The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Are you mad ? No I'm not. You sure ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 500
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Sam 28 Nov 2020 - 11:57
Au moins, on peut pas dire que l'asiatique ne sache pas se débrouiller avec ses pièges. Bon en même temps ce serait le comble puisque c'est elle qui les a posés. Un coup à passer pour la reine des connes si elle était pas capable de les remettre en place quoi. Du genre « oui je fais ci et ça » alors qu'en fait c'était pas vrai. Mais bon, j'ai la preuve sous les yeux qu'elle est vachement débrouillarde la doc. Enfin, non pas que je pensais le contraire hein. Juste... Bref, c'est pas la question.

J'aime pas vraiment l'idée qu'on soit potentiellement venues ici pour rien. Prendre des risques pour pas grand chose c'est vraiment pas mon truc. En général j'essaie toujours de pas risquer ma vie pour rien, donc venir jusqu'ici pour nous retrouver face à des pièges vides, ça me plairait qu'à moitié. Surtout que je suis pas du genre à organiser des petites sorties pour apprendre à un peu mieux connaître les autres filles ou leur permettre de mieux me connaître moi. Moins on en sait sur moi mieux je me porte. Parce que ça m'évite d'avoir à expliquer pourquoi est-ce que je me retrouve ici toute seule alors que j'étais censée veiller sur mes deux petites sœurs jusqu'à mon dernier souffle. Au final, je suis là et plus elles.

Bref, vaut mieux que j'arrête de penser à ces trucs là sinon ça va encore me taper sur le système et ça va rien arranger à la situation. Déjà que je suis sur les nerfs comme ça... En tout cas, j'aime vraiment pas la situation dans laquelle on se trouve. Parce que ça dure même pas cinq minutes que j'entends du bruit se diriger vers nous. Sans perdre de temps j'attire Eden à couvert derrière l'épais tronc d'un arbre et lui fait signe de se taire pour ne pas avoir besoin de parler. Apparemment, je sais pas trop ce qu'elle a pas compris dans l'histoire parce qu'à peine après m'avoir enlevé le doigt de ma propre bouche, elle prend la parole.

Je lève les yeux au ciel et hausse les épaules en guise de seule réponse à sa demande de ne pas jouer les héroïnes. Franchement ? C'est pas mon genre. Je sais juste que j'ai intérêt à la ramener en un seul morceau au motel. Et pour ça, je prendrai les risques qu'il faut. Le truc qui me dérange, c'est que j'entends le bruit de ce trousseau de clés qui s'entrechoquent au rythme des pas de la personne qui les porte à leur ceinture, mais pas de râle. Si ça avait été un mort, il aurait certainement fait plus de bruit que ça. Donc ça me plaît pas.

Je vois la coréenne attraper un caillou et me regarder comme si elle me demandait mon approbation pour tenter quelque chose. Ma foi, pourquoi pas. Je hoche la tête une fois pour lui donner le feu vert tout en profitant de ce moment pour prendre ma hache en main. Mort ou vivant, je suis prête à y faire face. Qu'est-ce que c'était? Qui est là ? Putain de merde ! Les morts, ça parle pas. Donc le type qui vient de parler est bien vivant. C'est bien notre veine sur ce coup là. Le truc c'est que je sais pas s'il est seul ou pas. S'il risque d'être dangereux ou non. Fait chier bordel.

Je me penche légèrement pour regarder dans sa direction, constatant rapidement qu'il est effectivement seul. Un regard en direction d'Eden, accompagné d'un rapide signe de la main pour lui dire de rester cachée, et me voilà qui me montre à la vue de cet homme en tentant d'avoir l'air la plus détendue possible. Mince, je crois que vous venez de faire fuir mon espoir d'avoir un truc à me mettre sous la dent..., dis-je d'une petite voix. Avec un peu de chance, le coup de la fille solitaire et un peu paumée fonctionnera assez bien pour que je sache quel sort lui réserver. En tout cas, tout ce que j'espère c'est qu'il est effectivement seul et que la doc est pas dans la merde.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 160
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Ven 11 Déc 2020 - 21:28
Au fur et à mesure des années qui passaient, Eden avait du se rendre à l’évidence que ces bois étaient de moins en moins sure. Non pas qu’ils étaient un phare de sureté dans la ville, mais ils avaient l’avantage d’être isolé de l’agglomération. Mais au fur et à mesure des années, et pour des raisons qui avaient une certaine logique, les survivants étaient obligés de retourner à la nature afin de trouver de quoi se sustenter pour survivre. Les stocks de boîtes de conserves n’étaient pas éternels tout comme leur durée de vie. Ainsi, plusieurs fois avait-elle fait la rencontre de différents types de survivants jusqu’à l’ultime décision de quitter cette cabine qui avait été son foyer pendant plusieurs années. Les stocks du motel étaient directement lié à la clientèle ce qui avait ses avantages et ses inconvénients. L’avantage étant la diversité l’inconvénient une véritable dépendance à ces types qui allaient et venaient. Si Eden n’avait que bien peu d’influence sur cette dépendance, elle ne se sentait pas capable de ne pas palier à celle-ci même s’il s’agissait d’une maigre participation.

Eden ne supporterait pas de venir les mains vides. Personne n’appréciait l’idée, vraiment. Il ne s’agissait plus de faire un aller retour en voiture pour aller faire les courses. Non, l’entreprise était bien plus risquée. Et à vrai dire, la mère de famille ne craignait pas autant les infectés que les survivants. Les infectés ne pouvaient pas être vicieux, ils n’en avaient pas la capacité, mais certains les survivants, ceux qui étaient dans cette galère depuis tant d’années et Eden les mettait tous les même sac, elle y comprit, avaient développé un nouveau trait de caractère liée à la loi du plus fort. L’anarchie et le chaos avaient rendu les choses bien moches.

C’était donc accroupi dans les feuilles qu’Eden contemplait la situation à laquelle il ne semblait pas possible d’échapper à la seconde où une voix masculine se fit entendre quand elle lança le caillou vers sa droite. Elle aurait préféré un infecté, un survivant ne les laisserait pas partir. C’était ainsi. Il fallait voir le bon côté des choses, elles étaient deux… Mais après out rien ne leur assurait qu’il n’avait pas un compère dans les bois. « Qu’est ce … 제발! *»  Elle n’eut pas le temps de dire quoique ce soit que déjà Amalia s’était lancée, se faisant passer pour une blonde idiote et perdue. Y’avait-il encore des hommes pour tomber dans le panneau ? Comment pouvait-on croire qu’après plus de quatre ans de survie qu’il existait encore des blondes stupides ? L’homme demeurait un mystère si le type venait à tomber dans le panneau. Amalia lui fit le geste de rester cachée, et Eden leva les yeux au ciel. Eden cligna plusieurs des yeux avant de se demander à quel moment sa vie avait-elle prit un tournant aussi rocambolesque : jouer à cache-cache pendant qu’une autre jouer les blondes crétines.

Si elle devait rester discrète alors autant se préparer aux pires. Il était toujours préférable de s’attendre au pire plutôt que meilleur. Après tout, il était rare de tomber sur une réincarnation du Christ. Elle se laisser tomber légèrement en arrière pour trouver appui contre le tronc, avant de doucement faire glisser son fusil de chasse, pour le prendre en main. Un soupir, Amalia ne pouvait plus la regarder, en ne faisant que dévier son visage la blonde pouvait trahir sa position. ce qui était préférable fut qu’il soit seul. Ne pouvait-il pas y avoir un seul jour de répit ? Non, le répit ne semblait se trouver que lorsqu’elle se trouvait en présence de ses enfants. Pour le reste, rien, rien n’allait dans le sens d’une survie simple.

Vous êtes seule ? Qu’est ce que vous foutez ici, ce sont vos pièges ? l’interrogea t-il. Eden regarda autour d’elle, cherchant à savoir si le type était seul ou non. La coréenne n’aimait pas les surprises, et la présence d’un deuxième type ne serait pas l’excellente nouvelle qu’elle attendait.

Non, clairement pas.

* jebal ! Pour l'amour de dieu


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 500
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Sam 12 Déc 2020 - 20:13
C'est bête, mais je pouvais pas m'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment depuis qu'on était parties. Et maintenant qu'on se retrouve au milieu de cette forêt, avec la preuve qu'on est pas seules, franchement j'ai presque envie de dire « j'avais raison ». Même si c'est pas trop approprié. J'ai envie de pas prendre de pincettes, de foncer sur ce type et de lui écraser la lame de ma hache en pleine tronche. Mais d'un autre côté, j'arrive pas à me résoudre à cette option en me disant que peut-être il s'agit d'un innocent. Enfin, si tant est qu'un seul des êtres humains encore vivants aujourd'hui le soit encore.

Je souffle un coup, réfléchis à comment gérer les choses, et me dis que finalement la meilleure solution sera certainement d'essayer de le distraire. Au pire du pire, s'il est réellement seul, alors pendant que je fais diversion Eden pourra aller se mettre en sécurité. En espérant qu'elle décide pas de faire un truc relativement stupide. Inspirant un coup tout en sortant de ma cachette, j'entre dans le rôle que j'ai joué pendant très longtemps. Celui de l'ingénue, qui devait charmer n'importe quel inconnu pour essayer de le ramener au motel. A l'époque où j'avais pas encore vraiment de réputation et où j'avais besoin d'aller racoler au No Man's Land.

Laissant ma hache dans mon dos, je fais de mon mieux pour ne pas paraître aussi tendue que je le suis réellement. Il est sur la défensive, malgré mon petit jeu de la fille pas forcément très futée et un peu trop sociable. En général, ça marche avec la plupart des hommes. A chercher comment les séduire, on sait rapidement comment les faire mordre à l'hameçon.

Il a l'air stressé et vu ses questions, quelque chose me dit qu'il est tout seul. Sinon, pourquoi s'en faire comme ça sur le fait que ces pièges soient les miens ? Je hausse les épaules, glisse l'une de mes mains dans mes cheveux et m'approche encore même si je reste encore à bonne distance. Du calme, du calme... Oui, ce sont les miens. T'as pas l'air d'être du coin toi. T'es tout seul? Essayer de détourner la conversation, le mettre en confiance, tout ça en prenant l'air le moins menaçant possible.

Tout ce que j'espère, c'est qu'il y en a pas un deuxième quelque part qui risque de tomber sur Eden et donc tout foutre en l'air. Je continue d'observer l'homme face à moi qui regarde partout autour de lui et finit par poser à nouveau son regard sur moi. Je... Je cherche quelqu'un. Tu l'as vu ?! Dis moi la vérité ! Ah. Bon bah de base ils étaient bien deux. Mais apparemment, c'est plus le cas. Mais est-ce qu'il dit la vérité ? Alors là, impossible de le savoir.

Et si tu te calmais un peu ? On peut discuter un peu et... Je sais pas, tu pourrais me laisser récupérer ce que je suis venue chercher et on repart chacun de notre côté ? Ouais, je suis même pas convaincue moi-même. Et j'ai qu'une envie c'est prendre les devants te me débarrasser de lui avant qu'il tente quelque chose de stupide. Mais bon... On verra bien.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 160
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Mer 30 Déc 2020 - 22:34
Il n’était pas difficile d’imaginer pire scénario. Peut être celui qu’elle avait été dans la cabine avec ses enfants et qu’un survivant s’était trouvé devant leur foyer. Il aurait été difficile d’en vouloir à quoique ce soir d’entrer dans une habitation qui à première vue semblait maintenue. Encore une fois Eden se retrouvait perdue dans ses pensées et ce n’était pas le moment. Elle reporta son attention sur la conservation… si l’on pouvait appeler cette interactions ainsi. Le type semblait bien nerveux, paniqué même. Il semblait chercher quelqu’un. Dans ces bois ? Un compagnon ? Un acolyte ? Fallait-il donc se méfier de la moindre brindille qui craque sous le poids d’un pas. Eden leva les yeux aux ciels profondément excédée par la situation. Il y avait des jours comme cela où rien n’allait. Elles auraient mieux fait de se contenter de monter la garde. Mais forcément on regrettait sa propre situation une fois qu’elle avait empiré.

Eden ne savait pas bien quoi faire. Sortir et s’exposer risquait de rendre l’homme encore pus nerveux. Dans ce cas là, il était tout de même préférable de ne pas attiser l’imagination débordante d’un survivant au bord de la crise de nerf. Il serait important de savoir qui il cherchait et si les deux femmes devaient s’inquiéter de la présence d’un autre. Eden ne se sur-estimait jamais, elle n’avait pas la prétention de quoique ce soit, même si elle tenait une arme. Elle n’aimait pas d’ailleurs que l’inconnu face à Amalia n’hausse trop le ton. C’était bien le genre de dialogue qui pouvait attirer son lot d’infectés et dans le cas où ils arriveraient, il était sur et certain qu’elles rentreraient bredouilles, Eden ne prendrait pas le risque d’affronter qui que ce soit pour de la nourriture aussi nécessaire puisse t-elle être. La réalité était, elles devaient rentrer. Et en un seul morceau si possible. On s’est séparé .. pour couvrir plus de terrains, les bois sont grands… on ne les connaît pas … putain! putain! Y’a sûrement des putains d’infectés en plus ça ! Il fit plusieurs pas en avant en direction d’Amalia.

Si Seward Park avait été un parc des plus simples à cartographier, les chemins crées par le pas de l’homme s’était effacé au fur et à mesure des années et du temps qui passent. Les arbres étaient devenus plus touffu, les broussailles plus denses, les panneaux s’étaient effacés. Toute trace humaine avait été perdues face à la nature qui avait depuis bien longtemps repris ses droits et pas seulement sur cette partie là de Seattle. Eden soupira en silence, levant les yeux aux ciels. Il fallait qu’il se calme et vite, où que son très apaisé et très poli compagnon n’arrive pour calmer le jeu. Amalia avait aussi l’option de lui balancer sa hache au milieu du front, ce qui en soit était certainement le pire scénario, mais s’il permettait de passer à la phase suivante, Eden ne pouvait que lever le pouce en signe d’approbation.

Eden entendit alors le tant redouté craquement de bois. Elle retira doucement la sécurité de son arme. Désormais, Amalia allait devoir réagir au quart de tour si Eden venait à se trouver face à quelqu’un, il fallait espérer quelqu’un sans trouble agressif à défait d’un ami. La Coréenne demeurait alors silencieuse, respirant doucement, dégageant son visage et sa nuque pour se permettre plus de mouvement. Elle avait un genoux à terre bien ancré dans le sol, le bout de la crosse de son fusil contre l’épaule. La coréenne ne voulait pas qu’Amalia reste à découvert trop longtemps, même si la blonde était tout à fait capable de s’occuper de sa propre vie et de sa propre survie.

A ce qui pouvait bien se cacher les hautes herbes, il est temps de se montrer, le suspens n’a que trop duré.


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 500
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Ven 1 Jan 2021 - 10:40
J'ai de plus en plus envie de mettre fin à cette situation de merde de la manière la plus simple qui soit : balancer le fer de ma hache entre les yeux de cet inconnu pour être certaine qu'il ne risque pas de devenir agressif ou je ne sais trop quoi. Le coup du « je suis innocent et je peux pas faire de mal parce que je suis perdu » je crois que les trois quarts des survivants d'aujourd'hui y ont déjà eu recours. Et soit c'était juste pour se tirer d'affaires, soit c'était pour endormir la méfiance de l'ennemi avant de passer à l'attaque. Dans un cas comme dans l'autre, je n'ai vraiment pas envie d'attendre pour le découvrir.

Pourtant je prends sur moi et écoute le type me raconter qu'il était accompagné et qu'ils se sont séparés pour couvrir plus de terrain puisqu'ils ne connaissent pas cet endroit. Soit c'est un super acteur, soit il est vraiment pas rassuré par cette histoire. Et j'avoue qu'une part de moi espère que c'est la deuxième option. Sauf que ça veut dire que s'il cherche son pote, l'autre doit être en train de faire la même chose. Et il risque donc de nous prendre à revers sans même s'en rendre compte et de tomber sur Eden. Ce qui ne jouerait vraiment, mais alors vraiment pas en notre faveur.

Ok, ok, calme toi. Et si on allait le chercher ensemble ? Je connais bien l'endroit alors y'a moyen qu'on le retrouve plus vite à deux plutôt que si t'y allais tout seul tu crois pas? Je dis ça tout en m'approchant de lui, gardant les mains bien visible dans un geste se voulant apaisant. Évidemment que j'ai menti, je connais pas particulièrement Seward Park. J'essaie juste de gagner du temps, peut-être même de l'éloigner pour m'assurer qu'il n'arrive rien à Eden. On sait jamais.

Sauf que j'ai pas vraiment le temps de faire quoi que ce soit de plus que j'entends le bruissement répété d'un buisson qu'on traverse qui provient de derrière moi. Soit pile la direction dans laquelle se trouve l'asiatique. Et merde ! J'en viendrais presque à espérer qu'il s'agisse d'un mort. Le problème c'est qu'il fait pas de bruit et qu'en entendant son pote l'appeler, on a même droit à une réponse avant que finalement sa voix se coupe et qu'il lève les mains. Y'a une femme qui me menace avec un fusil, Garrett... Son ton est peu assuré, presque même effrayé et j'ai à peine le temps de tourner la tête vers l'homme qui vient d'arriver pour voir qu'il doit à peine avoir dix-huit ans – mais pas du genre très dégourdi ou courageux – que je sens une main attraper la capuche de mon sweat pour me tirer en arrière. L'instant d'après, c'est une lame qui se colle contre ma gorge. T'as menti espèce de salope!

Un soupir m'échappe et mon sang fait qu'un tour. Pour le moment, il a surtout l'air de tellement se chier dessus qu'il prend le risque de me menacer en pensant que je suis inoffensive. Le problème c'est qu'il me donne juste envie de le tuer là. J'te déconseille vraiment de faire ça. Ok, j'ai menti. Mais j'avais aucune mauvaise intention, je voulais être simplement sûre que tu risquais pas de nous faire du mal à mon amie et à moi. Ou plutôt j'attendais de savoir quoi faire de lui et s'il allait nous poser un quelconque problème.

Maintenant, je te conseille de retirer ton couteau de ma gorge avant que je sois obligée de t'y forcer. On est pas là pour chercher des emmerdes, on fait que récupérer ce qui onus appartient et on se casse. Là, j'ai dit la vérité en tout cas.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 160
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Jeu 14 Jan 2021 - 21:51
Cette journée ne pouvait pas être pire. Si bien sur que si qu’elle le pouvait. Il y avait assez d’élément dans cette situation pour que la situation s’aggrave. La tension des uns et des autres, son doigt prêt à appuyer sur la gâchette, cet homme en face d’elle, et celui qui était avec Amalia. Elle ne cessait de se répéter qu’elle avait bien fait de quitter ses bois. Elle aurait vu rouge immédiatement et certainement trouvé un moyen de les abattre à la seconde où ils foulaient son territoire. Mère sur-protectrice à l’instinct tueur face à la moindre once de menace.

Eden connaissait les bois comme sa poche, et par conséquent Amalia et elle avait l’avantage sur la fuite. La coréenne savait aussi que le moindre coup de feu attirait l’attention de tous les infectés dans le coin. Plusieurs options s’offraient donc à elles. Et  dans aucun des cas ne rentraient-elles pas toutes les deux. Il n’était pas nécessaire pour Eden de supporter les oeillades accusatrices face à la perte d’une membre lors d’une de ses sorties. Il n’était pas difficile d’imaginer qu’en tirant dans une partie non vitale, il hurlerait assez pour devenir un appât pour le reste de la meute à la gueule cassé. Le type, Garrett, en l’occurence n’aurait que bien peu d’options. C’est dans ces cas là qu’Eden se disait qu’elle aimerait que quelqu’un parle le coréen, elle pourrait exposer son plan sans le dévoiler. Sauf dans le cas où elle tombait sur un bilingue, et dans ce cas là, ce serait vraiment une affaire d’injustice profonde. Que faire ? De toute manière si Garrett continue son hystérie et ses hurlements, les infectés arriveraient. Elle regarda l’homme en face d’elle qui avait signifier la présence de la coréenne.  « Dîtes à votre imbécile de camarade qu’il arrête de hurler. Sinon, je vous transforme en appât à infectés. Et pour ça, je n’ai pas besoin de parfaitement savoir viser. »

Elle était déjà installé bien confortablement. Et dans sa voix il n’y avait pas une honte d’hésitation. Il n’était pas dans son genre de faire preuve de doute, surtout quand il s’agissait de sa vie.

Garett, arrête de gueuler, sinon on va tous y passer. Eden hocha la tête, avant de se lever, doucement, gardant en joue l’homme qu’elle avait en face d’elle. Elle garda une distance raisonnable, lui laissant la possibilité de tirer s’il venait à avoir un geste brusque, ou tout simplement un élan intrépide qui ne lui plaisait pas. Avec la canon de son fusil, elle lui signe de reculer, il fit un pas, puis un second, et Eden sortit de sa cachette, regardant la situation dans laquelle se trouvait Amalia.

« Je vous le rend, si vous me rendez ma blonde. Ça me semble équitable non ? Sinon, je le transforme en kebab hurleur pour infectés. Je suis pas du genre patiente, et mes termes sont déjà sur la table. Vous avez déjà fait assez de bruits pour attirer tout le voisinage. » fit-elle d’une traite. Elle regarda Amalia, en essayant de lui faire comprendre qu’elle pouvait aussi tirer sur le type, lui laissant l’opportunité de se débarrasser du couteau qu’elle avait sous la gorge. Une balle allait plus vite qu’elle couteau. Même si celui-ci pouvait faire des dégâts considérables sur le cou gracile d’Amalia.

Elle ne ferait pas l’affront à Amalia de la traiter comme une demoiselle en détresse. Eden voulait garder ses balles pour une situation plus dramatique. Même si la situation actuelle si portait, il n’était jamais trop prudent de vouloir économiser ces balles qui se faisaient de plus en plus rare avec le temps. « Économisons nos balles et notre salive ? Mh ? »


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 500
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   Lun 18 Jan 2021 - 20:12
J'aime vraiment pas – mais alors vraiment, vraiment pas – comme les choses sont en train de tourner. Ce qui devait être une simple sortie pour récupérer le contenu des pièges posés par Eden autour de son ancien chez-elle s'est transformé en une espèce de putain de prise d'otages. Et le pire dans tout ça ? C'est que c'est moi le prétendu otage.

Un nouveau soupir m'échappe quand, suite à mes mots, le type derrière moi resserre encore un peu plus sa prise sur mon col qu'il tire en arrière et appuie davantage la lame de son couteau contre ma gorge. Une petite grimace de douleur m'échappe d'ailleurs quand – à mon avis sans faire exprès – il enfonce légèrement la pointe de son arme dans ma peau et qu'une petite traînée de sang commence à couler le long de mon cou. Je sens que ça va vraiment m'énerver tout ça et que je vais pas tenir longtemps sans en arriver à lui faire regretter tout ça.

Eden finit par sortir de sa cachette, vu que de toute manière ça ne sert plus à rien, et en profite pour poser les termes d'un pseudo accord sur la table. Ils se calment, arrêtent surtout de gueuler avant que tous les morts du coin ne décident de se ramener pour participer à la petite fête, celui qui me tient arrête de jouer au con et me relâche, puis on rentrera chacun chez nous de notre côté. Franchement, je trouve ça plutôt équitable. Surtout pour eux, quand on sait l'envie que j'ai de le désarmer et de lui faire amèrement regretter son geste.

J'ai les mains levées, surtout pour essayer d'éviter que l'autre derrière moi ne pense que je prépare un sale coup juste parce que je me gratte le dos ou je ne sais quoi. J'ai pas vraiment prévu de finir avec la gorge tranchée aujourd'hui. En tout cas, il a l'air plutôt réceptif à ce que lui dit son pote puisqu'il finit par enfin la fermer. J'en avais ma claque aussi de l'entendre me crier dans l'oreille celui-là.

En tout cas, pendant qu'il considère la proposition de l'asiatique, j'échange un rapide regard avec elle. J'ai pas envie de rester inactive alors que j'ai une ouverture. Clignant des yeux en bougeant à peine la tête pour lui signaler que je vais passer à l'action, je m'élance l'instant d'après. Un rapide coup de coude dans l'estomac de l'homme me permet de le faire reculer et de lui faire relâcher sa prise sur moi. C'est suffisant pour que j'arrive à le désarmer et à inverser nos positions. Un coup de pied dans le genou le force à s'agenouiller et j'attrape ses cheveux pour lui tirer la tête en arrière et exposer sa gorge pendant que je place sa propre lame contre sa peau. Bon... Maintenant, vous avez deux options. Vous nous laissez vos armes et on part chacun de notre côté. Ou sinon, on sera les seules à repartir d'ici.

Je maintiens fermement l'homme contre moi, en profitant pour lui faire la même chose qu'il m'a fait quelques minutes avant en enfonçant légèrement la pointe du couteau dans sa peau juste pour faire une petite entaille sans gravité, attendant la réponse de ces deux chers inconnus. La pitié ? Franchement, je crois que plus le temps passe et moins j'en ai...


Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Are you mad ? No I'm not. You sure ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Are you mad ? No I'm not. You sure ? -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: