The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -50%
JBL Xtreme 2 – Enceinte Bluetooth portable
Voir le deal
149.99 €

I solemnely swear that I am up to no good
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Casey Summer
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3509
Sujet: I solemnely swear that I am up to no good   Mar 3 Nov 2020 - 9:32
Touche pas à ça Esther ! que je souffle en me retournant brièvement.

Et je la vois. Toute fière, toute pimpante, au niveau des tubes a essai, à tenter d’en attraper un en tirant sur une feuille de papier qui fait glisser le reste. Maintenant que je lui ai dit que c’était non de jouer la miss-catastrophe, elle a changé son fusil d’épaule. C’est beaucoup plus marrant d’aller sous le bureau et de mettre les doigts dans la prise. Franchement je crois que je comprends un peu mieux pourquoi mes parents étaient aussi épuisés quand j’étais petite.

Je souffle, me redresse et abandonne le démontage que j’ai commencé pour aller la chercher et la ramener à côté de l’autrichien qui fait… autre chose. Je fronce les sourcils en le regardant :

Fried, si tu veux pas qu’elle range ton laboratoire pendant que je branche tes disques durs, faut que tu la surveilles, qu’il participe quoi, je sais bien que je suis douée pour faire plusieurs trucs en même temps mais Esther, c’est un CDI en temps-plein, faut un village pour l’élever.

Alors j’attends pas, je la lui fourre dans les bras sans lui demander son avis en soupirant d’agacement. Aucun effort. Esther lui adresse un grand sourire amusé. Je crois qu’elle a un crush sur lui, surtout qu’elle éclate de rire sur le coup et essai de lui attraper les joues. Moi, je retourne à mon petit tournevis, je recommence à démonter et extraire les disques durs pour les intégrer aux bons endroits. Ça va mettre du temps mais… Azy, c’est le genre de trucs pas si compliqués quand on comprend un peu le langage informatique.

Je sais pas où ils ont trouvé ça mais quand même, c’est du sacré matos, que je constate.

Je suis pas à 100% une pro là-dedans, mais j’ai quelques bases solides. On a regardé ça avec Cole qu’avait pas le temps aujourd’hui de m’aider, et même lui a dit que ça déconnait pas. Bon, il m’a expliqué comment en extraire les données rapidement. J’ai tout compris d’un coup d’un seul, sans qu’il ait besoin de répéter quinze fois. Ça, c’est cool.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Friedrich W. Eden
Friedrich W. Eden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Severus Rogue
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 366
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   Lun 9 Nov 2020 - 14:49
Il était en train de lire le rapport qu’on lui avait remis de cette expédition de ces laboratoires, regrettant de ne pas avoir été de la partie pour ce coup-ci – comme les autres d’ailleurs. Souvent, les responsabilités qui l’incombaient entre ces murs lui faisaient perdre des opportunités à monter sur le terrain et à se rendre dans des merveilles comme celle-ci. Il ne pouvait que faire confiance, et espérer que les personnes sur place n’aient rien oublié de précieux. Pour le coup, ces disques durs valaient tous les trésors du monde. Il ne restait plus qu’à les installer, et réussir à les brancher. Pour cela, c’était Casey qui s’était portée volontaire pour lui donner un coup de main. Entre les problèmes avec New Eden et la récente panne générale qu’ils avaient subis en septembre, l’intérêt placé pour ces disques durs étaient passés au second plan de leurs préoccupations.

Absorbé qu’il était par le rapport, il ne comprit pas de suite ce que Casey lui demandait. « Pardon ? » Mais il n’a pas le temps d’en demander plus que la jeune femme lui refile la gamine dans ses bras. Il la tient d’abord à quelques distances de lui, en posant un regard sur elle plutôt dubitatif. Les enfants et lui, ça faisait deux. Mais visiblement, l’enfant n’était pas du tout rebutée par l’air peu convaincu du scientifique parce qu’elle lui offrit un sourire qui en aurait probablement fait craquer plus d’un. Mais pas lui, vraiment. Il finit néanmoins par la ramener maladroitement contre lui, pour plus de praticité avant de s’approcher de Casey, esquivant les mains d’Esther qui s’approchaient trop près de son visage. « T’étais vraiment obligée de la prendre avec toi ? Aïe ! » C’est son oreille qu’elle a pincé. Et visiblement la réaction de l’autrichien la fait beaucoup rire. Il lui jette un regard noir, mais tout comme sa mère quand il prend cet air-là, elle n’en a cure. « Je n’aime pas les enfants. » Pourquoi s’en cacher ?  

« C’est pour protéger des données sensibles, c’est normal. On travaillait avec les mêmes en Suisse. Mais ils n’étaient pas cryptés quand je travaillais dessus, évidemment. » C’était généralement après que leur travail soit terminé que ces données passaient entre les mains des informaticiens pour en faire des disques durs beaucoup plus compliqués à extraire qu’une clé USB ordinaire. « Il n’y a plus qu’à espérer que cela nous apprenne quelque chose d’intéressant. Esther ! » Gronde-t-il, alors qu’elle tire avec force sur sa chemise. Mais encore une fois, la colère de Friedrich la fait beaucoup rire. « Comment t’as fait pour qu’elle soit déjà autant… toi à son âge… » Question rhétorique, évidemment. Puis au final, il ne la détestait pas vraiment Casey, tout du contraire. « T’y arrives ? » S’impatienta-t-il, en éloignant la main d’Esther de son visage – encore une fois.



( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3509
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   Mar 10 Nov 2020 - 11:57
Bah ouais, j’étais obligée ! Stanley est occupé toute la journée et figure-toi qu’il est pas question que je la confie à Eddie ou Graham ! Quand ils sont en permission, ils ont juste constamment la gueule de bois tous les deux ! que je lui annonce.

C’est pas que je fais pas confiance à mes deux colocs, c’est que… En fait… Non, en fait si, je leur fais pas du tout confiance pour ça ! Dès qu’ils ont une idée de merde, ils savent très bien comment l’appliquer, et y’en a pas un pour rattraper l’autre. Entre Graham trop motivé à faire n’importe quoi et Eddie trop timide pour s’imposer, c’est la catastrophe à chaque fois. Il a suffit de cinq minutes la dernière fois à confier Esther à Graham pour qu’il la mette dans le panier à linge et s’amuser à la trainer derrière lui pour faire le tour de la maison.

Tu vas faire un effort ! que je lui annonce finalement quand il me dit qu’il aime pas les enfants. Moi non plus je les aime pas, surtout ceux des autres ! Mais la mienne, elle est clairement extraordinaire, donc y’a même pas besoin de négocier et de blablater dessus. Trop parfaite pour ce monde. Tiens, je me demandais, comment ça se fait qu’Esther a jamais eu les symptômes comme nous ? Les effets secondaires ?

Ouais, je termine les branchements et je fais en même temps la conversation, multifonction, que voulez-vous ! n’empêche que ça m’interroge et que ça m’arrange aussi, on va pas se cacher qu’un bébé qui souffre c’est pas exactement la fanfare à la maison quoi.

J’en suis pas mécontente vu comment elle a été pénible quand ses dents ont poussé mais je me disais… Les maux de ventre, la nausée, l’agressivité, tout ça, elle y a échappé à chaque fois ! Que je constate en me relevant, manquant de me cogner au bureau : Oui, oui, je suis au bout ! bon, l’autrichien a l’air pressé de s’y mettre, autant lui offrir son nouveau joujou là : Normalement, les premiers sont connectés, je vais dévisser les boitiers des autres pour les rajouter ensuite, tu peux commencer à voir ce qu’il y a là-dedans, que j’ajoute.

Je me décale, lui laisse la place devant le PC et me mets juste à côté pour continuer mon chantier.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Friedrich W. Eden
Friedrich W. Eden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Severus Rogue
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 366
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   Mer 2 Déc 2020 - 12:22
« Il n’empêche qu’elle n’a pas sa place au labo. » Insiste-t-il, alors qu’il évite encore une fois les petites mains de la gamine bien trop intéressée par les boucles de ses cheveux. Elle lui glissait presque des mains à force de se tortiller entre ses bras pour se grandir et atteindre sa tignasse. Il l’attrapa avant qu’elle ne dégringole pour de bon, avant de la caler à nouveau dans ses bras, raffermissant sa prise – ce qui ne plaisait pas à la petite qui ne s’agitait que plus. Faire un effort hein ? Esther n’en faisait pas. Et visiblement, l’agacement qu’il avait pour elle semblait lui plaire encore plus. « Mmh. » Fit-il, grognon. Il n’aimait pas les enfants, mais visiblement Esther ne jugeait pas que cette information soit réellement importante, cela ne l’empêchait pas de le regarder avec de grands yeux émerveillés et intéressés. Cela dit, ça lui changeait du regard que Stanley posait sur lui, et de la défiance dont il faisait preuve à son égard. Le laboratoire n’avait pourtant plus aucun secret pour l’homme, mais ça ne l’empêchait de ne lui accorder aucune confiance. Le temps ferait le reste, peut-être.

La question que soulevait Casey était intéressante, et cela faisait un moment qu’il travaillait sur son hypothèse. « J’essaye encore de le confirmer, mais étant donné que tu as été vaccinée pendant ta grossesse, le vaccin a dû avoir le temps de se greffer à son ADN et à annihiler le virus, son effet est plus probant sur elle que sur un sujet adulte. Si la plupart des vaccins de la mère couvre l’enfant in utero, il n’est pas à exclure que ce vaccin-ci puisse faire de même. Si j’arrive à le prouver, nous pourrons vacciner en priorité les femmes enceintes de notre communauté et faire… d’une pierre deux coups. » Mais leur équipement n’était plus le même qu’à l’époque, et les ressources assez limitées. La priorité de leurs recherches étaient principalement axée sur la nouvelle formule du vaccin alors, il mettrait encore un peu de temps avant de pouvoir confirmer ses dires. « Si j’ai raison – et c’est probablement le cas – Esther aura néanmoins besoin d’un suivi, certainement jusqu’à ce qu’on puisse être certain que le virus ne transmutera pas à l’adolescence. Si elle devient particulièrement imbuvable, tu pourras toujours te demander si ça vient de son sale caractère, ou du virus. » Parce qu’au final, ils ne faisaient que commencer à comprendre ce virus et qu’ils étaient encore loin de tout savoir à son sujet. Il leur faudrait des années avant de pouvoir le maitriser sur le long terme.

« Merci, Casey. » Dit-il, avant d’aller s’assoir face à l’ordinateur. Assis, il lui fut plus compliqué de caler la gamine sur ses genoux. Pile électrique, elle se redressa sur ses petites jambes, s’accrochant à son bras et au bureau pour se maintenir maladroitement. « Voyons voir… » Agacé par l’agitation d’Esther, il finit par la ramener contre lui, pour la bloquer contre son torse alors qu’il découvrait le contenu du premier disque dur. Il ne remarqua même pas qu’Esther lui tirait les cheveux, tant il se retrouva absorbé par ce qu’il découvrait. Des fichiers vidéo, de la documentation, des fichiers audio aussi. Expérimentations ; sujets ; vaccins. Il s’agissait là des recherches d’un autre laboratoire, daté, numéroté. « Mein Gott. » Souffle-t-il. Et tout ça n’était qu’une partie de ce que l’expédition avait découvert. « Il y a des notes, des vidéos, … Si on arrive à tout décrypter… » Il n’achève pas sa phrase. Il a cliqué sur un document chargé de formules et d’hypothèses, complètement absorbé par ce qu’il y découvre. Ils allaient en avoir pour des heures à tout lire, à tout étudier, mais ce temps ne serait pas perdu si cela leur permettait enfin de trouver la réponse à leur question.



( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3509
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   Mer 2 Déc 2020 - 12:45
Et donc si je refais des enfants avec Stanley, en ayant un vaccin abouti par exemple, ils seront immunisés naturellement c'est ça ? Non mais je m'intéresse quand même, c'est pas con de poser les questions.

Parce que bon, on va pas se le cacher, j'y pige vraiment pas grand chose. Est-ce que j'ai déjà écouté dans un cours de SVT par exemple ? La réponse est évidemment non. Jamais de la vie. Et puis d'ailleurs, je me destinais pas à de grandes études dans les sciences, de base. Je me destinais pas à de grandes études tout courts en fait, mais v'la on a l'idée. Moi, j'aurais fait un truc ou on a le droit de festoyer gaiement toute la nuit, et ça aurait été très bien. Est-ce que mes parents auraient aimé ? Absolument pas !

D'ailleurs j'espère que ce qu'ils vous ont ramené vous permettra d'avancer du côté du vaccin, que je lui souffle. Apparemment ça date, quand tu vois les trucs, tu vas en avoir pour des heures, et mes yeux se tournent vers lui.

Le gars est devant son écran à marmonner dans sa langue natale. Même Esther comprend pas et s'en fout, c'est dire. Elle lui tire les cheveux, lui mets les doigts dans les oreilles, essaie de passer par-dessus son épaule. Il la maintient contre lui, elle râle un peu, finit par glisser sur ses cuisses et s'installer pour regarder avec lui... En tentant d'attraper la souris. Et de taper sur les touches du clavier.

Enfin moi je parle là mais t'es déjà super loin, que je constate dans la foulée. Azy, j'arrête de parler, de toute façon, il écoute rien.

Je continue juste mon démontage, déballage des pièces et tout, balançant derrière moi ce qui me sert pas pour aboutir à quelque chose. C'est un travail minutieux et un peu chiant en vrai mais je m'en sors pas si mal, et ça me donne l'impression d'être utile, c'est pas désagréable. Enfin, je mets bien une heure à terminer ce que je fais :

J'ai terminé le transfert de la moitié, que je souffle à Fried en lui tendant tout ça.

Je dis ça et je remarque que ma fille est plus du tout sur les genoux de l'autrichien. En fait, elle a bougé à l'autre bout du laboratoire, sous une table de contrôle qu'elle manipule sans gêne. Elle essaie de débrancher des trucs, tire sur des fils et tout. Bref...

Esther ? Que je dis. Elle se tourne vers moi et m'offre un grand sourire.Hm, c'est risqué si elle touche tous ces trucs là-bas ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Friedrich W. Eden
Friedrich W. Eden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Severus Rogue
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 366
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   Dim 20 Déc 2020 - 22:36
« Mh. Je ne peux pas te l’affirmer à cent pour cent, je n’aime pas confirmer ce genre d’informations sur base d’hypothèses, il y a quelques paramètres à prendre en compte mais… c’est possible, en effet. » Son esprit était déjà à moitié accaparé par le premier disque durs qu’elle lui avait donné, mais lui répondre ne lui coûtait pas grand-chose. Il était effectivement délicat d’étudier la génétique d’Esther, parce qu’il n’avait aucun moyen de comparer son évolution avec celle d’un autre bébé vacciné in utero. Il avait attendu avec impatience la naissance de Colleen, espérant en apprendre plus encore, mais la paternité de l’enfant n’était finalement pas celle qu’ils croyaient tous.  Esther était son seul cas d’étude – un cas particulièrement turbulent – aussi ne pouvait-il encore rien affirmer de ses recherches. Il espérait de fait, pouvoir trouver enfin la formule définitive du vaccin. Une version sûre, cette fois-ci. Il ne s’agissait pas pour lui de pratiquer des expériences risquées sur les habitants du Fort, mais de pouvoir faire avancer leurs recherches. Mais contrairement à la première vague du vaccin, il comptait bien mesurer plus consciencieusement les risques avant de faire quoi que ce soit. La population ne serait pas tendre avec eux s’ils se trompaient encore une fois.

Il jeta un coup d’œil à ce disque dur qu’elle lui avait branché sur l’ordinateur, disque sur lequel tous leurs espoirs reposaient. « J’espère aussi… Il y a des risques pour que ça ne nous apprenne rien qu’on ne sache déjà. Ils n’ont peut-être pas trouvé non plus. Mais il y aura peut-être quelque chose que nous avons raté au début, qui pourra nous aiguiller pour la suite, peu importe au final… ça nous aidera. » Dit-il, avec plus de conviction. Peu importe au final, que ces disques durs ne leur apporte pas la formule parfaite, il restait persuadé qu’ils auraient quelque chose à apprendre – comme toujours, quand il s’agissait de science.

« Je crois que… » Il était parti au plein cœur des documents, des vidéos. Plus grand-chose ne le détournait de l’écran. A ce moment-là, Esther était encore dans ses bras, un peu frustrée de ne pouvoir bouger comme elle l’entendait, mais se vengeant sur sa chemise en tirant dessus, sans provoquer une seule réaction du généticien, trop absorbé par ce qu’il découvrait. « Avec ça… » Il commençait des phrases sans les finir à voix haute, lisant en diagonal une retranscription, des notes. Les vidéos mettaient en pratique les théories écrites, puis étaient synthétisées en observation à travers diverses notes. Il y avait des débuts de formules, des tentatives. L’objectif était le même que le leur : un vaccin. Il était encore bien loin de pouvoir affirmer qu’ils détenaient là la solution, ils en auraient pour des heures à tout étudier. Mais cela les aiderait, assurément.  

« Mmh ? D’accord, très bien. Merci. » Il l’avait à peine entendue, sa main s’était tendue pour récupérer les disques durs qu’elle lui donnait, sans même quitter l’écran des yeux. Pour dire, il n’avait même pas remarqué que l’enfant qu’il portait avait glissé de ses genoux pour s’aventurer ailleurs. « Quoi … ? » Elle insiste et Friedrich réalise enfin ce qu’il se passe. Il tourne la tête dans la direction qu’elle lui montre, avant de s’exclamer en la voyant chipoter avec des câbles branchés. « Esther ! » S’exclame-t-il, peut-être un peu trop fort sur le coup. La petite sursaute avant de le regarder s’approcher avec de grands yeux ronds. Allait-il se mettre en colère contre elle ? Le généticien était à des lieues de la colère pourtant. Il s’accroupit pour libérer les fils des mains de la gamine qui aurait pu non seulement abîmer le matériel, mais se faire mal aussi. Esther grimace et geint un peu, en le voyant la priver de ses nouveaux jouets, mais il l’attrape avant qu’elle ne se jette à nouveau dessus et la reprend dans ses bras. « Casey, récupère-moi ce Gremlins avant qu’elle ne détruise du matériel important. » Dit-il, un peu sévèrement.

Quand il s’approche de la jeune femme, un sourire s’affiche soudain sur ses lèvres. « … Ou modifier la formule du vaccin et s’attribuer tous les mérites. Je n’suis pas vraiment du genre à partager. Tiens. » Dit-il, avec bonne humeur en lui tendant sa fille. Ces découvertes le grisaient suffisamment pour passer outre son aversion pour les enfants. Il se réinstalle ensuite derrière l’écran, passant directement au dernier disque dur, voulant absolument voir jusqu’où ils étaient allés. « Casey, regarde. La vidéo… Elle est plus courte que les autres. » L’appelle-t-il, pour qu’elle vienne voir avec lui. La vidéo n’a pas de titre, mais l’excitation dans la voix du scientifique ne trompe pas : ils avaient trouvé quelque chose. Mais la vidéo s’arrête brusquement, avant de pouvoir leur montrer la preuve qu’il recherchait. Il n’y avait pas de compte-rendu pour celle-là, pas de titre. « Ils avaient trouvé quelque chose, mais ils ont été interrompu… » Il repasse la vidéo encore une fois. Vu les mouvements brusques et le bruit qu’ils pouvaient entendre en fond, ils ne pouvaient être sûr de rien. « Des pilleurs… peut-être ? » Il stoppe la vidéo, passe une main dans ses cheveux. Ils ont trouvé quelque chose, c’est sûr. « Je ne sais pas ce qui leur est arrivé mais… mais de ce que je vois, ça va nous aider et plus que ça même. »

C’était grisant, en réalité. Ils faisaient du surplace depuis si longtemps maintenant. Il était d’ailleurs si enthousiaste qu’il se leva de sa chaise, fondant sur Casey pour saisir son visage entre ses mains et déposer un baiser sur sa joue.  « Merci pour les disques durs »



( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3509
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   Lun 21 Déc 2020 - 13:56
Fried fait les gros yeux et rattrape finalement Esther pour qu'elle arrête ses bêtises. Je sais pas si c'est convaincant, en tout cas, elle a l'air pas hyper contente qu'on l'empêcher de continuer son exploration. Je rigole doucement à sa remarque et récupère ma fille dans mes bras pour la maintenir en place.

Tu vas mettre Fried en colère à faire des bêtises tout le temps, toi ! que je lui reproche avec un air fâché. Elle qui se plaignait jusqu'ici se contente de m'attraper les cheveux et tirer dessus : Après il va te mettre dans un tube à essai, t'as vu la taille que ça fait ? C'est trop petit pour toi, on va devoir te passer dans un rayon rétrécissant pour t'y faire rentrer ! Je sais pas pourquoi, alors qu'elle essaie de se fourrer une mèche dans la bouche, elle éclate de rire. Je secoue la tête. La menace est pas hyper convaincante non plus à l'évidence : Et ça te fait rire ?

Visiblement. Rien à faire pour l'en empêcher.

En tout cas, le scientifique trouve un truc à faire de son côté, suffisamment intéressant pour attirer mon attention dessus. Des vidéos, donc. Je me penche sur le sujet aussi et regarde attentivement ce qu'il mentionne. Une séquence courte en effet, qui finit pas vraiment, qui montre des bruits, des images mal cadrées. Faudrait la décomposer image par image. Je prends la main sur le clavier et passe ça comme dit, en essayant de discerner les choses. C'est pas hyper concluant mais bon, tant pis.

Stanley m'a parlé de ce qu'ils ont trouvé là-bas, apparemment... Que je dis à Fried en relevant le nez vers lui.

Je suis pas persuadée que ça soit très pertinent, impossible de savoir ce qu'il s'est passé. Faudra regarder les vidéos, relire les notes. Y'aura peut-être un truc à relever dedans.

Quand ils ont pris les disques durs, ils ont entendu des bruits, et dans une arrière salle y'avait deux cages, avec deux morts à l'intérieur. L'un d'eux était super décomposé, l'autre pas vraiment, toujours vif. Ils ont aucune idée de comment les deux ont atterri là ni depuis combien de temps ils y étaient, que je lui explique.

Et je hausse les épaules dans la foulée. Esther essaie d'appuyer sur les touches du clavier mais je la retiens de faire une connerie et de... Genre formater tous les disques durs sans faire exprès. Sinon à coup sûr, la tête de Fried va exploser :

Du coup on a fait des paris avec Stanley, même si on aura pas la réponse tout de suite : il dit que l'autre mec était un scientifique qui s'est enfermé et qui a continué à travailler sur le vaccin jusqu'au bout avant de se transformer. Genre il aurait testé sur lui les effets d'un échantillon et ça aurait pas marché, que je lui souffle. Moi je dis qu'en fait ils ont raté le scientifique fou et qu'il continue à chercher dans ce laboratoire !




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: I solemnely swear that I am up to no good   
Revenir en haut Aller en bas  
- I solemnely swear that I am up to no good -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: