The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Digging in the dirt
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1615
Sujet: Digging in the dirt   Mar 6 Oct 2020 - 15:29
On ne pouvait pas dire que l’ambiance dans le pick-up soit vraiment au beau fixe. A côté d’Elena, Tori jeta un bref regard en coin à Zack, ne pouvait s’empêcher de remarquer les coups d’œil qu’il donnait dans son rétroviseur. Pour fixer la grec, et se méfier. A la place du mort, c’était Gabriel qui tenait le tout tranquille, de sa simple présence. Celle de la japonaise permettait au moins d’éviter les esclandres, personne ne tenant à ce qu’il lui arrive étrangement quelque chose. Est-ce qu’elle en jouait ? Un peu, pour tenter de maintenir la paix. Mais pour ça, la présence du mexicain était beaucoup plus dissuasive.

C’est par où ? Demanda-t-il d’ailleurs alors qu’ils arrivaient en périphérie du No Man’s Land.

Tori s’extirpa de son siège, s’avança pour désigner la gauche. Gabriel répéta l’itinéraire, il était sa voix pour cette fois. Rapidement, elle demanda à stopper la voiture, pour se garer et continuer à pied. Dehors, tous les quatre prirent soin de la cacher et de donner l’illusion qu’elle était abandonnée : ils en auraient besoin pour rentrer. Désormais, il fallait suivre Tori dans la ville, un coin qu’elle connaissait bien pour y être venue plusieurs fois.

Ils n’eurent à faire qu’à deux morts un peu trop entreprenant, rapidement défait par les bons soins de Gabriel qui avait quasiment tout l’armada sur lui. Pourquoi ? Pour éviter qu’Elena et Zack cherchent à un moment donné de se suriner discrètement dans le dos. D’un signe de la main, elle engagea tout le monde dans l’entrée d’un immeuble, et une fois tous à l’intérieur, elle referma et colmata au mieux pour éviter que quelqu’un puisse les suivre ou les voir.

C’était un rituel. Toutes les fois où elle y était allée, elle avait fait les mêmes choses. Désignant l’étage d’un signe de la main, elle les laissa partir devant et les retrouva… En manquant de se vautrer dans les escaliers évidemment, même si elle se rattrapa rapidement. Ce fut plus loin qu’elle les dépassa tous les trois, et qu’elle frappa à une porte. A un rythme particulier, pour que Faith sache que c’était elle. Quand elle entendit sa voix derrière, Tori ouvrit sans attendre.

Et avant toute chose, elle plaça ses mains bien en évidence :

Ne t’inquiète pas ! Fit-elle en langage des signes en lui désignant les deux hommes et la femme derrière elle. J’ai besoin de ton aide.

Le temps de dégainer son journal Hello Kitty – le seul qu’elle utilisait avec Faith ! – Tori annota rapidement : elle fit trois pancartes pour les donner à chacun, qu’ils les montrent. Zack, Elena, Gabriel.

Gabriel est ami avec Elena. Elena et Zack sont ennemis. Ils veulent s’entretuer, mais on ne veut pas que ça arrive. Voilà qui était grossièrement résumé. Zack m’a sauvé la vie, Elena également. Et j’ai aidé Elena et Gabriel. Beaucoup de dettes. Ils t’expliqueront mieux que moi.

Sur ce dernier message, elle leur fit un geste pour entrer et surtout, s’exprimer. Ses yeux revinrent vers Faith, vers la table basse, vers les chaises et vers... Ce poulet en plastique qu'elle avait l'impression de connaitre.


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 212
Sujet: Re: Digging in the dirt   Dim 11 Oct 2020 - 11:21

Le canapé déplié en lit accueillit son corps qu'elle laissa tomber à la renverse, appréciant le confort renouvelé qu'elle avait accordé à ce canapé après des années sans être utilisable. Elle n'était pas franchement sûre de pouvoir le remettre en état de fauteuil un jour mais ... Qu'importait. Au moins, maintenant, elle pourrait dormir dans quelque chose de plus large , plus confortable, et un peu plus apprécier cet appartement qui lentement mais sûrement, commençait à ressembler à quelque chose. Et au moins, Emily pourrait même venir s'affaler non loin d'elle, plutôt que de dormir recroquevillée contre le petit fauteuil -confort, certes- mais qui devait lui laisser pas mal de courbatures en prime.

Elle était sur le point d'appeler l'adolescente pour savoir ce qu'elle comptait manger pour la soirée, quand un toquement significatif à la porte lui fit relever la tête. Cette manière de taper, il n'y en avait bien qu'une sur terre qui la maîtrisait. Un fin sourire se dessinant sur ses lèvres alors qu'elle se relevait de sa couche, veillant tout de même à enfiler un sweat pour masquer la fraîcheur des derniers jours maintenant qu'elle quittait la douceur du plaid, ouvrant la porte pour tomber sur Tori.

Enfin ! J'finissais par penser que tu m'avais zapp - Sa voix se tût en constatant qu'il y avait trois autres personnes. Deux mecs, et une nana. Les dévisageant tour à tour avant de voir que son amie lui assurait que tout allait bien, et qu'elle avait besoin d'aide. Ouais... avait-elle soufflé, suspicieuse, s'effaçant néanmoins pour les laisser passer tour à tour dans son humble demeure impeccablement nettoyée, ambiance bougies à la cannelle récemment récupérée. Croisant les bras contre sa poitrine en voyant Tori leur donner à tous des pancartes, ses yeux bruns les fixant tour à tour en essayant de comprendre pourquoi Grincheux et sa bande venaient trouver refuge chez elle.

Ben asseyez vous hein, c'est l'même prix.

Qu'est-ce qu'elle ne faisait pas pour Tori. Se laissant tomber dans un des fauteuils en chintz pour leur laisser la place du lit qui serait assez large pour supporter trois personnes, faisant signe à Tori de s'asseoir à ses côtés. Donc... Elena et Zack se détestaient. Gabriel était pote avec Elena. Et Elena et Zack étaient potes avec Tori.
Lâchant un petit sifflement de circonstances, ouvrant la table basse pour en sortir une bouteille d'alcool et quelques gobelets à l'effigie d'un personnage Disney pour en donner un à chacun, venant croiser une jambe sur l'autre alors que personne ne semblait apte à lancer la conversation.

Donc l'idée, c'est que je les réconcilie pour que tout le monde soit content, c'est bien ça ?
Avait-elle demandé à Tori avant de revenir poser un regard sur le trio. Allez-y, j'vous écoutes. Qui veut commencer à raconter sa version ?

Il faudrait sérieusement qu'elle songe à expliquer dans le détail son boulot à Tori. Si les insultes et la haine dans le sexe étaient existantes, elle n'avait pas la sensation que ces trois là aient pu avoir un quelconque déboire amoureux entre eux.


'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 147
Sujet: Re: Digging in the dirt   Dim 11 Oct 2020 - 16:16
Intérieurement, Elena avait le sentiment d’affronter un ouragan. Elle se débattait avec une énergie incroyable contre une force furieuse, luttant entre l’envie de la laisser gagner et celle de s’abriter, d’accepter de suivre un sentier différent ; celui de la raison, du pardon aussi. C’était ce que Gabriel souhaitait, Tori aussi. C’était sans doute l’initiative la plus saine qui lui avait été suggérée depuis longtemps. Effacer le passé, oublier ses douloureux affres encore chaudement gravés dans ses chaires meurtries. Balayer les rancoeurs qui les opposaient comme le simple souffle de l’écume roulante sur le sable. Pourtant, à chaque fois que ses orbes noirs croisaient ceux de Zack, son coeur s’embrasait, les souvenirs se ravivaient comme un feu ardent, monstrueux, et l’idée même de partager le même air que cet homme suffisait à la faire suffoquer. Lui qui était venu avec l’ambition malsaine de coloniser son groupe, lui qui s’était présenté aux portes de chez elle avec des exigences. Lui qui avait oeuvré malicieusement avec June pour parvenir à leurs fins, asservir sans scrupules toute une communauté de survivants aspirant à vivre sans histoires. Lui qui avait participé aux lourdes pertes, aux exécutions, aux humiliations et à l’enlèvement et la séquestration de ses amis, de la petite fille de Ashley. Quel pardon pouvait-il exister à cela ? Quelle puissance mystique pouvait bien parvenir à les unir autrement que dans une guerre meurtrière sans merci, dans un combat sanglant durant lequel l’un et l’autre se livreraient à une sauvagerie bestiale ?

La grecque sembla sentir ses iris glacés se jeter sur son reflet et elle échangea un bref regard vers lui, vers ce profil qu’elle méprisait. Elle avait le sentiment de se détester davantage. Comment pouvait-elle seulement accepter d’être encore en sa présence ? Elle ferait mieux de filer en douce une nuit, d’abandonner l’hispanique puisqu’il préconisait la sécurité d’un groupe. Elle pourrait toujours vendre son identité plus tard, ce n’était pas les prétendants qui manquaient ; beaucoup seraient prêts à renoncer à la prime, à le traquer juste pour le plaisir, par esprit de vengeance. Zack et son groupe avaient semé des rancoeurs derrière eux. Morgan en avait payé le prix. L’heure était peut-être venue pour le blond de rendre ses comptes à son tour.

Dans l’habitacle, c’était toujours en proie à de vives contradictions mentales que la brune rongeait son frein, d’autant plus énervée qu’on l’avait privée de ses armes comme si c’était elle la menace. Le quatuor arriva enfin à destination après d’interminables minutes semblables à des heures, et après que le mexicain ait éliminé deux rôdeurs, tous entreprirent de suivre la japonaise, à l’initiative de cette visite malgré les réticences manifestes de la grecque et sans doute aussi de Zack. L’expression blasée, la jeune femme resta près de Gabriel qui prenait son rôle très à coeur et prenait soin de toujours s’interposer physiquement entre les deux ennemis. Finalement après avoir manqué de s’étaler pour ne pas changer, puis après avoir répété une série de coups précis contre une porte, l’heure du grand moment sonna… Et quand ils découvrirent une femme d’à peu près l’âge d’Elena à première vue, la grecque ne se montra pas davantage coopérative. Fermée autant qu’elle pouvait l’être, elle traîna presque des pieds quand celle-ci les invita à s’installer sur le lit. Un échange furtif avec Gabriel, et celui-ci l’invita à passer la première, il la suivit pour s’asseoir stratégiquement entre Zack et elle. Autant éviter les débordements tant que possible. Le lavage de linge sale risquait de raviver des souvenirs encore fumants.

« C’est ridi… » Le coup de coude couplé au regard insistant de l’hispanique eut le mérite de la couper dans son élan. Elle leva les yeux au ciel, se demandant pourquoi elle faisait tant d’efforts pour des personnes qu’elle connaissait à peine finalement. Ne serait-il pas plus simple de les planter là et se débrouiller toute seule ? Elle serra la mâchoire. « Honneur au colonisateur. » lâcha-t-elle sans un regard pour le blond qui se reconnaitrait sans mal.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 271
Sujet: Re: Digging in the dirt   Lun 12 Oct 2020 - 18:56
Assise par terre dans la salle de bain, le dos appuyé contre la vieille baignoire, je lis tranquillement un livre piqué dans la collection personnelle de Faith. Je sais pas trop si elle est d'accord avec ça, d'où le fait que je me planque dans la salle de bain pour lire. Quand j'y pense, ça me fait toujours aussi bizarre d'habiter là maintenant. De plus être toute seule. D'avoir quelqu'un qui veille sur moi et m'appelle quand c'est l'heure de manger. Qui me veille et me borde même quand je suis malade. Parce que bon, c'est bien pour ça que je suis arrivée là. C'est elle qui m'a trouvée alors que j'avais au moins... je sais pas moi cinquante de fièvre ! Alors je lui dois sûrement beaucoup.

En tout cas, il se passe des trucs vraiment bizarre dans ce bouquin. Au début, franchement ça allait et c'était surtout des explications sur les bases des relations sexuelles et les conclusions qu'on peut tirer de telle ou telle pratique. Sauf que je sais pas trop ce qui s'est passé entre temps ou si j'ai carrément zappé tout un chapitre en tournant les pages trop vite, mais... Wow quoi ! Et plus je lis, moins je comprends. Je trouve même ça vraiment dégueu. Genre y'a des gens qui font vraiment ça ? Mais c'est répugnant ! Et pourquoi elle a des livres sur ça en fait ? Berk. Va vraiment que je lui demande de m'expliquer un peu même si je suis pas sûre de vouloir être en mesure de me représenter ce que je suis en train de lire.

J'étais tellement concentrée que j'ai même pas entendu qu'il y avait des gens qui parlaient avec Faith. Du coup, bien décidée à poser des questions à la femme qui m'héberge, je me relève et en profite pour faire craquer un peu mon dos. C'est pas la meilleure des positions, assise contre une baignoire, en fait. Mais bon, tant pis.

Le livre en main, le doigt coincé à l'intérieur pour garder la page où j'en étais sans pour autant corner le papier, je quitte la salle de bain. Eh, dis, tu m'expliques comment des gens ont vraiment envie de se déguiser en animal pour se faire sauter par plusieurs personnes en même temps ? Genre c'est pas un peu- Je me coupe d'un coup, remarquant qu'en fait on a des invités. Ah ben... Zut alors. Oups? Oui, c'est tout ce que je trouve à dire.

Sauf que quand mon regard se pose sur ces fameux invités, je finis par me figer. J'en fais même tomber mon bouquin et Pwic que j'avais sous le bras. Il couine un peu sous l'impact mais je suis trop perturbée pour le ramasser tout de suite. Soit j'hallucine, soit je viens de trouver son sosie parfait. Sauf que non. Là, ce serait trop pousser la ressemblance. Les pancartes, l'écriture. C'est bien elle.

Un instant, j'ai envie de sauter sur Tori, ignorant tous les autres. Juste parce que je suis contente de la revoir après tout ce temps. Mais je me souviens aussi des conditions dans lesquelles on s'est quittées à l'époque. Et là, je me ravise rapidement et relève même le menton de la manière la plus hautaine que je connaisse. Ramassant mon livre ainsi que Pwic que je reprends contre moi, je me contente d'ignorer l'asiatique et de faire comme si je ne l'avais pas reconnue.

En tournant la tête, je remarque les marques de terre qui se trouvent près de l'entrée et jette un rapide regard vers les nouveaux arrivants. Eh, personne vous a jamais dit qu'il fallait s'essuyer les pieds en entrant chez les gens ? Bon, Faith risque de pas apprécier que je parle comme ça mais c'est pas grave. Et c'est là que je vois les gobelets Disney posés sur la table. Je m'approche, attrape rapidement celui à l'effigie de la Fée Clochette et le garde contre moi pour aller me chercher de l'eau même si j'avais pas soif. C'est le mien celui-là. Ouais, même que Faith m'avait laissé le choisir et l'avait dit, quand elle m'avait ramenée ici. Alors pas touche.



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Zack M. Atkins
Zack M. Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 62
Sujet: Re: Digging in the dirt   Mar 13 Oct 2020 - 10:26

Au volant du véhicule, le quarantenaire avait jeté un coup d’œil froid dans le rétroviseur, croisant les prunelles tout aussi massacrantes de la Grecque. S'il ne s'était déjà pas attendu le moins du monde à la recroiser un jour, il avait été encore plus surpris quand on l'avait empêché de la descendre. À croire que le principe du sang pour sang ne parlait pas à tout le monde et que la plupart était simplement putain de trop pacifistes pour envisager le concept. Ça l'avait gonflé, enragé même, et la tempête n'était toujours pas passée, au point qu'il en venait encore parfois à se demander pourquoi il restait parmi eux. Parce-que tu peux profiter des avantages de la vie en groupe sans l'implication émotionnelle. Si la situation se corse un jour et qu'ils y passent, tu pourras te tirer sans regarder en arrière. Pas comme avant. Une réalité : depuis que sa famille n'était plus, qu'il les avait tous perdus, il était tout bonnement incapable d'accorder une quelconque importance à qui que ce soit. Bien sûr, il les respectait, d'une certaine manière, faisait attention à ce que Tori ne s'ouvre pas le crâne en trébuchant sur un parpaing, mais il n'y avait là aucune implication affective. Très ironiquement, la personne ici qui élevait le plus de sentiments en lui était Elena. Elena et tous les souvenirs qu'elle avait amené avec elle. Certains diraient que la boucle était bouclée : lui et les siens avaient attaqué, les autres avaient riposté, fin. Mais c'était précisément à cause de cette riposte qu'il avait perdu Kyle, puis à terme chacun d'entre eux. Impossible de boucler la boucle alors que son amertume était encore aussi vive. Il prenait sur lui avec toute l'énergie dont il disposait, mais mieux valait qu'elle se tienne à carreau et ne mette pas à mal sa patience déjà quasi inexistante.

Ils descendaient aux abords du No Man's Land, pas de quoi le détendre non plus considérant la prime qui avait été sur sa gueule durant de longs mois. Éviter ce coin aurait été le plus raisonnable, mais Tori avait eu une idée, quelque chose qui pourrait les souder un peu. Comme si t'en avais quelque chose à foutre de reconstruire quelque chose. Oui et non. Non parce-que rien ne durait, oui parce-qu'il commençait à en avoir sérieusement marre de ne pas dormir sur ses deux oreilles au cas où la furie lui sauterait à la gorge. Pour autant, il ne plaçait que peu d'espoir dans cette hypothétique réconciliation, voire même aucun espoir du tout. Laissant le soin à Gabriel de se charger des cadavres, le petit groupe était arrivé à destination, le blond avisant la femme qui venait de leur ouvrir de haut en bas, ses prunelles empreintes de ce mélange de méfiance et de condescendance qui lui était propre. Récupérant distraitement le papier que lui refilait l'asiatique, celui qui portait son nom, il soupirait, le redéposant plus loin, signe évident de son manque de coopération, là. Il y avait également fort à parier que, pour une fois, Elena et lui étaient du même avis. Un premier pas vers le mieux ça nan ? Bof.

Son regard balayait le lieu. Plutôt propre, l'odeur de la mort ne semblait pas y avoir sa place. Toujours plus encombré que son duplex du Madison Park d'avant la fin, mais au moins c'était mieux que les merdes qu'il s'était tapé depuis des mois. Se posant sur le lit, séparé d'Elena par Gabriel, il calait ses coudes sur ses genoux, croisant les mains dans le vide. L'inconnue reprenait alors, visiblement désireuse de lancer la discussion. À l'entendre parler, la situation semblait reléguée au rang de guéguerre de gosses, comme s'il n'était que question d'un jouet volé ou de Dieu savait quelle autre connerie. S'il s'était apprêté à dire quelque chose en ce sens, la Grecque l'avait devancé, visiblement coupée dans son élan par Gabriel. ''Honneur au colonisateur'' ? La remarque poussait le grand blond à laisser filer un soufflement faussement amusé, lourd de dédain. Un peu plus et il levait les yeux au ciel. À lui de commencer donc ? Non, parce-qu'une gamine venait d'entrer en trombe dans la pièce pour balancer une question qui semblait venir d'un autre monde. Arquant un sourcil, il se contentait d'observer la scène, ne relevant pas cette histoire d'essuyer ses pieds, s'en foutant royalement. Alors que la jeune chipait un verre, affirmant que c'était le sien, il en récupérait un à son tour, prenant une gorgée de l'alcool qui y flottait. Il en faudrait bien plus que ça pour faire passer cette perte de temps, pas vrai ? Beaucoup plus.

« C'est bon on peut en placer une ? » Zéro patience, pour ne pas changer. Déjà gonflé d'être ici, il n'avait qu'une seule envie : balancer ce qu'il y avait à balancer et repartir, clairement dans l'idée que cette entrevue ne changerait rien à la relation tendue qu'il entretenait avec Hortos. Sans se soucier du regard que Tori lançait dans la direction vers laquelle la gosse était partie, il commençait. « Avec mon groupe on s'est attaqué au groupe d'Elena, ils nous ont gentiment rendu la pareille. Des morts des deux côtés, trop pour qu'il soit envisageable de passer l'éponge, alors autant épargner notre temps à tous et laisser tomber cette histoire de réconciliation. On se tolère, plus ou moins, c'est le maximum que je peux faire. » Plus ou moins, même si l'un comme l'autre devait surtout attendre le bon moment soit pour se tirer, soit pour chercher vengeance. Malgré tout, l'ancien homme d'affaires avait résumé la situation en parlant également pour son ennemie, estimant qu'elle devait être dans le même état d'esprit que lui, à croire que même sur ce point ils ne semblaient pas si différents.





xxx
x x
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1615
Sujet: Re: Digging in the dirt   Mar 13 Oct 2020 - 12:01
C’était Pwic. Posé sur la table, elle aurait pu reconnaitre ce poulet en plastique entre un milliard. Aidée par une mémoire efficace en la matière, l’asiatique chercha du regard la propriétaire de cet objet, quand enfin elle apparut et riva un instant les yeux sur elle. La gorge nouée, le ventre serré, elle crut presque un instant qu’Emily aurait un mouvement vers elle pour l’accueillir. Tori pouvait sentir par ailleurs l’émotion la gagner un bref moment, alors qu’un fin sourire s’étendit sur ses lèvres. Elle était contente de la revoir. Vraiment contente. Loin d’elle les souvenirs de leur séparation, ça remontait déjà à loin.

Mais l’adolescente ne lui adressa aucun mot, se contentant de relever le menton pour se donner des airs et intervenir au milieu afin de récupérer un verre. L’instant d’après, c’était une reproche qui sortit de ses lèvres juvéniles, et instinctivement, Tori regarda ses pieds pour vérifier qu’elle n’avait pas contribué à tout salir. Ça allait. Gabriel cependant leva les yeux au plafond en soupirant imperceptiblement. Sur son carnet, Tori annota quelques mots à l’égard de Faith qu’elle lui tendit :

Tu connais Emily ? Lui demanda-t-elle alors.

Ses yeux passèrent de la sexologue à l’adolescente, avant de se retirer légèrement. En retrait, elle pouvait avoir une vue sur l’assemblée, et sur les interventions de chacun. La dernière fois que Tori était venue ici, elle s’était remise d’une vilaine gueule de bois en compagnie de Faith. Mais ça remontait à plusieurs mois, et elles n’avaient pas eu l’occasion de se revoir depuis. Qu’importait ! l’alcool était toujours présent, et aiderait peut-être à détendre l’atmosphère. Quoi que l’invitation d’Elena laissât présager que… Non.

Baissant les yeux, la japonaise les ferma ensuite en tentant de ne pas se morfondre de ce qui était en train d’advenir. La prise de parole de Zack n’était pas pour apaiser les tensions déjà présente, puisque lui non plus n’était pas motivé à passer à autre chose. Pinçant les lèvres, elle passa à nouveau son carnet à Faith :

Désolée, ça ne va pas être facile, fit-elle. Mais j’ai de quoi te payer pour tout ça.

Justement parce que ça allait lui coûter cher à ce rythme. Faith, seule dans la confidence des mots qu’elle écrivait. Elle partagea un regard avec elle, qui se voulait encourageant. Elle ne demandait pas à ce qu’ils s’aiment passionnément ensuite et soient les meilleurs amis du monde. Mais n’avaient-ils pas envie tous les deux de fermer l’œil la nuit ?


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 212
Sujet: Re: Digging in the dirt   Mer 14 Oct 2020 - 19:26

C'était définitivement mort à faire jouir un nécrophile. Avait-elle songé en voyant la jeune femme assassiner du regard le dit Zack; qui devait sans doute se croire chez lui, allez savoir pourquoi. Gabriel ? Simplet. Soupirs, lèvement d'yeux au ciel, et c'était bien tout. Elena traitait déjà Zack de colonisateur alors qu'elle avait à peine allumé une cigarette, la session confidence se transformant rapidement avec l'arrivée impromptue d'Emily et ses questions infernales. Ne pouvant s'empêcher de sourire en tournant la tête vers l'adolescente, expliquant.

On appelle ça des gang bang. Le déguisement c'est souvent des fans de Furry, ça dépend du costume... Quoi ? Elle était en âge de se poser des questions, non? Autant lui répondre, plutôt que de lui faire croire qu'elle était née dans un chou, ou une connerie du genre. Ne regarde pas la page sur le bukkake par contre. Je vais pas avoir le temps trésor. Mais déjà, Tori lui demandait si elle connaissait Emily. Haussant les sourcils, surprise que la niponne la connaisse également avant d'hausser les épaules. Disons qu'on apprend à se connaître. Ou s'adopter, selon. Leurs caractères méfiant n'aidait en rien à une relation des plus sociables à leurs prémices. Elle était malade. Je l'ai récupérée agonisante. Signa t-elle en offrant un clin d'oeil amusé à Tori. Avait-elle appris un peu de mots en langages des signes juste pour elle ? Peut-être. Il y avait du temps à tuer, quand les clients partaient de son cabinet en trombe ou oubliaient d'annuler. La question cinglante d'Emily lui attira un regard long et silencieux de la brune alors qu'elle l'observait, cette dernière récupérait son gobelet. Léger sourire venant remplacer le regard d'avertissement. Elle à mordu pour moins que ça.

Mais déjà, elle se devait de reprendre son sérieux. Grincheuse ne parlait pas, et monsieur Duchesse de Lancaster ouvrait enfin la bouche avec le signe de la mauvaise foi. Lui faisant signe qu'il pouvait en "placer une", alors qu'elle commençait doucement à cerner le fond du problème. Duchesse avait agressé gratuitement le groupe de Grincheuse, qui lui avait rendu la pareille, et depuis les deux se haïssaient, fin.

Je vois. Souffla t-elle en notant les détails, son regard revenant sur Zack qui commençait un peu trop à ouvrir la bouche pour parler maintenant qu'il se sentait chez lui. Si vous parveniez à vous tolérer, vous ne seriez pas ici. fit-elle remarquer comme si c'était de la logique pure, avant de lire le mot de Tori. Relevant les yeux vers la petite brune en souriant. Tu ne me dois rien, arrêtes. Peut-être une soirée beuverie, à l'occasion. Et encore. Tori était bien trop adorable pour se permettre d'avoir des dettes à son égard.

Et de toute manière, maintenant que les deux emmerdeurs tiraient une tête d'enterrement, c'était à son tour de reprendre. Donc, en résumé, vous vous haïssez pour une bataille entre vos deux groupes. C'est très sain, de ressentir ce genre de colère, ou d'envie de vengeance. Mais je constate qu'aucun membre de votre groupe n'est avec vous actuellement. De ce que j'en ai compris du moins.

Autrement dit, quel était le but de la manœuvre ? Se foutre joyeusement sur la gueule pour des gens qui n'étaient plus en leur compagnie ? A ce rythme, le NML complet verrait sa population baisser drastiquement. Elle même avait bien tué les deux pillards qui avaient causé la mort de John. Elle les avait massacré, en éprouvant presque du plaisir. Se pensant folle sur l'instant, avant que le désespoir ne vienne la saisir face au corps sans vie de son marié. Mais elle avait appris à vivre avec. Eux, visiblement pas. Les observant tour à tour avec ce même sérieux qui la caractérisait au cours des séances qu'elle donnait, avant de reprendre.

Gabriel, je te serai gré de te lever pour les laisser seuls sur le canapé.

Lui proposant même son siège, alors qu'elle tirait enfin sur sa clope en venant prendre une gorgée d'alcool de son verre, tournant un instant devant eux en réfléchissant. Elena. son regard vint se planter dans celui de la brune, avant de reprendre. Je ne remets pas en cause les pertes que tu as subi. Nous en avons tous trop vus. Il lui sembla presque voir le spectre de son jumeau et de John en disant cela. Les derniers hurlements de ses parents dans le message vocal, quelques heures avant la fin du monde. Tu connais tes morts mieux que moi. Pense tu qu'ils réclameraient vengeance ? Et si oui, qu'est-ce que ça t'apporterait de le tuer ? Sincèrement. Quand à Duchesse...

Zack. Tu as visiblement perdu tout autant. Est-ce que parfois, tu as des regrets d'avoir attaqué le groupe d'Elena ?

Quand même. Les éjaculateurs précoces étaient bien plus facile à gérer que ces deux là. Mais ça, elle s'abstint de le faire remarquer. Leur laissant plutôt la parole en faisant signe à Emily de se rapprocher d'elle. Quelque chose lui faisait penser que Pwic n'allait pas tarder à intervenir si les mots dépassaient la pensée.


'Cause my monsters are real
Leave your weapon on the table. Wrapped in burlap, barely able. Don't get angry, don't discourage. Take a shot of liquid courage
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Digging in the dirt   
Revenir en haut Aller en bas  
- Digging in the dirt -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: