The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Soldes Converse : -50% de réduction sur une ...
Voir le deal

Butterflies And Hurricanes Ft Milow
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaz H. Hargraves
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Lun 19 Oct 2020 - 0:58

Butterflies And Hurricanes -- Change everything you are and everything you were. Your number has been called. Fights and battles have begun. Revenge will surely come. Your hard times are ahead. Best,you've got to be the best. You've got to change the world and use this chance to be heard.Your time is now.

Je me retourne brusquement dans mon lit en poussant un grognement. Mes rêves sont plus que mouvementés pour le moment. C'est la preuve même que je m'égare moi-même un peu dans tous les sens. Il faut que je me recentre, me canalise. J'ouvre finalement les yeux et m'étire en continuant de grogner. Onyx qui décampe à toute vitesse comme s'il pouvait sentir la tension électrique que je dégage. Ma main glisse derrière ma nuque que je fais craquer avant de jurer parce que j'y ai été trop fort. Je me retourne alors brusquement en enfonce ma tête dans l'oreiller. Ce n'est pas comme ça qu'on commence une journée ! Je compte alors jusqu'à dix, lentement. Ma respiration qui se calme, les effluves de mon rêve qui me reviennent de manière totalement incohérente. J'ai rêvé de Milow, c'est tout ce dont je suis réellement capable de me souvenir. Gardant la tête enfouie dans le tissu, je me demande si c'est un signe de quelque chose. S'il va bien. Si c'est annonciateur d'un événement. Je ne parviens pas à découdre les fils. Je me redresse finalement en soupirant. Ok c'est mieux. Un peu mieux. Je n'ai pour autant pas encore envie de me lever.

Ma main retombe du lit et cherche à l'aveugle roman que j'ai laissé tomber hier soir lorsque j'ai été gagné par l'épuisement et que mes yeux refusaient de continuer à lire. Laissant les mots flou sur les pages. Je me replonge aussitôt dans la lecture de ce roman d'épouvante. Pendant le mois d'octobre, je me plais à lire uniquement ce genre d'histoire. Je tente de me concentrer sur l'intrigue, mais mon esprit vagabonde sans cesse. Je suis perturbé depuis plusieurs jours et je refuse de me l'admettre. Il y a un truc qui cloche chez moi. Peut-être que j'ai du mal à gérer ce qu'il s'est passé avec Chris. Et que malgré moi, je reste plongé dans cette frustration. Un goût d'inachevé qui me reste coincé en travers de la gorge alors que les doutes m'envahissent. Je grogne à nouveau, force mes yeux à regarder les mots quand leur sens ne percute pas mon cerveau. Il vagabonde à nouveau vers Milow et ce rêve étrange qui m'échappe un peu plus à chaque seconde. Je referme violemment le livre et le pose à côté de moi. Ok ! Aujourd'hui, c'est le jour.

Je pense avoir tout mis en place et il est donc temps de faire part de mon plan à Milow. Et si c'était pour ça que j'avais rêvé de lui. Parce que l'urgence de l'évidence m'y à pousser et que je ne dois plus retarder notre petite expédition. Je suis toujours occupé à chercher un sens caché a tout, à donner même aux choses un sens qu'elles n'ont pas. Je me redresse. Toujours une légère gêne au niveau de ma blessure au mollet, mais je l'espère rien qui ne viendra gâcher cette journée. Je me dirige vers mes vêtements pour enfiler l'attirail habituel. Jean noir, plus aux couleurs sombres et veste en cuir. Je remplis mon sac à dos que je pose sur mon épaule. Coince mes armes sur mon corps a leurs endroits de prédilection. Ma main remonte dans mes cheveux pour les chasser en arrière dans une vaine tentative de les discipliner. Cette mèche sombre qui me retombe aussitôt sur le front. Mon regard se pose autour de moi, m'assurant de n'avoir rien oublié et je me dirige aussitôt à l'extérieur, droit vers la caravane de Milow.

Je m'arrête devant la porte et je ne sais pas très bien pourquoi, mais je reste planté là quelques minutes avant d'être certain de ressentir le bon moment pour frapper à sa porte. Comme si j'attendais que les astres s'alignent, que le vent souffle juste comme il faut. Je lève la main et frappe trois fois sur la porte avant d'élever la voix.

Milow, c'est Kaz ! Dis-moi que t'es là parce que c'est le grand jour !

Je lui avais vaguement évoquer l'idée que j'avais un plan pour nos futures aventures, mais je ne lui ai pas donné le moindre détail. Il ne reste que à espérer qu'il soit partant sans en savoir plus, je ne voudrais pas ruiner l'effet de surprise.




    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1058
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Lun 19 Oct 2020 - 22:06
« Milow …



Non ! Non, non, non, non …


Ca va aller, Jesse, ça va aller …


Me laisse pas …


J'suis désolé, désolé, désolé, désolé …



S'il te plaît … s'il te plaît, pars pas … j'veux pas …


C'est pas leur faute … leur en veut pas … »



Ce fut l'adrénaline qui le tira de ce cauchemar et qui le fit se redresser immédiatement dans son lit. Si brusquement que son front heurta violemment le plafond de sa caravane. Il retomba sur le dos dans un geignement plaintif et porta ses mains à son visage, tant pour calmer la douleur que pour sortir de sa tête.
Le souffle court, transpirant et les jambes tremblantes, il lutta, de toutes ses forces, pour ranger ses souvenirs loin, très loin, au fond de son crâne. Cela ne l'empêcha pas de rester prostré dans son lit un long moment, oscillant entre flashbacks et réalité, tétanisé par les voix, les murmures, les silhouettes, qu'il avait l'impression de voir et d'entendre partout autour de lui.

Il finit par sortir son visage de ses mains. Yeux toujours fortement fermés, il prit sur lui, se focalisant comme il le pouvait sur sa respiration difficile. Voilà. Ça passait. Il peina à déglutir, mais le plus gros de la crise était passé.

Un réveil normal dans la vie du jeune Lewis, en somme.

Il se leva finalement, avisa sans le voir le bordel de sa caravane, et entreprit de faire une mini-toilette, histoire d'effacer les dernières traces de sa nuit mouvementée.

Quelques minutes à peine plus tard, on frappa à sa porte. Une voix se présenta juste après.
Un peu surpris de cette visite matinale, Milow bégaya un peu :

- Euh, ouais, ouais, j'suis là ! Je … j'arrive.

Il trébucha sur une pile de Comics, se rattrapa sur la poignée et ouvrit la porte. En t-shirt, le froid automnal du matin le frappa. Il plissa les yeux, aveuglé par la lumière du jour, et détailla brièvement la silhouette du circassien.

- Le grand jour de quoi ?

Il laissa la porte ouverte, laissant à Kaz le loisir d'entrer ou pas, et enfila rapidement un pull trop grand pour lui, un épais sweat et ses tennis abîmées. Son bonnet fut enfoncé sur sa tête. Il balaya quelques mèches trop longues qui lui barraient le front, avant de se tourner pour de bon vers son camarade. Un peu perturbé, il resta ainsi, debout, droit comme un i, à attendre la suite, pas trop sur de la marche à suivre, ni vraiment sur d'être très emballé, rendu de mauvaise humeur par sa sale nuit.

- Il est super tôt, non ?


Run for your life bitch !

Revenir en haut Aller en bas  
Kaz H. Hargraves
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Jeu 22 Oct 2020 - 23:49

Butterflies And Hurricanes -- Change everything you are and everything you were. Your number has been called. Fights and battles have begun. Revenge will surely come. Your hard times are ahead. Best,you've got to be the best. You've got to change the world and use this chance to be heard.Your time is now.

Il ne se passe que quelques secondes entre le moment où je frappe à la porte et celui ou retenti la voix de Milow. Seconde qui m'ont parues interminables, comme si le temps avait pris le loisir de s'étirer dans le seul but de vouloir augmenter mes inquiétudes. Ce maudit rêve qui refuse toujours de rendre forme dans mon esprit. Un frisson qui me glisse le long de la nuque. Un sourire pourtant qui apparaît sur mon visage lorsque que je l'entends baragouiner qu'il est là et qu'il arrive. Main qui passe dans mes cheveux et dos qui se redresse au moment où il ouvre la porte. Mon regard glisse sur lui, m'assurant qu'il semble aller bien. Ok ce n'était donc pas à première vue un signe qu'il puisse être physiquement au mauvais état. Et l'inventaire ne fait que commencer en vérité. Regard qui remonte à son visage encore fatigué, il doit être à peine sortit du lit. Je m'apprête à m'excuser de le brusquer de la sorte de grand matin, avant de finalement  hausser les épaules.

- Le grand jour de quoi ?

Il laisse la porte ouverte et je m'engouffre dans la brèche. Chez lui. Et j'aimerais que son intérieur puisse en dire plus sur sa personne, mais il faut reconnaître que c'est plutôt sobre.Il y affiche ses goûts, c'est évident, mais rien qui ne m'apprenne à première vue quelque chose que je n'ai pas décelé en discutant avec lui. En vérité...quel intérieur ne l'est pas comparé au mien? Je baisse les yeux sur une des piles de comics, toujours souriant. Je n'en ai lu que très peu et j'aimerais beaucoup qu'il me fasse découvrir cet univers. Enfin, si il est du genre à accepter de les prêter. Je me penche pour en ramasser un et laisse mes doigts courir sur la couverture colorée. Et ce n'est que lorsqu'il reprend la parole que je sors de ma contemplation pour lever les yeux vers lui.

Il est super tôt, non ?

Je penche la tête sur le côté.

Euh oui ! Enfin il n'est jamais trop tôt...jamais trop tard non plus.

Regard qui se fait plus intense, sans raison particulière autre que l'envie d'ajouter le poids des sens multiples à mes mots. Je lève le comics devant lui.

Tu serais d'accord de m'en prêter? Je ne connais pas bien, mais je suis curieux. J'en prendrais grand soin !

Ok, je m'égare déjà. Ce n'est pas le sujet du jour et je repose donc le comics sur la pile avant qu'il ait eu le temps de me répondre. Le bleu se pose à nouveau sur lui, un instant de silence, toujours perturbé. Je secoue la tête et reprends le fil de le raison de  ma venue ici en cette matinée automnale.

Tu te souviens la dernière fois...je t'ai dit que j'avais un plan. Il est prêt. On part en expédition toi et moi. Y'a pas mal de marche à faire. Enfin si tu veux bien.

Et je fais volte face pour sortir de la caravane et l'attendre sur le pas de la porte. Je prends appuis contre l'ouverture de la porte, hanche qui se pose contre l'encadrement avant d'ajouter.

Prends tout ce dont t'as besoin. Je ne sais pas si t'as une arme...vaut mieux être prudent. Soit bien équipé quoi.

Et je me retourne une fois encore brusquement vers lui et fais quelques pas en avant pour venir saisir son poignet et remonter sa manche pour voir si il porte toujours le bracelet. Un large sourire qui appairait sur mes lèvres lorsque je constate que c'est c'est et bien le cas. Je tapote la pierre du bout du doigt avant de relâcher son poignet.

C'est un bon début.

Machinalement, ma main descend secouer les grigri accrochés à ma ceinture. Pour moi ce sont des éléments indispensables de l'attirail pour se défendre de toute forme d'hostilité. Et cela même si certains trouvent ridicule de penser que un caillou ou une plume puissent avoir une quelconque incidence sur le déroulement d'une journée.




    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1058
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Lun 26 Oct 2020 - 18:01
Milow s'arrêta une seconde pour le regarder. Jamais trop tard … ? Est-ce qu'il esayait de lui dire ou de lui faire comprendre quelque chose ? Aucune idée. Il n'était pas assez doué pour lire entre les mots, de toute manière.

Kaz enchaîna, mentionnant les Comics et son envie de goûter à cette culture. L'adolescent en profita pour ramasser ceux qui étaient négligemment étalés par terre pour les ranger dans l'un des tiroirs, sous son lit.

- Euh … bah ouais, bien sûr ! Celui-là en plus c'en est un super rare ! Et il est intact, tu verras c'est grave cool !

Depuis le départ d'Isha, il n'avait plus personne avec qui partager ses délires de super-héros, et ça lui manquait un peu. Alors, ça lui faisait quand même plaisir de pouvoir en parler, même à quelqu'un qui ne s'y connaissait pas.

Le regard du garçon se teinta d'une lueur méfiante et curieux. Le fameux plan, donc. Il avait aucune foutue idée de quoi ça pouvait s'agir, et avait envie de se montrer paranoïaque. Il prenait sur lui. Qu'est-ce que Kaz pouvait lui faire de mal, après tout ?

- On va où ?

Il attrapa son fidèle sac à dos toujours rempli de ce qu'il fallait en cas de départ inopiné. Depuis le début de l'épidémie, il avait pris cette habitude. Toujours avoir avec lui un sac d'évacuation d'urgence. Ça lui avait sans doute sauvé la vie plus d'une fois.

- J'ai mon couteau … et mes lames de rasoirs. Et mon flingue qui marche pas.

Ses doigts attrapèrent l'arme à feu sous son oreiller. Ça faisait un moment qu'il l'avait. Même sans balle – sans doute complètement déficient -, ça suffisait à calmer les vivants qui faisaient trop les malins. Pour les rôdeurs, Milow avait tendance à privilégier les armes blanches. Mieux encore : la fuite.

Il eut un petit mouvement de recul quand Kaz s'approcha brusquement. D'un coup, il se souvint des gestes qu'il avait eu envers lui, la dernière fois, alors que le medium était endormi. Du point de vu de l'adolescent, il s'agissait de gestes déplacés, voir carrément des attouchements. Il s'en voulait d'avoir cédé à cette pulsion, même s'il n'avait rien fait de mal. Ça ne se faisait pas, point.

Un petit sourire gêné répondit à celui de son ami quand il constata qu'il portait toujours son bracelet. Pudiquement, le plus jeune rebaissa sa manche. Ouais, il l'avait gardé. Peut-être avait-il oublié qu'il le portait, quand même. Mais si c'était suffisant pour se donner l'illusion que Kaz était fier de lui, alors, d'accord.

- J'ai pas l'impression que ça fait grand chose, admit-il dans un haussement d'épaules. Mais c'est pas moche, donc bon.

Il balança son sac sur son dos. Ses côtes le lançaient encore un peu, mais c'était tout à fait obsolète comparé aux sales douleurs qu'il avait au départ.

- J'suppose que tu vas pas me donner d'indices sur ce qu'on va faire ?



Run for your life bitch !

Revenir en haut Aller en bas  
Kaz H. Hargraves
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Mer 28 Oct 2020 - 0:43

Butterflies And Hurricanes -- Change everything you are and everything you were. Your number has been called. Fights and battles have begun. Revenge will surely come. Your hard times are ahead. Best,you've got to be the best. You've got to change the world and use this chance to be heard.Your time is now.

J'ai donc l'autorisation d'emprunter des comics et je ne vais pas me faire prier. Projetant déjà une soirée entière à me perdre dans le monde de mon nouveau camarade. Ça fait vient nourrir mon envie de toujours creuser plus loin dans l'âme des personnes qui m'entourent. Et s'intéresser à leur passion est un très bon moyen de faire un pas dans ce sens. Je pense en plus sincèrement qu'il y a de fortes chances que ça me plaise. Je suis friands des histories en général alors celles-ci ne devraient pas échapper à la règle. Ce n'est pourtant pas à l'ordre du jour alors je reviendrai me servir plus tard. Lorsqu'il me demande où on va, je l'ignore et ne fournis aucune réponse. Je dois avouer que ça me plaît l'idée de savoir qu'il peut me suivre sans savoir où on va. Autant pour l'effet de surprise que pour la confiance à laquelle il est obligé de céder pour cela. Stimuler un peu cette confiance ne peut pas lui faire de mal et il est évident que je n'ai pas la moindre mauvaise intention envers lui. Il ne risque rien. Je hoche la tête lorsqu'il fait l'inventaire de ses armes. J'espère de toute façon que nous n'en aurons pas besoin. Je m'approche de lui, attrape son poignet pour y trouver le bracelet. Sa manche qu'il rabaisse rapidement.

 J'ai pas l'impression que ça fait grand chose.Mais c'est pas moche, donc bon.

Je lui adresse un sourire tout en haussant aussi les épaules. Peut-être que ça fait quelque chose, mais que c'est trop léger et subtile pour qu'il puisse s'en rendre compte. Il n'y a que si on écoute avec une grande attention et toute sa concentration que l'on peut remarquer les changements presque imperceptibles. Je me doute qu'il ait fourni ce genre d'efforts. Et ça ne me pose pas le moindre problème. Tant que le travail est fait dans le fond. Il termine de s'apprêter et je hoche la tête.

 J'suppose que tu vas pas me donner d'indices sur ce qu'on va faire ?

Je rigole doucement et d’un mouvement de mon épaule contre le sien je le pousse vers la sortie.

On va voler Milow. Je ne t’en dirai pas plus !

Et c'est déjà beaucoup trop. Enfin à mes yeux. Pas certain que cela le fasse pour autant percuter sur notre destination. Je mène la marche, lui faisant signe de me suivre et le trajet se passe sans encombres. Nous discutons un peu, de tout et de rien. Je lui raconte le dernier livre que j'ai lu. Il y a même des silences parfois, mais ils ne me paraissent pas du tout inconfortables. Je suis du genre à penser qu'ils sont indispensables  pour apprendre à connaître quelqu'un. Prendre le temps d'écouter ce qui n'est pas dit. Une bonne heure de marche plus tard, nous arrivons en haut d'une rue qui donne une vue imprenable sur notre destination. Un peu plus bas et en retrait se dresse une grande tente faite de rayures jaunes et rouges. J'inspire profondément et affiche un large sourire avant de tirer Milow par le bras pour dévaler la pente. Je suis déjà venu plusieurs fois m'assurer que les lieux étaient plus ou moins sûr et de ce que j'ai constaté ça devrait aller. Je continue d'entraîner Millow à ma suite et je le pousse jusqu'à une ouverture. Je passe devant lui et lui fait signe de me suivre avant de bien refermer derrière nous. Je me tourne finalement vers la piste circulaire, encadrée de gradins vides. Les lieux ont été pillé et amoché avec le temps, mais il reste l'âme. Et pas mal de trucs qui faisaient partie de la vie de ce cirque et se révèle pour la plupart inutile à la survie donc laissé là. Un rayon de soleil automnal perse à travers un trou au plafond et dessine au milieu de la scène un rayon qui ressemble étrangement à la lumière d'un projecteur. Et comme un insecte attiré par la lumière, je me jette dans ce rayon de soleil en tournant sur moi-même avant de poser les yeux sur Milow.

Alors ? T'en pense quoi ? J'ai trouvé cet endroit et je ne savais pas avec qui le partagé puis ça m'a semblé évident que ça devait être toi.

Je hausse les épaules tout en lui souriant comme un gamin surexcité.




    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1058
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Jeu 29 Oct 2020 - 22:55
- Voler ?

Il fronça les sourcils, une expression confuse passant sur son visage. Voler, il savait faire. En ce moment, c'était un peu son passe-temps dès qu'il mettait les pieds au No Man's Land. Il avait jamais fais ça en groupe avec quelqu'un d'autre que sa sœur. C'était bizarre d'y penser, d'ailleurs.

Ce fut donc persuadé de se voir, lui et Kaz, partir piller quelques survivants malheureux qu'il sortit de chez lui et qu'ils empruntèrent le fameux chemin. Enfin, Milow n'était pas idiot, et il pensait que le medium ne l'était pas non plus. Même s'il peinait à comprendre les sous-entendus, il se doutait bien qu'il ne fallait pas qu'il prenne ses mots au pied de la lettre.

Au final, la simple balade n'était pas désagréable. Kaz parlait facilement, n'était pas pénible, ne jugeait jamais, si bien que l'adolescent se risquait même parfois à rire. Et rares étaient les personnes à avoir entendu son rire. Quand son visage perdait son expression boudeur ou menaçante, il rajeunissait drastiquement, et ses joues se creusaient de fossettes. Ça le rendait presque mignon.

Les deux hommes arrivèrent visiblement dans ce fameux lieu. Au vu du trépignement de Kaz, en tout cas, cela ne faisait aucun doute. Un cirque ! De leur position, avec cette légère brume matinale et le ciel gris, le grand chapiteau paraissait presque iréel. C'était beau, d'une certaine manière.

Mais Milow n'eut pas le temps d'apprécier la vue que le circassien le tirait déjà par le bras. Un rire échappa au jeune garçon qui n'eut d'autre choix que de le suivre en courant, emporté par la pente, galvanisé par l'énergie qui se dégageait de lui. C'était dingue. Dès qu'il restait un moment avec Kaz, il avait l'impression de vivre une véritable aventure.

Il ralentit l'allure lorsqu'ils furent à l'intérieur. Le visage égayé d'un fin sourire enfantin, il observait autour de lui, partout, les vestiges de ce lieu de joie et de talents. Ça lui coupait le souffle. Tout était presque nickel, et même le côté abîmé et abandonné était esthétique.

Kaz, dans son élément, finit par rejoindre l'unique rayon de lumière. Il se posta en-dessous, tel un personnage de jeu vidéo prêt à nous proposer une quête, et se tourna vers son cadet, visiblement très fier de partager sa trouvaille.

- C'est trop cool, approuva Milow en tournant sur lui-même. J'suis jamais allé au cirque. Ça fait trop bizarre.

Un rire crystallin lui échappa. Ses yeux pétillaient.

- Et c'était dans un lieu comme ça que tu vivais tous les jours, du coup ?

D'un petit bond, il sauta sur le rebord qui séparait les gradins de la piste circulaire. Même l'odeur avait quelque chose d'unique. La poussière, le renfermé, l'humidité, aussi un peu. Pour une fois, Milow avait l'impression que ça ne sentait pas la Mort à plein nez. Il lui suffirait presque de fermer les yeux pour entendre les acclamations du public, les musiques entraînantes et pour voir les lumières à travers ses paupières fermées. Ça le faisait rêver, littéralement.

- Et dans ta caravane tu accueillais les gens pour leur lire les lignes de la main ? Reprit-il encore. Ils payaient plein pot pour que tu leur dise qu'ils allaient gagner beaucoup d'argent et trouver l'amour ?

Inspiré par le lieu, il anticipa la séparation entre deux rebords en prenant un élan. Plutôt que de faire un simple saut, il osa un salto costal pour atterrir de l'autre côté sans un bruit, légèrement, comme s'il avait atterri sur des œufs sans les casser.
Il osa un petit regard satisfait du côté de Kaz avant de se laisser tomber sur le rebord, jambes côté scène, pour mieux observer son ami.


Run for your life bitch !

Revenir en haut Aller en bas  
Kaz H. Hargraves
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   Sam 31 Oct 2020 - 20:49

Butterflies And Hurricanes -- Change everything you are and everything you were. Your number has been called. Fights and battles have begun. Revenge will surely come. Your hard times are ahead. Best,you've got to be the best. You've got to change the world and use this chance to be heard.Your time is now.

Je tire Milow à ma suite, l'entraîne dans le tourbillon et je suis ravis au moindre éclat de rire qui franchit ses lèvres, lorsqu'un sourire apparaît sur son visage. Cette impression de remplir une mission chaque fois qu'un peu de joie émane de lui. Et encore je ne suis pas totalement certain d'avoir pleinement conscience de la chance que j'ai qu'il se comporte de cette façon avec moi. Certes j'ai bien vu que en groupe il est différent, mais je ne me doute pas qu'il est en temps normal si compliqué de voir cette facette de lui et combien au final je suis probablement un peu privilégié. Figé sous mon rayon de lumière j'attends d'entendre son verdict, le menton qui se relève pour laisser les ombres du contre-jour joué sur mon visage et donner à la scène un ton légèrement plus dramatique.

C'est trop cool. J'suis jamais allé au cirque. Ça fait trop bizarre.

J'affiche un air étonné. Ça me paraît totalement improbable de ne jamais avoir mis les pieds dans un cirque. Passé cet étonnement, je me contente de sourire face à ses réactions. Si c'est la première fois pour lui, je suis enchanté que ce soit avec moi. L'invitant sur mon terrain de prédilection avec une joie non dissimulée.

Et c'était dans un lieu comme ça que tu vivais tous les jours, du coup ?

Je hoche la tête et lève les bras comme pour accueillir les lieux.

Oui. C'est la maison pour moi.

Une foule de souvenirs, d'odeurs et d'ambiances qui me reviennent en tête. Son lot de nostalgie aussi qui assombrit mon regard l'espace de quelques secondes lorsque les visages du passé reviennent me hanter. Les éclats de rire, les applaudissements, les lumières, la grande famille. J'ai vraiment eu beaucoup de chance de mener cette vie là avant et ça à grandement forgé la personne que je suis aujourd'hui. Tout cela fait profondément partie de moi. Mon regard glisse sur les lieux, mon être qui tente de s’imprégner au mieux de tout ce qui fait la magie d'un endroit pareil. Je laisse finalement mes yeux revenir sur Milow qui saute sur un rebord. J'ai eu raison de vouloir partager ça avec lui, je le sentais bien au fond de moi que personne d'autres ne faisait autant évidence pour venir avec moi. Même Chester, même Chris, même Alan. Non c'est définitivement avec Milow que je devais partager cet endroit. Je ne me l'explique pas de manière tangible, comme beaucoup de choses au final. Et cela ne m'a jamais dérangé de ne pas savoir pourquoi mon instinct me dicte quelque chose. Je me contente de lui faire confiance aveuglément.

 Et dans ta caravane tu accueillais les gens pour leur lire les lignes de la main ? Ils payaient plein pot pour que tu leur dise qu'ils allaient gagner beaucoup d'argent et trouver l'amour ?

Il se lance alors dans une acrobatie avec grande agilité.

WAW !

J'applaudis la performance, tout en lui souriant en hochant la tête. Il est carrément doué pour ça. Je me penche alors sur sa dernière question et m'empresse de lui répondre.

Oui ! Et c'est assez étonnant parce que très rapidement on constate que l'argent, la réussite... c'est rarement la préoccupation principale. Alors que l'amour c'est quasi inévitable, ça revient toujours.

Je hausse les épaules, mon regard qui se perd dans le vide parce que je ne peux pas m'empêcher de penser à Chris et à la déconvenue de notre « histoire ». Absence d'histoire plutôt. Je tente toujours de digéré cette information. Que son cœur bat pour un autre et que rien n'est réellement possible entre lui et moi. Je sais qu'il va simplement me falloir un peu de temps pour passer outre tout ça et que certainement plus rapidement que je le crois, je vais me contenter d'avancer. De foncer dans le tas comme je le fais toujours. M'oubliant fort probablement dans d'autres bras. Je me mords l'intérieur de la joue, regard un peu triste qui pour une fois se contente de fuir celui de Milow avant de prendre une profonde inspiration. Je secoue les épaules pour reprendre un peu de consistance et je lève la tête au-dessus de nous. Mon doigt qui suit mon mouvement et désigne le plafond.

J'ai tout vérifié ! Ça devrait être safe.

Au-dessus pendent deux deux trapèzes et aussi un large anneau. J'ai pris soin de vérifier les cordes en y suspendant des poids et tout semble tenir la route. Sans plus attendre, j'adresse un sourire à Milow et me dirige vers l'un des pylônes que je grimpe avec agilité pour me retrouver à plusieurs mètres du sol. Il reste toujours des harnais de sécurité pour l'entraînement, mais je suis convaincus de ne pas en avoir besoin. Je détache les grigri de ma ceinture pour ne pas être empêché dans mes mouvements, enlève mes chaussures et mes mains se posent sur la barre en bois avant de me jeter dans le vide. La boule d'excitation dans le ventre lorsque la vitesse me frappe. Je me balance au-dessus du vide dans un éclat de voix et de joie. Réalisant quelques acrobaties de voltige que j'exécute avec grâce. Déplorant un peu mon manque d'entraînement malgré les réflexes qui ne s'oublient pas. Je reviens finalement sur le ponton et crie à Milow.

Tu me rejoins ?





    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Butterflies And Hurricanes Ft Milow   
Revenir en haut Aller en bas  
- Butterflies And Hurricanes Ft Milow -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: