The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaycee Barnett
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Troc
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2275
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   Ven 13 Nov 2020 - 15:11
- On est déjà en repérage pour trouver l'endroit idéal. On aura certainement ensuite du travail pour rendre ça relativement propre - clairement en cinq ans, les standards de proprété avaient changé - et sécuriser l'ensemble, mais j'imagine qu'on bougera rapidement ensuite. Et pour le reste, ça dépendra de vos disponibilités... et de nos moyens...

Aussi de comment les choses se passeraient ici. Elle haussa les épaules. Une nouvelle page s'écrivait dans l'histoire de leur petit groupe. Les dernières épidémies leurs avaient montré tout le bénéfice qu'ils pourraient tirer de s'agrandir. Puis ils pourraient certainement compter sur le soutien des New Eden qui trainaient toujours dans la région, même si leurs médecins n'allaient pas tarder à rentrer chez eux.

Quant à sa demande sur les casques, Maes accepta juste avant que Ruby ne décèle ses intentions en plein jour. La jeune fille pinça les lèvres, mais hocha la tête.

- Si vous pouvez quand même le garder pour vous, leur souffla-t-elle, un fin sourire se dessinant sur ses lèvres. Mon anniversaire arrive bientôt, d'ici peut-être un mois ou deux, ça vous paraît gérable ? Ils n'étaient plus vraiment dans la précision ultime en ce qui concernait les dates, mais qu'importait !

En vrai, l'idée avait germé quand elle avait rencontré Joachim, Ruben et Kaya à la fin de l'été. Elle ne connaissait plus guère beaucoup de jeunes de son âge et le trio lui avait rappelé que ça pouvait lui faire du bien de trainer avec d'autres gens que des trentenaires, voire plus. Genre ses PARENTS ! Ils étaient tellement... sérieux. Elle-même ne rigolait plus autant qu'avant, elle trouvait ça triste. Puis « danser comme une folle tout la nuit » restait dans sa liste. Et elle avait décidé de se repencher dessus. Elle devait vivre ! Ils se mirent d'accord.

- Surtout des lampes, des radiateurs, enchaina ensuite la blondinette en réponse à l'ancien architecte. On a tellement appris à vivre sans... Nul doute qu'ils trouveraient certainement d'autres idées, prochainement, mais l'essentiel restait là toutefois. Surtout avec l'hiver qui n'allait pas tarder à refaire surface.

Ils terminèrent la route et Kaycee indiqua finalement à Markus un dernier virage, avant de montrer l'imposant hotel dans lequel ils avaient élu domicile une bonne année auparavant. Toute une aile avait été rongé par les flammes, ce qui donnait au batiment une allure un peu lugubre, en dépit de son style ancien plutôt chic.

- Voilà, voilà, souffla la jeune fille en observant les deux autres réagir. Elle secoua négativement la tête à la question de Ruby. En fait, c'est là que c'est peut-être pas cool, mais on se sert surtout du rez-de-chaussée, et du dernier étage, fit-elle, dans une grimace. Ce qui ne devrait pas faciliter la tâche. Mais au pire on peut se réorganiser... On est onze. On... Elle n'alla pas plus loin dans sa phrase pour se remémorer l'époque où ils étaient davantage. Avant ce terrible empoisonnement qui les avait décimés. Oui, venez ! Enchaina-t-elle, en invitant les trois Exiles à sortir de la voiture pour entrer chez eux.

Elle leur fit une rapide visite des lieux et des endroits de vie notamment. Elle leur montra où se trouvaient la plupart des chambres. Ils croisèrent Kendale, mais aussi Luisa, Kerwan et Jane. Cette dernière les accompagna pour gravir les nombreuses marches qui menaient vers le dernier étage et son toit-terrasse. D'ici, la vue sur la ville abandonnée était imprenable. On pouvait également deviner – et surtout sentir - une série de plantations légalement douteuses à une époque. Et qui ne seraient pas contre une petite cure de lumière artificielle également !

- ça vous inspire quoi ?


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Maes F. Tremblay
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 195
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   Sam 28 Nov 2020 - 17:05
"Promis, motus et bouche cousue. On te livra ta demande et on dira rien." promettait Maes à la demande de la petite blonde, souriant affectueusement. Evidemment que rien n'était impossible pour Ruby et lui, surtout qu'à deux pour un seul projet, ça allait plutôt vite. Donc un ensemble de casques bluetooth, de quoi faire de la musique, c'était noté. Effectivement, c'était noté puisque l'architecte sorti son habituel petit carnet pour y apposer son écriture illisible.

Le temps du voyage, l'homme s'était mit à colorer quelques carreaux en attendant d'arriver à destination et relevait les yeux de temps en temps uniquement pour s'assurer qu'ils arrivaient bientôt. Lorsque la voiture se stoppa, l'homme leva le nez pour analyser la taille de l'immeuble qu'ils devraient réhabiliter, il eut une petite grimace d'inquiétude alors que sa partenaire sifflait, impressionnée. "Ah ouais... Heureusement qu'il n'y a pas tout à faire..." murmurait l'architecte, légèrement moins à l'aise que Ruby, pour le coup. Pour un premier chantier électrique, il n'était pas certain de pouvoir gérer comme il faudrait... Lentement il se passa la main dans les cheveux et soupira, comme pour se donner un peu de courage, ce qui était plutôt inefficace à vrai dire...Finalement, il fit craquer sa nuque et suivit la troupe pour la visite des lieux.

Derrière Markus, Maes observait les murs, les différentes pièces où auraient lieu les rénovations en plus d'essayer de retenir le chemin pour ne pas se perdre dans l'étage qu'il ne connaissait pas. A la question de leur hôte, le brun haussa les épaules, ricanant légèrement. "Perso, ça m'inspire un abandon de poste." fit-il alors qu'il croisait le regard de Markus qui fronçait les sourcils, pour le reprendre. "Quoi ? Ca va, détend toi, j'rigole !" se défendit l'architecte en levant les yeux au ciel. S'il ne pouvait même plus être lui-même ! C'était fou comme le petit génie pouvait être très premier degré parfois ! Néanmoins, cette intervention silencieuse permit au dakotain de se recentrer sur l'essentiel, sa mission. "De ce que j'ai vu, vous êtes vraiment pas mal ici. En revanche, si j'puis me permettre, il serait peut-être plus aisé d'investir le premier étage." L'homme haussa les épaules légèrement. "Le fait est que les rez-de-chaussés sont pas vraiment fait pour avoir une bonne couche d'isolant, par exemple. Donc en hiver ça va cailler et pendant les grosses intempéries, ça mettra à mal vos ressources et tout ce qui sera électrique. En montrant d'un étage, vous bénéficierez déjà d'une belle économie d'énergie, rien que par l'isolement, déjà." qu'il s'épanchait allègrement avant de faire un tour sur lui-même et d'hausser à nouveau les épaules. "Après, c'est plus un conseil qu'autre chose, hein. Prend pas ça pour une directive ou quoi." fit-il finalement, cherchant à se dédouaner car il avait eu l'impression d'exagérer dans ses propos.


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2014
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   Dim 6 Déc 2020 - 23:30
Un vrai dispensaire, avec tout le matériel adéquat pour de vraies interventions médicales, c’était réellement ce que l’on pouvait espérer de mieux. J’étais prête à baisser le prix pour espérer voir rapidement cet endroit ouvrir. « Je peux même vous garantir que la priorité sera donnée à ce beau projet, même si on s’est déjà engagé sur un autre contrat après celui-ci. Disons que ça vous laissera le temps de trouver le lieu idéal, et à nous de réunir le nécessaire. On s’arrangera pour le coût, quitte à ce que vous nous payez seulement une avance pour débuter les travaux. On parle d’un investissement pour le long terme qui sera profitable à tous, ce n’est pas rien. Avec des installations électriques, vous vous rendrez incontournables. Certains seront prêts à mettre le prix, je ne m’inquiète pas pour ça… Et aucun doute que les nôtres auront aussi besoin de vos services. » En bref, c’était donnant-donnant. Pour la première fois, l’intérêt d’installer l’électricité servirait le bien commun, et pas seulement une faction qui devrait joindre les deux bouts pour nous payer. On serait autant fournisseur que client dans l’affaire. Kaycee n’avait vraiment pas à s’inquiéter du coût que ça risquait d’engendrer. Bien sûr qu’on était prêt à les aider pour une entreprise aussi profitable.

Il serait temps d’en parler plus en détail dès qu’ils auraient trouvé l’endroit idéal pour s’installer. En attendant, notre seule priorité d’ordre médicale était l’état préoccupant de Dana. Si nous pouvions négocier des tarifs préférentiels et une formation de premier secours, on devrait réussir à limiter la casse à l’avenir. L’attaque sur la distillerie avait été très coûteuse, autant pour s’acheter les services des mercenaires de Connor que les soins d’urgence des Barnett. J’avais encore en travers de la gorge que nous le devions avant tout à la Cage qui avait tout financé en échange des services de Maes. Ils s’étaient retrouvés dans cette situation compliquée de mon fait. Je voulais me rattraper, et quelle meilleure façon de le faire que de leur garantir l’accès aux soins facilité ?

Pour ce faire, nous devions accéder aux demandes de Kaycee. Elles n’avaient rien de surréalistes en soi. « Les radiateurs sont coûteux en électricité, mais c’est la base d’en avoir. J’imagine que vous aurez besoin d’un coin cuisine, de quoi recharger quelques batteries, ce genre de choses… Je vous donnerais quelques conseils en économie d’énergie, si vous vous rendez compte que c’est compliqué de tout chauffer correctement. Ce sera le petit bonus, avec le coût de maintenance. » J’avais peut-être oublié d’évoquer ce détail. « Il faudra que je passe une fois par trimestre, quelques heures à peine, juste pour vérifier que les panneaux solaires sont en bon état et que tout roule. Si vous avez des installations électriques défaillantes, je pourrais aussi y jeter un œil… Mais toutes ces interventions sont comprises dans le tarif préférentiel que vous comptez nous faire bénéficier. On verra le détail une fois que le bilan énergétique sera fait. » Et, de ce côté-là, il y avait du boulot !

Je laissai échapper un semblant de rire quand Maes décida que c’était un peu trop pour lui. « Mais non, ça va le faire ! J’ai travaillé seule sur le motel, c’était le même chantier. » Elles n’étaient pas plus d’une douzaine non plus. Ca ne m’effrayait pas spécialement, surtout que nous étions trois à mettre la main à la patte cette fois-ci. Les remarques de Maes restaient pertinentes. En même temps, l’agencement d’un bâtiment relevait clairement de son domaine d’expertise. « Tu commences déjà à leur donner des conseils en économie d’énergie toi ? » Je lui rendis un sourire amusé, en lui décochant un coup de coude. « Je rigole ! Maes a raison. Les panneaux solaires, c’est bien, mais l’énergie à disposition restera limitée, surtout les jours de faible ensoleillement. Il faut combiner une bonne isolation avec vos radiateurs pour être certain d’être chauffé en permanence. »

Je saluai les différents résidents de l’hôtel, m’arrêtant avec surprise en reconnaissant Kerwan et Luisa. « Je ne savais pas que vous habitiez avec eux… On avait fait une mission de récupération ensemble, il y a quelques mois. » Je ne les connaissais pas bien, mais ils m’avaient laissé une bonne impression. C’était bien le premier lieu où je remettais l’électricité sans me sentir inquiétée par ceux qui y résidaient. Je me concentrai de nouveau sur mes notes. Je dessinai à la va-vite quelques schémas, toussant dans mon coude par moment. J’avais du mal à garder les idées claires pour mes calculs, laissant le soin à Maes et Markus de vérifier derrière moi que je n’oubliais rien. Je listais tout ce qui était prises électriques, branchements… Je m’attardai plus longuement sur le panneau électrique avec Markus. J’étais complètement morte quand on gravit tous les étages pour parvenir au toit, même si ça valait le coup. « Ok… L’inclinaison est idéale. L’espace… Aussi. » Je reprenais mon souffle, entre deux quintes de toux. Je commençais sérieusement à fatiguer. « Je suppose que les plantations auront besoin d’une petite dose de lumière aussi. C’est pour… Utilisation médicale, j’imagine ? » Va savoir.

J’attendis quelques minutes que Markus rectifie mes calculs. Wow ! Je n’avais plus les yeux en face des trous. « Merci… Alors, une trentaine de panneaux solaires devraient suffire. On a ce qu’il vous faut. On assurera nous-mêmes le transport et… A nous trois, disons que nous en aurons pour un mois de travaux. »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Kaycee Barnett
Kaycee Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Bras droit | Troc
Reign of Venus
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2275
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   Mar 29 Déc 2020 - 10:10
Kaycee avait bien conscience de la difficulté de la mission. En vrai, quand elle avait découvert l’endroit, elle avait imaginé qu’ils resteraient toujours dans les hauteurs. Pour ne pas attirer l’attention depuis la rue et gagner de la visibilité. Mais dans les faits, les salons du rez-de-chaussée avaient trouvé aussi leur utilité. Elle avait esquissé un sourire – vaguement crispé toutefois – à la remarque de Maes qui évoquait l’idée de fuir, tout connement. Heureusement Ruby ne paraissait pas vraiment effrayée par ce qui l’attendait et cela rassura la plus jeune. Si elles ne se connaissaient que très peu, la jeune femme faisait un bel effet à notre blondinette. Elle avait une assurance qui lui plaisait énormément. En vrai, peu de personnes pouvaient se vanter d’attiser ainsi son admiration !

L’apprenti médecin hocha la tête aux différentes remarques. Isolation, chauffage raisonné, elle redécouvrait certains mots depuis longtemps oubliés.

- C’est tellement bizarre de reparler de tout ça… J’ai encore du mal à croire qu’on va vraiment récupérer l’électricité ! Elle les laissa évoluer et travailler, en intervenant très peu. Jane sur les talons qui regardaient le trio d’inconnus avec ses grands yeux bruns d’enfant.

Quand ils grimpèrent sur les toits, impossible de manquer l’état de fatigue de l’ingénieure. Il était vrai qu’elle récupérait à peine d’une lourde maladie, mais les semaines suivantes verraient son état s’améliorer définitivement.

- Purement évidemment, répondit-elle quand Ruby évoqua les plantations de cannabis. Enfin presque, ajouta-t-elle néanmoins en haussant les épaules, faussement innocente. A priori, ils n’étaient pas clients du petit trafic qu’effectuait Kerwan au No Man’s Land. Laisse les passer, souffla-t-elle ensuite à Jane qui se trouvait dans le chemin de Markus, alors qu’il faisait ses mesures, pour reprendre les calculs de sa collègue La sentence tomba et Kaycee approuva. Ok, c’est parfait alors ! Les panneaux ne risquent pas de gêner les ruches par contre ? C’est sûr ?

Kaycee pointa en même temps les colonies d’abeilles qu’Hayden entretenaient également par ici. Le sujet était sensible car c’était le nectar que produisaient ces insectes étaient leur or. Presque autant que leurs connaissances médicales ! Elle invita finalement les trois compères à retourner à l’intérieur.

- On vous ouvrira des chambres pour vos temps de repos, ce n’est pas ce qui manque. Ils passèrent aussi dans le salon du dernier étage, qui présentait un bar ainsi qu’un billard. On a tout ce qu’il faut aussi pour se détendre. Vous jouez ? Son regard s’attarda notamment sur Maes.

Spoiler:
 


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas  
Maes F. Tremblay
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 195
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   Ven 5 Fév 2021 - 14:58
Maes eut un sourire amusé lorsque sa remarque d'abandonner le projet fit mouche. Lentement il haussa les épaules et plongea les mains dans les poches pour juste laisser échapper un "Je rigolais ! J'aime trop les trucs impossibles pour pas rester !" Tout en emboîtant le pas aux demoiselles. Par moment, l'architecte passait le regard par-dessus l'épaule de sa collègue de survie pour s'assurer qu'elle n'oubliait rien ou ne se plantait pas dans ses calculs. De toute façon, lorsqu'il constatait l'existence d'une coquille, il en faisait part sans arrogance ou moquerie, comprenant tout a fait les dégâts de la maladie sur la concentration puisque ça avait été son cas quelques jours auparavant.

Arrivés au dernier étage a visiter, Maes se recula pour ne pas avoir à faire face au vide qui les attendait de l'autre côté et Markus prit un malin plaisir à sourire en coin. "Si tu dis quoique ce soit, je te balance dans le vide !" grondait l'architecte alors que les deux blondes discutaient entre elles, captant l'attention du trentenaire lorsqu'elles aborderont les plants de cannabis et le miel. Un sifflement impressionné quitta ses lèvres tandis qu'il oubliait son vertige et s'approchait des plantations. "Du miel et de la beuh ? Vous pourriez faire fortune avec ça... Et je dois dire que le miel m'intéresse vraiment, pour en rajouter dans l'alcool..." avait-il commencé d'abord avec admiration pour finalement marmonner dans sa barbe pour réfléchir a comment incorporer le nectar sucré a ses propres compositions a la distillerie. Voilà déjà qu'il partait loin dans son esprit en se frottant le menton du pouce et de l'index, tout en suivant le petit groupe qui revenait déjà sur ses pas.

Ruby parlait donc des derniers détails et Kaycee s'émerveillait des prochains travaux alors qu'avec Markus, il discutait de la prochaine étape, soit l'installation des panneaux et le raccordement, deux choses qui restaient un mystère aux yeux de l'expert en création de bâtiments.

La remarque de leur hôte et son regard sur lui, fit sourire l'architecte. "Je joue un peu depuis que j'en ai construit un chez nous mais..." Il laissa un temps de flottement avant de ricaner. "Je suis affreusement nul !" qu'il avouait finalement en venant s'approcher de la table de jeu. Un mois pour ces travaux, ça devrait passer vite, dans l'idée et peut être même que ça lui permettrait de nouer de nouvelles amitiés en plus de découvrir les subtilités de l'électricité.



Désoooo:
 


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2014
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   Ven 19 Fév 2021 - 18:16
A voir le sourire crispé de Kaycee, elle avait pris la plaisanterie de Maes au premier degré. Heureusement, l’ancien architecte se rattrapa bien vite, ce qui la dérida un peu. J’étais bien contente qu’il soit là également pour rectifier mes calculs, me traitant à plusieurs reprises de débile, alors que je faisais parfois des erreurs simples. Kaycee ne s’en formalisa pas. C’était elle qui m’avait suivie pour ma maladie, ainsi que bien d’autres. Elle savait les ravages que ça pouvait causer en termes de concentration, mais aussi que j’étais sur la pente ascendante maintenant. J’aurais retrouvé toutes mes facultés rapidement, on pouvait l’espérer.

J’eus un moment de blanc quand elle me demande si les panneaux solaires risquaient de gêner les ruches. Bonne question. Je ne pouvais pas le taper sur Google pour avoir la réponse. C’était bien dommage ! Je me passai une main sur le front, avant de botter en touche. « Vous avez un apiculteur, si vous avez des ruches, je suppose. » On ne pouvait pas vraiment s’improviser dans le domaine, si ? « Il faudrait que je lui pose la question et qu’on prévoit nos installations en conséquence. » L’affaire était entendue comme ça. Bien sûr, je ne savais pas encore que l’apiculteur en question faisait bien trois mètres de haut pour deux de large, sinon je me serais aussitôt défilée en laissant Maes s’en charger.

Mon collègue ne perdait pas le Nord. Le miel pouvait effectivement servir dans le cadre de la distillerie. On pourrait produire et revendre d’autres alcools avec. Il serait toujours temps d’en négocier quelques pots, non ? Je les laissais en discuter entre eux, réglant les derniers détails plus techniques avec Markus. Ca allait le faire ! Le chantier serait de taille, mais ça ne nous faisait pas vraiment peur après ceux que nous avions déjà réalisés par le passé. On pouvait estimer avoir fini dans un mois, si on s’y mettait bien tous les trois. Ce contrat était surtout très intéressant pour les nôtres, afin de négocier des tarifs avantageux pour l’accès aux soins. Après les derniers événements à la distillerie, ce ne serait vraiment pas du luxe. Je soufflai vers mon collègue : « Tu n’auras peut-être plus à faire des heures sup’ pour payer les soins de tout le monde, Maes… » On pouvait en rigoler maintenant, non ? Je me tournai ensuite vers Kaycee, en lui décochant un clin d’oeil. « On va s’y mettre dès demain. Dans un mois, votre réseau électrique sera comme neuf, vous verrez ! » Je pouvais paraître aussi assurée quand Markus et Maes étaient de la partie. On allait faire des miracles ici !


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière   
Revenir en haut Aller en bas  
- Il faut marcher dans l'obscurité pour apercevoir la lumière -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: