The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
26.81 €

scream, and tears.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 231
Sujet: Re: scream, and tears.   Dim 1 Nov 2020 - 20:18

Le fait de tuer n'avait jamais été un problème pour elle. Pas si sa vie était en jeu, d'avantage encore si elle concernait d'autres personnes. Pourtant, Joey sembla perdre totalement ses moyens quand elle lui en fit la remarque, alors qu'elle insistait pour dire qu'elle n'était pas une meurtrière, encore moins apte à tuer de sang froid. La brune ne put s'empêcher de tourner un regard sévère sur la jeune femme, alors qu'elle parlait même de seulement se cacher le temps de trouver la sortie.

Et si ils nous tombent dessus avant ? Tu crois qu'ils auront autant de pitié à notre égard ? Elles connaissaient toute deux la réponses. Ils n'en auraient pas. Jamais. Les corps sans vie dans la chambre suffisaient à faire comprendre qu'il y avait bien longtemps qu'une quelconque trace d'humanité avait disparu de leur esprit. Et pour ceux qui se comportaient comme les coyotes, elle n'avait d'autre proposition que la mort à leur offrir.
Pourtant, Joey continuait de plaider leur cause. L'observant de ses yeux noirs alors qu'elle insistait pour se contenter de les assommer, pour ne pas avoir à ressentir une quelconque once de culpabilité à leur égard, et que déjà la Lakota sentait sa patience s'enfuir à grand pas. L'observant sans mot dire, lasse à l'idée de devoir argumenter sur le concept du bien et du mal dans une telle situation, alors que déjà, des pas se faisaient entendre, coupant net cette tentative de négociation à laquelle elle n'avait aucune envie de participer.

Elle s'était tue, sentant les fibres musculaires se tendre naturellement face à l'approche de l'ennemi. Sans doute avait-il couru, puisqu'elle entendait désormais son souffle irrégulier. Mais en fermant un bref instant les yeux, il lui sembla que les pas qui se mêlaient au bruit environnant n'en reflétaient que deux. Collée au mur jouxtant la ruelle, alors que le pillard venait à les dépasser. Venant se saisir de l'homme en enroulant son bras autour de son cou, l'articulation du coude venant se ficher contre sa pomme d'Adam alors qu'elle venait resserrer sa prise sans pitié. Un coup sec venant faire ployer son jarret pour le faire atterrir à genoux à même le sol, alors qu'il cherchait un air qu'elle ne lui autorisait pas à trouver, exécutant une pression plus forte alors qu'il venait doucement mais sûrement tourner de l'oeil maintenant que son cerveau n'était plus abreuvé de sang, ce dernier coincé dans les artères qu'elle était venue serrer sans autre forme de procès.

Laissant son corps s'affaisser lourdement au sol avant de jeter un nouveau regard à Joey, reprenant.

Prends ses vêtements. A moins que tu n'ai aussi peur qu'il ne meurt de froid ? La pique aurait pu être évitée, et elle le savait. Anticipant déjà de s'excuser plus tard, alors que pour le moment, le plus dur restait de parvenir à fuir cet enfer. Se saisissant de la veste du pillard pour venir l'enfiler, ramenant la capuche sur son visage pour masquer son regard alors qu'elle reprenait à l'attention de Joséphine.

On va suivre ton plan. On prendra beaucoup plus de temps, mais au moins je suis sûre que tu t'y tiendras. Le plan en question ? On attend qu'un second n'arrive. On l'assomme également, tu récupère ses fringues. De là, on fait mine de fouiller les rues pour trouver une sortie, et on fonce. Ca te convient ?

Les tuer leur aurait fait gagner un temps précieux. Eviter inutilement de gaspiller de l'énergie. Mais mieux valait que Joey soit apte à tout gérer, plutôt que l'inverse. Sinon... Elles fonçaient droit dans la gueule du loup.



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: scream, and tears.   Lun 2 Nov 2020 - 21:41
A ce plan qu’évoquait Nima, l’angoisse montait en elle, sans que Joséphine ne parvienne à calmer les tremblements qui s’installaient lentement dans ses doigts, ni la raideur qui s’emparait de ses épaules, ou encore les battements sourds de son cœur qui cognait dans sa poitrine. Bien malgré elle, la pompier se revoyait des années en arrière, devant la boutique de robes de mariées à Détroit, le manche du couteau dépassant de la poitrine de l’homme qu’elle venait de tuer. Ça n’était arrivé qu’une fois…une seule fois à l’heure actuelle, et quand bien elle était en situation de légitime défense, la cicatrice du coup de feu qu’elle avait reçu encore présente sur son abdomen en attestait, la jeune femme avait eu toutes les difficultés du monde à surmonter cette culpabilité qui avait failli la briser.

Pour autant, il ne fallut rien de plus qu’un regard vers l’amérindienne pour que Joey comprenne que cette dernière ne partageait pas son point de vue sur le sujet, une opinion à laquelle Joséphine ne tenterait d’ailleurs pas de la rallier par la force. Elles étaient en danger, elle le savait, mais il lui semblait qu’une alternative était possible, quand bien même Nihima pointait à juste titre que ces enfoirés n’auraient pas le même état d’âme à leur égard que celui que réclamait la pompier. Bien sûr qu’ils n’auraient aucune pitié, d’ailleurs, elle les imaginait même assez retords pour les blesser suffisamment pour leur empêcher toute fuite, mais pas assez pour ne pas s’amuser un peu avec elles, jusqu’à ce qu’elles en viennent à rendre leur dernier souffle. Une vision peu enviable, certes, mais qui pourtant ne parvenait pas à convaincre Joséphine que la meilleure solution était d’égorger ces types, et de les laisser crever comme les porcs qu’ils étaient, à se vider de leur sang sur le bitume craquelé.

Les sens de la pompier l’avertirent de l’arrivée de l’un de ces survivants à la gâchette facile quand elle entendit des bruits de pas qui n’échappèrent pas non plus à la Lakota, qui semblait plus que prête à agir, Joey le voyait bien. L’homme se rapprocha, il respirait si fort qu’on pouvait facilement suivre son avancée, et il dépassa les deux brunes bien cachées…mais plus pour très longtemps en ce qui concerna sa comparse. Vive comme l’éclair, Nima jaillit de sa cachette, et de son avant-bras, vint enserrer la gorge de leur assaillant, jusqu’à ce que celui-ci tombe au sol, évanouit. Un soupir soulagé quitta alors les lèvres de Joey, soulagea de voir que l’amérindienne allait bien évidemment, mais également que l’homme soit toujours vivant. Elle adressa un regard reconnaissant à la jeune femme, qui se passait bien de tout mot supplémentaire, et ne réagit pas à cette pique que Nihima lui envoya, et qui ne la vexa même pas. Elle était ce qu’elle était, et Joséphine ne comptait pas s’excuser pour cela, quand bien même sa façon de penser était incompréhensible pour beaucoup de personnes.

Sans bouger, l’hispanique écouta les mots de la Lakota, qui acceptait finalement cette idée de fuir qu’elle avait évoqué, sans répandre la mort dans leur sillon, alors que la pompier hochait doucement la tête, un peu piquée au vif cette fois-ci. L’idée que Nima puisse la penser capable de la laisser se faire tuer sans réagir, pour ménager sa conscience, la blessant quelque peu. « -Juste pour que ce soit clair…si ta vie ou la mienne est menacée, je n’hésiterai pas une seule seconde à agir…mais je garantie pas l’état dans lequel tu me retrouveras après ça si je dois tuer quelqu’un. » précisa-t-elle cependant, alors qu’elle attrapait le mec assommé par les bras, et montrait les jambes à la jeune femme d’un signe du menton pour qu’elle s’en empare. Ensemble, elles portèrent l’inconnu à l’abri des regards dans un bâtiment désaffecté, alors qu’elles lui accrochaient les mains dans le dos, ainsi que les pieds ensemble à l’aide des serflex en plastique qu’il avait dans sa poche, et dont elle préférait ignorer l’utilité.

Le temps paru long, planquées là où elles étaient, si bien qu’elles prirent la décision de s’aventurer dans la ville fortifiée malgré tout. Silencieuses, marchant rapidement, courbées, les deux jeunes femmes parcoururent quelques mètres de plus, avant que Joséphine se plaque brusquement contre la façade d’un bâtiment, sourcils froncés, les sens aux aguets. « -T’entends ça ? » demanda-t-elle d’une voix si basse, qu’elle ignorait même si Nima, pourtant proche, l’avait entendue. Joey tendit l’oreille, jusqu’à se convaincre qu’elle n’avait pas rêvé. Là, tout près, se trouvait un autre de ces pauvres mecs, qui ne semblait d’ailleurs pas les avoir remarquées, et qui de temps en temps, lançait à mi-voix le prénom d’un autre mec, peut-être le gigot ficelé qu’elles avaient laissé derrière elles, sans obtenir la moindre réponse. Les pas se rapprochaient, et l’homme eut tout juste le temps de passer l’angle du bâtiment où elles étaient cachées que Joséphine lui tombait dessus, attrapant fermement dans sa main sa veste, le tirant en avant pour le déséquilibrer, lui enfonçant son genou dans le foie, alors que d’une main placée rapidement dans sa nuque, elle lui frappa la tête directement contre la façade. Le choc fut rude, surtout pour l’homme qui s’affaissa à leurs pieds, dans un tas informe. Il aurait un sacré mal de crâne à son réveil, et une belle bosse à n’en pas douter, mais il pouvait s’estimer heureux d’être toujours vivant. Sans un mot, Joséphine récupéra la casquette tombée au sol, sous laquelle elle fit disparaître sa longue chevelure, avant d’enfiler la veste qui puait la mort. Un mal nécessaire à leur fuite, et après un nouveau regard déterminé à Nihima, les deux fuyardes se remirent en route.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 231
Sujet: Re: scream, and tears.   Jeu 3 Déc 2020 - 21:38

Joséphine et elle étaient similaires sur bien des points, elle le savait. Prompt à défendre leur camp, à se porter volontaire. Mais l'idée de retirer une vie n'était cependant pas la même entre elles deux. Là ou la brune annonçait derechef qu'elle serait apte à se défendre en légitime défense, mais en subirait les conséquences par la suite. Le regard de la native se fit plus dur, alors qu'elle écoutait sans plaidoyer sans la couper.

Tu crois que j'éprouve du plaisir à leur ôter la vie ? avait-elle grogné d'un air qui aurait presque pu paraître menaçant, son visage semi obscur cachée par la capuche alors qu'elle s'était approchée de la jeune femme. Il n'avait fallût qu'un bref mouvement du bras pour remonter l'intégralité de ses couches de vêtements, lui dévoiler les scarifications qui y étaient présentes depuis de nombreuses années déjà. Celles de son avant bras hauche courraient, entremêlées sur la peau diaphane, par dessus les veines. Une par vie. Avait-elle fait remarquer le regard sombre. Chaque âme qu'elle avait envoyé rejoindre le monde des esprits, elle l'avait payé de son sang. Homme, femme, animaux. Le bras gauche n'était réservé qu'à ces victimes que son tomahawk avait infligé au cours des cinq dernières années, là ou celles du restes de son corps n'étaient dirigées que vers la prière et les méditations. Son regard captant à nouveau celui de la jeune femme avant de reprendre.

Chaque vie que j'enlève, est un meurtre, j'en ai toujours eu conscience. Le même sang coule dans nos veines. Mais je pourrais en tuer encore dix comme lui, pour m'assurer qu'on rentrera intact. Je ne prendrais pas le risque de les laisser en vie, pour les voir un jour s'approcher du campement. Ou s'en prendre à l'un des nôtres pour le laisser dans le même état que les deux corps qu'on à trouvé.

Peut-être était-elle trop dure dans ses propos. Pas assez humaine, malgré qu'elle ne sache ce qu'elle valait. Mais le temps leur était compté, et le murmure perçu par Joséphine le lui confirma alors qu'elle restait silencieuse. La laissant s'occuper du nouvel adversaire qu'elle assomma, hochant la tête d'un air satisfait alors qu'elles se débarrassait du corps et qu'elle ne s'occupait de prendre son apparence.
Sortant de la ruelle la première, jetant un dernier regard à Dune en s'assurant qu'il restait sagement là. Deux nouveaux échos surgirent dans la ruelle d'a côté, alors qu'elle coulait un nouveau regard à Joey.

Les deux derniers.

Son arme revint rapidement dans sa main, alors qu'elle jetait un regard entendu à la pompier. Se jetant sur le premier qui passa la ruelle sans réaliser immédiatement que la stature de ses alliés avaient quelque peu changé, venant enfoncer le manche de son arme dans son front, l'incitant à reculer de plusieurs pas. Pas de quoi le tuer, mais suffisamment pour le voir s'écrouler à même le sol, sonné. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que le second n'arrive aussi rapidement, alors qu'elle faisait volte face en direction de Joséphine. Le second se jeta sur elle, la faisant chuter au sol, lui coupant la respiration sur le coup alors qu'il venait l'enjamber. Le tomahawk non loin, suffisamment près pour être effleuré et pas assez pour être attrapé. Restait à espérer que Joséphine soit plus vive qu'elle sur ce coup.



Spoiler:
 



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: scream, and tears.   Sam 5 Déc 2020 - 11:14
Les sourcils de la pompier se froncèrent aussitôt, aux mots qu’employait la Lakota, à ce regard sévère, presque dur, qu’elle lui lançait. Si elle pensait qu’ôter la vie lui faisait plaisir ? Mais…non voyons, elle n’avait jamais pensé cela ! Joséphine ne connaissait pas assez Nihima pour avoir ce genre d’idées, et elle ne se serait de toutes façons jamais permis un quelconque jugement sur le sujet. Elle savait que chaque survivant gérait la mort à sa façon, celles qui étaient subies, la perte d’êtres chers, mais aussi celle qu’ils pouvaient semer derrière eux, infliger à des survivants qui les menaçaient. Pour autant, le regard sombre de Joey glissa sur ce bras que lui présentait Nima, sur lequel elle découvrait des cicatrices blanches, barrant sa peau à de nombreux endroits…une par vie prise, expliquait-elle. Était-ce une façon de faire pénitence ? Quelque chose en lien avec cette culture amérindienne que Joséphine ne connaissait pas du tout ? Elle n’osa poser aucune question, après tout cela ne la regardait pas et le sujet était presque intime, si bien que ses yeux remontèrent sur le visage de la jeune survivante, tandis qu’elle s’adressait de nouveau à elle.

Sans l’interrompre, et en prêtant attention aux paroles prononcées, Joey écouta Nihima, remarquant aisément l’étincelle de détermination dans son regard, qu’elle envia l’espace de quelques secondes. A cet instant, elle aurait voulu être comme elle, aussi forte dans ses convictions. Bien sûr qu’elle non plus ne voulait pas risquer que ces hommes tombent sur leur camp, ou sur l’un des survivants du fort, et si ça arrivait, elle se sentirait coupable de ne pas avoir fait ce qu’il fallait aujourd’hui. Mais devait-on réellement tuer tous ceux qui représentaient des menaces potentielles pour les leurs ? Leurs corps ne seraient-ils pas alors couverts de cicatrices ? Peut-être qu’un jour, elle parviendrait à dompter ses principes d’avant, à les faire coïncider avec ce nouveau monde sans pitié, à comprendre, mieux à accepter, qu’il n’y avait parfois d’autres solutions que de faire couler le sang. Oui, peut-être qu’un jour, elle arriverait à tuer dix personnes, et à ne pas se laisser noyer par les remords, la culpabilité, par ne pas s’en vouloir au possible en s’écroulant. Oui...peut-être qu’un jour ce jour arrivait, mais pas aujourd’hui. Alors, elles se contenteraient de saucissonner ces types dans des positions parfaitement inconfortables, avant de rentrer chez elles, retrouver les leurs.

Mais déjà, leurs assaillants reprenaient leur partie de chasse, à la recherche de leur gibier, elles. Nihima avait entendu, elle aussi, et les deux brunes se dirigèrent d’un même pas vers les deux types qui les empêchaient encore de quitter cet enfer. Ils étaient là, tout proches, et Joséphine fit un bref hochement de tête déterminé à la Lakota, avant de serrer les poings. Deux inconnus, et elles étaient libres. Le premier fut accueilli par Nima, qui s’occupa de l’envoyer faire une petite sieste de laquelle il se réveillerait sans doute avec un joli mal de crâne. Ça lui apprendrait à chasser les êtres humains ! Le second s’intéressa brièvement à elle, avant de se jeter finalement sur l’amérindienne, qu’il projeta par terre, alors que Joey s’élançait aussitôt, sans réfléchir. Elle se jeta contre l’homme, le frappant de toutes ses forces au plexus, alors qu’il reculait, et libérait la brune qu’il enjambait quelques instants plus tôt. Profitant de l’effet de surprise, Joséphine lui martela les côtes, et l’abdomen de ses poings, et quand l’homme se plia en avant sous l’effet de la douleur, elle le frappa à l’arrière du crâne d’un coup de coude, tandis qu’il s’affaissait à son tour sur le bitume, juste à côté de son comparse.

Sans s’attarder plus longtemps auprès des deux gus assommée, elle se dirigea vers l’amérindienne à pas rapides, à qui elle tendit la main : « -Ça va ? » demanda-t-elle tout en l’aidant à se redresser, avant de regarder les rues, les bâtiments autour d’elles, pour s'assurer qu'il n'y avait plus de dangers. « -Je crois que c’était les derniers…on devrait pouvoir rentrer maintenant…vu qu’ils sont pas près de se libérer on va piller leurs ressources, ou on tente pas le diable, et on rentre ? » soupira-t-elle, bien que la tension était encore là, dans son corps, dans ses muscles, crispant ses épaules. Après s’être occupés des deux pantins, qu’elles attachèrent pour s’assurer de pouvoir quitter la ville tranquillement, les deux brunes retournèrent auprès de Dune, qui semblait les attendre sagement. « -Je ne pense pas que tu tues par plaisir. Je ne l’ai pas pensé une seule fois. J’aimerai au contraire avoir ta force d’esprit. » dit-elle de façon parfaitement inutile, sans s’étendre davantage, sans même attendre de réponse, tout en flattant l’encolure du bel animal. Mais ce n’était pas si simple de lutter contre soi-même, ses pensées, ses convictions, et Joséphine ne le savait que trop bien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 231
Sujet: Re: scream, and tears.   Mar 15 Déc 2020 - 20:48

Ca va. Avait-elle grogné en se laissant aidée par Joséphine pour se relever, encore quelque peu sonnée par la chute. Sentant ses pieds s'ancrer dans le sol alors qu'elle reprenait ses esprits, récupérant son tomahawk laissé à l'abandon durant l'affrontement alors que la brune éméttait l'idée que ce soient leurs derniers assaillants. Les esprits puissent t'écouter... Marmonna t-elle en gardant cependant son déguisement de pillard sur elle, fouillant rapidement les poches des deux hommes pour n'en ressortir rien de très intéressant à part un paquet de cigarette industriel qu'elle vint glisser dans la poche de sa veste. Récupérant leurs armes pour éviter une reprise de la course, alors que la jeune femme évoquait l'idée de retourner à leur campement.

Je sais pas si c'est une bonne idée. Ca serait un peu comme piller une tombe. Il n'y à que des cadavres la dedans... souffla t-elle à l'attention de la brune, avant que cette dernière ne change de sujet. Assurant qu'elle ne l'avait jamais vu comme un être dénué d'humanité, lui faisant même un compliment qui la laissa silencieuse. Dardant ses yeux noir sur elle en l'observant sans réellement comprendre, avant qu'un triste sourire ne naisse au coin de ses lèvres. Sifflant Dune pour que le cheval ne comprenne qu'il était temps de reprendre la route, laissant la pompière le caresser avant de reprendre à son attention.

Je ne sais pas si c'est une bonne chose. J'ai sans doute trop perdu pour m'inquiéter de morts supplémentaires. Admit-elle en haussant les épaules, fataliste.

Ma fille à faillit mourir à cause d'une morsure. J'ai été laissée pour morte au premier hiver de l'épidémie parce que jugée inapte à survivre. J'ai vu un camp se faire décimer par des cannibales... Un rire sans joie s'échappa de ses lèvres en y songeant, secouant doucement la tête. Nan, crois-moi. A ce stade c'est d'avantage de l'acharnement qu'une force d'esprit. Pour en avoir, il faudrait être sage, et je suis tout sauf cette qualité. Venant prendre place sur Dune avant de tendre sa main pour aider Joey à grimper dans son dos, pressant les cuisses pour inciter l'animal à reprendre le chemin inverse en direction de la maison des pillards. Désormais, elle la voyait d'avantage comme un cimetière parsemé de fantôme. Stoppant le cheval pour revenir à l'entrée, satisfaite de constater qu'au moins, personne n'était revenu ici entre deux.

On prends le maximum, et on file. On sait pas combien de temps il faudra pour que les survivants se réveillent.



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: scream, and tears.   Ven 18 Déc 2020 - 14:19
Ses doigts fins glissèrent sur le pelage de Dune, qui réussissait étrangement à calmer les angoisses de Joséphine face à ces canassons qu’elle ne savait pas apprivoiser, ni même monter seule. Son regard sombre glissa sur sa comparse, la détaillant tandis que Nihima lui confiait avoir perdu beaucoup…le lot de trop de survivants, malheureusement. La pompier pinça doucement les lèvres, navrée d’entendre ce triste récit, tout en hochant doucement la menton pour signifier à la brune qu’elle écoutait ses paroles. Mieux, une part d’elle les comprenait même. Comme beaucoup de survivants, Joey avait perdu des proches, ayant manqué de peu d’y laisser sa psyché dans le long et douloureux processus de deuil. L’hispanique écouta toutes les mésaventures qui étaient arrivées à la Lakota, navrée de ce qu’elle entendait, de ses tristes histoires, et pourtant, ne retenant pas un léger hochement de tête. « -Tu es toujours là. Debout, à te battre fièrement malgré les épreuves que t’as vécu. Acharnement, sagesse, force d’esprit…appelle ça comme tu veux. » lui répondit-elle, en lui adressant un léger sourire.

L’amérindienne prit place sur Dune, et Joséphine attrapa fermement sa main, tandis qu’elle se hissait à son tour sur le dos de l’animal, qui les conduisit jusqu’à cette maison où elles s’étaient fait repérer par les chasseurs. Le duo de brunes s’y glissa en silence et n’y resta pas bien longtemps, juste le temps de faire rapidement le tour de la maison, de récupérer quelques biens qui leur permettraient de ne pas rentrer les mains totalement vides à Nisqually, et d’avoir l’impression que toute cette sortie n’avait pas été vaine, qu’elles n’avaient pas frôlé la mort pour rien. Joséphine sentit un long frisson glisser le long de son échine entre ces murs malsains, mais ne s’en formalisa pas, et lorsqu’elle eut finit de remplir son sac, Nihima et elle ressortirent de la maison, soulagées de constater qu’aucun de ces hommes ne s’était réveillé…ou en tout cas, aucun n’avait réussi à se défaire de ses liens, pour le moment. Mais les deux jeunes femmes ne prirent pas le temps de traîner davantage dans le coin, et sur le dos de Dune, la Lakota et Joey repartirent de cet enfer, retrouvant aisément ce lieu où elles avaient fait bouger les pieux dans le sol, pour se ménager une sortie. Et si la pompier n’était pas du genre à souhaiter du mal à semblables, elle n’éprouva aucun remord à l’idée qu’un rôdeur ou deux puissent se glisser dans le campement des chasseurs par l’ouverture qu’elles avaient pratiqué.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: scream, and tears.   
Revenir en haut Aller en bas  
- scream, and tears. -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: