The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Storms in her mind || Caleb
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 420
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   Mer 18 Nov 2020 - 16:14
Caleb comprit parfaitement quels schémas intellectuels, quelles réflexions perdues, quel état d’esprit motivait de telles remises en questions chez la jeune femme. Comment ? Parce qu’il était passé par les mêmes périodes difficiles, par les mêmes remises en question, après qu’il eut tué celui qui voulut tenter à sa vie.

Et les questions de la jeune femme n’étaient pas dénues d’un certain sens logique. Est-ce que tuer était compatible avec le fait d’être quelqu’un de bien ? Et puis, aujourd’hui, qu’est-ce qu’être quelqu’un de bien en réalité ?
- Quelqu’un de bien éprouve des remords pour les choses mauvaises qu’elle a faite. Quelqu’un de bien, c’est quelqu’un qui continue d’être doux, et attentionné, même quand le monde sombre dans la folie et la monstruosité. Ces remords que tu éprouves, alors que tu n’as fait qu’essayer de survivre, et que tu as fait ce que tout autre être humain aurait fait, c’est une preuve. Les êtres mauvais n’éprouvent aucun remords, aucune sensibilité. Ils attaquent et pillent et tuent sans se poser de question, juste par plaisir, juste parce qu’ils sont… Mauvais. Le regard de Caleb se perdit de nouveau dans les nimbes d’un voyage intérieur dans le monde des souvenirs. Ces gens-là, ces êtres mauvais, tuent les hommes, les femmes et les enfants… Ils tirent dans la tête d’une femme qui ne cherche qu’à s’enfuir pour sauver sa vie et celle de sa fille… Ils tirent dans le dos de cette fille qu’ils laissent agoniser dans son sang, souffrant le martyre alors qu’elle se retrouve seule au monde… Ces gens-là frappent dans le dos d’un père qui n’aura rien pu faire d’autre que de voir sa femme et sa fille mourir, tandis qu’eux rigolent et pillent tout autour d’eux…

Le visage de Caleb se déforme sous des grimaces de douleur et de colère, alors que sa voix se faisait plus ferme, plus autoritaire, devenant même feutrée alors que les derniers mots étaient prononcés les dents serrées. Il prit une grande inspiration, alors que le bruit des sanglots se fit entendre bien rapidement. Baissant toujours un peu plus la tête, regardant ses pieds – d’un regard embué de larmes qui empêchent de voir quoi que ce soit – Caleb frappa du poing contre la souche d’arbre avant de se pencher un peu plus de seconde en seconde. A mesure qu’il se penchait, ses genoux se fléchirent, jusqu’à-ce que la souche ne fut plus d’aucun support et qu’il se retrouve les fesses au sol, un bras sur chaque genou, sa tête enfouie vers sa poitrine.

Puis vinrent les larmes, les vraies cette fois, et le corps qui s’anime à mesure que les sanglots rythment la respiration…

La détresse et le traumatisme dans toute sa monstrueuse étendue…
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2397
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   Mer 18 Nov 2020 - 20:57
Connor avait eu beau la rassurer au cours des jours qu’ils avaient passé ensemble après ce qui c’était passé, le doute persistait, et était plus fort certains jours que d’autres. Bien sûr, elle n’avait fait que se défendre, mais Joséphine avait repensé tant de fois à la scène, qu’elle en était venue à se dire qu’elle aurait pu agir de mille façons différentes, et éviter à ce type qui avait croisé sa route par pur hasard de finir ainsi, les tripes à l’air, à cause d’elle. Elle aurait pu le blesser suffisamment pour le pousser à la lâcher, frapper la cuisse, le bras, l’épaule, mais non…Joey ne lui avait laissé aucune chance de s’en sortir, l’instinct de survie avait repris le dessus, et le sang avait coulé. Dès lors, la question s’était posée dans son esprit. Faisait-elle toujours parti des gentils, alors qu’une autre alternative aurait été possible ce jour-là ? Connor disait que oui. Allia aussi, d’ailleurs. Mais la pompier, elle, n’en était plus aussi sûre.

Aussi, quand Caleb prit la parole pour lui donner son point de vue, elle lui prêta une oreille attentive, déglutissant avec peine tant sa gorge était nouée. Les remords, oui…elle connaissait. Un peu trop bien, même. Ces pensées lourdes, qui pesaient tant sur ses épaules qu’elle avait parfois l’impression que le moindre mouvement lui coûtait toute son énergie. Pour autant, l’hispanique avait l’impression que c’était trop…simpliste, ces explications qu’il lui fournissait. Comme si elle n’y trouvait pas vraiment son compte. Comme si tout ne pouvait pas simplement se résoudre à ça. Mais Joséphine savait aussi qu’elle n’était sans doute plus vraiment objective, et que ses émotions trop vives, trop violentes, ne l’aidaient pas à voir les choses avec détachement, comme elles s’étaient simplement passées. Elle ou lui. Tout aurait dû simplement se résoudre à ça, mais dans son esprit embrumé par ses pensées confuses, elle ne parvenait plus à faire la part des choses, plus vraiment.

Mais avant d’avoir eu l’occasion de réagir, à défaut d’en avoir réellement l’envie, Joey releva son regard sombre vers Caleb qui reprenait la parole, continuant de parler avec une précision dans les détails qui lui fit froncer à peine les sourcils. Une femme à qui on tire dans la tête ? Une fille qui se prend une rafale dans le dos ? Un père contraint de regarder les siens mourir sans pouvoir agir ? Elle comprit peu à peu qu’il parlait de ce qui était arrivé à sa famille, et le cœur de la pompier se serra dans sa poitrine, encore davantage quand la détresse gagna les traits de Caleb, qui se crispèrent de douleur. Ses yeux se baignèrent de larmes sous le regard interdit de la brune, qui pendant de brèves ne sut que faire, si ce n’est être l’inutile spectatrice de ce mal qu’elle avait sans doute répandu dans l’organisme de l’armoire à glace de par sa question stupide. Le géant se laissa échouer par terre, quittant la souche, alors que Bandit jappait doucement face aux sanglots qui s’élevaient du colosse.

Incapable de lui rendre son geste, et de prendre Caleb qui devait aisément faire le double de son poids sur ses genoux, Joséphine se laissa choir à ses côtés à même l’herbe, enserrant sa large carrure de ses bras, alors qu’elle posait une tête compatissante dans son dos, et l’étreignait avec forces. Elle n’était pas douée pour ça, pleurer face à quelqu’un, essuyer des larmes, et pourtant, elle comprenait la douleur qui vrillait à cet instant le cœur du canadien, le dévastant de l’intérieur. Oh oui, elle la connaissait, comme des tas de gens qu’ils côtoyaient au quotidien, à Nisqually ou ailleurs, cette affreuse blessure laissée par la perte d’un être aimé. Le visage d’Aaron dansa quelques instants devant ses yeux, que Joséphine prit finalement la peine de fermer après quelques secondes, alors qu’elle serrait encore davantage le brun contre elle, maladroitement, avec des gestes gauches trahissant le fait qu’elle était plus habituée à consoler Gemma qui était tombée dans la Cour du fort qu’un géant au cœur brisé. Joey aurait voulu trouver les mots, ceux qu’il fallait, ceux qui feraient du bien, ceux qui allégeraient la peine qui étreignait Caleb, mais elle savait que dans ces situations-là, tout sonnait affreusement…creux. Vide de sens. Inutile. Aussi, la brune resta silencieuse, se contentant de se montrer présente, en espérant que ce serait suffisant pour réparer les dégâts qu’elle avait fait, bien malgré elle.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 420
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   Jeu 26 Nov 2020 - 10:14
Quel serait le ridicule d’une telle situation, si quelqu’un d’extérieur à ces instants de détresse, de douleur, de peur, venait à apparaître ? Quelle curiosité animerait l’intru ? Quelles sensations, quelles pensées, pourraient-on avoir en voyant un homme qui, même recroquevillé, restait toujours imposant, pleurant comme un enfant, réconforté par une femme dont les bras peinaient à faire le tour de la large silhouette ?

En cet instant, Caleb n’en n’avait rien à faire. Son corps se soulevait comme le navire la barque soulevée par une tempête dans le lointain océan. Balloté par les vents et les flots, retrouvé seul face à une vague grande comme un immeuble tout entier, la frêle embarcation ne faisait tout simplement pas le poids, et sa sentence fut terrible : sombrer dans les abysses.

Et quels abysses ? Les abysses tortueux, sombres et glacials, des souvenirs d’une vie passée. Chaque coup de tonnerre était semblable à une déflagration, et Caleb revoyait sans cesse ces séquence, comme si elle avait été filmée et qu’il n’avait jamais réellement été là : un coup de tonnerre, un flash lumineux, un corps étendu. Et chaque souffrance n’est qu’un cri étouffé par les tonnes d’eau qui s’accumulent au-dessus de sa tête.

Cette noyade, il la vivait ici-bas, sur ce sol pourtant bien sec. Il était plié en deux, et il était si triste, si détruit, qu’il peinait à pleurer, chaque pleur devenant extrêmement douloureux dans sa poitrine et dans ses entrailles. Ses poumons étaient en feu, son corps tremblait de fureur et de tristesse… Jusqu’à-ce qu’une chose apaise le feu qui le rongeait.

Le géant sentit tout d’abord l’agitation d’un camarade à quatre pattes. Sans doute inquiet lui aussi, le chien, meilleur ami de l’homme, s’était activé devant les sanglots du géant, et tentait par moultes efforts – léchouilles, allers et retours entre Joey et Caleb, gémissements et piétinement des pattes arrière – de le faire se redresser et de lui remonter le moral. De sa truffe mouillée, il soulevait frénétiquement la main de Caleb afin que celle-ci puisse se poser sur ses poils et sentir une présence. Mais la main du forgeron était inerte… Alors, il revenait à la charge, un bandit, volant une caresse qu’il savait être un des meilleurs médicaments de ce monde.

Puis vint une autre présence, celle de Joey. Sa maladresse était touchante, et sa réaction n’en fut que plus sincère encore. Sans rien dire, elle tenta d’enlacer le géant, dont les gémissements et les sanglots secouaient le dos et la poitrine de mouvements anarchiques. Posant sa tête dans le dos du Canadien, enserrant avec force le bûcheron large comme trois hommes, elle fit ce qu’aucun autre être vivant n’avait fait jusqu’ici, depuis tant et tant d’années : un câlin.

Depuis combien de temps Caleb n’avait-il point été étreint ? Depuis combien de temps n’avait-il pas senti présence rassurante ? Depuis combien de temps n’avait-il plus été l’être éploré, en lieu et place de celui qui rassure ?

Les sanglots s’apaisèrent soudainement, et sa respiration se fit plus calme, apaisée, contrôlée. Lorsqu’il reprit contenance, il gratifia enfin le bandit à quatre pattes, des caresses qu’il avait plus que mérité. Et, de sa large main gauche, il agrippa l’épaule droite de Joey, qui l’enlaçait toujours, dans un signe balbutiant de remerciement, alors que le géant posait sa tête, non plus sur ses propres genoux, mais contre la clavicule de Joey, entre son cou et son épaule, dans un creux naturel, comme s’il avait été prévu pour le géant.
- Merci… Chuchota-t-il, d’une voix comme apaisée.
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2397
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   Sam 28 Nov 2020 - 12:58
Bien malgré elle, Joséphine se laissa happer par les émotions vives, brutes, brûlantes, qui s’échappaient de Caleb, les absorbant sans parvenir à lutter contre leur flot dévastateur, un peu comme l’aurait fait une éponge, alors que les larmes glissaient de nouveau de ses yeux, certaines absorbées par le haut du menuisier, d’autres dévalant sa joue pour imprégner l’herbe à leurs pieds. Elle ne savait pas trop quoi faire, il fallait dire qu’elle n’avait jamais été très douée dans l’exercice de parler de choses douloureuses, de s’épancher, de trouver les mots adéquats pour consoler, aussi, elle se mit simplement à genoux par terre, aux côtés du canadien dévasté, et serra ses bras fins autour de sa massive silhouette, pour lui apporter au moins le soutien de sa présence, vu que les mots ne venaient pas. Ils restèrent ainsi un moment, et malgré la position peu confortable, qui rendait sa cuisse d’autant plus douloureuse, Joey ne songea pas à bouger, pas un seul instant. Elle était même prête à rester là un bon moment, si c’était ce dont Caleb avait besoin.

La pompier sentit néanmoins que les sanglots de l’ébéniste se calmaient peu à peu, alors que poitrine et épaules ne tremblaient finalement plus. Elle sentit la large paume du canadien se poser sur son épaule, et l’étreignit une nouvelle fois, comme une réponse silencieuse à ce geste qu’il lui adressait. Ils restèrent dans cette position encore quelques instants, jusqu’à ce que Joséphine fut certaine que les pleurs étaient passés, et après s’être essuyé les yeux à son tour, la jeune femme vint s’installer en tailleur, juste aux côtés de Caleb, alors que Bandit venait aussitôt vers elle, faisant la navette entre les deux survivants malmenés par la vie, et les émotions trop vives qu’ils ressentaient tous les deux à cet instant. La pompier ne pensait pas mériter le moindre remerciement, elle n’avait fait que ce qui lui semblait normal, quand bien même elle n’avait sans doute pas été la plus douée pour cela. Elle hocha donc un peu gauchement la tête, s’étirant pour attraper une petite poignée d’herbe, qu’elle tritura entre ses doigts, pour les découper en petits morceaux fins entre ses ongles.

Ses yeux la brûlaient, elle s’essuya d’ailleurs le nez d’un geste brusque, et pendant un moment, Joséphine ne sut quoi dire, profitant simplement de tout ce qui était autour d’eux, et qui méritait encore un coup d’œil appréciateur. La pompier déglutit péniblement, avant de se racler la gorge doucement : « -J’ai…j’ai vu mon meilleur ami se faire déchiqueter sous mes yeux…je sais quel genre de traumatisme ça a déclenché chez moi. Alors…j’ose même pas imaginer ce que toi tu peux ressentir… » souffla-t-elle à voix basse pour que seul Caleb l’entende, comme pour préserver le lieu de la violence de ses propos, et qu’il garde sa beauté. Les bouts d’herbe tombèrent peu à peu de ses doigts, alors que la pompier soupirait de façon inaudible, et glissait une nouvelle fois sa main dans le dos du menuisier, jusqu’à trouver son épaule, qu’elle serra brièvement : « -Je suis sincèrement désolée pour ce qui est arrivé à ta famille…personne ne devrait subir une telle perte. » reprit-elle doucement, même si elle savait bien que ses mots ne seraient que du vent, et n’apaiseraient en rien la douleur qui étreignait le géant à ses côtés.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 420
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   Mar 1 Déc 2020 - 13:19
L’instant aurait pu être magique, si les deux survivants n’étaient point en tel état de tristesse, et d’émotions à fleur de peau. Pourtant, il reflétait tout de même, une sorte de magie.

La magie qui fit que, pour la première fois depuis des années, Caleb ne ressentait plus cette douloureuse sensation, cette flamme intérieure, cette souffrance qui, jour après jour, croquait un peu plus le cœur du géant. L’étreinte si forte, si constante, offerte par la pompier, éteignait ce feu intérieur, à grands renforts de douceurs. C’était ce dont le cœur du géant avait besoin : de la douceur. Lui qui en distribuait sans jamais en attendre en retour, lui qui, maintenant, était connu pour ses grands et larges sourires, pour son altruisme… Avait besoin de tout cela, plus que de toute autre chose.

Les jappements de bandit, furent suivis par la douceur de son poil. Alors que le géant et la jeune femme étaient maintenant dos contre la souche, le chien s’était placé entre eux deux, donnant à l’envie une léchouille à droite, un coup de museau à gauche, arrachant un sourire à Caleb, tandis qu’il semblait enfin sortir de cet épais brouillard de larmes et de tristesse. Le Canadien se perdait ainsi dans les caresses qu’il faisait de son épaisse pogne, alors que les poils de bandits s’enroulaient autour de ses doigts. Puis, enfin, le silence fut brisé par Joséphine.

Ainsi, la pauvrette souffrait également d’un traumatisme semblable à celui du géant. Son meilleur ami avait trouvé la mort dans d’atroces circonstances… Et ce traumatisme, qu’elle portait en con cœur, trouvait écho quant à celui ressenti par Caleb, en ces instants difficiles. Caleb apprécia l’intention… Le fait qu’elle se confie, le fait qu’elle comprenne, le fait qu’elle fasse preuve de compassion.
- Comme tu as du souffrir… Commenta-t-il, ne pouvant cependant pas détacher son regard, ni sa large main, du fidèle toutou qui les accompagnait. Personne ne devrait subir de telles pertes, dans de telles circonstances… Il n’y a pas que le monde qui a cessé de tourner rond il y a cinq ans… Les Hommes, aussi, se sont perdus… Comment se relever de tout cela ? Je n’en ai aucune idée… Je suis seul depuis si longtemps…

La solitude, le géant la connaissait bien. Il s’était enfermé maintes et maintes fois, seul, dans son établi, travaillant dès le lever, et tard le soir, de sorte à ne jamais penser. Jamais.
- Qu’allons-nous faire ? Est-ce que cela veut dire que… Que… Qu’il n’est plus possible de vivre… J’ai encore la moitié d’une vie à vivre… Mais je ne m’en sens pas capable…

Sa détresse était sincère… Sa crainte, puissante. Son désespoir, de nouveau grandissant.
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2397
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   Jeu 3 Déc 2020 - 8:55
Ses poings se serrèrent instinctivement à cette remarque sur la douleur qu’elle avait subie, et qu’elle subissait encore quand elle lui donnait du pouvoir sur elle, sur son cœur. Oui, elle avait souffert, mais sans doute pas plus que lui, qui avait perdu sa femme et sa fille. Oh, elle ne pensait pas qu’il pouvait y avoir des concours pour savoir lequel était le plus traumatisé, ou avait vécu la pire chose, chacun avait sa sensibilité, mais ni l’une ni l’autre de leur situation n’était enviable. Aussi, la jeune pompier répondit d’un léger haussement d’épaules, sans s’étendre sur le sujet. En revanche, elle fronça un peu le nez, et donna un léger coup de son épaule à Caleb, qui ne bougea qu’à peine au vu de leurs gabarits respectifs : « -T’es pas tout seul. Enfin…je sais que c’est ce que te fais ressentir l’absence des tiens…mais t’es pas tout seul, Caleb. » lui dit-elle avec sincérité, en pensant à tous ces gens biens, à Nisqually, leur chez eux. Malgré tout, elle comprenait les mots qu’il évoquait, peut-être même un peu trop. « -Et si vraiment un jour tu te sens trop seul, et que ça te pèse sur le moral, viens nous trouver, Gemma et moi. Elle fait à elle toute seule la conversation pour six personnes, tu te sentiras plus seul du tout… » ajouta-t-elle, glissant un léger sourire sur son visage, comme pour essayer d’alléger la situation, le douloureux de leur conversation.

La pompier ramena sa jambe qui n’était pas blessée contre elle, avant d’y poser le menton. Ce qu’ils allaient faire maintenant ? Vaste question…elle laissa Caleb exprimer le fond de sa pensée, sans chercher à l’interrompre, et resta silencieuse, longuement, méditant ce qu’il venait de dire. Elle accueillit cette fois-ci sans les éloigner, ou chercher à les faire taire, les souvenirs d’Aaron qui s’imposaient à son esprit, songeant à cet homme qu’elle avait connu à ses dix-sept ans, et qui avait assurément participer à ce qu’elle devienne la femme qu’elle était aujourd’hui. Joey avait grandi à ses côtés, et il avait été là à chaque étape de sa vie adulte. De ce diplôme de fin d’année obtenu sous les yeux brillant de fierté de Naya, à sa sortie de l’académie, en passant par le décès de sa grand-mère, Aaron avait toujours été un pilier, un point d’ancrage fixe, sur lequel s’appuyer dans la tempête. Mais il n’était plus là, et Gemma ne connaîtrait jamais cet homme merveilleux qui était son parrain.

Un de ses bras s’étendit en arrière, tandis que Joséphine prenait appui dessus, avant de laisser son regard trouver un point entre les branchages, où le soleil jouait sur les feuilles, dans une danse apaisante. « -Au contraire…je pense…je pense qu’on devrait vivre. Vivre pleinement, chaque minute, chaque bel instant qui s’offre à nous, pour toutes les personnes qu’on a aimé, et qui peuvent plus le faire. Vivre pour qu’ils soient jamais oubliés, et que quelqu’un se souvienne toujours d’eux. » répondit-elle, en essayant de mettre des mots sur ce que les paroles de Caleb lui inspiraient. Se laisser mourir de chagrin ? Non, hors de question. Joséphine ne pouvait même pas y songer avec Gemma, c’était tout simplement impensable. « -On s’en remettra…toi comme moi. Ce sera toujours douloureux, mais…on ira mieux. J’en suis sûre. » lui glissa-t-elle finalement, quittant la vue des feuillages pour reporter son regard sombre sur le profil de Caleb, qu’elle regarda avec beaucoup de sérieux, une lueur de détermination dans le regard. « -On ira mieux. » répéta-t-elle, comme pour rendre la chose d’autant plus vraie.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Storms in her mind || Caleb   
Revenir en haut Aller en bas  
- Storms in her mind || Caleb -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: