The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Home w/ Lisandro et Selene
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 321
Sujet: Home w/ Lisandro et Selene   Mer 21 Oct 2020 - 14:13
Dernière journée de marche : Il pleut. Il caille. Impeccable.
Mes jambes sont raides, les crampes électrisent les fibres de mes muscles encore fragiles. Passer en plein Seattle, ça m'oblige à surveiller tout ce qui m'entoure, et à tracer pour semer les rôdeurs dont l'état de décomposition ne permet plus de courir. Autant que possible, j'économise mes forces et évite la confrontation. J'n'ai rien bu ni bouffé depuis deux jours et ai manqué l'occasion de passer la nuit dernière au chaud, alors le malaise menace à chacun de mes pas.

"Un mo-motel où on p-p-p-peut pas r-rester d-d-dormir c'est v-v-vraiment une belle c-c-c-onnerie..." Je râle en claquant des dents, emmitouflé dans mon manteau à capuche détrempé. ça fait passer le temps.

Au bout de plusieurs heures de ce calvaire, mes jambes ne pouvant plus rien encaisser, je décide de finir le trajet par le fleuve. Du côté de Lakota, je trouve une barque et me fais un plaisir d'y décharger mes affaires. Il me faut lutter un peu pour la détacher du rivage, mais quel putain de soulagement quand les bras prennent le relais sur mes guibolles. Ca devrait m'économiser quelques heures de marches en traçant tout droit vers la pointe Defiance.

Le bateau me r'mue dans tous les sens mais n'a que de la bile à faire remonter dans ma gorge. Au bout d'un moment, en ramant doucement, je finis par atteindre cette pointe et je longe la côte vers le fort. La nuit va bientôt tomber, il faut que j'me grouille pour pas m'faire bouffer si près de l'arrivée.

J'abandonne ma barque sur la berge, reprends toutes mes petites affaires, la carabine en mains et mes dernières réserves aux tripes. A ce stade, je n'pense plus à rien, l'avancée est purement mécanique et tous mes efforts vont à mettre mes pieds l'un devant l'autre. Il me faudra bien peu de temps avant d'être repéré. Mais je n'ai même pas le temps d'identifier ces silhouettes qui fondent vers moi. Je vois flou, trébuche sur un maudit caillou et tombe instantanément dans les pommes.

HJ:
 



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 963
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Mer 21 Oct 2020 - 17:55
Ils ont un peu de retard, et comme certains autres membres de The Haven, il s’inquiète forcément. Ses relations avec Selene ne sont peut-être plus tout à fait au beau fixe, elle reste sa famille. Comme tout un chacun d’ailleurs, même si une grande partie de celle-ci peine toujours à lui pardonner son abandon. Il n’y avait plus qu’à être patient, les choses finiraient pas s’apaiser, comme disait si sagement Isaac. Le temps, il en avait à revendre pour eux. Aujourd’hui plus que jamais, il comprenait la place qu’il occupait, l’importance qu’il avait et donc, la douleur qu’il leur avait infligé en partant. Alors il patientait. Ce soir encore, pour le retour de Selene, il tenait compagnie à ceux chargés de surveiller les environs. Ne serait-ce que pour se rassurer de la voir passer le pas de la porte un jour de plus. Il ne viendrait pas directement l’accueillir, parce qu’il ne voulait pas gâcher son retour à la maison. Mais au moins le chilien dormirait-il plus tranquille. Après Sarah, puis Eli, ils avaient suffisamment perdu de monde, non ?

Un mouvement attire l’attention de Serena, qui était de garde, en portant ses jumelles à son regard, elle peut reconnaitre l’expédition des survivants qui rentrent enfin. Soulagement. Il reste perché là, le temps de les voir s’approcher, avant de souhaiter une bonne soirée à Serena et de s’effacer. C’est après deux marches que la militaire se raidit et annonce une autre personne, hagarde. Peut-être un rôdeur, vu la démarche. Par curiosité, le chilien revient sur ses pas, lui demande s’il peut regarder. Pourquoi ? Il ne l’aurait pas fait d’ordinaire. Mais quand il plonge ses iris dans les jumelles, il pense voir flou et vacille. Son cœur s’arrête de battre un instant. Mais, il n’est pas sûr. Selene et les autres sont un peu plus devant lui, ils ne l’ont pas repéré. Fébrile, il rend les jumelles à sa propriétaire et dévale – littéralement – les escaliers, sur tordant un peu le pied au passage.

Les portes de The Haven s’ouvrent pour accueillir l’expédition qui rentrait, le chilien se faufile avant que les portes ne s’ouvrent complètement. Il sort. Il n’a même pas d’armes sur lui. « Selene ! » Appelle-t-il, avec urgence. Il ne la regarde même pas, elle finira bien par lui demander ce qu’il veut. Lui ne s’arrête pas, il fonce vers cette silhouette qui vient de s’écrouler au sol. Merde. Il n’arrive toujours pas à savoir si c’est lui, il presse le pas. Il n’entend pas la jeune femme marcher sur ses pas, se demandant sûrement ce qui lui prenait au vieux encore. Il arrive enfin à sa hauteur et se fige en reconnaissant son visage. « Sante madre dio, esto no es posible… » Murmure-t-il, avant de s’agenouiller près du jeune homme, avant de venir poser sa tête sur ses genoux, et de prendre son pouls.

Sale, mais pas en état de décomposition non plus, il avait bien Eli sous les yeux. Ses épaules tressaillent en sentant son cœur battre sous ses doigts. Quand il lève les yeux vers Selene, enfin à sa hauteur, le regard du chilien brille de larmes contenues. « Il est en vie… Il faut le ramener à l’intérieur. » Dit-il, d’une voix coupée par l’émotion. Il était rentré.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.



The badge:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9026
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Mer 21 Oct 2020 - 21:20
Elle avait rarement été si heureuse de voir se profiler les barricades du camp. Après trois semaines sur les routes, elle avait fin, elle avait mal partout et elle sentait mauvais – surtout. La pianiste avait en tête une bonne douche, un gros câlin avec ses filles et une nuit dans les bras de Juliet – à peu près dans cet ordre. Puisqu’elle n’était pas au volant, elle avait somnolé une bonne partie des derniers kilomètres mais ça n’avait pas suffit à la requinquer.

Le portail s’était ouvert mais les silhouettes qui montaient la garde agissaient… bizarrement. Était-ce Lisandro qui hurlait en se précipitant à l’extérieur ? Piquée par la panique, Selene zieuta le rétroviseur, par crainte d’y voir une horde leur coller le train, mais il n’y avait rien sinon la forêt calcinée par l’automne. Le chilien ne s’arrêta pourtant pas à la voiture. Son comportement lui fit froncer les sourcils.

- Je vais voir, signala-t-elle à ses complices dans un soupir.

La musicienne ouvrit la portière qui quitta l’habitacle pour rejoindre son aîné au pas de course. Il était agenouillé auprès d’un rôdeur, qu’est-ce qu’il lui prenait ?

- Qu’est-ce que tu f…

Sa question s’avorta dans sa gorge soudainement serrée. La surprise lui flanqua un uppercut dans l’estomac qui lui coupa le souffle. Impossible. C’était son cerveau épuisé qui lui jouait des tours, ou le manque de luminosité du crépuscule. Lisandro lui dit quelque chose mais elle ne pouvait rien faire que le fixer, muette de stupeur, les bras ballants. Comme si cesser de le regarder, c’était le faire disparaître.

- E… li… ? Souffla-t-elle.

Ses forces l’abandonnèrent soudainement. Pratiquement un an qu’elle vivait avec ce manque, avec cette absence qui la dévorait de l’intérieur. L’incertitude était un horrible poison et si elle venait de passer trois semaines hors du camp pour en apprendre plus sur l’avant-poste de George, c’était justement pour lui. La jeune femme pensait au père de sa fille, bien avant la guerre en elle-même. Alors face à ce retour inopinée, presque surnaturel, elle était sciée sur place. Tombée assise, les bras appuyés sur ses genoux, elle avait le tournis. Selene devrait aider Lisandro… mais elle la simple pensée de se lever lui faisait tourner la tête.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 321
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Mer 21 Oct 2020 - 22:50
Deeees peeeetiiiiteeeuuuuh éééétoiiiiiIIIIillleeuuuuh...

Ca tourne, tellement putain de vite comme si j'avais pris la cuite de ma vie, le sol bouge trop, j'sens un méga coup de chaud, la vue trouble, ça touuuurne merde ! J'suis allongé, j'sens que j'touche quelqu'un, sans trop savoir qui mais c'est réconfortant parce que c'pas en train d'me dépecer, j'monte les mains vers ce visage qui s'dessine, ces beaux yeux pleins d'amour... J'vois rien mais j'le sens et ça m'fait sourire connement.

Et puis j'entends sa voix, une décharge qui me traverse de haut en bas. C'est Selene. Elle est en vie... Et c'est aussi le camp, le présent, Effy, la fin d'un trajet, d'une galère, le moment de souffler, de dormir, d'exprimer un peu de tout ce que je contiens depuis des mois faute d'un ami - les inquiétudes, les doutes, les cauchemars.

A deux mains décidées, je chope Lisandro par le crâne et nous attire l'un vers l'autre. Je colle ma bouche à la sienne en balayant toutes les règles du consentement pour lui donner le baiser le plus passionné qui soit, mû par le soulagement et l'affection, et je l'embrasse lui, Selene, mes amis et cette putain de terre avec reconnaissance et détermination. Le bougre a les lèvres douces, j'en banderais presque si sa barbe ne chatouillait pas la mienne.

"... no homo." un sourire en me détachant lentement de lui, une petite caresse du bout du pouce sur son impeccable moustache. Ah, cette putain de moustache... J'repose la tête contre son ventre, comme un gosse sur les genoux d'son père. Et mes yeux tombent sur Selene, sur ses rotules à quelques mètres de nous... Selene qui s'obstine à tourner dans les airs... Arrête, Selene... J'lui souris toujours mais ça se déforme un peu. J'aimerais qu'elle s'approche, elle aussi. Alors j'tends une main vers elle - mon bras tombe sur le sol sans que mes muscles ne présentent aucune résistance. La paume ouverte appelant la sienne. Au bout de ma putain de vie, j'articule doucement "... Effy ?" Ca me torture. Depuis des mois. Depuis mon départ. Est-elle en vie ? Malade ? Disparue ? J'ai peur de savoir. Je veux la voir.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 963
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Lun 26 Oct 2020 - 13:56
C’est une émotion indescriptible qui le traverse quand il réalise que le jeune est en vie et qu’il se tient là, sous ses yeux. Après tout ce qu’il avait traversé ses derniers mois, ces dernières semaines, ce tunnel noir sans fin qu’il continuait pourtant à suivre avec une détermination nouvelle, Eli apportait une lueur d’espoir. Un profond sentiment de bonheur retrouvé. Il n’avait jamais cessé d’espérer. Jamais. Sa récente condition l’avait empêché de sortir, de participer aux expéditions parce que, s’il avait pu reprendre sa place à l’infirmerie, il n’avait pas encore eu l’autorisation de sortir. De participer aux recherches qu’avaient justement menées Selene pour en savoir plus, pour le retrouver aussi. Au final, c’était lui qui leur était revenu. Ils ne savaient pas encore comment, ni ce qu’il s’était passé, mais il était là désormais. Plus question de le laisser partir, à présent. Pas sans l’un d’entre eux. Encore moins depuis qu’ils en savaient plus sur New Eden.

Le jeune homme semble reprendre conscience, l’œil un peu hagard, il s’agite et le chilien reste figé en le regardant tendre les mains vers lui. Ses mains se posent sur son visage pour l’attirer à lui et c’est avec une stupéfaction qu’il reçoit le baiser enfiévré d’Eli. Il y a un tel soulagement, un tel amour dans ce baiser que Lisandro ne se dérobe pas, y répondant presque même, tant il est lui-même soulagé de le voir enfin de retour. Une larme roule même sur sa joue, alors qu’il répond à ses mots et à son sourire par un rire entre soulagement et malaise. C’était ce qui s’appelle un accueil enflammé. Epuisé, il repose sa tête sur ses genoux et de sa main valide, il vient caresser le sommet de son crâne. Il a un peu perdu ses mots, lui qui pourtant, avait toujours le don pour la ramener à n’importe quel moment. Eli s’adresse ensuite à Selene, s’inquiétant pour leur fille. Le chilien trouva dans l’attitude figée de la musicienne une réponse muette. Elle semblait figée, soufflée par le retour de son disons-le, premier amour ? Alors c’est lui qui s’éclaircit la gorge pour lui répondre. « Elle va bien, elle t’attend. » Il ne dit rien de plus, se contentant de regarder Selene avec une émotion pure de reconnaissance. Les tensions n’avaient plus lieu d’être, pas ce soir en tous cas.

Leur agitation avait fini par attirer du monde alors bientôt, c’est Corray, Serena et deux autres personnes qui s’approchèrent pour voir pourquoi deux des leurs étaient ainsi tombé à genoux. Il leva la tête vers eux, soudain épuisé à son tour. « C’est… c’est mon fils, c’est Eli. Il faut le ramener à l’intérieur. » Dit-il, la gorge encore un peu nouée. Il se tourne vers le jeune homme, encore pour le rassurer. « On te ramène à la maison, tu nous expliqueras après. » Dit-il, avec un tendre sourire. Les autres viendront aider Eli à se relever, jusqu’à ce que Duncan ne finisse par le porter pour le ramener à l’intérieur. Lisandro se releva et s’approcha de Selene, avant de lui tendre la main pour l’aider à se relever. « Viens, il a besoin toi, de nous deux. »




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.



The badge:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9026
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Mar 27 Oct 2020 - 0:15
Elle demeura figée. Même devant l’étonnant baiser que donna le mexicain à son aînée, même devant sa requête implorante. « Effy », leur fille. Le symbole presque mystique de leur amour improbable. Celle pour qui elle donnerait le dernier de ses souffles, celle pour qui le graffeur en ferait probablement autant. Comme à travers une vitre fumée, Selene ne voyait qu’à moitié l’agitation autour de la présence d’Eli. C’était tellement… improbable, incongru, impossible. Il était plus simple de croire qu’il s’agissait d’un rêve… un rêve dont elle se réveillerait bientôt.

Ce fut la vision de la main de Lisandro qui la fit émerger. Il avait besoin d’eux. Un électrochoc remit son encéphale en marche. Ses yeux clairs se tournèrent vers les silhouettes qui s’éloignaient et un « Eli » lui échappa à nouveau. La jeune femme hocha la tête et attrapa son ami pour se remettre sur pieds. S’il subsistait des tensions entre eux, elles s’étaient envolées à cet instant. Quelques minutes plus tard, le graffeur était assis sur une table d’auscultation dans leur infirmerie. Il allait probablement avoir droit à un check up complet avant une douche et un bon lit.

- Effy dort normalement à cette heure là et tu as besoin de te reposer, entama-t-elle direct en arrivant à ses côtés, à mi-voix, comme si un son top fort risquait de le vaporiser, je te l’amènerai dès que tu te réveilleras demain.

Elle ? Sa fatigue s’était miraculeusement envolée. Son corps était passé en mode automatique, il n’y avait plus que ce miracle de l’existence : Eli était revenu. Du regard, Selene consulta le chilien et céda finalement à un rire bref, un peu gêné.

- Pardon je… il y a eu tellement de changement ici, je ne sais pas par où commencer…, l’essentiel alors, probablement ? Les inquiétudes qui rongeaient toujours les survivants : qui ils avaient perdu en cours de route ? On est tous encore là. Andrea, Duncan, Isaac, Juliet…, son énumération se suspendit, réalisant qu’à sa connaissance, les adolescents de la bande étaient toujours aux abonnés absents, … Ruben, Joachim et Wyatt.

Le noyau de base, celui de la prison, qui comptait encore tant pour elle, même si le temps au milieu d’autres devrait avoir dilué de petit groupe.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 321
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Sam 31 Oct 2020 - 15:53
Effy - Effy va bien. Elle va bien... L'information rebondit entre mes neurones fatigués avant d'enfin percuter, d'enfin m'libérer de ce poids de trois tonnes que j'trimbale depuis ma capture. Depuis un an, pour un bébé, c'est des millions de changements, et des centaines de probabilités pour mourir. Alors qu'elle soit encore là, ça me semblait friser l'impossible. Je m'étais préparé à vivre un nouveau deuil, et ça aurait été le dernier.

Des gens arrivent ; Lisandro me présente comme son fils, ce qui me fait fondre encore davantage dans cet écrin de douceur. J'acquiesce d'un faible sourire. Je leur expliquerai tout - tout ce que je sais et ce dont je me souviens.

On bouge, je passe à la verticale puis dans les bras de Duncan - l'agitation réveille mes haut-le-cœur, mais j'arrive à n'pas gerber sur le grand gaillard. On pénètre dans l'camp. Et j'entends des voix, des gens. La vie telle que je l'avais quittée, à peu de choses près.

L'infirmerie - je connais bien ce plafond. Mon attention suit mécaniquement ce qui se présente à moi. Le contact du lit d'auscultation dans mon dos, la voix de Selene sur ma droite, la déception de n'pas tout de suite voir ma fille et comme elle a changé. Et en même temps... Elle aurait peut-être peur en m'voyant dans cet état : amaigri, affaibli, pâlichon, quelques traces de terre et de sang mêlés si typiques des voyageurs en pleine pandémie. Finalement, depuis le camp d'Okanogan, j'n'ai pas eu de grosse blessure à déplorer. C'est seulement la fatigue par l'effort et ma piètre capacité à trouver à manger qui se ressentent. Depuis l'accident, mes jambes vont mieux, même si je garde les cicatrices des fractures et de la grande brûlure contre la cuisse.

L'énumération des noms par la brune me rassure - tout en rappelant qu'il y aurait pu y avoir davantage de pertes. Et quand je me redresse avec l'aide de Lisandro pour ôter mon manteau, je prends de plein fouet une évidence qui jusque là, m'échappait.

"Lisandro... ton bras..." A demi-voix, comme s'il s'agissait d'un secret qu'il ne fallait pas ébruiter, j'écarquille les yeux en fixant la manche repliée sur... du vide. Andrea avait perdu le sien, il y a un moment. Et je sais que cela ne soulève que peu de scénarios possibles : le plus probable étant la morsure. Abasourdi, je regarde alors Selene pour lui désigner le membre manquant du médecin. "Où est son bras ?!" comme s'ils avaient fait la mauvaise blague de lui cacher dans un placard. La panique me monte à la gorge, et je souffle vers le chilien, "J'suis désolé... Lisandro..." J'n'étais pas là pour empêcher ça.



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   
Revenir en haut Aller en bas  
- Home w/ Lisandro et Selene -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: