The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Through the valley
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 185
Sujet: Re: Through the valley   Lun 9 Nov 2020 - 22:08
La déception se lit sur son visage lorsque Selene lui annonce qu’ils ne sont pas venus. Tout cela, pour rien… Sa colère s’évanouie en quelques instants et elle baisse le nez, la gorge nouée. S’ils ne sont pas venus, où sont-ils ? L’inquiétude commence sérieusement à se faire sentir et elle grimace, retenant des larmes de rage. Encore une fois, elle se questionne sur les raisons de cette fugue. Le camp n’est pas idéal, elle est la première à le dire, mais tout de même. On n’y maltraite personne, ils ont de la nourriture à volonté, des lits dignes de ce nom, un toit au-dessus de leur tête… Il y a pire façon de vivre. Mâchonnant sa lèvre inférieure, Juliet finit par tendre les rênes de Fury à Selene et la suit jusqu’à l’ancienne écurie pour prendre soin des chevaux.
*

Enfoncée dans un vieux fauteuil défoncé, Juliet rumine. A nouveau, elle pense à la fugue des trois adolescents. Passée la colère, passés les questionnements, elle espère qu’il ne leur est rien arrivé. Qu’ils n’aient pas fait de mauvaise rencontre, qu’ils soient toujours en vie. L’agression de l’après-midi lui revient en mémoire et elle frissonne à l’idée que les fuyards aient pu croiser les tireurs. L’idée même de trouver leurs cadavres – ou de ne jamais les retrouver, d’ailleurs – la terrifie. Anxieuse, elle tape frénétiquement du pied sur le sol, et ronge ses ongles. Son ventre gargouille discrètement mais elle l’ignore. Même si elle est affamée, elle ne pourra rien avaler ce soir.

La voix de Selene lui fait tourner la tête et elle fixe sa complice, d’abord sans comprendre ce qu’elle dit. Elle entend les mots mais ne les imprime pas.

- Quoi ? dit-elle machinalement, avant de se reprendre. Oh, ouais…

A l’image de celui de Selene, son ton trahit son manque de conviction. Elle a le sentiment de multiplier les pistes, sans résultats. De perdre un temps précieux, dont ni elles ni les adolescents ne disposent. Se renfrognant à nouveau, Juliet replie les jambes contre sa poitrine et les entoure de son bras libre, posant son menton sur ses genoux. L’attente la tue, véritablement. Elle se sent ballotée entre l’inquiétude, la colère et la peur. Un mélange d’émotions qui mine sévèrement son esprit.

A nouveau, la voix de la brune la tire de ses réflexions et elle lève la tête pour la regarder. Elle a envie de croire aux paroles de réconfort de Selene malgré son anxiété.

- J’sais bien… j’peux pas m’en empêcher, désolée…

Elle détourne le regard et fixe le vide, avant de retirer son pouce rongé de sa bouche. La question de sa complice la surprend et elle se sent rougir. Elle et Ashton… Le jeune homme lui a accordé l’attention dont rêve toute jeune femme de son âge pour se sentir exister, et pourtant… Pourtant, elle n’est pas satisfaite de cette relation. Se mordant un instant les lèvres, elle soupire profondément avant de reposer les pieds à terre et de poser ses coudes sur ses genoux, penchée vers l’avant.

- Je sais pas si on pourrait appeler ça un truc… C’est… commence-t-elle, avant de s’interrompre. Elle n’a pas envie d’en parler maintenant, mais elle sait que cela lui changera les idées. C’est pas le mec le plus intelligent que je connaisse, mais il me fait rire. Je l’aime bien, mais c’est tout…

Elle hausse les épaules, porte à nouveau son pouce à ses lèvres. Juliet se sent un peu stupide d’avoir cédé aux avances du jeune homme, alors même qu’elle a ouvertement montré son désaccord quant à la relation de Selene et de Joey. Elle n’en avait pas le droit et pourtant, elle l’a fait.

- Je suis désolée, pour Joey… J’aurais dû être plus sympa avec lui, il voulait juste qu’on s’entende tous, pour ton bien… Et elle, elle n’avait fait que le repousser, inlassablement. Parce qu’elle ne supportait pas de le voir monopoliser l’affection de son amie. Une idée qui, encore aujourd’hui, la met au supplice.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9036
Sujet: Re: Through the valley   Mar 10 Nov 2020 - 13:36
- Il est même sacrément bête, s’était-elle allée à commenter avant que son amie ne précise qu’elle l’aimait bien.

Ashton. La musicienne se tut, se pinça les lèvres puis rattrapa les apparences avec un sourire. Sa conversation avec Andrea remontait déjà, celle où elle lui parlait de ses peut-être sentiments pour sa cadette. Elle s’était résignée à ne rien précipiter, à laisser passrt la saison, pour analyser l’évolution de ce nouveau feu dans son cœur. Pourtant, l’idée que le jeune homme soit celui qui ait le droit de toucher et d’embrasser son amie lui donnait envie de le trouver pour le secouer comme un prunier. Ce n’était pas de la jalousie – ou pas que de la jalousie – c’était juste… personne ne méritait Juliet. Personne. Égoïstement, la pianiste regrettait l’époque où sa complice était en colère contre tout le monde hormis elle.

- T’en fais pas pour ça…, dit-elle à propos de Joey.

Selene poussa un soupir et quitta son pouf pour venir s’asseoir en tailleur, au sol, devant la blonde qui s’était appuyée sur ses coudes. Nouveau soupir, durant lequel sa moue piteusement résignée se transforma fugacement en grimace supposée dérider sa partenaire. L’esquisse d’un sourire s’obstina sur les lignes fines de la bouche de la pianiste, les plis malicieux de son expression à la commissure de ses lèvres.

- Je suis pas… celle qu’il lui faut de toute façon. Joey est… c’est un mec fondamentalement gentil et doux, elle haussa les épaules, ses yeux bleus se perdirent dans le néant au-dessus de la tête de son interlocutrice, tu sais comme je suis. Hum… lunatique, imprévisible, autoritaire, assez compliquée à vivre de manière générale, plaisanta-t-elle en faisant mine de dresser une liste pourtant plutôt précise de sa personnalité, et j’ai tendance à me mettre en danger constamment.

Ça, c’était inévitable. Incurable. Leur présence à la prison en était une preuve criante. C’était dans ses veines, les conséquences de l’épidémie l’avait forcément à devenir une louve intrépide dès les premiers mois. Tantôt solitaire, tantôt en meute, mais jamais docile, jamais domestique. Si elle devait avoir une nouvelle relation longue avec quelqu’un, ce serait avec une personne capable de comprendre ça. Autrement… ce serait probablement voué à un autre échec.

- En vrai, il avait beaucoup d’affection pour moi et je n’en avais pas assez pour lui, souffla Selene, un peu gênée, c’est mieux comme ça. On s’entend toujours bien et… je suis sûr qu’il trouvera mieux. Comme… Emilie tiens ! suggéra-t-elle à la volée, s’autorisant un petit rire.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 185
Sujet: Re: Through the valley   Mer 11 Nov 2020 - 20:51

Elle ne peut retenir un rire nerveux en entendant l’opinion de sa complice sur Ashton. Bien sûr, cette idée lui a effleuré l’esprit plus d’une fois et au fond, elle partage son avis. A vrai dire, elle trouve facilement plusieurs défauts non négligeables au jeune homme. Il n’est pas méchant, pas à proprement parler, mais il a déjà fait preuve d’un certain degré de xénophobie. Cela l’a systématiquement mise mal à l’aise et peu à peu, elle s’est mise à porter un regard différent sur Ashton. Pas encore au point d’être dégoûtée ou de le détester. Mais suffisamment pour réfléchir, se questionner. Pour envisager la fin de cette relation qui, de toute façon, ne lui apporte pas grand-chose.

Selene balaie ses excuses et la rejoint, prenant place à ses pieds. La grimace qu’elle lui adresse fait sourire Juliet et elle tend une main pour dégager une mèche rebelle du visage de la brune. Elle la replace doucement derrière son oreille, avant de reprendre sa position initiale, et de l’écouter. Malgré le regard fuyant de Selene, Juliet détaille le visage de son amie, comme si elle le voyait pour la première fois. Elle serait pourtant capable de le dessiner les yeux fermés, tant elle en connaît le moindre détail. Tant elle en connaît le moindre relief, le moindre creux. Elle connaît chaque cicatrice de ce corps, en ajoute parfois de nouvelles. Elle connaît Selene, corps et âme, comme elle se connaît elle-même.

Juliet se gifle mentalement, se force à reprendre le fil de leur conversation. Bien sûr, son amie a raison. Joey est quelqu’un de bien. Elle n’en a jamais douté. En revanche, il l’a faite douter de la place qu’elle occupait dans cette famille bancale. Il lui a fait croire, malgré lui, qu’elle ne serait jamais qu’un substitut, un plan de secours. Un personnage secondaire, dans l’histoire de Selene. Une idée qu’elle rejette en bloc. Une perspective qu’elle refuse, purement et simplement.

Elle rit doucement en entendant Selene se décrire. La musicienne ne se fait pas d’illusions sur elle-même. Et la blonde ne la détrompe pas. Bien sûr, le caractère de Selene ne rend pas les choses faciles au quotidien. Mais il fait aussi sa force et sans lui, elle n’aurait probablement jamais survécu jusque-là. Ses lèvres s’étirent en un sourire tendre et elle hausse les épaules, l’air de dire « et alors ? ». Et alors, si Selene passe pour une garce antipathique et autoritaire ? Si elle survit un jour de plus grâce à ça, alors ça convient à Juliet.

Devant l’air troublé de Selene, Juliet tend une main pour saisir celle, délicate, de son amie.

- T’es pas si horrible, tu sais… dit-elle en esquissant un sourire amusé. Je veux dire, bien sûr que t’es une vraie plaie à supporter, mais sans toi, la moitié d’entre nous y serait passé depuis longtemps. Son sourire se fait plus espiègle et gagne ses yeux. Et je dis pas ça parce que je suis ta seule amie et que je t’aime, hein.

Son air malicieux, elle l’espère, parviendra à faire sourire la jeune femme. Sans lâcher la main de Selene, Juliet se laisse glisser du fauteuil et s’assoit par terre, attirant la brune contre elle et enlaçant ses épaules.

- Emilie est adorable, c’est vrai, mais… elle a pas ton panache. Ceci dit, c’est bien plus adapté pour Joey, plus posé… T’as p’t’être raison, ils seraient sûrement bien ensemble, dit-elle en riant doucement.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9036
Sujet: Re: Through the valley   Mer 11 Nov 2020 - 23:52
- Fais pas trop la maligne parce que je suis aussi ta seule amie, répliqua-t-elle sur le même ton espiègle.

Il n’y avait bien que Juliet pour la faire rire dans un moment pareil. La tête contre l’épaule de sa complice, enveloppée de sa chaleur et de son odeur, doigts mêlés aux siens, Selene se sentait étrangement bien. Loin de chez elle, dans cette prison si sécuritaire autrefois, si hostile aujourd’hui. La musicienne était angoissée, même si elle ne le montrait pas et sa cadette parvenait à le lui faire oublier. Après avoir casé Joey avec Emilie, elle ne put empêcher un sourire malicieux d’affleurer de nouveau ses lèvres.

- En tout cas, tu ne vas définitivement pas avec Ashton, jugea-t-elle après y avoir repensé, tu serais mieux avec…

La pianiste quitta sa position blottie contre Juliet, pour pouvoir contempler son visage rond et ses yeux limpides. Elles étaient si proches que leur souffle se mêlaient, un frisson remonta la nuque de Selene qui en perdit ses mots. Elle ne savait plus à qui elle s’apprêtait à unir sa partenaire plus ou moins au hasard. A la place, magnétisée par la pulpe des lèvres de la jeune femme, elle sentit son cœur s’emballer. C’était étrange. Elles se connaissaient profondément, intimement, et pourtant… la musicienne n’avait jamais rien envisagé de plus pour elles. Pas concrétement. Mais le parfum de sa peau n’enivrait, l’ensorcelait, lui donnait le tournis…

- Merde, t’as entendu ?

La pianiste avait été brutalement arrachée à ce moment fébrile de complicité par le bruit du grillage de la prison. Elle tendit l’oreille, cherchant à capter des sons de grognement ou l’écho mou d’un râle cadavérique, mais il n’en était rien. Le son, lui, s’obstinait puis fut suivit d’un grincement. C’était le portail qu’elle avait rafistolé à la va-vite, juste pour la nuit. Il venait de s’ouvrir…

- Bouge pas.

En une fraction de seconde, elle avait recouvert son air grave. Soit il s’agissait des ados, soit des gens qui les avaient déjà agressées plus tôt. Autre chose, ce serait assez gros comme coïncidence. A pas de loup, elle fila vers les chambres pour rejoindre celle qu’elle occupait autrefois – réflexe – et jeta un œil à travers les stores. Dans l’obscurité de la nuit, elle distingua deux silhouettes armées de fusils. Chacun trop massive pour correspondre à Ruben, Joachim ou Kaya. Selene s’empressa de revenir dans la pièce commune et fit comprendre la situation en quelques signes à son amie : deux intrus, armés, se cacher. Elle souffla les bougies qui leur servaient jusque-là d’éclairage et tira son couteau de chasse de son étui. Trop risqué d’attendre ici, il fallait se planquer dans une chambre et les avoir par surprise…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 185
Sujet: Re: Through the valley   Dim 15 Nov 2020 - 20:35
Amusée, Juliet tire la langue à sa complice, sans s’offusquer de la vérité qui la frappe pourtant de plein fouet. Elle n’a pas fait beaucoup d’efforts pour se lier aux occupants du camp, et pour cause. Selene lui suffit. Depuis leur rencontre, depuis le jour où les deux jeunes femmes se sont apprivoisées, elles sont inséparables. Complémentaires. Un même corps, un même esprit. Depuis un moment, Juliet y réfléchit. Retourne cette question dans tous les sens. Peut-être, à l’instar des âmes sœurs de la Grèce antique, ont-elles été séparées dans une vie antérieure par une divinité jalouse. Elle ne voit aucune autre explication possible à leur complicité.

Elle rit doucement en entendant l’avis de Selene sur sa relation avec Ashton. Peut-être a-t-elle raison, après tout. Ils sont très différents l’un de l’autre, il faut bien l’admettre. Aucun d’eux n’est meilleur que l’autre, ils sont juste… opposés. Et c’est sans doute pour cela qu’elle a sans cesse l’impression de jouer un rôle, entre les bras d’Ashton. Qu’elle a l’impression de se mentir, de ne pas être elle-même.

- Fais gaffe à ce que tu vas dire, commence-t-elle en riant. T’as pas intérêt à me caser avec -

Elle est cependant interrompue par un grincement métallique. Figée, elle croise le regard de Selene et hoche la tête. Du portail, on ne risque pas de les entendre, même si elles parlent normalement. Mais la peur chassée par leur discussion revient au galop et sa gorge se serre. Elle n’a pas le temps de retenir le bras de Selene avant que celle-ci se lève et quitte la pièce. Machinalement, la blonde attrape le couteau dont elle s’est équipée en partant, prête à sauter à la gorge du premier qui entrera.

Lorsque Selene revient, elle soupire de soulagement. Mais les nouvelles qu’elle rapporte sont loin de la rassurer. Nerveusement, Juliet hoche la tête pour signifier à sa complice qu’elle a compris le message et la laisse souffler les bougies. Laissant ses yeux s’habituer à l’obscurité, elle se lève à la suite de Selene et quitte la pièce dans ses pas.

Rapidement, les deux filles parcourent les couloirs. L’absence de lumière ne les dérangent pas. Malgré les années, le plan de la prison est resté imprimé dans leur mémoire et l’une comme l’autre pourrait le dessiner les yeux fermés. Elles prennent la direction des chambres et se cachent, séparément. Figée dans l’attente, Juliet serre le poing sur le manche de son couteau, au poing de sentir ses articulations demander grâce.

Des bruits de pas résonnent contre les murs de béton et leur parviennent, bien avant que les deux hommes ne s’approchent. Lorsqu’un rai de lumière transperce l’obscurité, Juliet adresse un signe de tête à Selene, avant de prendre une inspiration discrète. Les pas se rapprochent plus rapidement qu’elle ne le voudrait et elle se sent gagnée par la panique. La blonde serre les dents et guette l’arrivée des deux hommes, prête à leur bondir dessus lorsqu’ils parviendront à leur hauteur.

Finalement, la lumière est braquée dans sa direction, l’aveuglant momentanément. Juliet ne se démonte pas et saute sur l’homme avec un cri de rage, son couteau dirigé vers le visage de l’intrus. Mais un coup de crosse la percute à la tempe et elle heurte le mur opposé. Sonnée, elle perçoit de loin la lutte entre Selene et le second homme, sentant un liquide chaud inonder son front. Avant qu’elle puisse se relever, une main puissante agrippe ses cheveux et la tire vers le haut, sans ménagement. Criant de douleur, elle se débat, tente d’échapper à la poigne qui la retient prisonnière. Trop tard, elle réalise son erreur de jugement. Comme une idiote, elle les a probablement toutes les deux menées à la mort.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9036
Sujet: Re: Through the valley   Lun 16 Nov 2020 - 10:45
Contrôler sa respiration. Inspirer, expirer. Doucement. A cet exercice, elle était rôdée, mais moins Juliet. Elles n’étaient pas cachées dans la même pièce et de là où elle se tenait, la musicienne essayait de lui faire comprendre qu’elle devait rester calme. Plus facile à dire qu’à faire et elle hésita trop longtemps à rejoindre son amie : les deux intrus avaient fait irruption dans la prison. Des rais de lumières balayèrent leur ancienne demeure et même si elles l’avaient abandonnée depuis presque deux ans, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de penser qu’ils profanaient leur sanctuaire.

Au moins, sa cadette était en contrôle. Elles échangèrent un signe de tête, les doigts de la pianiste se resserrèrent sur le manche de son couteau. Concentrée, patiente, elle écoutait. La lourdeur de leurs pas, la gravité de leur respiration, le bruissement de leurs vêtements. Le premier dépassa sa position. Tant mieux. Selene pensa qu’elles allaient ainsi pouvoir en surprendre un chacune, sauf que Juliet se fit découvrir et tout bascula en leur défaveur.

La musicienne bondit de l’ombre en rugissant comme un félin. Sa main libre se referma sur le canon du fusil de sa cible pour l’écarter. De l’autre, elle planta férocement sa lame à trois reprises dans son thorax. Chaque coup l’avait fait reculer d’un pas, chaque coup avait projeté une gerbe de sang au visage de la brune déchainée. Plaqué au mur opposé, de l’hémoglobine plein la bouche, la victime de Selene trouva la force de la cueillir d’un genou dans l’estomac. Ce fut ensuite le front de son adversaire qui la percuta dans la tempe.

La pianiste sentit la douleur exploser dans son crâne. Elle vacilla, tituba, un sifflement atroce dans les oreilles. D’un geste réflexe, elle décrivit un geste de taillade ample de sa main armée. Un cri rauque de douleur lui apprit qu’elle avait touché : l’acier de son couteau de chasse avait balafré le visage de sa cible, déjà mal en point. Il lâcha sa carabine pour se tenir la face, laissant le temps à la jeune femme de reprendre ses esprits.

Elle allait prendre la précaution de l’achever, sauf que la vision de Juliet aux prises avec le second homme la pétrifia. Elle se précipita sur le fusil au sol et le pointa dans la direction de l’agresseur de sa protégée. Idéalement, elle se serrait jetée sur lui aussi mais… elle aurait pu entrainer sa cadette dans la mêlée, ce qu’elle voulait éviter.

- Lâche-là, gronda-t-elle une première fois.

Dans l’étroit couloir de leur ancien dortoir, la scène glaçante était éclairée par la lampe fixée à la carabine. Du premier type, blafarde, ensanglantée, qui venait de s’effondrer comme une poupée de chiffon à l’autre, qui tenait Juliet à sa merci.

- Lâche. Là.



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 185
Sujet: Re: Through the valley   Mer 25 Nov 2020 - 21:08
Aveuglée par la douleur, Juliet n’avait pas le temps de se blâmer. Plus tard, lorsqu’elles auraient réussi à se sortir de ce pétrin, elle le ferait. Elle se morfondrait pendant des jours, se fustigeant d’avoir entraîné Selene dans cette histoire. D’avoir failli lui faire perdre la vie, à cause d’une erreur stupide. A cause d’un ego mal placé. Elle avait voulu montrer qu’elle aussi pouvait être forte. Dommage qu’elle ai mal choisit son moment pour le faire. La main de l’homme agrippait toujours sa tignasse et elle sentait des poignées céder sous la traction qu’il leur imposait. Contenant ses cris, Juliet tenta néanmoins de se libérer, attrapant le poignet de l’homme pour se tirer vers le haut et soulager l’élancement de son cuir chevelu. Mais elle était impuissante face à sa force, alors qu’il la traînait derrière lui.

Ils n’allèrent pas bien loin cependant, et l’homme s’arrêta à quelques mètres. Assez pour être hors de portée immédiate de Selene, tout en la laissant profiter du spectacle pitoyable qu’offrait Juliet. Violemment, il la plaqua contre le mur et, avant qu’elle puisse s’échapper, sa main vint écraser sa gorge pour l’immobiliser. La douleur lui vrillait le crâne mais elle parvenait encore à voir que l’homme, même s’il l’immobilisait, ne pouvait ni la menacer de son fusil, ni tirer facilement d’une main sur la brune. S’il voulait se débarrasser de Selene, il serait obligé de lâcher Juliet.

Les ongles rongés de la blonde griffaient furieusement le bras qui l’étouffait, sans parvenir à entamer la peau, ni lui faire relâcher sa prise. L’air sifflait dans sa trachée obstruée, et elle cherchait désespérément son souffle, ses yeux bleus fixés sur Selene. Si vraiment elle devait mourir ce soir, elle voulait être sûre d’emporter avec elle le visage de la brune.

- Alors connasse ?? Son ton hargneux résonnait puissamment contre les murs du couloir et explosait en milliers d’éclats dans son crâne douloureux. Fais gaffe à ce que tu fais, ou j’explose ta pute !!

Et, sans savoir pourquoi, Juliet ne doutait pas un instant qu’il le ferait.

Les yeux écarquillés par la peur et la strangulation, Juliet fixait Selene en la suppliant silencieusement de faire quelque chose. N’importe quoi. Même risquer de la blesser, elle, s’il le fallait.

Un mouvement derrière Selene attira son attention et, horrifiée, Juliet vit l’autre homme chercher à se relever, une main tenant son visage inondé de sang et l’autre, appuyée contre le mur.

- Se – Selene… croassa-t-elle laborieusement, derrière toi…

Sa voix était à peine audible, rendue rocailleuse par la pression brutale qui continuait de l’étouffer. Déjà, elle sentait qu’elle manquait vraiment d’air.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Through the valley   
Revenir en haut Aller en bas  
- Through the valley -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: