The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Soldes Converse : -50% de réduction sur une sélection d’articles
Voir le deal

When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3545
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Jeu 15 Oct 2020 - 15:56
Celui qui a le sens du sacrifice


Rien de tel qu’un petit massacre pépère pour mettre une bonne ambiance. Avant on se roulait dans les confettis, on balançait des serpentent en se tirant dessus avec des cotillons quand on voulait entre festifs, maintenant, presque rien n’a changé. On fait ça avec des entrailles, on s’éclabousse joyeusement de sang noir épais et quand on fait les foufous on se lance des yeux pourris dans la tronche, sans sarbacane, sinon ça reste coincé dedans et là ça devient dégueulasse. C’est presque le premier de l’an tous les jours en fait la fin du monde si on y pense bien. Et dire qu’il y en a qui se plaignent.

Bon au moins mon jeu semble plaire, quoi que y’a le Joa qui a l’air chaude de faire de la purification par le feu. Je serais un peu con, je vous dirais que c’est lui qui a dû donner des conseils ménages a la Mallow pour la taverne. Salem aussi à sa vision de la lessive. Mieux que le bicarbonate de soude, le chalumeau ou le fleuve. Les vielles peau de c’est du propre auraient doivent se retourner dans leur tombe si elles y sont restées.

Tout en essuyant Mauricette sur les restes de vêtement d’un cadavre pas très frais mais inerte pour de bon, c’est avec un grand sourire et un air de « je suis assez con pour faire ce que je dis » que je lance :

« Faites gaffes tous les deux, pour le moment, c’est moi le moins bien parti et je prends des notes pour vos fringues.»

Ouai parce que là, ca put du cul et je parle pas que de leurs sous vets sales, j’en ai zigouillé que deux au final. Je me sens comme un petit vieux qui a oublié son viagra. Ok, les pannes ça arrive a tout le monde tant que c’est pas a moi quoi. Pour certains, êtres couverts de tripes et êtres passés à une bite de la taille de celle Vaughndemort de se faire mordre, c’est trauma et PLS directs, pour moi… ca va quoi. On est debout, tout va bien donc c’est relégué à « détail de l’histoire » comme dirait un politicien Français. Et après je m’étonne de ne rien apprendre de mes erreurs mais bon, tant qu’il y a pas de perte dans nos rang, pour moi, y’a pas boulette.

C’est donc avec l’enthousiasme renouvelé du chiot qui par en promenade que je suis Joaquin et Salem dans ce bâtiment qui va regorger de hordes, de pillards, d’adrénaline et de… gné ? Mais ??? Mais non !!!! Bah ouai, y’a la mega horde qui charge là. Oulalalalala !! Ils sont au moins 1 !! Sauve qui peut on va être débordé ! Putain, mais c’est quoi se délire ? Je lance un regard dépité a Salem en lui montrant des mains le pauvre pelos mort. C’est quoi c’t’embrouille ? Faut que j’aille tuer qui pour nous ramener de l’animation là ? Sans dec la blondinette je le prends pas les animation de batême, mariage, barmitsva ou enterrement de vie que ca soit de jeune fille ou de fille tout court.
Je la vois se la jouer figurante dans un mauvais remake de robin des bois petit budget et je lève les yeux au ciel dans le dos de Joaquin. Putain il saura jamais a quel point ca m’en coute de faire ce que je vais faire mais bon, il a du bol que je l’aime celui la. Toujours dans son dos avec un regard blasé je lâche Mauricette a avec un :

« Merdeuh »

Que j’espère convaincant. Bon bah, Merida lui fait le coup de la panne, moi du maladroit désarmé… allez Joa, y’a plus qu’a !! c’est ton moment a toi. Et ca sent bon la lessive pour ma gueule cette affaire-là.

HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2863
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Dim 18 Oct 2020 - 21:07
Ca fait du bien d’écraser le crâne du rôdeur que je viens de tuer d’un coup de talon. Je sais, c’est clairement pas hyper sain comme pensée, j’en suis bien conscient mais, d’un autre côté, j’en ai absolument rien à foutre. Mais genre rien du tout. J’ai juste besoin d’évacuer cette colère qui couve et qui va finir par exploser. Sauf que je sais pas comment, je suis pas bien sûr que ça suffise. J’essaie de pas trop y penser alors qu’on papote, comme si de rien était. Et je ricane, lançant un regard en coin en direction de Salem quand elle en rajoute une couche. « Non mais on peut trouver un gage autre que devoir se taper ce genre de trucs. Y a moyen de se faire plaisir en corvées à la distillerie. » du genre le récurage de chiotte, ça vaut bien les sous-vêtements non ? Bref, je préfère pas trop penser à ça non plus.

En vrai, j’ai pas envie de penser du tout. Sauf que ce genre de merde, ça marche pas toujours comme on voudrait. Je lève un sourcil quand Salem « rate » sa cible, la fixant, la mine pas convaincue. Avant de croiser les bras quand, comme de par hasard, Isha fait de même. « Vous vous foutez de moi ? » J’ai un profond soupir avant d’enfoncer mon couteau dans le crâne du rôdeur et de le repousser d’un coup de pied violent. Et je lève les yeux au ciel avant d’aller ouvrir la porte.

Enfin j’essaie de l’ouvrir. Je tourne la poignée une première fois. Puis une deuxième. Avant de commencer à jurer entres mes dents. Sérieux, qui a été assez con pour fermer à clé dans un monde où y a plus d’alarme, de sécurité et j’en passe ? Allez savoir pourquoi, ça me gonfle d’une force, je pensais même pas. Et, vu que ça veut pas s’ouvrir gentiment, je commence à mettre un premier coup de pied dans la porte. Puis un deuxième. Et encore un autre. J’y mets potentiellement un peu trop de rage pour que ce soit pas visiblement et je finis essoufflé devant la porte défoncée, avant de fermer les yeux pour essayer de reprendre tant bien que mal mes esprits. Je souffle, l’air de rien, comme si ma voix n’était pas un peu cassée. « Au moins, avec le bordel que j’ai fait, s’il devait y avoir un rôdeur là-dedans, il aurait été là à nous attendre. »

Sans même me tourner vers eux, je rentre dans le magasin, regardant autour de moi et essayant tant bien que mal d’oublier mon petit accès de colère. Tout va bien. Parfaitement bien. Je gère. Putain, je gère que dalle ouais. Tiens. Des bouts de motos. C’est bien ça.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Chasseur de primes
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 985
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Lun 19 Oct 2020 - 17:08

Sal souriait comme une idiote quand Joa leur demandait s’ils se foutaient de sa gueule. C’était pas pour le faire chier, mais pour l’aider. Y avait aucune mesquinerie là-dedans.

- Isha, on est des acteurs de merde. Lançait la petite blonde en rigolant doucement, tandis que leur ami s’occupait de la dernière goule.

Vint le souci de la porte. Sal ne se souvenait certainement pas l’avoir fermé à clef en partant pour sauver son cul, la dernière fois. Quelqu’un était passé entre-temps ? Hmm… qui ? Il était encore là ? Ils étaient plusieurs ? Salem lançait un petit regard plus sérieux au mécano, peut-être qu’il comprendrait, peut-être pas… mais une flèche venait se remettre à l’arc de l’androgynette et elle observait attentivement les alentours.

C’est Joaquin qui attira à nouveau son regard tandis qu’il jetait son dévolu sur la porte. Bien. Quand elle était dans cet état, il y avait rien de mieux pour elle que de défoncer des trucs, ou des gens… Ça faisait sortir le méchant comme on disait. Si c’est ce dont avait besoin l’Hispanique, Isha et elle trouveraient plus de portes à défoncer tout simplement, songeait Sal en se retenant de pouffer de rire.

Haussant les épaules lorsque leur ami reprit tant bien que mal la parole, la petite mécano était plus ou moins de son avis.

- Oh, ouais, c’est une technique efficace, mais il y a plusieurs pièces là-dedans. C’est pas encore maitriser les poignées de porte pour les macchabées, donnnc… La petite blonde s’approchait de Joaquin, avant de lui donner une petite tape amicale dans le dos. Après toi !

Ouais, inutile de cacher leur petit plan-là, vu leurs performances dignes d’Hollywood. L’important, c’était que leur ami passe un bon moment, ok… un moment pas trop désagréable. Qu’ils récupèrent les motos et les pièces aussi, pis qu’ils rentrent bidouiller tout ça. Avec un p’tit verre, ça allait être bien sympa tout ça. En tout cas, Salem espérait que ça aiderait Joa, sincèrement. Il méritait d’avoir une petite pause des horreurs des derniers mois.




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3545
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Mar 20 Oct 2020 - 12:56
Celui qui veut une porte aussi


« Je vous vois venir a des km, et c’est non pour le récurage des chiottes ! »

Ouai parce que facile de changer de gage quand on sait à l’avance qui va perdre et c’est juste no way pour que je touche a ça. Je ne le sais pas encore mais c’est pas plus mal que personne n’y touche puisque lorsque l’on me rendra la LM on saura quoi demander en réparation aux sales mômes qui l’ont piquée. Mais ça, c’est une autre histoire. Pour le moment on est toujours dans cette quête pour faire se défouler Joaquin et accessoirement trouver une moto pour lui et un scooter pour la junior des exilés. Ouai, je sais que vous saviez déjà tout ça mais j’aime bien reposer le contexte parce que, souvent, comme dans un épisode de the Haunting Bly, j’ai l’impression de faire des bons dans le temps et me perdre un peu tout seul.

Bon, je sais pas pourquoi mais je sens que notre magnifique prestation a été repérée vue la réaction du potos. Je prends un air de chiot battue qui fait de la pub pour la SPA, celui qui est forcément innocent, même si c’est un Pittbull avec les babines pleines de sang, quand il nous demande si on se fout de lui. Bah non même pas mais sans Salem pour vendre la mèche il aurait p’être pas bité pour de bon. D’où que je serais mauvais acteur ?

« Parles pour toi non mais ho ! »

Je regarde Salem en même temps que je ramasse Mauricette avec mon petit air d’intellectuel de bac à sables qui est pas loin de faire un gnagnagna. Ma prestation était parfaite, enfin, je crois. Pas de ma faute si Joaquin est un malin. Nous nous arrêtons a une porte visiblement verrouillée.

« Vous inquié… »


J’ai pas le temps de finir ni de sortir mon kit de crochetage que le Joa lui a fait sa fête comme a la femme d’un marin qui revient de plus d’un an en mer. Elle a pris cher la porte. Je pense qu’un témoin de Jéhovah surentrainé aurait pas su gérer aussi bien ce forçage pour rependre la bonne parole. Mais au moins il a l’air de kiffer. Je me penche vers Salem pour lui chuchoter :

« En fait, t’as pas plutôt une fabrique de porte dans tes adresses pour le retour ? »

En fait on s’emmerde a lui trouver des moisis, mais c’est p’etre plus les portes son truc. C’est comme essayer de présenter des meufs a ton pote gay quoi. Attendez, qu’est ce que je raconte, j’ai pas de pote gay, putain, j’étais en train de zappé que je savais pas encaisser les ramoneur de nunus. Je crois que je suis fatigué moi.

Bon, en attendant je percute l’idée de Salem et quand elle bande son arc, je sors Mauricette. Ouai, là, coté discrétion, on a pas fait fort mais en même temps, on veut de l’action non ? ou des portes… putain… je crois que je suis perdu. Je mets ma frontale en réflexe et zieute un peu partout, j’ai confiance en Salem pour vérifier le matos mécanique, moi c’est autre que je cherche et je suis pas déçu.

Y’a quand même un truc de bien dans ces 5 ans sans technicien de surface suffisamment zélés pour continuer a faire les poussières ou les toiles d’araignées : on a une bonne visibilité sur les passages. Et là, même sans me la jouer Pocahontas ou Allia chasseresse, je sais vous dire, en quelques minutes, qu’il y a eu plus de passages que sur la plus ancienne des filles du Rov. Je veux bien croire que Salem est venue plusieurs fois avant, mais pas sûr qu’elle ait été aussi nombreuse dans ses pompes pour laisser autant de traces. Je m’éloigne un peu des autres pour m’assurer de mes dires avant de lâcher :

« Salem… j’imagine que t’es jamais venue avec un bus de touristes ici ? »

Je lève la tête, le regard inquiet, sans forcement percuter que je suis en train de foutre la lumière de ma lampe frontale dans leur gueule. Et après on ose me dire que je suis pas un mec éblouissant. La bonne nouvelle c’est que s’ils étaient encore là, ils nous seraient déjà tombés dessus j’imagine, la mauvaise, c’est qu’ils risquent de revenir rapidement et que ca sera surement moins festif qu’un tranchage de morts. C’est vrai quoi ! Y’en a marre des vivants.

« Faut pas trainer… et je… »

Je m’arrête pour tourner brutalement ma tête vers un couloir car je viens d’entendre un bruit, un son de chose qui tombe et vue le contexte, avant de penser a un rat, j’ai d’autre idées qui me viennent.

HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Trader
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2863
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Ven 23 Oct 2020 - 23:40
J’ai un sourire mauvais à l’attention d’Isha quand il parle du récurage de chiottes. « Tu pourras demander à Ruby comment on fait, elle a été de corvée un bon moment. » Parlant d’elle, va ptet falloir qu’on rentre dans ce bâtiment pour trouver sa moto. J’espère qu’on trouvera des trucs cools, que l’idée lui plaira. Et qu’elle se pètera pas le cou en essayant. Mais ouais, ptet que je suis un peu nerveux alors que je me demande comment elle va réagir. Et c’est la première fois depuis des semaines que je ressens autre chose qu’un putain de vide. Ca fait un peu bizarre, même si c’est vite englouti par cette douleur qui me grignote encore et qui cherche le meilleur moyen de me bouffer avant que je trouve le moyen de la faire sortir. Je lève un sourcil à cette pensée avant de soupirer exagérément à leur réaction. Ptet que je lève mon majeur dans leur direction aussi.

Avant de défoncer la porte. Je réalise vaguement que ça me fait du bien, avant de sursauter quand Salem s’approche de moi. « J’sais pas si c’est efficace mais c’est… ça soulage. Un peu. » Je sais même pas pourquoi j’ai dit ça à haute voix. Probablement parce que je commence à piger leur petit jeu. J’aurais du mal à leur dire à quel point je trouve ce qu’ils font sympa, surtout quand Isha parle de la fabrique de porte. « Ptet que je devrais aller péter des murs ouais. » Ce serait pas l’idée la plus conne du monde. Enfin pas à coups de poings, ça risquerait d’être un peu trash. Et je réalise vaguement que je peux arrête de faire semblant. Enfin, pas que je sois vraiment doué à ce petit jeu mais, au moins, ils attendent pas à ce que je sois jouasse ou capable de me contenir. Ils m’acceptent comme je suis. Je fronce les sourcils à cette pensée avant de tourner la tête vers mon pote quand il reprend la parole.

Je baisse les yeux et je vois les traces de pas avant de souffler, à mi-voix. « Y a du monde tu crois ? » Qu’est-ce qu’ils viendraient foutre là Squatter ? Remarquez, le coin est plutôt calme. Je serre mon couteau entre mes doigts, me faufilant en silence en direction des pas. Enfin, je crois que c’est par là. J’suis pas le pisteur de l’année hein. Je mets mon index sur mes lèvres alors que je m’approche pour ouvrir la porte. Ce que je fais, le plus silencieusement possible. J’ai un temps alors que j’entends un grognement et je plante directement mon couteau dans la tête du rôdeur, le laissant tomber au sol dans un bruit sourd. Avant de me marrer quand je comprends l’origine des bruits. « Hey ! Venez voir… » Des petites oreilles qui s’agitent. « J’savais pas que ça pouvait trainer dans le coin ces machins. En liberté quoi. » Je regarde les lapins et je désigne les 4 silhouettes de rôdeurs de l’autre côté d’une porte vitrée. On peut les deviner dans le contre-jour mais c’est quand même pas super pratique. « On devrait ptet ouvrir le rideau, on y verrait mieux. On en rameutera pas plus, on a déjà fait assez de bordel comme ça. » Et pas la moindre trace d’humain dans le coin. Pas récente en tout cas.

Spoiler:
 


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Chasseur de primes
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 985
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Lun 26 Oct 2020 - 15:23

Sal pouvait pas retenir un petit sourire sur sa gueule. Elle était contente que Joa leur dise que ça faisait un peu de bien de casser quelque chose, ça voulait dire qu’il se sentait assez à l’aise pour le partager avec eux. Après, les deux mécanos étaient pas là pour le juger et s’il l’avait compris tant mieux, c’était un peu leur plan de toute façon et maintenant l’Hispanique avait l’air de le savoir.

- On te trouvera une masse et des lunettes de sécu, Demolition Man. Plaisant Salem en suivant les deux gars à l’intérieur.

Ça ne prit pas deux minutes qu’Isha se retournait vers eux avec sa lampe frontale et ça arrachait un p’tit grognement à la blonde qui plissait les yeux. Si elle était venue avec un bus ? Portant une main à son visage pour se protéger de la lumière vive du mécano, Sal essayait de regarder par terre pour voir des traces. Forcément, il devait parler de ça ? Non parce qu’il y avait pas trop de bruits pour que ce soit ça.

- Nope. Répondait-elle, pendant que ses yeux s’ajustaient à la pénombre et repéraient enfin les traces dans la poussière du sol.

Il y en avait vachement beaucoup… Pas comme la dernière fois. L’androgyne relève la tête probablement en même temps que les deux autres, lorsqu’un bruit attire leur attention vers le couloir. Il s’agit rarement d’autre chose que de goules quand y a un truc qui tombe. Joaquin leur fait signe de se taire et ils s’approchent de la pièce d’où semblait provenir le bruit. Leur pote ouvre la porte et trucide le macchabée qui trainait par là avec rapidité. Bon réflexe. Par contre, il trouve un autre truc et leur dit d’approcher, ce que fait Sal avec curiosité.

- Oh ! On a le repas pour ce soir les gars ! Enfermés dans une pièce comme ça ce sera un jeu d’enfant de les tuer. Avec quelques légumes ce sera un repas d’enfer après leur sortie. Ouais, j’pense qu’on peut ouvrir le rideau. De toute façon, on en a pas des heures, le temps de choper le matos et la moto encore en état… Si elle était toujours là… vu les visiteurs.

La petite blonde reprenait son arc et y installait une flèche pour s’occuper des lapins qui s’étaient réfugiés au fond de la pièce, apeurés par le petit trio de vivants.

Spoiler:
 




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3545
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   Mer 28 Oct 2020 - 10:52
Celui qui est détendu


Je reste tendu comme un string sur un sumo obese, pour le couvrir, quand Joaquin se décide a inspecter d’où vient le bruit que j’ai entendu. Ça aurait pu être un rodeur, un pilleur, ou plein d’autres trucs festifs, mais non, il a fallu que cela soit la pire chose qui existe au monde… Avant de continuer ce récit, je tiens a saluer mon pote, au nom de la porte, pour sa délicatesse cette fois. Quand il nous appelle pour venir voir, il a la voix soulagée, du coup, moi j’y crois vraiment qu’on va avoir du moisi mais en fait… en fait il y avait aucune raison d’être soulagé.

Pire que dans un film d’horreur, la musique en moins, je découvre des abooooominables choses velues et grouillantes présentes dans un lieu clos… avec nous. Je me fige les yeux exorbités d’angoisses. Mais... Mais… MAIS COMMENT CES CHOSES SONT ARRIVÉES LA !!??? Je pense que je reste figé dans un masque d’effroi devant cette scène de film d’horreur. C’est juste démoniaque. COMMENT CA PLEIN DE LAPINS ?!! Mais mais … mais bordel c’est moi ou ils prennent ca cool les deux là ???!! Ils ne savent pas que c’est pas pour rien que ces choses étaient interdites a bord des bateaux pirates !!! Certes je ne sais pas pourquoi, mais le fait que c’était interdit me suffit pour me rendre compte que je suis avec une bande de suicidaires inconscients qui vont tous nous faire tuer. Surtout quand la Salem nous sort qu’elle compte en faire de la bouffe !! Qu’une gossse assez concon pour tenter de survivre dans un bordel alors qu’elle a le choix, oui Ruby, c’est de toi que je parle, enfin c’est toi que je troll, le fasse ok !! Gemma bouffe bien ses crottes de nez ou des légumes… A ces âges là, la tuyauterie est pas comme la nôtre… Mais putain !! Pas Salem quoi !!!

Je la regarde avec un dégout profond et je me dis que si son mec savait ça, plus jamais qu’il lui ferait de bisous ou lui proposerait quoique ce soit a mettre a sa bouche. J’essaye d’avoir l’air calme et tranquille, mais je suis a deux doigts de nous faire évacuer, tous !!! J’essaye sincèrement de prendre sur moi dans cette situation de stress intense ou je suis sur le qui-vive. Je sursaute quand Joa ouvre le rideau et regarde avec envie les morts de dehors qui sont loin de ses bombes poilues.

Bon après je fais preuve d’une maitrise et d’un self contrôle digne d’un Jedi. J’ai l’intuition que si je viens a zigouiller une de ses saloperies devant Salem sans que les hostilités n’aient été lancées par les créatures sataniques non euclidienne a oreilles menaçantes, on va devant un pure drame. Salem a beau est cool, ca reste une foufoune, elle est donc trop innocente pour comprendre la dangerosité de la faune et la flore non homologuées dans une vie urbaine civilisée. Pour le moment je me contente de bourrée un œil noir aux choses, prêt a intervenir tel un garde du corps zélé, les mains serrées sur la Mauricette.

« Bon, on gère ca comment ? »


Les deux autres savent surement penser que je parle des moisis dehors, des motos dedans... Oui je rêve de fouiner dans les brols mécaniques qui me font l’œil et qui pourraient agrandir la collection de « petit bordel » qui rend fou le Val. Mais là, c’est les horreurs que je fixe.  Salem a l’air de vouloir enfin percuter du danger et sort son arc, pas trop tot!! C’est le signale pour moi, je fonce avec un :

« CREVE SALOPERIE »


Pour me donner du courage (parce que je suis un être humain, foncer sur horde, oui, mais sur ces saloperies la…. Faut quand même une putain de paire de balls ») pour essayer de les maraver a coups de Mauricette cerveaux et pas rassuré.

« MAIS ARRETEZ DE BOUGER… OH MON DIEU Y’EN A UN QUI A TOUCHE MON PIED !!! LACHE MOI SALOPERIE !!! »


Je manque de tomber mais je m’accroche, je ne périrais pas aujourd’hui et j’arrive a en écrabouiller un avec un cri de victoire rageur. C’est épique je vous jure…. Niveau adrénaline je suis au max.

« RETOURNEEEEZZZ EN ENFEERRRRRRRR!! YAAAA!!!»


je continue ma tache tel un berserk face a des petits lapinous tueurs que Sal a pas eus.Dans un mauvais réflexe j'en chope un et lui arrache la gorge avec les dents. Moi je déconne pas avec le mode berserk quand ma vie est en jeu et celle des mes potes aussi. Putain de mauvais plan de faire ca!! Je projette le corps de l’immonde bête sur un mur pour être sur qu'elle soit morte morte. J'ai un gout de sang dans la bouche et même si je recrache de suite c'est encore plus la panique.

« PUTAIN!! J'EN AI AVALÉ!! J'EN AI AVALÉ!!!»


NOoooOOooooN je vais mourir ou me transformer en je sais pas quoi. Je reverrais jamais ma fille. Je pourrais jamais parler a Sam de ce que je ressens!! Je vais crever comme une merde a cause des lapins!!!


HRP:
 


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha   
Revenir en haut Aller en bas  
- When life gets complicated... I ride. | Salem & Isha -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: