The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Une proie facile...
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 209
Sujet: Une proie facile...   Sam 26 Sep 2020 - 11:36
Marcher, encore et encore. Toujours marcher, avancer, ne pas penser à ce qu'elles m'ont démontrées.... Ne pas me faire à l'idée. Marcher, survivre. Survivre en buvant, en mangeant, ne me concentrer que sur ces objectifs. M'éloigner aussi. Loin, de tout, de ce fort où était enseveli Finan...

Seulement marcher après trois jours sans se nourrir, ça donne mal à la tête, elle tourne, l'estomac gargouille et cherche même à renvoyer ce qu'il n'a pas. C'est à la lisière de ce petit bois que j'avais repéré quelques gouttes de sang, passant mes doigts sur une premières tâches pour remarquer qu'elle n'était pas encore complètement sèches. Il collait même assez sur mes phalanges pour m'indiquer que la créature ou la personne qui le perdait, petit à petit devait être ralenti par la blessure puisqu'il offrait une véritable piste, goutte après goutte, à travers les premiers chênes au travers desquels je m'engouffrais. La blessure devait être légère, mais suffisante pour la ralentir et n'avoir qu'à la laisser s'épuiser....

Un animal, un cerf ou un cheval peut-être ? La question était de savoir s'il était domestique dans le second cas car la probabilité que je ne sois pas la seule à sa recherche serait presque effective. A moins que son propriétaire n'ait subi un triste sort, ce qui expliquerait la fuite du canasson, si tentait que c'en soit un... Enfin, je fûs bien vite mise sur la piste en repérant tout d'abord quelques pièges au sol. Habile ! Quelques pièges puis...

Crac...

Le bruit d'une brindille sèche semblait s'être cassée sous la semelle d'un être vivant... Par réflexe, j'avais immédiatement plaqué mon dos contre l'écorche du premier arbre à ma disposition. Passant discrètement la tête pour l'observer et voir si elle m'avait repéré. Ce n'etait pas le cas.

Il s'agissait d'une jeune fille, adolescente... Elle ne m'avait pas encore remarqué. Non, comme j'avais pu le deviner en remarquant le sol jonchés de dardières et autres collets. Il y avait effectivement une présence et on traquait déjà cette bête. Elle semblait même plutôt doué pour ça...

Les hommes et les femmes... Je n'avais aucunement confiance en eux. Mais une gamine qui avait dû grandir dans ce monde avant d'avoir pu profiter pleinement de ce qu'était celui d'avant... Pourtant, une expérience m'avait apprise que même les plus jeunes d'entre nous, vivants, pouvaient se montrer tout aussi cruels, semblable à leurs aînés. Alors, ce ne fût pas de gaieté de coeur que je saisissais mon fusil, déposant la crosse sur mon épaule avant de me déclarer.

- Psssittttt... L'alpaguais-je discrètement avant de poursuivre en chuchotant, la mettant en joue sans pour autant aborder d'expression agressive sur le visage. C'est toi qui a posé ces pièges ? Tu le cherches aussi ?

Le tout était de savoir ce qu'elle cherchait. Qu'est-ce qu'était ce "le" ? Peut-être pouvait-elle me l'apprendre. En attendant, je gardais la jeune fille en joue, par sécurité.

Tuer un homme ou une femme menaçante pouvait encore passer, j'y prenais même plaisir puisqu'il le méritait lorsque j'en arrivais à ces extrémités. Mais tirer gratuitement sur une jeune fille, surprise, sans défense, pour un morceau de bidoche... Malgré la faim, je ne me voyais pas commettre ce genre d'acte. Surtout qu'il lui appartenait plus qu'à moi si c'était bien elle traquait la bête avant moi... Mais j'avais faim. Si faim.... Et un bruit nous fit toutes deux relever la tête, m'empêchant de négocier une part sur le trésor recherché.

- Bon... On a pas le temps pour les présentations. Alors... Si je t'aide. On partage en deux ?
Je m'en tiendrais à sa parole pour le moment, qu'elle m'inspire confiance ou non durant la traque, j'aviserais le moment venu, quand enfin, nous aurions réellement quelque chose à partager avant que les charognes ne s'en substancent avant nous. En attendant, mieux valait s'entraider... Et surtout baisser mon fusil pour mettre cette jeune fille au visage angélique en confiance. Deal ?


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 283
Sujet: Re: Une proie facile...   Dim 27 Sep 2020 - 12:42
C'est vraiment pas encore la grande forme, mais je peux pas me permettre de rester clouée au lit encore pendant je sais pas combien de temps. Au moins, la fièvre a l'air d'avoir baissé et j'ai quand même encore l'impression d'avoir des poids accrochés un peu partout sur mon corps. Je déteste ça. Et le pire, c'est qu'il y a personne qui m'a ramené un bon chocolat chaud avec des marshmallows, de la chantilly maison et de la cannelle dessus. Quand j'étais malade, avant, j'avais toujours quelqu'un qui faisait ça! En général c'était Tonia à l'époque, mais même la vieille Dumont le faisait! Alors c'est pour vous dire que ça faisait un moment que j'étais habituée à ça. Je dis pas que c'était ça qui me faisait guérir mais... Franchement ça aidait beaucoup. Au moins sur le plan moral. Là? Non seulement j'ai rien eu mais ça m'a obligée à taper dans mes réserves de bouffe. Résultat: j'ai plus rien ou presque.

J'ai quand même eu de la chance que ça passe plus ou moins naturellement. A croire que j'ai de bonnes défenses immunitaires grâce à mon âge, parce que prendre les médocs là de ces tarés? Hors de question. Moi si c'est pour me faire encore draguer par un vieux de quarante ans, c'est merci mais non merci! Une fois mais pas deux. Et puis ils sont louches de toute façon. Un truc à s'imaginer qu'ils ont pu mettre un truc dans les médocs ou bien revenir plus tard pour exiger que tous ceux qui ont accepté leur aide les rejoigne de force. Comme dans les sectes là qu'on voyait à la télé là dans les reportages que la vieille chouette regardait tout le temps. Enfin bref.

Quelque chose me disait qu'à part des rats -et encore plus de maladies- j'attraperais pas grand chose en ville. Du coup, j'avais pas trop le choix fallait que je m'éloigne un peu. Partir en forêt, essayer de poser quelques pièges et attendre de voir ce que ça donnerait. Alors à peine les premières lueurs du jour étaient visibles, j'avais pris la route. A peine arrivée, le plan était simple: poser les pièges que j'avais emporté avec moi et espérer que ça fonctionne. En même temps, je suis pas vraiment une véritable chasseuse, j'ai simplement appris au fil du temps et j'ai surtout la chance d'avoir mon super bouquin sur ça qui m'aide à savoir faire de nouveaux trucs. Raison pour laquelle même si je n'ai plus d'arc depuis un moment -ce qui me fait bien chier, on va pas mentir- j'essaie quand même de chasser des trucs plus gros que des écureuils et des lapins.

Je sais pas trop combien de temps j'ai attendu, mais l'un de mes pièges a fini par se déclencher. Et pas un petit en plus. En me redressant, j'ai juste pu voir cette biche s'enfuir à quelques mètres de moi en boitant. Elle est blessée donc mon piège a fonctionné. Mais pas aussi bien que je l'aurais voulu sinon elle aurait pas pu repartir comme ça. Et merde! Mais bien sûr, j'avais besoin de ça! Fichu piège à la noix! Un long soupir m'échappe et je jette un rapide regard agacé vers Pwic qui est accroché bien sagement à la bretelle de mon sac à dos, haussant les épaules en levant les mains pour lui montrer en même temps que j'y suis pour rien. Bah ouais, c'est pas comme si j'avais quelqu'un d'autre à qui parler. Bref.

Suivant la trace laissée par l'animal au sol en petites gouttelettes de sang, j'essaie de me faire discrète histoire de ne pas faire fuir la bête au cas où elle m'entendrait. Enfin, c'était jusqu'à ce que je marche sur une branche de bois sec et qu'elle craque sous mon poids. Fermant les yeux en serrant les dents, je crois que c'est bien une centaine de jurons qui me passent en tête à la vitesse de l'éclair. Mais je dois dire que je m'attendais pas trop à ce que le premier bruit que j'entendrais suite à ça soit une voix. En temps normal, les animaux ça parle pas, j'ai quand même plus trois ans je le sais ça! Et quand je me tourne vers l'origine du bruit, c'est là que je vois une femme qui m'observe avec un fusil pointé vers moi. Non mais elle est tarée celle-là ou quoi?!

Je fronce les sourcils, déplace lentement ma main vers la garde de ma machette pendue à ma ceinture même si je me doute que si elle fait feu j'aurai rien le temps de faire. Qu'est-ce que ça peut t'faire?, que je lui réponds à voix basse au cas où mais sans cacher le fait que j'aime pas trop la situation dans laquelle je suis. Et pourquoi elle me menace en plus pour me poser de telles questions? Le truc c'est qu'on a pas trop le temps de continuer de papoter qu'un bruit attire notre attention à toutes les deux, nous forçant à nous quitter des yeux un instant. Soit c'est un invité surprise, soit c'est l'animal qu'on a l'air de chercher toutes les deux.

Faisant une petite moue, je me dis que c'est toujours mieux de la garder pas loin de moi plutôt qu'avoir une inconnue avec le flingue pointé sur mon dos quelque part sans que je la vois. Et puis, elle a pas précisé qu'on devrait partager équitablement en deux si on attrape notre proie. Alors je peux toujours essayer de m'en sortir comme ça. Puis avec son fusil, y'a plus de chances qu'elle l'achève que moi avec ma machette...

On essaie déjà de l'avoir, on verra ensuite. Aller dépêche toi, ou tu veux prendre racine contre cet arbre? Je hausse un sourcil avec un air assez hautain, malgré moi, avant de lui faire signe qu'on devait se remettre en route. La biche -ou le cerf ou je sais pas ce que c'est- va pas nous attendre des plombes. Et j'ai pas envie que quelqu'un d'autre nous le pique. Enfin, ME le pique. Du coup, dès qu'elle se met en route, je la suis en gardant tout de même un oeil sur elle. Au fait, ça t'arrive souvent de menacer les gens pour leur proposer de leur piquer une partie de LEUR proie?, que je lui demande toujours à voix basse en la regardant du coin de l'oeil. Elle est bizarre n'empêche.



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 209
Sujet: Re: Une proie facile...   Jeu 8 Oct 2020 - 17:29
Qu'est-ce que ça peut t'faire ? La gamine avait un tempérament ?????? mais cette réponse suffisait à confirmer ce fait. Elle semblait douée pour son âge, un peu abrupte, comme je l'étais. Mais dans son jeune visage, je retrouvais le mien, à l'époque, plein d'espoir, entre les cours, les copines... Les frères qui me surveillaient quasiment vingt quatre heures sur vingt quatre. Le pire c'est qu'aujourd'hui, ça t'manque....

- Ouais, c'est toi...

J'ai le sourire. Je baisse mon arme, la petite n'est pas menaçante, mais j'ai à peine le temps de me présenter pour détendre l'atmosphère qu'un bruit nous fasse diriger le regard dans la même direction. J'avais donc raison de négocier d'avance avec la gamine pour avoir ma part du butin si on se mettait à deux sur sa piste, j'étais pas une chasseuse hors pair et malgré l'air dépitée de la jeune inconnue, les animaux qui se prenaient dans ce genre de pièges était déjà condamnés, alors autant que ce ne soit pas pour finir dans l'estomac d'un monstre quelconque alors que nous semblions tout les deux vouloir manger...

C'est une gamine... Mais n'oublie pas qu'ils ont grandi dans ce monde. Rappelle toi... Rappelle toi...

Oui, me rappeler que je m'étais déjà faite avoir comme ça, par des gamins qui semblaient inoffensifs aux premiers abord puis qui avaient finis par m'entuber. Alors même si cette petite semblait m'accorder un semblant de négociation, je préférais continuer de me méfier.

- Ok j'arrive...

Je sors de l'arbre, comme elle me le demande, si ce n'est pas soumettre. Elle a du tempérament la gamine. Je la rejoins, en silence et nous entamons la piste, goutte de sang après goutte de sang au sol, le pas léger chacune. Je la suis à trois pas de distance, pour lui donner confiance. Je remarque bien ses petits coups d'yeux discret en arrière, ses nerfs tendus qui trahissent sa nervosité, pas que pour la chasse, ma présence l'intrigue aussi. J'en ai le sentiment.

- Ta proie ? Ricanais-je à voix basse. Pour le moment, elle est à personne, t'as même pas réussi à la tuer. C'est la loi de la jungle, tu devrais le savoir, t'as grandi dedans. Moi à ton âge, je jouais aux jeux des vérités avec mes copines en soirée pyjama, confiais-je, nostalgique, dans le cœur mais la tête et l'estomac toujours rivé sur l'objectif, toujours aussi alerte que la cadette qui me devançait et qui, soudainement, leva un doigt... J'crois que j'ai entendu aussi...

Le problème, c'était que si elle avait entendu la même chose que moi, ça semblait être des râles de rôdeurs qui chassaient quelque chose pour que ça s'entende autant. Autant dire qu'on était autant à la fois proche de notre proie, qu'elle la revendique comme sienne ou non, que loin, si loin de pouvoir s'en rassasier le soir venu si les becteurs putrides nous la piquaient sous le nez.

- T'es prête ? Parce que moi même s'ils sont vingt, j'me les fais, j'veux bouffer ce soir !

Qu'elle me suive ou non, j'avais saisi mon couteau et poser la lanière de mon fusil sur mon épaule, suivant, une fois repérée, une horde d'une dizaine de rôdeurs suivant une biche, enfin, j'avais un visuel sur mon futur dîner, à condition que la petite me suive, qu'on se fasse discrète pour éliminer un à un ces monstres aussi avide de la viande fraîche qu'elle pourrait nous offrir que nous.

Un coup sec de ma crosse en plein crâne avant de le saisir et d'accompagner son corps pour qu'il tombe mollement et sans bruit sur le sol. J'me préparais, tout doucement, vers le second, par chance, le second coup de crosse faisait aussi son effet.


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 283
Sujet: Re: Une proie facile...   Ven 9 Oct 2020 - 15:37
Déjà qu'avant les adultes c'était fourbe comme pas deux, maintenant j'ose même pas imaginer à quel point il doit se passer des trucs bizarres dans leurs cerveaux vieillissants. Alors ok, c'est qu'avec le temps que les neurones disparaissent et se régénèrent plus, mais bon faut quand même se dire que la plupart de la société restante est sur la pente descendante! Alors je vis encore plus dangereusement que "juste" avec le monde qui m'entoure au quotidien. Je veux dire, c'est quand même les adultes qui ont toujours été à l'origine de toutes les guerres. Alors faut pas trop s'étonner que je me méfie encore plus d'eux que des autres. De toute façon, c'est pas comme si on rencontrait souvent des ados dans le coin. Alors ouais, je me méfie souvent. Mais bon, c'est pas le moment de penser à ça.

En tout cas, elle accepte enfin d'arrêter de me tenir en joug avec son fusil et j'imagine que le fait qu'on entende toutes les deux des bruits dus certainement à la proie que j'étais en train de chasser nous a fait prendre conscience qu'on devait pas traîner. Elle a faim, j'ai faim, et jusqu'à preuve du contraire si c'était une espèce de pseudo cannibale qui cherchait qu'à m'avoir moi pour le dîner, elle m'aurait déjà tiré une balle dans le buffet. Enfin, à moins qu'elle soit du genre à vouloir fabriquer un canoë avec ma peau et que du coup ça la fasse chier de trouer la matière première. Merde, je m'égare là.

Heureusement pour moi, je prends pas trop de temps à reprendre contact avec la réalité et j'ai juste le temps de me mettre en route. On avance, pendant je sais pas trop combien de temps, tout en suivant les traces de sang qu'on voit au sol. Pas besoin d'être le roi des chasseurs pour se douter que c'est le sang de l'animal qu'on cherche. C'est assez frais et en général les humains blessés sont trop bêtes pour rester silencieux. Et il ou elle se déplacerait pas si vite. Bref.

Blablabla, elle aime s'entendre parler ou quoi? Oui, c'est MA proie et même si je l'ai pas tuée... Moi au moins j'en ai trouvé une et je l'ai blessée. Je me contente pas de me greffer à la chasse d'une autre. C'est pas le cas de tout le monde ici. Et toc. Sauf qu'on s'arrête toutes les deux brusquement, et j'ai même pas le temps de parlé après avoir levé le doigt - pour attirer son attention pas comme à l'école hein - que la blonde m'assure qu'elle a entendu aussi. Merde. Oui je le pense même si c'est pas joli et je peux le faire encore! Merde, merde et merde! Voilà. Mais bon ça fait pas avancer le truc.

Cette fois elle passe devant et sort son couteau. Je fais pareil avec ma machette, la tenant fermement dans ma main en surveillant les alentours. Et il ne faut pas longtemps pour qu'on les ait en visuel. Une bonne dizaine de cadavres, attirés certainement par l'odeur du sang de cette pauvre biche. Ah non hein, ils vont pas eux aussi vouloir me la piquer maintenant! Eh, ça suffit hein! Même s'ils sont vingt, j'me les fais. Je lève les yeux au ciel et la suit toujours. Bien sûr Rambo, fais toi plaisir. Si elle veut prendre des risques du genre, qu'elle se fasse plaisir. Et ouais, j'ai la référence d'un vieux film comme ça. C'est Tonia qui m'a forcée à les regarder à l'époque. Non, stop, on se concentre Emily. C'est vraiment pas le moment.

Deux corps tombent assez rapidement sous les coups habiles de la femme qui me précède. Alors, me glissant dans ses pas en me faisant la plus discrète possible, je viens nous débarrasser d'un troisième en lui tranchant le cou à l'aide de ma lame. Je tiens ses cheveux d'une main pour retenir la tête encore vivante, me servant de mon autre main pour ralentir au mieux la chute du corps enfin inerte. Bon, c'est pas l'idéal mais au moins il fait moins de bruit que si j'avais pas essayé. Je pose le crâne au sol, l'achevant d'un nouveau coup de machette pour éviter qu'il s'excite et se mette à gueuler, puis je souffle un coup. Il en reste encore sept et on est toujours que deux. Les calculs sont pas bons. Surtout que pour ne rien arranger, les premiers approchent dangereusement de l'animal épuisé.

J'ai une idée, certes un peu folle, qui me passe dans la tête. Les attirer loin d'ici, m'enfuir et les amener avec moi sur une fausse piste, profitant de ma vitesse pour les semer et revenir ici. Sauf que ça peut trop mal se passer en fait. Et en plus, qui me dit que cette nana ne va pas en profiter pour me piquer ma proie? Non, tant pis, on oublie ça. Va falloir le faire à l'ancienne. Et c'est vraiment dans ces moments là que mon arc me manque.

Je souffle un coup, m'approche d'un autre sauf qu'il trébuche sur une racine au sol et s'éclate juste devant mes pieds. J'y avais pas pensé. Je m'y attendais tellement pas que j'ai eu un petit cri de surprise. Tout petit. Mais suffisant. Oups... Heureusement que leurs râles ont couvert le bruit majoritairement. Mais c'était assez pour que trois d'entre eux me remarquent et s'approche de moi. Là, je suis vraiment dans la merde. Je recule, en profite pour rapidement planter ma lame dans le crâne de celui qui est par terre parce que ça aurait été con de laisser passer cette occasion. Sauf que ça a permis aux autres de se rapprocher. Je suis sûre que c'est cette fille qui me porte la poisse!



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 209
Sujet: Re: Une proie facile...   Lun 12 Oct 2020 - 14:19
Elle avait du répondant cette petite. Ca se voyait qu'elle en avait vu, qu'elle avait grandi dans ce monde. En un sens, les plus jeunes le comprenait peut-être mieux que nous. Ceux qui viendraient ensuite également puisqu'ils seraient élevés dans ce monde dévasté sans avoir connu la "tranquillité" si l'on pouvait dire, de celui d'avant. C'était aussi pour ça que je me méfiais tout autant des petites têtes. Même si celle-ci ne semble pas agressive, enfin, tout du moins, de manière physique, verbalement, elle ne se gêne pas pour me rappeler que c'est elle qui va m'offrir mon repas du soir si tenté que nous trouvions la bête avant quelqu'un d'autre ou... Pire.

- Oui, c'est bien, t'es une grande fille et une grande chasseuse. Sauf que ta proie, elle s'est sauvée. Bravo.

Ironique, sarcastique. Peut-être un peu froide, tout autant qu'elle en fait. Sauf que malheureusement, nous n'avons pas le temps de nous envoyer davantage de pique sur qui est la plus maligne des deux que des râles dont on connaît l'origine nous parviennent aux oreilles. Rôdeurs alerte !

Il suffirait juste qu'un seul d'entre ceux que j'apercevais ne parviennent, ne serait-ce qu'à griffer notre proie et nous étions bonnes pour repartir bredouille et peut-être passer la soirée le ventre vide, si aucune autre occasion ne s'offrait à moi. Oui, moi, uniquement, car, si ce n'était pour partager cette viande, je ne voyais pas de raison de m'attarder plus longtemps en compagnie de la gamine et je la lâcherais sans hésiter.

- Garde tes sarcasmes, tu seras bien contente si je sauve TA proie.

Bim, elle l'avait pas volé pour m'avoir appeler Rambo. Au moins, je proposais quelque chose, je tentais de sauver de quoi nous substancer. Qu'est-ce qu'elle proposait elle ? Il ne m'avait pas semblé l'avoir entendu me souffler un plan d'attaque lorsque nous avions entendus la même chose.

Qu'importait, je ne parlais pas pour rien, éliminant un, puis deux putrides avant de voir ma petite équipière du jour venir me prêter main forte en... Poussant un cri devant un rôdeur qui s'affalait au sol après avoir trébuché. Mince, mince, mince ! L'idiote, par sa faute, trois autres venaient dans notre direction, assez serré pour nous mettre en danger et laissant les autres approcher dangereusement de la biche qui semblait au bout de ses forces.

- Ils vont la chopper avant nous si on fait rien !

Mais que faire, j'avais arrêté de chuchoter, d'ailleurs, ma voix en avait attiré deux supplémentaires, ils étaient maintenant deux de plus à se diriger vers nous... Bravo Chiara J'avais bien fait de ne pas rabrouer l'adolescente vu que je n'avais pas fait bien mieux, au moins n'étaient-ils plus que trois à continuer de traquer la bête... Mais un seul et une seule morsure serait suffisante... Comme je l'avais déjà pensé.

- Tu prends la droite, je prends la gauche ? On slalome entre les arbres pour éviter qu'ils nous encerclent ok ? Interrogeais-je sans vraiment attendre son avis pour envoyer un violent coup de crosse dans la tronche du premier qui m'approchait, esquivant un autre en contournant un chêne, un saule, où je ne savais quel type d'arbre c'était, mais j'étais protégé par son tronc qui obligeait la créature à me contourner, tandis que je mettais une balayette à un troisième, gardant ma bottine sur sa tronche pour attendre le second et enfin l'affronter lui aussi. Faut qu'on fasse vite p'tite ! Ils vont nous la contaminer !

Je terminais le troisième à coups de bottines tandis que cette dernière s'était occupé sans broncher cette fois, elle semblait même étonnamment débrouillarde vu sa petite taille et ses airs frêles. Nos regards se croisèrent et sans réfléchir, l'instinct des chasseuses probablement, nous foncions vers les rôdeurs restants. Il n'y avait qu'à espérer que tout serait fini après ces trois là. Il ne manquerait plus qu'une autre horde vinrent s'y joindre et là... Mieux vaudrait abandonner cette satanée biche pour mettre de la distance avec les créatures. En tout cas, c'est ce que j'escomptais faire personnellement si tel était le cas.


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 283
Sujet: Re: Une proie facile...   Mar 13 Oct 2020 - 11:16
Sur ce coup là, je fais vraiment pas la maligne. Mais en même temps, c'était plus fort que moi et je pouvais absolument pas m'attendre à ce que ce truc s'écroule face à moi parce qu'il était trop bête pour voir une racine qui dépassait du sol ! Et sincèrement, je pensais que j'allais avoir droit à une réflexion de la part de la blonde. Sauf que non. Franchement, je suis choquée. Elle qui a la langue bien pendue depuis tout à l'heure, à avoir un avis sur tout là.

En plus, elle se met à parler plus fort en m'annonçant que si on ne fait rien ces morts seront les premiers à atteindre notre cible. Et s'ils le font, alors on aura fait tout ça pour rien. J'aurai fait ça pour rien. Hors de question. J'ai bien envie de lui dire que j'ai des yeux pour voir tout ça et qu'elle aurait pas eu besoin de nous mettre encore plus dans la merde en attirant deux autres cadavres vers nous. Mais c'est pas le moment. Bon. Ils sont cinq à avancer dans notre direction, on est deux.

J'ai à peine le temps d'entrouvrir les lèvres que déjà elle me coupe la parole pour me donner des ordres. Parce que non, sa question n'en était pas vraiment une. Heureusement pour elle, c'était ce que j'allais proposer. Au moins, on a l'air relativement sur la même longueur d'ondes.

Me désintéressant de ce qu'elle fait pour le moment, je me concentre sur les deux qui se trouvent sur la droite. Je souffle un coup pour me donner du courage et observe un petit peu ce qu'ils font. J'ai encore quelques mètres qui m'assurent une certaine sécurité donc je peux me le permettre. J'aime pas ça. Le corps à corps, c'est pas mon truc à moi. Je suis encore qu'une gamine ! Alors que si j'avais encore mon arc, ça ferait longtemps que le problème serait réglé. Tant pis, j'ai pas trop le choix.

Je me baisse au dernier moment pour esquiver le bras du mordeur le plus proche, le laissant être déséquilibré par son propre élan pour le contourner. Un coup de pied dans le dos achève de le faire tomber au sol un peu plus loin et j'enfonce ma machette dans le crâne du second en me retournant vers lui. Elle est vraiment partie loin sur ce coup, parce que j'ai un peu de mal à la retirer de l'os. Et fait chier. Je tire un peu, finis par poser mon pied sur sa face pour me donner plus de force et manque de perdre l'équilibre à mon tour quand enfin la résistance cède. Aller, plus qu'un. Sans réfléchir, et puisque mon pied est déjà bien crade, je saute presque à pieds joints sur la tête de celui qui est au sol. Et comme je m'y attendais, il est tellement pourri déjà que ça fait pas un pli.

Oups, ça glisse ce truc. Je me rattrape de justesse à l'arbre à côté de moi et grimace en voyant la substance collée à mes chaussures. Dégueulasse. J'ai vu, merci!, que je réponds à l'autre quand elle me répète encore que les autres rôdeurs s'approchent dangereusement de l'animal blessé et à bout de forces.

Sans me poser trop de questions, je glisse deux de mes doigts dans ma bouche et siffle pour attirer leur attention. Ils se figent un instant avant de se tourner vers nous, se désintéressant ainsi de la biche. Yes ! Eh les crados ! On est là, venez plutôt jouer avec nous ! Je les provoque, mais uniquement parce que je me dis qu'on a vraiment toutes nos chances de nous en sortir maintenant. On en a éliminé la majorité et ça devrait le faire. En espérant juste que notre proie ne va pas en profiter pour se faire la malle. J'en ai marre et j'ai vraiment faim.



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 209
Sujet: Re: Une proie facile...   Mar 20 Oct 2020 - 14:48
Qu'on fasse vite et discret... J'aurais p'tet dû le préciser avant que la jeune fille ne siffle. L'idée était pas mauvaise, mais fallait penser à tout c'qui pouvait s'trouver autour et qu'on voyait pas. Si elle nous attirait une nouvelle horde ou un groupe de dégénérés en plein museaux, nous n'aurions pas l'air bête à avoir gaspiller de précieux effort pour... rien.
Enfin maintenant que c'était fait, autant se préparer, autant à les recevoir qu'à observer la direction que prend la bête, tout en restant attentive aux alentours... Un beau bordel quand on crève de faim et que le cerveau n'est pas au maximum de ses capacités par cette cause.

Ca n'sert à rien d'invectiver la gamine, alors autant se préparer à affronter les monstres restant en étant partisante du moindre effort. Trois, c'était facilement gérable, si on continuait de s'unir et que la gamine n'essayait pas de filer pendant que je me débattais avec les morts.

Notre proie fila entre deux arbres. Quittant notre champ de vision, du moins le mien, car la petite était déjà concentré, la machette dégainée en position de combat, prête à exterminer les vermines. Bien, c'était déjà au moins ça de gagné, elle ne tenterait pas de m'arnaquer une fois les putrides assez proche de nous pour les exterminer.

- J'espère que t'es prête, dès qu'ont les aura exterminé, va falloir courir pour rattraper la bouffe !

C'était amusant, d'y penser. En envoyant mon talon en plein dans le plexus du premier mort vivant pour le faire tomber sur son camarade et voir les deux s'écraser comme de petites fientes de pigeon. La petite se débrouillait comme une cheffe en jouant de son arme tandis que j'écrasais la tête du premier à pied joint pour redonner un coup de pied dans le second et l'obliger à embrasser de nouveau le sol, lui envoyant trois fois ma crosse dans la tête avant qu'il ne s'immobilise, définitivement mort, cette fois.

- Elle est partie par là ! Allez vite, on y va p'tite !

Courir, le pas léger et en évitant de nous prendre nous aussi des racines dans les jambes, donc en observant autant le sol pour s'éviter ça que pour retrouver la bête en faisant la différence entre son sang frais et celui, putride et d'une odeur nauséabonde qui goutait encore de nos armes personnelles. Du moins de la mienne.

L'adolescente reprit son travail de pistage, comme si je n'étais déjà plus présente derrière elle. Silencieuse, remarquant qu'elle semblait douée, je me contentais de la suivre en observant chaque recoin du bois. Ecoutant chaque bruit, de feuilles, le vent... Puis un râle de nouveau.

- Il est empêtré... Continuons.

Un rôdeur, emmêlé dans le lierre qui le ceinturait à un arbre, le rendant inoffensif. Nous n'avions pas le temps pour celui-ci, elle et moi. Surtout qu'une clairière se dessinait à l'horizon, dans la direction que me faisait suivre cette jeune inconnue. Une clairière et... un bruit d'eau, qui s'écoule. Une petite cascade. L'endroit qu'avait choisit la biche pour se reposer... Ou se laisser mourir qui savait. Elle lapait quelques gorgées dans la rivière qui s'écoulait par dessous cette minuscule cascade.

- Je pense qu'elle est à bout de force... Peut-être qu'on peut éviter de tirer ? Tu as l'air bonne chasseuse, t'en penses quoi ?

Son avis m'importait vraiment pour le coup. Elle était débrouillarde, juste un peu froide et distante mais nous l'étions tous. Alors si je pouvais éviter de tirer un coup qui pourrait rameuter une nouvelle horde ou bien pire, je devais savoir quelle stratégie adopter. Après ce tir, si je devais en arriver là, nous devrions porter la bête vite et loin, par précaution.


It's a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Une proie facile...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Une proie facile... -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: