The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de 20 bouteilles de 500 ml
16.14 €
Voir le deal

If you disappear
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 414
Sujet: If you disappear   Mar 27 Oct 2020 - 19:59
Les derniers jours avaient été éprouvants. Valentine avait l’impression de cette maison ne lui appartenait pas ou plus, le bureau était un no man’s land dans lequel elle n’avait pas envie d’entrer. Elle passait devant le bureau, agissant comme s’il s’agissait d’une de ces pièces fantômes dans lesquelles il ne faisait jamais bon vivre. L’intrusion comme fantôme de la maison, le lit froid, l’impossibilité de se morfondre, June ne le lui permettrait pas, Valentine ne se le permettrait pas mais quand elle rentrait chez elle depuis une semaine, rien, il ne servait à rien de rendre le lieu chaleureux de vie, si personne n’était là pour en profiter.

La française qui évitait les groupes, les interactions sociales, les paroles trop nombreuses s’était rendue compte à quel point elle dépendait de la présence de June, comme ancre de sociabilité, dernier rempart face à une isolation cherchée et désiré. Pour autant, elle qui déplorait cette ouverture, se rendait bien compte qu’elle aussi, était un animal social.

Retrouver une maison vide après une journée de travail, elle devrait en avoir l’habitude, mais depuis plusieurs mois, même quand elle arrivait en première, il y avait toujours la promesse sous entendu que quelqu’un passerait la porte, signifiant son retour ou sa présence, et cette personne avait tapissé le bureau de sa jugulaire. Valentine en avait été éprouvée psychologiquement mais aussi physiquement, elle avait donné tout le sang qu’elle était capable de donner, le retour de bâton sur son physique, qui ne respirait pas forcément la bonne forme tous les jours, la cloua au lit pour le reste de la nuit. Ce n’était pas forcé d’essayer de se fournir en courbe mais l’entreprise malheureusement connaissait la crise.

Valentine n’avait pas pu changer la routine, face aux responsabilités, malgré cette attaque, elle avait continuer à travailler aux plantations. Assumant ses responsabilités pleinement et entièrement,  elle savait que les têtes s’enchaînaient au chevet de sa campagne, la convalescence serait longue et June avait du lever le pied et déléguer.

L’horticultrice avait fait un crochet par la maison pour récupérer un sac de vêtements propres et un panier dans lequel elle avait mis des boîtes de repas légers. En claquant la porte, Valentine se demandait comment elle retrouverait la maison, cette maison froide dans laquelle on s’était introduit. La jeune soupira, cette année ne lui donnerait aucun répit, ses problèmes pouvaient paraître triviaux, et il fallait certainement se rendre compte du privilège dont elle bénéficiait. June aurait été une survivante à l’extérieur, elle n’aurait pas survécu. Il ne fallait pas se faire d’illusions. Combien de fois encore Valentine allait devoir voir June dans une flaque de sang ? N’était-ce que la rétribution de la cruauté dont ell pouvait faire peur et à laquelle Valentine allait devoir s’habituer ?

Quand elle enfin elle poussa la porte de la chambre de June, celle ci ne semblait plus à l’article de la mort, semi consciente, semi en vie. La jeune femme s’approcha, retira sa veste, et remonta les manches de l’ample chemise qu’elle portait par dessus un jean.« Comment te sens-tu ? » Sa veste trouva le dossier d’une chaise, et elle déposa ce qu’elle avait apporté sur une petite table qui ne se trouvait pas bien loin. La jeune femme s’assit sur le bord du lit, prenant soin de ne pas s’asseoir sur un fil ou une perfusion, se penchant pour déposer ses lèvres sur la commissure des lèvres de June. « Je suppose que les infirmières te traitent correctement.. » fit-elle sur un ton qui se voulait humoristique. Mais il y avait cet étau dans sa poitrine qui se ressentit dans le son de sa voix, dans l’expression de son visage, trop expressive que l’on vous disait.

« Entre ça, et les cannibales, je crois que tu m’as assez gâtée pour cette année, tu ne penses pas ? »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2273
Sujet: Re: If you disappear   Mar 27 Oct 2020 - 22:44
June somnolait encore quand la porte s’ouvrit sur la silhouette gracile de Valentine. Si elle était désormais capable de tenir éveillée, elle n’en restait pas moins extrêmement faible et se fatiguait à une vitesse effroyable. Madisson était passée quelques minutes auparavant – ou étaient-ce des heures – pour un rapport et depuis, l’organisme fébrile de l’avocate avait déclaré forfait. Ce n’était pas faute que le repos le plus total lui soit préconisé mais elle était bien incapable de ne pas, a minima, se tenir informée de ce qui se passait. Au moins, il était satisfaisant de constater qu’elle avait naturellement l’opinion communautaire de son côté. Il aurait été terrible, dans un moment pareil, d’apprendre que son agresseur avait en réalité plus de popularité qu’elle-même. Un mince sourire s’élargit en lorsque la quarantenaire découvrit sa cadette. Elle fit l’effort de se redresser contre la tête de son lit, son énorme oreille lui permettant de rester confortable, même en position semi-assise.

- Je vais bien, rassura-t-elle après que l’horticultrice ait essayé de plaisanter sur un supposer traitement de faveur.

Sa voix l’avait trahie – elle était inquiète. June sentit sa gorge se serrer légèrement. Elle était touchée en réalité, de voir l’attachement sincère d’une jeune femme si féline, si libre, mais ce n’était pas dans sa nature d’en abuser – encore moins de renchérir. Toutefois, sa main blême chercha celle de Valentine pour que leurs doigts puissent s’entrelacer. La paume de sa complice était chaude, rassurante. Un petit bout de leur maison à laquelle elle n’avait pour l’instant pas accès. La rouquine ne put s’empêcher de rire doucement, suite à l’ironie de son amante.

- Attends, tu n’as pas encore vue ce que je te garde pour Noël.

C’était de l’humour, oui, mais la concernée elle-même ne sourit qu’avec mesure. Les temps étaient si étranges, qu’elle craignait bien que cette boutade ne devienne réalité. June ne s’y attarda pas. Elle étudia plutôt longuement les traits de l’horticultrice, cherchant ses mots. Lors de ses précédentes visites, il lui était trop difficile de s’exprimer pour tenir les discours qu’elle voudrait mais là… en dépit de la migraine qui menaçait, elle avait les idées claires.

- On m’a dit que… que si tu n’avais pas appelé le dispensaire si vite et que tu n’avais pas fait compression, je serais certainement morte avant que Maeve et Jacqueline arrivent, c’était une vérité à laquelle elle accordait sa foi sans discuter – cette nuit-là, elle devait sa vie à beaucoup de monde, merci.

Incorrigible, elle n’avait pu s’exprimer aussi naturellement qu’elle l’aurait souhaité. Son timbre restait détaché, sans chaleur, alors que l’avocate était sincèrement reconnaissante. Ce n’était pas la première fois qu’elle était agressée chez elle mais cette fois, elle avait pu sentir le souffle de la mort sur sa nuque. Quasi-littéralement. Et pour la première fois, elle ne pouvait aussi pas s'empêcher de se demander : et si Clyde était d'abord tombé sur Valentine, que se serait-il passé ? Était-elle un potentiel dégât collatéral ?



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 414
Sujet: Re: If you disappear   Mar 3 Nov 2020 - 22:39
Valentine s’était retenue de ne pas faire part de son avis concernant la découverte des pratiques du groupe d’Alistair. L’horticultrice avait comme à son habitude éviter les regroupements sociaux, surtout quand il s’agissait d’Alistair, que non seulement elle ne pouvait pas voir en peinture, mais qui au contraire s’était attendu très certainement à pouvoir la détailler sous toutes les coutures, littéralement et figurative ment. Elle s’était retenue, pourtant ce n’était pas l’envie qui lui avait manqué. La française avait préféré continuer à se concentrer sur le reste de sa journée et de sa semaine jusque’à ce que Clyde Lyon se charge de gâcher encore plus des derniers jours relativement mal supportés.

Elle inclina la tête, mêlant sérieux et cynisme quand June lui répondit qu’elle avait encore beaucoup en réserve pour Noël. La jeune femme secoua la tête, en clignant rapidement des yeux, y trouvant le réconfort de la voir au moins sourire, mais aussi une complète désapprobation liée à une inquiétude que l’on pouvait estimer parfaitement fondée si l’on en croyait l’état dans lequel June état actuellement. Valentine ne pouvait pas changer le risque qui était lié à la position de June, elle en était consciente, sans oublier qu’elle lui avait juré qu’elle ne cherchait pas à la changer. Et définitivement, elle ne le souhaitait pas, mais cela ne l’empêchait pas pour autant de désapprouver ce qu’elle avait sous les yeux. La seule chose positive que l’on pouvait attribuer à cet épisode était le nombre de personnes qui était venu s’enquérir de son état, et la ferme condamnation de la tentative d’assassinat de June par le très, très peu regretté Clyde Lyon.

« De rien. » répondit-elle brièvement, à vrai dire, il était difficile pour Valentine d’imaginer pire scénario. Une fois qu’elle avait pu donner ce qu’elle était capable de donner en matière d’hémoglobine, elle avait du rentrer, pour retirer ses vêtements ensanglantés, voir les gens qui s’inquiétaient de la situation en regardant la scène du crime. Valentine avait regardé le sang coulé dans les drains de la douche, regardant sans vraiment comprendre les vêtements imbibés de sang qui ne semblaient pas être les siens. La jeune femme n’était sortie de cette transe que le lendemain, après avoir passé la nuit à regarder le plafond, le matin était arrivé sans qu’elle ne s’en soit rendu compte. Valentine fut sortie de ses pensées, dans un soupir, elle était fatiguée, elle n’avait que très peu dormi ces derniers jours.  

« Il n’aurait jamais du être libre de circuler comme bon lui semblait.. As-tu parlé à Roza ? » Valentine se souvenait de lui et de leur rencontre à la bibliothèque, elle ne l’avait que très peu apprécié, même s’il était difficile de se faire apprécier par Valentine, la jeune femme l’avait trouvé bien trop curieux et bien trop suspicieux. Il avait affiché trop ouvertement son animosité, une des raisons pour lesquelles la française avait rejeté la conversation et l’avait rendu la plus désagréable possible.  Valentine avait toujours été d’une nature antipathique et désormais suspicieuse de toute personne qui approchait June de près ou de loin. Si aucune des deux ne voyaient le bon chez quoique ce soit de prime à bord, Valentine n’estimait pas la rédemption comme une chose réellement possible.

Valentine regardait les tubes et les perfusions qui clouaient littéralement June dans ce lit d’hôpital et pour assez longtemps… « Combien de temps dois-tu rester accrocher à ces machines ? Que je sache ce dont tu as besoin la prochaine fois ? Ne me demande pas de t’apporter des dossiers, ou je ne sais quoi. Je ne rentrerais pas dans le bureau. »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2273
Sujet: Re: If you disappear   Mer 4 Nov 2020 - 11:28
Savoir si Clyde aurait dû être gardé enfermé ou abattu avant était un débat sans réponses. C’était un pari qui aurait pu s’avérer payant – qui l’avait été pendant un moment. S’ils avaient réussi à réhabilité Roza, il aurait pu faire de même avec le criminel, mais… peut-être n’avait-elle pas été assez loin. Là était son erreur… peut-être aurait-elle dû le faire torturer et le briser, tout comme elle avait brisé la russe. La rouquine n’avait pas l’énergie pour spéculer là-dessus, et le sentiment qui rongeait Valentine était probablement légitime, alors elle se contenta de répondre à sa question.

- Pas encore. Bientôt.

La tatoueuse allait avoir son rôle à jouer. Pour se rendre utile mais aussi pour l’empêcher de ruminer. Car si elle fixait trop sur le meurtre de Clyde, elle pourrait vriller, elle aussi. Bien qu’elle lui ait sauvé la vie par deux fois et qu’elle semblait bien adhérer à leur cause, June n’avait pas une confiance infaillible en Roza. Elles coopéraient car leurs intérêts étaient communs, autrement, l’une ou l’autre serait morte à l’heure actuelle.

- Quelques jours normalement… ensuite je suis censée rester pour prendre des forces, informa-t-elle un peu machinalement, récitant à moitié le langage que lui avaient tenu les médecins, tu peux m’apporter des vêtements, s’il te plait. Et… si tu ne souhaites pas entrer dans le bureau, demande à Madisson de le faire.

Autrement dit : elle voulait pouvoir continuer de superviser les dossiers en cours, même ici. June avait brièvement songé à demander des livres, mais elle ne s’imaginait pas bouquiner tranquillement pendant que dehors, le camp était en guerre et aux portes de l’hiver. Entre la conception d’un nouveau carburant, les avions à récupérer ou rénover, les alliés à contacter… ce n’étaient pas les points à l’ordre du jour qui manquaient.

- Je vais rentrer dès que je suis capable de tenir debout, souffla-t-elle en supposant déjà les remontrances du corps médical, je… que je reste tranquille ici ou chez nous, ça ne fera pas une grande différence.

Dans l’absolu : non. Ce n’était pas comme si elle était fréquemment en mission d’expédition ou ce genre de chose. Tout ce qui pouvait l’empêcher d’être active, à la rigueur, c’était les violentes céphalées qui lui venaient par vague depuis l’opération. Ils avaient du paracétamol, certes, mais June préférait éviter de taper dans les stocks. A ce sujet…

- Dans toutes les plantes que tu fais pousser… il y en a une utile contre les maux de tête ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 414
Sujet: Re: If you disappear   Lun 9 Nov 2020 - 21:51
Pas encore, bientôt, lui avait répondu June. Certainement encore trop longtemps pour Valentine, mais elle ne put se résoudre à lui dire. S’en suivit la justification de la longueurs de son séjour dans cette unité médicale : reprendre des forces et continuer à se faire injecter de quelques antibiotiques sans l’ombre d’un doute. Valentine n’était pas médecin mais elle doutait que les transfusions ne contenaient que des vitamines ou un sérum physiologique sans réel impact.

« Je t’ai apporté ses vêtements. Ils sont dans le sac. » lui répondit-elle. Tout semblait reprendre une cadence normale, personne ne faisait comme si de rien était, pourtant chacun continuer à vaquer à ses occupations, sachant pertinemment que le fait de s’arrêter de travailler ou de s’occuper du camp allait accéléré la guérison de June. Même Valentine n’avait pas eu le luxe de prendre quelques jours, elle n’en avait ni l’envie ni le besoin. L’horticultrice avait toujours réglé ses problèmes en enterrant ses mains dans la terre, elle y trouvait un étrange réconfort. Comme si elle avait besoin d’elle même y retourner pour se recentrer, et respirer. Valentine se leva, et s’affaira à défaire le sac, pour y déposer les affaires propres qu’elle avait emmené. Elle se retourna, regardant June longuement.

Il était certainement vrai que si elle devait se reposer, il était difficile de faire des objections au fait qu’elle pouvait le faire de la maison. Après tout, qu’elle était la différence entre ce lit et celui qu’elles partageaient ? À vrai dire, il y avait beaucoup de différence, mais là n’était pas le point que l’esprit de Valentine cherchait à pointer. Valentine hocha la tête, peut-être qu’égoïstement, elle voulait que la convalescence de June se termine à la maison, la jeune femme soupira longuement, secouant la tête.

« Je ne suis pas certaine de vouloir te donner quoique ce soit qui puisse aller contre les indications de Maeve ou de Quinn. » commença t-elle, pensive. Elle ne pouvait pas imaginer que dans l’arsenal de médicaments, il n’y avait rien d’assez puissants pour effacer les céphalées de June. « N’ont-ils rien pour te soulager ? »

Elle avait bien des fleurs de camomilles qu’elle avait fait séché l’hiver précédent qui servait de tisanes depuis plusieurs mois maintenant, mais à vrai dire, Valentine manquait cruellement de plantes qui pourraient être utilisé à des fins médicinales, après tout, ce n’était pas vraiment son domaine, mais peut être pourraient-il ainsi préserver des cachets et des médicaments en donnant la priorité aux plantes avant de donner les médicaments en dernier recours. « Je t’amènerais de la camomille la prochaine fois que je viendrais. » affirma t-elle, avant de se rasseoir au bord du lit, en croisant les jambes.

« Je n’ai pas tant de plantes à cet effet, médicinales, j’entends. Il pourrait être intéressant de voir si c’est une piste à suivre afin de soulager les stocks de médicaments et d’éviter d’en distribuer comme des tic-tac. » reprit-elle en regardant distraitement l’intraveineuse et le goutte-à-goutte de celle-ci. Si les plantes pouvaient soulager, il ne fallait pas non plus estimer qu’elle pouvait remplacer quoique ce soit. Mais peut-être que cette fameuse collaboration entre le pôle scientifique et les plantations pouvait avoir la phytothérapie comme origines et non la recherche de dopages de ses fruits et légumes à des fins de rendements.

« Même si rien ne remplacera une intra-veineuse…  »



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | Remnants
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2273
Sujet: Re: If you disappear   Mer 11 Nov 2020 - 15:42
Ah. Voilà qu’en plus, Valentine allait la brider pour la préserver. L’intention était louable, même touchante, mais l’avocate était assez grande pour connaître ses propres limites. L’année précédente, quand leurs places étaient inversées et que la française était alitée à cause de la grippe du soleil, elle avait pourtant ressenti ce même besoin d’évasion. June l’avait même emmenée faire un tour, quand il était préférable qu’elle reste allongée en cas de crise de douleur – ou pire. Le souci n’était pas la réciprocité mais… disons qu’elle se serait attendue à ce que l’horticultrice, mieux que personne, comprenne cette aversion de l’inertie. La rouquine poussa un soupir, sa légère contrariété tempérée par le fait que sa cadette ait accepté de lui apporter de la camomille.

- On a largement de quoi, répondit-elle en prenant ses tempes entre ses doigts, je préfère juste… préserver les stocks, gober des anti-douleurs tant qu’elle pouvait encaisser, c’était à ses yeux du gâchis, c’est une bonne idée de faire pousser plus de plantes médicinales. Ça ne sera jamais perdu.

Car les médicaments n’étaient pas produits ici et un jour, ils cesseront d’en trouver. Le laboratoire pourra, certes, un jour se remettre à la fabrication de certains comprimés mais ce ne pourra être possible qu’à partir de certains ingrédients naturels ou synthétiques. Dans tous les cas, les plantes seraient complémentaires ou suppléantes. Puisque toute distraction était bonne à prendre – et que la quarantenaire ne les imaginait pas se tenir la main et se glisser des mots doux pendant des heures, elle poursuivit :

- De quoi tu as besoin ? On a déjà les graines nécessaires ou tu auras besoin qu’on en récupère quelque part ?

Des graines, des boutures, des extractions de plans sauvage… June s’y connaissait autant en horticulture qu’en cuisine – c’est-à-dire absolument pas. Là-dessus, Valentine la battait à plate couture et elle ne chercherait même pas à la concurrencer. Les compétences très spécifiques de la jeune femme étaient mêmes ce qui faisait une part de son charme : l’avocate la trouvait rarement aussi séduisante que quand elle s’affairait sur ses plantations les plus délicates. Cette pensée fit remonter sur le bout de ses lèvres des mots qui avaient failli lui échapper. Le fait que ça lui manquait, de ne pas s’endormir aux côtés d’elle. A la place, la rouquine désigna les vêtements propres que la française avait apporté.

- Je vais me changer.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valentine V. James
Valentine V. James
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 414
Sujet: Re: If you disappear   Dim 15 Nov 2020 - 23:32
Elle préférait préserver les stocks.

« De toutes les personnes, June, tu t’es faite .. égorgée.. » elle buta sur la mot, avant de lever les yeux aux ciels. Elle n’était pas excédée, elle ne comprenait pas. Dans ce cas, c’était peut être plutôt une frustration. Personne n’allait lui en vouloir de ne pas prendre quelques cachets, et personne ne lui donnerait de médailles pour ne pas en avoir prit. « … Si tu ne donnes pas le droit à quelques anti-douleurs, personne n’y a le droit. »

Valentine observa June, sans dire un mot. Il ne semblait lui suffire d’un rien pour qu’elle oublie qu’elle était au repos. L’horticultrice la regarda activer la seule partie qu’elle était en droit d’activer, son esprit et son cerveau, graines, plans, expéditions, questions, il avait suffit d’une simple déclaration pour que déjà fleurisse dans sa tête mille et une questions, suivi d’un projet. Il avait la chance de ne pas être dans l’urgence, et de pouvoir prendre le temps nécessaire pour une nouvelle entreprise. « Je suppose que te demander de reposer ton cerveau pour éviter les migraines, serait une entreprise vouée à l’échec ? »

Valentine se leva, quand June fit mention de vouloir se changer, allant récupérer les vêtements propre qu’elle lui avait amené. La française avait essayé de réfléchir à des vêtements faciles à mettre et à retirer, pour éviter de perturber certaines perfusions, mais elle avait beau tourner le problème dans tous les sens, il fallait forcément enfiler quelque chose, si ce n’était pas un col, c’était bien une manche.

« Avant de faire des plans sur la comète, peut être serait-il nécessaire de se concerter avec le pôle scientifique. Il y a déjà quelques plantes, mais rien de bien puissant. Sauf le pavot et l’opium, mais j’avoue que je ne m’aventurais pas sur ce chemin sans quelques recherches, même simplement en matière de botanique. » Elle qui passait beaucoup de temps à la libraire, risquait d’en passer encore plus. Peut être que le pôle scientifique avait d’ailleurs plus de libres et de dossiers en matière de phytothérapie. Pour autant, il semblait évident qu’ils n’avaient pas chercher à se baser sur les bienfaits des plantes si l’on en croyait le dernier ingrédient phrase utilisé pour le sérum qui voulait dans ses veines. Valentine était consciente que l’on ne réglait pas tous les avec plantes, on pouvait la traiter de hippie, elle n’était pas non plus inconsciente. « Autant que l’on sache de quoi on peut avoir besoin avant d’envoyer quoique ce soit. Je ferais quelques recherches, histoire de me rafraichir la mémoire. Ces cours de botanique médicinale sont particulièrement lointains et flous.»

Elle soupira. Si ce projet de plantes médicinales venaient à se concrétiser, ou le mettre ? En serre ? Dans un environnement sécurisé ? L’horticultrice n’imaginait pas vraiment laissé certaines plantes à la portée du premier venue, poison ou drogue, ou simplement dangereuses ne pouvaient pas être cueilli aussi facilement que les tomates ou les carottes. Valentine aida June à retirer ses vêtements, attrapant par la même occasion un sac où elle pourrait mettre les vêtements à laver. Son visage se redressa, cette scène domestique ne devrait pas la faire tiquer, et pourtant c’était le cas. Valentine faisait des allers retours, avec des vêtements propres contre des vêtements sales, les mettait à laver, d’une manière si naturelle qu’elle en fut choquée. Tant qu’elle voulut inversé la tendance, faire un virage, histoire d’arrêter ces histoires de linges propres, linges sales et thé à la camomille.

« Oublie la camomille, je refuse de continuer ce train-train aux fleurs, les médecins ne diront rien s’ils ne sont pas au courant, n’est ce pas Mrs Phelbs ? Il doit y avoir quelques feuilles de cannabis pour les mettre en ingrédients dans un gateau, ou je ne sais quoi, je trouverais. Ne dis pas non, je nettoie ton linge. »

Valentine hocha la tête, vivement, accompagnant le geste d’un moue approbatrice de ce projet.



    Grande Cigüe
    Cigüe [conium maculatum] n.f 1. Plante de la famille des Ombellifères dont certaines variétés vénéneuses sont utilisées en pharmacie pour leurs propriétés analgésiques. 2. Poison mortel extrait de cette plante, que les Athéniens faisaient boire à leurs condamnés.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: If you disappear   
Revenir en haut Aller en bas  
- If you disappear -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: