The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Deads are below us -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Deads are below us   Jeu 30 Nov 2017 - 22:50
- Bah… elle EST molle, rétorqua Victoria, comme si c’était évident.

Bah oui quoi, sur le coup, la remarque de sa complice lui paraissait conne. Elle avait déjà vu de la terre dure sérieux ? Pfff, en Islande peut-être. Alors elle ricana de plus belle, oubliant très rapidement pourquoi. Certainement parce que la chute d’Alainna avait été sacrément amusante de son point de vue. La pigiste n’avait définitivement plus la force de se relever et quand la blondinette lui demanda si elle pouvait dormir là, elle répéta d’une voix trouble :

- Tant qu’tu vomis pas, t’peux rester là…

Et ça tournait. Encore. Encore. Encore. Une véritable spirale infernale. Un moment encore, la brune pouffa comme une idiote sans réussir à saisir ce qui provoquait son hilarité. Les pensées passaient sans qu’elle ne les capture. En fond, les râles étouffés des rôdeurs n’étaient que des agglomérats confus, en sourdine. Un bourdonnement sans intérêt. Elle ne remarqua même pas quand elle ferma les yeux, ni même lorsqu’elle s’endormit et encore moins quand elle se mit à ronfler comme une ivrogne.

***

- Oh… shit…

Elle venait de se réveiller en sursaut, le crâne lourd d’une atroce douleur. Les cheveux en bataille, le teint blafard, les yeux cernés, la langue pâteuse… pas besoin de se voir dans une glace pour savoir qu’elle avait une allure de merde. Victoria se prit la tête entre les mains mais ne tint pas longtemps : elle était écœurée par les relents d’alcool qui embaumaient la pièce. A moins que ce soit elle-même, vas savoir. Au prix d’efforts quasiment surhumains, elle parvint à se remettre sur ses pieds – non sans trébucher sur l’un des cadavres de bouteilles tombé la veille – et tangua jusqu’à la fenêtre.

Wow, elle était vraiment retournée… son estomac lui donnait l’impression d’avoir fait un nœud de marin et elle avait, littéralement, la sensation d’avoir mal jusqu’au bout des cheveux. La lumière haute du soleil lui déchira la rétine, la chaleur l’étouffait. Il devait déjà être tard, genre 14h. Les souvenirs mettaient beaucoup trop de temps à se rassembler, son cerveau n’était plus habitué à torturer ses méninges avec de l’alcool. Soufflant bruyamment, sans encore avoir réalisé qu’elle était toujours en soutif, la trentenaire se tourna vers sa cadette, les paupières si plissées qu’elle s’en ridait furieusement le nez et le coin des yeux.

- Hey… ils sont partis j’crois…

Parce qu’il y avait des rôdeurs en bah la veille, non ? Difficile de s’en rappeler correctement mais… là, elle ne voyait plus que quelques silhouettes éparses. Des abrutis plus abrutis que les autres qui n’avaient pas suivi le troupeau.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Deads are below us   Jeu 30 Nov 2017 - 23:52
Est-ce que Victoria m’avait répondu ? Je n’en savais rien. Je ne savais pas non plus ce qu’elle avait fait si tel était le cas. J’avais peut-être entendu quelques grommellements de loin. Mais est-ce que c’était seulement les siens et pas plutôt les monstres qui étaient dehors et qui espérait nous manger ? Je n’en savais rien, je m’en fichais. De toute façon, plus rien n’avait d’importance, je trouvais le sol confortable et de toute façon, je n’aurais pas été en état de ramper jusqu’au lit même avec la meilleure volonté du monde. J’avais les yeux fermés et c’était la seule chose qui avait de l’importance, dormir… Le sommeil du juste, le sommeil de l’homme bourré.

[...]

La première chose que j’avais entendue c’était une insulte, une femme qui était en train d’insulter un truc. J’étais où ? J’étais avec qui ? Il me fallut quelques longues minutes pour me rappeler ce qui s’était passé malgré le mal de crâne que j’avais actuellement. C’était vraiment compliqué pour moi de comprendre de quoi il était question, c’était la première fois qu’un truc comme ça m’arrivait et c’était encore pire que tout ce que j’avais imaginé. Je ne pouvais pas bouger, je ne voulais pas bouger. Le sol était dur sous moi, je ne savais même pas pourquoi j’avais passé la nuit par terre. Je tentais d’ouvrir un œil une seconde, mais choisis rapidement de le refermer. Il y avait beaucoup trop de luminosité dans cette pièce.

La voix s’éleva à nouveau alors que j’étais en train de remettre tous les morceaux de l’histoire dans l’ordre. Je me rappelais à présent, Victoria, la horde, la boisson. C’est sans ouvrir les yeux que je me redressais un peu. Je n’arrivais pas à me résoudre à la faire, je savais que ça allait me bruler la rétine et décupler mon mal de tête déjà bien présent. Dans les films, ils disent qu’il faut boire de l’eau, peut être qu’on aurait du y penser.

- S’il n’y a plus rien, ça veut dire qu’on peut reprendre nos routes…

Dans ses conditions ce serait sans doute un peu compliqué, mais je savais que c’était la seule chose à faire. Victoria avait peut-être été "gentille" avec moi, mais je savais qu’on était incompatible, alors le mieux était sans doute qu’on reprenne toutes deux la route. Peut être que je la recroiserais un jour, peut être pas. Il était évident que j’allais me rappeler de cette nuit, enfin, j’allais surtout me rappeler de mon absence de mémoire pour le coup. L’alcool faisait définitivement des ravages et d’une certaine façon, je n’étais pas spécialement mécontente de ne pas avoir pu connaitre ce genre de chose plus tôt. Je n’arrivais pas vraiment à comprendre ce qu’il y avait de drôle là-dedans.

Enfin, il ne me fallut pas longtemps pour remettre mes chaussures et m’équiper pour sortir, le mal de crane était toujours présent, mais ce n’était pas pire que la condition physique dans laquelle j’avais été lors de certain entrainement, je savais faire avec la douleur, je savais faire avec beaucoup de choses mine de rien. C’est un dernier regard vers le bâtiment et Victoria que je partis en direction de l’Est. Je ne savais plus vraiment d’où je venais ni où j’allais alors de toute façon ça ne changerait pas grand-chose. Je ne savais pas où elle irait et dans le fond, je savais que ça ne changerait pas ma survie.
Revenir en haut Aller en bas  
- Deads are below us -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: