The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Dim 15 Nov 2020 - 22:49

Ces derniers temps, j'étais dans mes réparations. Je savais de manière exact que Eve et moi n'était qu'une illusion de ma part. Je l'avais assez mal vécu et j'essayais de rebondir comme je pouvais. J'essayais de réparer la radio portative,j'avais trouver mais rien ne marchait comme prévu. Je crois que j'avais besoin d'oublier tout ce merdier, que ce soit entre l'empoisonnement, la mort de Clyde et la perte de Eve sentimentalement parlant cela faisait trop pour moi. Je n'étais pas le genre à me plaindre à quelqu'un, j'avais cette manie de tout garder pour moi à peu de chose prêt. La construction avait été pour moi comme une thérapie. Je continuais de bidouiller la vieille radio qui entre mes mains reprenaient un semblant de vie. Je passais mon temps à travailler le plus sagement du monde, on ne me voyait plus beaucoup. J'avais besoin d'un peu de solitude afin de me remettre de tous ces événements.

Je ne voyais jamais mes colocataires ou alors on ne se parlait jamais, je ne savais pas vraiment. Pour eux, je ne devais être qu'un nerd mais cette situation m'allait parfaitement. Je n'avais jamais été quelqu'un de bien sociable, on peux incomber cela aux nombreuses heures passés derrière un écran avant tout ce merdier. La seule fois que je tente de m'ouvrir à une femme cela c'était solder par un cuisant échec. Alors je faisais ceux que je faisais avec la plus grande minutie.

" Allez ma belle, donne tout ce que tu as ! "

Cela pouvait paraitre bizarre mais il m'arrivait souvent de parler à mes appareils électriques. Au moins, cela ne me donnait jamais tords. Je commença une petit pause suite à un petit coup de jus de la radio, comme quoi même les machines sont capricieuses. Pourtant à une époque, elle était si utile, cela me permettait de mettre à jour certains complots dont je me méfiais, d'informer la population sur les secrets gouvernementaux.. En bref j'étais un genre de libérateur. Aujourd'hui j'étais bien loin de ce rôle dans un monde comme celui là. J'étais un peu une relique en mon genre, j'aimais cette idée de porter la pop culture. Dans mes moments de lâcheté, je me disais que c'est pour ça que je fuyais la mort, comme si une partie du monde mourrait avec moi. Alors je faisais tous pour survivre quitte à être moralement dans la limite.. Sauf que jamais je n'aurais empoisonné autant de gens, je ne savais que penser de tout ça. Pourtant je continuais de vivre ici, j'avais besoin de leur protection. Le monde de dehors fais de moi quelqu'un de mauvais, quelqu'un que jamais je ne veux devenir. Soudain je me remets à travailler ne pensant plus à rien, je dois juste avancer..


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Dim 15 Nov 2020 - 23:30
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


Avec les divers événements qui étaient survenus, Maya avait délaissé certaines personnes. Bien sûr, il y avait bien une personne qui était en mesure de les lui rappeler : son père. Daniel Hillard avait toujours ce rôle d'observateur silencieux, pertinent et aiguisé, qui visait toujours juste. Il connaissait mieux que personne sa fille à qui il ne manquait pas de rappeler les choses qu'elle avait manqué. Il s'était montré patient avec elle depuis ces dernières semaines, mais se sentait soulager dans son fort intérieur de la voir s'activer de nouveau. En descendant de bon matin prendre son petit déjeuner, Daniel retrouva sa fille occupée dans un tas de paperasse, étalées sur la table du salon. Coleen avait réveillé Daniel qui avait proposé à Misha de prendre la relève pour qu'elle puisse se reposer. Le vieil homme considérait Misha avec une affection paternelle qui était touchante à voir. Tenant alors le bébé dans ses bras, il esquissa un sourire en voyant sa fille afférée dans son travail.

« Maya... Tu as vu Cole récemment ? » Demanda-t-il en faisant quelques petits mouvements de balancier pour bercer la petite qui commençait à se rendormir dans ses bras. Maya releva la tête, ses cheveux en bataille, avant d'apercevoir son père et sa filleule. « Hein ? Non.. Pas depuis quelques temps... Je... » Le simple regard de Daniel suffit à lui faire comprendre le message. Ma fille, sort toi les doigts et va le voir. Il est ton ami après tout. Quelque chose dans ce goût-là. Maya acquiesça et fit la moue, légèrement de mauvaise foi : « Oui oui, je pensais le voir tout à l'heure justement... » C'était à moitié vrai. Mais ça, son père n'avait pas besoin de le savoir.

Alors, après le petit déjeuner, Maya conserva un thermos de thé et un autre de café qu'elle emporta avec elle. Portant l'éternel manteau de son ancien petit ami George, décédé depuis désormais quelques années, mais aussi d'un pantalon en jean ample et d'un col roulé très court aux manches bouffantes noires, la chercheuse se rendit dans la colocation que Cole partageait. Il avait été reporté par ses colocataires qu'il ne sortait pas beaucoup de sa chambre ses derniers temps. C'était alors l'idée idéale que de lui apporter quelque chose à boire pour lui permettre de s'ouvrir un peu plus. Arrivant dans la maison, Maya trouva vite le chemin de sa chambre et donna deux petits coups de phallange sur cette dernière. « Hey ho. » Appella-t-elle doucement avant d'ouvrir la porte. Elle l'entendit parler à l'un des appareils qu'il bidouillait. Que faisait-il encore ?

Maya agita devant son visage les deux thermos avec un sourire en coin. « Thé ou café ? J'me rappelle plus de c'que t'aimes alors j'ai pris les deux... » Marmonna-t-elle d'une mine adorable en s'avançant dans la chambre sombre du hacker. Se dirigeant vers Cole pour déposer les thermos sur son bureau, à une distance raisonnable des appareils électriques, elle passa sa main sur ses épaules pour le saluer, un geste bref d'affection dont Maya avait l'habitude. Elle appréciait sincèrement le jeune homme qui représentait une part sombre de ce qu'elle aurait pu devenir si elle n'était pas restée si optimiste et solaire. Mais ces derniers temps, Maya s'était oubliée en léchant ses plaies en toute intimité, délaissant au passage certaines personnes qui au contraire auraient pu lui apporter du bien.

« Qu'est-ce que tu fais ? » Demanda alors la chercheuse en s'appuyant sur le bureau, posant une fesse contre ce dernier pour observer la radio et les petits élements éparpillés sur le bureau, en prenant le temps au passage de remettre une mèche des cheveux de Cole derrière son oreille, un sourire en coin.


Revenir en haut Aller en bas  
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Lun 16 Nov 2020 - 9:18
Alors que je travaillais j'entendais soudain la porte s'ouvrir, surement un de mes colocataires alors j'allais faire comme à mon habitude les ignorer et je me remets dans mon travail. Soudain je reconnais la voix de Maya, une des rares personnes que j'appréciais ici. Une des rares personnes pour qui je serais prêt à mourir ce qui quand on me connait est un sacré exploit non négligeable. M'avait elle entendu parler à mes machines? Peu importe, je ne voulais pas jouer de rôle avec elle. J'avais toujours voulu être entier avec la jeune femme que cela soit dans mes défauts ou mes qualités.Soudain elle me dit m'apporter deux thermos et j'avoue que cela me fait plaisir.

" Ecoute je prendrais un café avec plaisir si cela ne te dérange pas. Cela me fait plaisir de te voir en tout cas. Tu es l'une des rares personnes qui compte pour moi ici"

Calme toi Cole.. Je devais me calmer, j'avais tendance à trop parler, à dire des choses qui me passe par la tête, défaut de mon asociabilité, je n'étais pas un grand orateur.. J'avais toujours cette maladresse dans mon vocabulaire, ce besoin de toujours trop en faire.. Je voulais faire bien les choses mais ce n'était pas toujours facile.. Suffisait de voir quand je courrais après Eve avant que je comprenne que elle et moi n'avait été qu'une utopie de ma part.. Je m'en remettais plutôt vite.. Me disant que les histoires de cœurs ce n'est pas pour moi.. J'avais envie de lui demander comment elle allait mais je me rétracta. Ce n'est pas que j'en avais rien à foutre, mais moi quand je vais mal, j'aime pas qu'on me le demande.. Je préfère que tout reste comme d'habitude.. Alors c'est ce que je décide de faire avec Maya.. En plus, elle devait se retrouver accabler de toute part, entre culpabilité, reproches et complaintes des gens qui l'entoure. Moi je ne rentrerais pas dans ce moule, j'allais me comporter avec elle comme à mon habitude.

Je suis le chemin des thermos qu'elle pose loin des appareils ce qui me fait sourire alors que je continue d'essayer de réparer ce petit truc qui me prends la tête plus que de raisons. J'avais toujours beaucoup apprécié Maya, elle avait dans la voix cette douceur et cette gentillesse qui je l'admets me faisait toujours du bien. Il restait des gens bien dans ce monde et je peux dire sans crainte que Maya en faisait très largement partie. Soudain elle me demande ce que je fais et alors que j'allais apprendre à la demoiselle ce que j'étais entrain de faire, je sentis une main touché mes cheveux ce qui m'électrisa sur place.. Je ne sais pas comment l'expliquer.. J'avais pas l'habitude qu'une personne et encore plus une femme me touche.. Je n'avais pas eu de mouvement de recul et cela n'avait pas été si désagréable même si j'en ai pas l'habitude. Je lève donc mon regard sur la belle demoiselle qu'était Maya avant de tourner mon visage vers elle. Bien évidemment il voyait, qu'elle n'allait pas si bien qu'elle le disait mais si cela lui faisait du bien de jouer ce rôle je n'allais pas l'arrêter.. Je suis comme elle.. sur ce point du moins.

" Ecoute je suis entrain d'essayer de réparer des radios portables, ce qui pourrait à l'avenir sortir de talkie-walkie tu vois? Je me rends utile comme je peux comme tu sais, je ne suis pas un grand survivant ! Je suis loin d'un Clayton ou d'une June."

Soyons logique, je n'avais ni la force ou le charisme de ces gens là. Je n'étais qu'un petit nerd surement qualifier de geek par la plupart de la populace. Quand elle me file mon thermos, je la remercie avec un sourire alors que je souffle sur mon café.  Je bois une petite gorgée de ce nectar chaud. Je lève de nouveau mon regard vers Maya et la regarde avant de sourire. Cette jeune femme me faisait toujours me sentir bien et j'avoue que c'était relaxant. C'est dans ces moments que je regrettais mon asociabilité, j'aimerais tellement savoir quoi dire, savoir m'exprimer et animer une conversation.

" .. J'avoue que tu me manquais mademoiselle ! J'oublie pas que tu dois m'apprendre à fabriquer tes petits propulseurs"

J'avais presque envie de me facepalm, j'avais horreur quand j'étais si transparent mais c'est pas ma faute moi.. Sur internet tout se dit, rien ne se cache alors j'ai tendance à m'exprimer comme ça. Je n'avais pas la manière de s'exprimer de tous les jours.. Je me disais qu'un jour je finirais surement par lui faire peur et j'espérais vraiment que ce jour n'arrive jamais.


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Lun 16 Nov 2020 - 12:14
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


Daniel avait toujours raison. La chercheuse trouva dans cette chambre sombre un point de repère auquel s'accrocher. Certaines personnes en ce bas monde avaient la faculté de l'apaiser. Cole en faisait partie. Pourtant, le trentenaire pouvait se montrer électrique, parfois renfrogné et même parfois trop enthousiaste pour des choses que tout le monde ne comprenait pas forcément. Mais Maya voyait en Cole une force de survie et de caractère qui lui était propre et qui avait quelques choses de touchant. Elle lui servit le café en le laissant bidouiller encore quelques circuits électriques avant de lui tendre la tasse. « Tiens. » Murmura-t-elle dans un souci de discrétion pour ne pas l'interrompre. Bien sûr, le compliment qu'il lui servait naturellement lui arriva droit au coeur, qu'elle sentie en train de se serrer. Les dernières semaines avaient été tellement difficiles qu'il était plaisant d'entre de telles paroles.

Alors, patiemment, Maya se servit un thé en écoutant l'explication de Cole. Cet amas de pièce détachait devait servir de télé-transmission ? Ingénieux. « Et tu crois que ça pourrait être diffusé sur plusieurs stations d'un coup ? Comment enregistrer dans ce cas ? Ce n'est qu'une radio... » Intéressée, Maya se pencha sur le matériel de Cole avant de tourner la tête vers lui, l'air enthousiaste. On voyait toujours sur le visage de Maya des traits tirés et une mine fatiguée, mais elle s'afférait tous les jours depuis sa discussion avec June et arrivait à mettre à profit son énergie dans tout un tas de choses productives pour le Fort. À défaut de prendre du temps pour elle.

Penchée sur le matériel de Cole, elle ne tourna pas tout de suite la tête lorsqu'il lui avoua qu'elle lui avait manqué. Elle sentie encore un peu plus son coeur se serrer et pinça des lèvres avant de se râcler la gorge. Émue, Maya ne voulait pas apparaître comme esseulée ou faible aux yeux du programmeur. Elle souffla à la surface de son thé chaud mais le déposa sur la petite table à côté de son bureau pour se pencher vers Cole et l'étreindre brièvement. Sa manière à elle de faire passer le message... Moi aussi Cole, moi aussi. Pourtant, le jeune homme revenait de loin. Maya se rappelait de leurs premières entrevues, de leurs premières conversations mais aussi des premiers regards. Le trentenaire était au Fort depuis plus longtemps que Maya mais pendant longtemps, son caractère renfrogné l'avait tenu à l'écart de la société des Remnants. Aujourd'hui encore, un certain naturel réservé transpirait du jeune homme que Maya avait tout de même appris à connaître avec le temps.

« Je suis désolée Cole... Le mois dernier a été compliqué. J'me suis sentie merdique avec tous les derniers événements. Et au lieu de me rapprocher de ceux qui en valent la peine, j'me suis isolée comme une conne. » Au moins, Maya n'était pas de mauvaise foi, elle avouait totalement ses torts et la bêtise de sa réaction. Avec le recul, elle aurait dû se contenter de profiter – dans le bon sens du terme – des personnes qui lui faisaient du bien plutôt que de se renfermer sur elle-même ou de chercher la confrontation avec les personnalités fortes du campement. « J'aurais dû venir te voir plus tôt... »


Revenir en haut Aller en bas  
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Mar 24 Nov 2020 - 15:26
Je crois que j'aime savoir qu'elle s'intéresse à ce que je fais.. J'ai tellement peu l'habitude dans ce monde, un monde violent et incertains dans lequel je survis à la force de mon esprit.  J'étais loin de l'être musclé ou charismatique et puis bon au moins le bon côté des choses c'est que au moins personne ne s'intéresse de trop prêt à moi. J'aimais l'idée d'être une ombre ici, surtout avec tout ce qui se passe en ce moment. Je tourne ma tête vers la jeune femme et un sourire rare se dessine sur le coin de mon visage.

" En faites, je cherche encore la réponse à cette question mais bon déjà je dois retaper deux ou trois trucs tu vois? En tout cas je te remercie pour le café Maya"

Un petit " hou" quand je le pris en main, au moins il était bien chaud, je souffle sur la fumée qui s'évapore. Je bois un peu de ce délicieux café pendant qu'elle regarde mes outils, avec elle, il y a bien longtemps que toute méfiance c'était envolé bien haut dans le ciel. Je la regardais et je voyais bien qu'elle en bavait en ce moment, la connaissant elle devait porter toute sortes de culpabilité qu'elle ne devait pas avoir. Je détestais la voir triste, mais je ne pouvais rien faire pour l'aider et je n'aimais pas ça. J'ai quand même été lui dire qu'elle m'avait manqués, chose que je n'avais peut-être dis qu'à Ève..

Ah Eve victime de l'amour que je suis, j'ai bien compris que le petit hacker que j'étais ne faisait pas le poids face à un type tout en muscle, qu'est ce que j'avais cru. Ce genre de chose ne se voit que dans les contes de fée ou les dessins animés mais pas dans notre réalité. Soudain Maya me prends dans ses bras ce qui me surprends, non pas que je me méfiais ou autre mais cela fait longtemps que je n'avais pas eu de contact humain si proche en marque d'affection et d'une belle femme encore moins. Autant dire que durant quelques secondes dans ma tête cela parlait chinois. Je n'avais pas l'habitude de tous ça, il faut dire que j'étais plutôt solitaire et que je cultivais cette solitude chaque jours. Je n'avais confiance en presque personne et l'être humain me semblait si fade.
Soudain, je l'entends me présenter des excuses, excuses que je n'attendais pas vu que je n'avais aucune colère ou déception à son sujet. J'étais comme elle sauf que moi c'était au quotidien. Je me renfermais toujours sur moi même, préférant la compagnie de mes démons à la compagnie de l'homme. Je tourne donc mon siège à roulette vers elle et lui fais de nouveau un sourire. J'allais lui répondre sans le moindre filtre.

" Ecoute Maya, je ne t'en veux pas du tout pour ça, ce que tu as fais un mois, je le fais moi depuis toujours et ma récente peine de coeur au sujet de Eve ne m'a pas aider. Je ne te reprocherais jamais un besoin d'isolation car on en a tous besoin à un moment ou un autre."

Puis soudain je réalise " ceux qui en valent la peine".. Je faisais donc partie de ces personnes, elle voyait donc en ma personne quelque chose qui pour elle en valait la peine? J'admets que je ne savais que dire à la suite de cela, j'aurais aimer lui demander en quoi je valais la peine entre l'assassinat d'une habitante, un amour raté et ma caractéristique lâcheté, pourtant je n'en fis rien. Elle avait besoin de moi, besoin de parler à un ami et je n'aime pas tous ramener à moi alors la question attendra.

" Ne dis plus jamais que tu es merdique Maya, tu es juste un être humain. Tu peux pas réussir tout ce que tu entreprends, c'est impossible car personne ne le peux. Tu as une belle âme Maya mais tu ne peux pas porter l'étendard de tous le monde au dessus de ta tête, tôt ou tard cela devient trop lourd à porter. Tu n'es pas responsable de ce qui se passe et si quelqu'un te dis le contraire, peu importe la personne ne l'écoute pas. On vit dans un nouveau monde qui nous demande sans cesse de devenir meilleur mais n'oublie pas qu'on en reste pas moins des êtres humains."

Je bus un peu de café avant de continuer ma défense sur sa personne cela m'arrivais rarement pour ne pas dire jamais mais ce petit côté protecteur me déplaisait pas. Après tous, j'étais tous aussi humain qu'elle et même si j'avais peu de gens que j'aimais vraiment, je donnerais ma vie pour chacun d'entre eux et plutôt deux fois qu'une. Bien évidemment, Maya était pour moi dans le haut du panier avec deux ou trois autres personnes et la voir se flageller comme ça m'était bien trop désagréable.

" J'en ai fais aussi des erreurs crois moi..  Tu vois tes erreurs mais moi je vois tes réussites. Tu as emmené avec ton père un paquet de gens ici, tu as sauvé un paquet de vie. Tu fabriques de petits accessoire super utile et puis tu es un petit rayon de soleil alors ne t'arrête pas de briller parce que nous vivons dans un monde qui en demande toujours plus d'accord?"

Je crois que je n'en rajouterais pas plus, je bois mon café histoire de me désaltérer, parce que je n'ai pas l'habitude de parler autant, je crois même que cela fais bien longtemps que je n'ai pas parler autant. Je ne sais même pas commet réagir après alors je me contente de sourire et de me remettre à travailler.. Peut-être pour fuir le regard à la suite de mon discours ou juste parce que je voulais finir ce travail afin de faire ma part. Soudain, je réfléchis et je me dis que j'ai bien le droit à une petite pose. Je lui souris donc de nouveau, en la regardant. Mon regard fixe sur sa personne et je lui dis tout simplement.

" J'aurais pu venir aussi alors ne te blâme pas et sinon tu veux que je t'apprenne à réparer ou tu à peut-être envie de faire autre chose.. Tu sais jouer au échec?"

J'avais trouvé un jeu d'échec une fois, bon il manquait deux tours côté blanc mais je les avais remplacés par des balles. Si elle ne savait pas jouer au échec cela serait pour moi un moyen de lui apprendre quelque chose à moins que ma proposition ne soit une mauvaise idée.. J'en sais rien j'ai pas l'habitude d'avoir des invités en faites..


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 717
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Mar 24 Nov 2020 - 17:46
FRIENDSHIP BEFORE ALL
You just remember what your old pal said
Boy, you've got a friend in me
Yeah, you've got a friend in me


Cole avait toujours été perçu comme quelqu'un de singulier, mais Maya savait reconnaître des bonnes personnes quand elle en voyait. Quand la jeune femme avait vu à quel point il se laissait affecter par les choses, faignant d'être associable, insensible, elle n'avait pu s'empêcher d'être attendrie par ce jeune homme. Ils avaient quasiment le même âge mais elle le voyait comme quelqu'un de plus jeune, quelqu'un de proche qu'il fallait conserver près de soi. Elle le remercia d'une pression sur l'épaule qu'elle relâcha instantanément avant de souffler sur la surface de son thé. Cependant, la chercheuse n'était pas venue en quête d'un quelconque réconfort de la part du hacker, bien au contraire.

Le sens du toucher et du contact, Maya l'avait avec toutes les personnes qui lui étaient chères, mais aussi assez naturellement envers le reste de la population. Si cela pouvait en surprendre plus d'un, les plus bourrus notamment, cela avait une conotation familiale et sereine qui rassurait la plupart des gens qui pouvaient la côtoyer. Elle haussa les épaules lorsque Cole lui dit que cela n'était rien, qu'elle n'avait pas à s'excuser de ne pas être venue plus tôt. « Ouais je sais... C'est juste que j'ai l'impression d'avoir passé des jours à pleurer quelqu'un qui ne le méritait pas, j'me sens stupide c'est tout. Alors que j'aurais été plus utile à venir me glisser sous ta couette pour t'entendre geindre à propos de cette histoire avec Eve... » Maya plaisantait, prenant un ton léger à vocation de dédramatiser la situation.

Elle ne put que baisser le regard lorsque son camarade insista pour faire ses éloges, sans pouvoir s'empêcher d'esquisser un sourire en coin. « Je sais pas encore si je suis apte à entretenir ma réputation... » Bougonna-t-elle d'un ton faussement boudeur malgré son sourire. Solaire, enjouée, enthousiaste, c'était bien comme ça qu'elle avait été toujours perçue, mais les derniers événements avaient entaché sa réputation. « C'est gentil... » Ne put-elle s'empêcher d'ajouter en relevant la tête avec un sourire nettement plus convainquant cette fois-ci. Buvant à petites gorgées son thé encore un peu trop chaud, Maya observa un instant les traits encore un peu sévère de Cole, qui paraissait perpétuellement inquiet. Cependant, sa paranoïa ambiante semblait s'être atténuée. Elle pencha un oeil intéressé vers la radio et les différentes pièces détâchées qui jonchaient sur le bureau et répondit d'un air distrait à son ami :

« J'ai appris à jouer aux échecs à l'hosto quand j'étais gamine ouais. On y joue souvent à la maison. Tu devrais venir, on a un trouvé un vrai plateau quand on a emménagé il est en super état. Mon père fait souvent des parties avec mon frère et moi. C'est un bien meilleur adversaire que moi ! » Proposa-t-elle alors en esquissant un sourire à l'adresse de Cole avant de prendre une vis qu'elle fit tourner entre ses doigts. « Tu devrais venir plus souvent... Sortir de ta tanière... Tu sais, la maison est pas mal vivante, et ça me ferait plaisir de te voir davantage... » En réalité, c'était une demande. Maya avait besoin de savoir que des gens l'entouraient, que du monde semblait avoir envie de côtoyer cet endroit, de la côtoyer.


Revenir en haut Aller en bas  
Cole Quinto
Cole Quinto
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 237
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   Jeu 3 Déc 2020 - 14:51
Eve, elle me parle d'Eve.. Je souris nerveusement, je n'avais pas pleurer quand on sait ce qu'on vit aujourd'hui, la vie est trop courte pour que je pleure un amour déchu. L'amour est quelque chose que je n'ai jamais compris alors bon j'avais du louper l'étape friendzone.. Il faut dire que par le passé, je n'avais jamais vraiment été intéressé par les choses de l'amour. Je me contentais de relation à distance bateau.. Jamais je n'allais m'attacher trop comme ça! Je l'écoute donc sagement, je sais qu'elle me dit cela pour me détendre. Elle essaie encore de se donner des fautes, je fixe la jeune femme pour lui répondre franchement.

" Tu l'aimais Maya et moi aussi je l'aimais bien.. Sauf qu'il a vécu bien plus longtemps que nous dehors.. Il a vu des choses qui ont pu le troubler, je pense qu'il n'était plus fait pour la vie tels qu'on l'a vit. Les règles, tout ça quand tu vis trop longtemps sans en avoir , tu perds pieds. Ne te sens stupide d’avoir aimer. C'est le sentiment le plus humain"

L'humain était faible fallait pas chercher plus loin, mais Maya n'en faisait pas partit et si je devais partir en croisade pour le prouver, je le ferais.J'étais attaché à la jeune femme comme je l'étais rarement pour une personne, hormis Casey ou Eve. Elle représentait ce que j'aurais aimé devenir, ce que j'aurais aimé être au yeux de tous et à travers mon propre regard.

" Quand au sujet Eve et bien disons qu'elle était trop bien pour moi. Une femme de dieu avec un hacker complotiste, je ne sais pas ce que j'ai cru en faites. Après, je n'ai pas pleurer et je ne suis pas en colère quand on voit un monde comme le nôtre, ce qu'il est devenu pour ainsi dire, je m'estime chanceux de pouvoir vivre cette peine de cœur. Ne laisse pas ce monde de merde te traîner vers le bas? Ce monde ne te mérite pas."

Je devais bien l'avouer, j'étais toujours aussi asociale et ne comprenait pas grand chose au histoire de cœur. Pourtant j'aimais conseiller ceux en qui je tenais. Je ne sais pas comment expliquer ce besoin de devoir rassurer ceux qui m'entourait.. Peut-être est ce que je cherchais une rédemption pour mes erreurs? Un moyen de me faire pardonner la lâcheté qui me caractérisais tant. Quand elle me dit ne pas savoir si elle est capable entretenir ceux qu'elle est, je la regarde en souriant parce que moi je croyais en elle. Je voyais bien à son petit ton boudeur mais souriant que je retrouvais la Maya que j'appréciais tant. Soudain, elle me remercie et je souris aussi vraiment comme peu on su me faire sourire, si on oublie les soirées jeux chez Casey.

" Ecoute moi je crois réellement en toi et tu sais que je serais là pour toi, pour t'aider à te relever et ne me remercie pas tu aurais fais pareil pour moi."

Je tenais énormément à Maya, son amitié était réellement importante pour moi. Alors quand elle me proposa d'aller jouer au échec chez elle, je fus franchement emballé. Cela me rappellerait les soirées JDR que je faisais avec mes amis.. L'ambiance de camaraderie me manquait même si j'avoue que aller chez filles était nouveau pour moi depuis l'apocalypse. Je n'avais jamais été à l'aise avec les femmes mais aujourd'hui voilà que la plupart de mes proches sont des femmes. Il faut dire qu'à l'époque où j'étais hacker, les femmes étaient rarement intéressé par mes discours anti-gouvernement ou des théories que je leur évoquait soudainement.

" On peux y aller maintenant si tu veux? J'ai besoin d'une pause toute façon. Cela nous fera du bien à tous les deux, à moins que tu es une autre idée d'un truc à faire mais ce que je sais ce que je veux passer du temps avec toi ! Cela me ferait plaisir de voir Daniel."

Ces mots bien que rare dans mon vocabulaire était réel. J'avais vraiment envie de passer du temps avec elle, nous avions tout deux une peine de coeur en plus, peine qui nous fallait absolument colmater, et, quoi de mieux qu"une belle amitié pour rester de bonne humeur. En plus, j'aimais vraiment son père, il avait quelque chose de paisible et serein chez lui.

" Moi aussi j'ai envie de te voir davantage Maya. Alors je te promets de faire de mon mieux pour passer outre mes malaises sociales..Alors décision finale que fait-on?"


L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. Tumblr_pdh4ohCOya1vgv5l1o3_500
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour.   
Revenir en haut Aller en bas  
- L'amitié s'enrichit des pertes de l'amour. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: