The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Les douches c'est pour les faibles
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Les douches c'est pour les faibles   Ven 21 Aoû 2020 - 16:59
Celui qui sent pas la rose



Putain… la vie, c’est vraie une sale pute frigide qui couche pas mais qui arrive quand même a te coller des MST. A chaque fois que j’ai l’impression que ca va mieux, bah je m’en reprends une couche. Je sais même plus ce que je paye a ce putain de karma de merde, mais j’ai l’impression qu’il a fait banque sup pour calculer les intérêts. On vient de me piquer la Love Mobile, pire que ça, des Goonies m’ont tiré mon camion, mon chez moi à moi !! Avec tout ce qu’il y avait dedans, dessins de ma gamine, toute ma collection de Dead Pool et de Captain America, les jouets de Gemma, mes fringues de rechanges… Putain j’en reviens toujours pas, je me suis fais voler MOI par des gamins en bonus… je crois que je vais pas savoir m’en remettre. Je commençais a peine a digérer le fait que ma femme se soit barrée avec ma gosse après avoir couché avec mon frère, puis qu’elle se soit foutou en couple avec Connor après m’avoir laissé penser qu’elle allait revenir. Là c’est retour à la case 0.

Vous trouvez que j’en fait trop pour « juste » une camionnette ? En fait, je serais psy, je comprendrais que ce qui s’est passé pour Joaquim m’a profondément ébranlé, que je me suis mis a sa place malgré moi dans ce qu’il vivait. En fait je ne vois pas comment on peut se remettre de ce qu'il vient de se manger dans la gueule. Alors, ma LM, c'est peut être pas grand chose pour vous, mais pour moi, c'est mon refuge a roulettes est peut être tout ce qui me lie encore a ma propre ex-femme et ma gosse. Plus que jamais, j’en avais besoin.

En attendant, il fait méga chaud depuis quelques jours et Maes me pète les couilles comme personne a pas vouloir que les travaux ne deviennent le grand défouloir. Impossible de jouer de la masse et du muscle sans réfléchir avec lui !! Il arrête pas de me demander de taper moins fort, plus précis de bouger des trucs doucement… ouai, le chantier de la Distillerie m’occupe pas mal la caboche et c’est pas plus mal malgré le cagnard.

Avec seulement les fringues que j’ai qui me collent à la peau, puisque les autres ont été volées, Allia m’a juste dégagé de sa piaule avec les quelques affaires que j’avais dedans. Soi-disant que je pue trop, qu’elle en a marre de tomber sur moi a poil et que je mets trop le bordel dans sa chambre. Faut toujours qu’elle en rajoute. Tant que ca tient pas debout un t shirt c’est que ca va non ? En plus ca sèche mieux quand c’est pas sur moi.

Du coup je me suis installé dans les partie commune, avec mes brols, pas grands choses, mes comics de consolation, ceux que j’avais retirer de la LM pour les donner tellement ils sont mauvais, les Aquaman quoi et quelques bricoles de mécaniques que je me suis promis de nettoyer dans la nuit si j’arrivais pas a dormir. Y’a aussi mes outils, la couverture qui me sert pour dormir, un carnet pour noter les idées pour romans avec Johanna. Pour le moment j’ai surtout fait des super dessins des Goonies parce que je veux mettre leur tête a prix. Mais j’ai un style un peu trop moderne ronds bâtons abstraits pour que ça soit vraiment utile.

Pour être sûr que je sois déprimé a mort, j’ai croisé quelqu’un qui m’a dit d’aller aider Val a changer ses pansements, perso, je suis trop pas pressé a toucher le cul du mec. En plus c’est un pote au Connor, je préféré pas savoir ce qu'il a pu baver sur moi celui là. Vous allez voire qu’a tous les coups on va me dire que pour rester à la distillerie, faut plus baiser Yulia mais Valerian. Je vous le dis, j’ai la poisse en ce moment. Pour me donner du courage, je m’accorde une petite pause, la première depuis ce matin. J’enlève mon T shirt trempé de sueur et mon jean dans le même état… J’hésite a aérer tous le matos mais j’entends encore la voix d’Allia me faire la morale de plus laisser la robinetterie a l’air. Elle a surement peur que je complexe trop ses potes.

Je fouine dans la cuisine et trouve une bouteille de bibine. Pffff un truc pas de chez nous encore. A défauts de bière je vais me contenter de ce machin. J’ouvre sans conviction la bouteille, étonné que ca soit pas un bouchon à vis. Je galère pas mal pour virer le machin en bois dedans. Ouai, je suis pas trop habitué à la qualité. Qui c'est le con qui met du bois dans la boisson? Quand j'ai gagné mon combat, je m’affale dans le canapé buvant au goulot le pinard tout en lisant les aventures insipides d’Arthur Curry. C’est pas fameux tout ca mais c’est mieux que rien.


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Pipou ♥
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1840
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   Jeu 3 Sep 2020 - 15:40
Installé face à son bureau, Valérian se massait les tempes depuis quelques minutes, en proie à une vive contrariété. Depuis la fenêtre entrouverte de la pièce, lui parvenait le fracas des travaux de la distillerie. Si le chantier allait bon train, dirigé d’une main de maître par Maes, le grec était en revanche agacé de ne pas pouvoir s’y rendre utile. D’être confiné à son bureau et incapable de faire le moindre effort physique ; au risque, sinon, de rouvrir la plaie à son flanc. Il y avait un mois qu’il avait été blessé et sa blessure ne cicatrisait pas suffisamment vite à son goût. À cause de celle-ci, le grec n’avait pas pu aider les exilés à abattre une bonne fois pour toute Jerry. Il n’avait pas été présent pour les épauler, ni pour soutenir Joaquin.

Joaquin. Putain, en voilà un autre sujet qui excédait Valérian. Depuis les événements du mois de juin, il n’avait pas réussi à discuter avec l’hispanique sans que celui-ci ne se renfrogne à sa vue et se ferme instantanément à toute conversation. Un mélange de résignation et d’aversion émanait de Joaquin, si bien que le grec n’insistait pas et passait chaque fois son chemin, furieux. Il ne cherchait pas à passer outre la carapace de l’hispanique. Sa fierté, tout comme sa culpabilité, l’en empêchaient effectivement, si bien que Valérian était réduit à ruminer à longueur de journée et, tel un fauve impatient, à rôder entre les barreaux d’une cage qu’il emportait avec lui. Où qu’il aille.        

Avec un grognement, Valérian se redressa et se dirigea à grandes enjambées vers la fenêtre pour la fermer. Les sourcils froncés, il contempla un instant le paysage ensoleillé qui se déployait derrière celle-ci et fit courir son regard sur les barricades en cours de reconstruction et les silhouettes très distinguables de Maes, Anton et Jaren. Le grec se détourna brusquement de la fenêtre.

Où est passée Allïa ? songea-t-il en posant une main sur le bandage qui ceignait son abdomen. En général, l’archère s’occupait de le changer. Pour se faire pardonner son erreur, d’après ce qu’elle avait expliqué à Valérian, quoique le grec ait cherché à l’en dissuader. Il ne vouait en effet aucune rancoeur à Allïa et considérait plutôt que la flèche qu’il avait reçue lors de l’attaque avait été un juste retour de bâton le concernant. Mais elle avait insisté, si bien que Valérian avait finalement accepté de s’en remettre à ses bons soins. Non pas qu’elle fut particulièrement adroite, mais le grec aimait passer du temps en la compagnie d’Allïa. D’une certaine manière, la présence de la jeune femme l’apaisait. Aussi, subissait-il sa maladresse sans broncher. Ou presque.

Tournant les talons, Valérian quitta alors son bureau pour se mettre en quête d’une âme charitable, prête à l’aider à changer ce foutu pansement. Qu’est-ce que celui-ci pouvait le démanger, bon sang ! Si ça n’avait pas compromis son rétablissement, le grec l’aurait arraché depuis belle lurette !

Après avoir traversé le couloir de la distillerie, Valérian se figea soudain à l’entrée de la salle commune - saisi d’effroi. Affalé dans le canapé, Isha buvait au goulot un Romanée-Conti, l’un des vins les plus prestigieux au monde, sans avoir, semblait-il, la moindre idée de l’outrage qu’il commettait à chaque gorgée. Passée cette surprise, ce fut une odeur pestilentielle qui frappa de plein fouet Valérian et lui arracha une grimace écoeurée. « Mon dieu… » grommela-t-il en réprimant un hoquet de dégoût.

Au-delà de la bouteille de vin qu’il était allé chercher dans la sommelière personnelle de Valérian, Isha était presque nu, sale et se prélassait dans la salle commune au sein d’un incommensurable désordre. Agrippé au cadran de la porte, le grec vacilla un instant, terrassé par cette effroyable vision, puis s’empourpra dangereusement tandis que le gagnait une terrible colère - semblable à une déferlante que rien n’arrête sur son passage. « Isha. » siffla-t-il entre ses dents. Le grec inspira profondément, tenta de recouvrer son calme. En vain. Sa fureur l’emporta finalement sur ses maigres résolutions, dans un grand fracas d’écume. « QU’EST-CE QUE C’EST QUE CE BORDEL ? »


Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured - Mark Twain.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   Sam 5 Sep 2020 - 7:26
Celui qui voit pas le problème



Vraiment pas fameuse cette vinasse, qu’est ce que je ne donnerais pas pour boire un vrai bon truc plutôt qu’un de ce machin de clodo.  Je soupire d’autant plus qu’Arthur Curry et ses pouvoirs de poissonnier intérimaire au Marineland ne me font pas rêver quand le Val débarque plus violemment que l’armée Russe chez une foufoune. Ouai du coup je me fige en me demandant s’il va pas me faire une scène parce qu’il veut son droit de cuissage, ou fessage, enfin je sais pas comment qu’on dit pour lui torcher le cul avec les pansements.

Il connait mon prénom !! C’est un bon début… par contre iles t tout rouge… plus que la bibine de ma bouteille. Vous pensez que c’est une infection et qu’il va me claquer devant le nez ? C’est connu que quand on a mal au cul ou est tout rouge de la trogne, c’est comme ça que je reconnais les ramoneurs de nunus de loin. Vous croyez qu’il en est un ? Ca m’étonnerait qu’a moitié avec un prénom comme le sien. Ca sonne Valérie non ? Et ouai ca va !! Moi aussi j’ai prénom de meuf et on est pas obligé d’e reparler tous les jours !! Puis ca n’a rien a voir !! Je reste a attendre de voir s’il tombe, s’il demande de l’aide ou s’il y a un autre soucis.

Il respire difficilement j’ai l’impression. Merde, il fait p’être une attaque !! Je pose mon comics prêt a bondir l’aider sans trop savoir si c’est une bonne chose. Une fois Joey m’a appris à poser un garrot, j’étais mega content, puis on tombe sur un mec qui saignait du crane, moi serviable comme pas deux, je lui en fous un sur le cou comme elle m’avait montré, bien serré et tout et tout…. Putain qu’est ce que je me suis fait engueuler. Genre c’était de ma faute s’il était raide alors que j’avais essayé de le sauver. Depuis elle m’avait interdit les gestes qui sauvent.

Le Val finit par me lâcher ce qui lui donne c’est air de sauce ketchup. Je regarde derrière moi sur la table et je comprends mieux le problème. Putain !! Anton il chit là : Déjà qu’il est pédophile et c’est pas bien mais en plus il a pas rangé son assiette tantôt. Vraiment tous les défauts le barbu !! Et dire qu’on nous confond lui et moi.

« Ah, Ouai… je comprends. Ecoutez M’sieur Val, faut pas vous mettre dans un état pareil pour ça, c’est pas bon pour votre blessure au cul j’en suis sûr ! Je vais gérer. Vu que je pionce ici, dès que je revois le Anton, je lui dis de ranger son assiette. Pas de souci. »

Je lui offre un grand sourire innocent. Comment ca, y’a du bordel ailleurs que l’assiette oublié de l’ex flic ? C’est des babioles ça !!!! On sait les enjamber facilement. Comme j’ai quand même l’impression que les yeux du patron vont sortir de la tête et que je suis un mec vachement sympa, je lui tends la bouteille de rouge.

« Tenez M’sieur Val, prenez un coup de piquette, c’est pas très bon mais ca vous aidera si vous vous sentez mal. »



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Pipou ♥
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1840
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   Ven 25 Sep 2020 - 20:54
Après s’être époumoné à tue-tête, dans un hurlement qui avait fait trembler les murs de la distillerie, Valérian prit de profondes inspirations, à l’instar d’un taureau sur le point de charger. Les yeux braqués en direction d’Isha, il s’était attendu à ce que le jeune homme réagisse. À ce qu’il se confonde en excuses, tombe à genoux et l’implore de le pardonner. Ça aurait été la moindre des choses aux yeux de Valérian. La moindre des choses, oui, après qu'il ait osé toucher à sa réserve personnelle de vins !

Mais il n’en fut rien. En vérité, c’est à peine si Isha réagit.

Après avoir prudemment posé à côté de lui ses comics, le jeune homme le couvrit en effet d’un regard franchement perplexe. Ils se dévisagèrent ainsi de longues secondes, sans qu’aucun d’entre eux n'ose faire un geste ni prendre la parole. Lentement - très lentement, les yeux d'Isha parcoururent alors la table jonchée de déchets et s’illuminèrent d’un vague éclat de compréhension. Si Valérian s’attendait à recevoir de plates excuses de sa part, les propos du jeune homme manquèrent cependant de lui décrocher la mâchoire.

« Ranger l’assiette d’Anton ? » répéta-t-il d’un air abasourdi.  

Le grec ouvrit la bouche, puis la referma. La désinvolture d’Isha suscitait chez lui une telle confusion qu’il peinait à mettre de l’ordre dans son esprit pour déterminer quoi dire. Il ignorait en effet si le jeune homme agissait ainsi par pure stupidité ou bien par provocation. Fureur et ahurissement se disputaient de fait le visage de Valérian. Valérian qui, une fois n’est pas coutume, se trouva parfaitement coi et incapable d’articuler le moindre mot.

Les propos suivants d’Isha achevèrent de l’épouvanter. Avec un grand sourire béat, le jeune homme lui tendit en effet sa propre bouteille de vin, en précisant qu’elle n’était pas très bonne, mais qu’elle lui remonterait au moins le moral. Blême, Valérian contempla sans mot dire le Romanée-Conti - Isha - puis une nouvelle fois la bouteille de vin. Il s’éclaircit finalement la gorge et commença : « Je… »    

Valérian secoua la tête. « Il n’est pas bon ? » répéta-t-il d’une petite voix avant de saisir la bouteille. « Comment est-ce possible ? Il est bouchonné ? »

En proie à une vive contrariété, le grec huma le vin et fronça les sourcils. « Je ne sens pourtant rien. » Sans accorder davantage d'attention à Isha, Valérian tourna alors les talons et se rendit à grands pas dans la cuisine pour y chercher un verre à pied. « Je n'y crois pas… » grommela-t-il sur le chemin du retour avant de s’installer dans un fauteuil à côté du jeune homme pour se servir un verre.

Après avoir élégamment fait tournoyer le vin dans celui-ci, le grec en but une gorgée, s'humecta les lèvres et plissa les yeux. « Il n'est pas bouchonné. » trancha-t-il aussitôt en fusillant le jeune homme du regard.

Spoiler:
 


Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured - Mark Twain.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   Ven 2 Oct 2020 - 16:34
Celui qui est choqué


Le Val m’a l’air vachement secoué par sa blessure. A mon avis, c’est pas a moi qu’il devrait montrer son cul mais plus a un vrai toubib. Parce qu’il semble planer un peu en répétant ce que je viens de dire sur l’assiette du Anton. Je le vois papillonner des yeux, pire qu’un match de tennis entre moi et la bouteille que je lui tends.

« Ca va patron ? »

Parce que ca à juste pas l’air d’aller. Manquerait plus qu’il calanche maintenant et avec moi. Je suis sur que ca ferait encore des histoires s’il me faisait ce coup là. En fait je pense qu’il a de la fièvre parce quand il me prend la bouteille des mains, il me demande si elle a un bouchon de nez. Là…. J’avoue… je sais pas trop quoi répondre pour le coup. Vous pensez qu’il va me tej si je lui annonce qu’une bouteille ca a pas de nez et que, du coup, ca sait pas avoir de bouchon dedans ou se moucher. La vache, il a l’air bouleversé… ouai, je vais pas lui dire du coup. J’opine de la tête comme si je savais ce qui se passait et que j’étais vigoureusement d’accord.

Je me sens de tenter de lui dire un truc, forcement vachement pertinent, mais le Val fait quelque chose qui me coupe dans mon élan. Du coup, je reste la bouche ouverte, comme un con, à regarder la regarder faire. En fait, on nage en plein instant de delirium. Je sais pas pourquoi mais je crois qu’il essaye de boire la piquette avec son pif. Vous pensez qu’il a pris des trucs pour la douleur. Putain, mais ca vient d’où cette fixette sur les nez ? Je me demande s’il a de la fièvre ou c’est qu’il a un pet au casque ? Allia aurait pu me prévenir que la hiérarchie ici avait des « petits soucis ». Entre la Yulia qui semble avoir ses ragnagna H24 et lui qui est pifophile, on est pas dans la merde. Il finit par me dire qu’il sent rien et je suis trop médusé pour lui dire que c’est p’être parce qu’il a le nez bouché lui aussi.

Je l’observe toujours, avec autant d’inquiétudes que d’incompréhensions, quand il va vers la cuisine se trouver un verre, se servir et revenir. Être boss, c’est être délicat et pas boire a la suite des troufions visiblement. Surement a un truc de chef pour marquer son autorité. Je ne vois que ça. Il continue a faire des choses zarbes genre jouer avec sa bibine. Perso, Gemma, je l’engueule quand elle fait des bulles avec ses boissons ou joue avec son verre, mais là, j’ose pas trop. Je reste a regarder le liquide en essayant de deviner ce que le patron essaye de voir dedans. P’etre un truc de gitan pour deviner l’avenir…. Quand je vous dis que c’est un asile ici, je déconne même pas. Il finit par ce décider a boire avant que je percute que s’il est déjà un peu décalqué dans sa tête, picoler, ca va p’être pas aider.

« Vous devriez pas boire ca dans votre état … »

Trop tard. Putain… je savais pas qu’une flèche dans le cul ca cognait autant au niveau de ma tête mais avec un sérieux de maitre d’école devant une fausse absence il enfonce le clou que le jus de raisin a pas de bouchon dans le nez. La vache… je sais pas gérer ca moi… Avec beaucoup de gentillesses je lui propose :

« Heu… si vous le dites patron… et sinon, vous voulez que j’essaye de voir s’il reste du coca ou un truc du genre pour mettre dedans ? Ca sera surement meilleur. »


Et sans attendre je me suis déjà levé en essayant de pas me vautrer dans mes « petites affaires » qui traine pour aller vers le frigo.

« Mais ca va surement vous détendre de vous hydrater… et… ca vous ferait plaisir que je range l’assiette d’Anton ? D’ailleurs vous vous sentez comment Monsieur Val’?»


Je suis vraiment gentil en fait, dire que tout le monde me prend pour un sale con, je comprends pas pourquoi.


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Leader | The Exiles
Pipou ♥
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1840
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   Sam 28 Nov 2020 - 19:51
« Pourquoi ne devrais-je pas boire ? » aboya Valérian à Isha lorsque le jeune homme lui déconseilla de goûter le vin, manifestement inquiet à l’idée qu’il y trempe simplement les lèvres. Pour une raison qui échappait au grec, Isha le couvait en effet d’un regard particulièrement circonspect, comme s’il avait été un fou risquant à tout instant de lui sauter à la gorge. Qu’est-ce qu’il lui prenait, au juste ?

Déconcerté par le comportement du jeune homme, Valérian avait alors fait danser le vin dans son verre, jaugeant d’un oeil expert sa robe sombre avant d’en humer le parfum : un bouquet de fruits rouges, d’épices et de sous-bois. Dubitatif, Valérian porta tout de même le verre à ses lèvres et en goûta les arômes à la fois délicats et flamboyants du Romanée-Conti qui achevèrent de le convaincre que - non - ce vin n’était pas bouchonné.

Furieux, Valérian avait alors planté ses yeux dans ceux d’Isha dans l’attente d'une explication. Il trouvait en effet inconcevable qu’on ne puisse pas apprécier un grand cru de cette qualité et prenait pour un affront personnel la critique d’Isha à l’égard du Romanée-Conti : « Il n’est pas très bon » avait-il dit avec une audace qui indigna le grec et fit dangereusement frémir les ailes de son nez. Pas très bon ? Il s’agissait ni plus ni moins du plus grand vin de Bourgogne et de l’une des bouteilles les plus chères au monde. Comment osait-il le qualifier d’à peine passable? Jamais une telle insulte n’avait encore été proférée à l’égard d’un vin de cette qualité, et moins encore avec un tel aplomb. Jamais !

Gagné par la colère et l’indignation, Valérian s’empourprait à une vitesse alarmante face à Isha qui ne perdit toutefois pas contenance et lui proposa, avec une gentillesse infinie, de couper le vin avec du soda ; ce qui acheva de suffoquer le grec. Mettre du coca dans le Romanée-Conti ?! « Qu’est-ce que tu… » balbutia alors Valérian, déconcerté, alors que, ni une ni deux, le jeune homme quittait le canapé pour se diriger vers la cuisine. Si le grec s’apprêtait à bondir après lui pour lui arracher la bouteille des mains, il s’immobilisa toutefois à la vue de son dos meurtri. De profondes marques de lacération le parcouraient en effet et creusaient dans sa chair des crevasses nettes et rosées, signes de coups de fouet qu’on avait abattus encore et encore sur Isha.

La colère de Valérian s’évanouit instantanément, soufflée par une franche consternation et un soupçon de pitié pour le jeune homme qui avait de toute évidence enduré des horreurs.        

« Comment je me sens ? » répéta d’un air distrait Valérian, les yeux rivés au dos d'Isha, avant de brusquement secouer la tête et de reprendre ses esprits : « Isha, attends ! » s’exclama-t-il, effaré, avant que le concerné n’ait eu le temps de ruiner la bouteille de vin : « Arrête ! »

Après avoir bondi hors du fauteuil, Valérian rejoignit en quelques enjambées Isha pour la lui prendre des mains. « On ne mélange pas du soda avec du vin, enfin ! » le morigéna-t-il d’un air indigné. « Ça serait manquer de respect à un produit aussi vénérable et donc parfaitement indécent ! » Ses yeux autoritaires dévisagèrent le jeune homme. « Pas plus qu’on ne boit du vin au goulot, affalé dans un canapé et vêtu du plus simple appareil. Non, c’est non ! Je ne tolérerai pas un tel laxisme ici ! Pas sous mon toit : c’est hors de question ! »    

Manifestement dans tous ses états, Valérian prit une profonde inspiration et consentit finalement à s'adoucir : « Écoute, Isha : c'est très... Considéré de ta part de vouloir me préparer un verre - vraiment. Mais je ne comprends pas ce que tu fabriques ici et dans un tel état. » Il secoua la tête, décontenancé. « Pourquoi ne dors-tu pas dans ta chambre ? »


Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured - Mark Twain.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3617
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   Lun 30 Nov 2020 - 19:15
Celui qui est zen.. ou pas



Le patron m’inquiète un peu. Je sais pas, il a l’air vraiment pas au top là. Je cause pas que de son délire de bouchon de nez. D’ailleurs, il arrive même pas a me répondre de comment qu’il se sent et pique une crise pour la piquette quand je propose de la combiner avec un soft. Je fronce les sourcils, il a p’être peur d’avoir la gueule de bois, pour ca qu’il veut pas de mélange, mais bon avec du soda, ca devrait aller quand même. Du coup, gentiment je le rassure :

« Vous inquiétez pas patron, c’est pas un mélange qui cogne promis, c’est juste pour que ca soit moins dégueu… »

Je me fige quand il me demande d’attendre. Je sens qu’il doit y avoir un pur trauma pour que ca semble aussi important. Je prends un air penau et choqué même parce que ca me choque qu’il le soit. Mais il sort d’où le boss, A part les bouffeurs de grenouilles je vois mal qui boirait du jus de raison comme ça ? Je fronce les sourcils quand il me parle de vénère ration ou d’un dès cent parce que je vois pas le rapport. Y’a des rations pas contentes sur le vin ? C’est quoi ce délire ? Et d’où qu’il y a des dès à tirer pour picoler ? C’est une tradition locale ? Putain, a tous les coups il a une fièvre du cul qui lui est montée a la tête. PUTAIN j’ai p’être tué le boss a trainer la patte pour lui changer son pansement. Oh merde !!!

« Vous devriez vous reposer patron !!! Je vous prête ma couverture si vous voulez, elle est presque propre du mois dernier. »

Il avait méga flotté et j’étais a dormir dehors. Du coup, ca a été lavé en même temps que moi et elle est pas trop raide de crasse. Il a du bol le patron, sinon la dernière lessive remontait a 6 mois.

« .. et je vais voir si je sais taxer un oreiller si vous avez besoin. J’ai du linge sinon pour vous caller mais ca sent p’etre un peu, il a pas plus récemment… »

Je me regarde de la tête au pieds quand il semble me faire une remarque sur ma tenue. Quoi ? Qu’est ce qu’elle a ma dégaine ? Ok c’est simple mais de quel appareil il me cause. Putain… la fièvre le fait de plus en plus délirer… Et si on sait plus se siffler du pinard sur un canap a moitié a poil, ou va le monde ?  C’est quoi la « xisme » ?... Alors je connais pas encore trop bien mon boss, mais je vous jure qu’au scrabble, il doit tout déchirer. Bah v’la qu’il me traite de con maintenant, je sais pas en quoi je suis sidéré, ni ce que veut dire sidéré, mais au moins, on vient de passer un cap lui et moi je le sens. Quand on arrive aux insultes, c’est parfois bon signe… et parfois non… En vrai, c’est un cauchemar. Je bite juste rien de ce qu’il me dit. J’essaye de me concentrer sur les morceaux qui sont anglais. J’hoche la tête avec un : « C’est pas faux » et un début de migraine sous l’effort de le suivre.

« Ok, je trouve un appareil pour boire ailleurs que sur le canapé, promis, mais faut pas vous mettre dans un état pareil pour ça. Avec votre blessure c’est pas bien raisonnable. Installez-vous mieux patron.»

Je lui ramène un siège aussi pour poser ses pieds. Malgré toute ma bonne volonté, je me sens pas trop a lui proposer de me montrer son cul pour les pansements. C’est un peu trop… un peut trop voyage entre mec a Mykonos quoi. Après il va surement croire que je suis Grec ou une connerie du genre. Imaginez le malaise ?

Il me pose enfin une question a laquelle je sais répondre, sauf que c’est un peu trop gênant de lui dire que ce qui me sert de chambre est en panne d’essence a des KM de là et que je suis juste un gros SDF que sa bro a dégagé de sa chambre pour une broutille de rangement.

« Bah heu… en fait… j’avais plus ou moins compris que j’avais le droit de rester dormir ici, pour monter la garde la nuit c’est mieux et ca m’evite des aller retour avec le NML »

Pitié… qu’il me dise pas d’aller redormir la bas. Je sais que Johanna acceptera de reprendre des risques pour que je squatte un peu au Rov, mais la seule évocation de retourner avec les rebus des survivants dans l’entrepôt ou on s’entasse quand on a pas de groupe me stresse. Avec empressement de trouver une solution plutôt que de le laisser m’annoncer que oui je dors plus ici, j’essaye de faire des propositions

« Apres, je sais aller dans le garage s’il faut, sinon je reste sur la terrasse, c’est bien la terrasse, y’a les chaises longues…. »

Je le sens mal, plus que l’odeur de mes pompes... c’est la panique a bord en fait. Pris d’une diarrhée orale pour essayer de noyer le tout sous des mots, je continue dans mon élan plus nerveusement qu’une pucelle la veille de sa nuit de noce :

« Mais c’est pas important ça, si on reparlait de l’appareil pour boire de la piquette, de votre cul percé ou je sais pas, du fait que vous êtes pas fan de mélange… sinon je sais aussi aller chercher la Boss pour qu’elle matte votre trou aux fesses si vous préférez… je suis pas un mec chiant et si vous avez envie que je vous laisse le canap parce que c’est mieux pour votre arrière train, pas de panique, je vais squatter ailleurs. »


En vrai si, il y a vraiment panique la. Je sais pas si ca se voit mais c’est vraiment la poisse que ma grosse technique pour savoir rester ici, que je traduirais pas « esquivons les patrons » n’ait pas fonctionné.



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Les douches c'est pour les faibles   
Revenir en haut Aller en bas  
- Les douches c'est pour les faibles -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: