The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Box your way through life
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3612
Sujet: Re: Box your way through life   Sam 14 Nov 2020 - 13:44
C'est con, c'est comme faire trois pas en arrière ce putain de silence pesant, y a pas grand monde avec qui la russe arrivait à rire et discuter, Jill en fait partie mais autant là, y a vraiment rien qui sort putain, vraiment rien. Ses actes ne sont par ailleurs pas ses seuls tourments, y a un chiffre qui ne cesse d'obnubiler ses pensées, un putain chiffre, du genre gros, avec plein de zéros, trop de zéros, beaucoup trop. Dix mille, dix milles putain de personne chez New Eden, c'est plus un camp à ce stade c'est une putain de ville à cette échelle post apocalyptique, c'est aussi un combat perdu d'avance ou presque. Elle aime pourtant les causes perdues, son histoire le prouve, autant là, même cette masochiste de la destiné a du mal à y croire et commence à broyer du noir et à voir le verre à moitié vide uniquement. Cet entraînement, c'est l'occasion d'essayer de mettre tout ça de côté et avec un peu de chance de réduire drastiquement la taille de cette boule d'angoisse qui ballonne son estomac.

Sans un mot de plus, elle observe d'un regard curieux et distant l'ex-fliquette refaire sa queue de cheval, laissant son esprit se libérer de ses songes l'espace de quelques secondes. Ça la fascine toujours autant les cheveux longs tout comme ce geste pourtant banal, sexy et naturel à la fois ! C'est vrai quoi, plus d'une femme s'était prêtée à cet exercice avant de filer entre ses cuisses y faire son affaire, question de pratique, dans cet ordre, c'était clairement le signal avant de passer aux choses dites "sérieuses". Enfin, elle repousse ses souvenirs futiles en levant ses poings devant elle pour se mettre en garde.

Un regard vers la porte et son monde se renverse la seconde suivante. Le coup qui traverse sa garde pour atterrir contre sa tempe secoue ce qui lui sert de cerveau qui vient aussitôt buter contre sa boite crânienne. Une petite commotion cérébrale de plus, ça faisait longtemps, pas de quoi l'envoyer en K.O technique, mais on en n'est vraiment pas loin et c'est assez pour qu'elle baisse sa garde tout en titubant en arrière tant la douleur est conséquente, tout comme son sens de l'équilibre soudainement perturbé. La droite suivante passe presque inaperçue pour le coup, c'est plutôt le coup au foie qui vient l'achever. Plus douloureux qu'à la tempe, la contraction musculaire abdominale de la slave s'arrête et elle se plie avant de chuter lentement au sol, les deux genoux contre le sol et la main sur son foie. "M'désolée... mon..." Putain la salope, ça fait un putain de mal de chien. "... mon cul..." Mais quelle pute ! Ah, ah ouais, pas tant que ça, c'était bien le conseil que la boxeuse lui avait donné la dernière fois, finalement elle est punie là où elle a péché.

De bien longues secondes passent avant qu'elle ne se redresse en grimaçant posant sa main libre sur son visage pour réajuster correctement le cache-oeil qui s'était légèrement déplacé sous l'impact du premier coup. "P'tain... M'viser deux points-clés comme ça... d'affilés.. même moi j't'allume pas comme ça...." C'est quand même vicieux la tempe et le foie dans le même enchaînement pour un entraînement. La douleur amoindrie mais toujours présente, elle titube jusqu'au tas de palettes qui repose dans le coin du garage et attrape sa bouteille d'eau pour y renverser le contenu sur sa tête dans le but de reprendre ses esprits. "M'sérieux, t'veux ma peau à ce point là ?" Le ton vrille de plus en plus vers celui du reproche, elle n'est pas très ravie et la défaite n'a rien à voir là dedans, c'est plutôt la forme qui la dérange. Dans un soupir, sa main s'enfonce dans sa courte tignasse désormais trempée et qu'elle agite frénétiquement pour y retirer le surplus d'eau. Elle a encore du mal à tenir debout et s'adosse finalement contre le bois dans un râle.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Box your way through life   Sam 14 Nov 2020 - 22:56
Aïe, j’y suis allée un peu fort ? Enfin, honnêtement, je sais que je ne lui ai pas fait de cadeau. Mais… c’est elle la reine des leçons, non ? Blabla-l’extérieur est dur, blabla-faut être une pute, blabla-la réalité c’est pas l’entrainement, blabla-vous êtes tous des ramollos à Fort Ward. Bim, voilà ce qu'elle t'envoie la ramollos. Pardon d’avoir appliqué les conseils !

- La tempe, le foie et l’amour-propre ! Le combo parfait ! plaisanté-je avec nonchalance.

Mais je crois qu’elle n’a pas envie de se marrer. Non seulement elle met du temps à se déplier, mais en plus je sens sa voix glisser vers le reproche. Ohlala, qu’ai-je fait… je vais vite devoir réparer ça avant qu’elle m’insulte en russe. Terrible. Je retire mes gants et les lâche au sol avant de m’approcher, une désinvolture proche de l’insolence dans ma démarche.

- Je suis désolée, que je répète toutefois avec un peu plus de conviction – si je voulais sa peau, je m’y prendrai autrement !

Je suis à sa hauteur maintenant, face à la tatoueuse qui reprend son souffle, dégoulinante de l’eau qu’elle s’est renversée sur la tête. Profitant qu’elle ferme les paupières en râlant contre le bois, mes dents se referment fugacement sur ma lèvre inférieure. Geste imperceptible, éphémère, lascif. Il y a toujours ce… truc avec elle. Probablement le sentiment de danger. Comme de rentrer dans la cage d’un fauve ou d’oser caresser un tigre. Roza a la beauté du prédateur apprivoisé mais pas dompté, capable à tout moment de m’arracher la tête d’un coup de griffe.

- Je suppose que… je vais devoir me faire pardonner ?

Ma voix est un murmure. Un souffle. Un secret. Mes yeux s’accrochent au sien et ne lâchent pas le morceau. Tant qu’elle ne me repousse pas, je ne recule pas et… je n’ai toujours pas été éjectée. C'est encourageant. Avec lenteur, je chute vers ses lèvres, jusqu’à les rencontrer. Sans hésitation, mais avec douceur. Je ne prends pas, je donne. Une invitation à ce qu’elle me le rende, qu’elle réponde, qu’elle m’attire ou me bouscule. Et plus ma cadette laisse au baiser l’opportunité de se prolonger, plus je m’aventure. Ma main droite vient la guider, pouce sur sa joue humide, doigts sur son cou, paume contre sa mâchoire. Ma respiration devient plus ample, un frisson électrise ma chair. Les yeux fermés désormais, je laisse le feu s’allumer peu à peu…


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3612
Sujet: Re: Box your way through life   Sam 21 Nov 2020 - 22:09
La tempe, le foie et l’amour-propre ! Le combo parfait comme elle dit, en plein dans le mille, il va en falloir du temps pour se pardonner une telle imprudence. Une vérité presque aussi douloureuse que le coup porté à son foie et qu'elle digère toujours. L'eau qui dégouline de sa tignasse l'aide néanmoins à ressentir autre chose et écarte légèrement cette douleur l'espace de quelques longues secondes. Précieux moment où son esprit se perd dans une soudaine montée d'endorphine qu'elle en oublie l'ex-fliquette qui progresse prudemment à sa hauteur pour venir accrocher son unique orbe bleu. Sa zone intime est peu à peu conquise et le temps qu'elle s'en rende compte, Jill est déjà très proche, beaucoup très proche. Paralysée, le masque de la fausse allure impassible disparaît quand elle s'humidifie les lèvres, essayant de respirer et de repousser dans le même temps cette peur soudaine et grandissante du contact.

"T'pardonner ? M'comment ça.. ?" Et Jill balaye sa crainte à l'aide d'un premier baiser d'une lente perfection qui fait doucement chavirer la russe d'une réalité à une autre, à en oublier peu à peu  l'anglaise. Elle sent une douce chaleur, familière, envahir son ventre et prendre le dessus sur la douleur tandis que les battements rapides de son cœur contre ses côtes assomment peu à peu ce qui lui reste de crainte et de conscience. Au contact de cette main sur sa joue, elle se libère et se révèle telle qu'elle est, une boule d'énergie pure de sentiments et de désirs qui ne demande qu'à se consumer.

Son souffle devient court et plus saccadé à mesure qu'elle chavire, rend ses baisers plus possessifs et brûlants. Brusquement, ses mains tatouées agrippent ses épaules et elle entame un virage pour échanger leur place. Attrapant dans le même temps ses mains, elle les soulève au-dessus de sa tête pour les plaquer contre le bois et y renferme sa poigne fébrile contre ses poignets. Une façon de reprendre un semblant de contrôle, un besoin inconscient et presque vital de maîtriser la situation. Une maîtrise pas si parfaite, Jill possède soudainement cet art, celui d'enlever tout contrôle d'elle-même à la tatouée. Plutôt que de descendre d'un cran, elle retourne à la conquête de ses lèvres pour l'embrasser avec fougue et sa main libre glisse à la conquête de sa chair, remontant la cuisse pour y pétrir sa chair. État second, assez conséquent pour qu'aucun élément extérieur ne puisse la sortir de cette phase, pas même cette porte qui s'est ouverte et aussitôt refermée dans son dos. Est-ce sa belle gueule qui la pousse à succomber ainsi au désir ? Son corps athlétique ? Les endorphines qui agissent comme une drogue et deviennent parfaits alibis d'une conscience en sommeil ? Ou est-ce juste la faute de Roza qui n'est autre que Roza ...?  


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5607
Sujet: Re: Box your way through life   Sam 21 Nov 2020 - 23:31
« Rhouuuu ! »
Ah ben quand même ! Zelda ne sait pas depuis combien de temps elle est là, embusquée derrière la porte qui sépare le garage de la maison, à attendre que les deux femmes passent à l'acte. Elle a bien senti qu'il y avait ce truc, là, de la tension sexuelle entre ces deux-là. Tu prends deux nymphos et tu les mets dans une même pièce, ça fait pas des chocapics mais bien des papouilles ! C'est physique ! Ou mathématique ! Peut-être même les deux ! « Vas-y, voilà, c'est çaaa ! Fourre-lui la langue ! » murmure-t-elle, se propulsant réalisatrice porno sans même s'en rendre vraiment compte. « C'est bieeeen ! » On va pas se mentir : c'est plutôt excitant de voir ce genre d'ébat. L'adolescente se découvre un brin voyeuse. Non, en fait, elle l'était déjà. Mais c'est la première fois qu'elle voit des gens se préparer à faire l'amour. C'est assez cool !

Et puis il y a cet instant franchement triste où les deux protagoniste disparaissent de son champ de vision. Et si Zelda essaie bien de se pencher davantage pour obtenir un autre angle de vue à travers le trou de cette serrure, elle n'entend plus que de vagues bruits spongieux. « Putain ! » Non mais elles pourraient penser aux perverses qui se rincent l'oeil ces deux-là, là ! Pour le coup l'australienne est vachement frustrée. Elles vont revenir dans le champ de la caméra, hein, pas vrai ? Elles vont pas lui faire ce coup-là alors qu'elle commence à avoir mal au dos à force d'être penchée en avant. On la prive du coup du spectacle, là ! Remboursez !

Il y a finalement ces quelques coups répétés à la porte qui la font sursauter. Zelda se cogne le front contre la poignée et s'écarte vivement pour se masser le crâne. Ouch ! Et puis elle se fige ! Est-ce que Roza et Jill ont entendu ? Non, on ne dirait pas. Ouf ! Elle hésite entre abandonner momentanément ce film érotique et aller répondre à l'imprudent qui débarque à cette heure-là dans l'antre de la russe puis opte pour la deuxième solution. Et la voici donc qui trottine vers le vestibule avec la ferme intention de renvoyer très vite ce visiteur à des occupations moins casse-couilles et de retourner ensuite devant sa série rose.

« Layla ?! » La surprise s'accorde avec l'exclamation de son ton. S'en rendant compte, l'australienne se détend un peu et essaie de sourire d'une manière à peu près convaincante. « J'veux dire... Hey, Layla ! » corrige-t-elle. Enfin il faut surtout dire qu'elle s'enfonce déjà un peu. Quelque part elle a envie de rire : elle a bien choisi son moment pour débarquer, elle. Depuis que Zelda a demandé l'asile politique à Roza elle passe évidemment du temps dans la maison de l'intéressée. Et lorsque tu rencontres une anglaise avec les cheveux dépareillés dans la cuisine, de bon matin, tu sais qu'elle n'est pas venue faire des scones pendant la nuit. À moins que ce ne soit une position du kamasutra ou quelque chose du genre !

« T'es v'nue voir Roza j'imagine ? » demande-t-elle, baissant le regard sur les mains de Layla. Zut, elle n'a pas amené à manger... Depuis quand on débarque chez les gens les mains vides ?! « Alors tu vas rire maiiis... » Vite, une excuse ! Faut pas croire, c'est pas évident d'improviser. Et encore moins d'être crédible dans la foulée. « Elle joue aux lego dans le garage et elle a bien précisé qu'on n'devait pas la déranger ! Sous aucun prétexte ! » Elle insiste bien sur ce mot pour dissuader l'anglaise d'aller fouiller dans la maison. Et au cas où ce ne serait pas suffisant, elle décide d'enfoncer un peu le clou. « Et puis elle a... comment j'peux dire ça d'manière poétique... Bah disons qu'elle a une grosse grosse chiasse ! C'est pas beau à voir, ça gicle partout ! J'te jure, elle a grave sinistré la salle de bain ! On dirait une sorte de Tchetchernobyl ! Tu vois l'genre ? » Elle ne peut pas imager plus que ça. « J'lui dirai qu't'es passée ! Ciao, bonne nuit ! » Et la voici qui tente de refermer la porte !


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Layla Jones
Layla Jones
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 515
Sujet: Re: Box your way through life   Ven 11 Déc 2020 - 15:30

Ils étaient tous revenus presque sains et saufs. Le cœur de l’Anglaise semblait moins pressé dans cet étau imaginaire depuis qu’elle savait Roza de retour au camp. Elles ne s’étaient séparées en mission que lors de l’attaque des New Eden en avril dernier et cela avait grandement inquiété l’intendante, peut-être plus qu’elle ne l’aurait réellement souhaité. La pression qui était retombée à leur retour en avait été le plus grand témoin.

C’était donc le pas léger que Layla se dirigeait vers la maison de sa compagne, armée d’une bouteille qu’elle avait judicieusement réquisitionnée au dispensaire, dès son arrivée de l’extérieur. Une vodka qu’elle savait assez bonne et dont la découverte tenait littéralement du miracle. Les deux femmes pourraient fêter ce retour au Fort et cette réussite contre leurs ennemis comme il se devait.

Frappant doucement à la porte, la jolie brune n’arrivait pas à se départir du doux sourire à ses lèvres. Son cœur battait un peu plus rapidement maintenant qu’elle attendait que Roza vienne l’accueillir. Il y avait si longtemps qu’elle ne s’était pas sentie ainsi. Qu’elle ne croyait plus pouvoir même se sentir ainsi… La porte s’ouvrait après un certain temps et c’est la surprise qui put se lire sur le visage anglais, lorsque celui-ci découvrit non pas son amante, mais la petite terreur du coin Zelda. En soi, Layla savait que l’adolescente trouvait refuge chez sa compagne, mais cela venait quelque peu contrecarrer ses plans pour leurs retrouvailles.

La surprise se mua rapidement en soupçon dès lors que l’Australienne ouvrit le bec. Le ton, la surprise, l’espèce de façon de se rattraper… La bouteille toujours sous le bras, la Britannique patientait que la jeune termine son petit cirque. Plus elle parlait, plus elle semblait coupable de quelque chose. Le pire, c’est quand elle lui sortit la même excuse que lorsqu’elle était allée lui rendre son bijou. Cette adolescente faisait une fixette sur le fécal visiblement… Visiblement Zelda semblait vouloir rester en tête à tête avec Roza, peut-être que la Russe lui avait manqué également, mais l’Anglaise n’en avait cure.

Posant la main sur la porte, Layla poussait celle-ci avant que Zelda ne puisse complètement la lui refermer au visage.

- Ce n’est pas très poli de claquer la porte au visage d’un visiteur Zelda. Lâchait Jones d’un ton étrangement espiègle. Elle était d’une très bonne humeur, même les petits tours de la blonde ne viendraient pas gâcher cela. Au garage donc, je te remercie. Ni d’une ni de deux, Layla entrait et se dirigeait vers la porte du garage, le cœur palpitant toujours dans sa poitrine, avide de retrouver la Russe.

Il n’y avait pas vraiment de bruit dans la maison, ni même provenant du garage. Un instant, la brune semblait hésiter, mais Zelda n’aurait pas tant insisté pour rien. Tournant donc la poignée, elle poussait la porte du garage et entrait tout en cherchant du regard sa jolie borgne.

Ses yeux clairs repérèrent aisément le mouvement dans la pièce et lorsqu’il se posèrent sur celui-ci, Layla se figea sur place, son sourire disparaissant immédiatement. Impossible de se méprendre sur la scène actuelle. Sa poitrine était douloureuse et son sang glacé n’avait fait qu’un tour dans ses veines.

- Je vois. Charmant.

Oui, voilà donc ce que Miss Votiakova faisait de ses temps libres. Voilà donc l’importance qu’elle accordait à leur relation. Voilà donc le genre de femme qu’elle était.

Dire que Jones s’était fait prendre… Depuis combien de temps cela durait ? Depuis la mission d’août ? S’étaient-elles cachées à l’aéroport pour profiter de sa naïveté ? Cette histoire de ne pas vouloir être touché…

Tout lui revenait par vagues successives, par flash douloureux. Plus elle réalisait, plus elle avait mal, plus elle sentait la peine et la colère monter, plus son masque devenait glacial et impénétrable.

- Je ne vous interromps pas davantage. Répondait-elle froidement après quelques secondes, avant de tourner les talons et de quitter le garage.


A wolf in sheep's clothing.
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 721
Sujet: Re: Box your way through life   Sam 12 Déc 2020 - 0:09
Les yeux fermés, nos places s’échangent dans un torrent de flammes qui commence à me consumer. La force de Roza, l’aspérité des palettes dans mon dos, le rythme qu’elle m’impose en emprisonnant mes mains, tous les pas de cette danse contribuent à faire tomber les barrières. Mon dos ondule légèrement, mon souffle s’accélère, ma peau se graine de désir. Je suis prête à me laisser partir entre ses mains qui pétrissent ma chair, sauf que le son inattendu d’une voix me tire de cette bulle embrasé.

Je rouvre les yeux, regarde la russe, puis Layla. Tiens donc… oh merde, Layla ! Ma bouche s’ouvre, les lèvres encore rougies de l’échange passionné, mais aucun son n’en sort. Je suis à deux doigts d’essayer de détendre l’atmosphère avec un truc du genre « hey, tu te joins à nous ? » mais… j’ai vaguement la sensation qu’aucune des deux ne me suivras dans le délire et je ne suis pas autant une connasse. Enfin… je n’ai aucun respect pour l’exclusivité, la fidélité, tout ça ; mais faire souffrir les gens exprès ? Non. Quand je leur pique leur meuf, j’essaye de pas le faire sous leurs yeux.

Encore essoufflée, le cœur battant lourdement, ma température est redescendue d’un coup j’avoue. L’intendante tourne les talons que moi, échevelée, je regarde Roza d’un air un peu navré. J’ai un signe de tête en direction de sa copine – ou celle qui était sa copine jusqu’à il y a dix secondes. Quinze secondes maintenant.

- Désolée. Rattrape-là si tu veux, je trouverais le chemin pour euh… sortir discrètement.

Ou en tout cas, sortir sans que ma cadette me voit. Raaah fait chier cette histoire. C’est pas que je me sens mal, ça m’emmerde plus de mettre fait pincer la main dans le sac. Quelle idée aussi de laisser les gens rentrer chez soi comme ça… elle a oublié que ça existe les verrous ? Pour une parano pareil, la tatoueuse a perdu les bases – oui, je vais quand même pas dire que c’est de ma faute ?! Je ramasse les gants pour les poser dans un coin, ramasse ma gourde aussi. Plus qu’à me tailler… et les laisser discuter.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3612
Sujet: Re: Box your way through life   Mar 26 Jan 2021 - 21:26
Trois petits mots, il n'en faut pas plus pour changer cette brûlante danse en une douche glacée. Elle perd le contrôle de ses battements quand elle relâche les poignets de la tentatrice pour faire face à Layla, la ravissante anglaise. Comment se rattrape-t-on d'une bourde pareille ? Ce n'est pas une première pourtant, la balafrée est clairement habituée à ce genre de scène, l'ex milieu était un bien petit monde plein de drames, autant là, elle a clairement perdu de ses réflexes d'antan et reste un bon moment bouche bée jusqu'à voir l'anglaise lui glisser entre les doigts. "Non, attends ! C'est pas ce que tu..." Heureusement qu'elle ne termine pas sa phrase et que la concernée a clairement disparu de son champ de vision, le réflexe de se dédouaner ainsi n'est clairement pas le meilleur quand on est ainsi pris la main dans la sac.

"Putain..." C'est à ce moment là que Jill se prépare pour sortir, la russe ne lui rend qu'un vague signe de main avant de partir à toutes jambes rattraper Layla. La pauvre Zelda se fait même bousculer en chemin par la tatouée qui craint que sa désormais ex-amante ne disparaisse.

Maintenant dehors en débardeur et en jogging, elle ne ressent pas immédiatement les gouttes qui tombent en rythme sur ses cicatrices. Première fois qu'elle quitte cette maison sans couvrir ses bras, même l'été n'a pourtant pas raison de sa pudeur. Première fois qu'elle court après une dame à Fort Ward et pas n'importe laquelle... "Layla ! Attends !" Et la voilà qui lui barre la route dans l'espoir d'être écoutée. "Y a rien, y a rien du tout entre elle et moi, je t'assure !" Y a rien, y a rien, c'est vite dit après une scène pareille, c'est évident que la brune ne va pas la croire comme ça, il faut qu'elle développe un peu plus. "Je.. j'sais pas ce qui s'est passé ! Elle m'a embrassé et ... j'ai pété un plomb..." Péter un plomb se résume à lui rendre fougueusement son baiser ? Ouais, bof, c'est hyper mauvais présenté comme ça, pourtant, c'est plutôt proche de la vérité ? "Je... J'ai plus l'habitude de plaire depuis..." Impossible de finir sa phrase, ça tombe bien, Layla doit bien voir de quoi elle parle, ses séances mutilations gratos. "bref... j'ai vrillé cash derrière..." Elle va pas pousser et accuser les endorphines, ce serait quand même vachement mal venu, quoique qu'avec Roza... "Et qu'mon cerveau a juste.. refusé d'fonctionné." Et ça rame, ça rame... "M'écoute... elle est rien pour moi, rien, vraiment." C'est incomparable, vraiment, à la limite - la pire des limites - avec Jill, ça resterait à jamais que du cul, autant avec Layla c'est clairement une autre dimension mille fois plus profonde. "C'pas comme toi et moi ! Ça le sera jamais ! P'tain... Je suis vraiment vraiment désolée..." Et le pire, c'est qu'elle le pense, après comme on dit : le mal est fait, il semblerait.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Box your way through life   
Revenir en haut Aller en bas  
- Box your way through life -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: