ce sujet. Difficile à aborder pour moi à vrai dire, je ne savais pas vraiment ma position sur le sujet en faites. Je ne sais comment lui expliquer sans paraitre pour ce que je ne suis pas, où ce que je ne voulais absolument pas être. Alors je glisse mes mains dans les poches de ma doudoune, je regarde alors Maya.

" Je crois que ces gens étaient dangereux, si j'ai bien compris c'était des cannibales.. On ne peux pas construire un monde meilleur avec eux, après je pense que l'empoisonnement est une méthode sale de tuer mais si il t'était arriver un truc à toi, Zelda ou Casey.. Je serais partie moi même les tuer alors je sais pas.. J'aurais du être là.. J'aurais peut être pu aider.. Toi tu en penses quoi?"

Un acte suicidaire pour sûr, mais au fond si je l'ai perdais, je n'avais plus rien à quoi m'accrocher.. Je sais qu'au fond la vrai solitude me fais peur, je sais que cela ferait revenir de vieux démons que je ne veux plus revoir. Ce que j'ai fais, ce que j'ai sacrifié, je ne voulais plus redevenir cet homme là. J'avais peur de devenir l'ombre de moi même, je repensais à tout ce que j'avais fais et j'avais honte de moi. Aujourd'hui est une lutte quotidienne pour chasser mes vieux démons, tout me crie de fuir mais je ne pouvais pas.. J'avais des gens que j'aimais bien trop ici, des gens qui ne me pardonnerait pas ma fuite et moi même je me détesterais si je venais à le faire. Soupirant de cette histoire, je fixe Maya, j'avais peur qu'elle est honte de moi, qu'elle se mette à me fuir si elle savait ce que j'étais capable de faire si on m'en donnait les moyens. Ce sentiment désagréable, je devais le chasser, ne plus y penser.

" Comment je me sens? Je sens comme quelqu'un qui ne devrait pas être ici. Sérieux au yeux de la plupart, je ne suis que le rigolo théoricien du complot.. Le geek de service qui retape des trucs.. Je veux être plus que ça, je veux laisser ma patte sur ce monde.. Ne pas juste un nom qui disparaitrait si je venais à mourir, quelqu'un qu'on oublierais vite.. Je veux protéger Casey, Zelda et toi aussi.. Je veux te protéger.. Être quelqu'un sur qui on peux compter, quoi qu'il arrive.."

Je m'ouvrais littéralement à elle sur des sujets que peut être seule Casey pouvait savoir et encore mais avec Maya , je me sentais bien comme si je pouvais tous lui dire mais une fois le sac vide, les démons de mon passé dansent autour de moi.. Allait elle me fuir? Allait elle se dire qu'au final je n'étais qu'un être comme un autre.. Lâche.. Perfide.. Je ne pouvais le croire mais j'ai peur.. Je ne veux pas la perdre comme j'ai perdu Luna.. J'arrive devant la porte de chez elle, je la regarde.. J'avais besoin de ses réponses..


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. - Page 2 Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Jeu 10 Déc 2020 - 14:20
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


L'ambiance hivernale, les pulls bien chauds et les chocolats chauds de Daniel... La cadette de la famille Hillard aimait cette période, mais en Post Apocalypsia, elle était aussi synonyme de difficulté à supporter le froid, à des terrains parfois glissants et à une cadence ralentie. Elle se contenta de tousser un rire quand Cole mentionna son passé et son rapport à la saison en se remémorant le souvenir de sa mère, en haussant les épaules. Il était de plus en plus difficile de se rappeler des recoins de la maison où ils avaient grandi, Tim, Eric et Maya. Sacramento était une jolie ville, ça, Maya s'en rappelait. Mais ce qui restait gravé dans son esprit était la chambre d'hôpital et le petit appartement qu'elle avait partagé avec son père lorsque la famille avait dû se séparer pour le bien-être de la cadette.

« Mon père m'en faisait aussi... C'était un moment rien qu'à nous. Je n'en suis pas certaine, mais je pense qu'il a toujours fait l'effort d'avoir des moments comme ça avec chacun de mes frères et moi. » La mère de Maya ? Trop floue pour la mentionner. Dans l'esprit de la jeune femme, bientôt trentenaire, elle n'était qu'une masse sombre, informe, qui sanglotait mollement sur la barre métallique d'un lit d'hôpital. Une femme lâche, qui n'avait pas supporté de voir sa vie chamboulée et qui avait décidé de fuir. « Tu m'as jamais raconté... C'était comment Détroit ? » Demanda alors d'un air un peu ailleurs la petite chercheuse, en esquissant un sourire à l'adresse de son ami.

Cependant, impossible de trop s'étendre sur le sujet. Maya avait demandé son avis à Cole concernant les derniers événements du campement, notamment ce banquet bien trop funeste pour être mentionné avec le sourire. Maya réajusta le col de son manteau et fourra également les mains dans ses poches. Des cannibales... Au fond, étaient-ils bien différents d'eux ? La chercheuse regarda le chemin sur lequel ils marchaient en écoutant Cole, sans rien dire, son menton et ses lèvres disparaissant sous l'écharpe de Maya. Que dire de toutes façons ? Ils sont tous morts, des gamins ont été traumatisé à devoir tuer pour la première fois... Super... Savoir si leurs actes à eux étaient inhumains n'avance à rien... Pensa la brune en haussant les épaules en guise de commentaire aux paroles de Cole.

Quand ce dernier mentionna sa propre place au sein du campement, Maya leva les yeux au ciel avant de lui donner un coup de poing dans l'épaule. « T'as fini de dire des conn'ries ? » Râla la chercheuse en esquissant un sourire en coin pour bien lui montrer qu'elle plaisantait. « Tu te fais une place ici, comme tout le monde. Ce n'est pas parce que tu ne connais pas les gens qu'ils ne sont rien, qu'ils sont pas importants voyons ! Et c'est la même chose pour toi ! C'est parce que les gens ne te connaissent pas qu'ils peuvent ignorer toute l'importance que tu représentes ! » Maya s'était arrêtée juste devant le portillon de la maison qu'elle partageait avec la famille de Clayton en plongeant son regard boisé dans celui de Cole, avant de s'avancer d'un pas vers lui. « N'essaye pas de deviner ce que les gens vont penser de toi, mais concentre-toi plutôt sur l'image que toi, tu veux renvoyer au reste du monde. » Esquissant un nouveau sourire rassurant, Maya s'avança encore davantage de lui et leva sa main pour lui passer une main dans ses cheveux en bataille.

Cole était de la même trempe que Johnson ou George, un gentil garçon enfermé dans un stéréotype et dans des habitudes solitaires qui l'empêchait d'exister pleinement. Pourtant, Maya savait à quel point il était dévoué et motivé lorsqu'il s'agissait de bidouiller du matériel électronique. Dans le Fort, elle ne connaissait personne qui s'afférait autant à la tâche. Bien sûr qu'il est essentiel, quel idiot... Bougonna intérieurement la chercheuse en se mettant à rire tout en laissant retomber son bras, avant de pousser le portillon de la maison.

Maya ouvrit la porte et entra la première, Cole sur les talons. Elle essuya ses chaussures sur le tapis et retira ses bottes sur le petit banc de l'entrée. Un pieds feutré, valide, l'autre retombant en un bruit sourd sur le parquet, le factice. Elle retira son manteau qu'elle accrocha à l'un des portes-manteaux sur le mur, à côté du manteau de son frère qui devait se trouver à l'étage. On entendait gazouiler dans une chambre à proximité : Coleen venait très certainement de se réveiller, dans l'intimité de sa chambre aux côtés de Misha. « Aha, le salon est libre ! Impeccable ! » Scanda Maya, contente de retrouver cette maison à laquelle elle s'était attachée. Pourtant, la chercheuse avait déjà vécu la perte d'un foyer en Post Apocalypsia, un foyer dont elle avait pris soin et auquel elle s'était attacher. Mais le Fort supporterait certainement bien mieux les aléas de la survie.

Rouvrant son thermos de thé, Maya se reversa une tasse et but une gorgée avant de s'affaler dans le canapé, sa jambe factice retombant paresseusement sur le sol.


Revenir en haut Aller en bas  
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Lun 21 Déc 2020 - 23:51
Je me sentais bien avec la jeune femme, elle avait quelques choses de reposant, quelques chose de divinement relaxant. Elle était ma deuxième personne de confiance avec Casey. Je crois bien qu'avec elle je peux être moi même.. Rien qu'évoquer mon passé avec elle était une preuve de combien elle comptait pour moi. La maturité de Maya allait m'aider, j'allais devenir meilleur, plus adulte et peut-être même plus courageux qui sait? J'écoutais le passé de Maya avec une sagesse que l'on pouvait peu me connaitre mais je tenais réellement à tout savoir d'elle. Soudain elle me parle de Détroit et toute ma survie me revient en mémoire.

Je revois ce que j'ai fais pour survivre, Mike mordu par mon erreur.. Pourtant je devais m'y faire, dehors je n'étais pas le même que dedans. J'étais prêt à tout pour ma propre survie et même si je me promettais de ne plus faire la même chose qu'à Détroit, les spectres de ma lâcheté dansaient autour de moi. Je décide pourtant de lui dire la vérité, pourquoi je ne le savais pas.. Elle était la première personne avec qui j'allais en parler.

" Disons que Détroit a sa réputation, mais moi je bossais dans un cybercafé et j'ai jamais vraiment eu de soucis mais oui souvent le soir on entendait des coups de feu alors je sortais jamais. Puis maintenant, Détroit est devenu glaciale pour moi, j'ai laissé quelqu'un mourir là bas .. Un ami mordu par ma faute.. J'aurais du le sauver mais j'ai fermer la porte pour ma propre survie.. et parce qu'il n'avait pas supporté la mort de sa soeur.. Il prenait des risques inconsidéré et  je devais protéger Lydia.. Sauf que là aussi j'ai échoué.."

Un aveu, j'étais sérieux réellement, loin de celui que j'étais habituellement.. C'était quelque chose qui me montrait sous un autre jour. Je venais de lui balancer mon pire démon, la raison de mon cauchemar , ce qui m'empêchait même parfois de dormir.. Je venais de me mettre à nue comme on dit dans le milieu. Quand elle me dispute pour ce que j'ai dis plutôt j'ai ce léger sourire de l'homme prit en faute. Le coup de pied au cul littéral que venait de me donner Maya avec quelque choses qui me boosta.

" Tu as sûrement raison.. Mais je ne cherche pas la reconnaissance, juste à mettre toi, Casey et sa famille en sécurité.. Alors oui je fais ce qu'il faut.. Je veux apporter ma pierre à l'édifice et vu que je suis loin d'être un excellent tireur, j'apporte de l'aide autrement. C'est en se serrant les coudes et en apprenant de nos erreurs que demain sera un monde meilleur. Je me moque du regard des autres tant qu'à travers tes yeux et ceux de Casey.. enfin tu comprends."


J'apprenais à vivre avec les autres aujourd'hui là où avant je ne vivais que pour moi même. Je me sentais grandir dans ce camp, devenant quelqu'un qui j'espérais était meilleur que celui que j'étais avant. J'avais même songé à fonder une famille, un jour.. Cela m'était venu en voyant la petite Esther, cette petite fille qui me voyait comme son héros et pour cette petite je devais le devenir. Je voulais lui offrir un monde meilleur, un monde où elle serait en sécurité. Soudain j'arrive devant cette porte et j'étais content, content d'être arrivé et sortit de mes pensées aussi. De manière quasi mécanique, je reproduisais les gestes de Maya: chassures et manteaux. J'entend un petit pleurer et par réflexe regarde vers la direction du pleurs. Pourtant Maya continuait d'avancer alors j'avançais et je me posa à côté d'elle. Sa maison était tellement plus vivante que chez moi, le jour et la nuit et encore une fois je me surprends à me dire que cela ne déplairait pas tant que ça..

" Je suis content d'être ici avec toi ! "


Plus qu'une parole.. Un aveu.


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. - Page 2 Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Mar 22 Déc 2020 - 15:11
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


Parler du passé avant tendance à faire ressurgir les mauvais côtés, seulement les mauvais côtés. Un réflexe tout à fait naturel pour les survivants qu'ils étaient, mais Maya ne put s'empêcher une petite moue compatissante en écoutant Cole raconter ses mésaventures à Détroit. Laisser quelqu'un mourir, être impuissant face à sa détresse... Maya n'avait jamais agit avec lâcheté mais elle n'avait pu s'empêcher de s'en vouloir de la mort de George, des années auparavant. Sans se poser de question, elle vint se cogner contre Cole tandis qu'ils marchaient en attrapant son avant-bras d'un geste affectueux et complice.

Arrivés devant la maison, alors que Maya avait fait la morale à son camarade concernant son utilité dans le campement, Cole se défendit en mentionnant cette fameuse pierre à l'édifice, bien factice aux yeux de la petite chercheuse. Celle-ci haussa les épaules. En un sens, il avait raison, car se montrer utiles aux yeux des autres était tout ce qu'ils pouvaient faire pour parvenir à s'en sortir, à garder une part de leur humanité. « Tu sais, j'étudiais ceux qui avaient foulé la Terre avant nous. Invidividuellement, il ne reste rien. Mais on a de la grattitude envers ce qu'ils ont créé eux, tous ensemble. C'est pour ça que c'est important de rester soudés. » Assura Maya, la parole sage facile en acquiesçant tandis qu'elle retirait son manteau.

Une fois affalée sur le canapé, Maya frotta son moignon enveloppé dans une guêtre douce et bailla à gorge déployé avant de rire à la remarque de Cole. « Ça a pas été difficile de rendre cette maison vivante. Entre la famille de Clayton et la mienne, y a de l'ambiance au moin. » Scanda Maya joyeusement en constatant la mine de Cole qui observait autour de de lui. « C'est une chance précieuse qu'on a. J'en ai conscience. Heureusement, j'ai tendance à accueillir des gens bien trop facilement dans mon cercle familiale, c'est aussi mon plus grand défaut. » Ironisa-t-elle en venant se caler contre lui, un clin d'oeil complice. Elle mentionnait bien évidemment Cole mais aussi ce homme qui avait fait versé bien des larmes de la petite chercheuse.

Elle termina son thermos de thé en ponctuant ses gorgées d'anecdotes sur la paléoanthropologie, pour alimenter le discours qu'elle avait précédemment. « Après évidemment on s'attarde sur des individus, mais quand il ne reste que des morceaux éparpillés, c'est difficile de comprendre toute la psyché de l'individu tu vois. M'enfin ça m'empêchait pas de trouver mes recherches fascinantes, j'avais beaucoup d'empathie pour des êtres qui avaient vécu des milliers d'années avant moi. » Elle sourit à Cole son dos calé contre son bras à lui, avant de terminer d'un trait sa dernière petite tasse de thé qu'elle posa sur la petite table basse en se redressant.

« J'ai rien taillé depuis le mois d'octobre... » Confia-t-elle d'une petite voix à Cole, un rideau de cheveux bruns cachant son visage finement ciselé. Il était vrai qu'à cause de Clyde, elle n'avait plus touché à ses pierres qu'elle savait pourtant tailler avec précision. L'une d'entre elle avait été l'arme utilisée contre June, un choix que la jeune femme avait pris personnellement. Elle reniffla d'un air amer puis tourna de nouveau la tête vers Cole avec un grand sourire sur le visage, refusant de se laisser abattre. « Enfin, ça r'viendra ! Bon ! Tu veux toujours que je te mette la pâté aux échecs en attendant mon père ? » Demanda-t-elle avec enthousiasme à Cole en passant sa main dans les cheveux en bataille de l'informaticien avant de se lever sur sa seule jambe valide et de se pencher vers sa prothèse qu'elle fixa en un clin d'oeil.

« J'vais chercher le plateau attends, j'reviens. » Maya s'écclipsa quelques instants pour aller chercher le plateau d'échec qu'elle trouva dans la chambre de son père, qui était absent. Redescendant avec le plateau, Maya adressa un sourire complice à Cole. « Les blancs commencent, j'ai toujours trouvé ça raciste... Si tu préfères on peut toujours se jouer le début de partie au chifoumi ! » Proposa-t-elle alors en penchant la tête sur le côté, d'un air faussement sérieux aavant de rire, retrouvant petit à petit son espièglerie naturelle.


Revenir en haut Aller en bas  
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Lun 4 Jan 2021 - 12:45
Je souris lentement, avec Maya , je n'ai jamais peur d'être ce que je suis et ce qu'elle me dit, je l'écoute avec le plus grand des soins. Je voyais sa maison pleine de vie, moi hormis Evelyn avec qui je parlais un peu, généralement je restais souvent dans mes bureaux cherchant un moyen calme d'occuper mon temps sans trop me noyer dans la foule. Elle avait toujours été gentille avec moi et moi je tiens à elle, je pourrais mourir pour elle mais je ne le disais pas. Parler de sentiment comme ça, c'était plus facile quand il s'agissait de Casey, avec Maya c'était un autre stade. J'écoute ce qu'elle me raconte sur l'histoire, le plus soigneusement possible comme un petit être bien sage. J'adorais discuter de l'histoire et dans un sens ce qu'elle me disait avec un sens, un réel sens que je comprenais.

" Je vois où tu veux en venir Maya.. J'ai beau être ce que je suis.. Je serais toujours là pour toi, je resterais soudé jusqu'à la page finale de ce qu'est ma vie"

Une façon comme une autre de lui dire combien elle comptait pour moi. Elle avait tout le potentiel de devenir une excellente survivante en faites dans un sens, elle l'était déjà. Dans toute son humanité dans un monde prônant la décadence je la respectais. Je détestais ce monde pour ce qu'il lui faisait subir à elle qui ne méritait tellement pas cela. C'était comme ça, je crois que la vie est cruelle avec ceux qui le mérite le moins. Elle me parle des gens qu'elle accueille en énonçant que c'était une qualité comme un défaut. Là, je n'étais pas d'accord avec elle. Elle ne pouvait exprimer ce qu'elle faisait comme un défaut, je ne le permettais pas.  Je ne veux pas qu'elle se reproche ce que cet homme à fait. Elle ne peux porter le monde sur ses épaules, l'être humain est imparfait et fait souvent de bien belles erreurs mais pour moi elle a juste été aveuglé par l'amour. Un sentiment que j'ai bien peu ressenti mais que par moment j'aimerais plus ressentir. J'ai mis tellement de carapaces sur moi que je me suis perdu, je ne m'ouvres jamais depuis aussi longtemps que je me souvienne et parfois je me dis que je devrais le faire un peu plus. Je devrais m'ouvrir à ce monde mais il me fait peur.  

" Ce n'est pas un défaut Maya, avoir ton humanité au jour d'aujourd'hui je trouve que c'est une belle qualité. Tu donnes des chances à certaines personnes de s'ouvrir, tu leur offres une seconde chance de devenir quelqu'un. Il y aura forcément des ratés mais tu ne peux te reprocher cela.Si les gens n'ont pas saisi cette chance, c'est leur faute pas la tienne. Tu es une bien belle personne Maya. Ne laisse jamais personne te dire le contraire d'accord?"

Quand il s'agissait de défendre Maya, mes barrières s'envolaient, je ne supportais pas quand elle se critiquait, c'est plus fort que moi, dans un sens je veux la protéger comme je peux de ce monde abjecte. Je veux la faire rester au sommet de ce qu'elle est sans jamais la laisser tomber dans les bas-fond de l'humanité. J'avais côtoyé ces bas-fond et je ne lui souhaitais pas. Ici, j'avais appris que d'autre vie hormis la mienne pouvaient compter. Là où avant, j'aurais sacrifié n'importe qui pour survivre. Quand elle m'admet ne rien avoir taillé depuis bien longtemps, je sens comme un regret dans sa voix alors pris d'un élan que je ne connaissais pas, je la prends brièvement dans mes bras. Je suis moi même surpris de le faire mais je ne le regrette pas.

" Ecoute tu devrais continuer de tailler, tu es doué pour ça, un vrai talent et puis tu as dis que tu m'apprendrais non? C'est une passion chez toi et ne laisse jamais personne se mettre entre tes passions et toi. Tu sais, il y aura toujours des mauvaises personnes qui feront de mauvaises choses avec ce que l'on crée mais tu dois continuer pour les bonnes personnes, ce sont eux les plus importants"

Je souris quand elle me propose d'aller chercher le jeu d'échec. J'émets même un petit rire quand elle me dit qu'elle va me mette la pâté. On m'avait toujours dit que j'étais plutôt bon joueur une fois, alors j'allais devoir faire mes preuves pour lui prouver. J'apprécie même le contact de sa main dans mes cheveux qui m'électrise un peu. Je n'avais pas tellement l'habitude qu'une femme me touche. Je la laisse donc aller chercher ce jeu et je soupire. Plus le temps passait et plus j'avais envie de vivre tout ça. J'avais envie de connaitre une histoire d'amour qui échouerait ou non, j'ai envie de commencer une nouvelle vie quoi, pouvoir compter sur une autre personne que sur moi même. Depuis l'histoire des Skajits et tous ce qui aurait pu en découler, je ne veux pas finir ma vie seule. Plus facile à dire qu'à faire ça je pouvais l'admettre mais un jour j'aurais tout ça.

Soudain Maya arrive avec le jeu en question, Je l'aida à placer les pièces sur l’échiquier. Je rigole à sa remarque sur le racisme de ce jeu, dans un sens il avait toujours vu ce jeu comme une grande bataille, un peu le genre des " Age of empire" que j'appréciais tant d'ailleurs la vidéo d'allumage du jeu montrait deux rois jouant au échec donc je dois pas être loin de la vérité. Je regarde Maya avec un petit air espiègle et lui réponds:

" Où on parle peut-être du jeu le moins raciste du monde si on part du principe qu'on garde les meilleurs pour la fin non? Enfin si tu veux commencer avec les noirs, je n'y vois pas d'objection.. Peu importe qui commence la bataille seul le dénouement reste en mémoire"

Bon d'accord, je partais dans mes délires analytiques de petit hacker mais dans un sens c'est vrai. Dans les batailles, on retient rarement qui à donner le premier coup mais on se souvient toujours de qui l'a remporté. C'était une légère boutade que je lui faisais.. Je me sentais si bien en cet instant, que je voulais lui montrer une autre part de moi.. Une part plus ouverte alors espérons qu'elle l'apprécie.


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. - Page 2 Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Mer 6 Jan 2021 - 15:34
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


Cole n'était pas un grand bavard, ni même quelqu'un de très clair à cerner. Beaucoup étaient encore parfois un peu gênés, ne sachant pas très bien comment l'aborder. Heureusement, Maya savait comment s'y prendre avec lui, justement en se montrant naturelle, sans jamais rien forcer ni lui forcer la main. Elle savait que Cole ne marchait pas au chantage ni même à la pression, c'était un solitaire dans l'âme qui faisait son maximum pour s'intégrer. La chercheuse esquissa un sourire quand il confirma, sur une note un peu mélodrame, être près à tout pour elle jusqu'aux derniers instants de sa vie, avant de lui donner un coup de coude, logée contre son flanc. « Arrête de dire des bêtises, tu m'dis ça comme si t'allais clamser demain. J'sais que la vie d'maintenant est un peu instable mais exagère pas ! » Elle lui attribua un sourire en coin pour lui faire comprendre qu'elle plaisantait avant de s'appuyer un peu plus sur lui.

Effectivement, Maya avait donné sa chance à de nombreuses personnes. Si certaines lui rendait la pareille désormais, d'autres lui avaient fait payé le prix de sa gentillesse. Clyde le premier. Il l'avait simplement poignardé dans le dos en suivant son propre instinct. Quant à savoir si son acte – celui de s'être rapproché d'elle – avait eu un rapport dans son entreprise, personne ne le saurait jamais, même pas Maya qui sur le moment, était persuadée qu'il était sincère, mais qui désormais avait des doutes. Elle haussa les épaules à la remontrance de Cole et se décolla de lui avant qu'il ne la serre contre lui. Maya écarquilla les yeux, un peu surprise, avant de se laisser aller à une étreinte douce, inédite de la part du programmeur d'ordinaire si réservé. Se détachant de lui après quelques instants, la petite brune toussa un rire alors qu'il tentait encore une fois de se montrer supportif et sincère.

« C'est adorable Cole. Tu as raison en soi. C'est juste que j'ai du mal à m'y remettre. Tu sais avant, je faisais ça pour aider, pour la chasse, la pêche, parce que ça m'occupe et avant encore, parce que je pensais sincèrement qu'on aurait simplement besoin de ça pour survivre... Contre les infectés, pas contre des humains bien vivants et bien armés... Mais là, qu'on s'en soit servi justement pour commettre, un meurtre... Je... C'est le temps que la pilule passe tu vois ? » En essayant de rassurer Cole, Maya tentait peut-être aussi de se rassurer elle-même.

Elle retrouva cependant le sourire quand il accepta une partie d'échec. Maya perdait toujours contre son père, mais aussi parce qu'elle n'arrivait pas à rester concentrée, trop attentionnée à ce qu'il pouvait lui raconter. Son père lui, arrivait à être pragmatique et à tenir un discours léger malgré tout. La jeune femme installa les pièces en arquant un sourcil à la remarque du programmeur et leva les yeux au ciel. « Okay, commence avec les blancs, on verra bien. »

Après quelques minutes à n'échanger que des regards en lorgnant sur le plateau de jeu, Maya pencha la tête sur le côté pour analyser la partie. C'était son tour, et son fou était en mauvaise posture. Elle haussa les sourcils puis soupira avant de se mettre à rire, décidant de sacrifier le dernier pion qu'il lui restait pour le sauver. « Sérieux... J'parle trop et voilà c'que ça donne... Tu vois, j'me laisse avoir par les sentiments, c'est pas possible ! » Dit-elle ironiquement en souriant à Cole, croisant les bras en s'enfonçant au fond de sa chaise.


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   
Revenir en haut Aller en bas  
- L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: