The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
Lacoste : -40% sur la ceinture sangle siglée ...
Voir le deal
33 €

La danse des prédateurs
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cormac Callum
Cormac Callum
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 164
Sujet: Re: La danse des prédateurs   Sam 19 Déc 2020 - 10:57
Si tu es sage, tu auras un cadeau
Cormac & Zola les loups

- Médite donc beauté ! Comme je l’ai énoncé plutôt, tu me remercieras plus tard pour tout ce que je fais pour toi. Tu ne te rends pas compte de ma bonté. Car le salaud que je m’apprête à capturer prévoyait de te choper au moment où tu serais la plus vulnérable pour accomplir son ignoble besogne. Quel triste fin aurais-tu vécu si je n’avais pas été là...

Puis sa voix s’éloigna progressivement jusqu’à que ses pas disparurent aussi dans le silence. Il laissa la jeune femme en compagnie d’un rôdeur affamé et d’un autre plus proche de la mort que d’autres choses. Quel chic type ! Il avait même pensé à la laisser en bonne compagnie, je ne doute pas que les conversations qui suivirent là-bas furent pleine de sagesse et d’enseignement.

Enfin là n’est pas le sujet puisque notre personnage principal courut se réfugier aux abords de l’entrée, fidèle à lui-même ils avaient tout prévu jusqu’au plan F ! Ce fameux Cage et son caractère de porcin ne sortira pas indemne de cette expédition punitive je puis vous l’assurez. Le piège était simpliste, le Malin connaissait ce genre d’animal. Il aimait rentrer virilement en premier dans un bâtiment, dans un instant très filmique qui lui coûtera ironiquement sa vie. Comme quoi il ne faut jamais faire le crâneur sinon cela vous retombes toujours dessus.

Comme escompté, le crâneur rentra en tonitruant dans l’entrée principal. Aussitôt, les toiles de l’araignée se refermèrent sur lui. Puisque sa petite-sœur bondit derrière-lui pour fermer la porte avec une barre à mine tandis que le Malin sortait de sa cachette armé d’une batte qu’il expédia avec l’aisance d’un joueur de base-ball sur son crâne. Le porcin s’effondra dans un craquement sinistre, le Malin courut prendre son poul craignant de n’avoir pas assez ménagé son coup. Dans un monde comme le leur on ne soigne plus des traumatismes crâniens et encore moins des hémorragies internes.  

Dehors, Javor son frère s’occupa avec l’argument de son fusil de disperser les biker l’ayant accompagné. Sous le feu d’une arme de conception militaire et leur chef ayant mystérieusement disparue dans ce sinistre bâtiment. Ils partirent sans demander leur reste, les innombrables rôdeurs du centre-ville ne tarderait pas et ils leur fallaient des renforts pour déloger ce tireur embusqué. Les Callum, le danger écarté, se mirent à la tâche et baillonèrent la bête avant de venir à la rencontre de Zola.

Zola qui folle de rage se jeta tout de suite sur Cormac, heureusement son frère, une montagne de muscle loin d’être idiote la retint alors qu’elle exhumait de rage. Le Malin la considéra nonchalamment puis se détourna d’elle indiquant à Aisleig de traîner la grosse bête dans un autre aquarium.

- Un peu de tenue Zola, je vous apporte sur un plateau argenté votre vengeance. Si vous ne vous calmez, je serais contraint d’annuler ce merveilleux cadeau et de le tuer dans son sommeil. Je n’ai aucunement besoin d’un biker enragé et sa bande de dégénéré sur les côtes. Je fais tout ça pour vous ! Quand allez-vous le comprendre ?

Plus loin, sa sœur hissa avec difficulté la bête sur une chaise puis l’attacha solidement à celle-ci.  Il alla se réinstaller sur une des chaises puis d’un signe de la main montra Cage plus vulnérable qu’un enfant attacher comme une vulgaire viande.

- Allez-vous continuer de m’en vouloir pour une petite attente ou bien saisir votre cadeau ? Je crains n’être pas patient non plus et il se pourrait qu’une balle perdue atterrisse dans sa tête si vous ne vous dépêchez pas. Le reste de sa bande et les saletés du centre-ville nous tomberons dessus.

(c) DΛNDELION



    L'illusion du libre arbitre
    Le Malin n.m -Entité qui use de la ruse et de la finesse, pour se divertir aux dépens d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Chasseur de primes
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 610
Sujet: Re: La danse des prédateurs   Sam 19 Déc 2020 - 14:01
Javor me maîtrise avec une facilité qui ne fait qu’augmenter encore davantage ma rage, cette colère qui bouillonne en moi, et j’ai beau me tortiller comme une anguille, donner des coups de poings sur son torse, ses bras, ses épaules, tout ce que je peux atteindre, en faisant de même avec mes pieds qui ne touchent plus le sol, le géant se montre insensible, ne bronche pas, si ce n’est pour m’adresser un grognement qui ne m’impressionne pas du tout, le fusillant d’un regard noir en retour. Quand je disais qu’il n’était qu’un vulgaire chien de garde. Voir Cage calme étrangement mes pulsions, et après un nouveau regard chargé d’éclairs, la montagne de muscles me repose par terre, mais tout en restant à côté de moi, comme un bon toutou près à me choper au mollet si je tentais de me jeter sur son frère.

J’assiste sans un mot aux gestes de la jeune femme, qui installe le biker sonné sur une chaise, alors que mes poings se serrent, et que mon regard sombre quitte le motard pour venir se reposer sur Cormac, alors que mes mâchoires se serrent un peu trop fort. « -Tu sais où tu peux te mettre ton merveilleux cadeau, Callum ? » Je fais un pas vers lui, aussitôt arrêtée par la poigne de fer de Javor sur mon avant-bras, dont je me fais défais d’un geste brusque sans m’avancer davantage. « -Cage était ma vengeance. La mienne, celle de personne d’autre, et certainement pas la tienne. Il n’appartenait à personne d’autre qu’à moi-même de traquer cet enfoiré, de le trouver, et de m’en occuper. » Ledit enfoiré gémit un peu, gigote à peine sur la chaise, il est manifestement sacrément dans le gaz, je devine qu’il a dû se prendre un coup sur la tête. « -Je ne t’ai rien demandé, Cormac. Le seul pour qui tu as fait ça, c’est toi-même. Tu espérais sans doute que ma reconnaissance t’ouvrirais mes cuisses, toi qui me veux tant, mais tu as mal avancé tes pions. Et peut-être que si tu étais moins centré sur ta petite personne, et préoccupé par ce rôle de Diable que tu penses te donner, tu aurais remarqué tout seul que je ne suis pas le genre de femme à avoir besoin qu’on fasse le boulot pour elle, et encore moins qu’on peut manipuler à sa guise. »

Je lui tourne le dos pour aller récupérer mon sac à dos, ne m’intéressant guère à ces menaces qu’il profère sur le sort qu’il réserve à Cage, et cette balle perdue qui pourrait trouver son crâne. Qu’il s’en occupe donc, qu’il fasse à sa guise, je m’en moque pas mal. Il a tout gâché. « -Tu vois…finalement, il n’y a pas que les autres qui soient pervers, violents et mesquins…ou alors, c’est qu’ils ont pris exemple sur toi. » J’enfile les lanières de mon sac à mes épaules, et serre les mâchoires en reposant mon regard sur le biker amoché. Bordel…c’était à moi de faire ça, pas à ce dandy guidé qui me donne envie de lui coller une bonne baffe. Mon regard sombre retrouve le visage serein de Cormac, alors que je me mords l’intérieur de la joue. « -Tu voulais que je ressente de la colère à ton égard ? Félicitations, t’as réussi ton coup haut la main. Je te conseille de m’éviter soigneusement pendant quelques temps. » Et après l’avoir observé quelques secondes de plus, sans aucune trace d’amicalité dans le regard, je m’éloigne dans les couloirs de l’aquarium, tournant le dos à la fratrie pour regagner la sortie. Tout, plutôt que de passer ne serait-ce que cinq minutes de plus dans cet endroit qui va me faire péter les plombs.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
- La danse des prédateurs -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: