The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Oh Fuck... -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria L. Raven
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 908
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Oh Fuck...    Dim 12 Nov 2017 - 20:59
Et ça continuait de refuser de coopérer. Bien sûr. Momo-la-barjot avait beau manifester son agacement, c’était de sa faute si elles en étaient là. Putain c’était la dernière fois qu’elles faisaient équipe toutes les deux ! Seule, la pigiste aurait certainement déjà pu tirer quelque chose de ces crétins. Au lieu de ça, elles restaient à glander au milieu de nulle part, entre les cadavres décomposés et les cadavres tout court, avec le risque d’être surprises d’un moment à l’autre par des rôdeurs. Sérieusement, la rouquine pouvait crever en paix, elle ne risquait pas de se transformer : pour ça, il faudrait encore avoir dans le ciboulot.

Victoria la suivit des yeux, sourcils froncés, pendant qu’elle allait dévaliser la boite à gant. Ok, elle voulait gagner du temps. Ok, trouvait une carte. Ok… elle faisait de la merde. Encore. A quoi ça servait d’aller torturer le mec qui agonisait déjà par terre ? Il allait lui pointer du doigt un endroit au hasard sur le plan pour avoir la paix, et ensuite ? Si ses potes n’étaient pas entièrement idiots, ils allaient confirmer l’information. Après si on suivait sa logique, sa cadette buterait tout le monde et toutes les deux se retrouveraient avec une adresse – certes – mais sans savoir si elles s’étaient faites roulée ou pas. Le comportement de cette petite maligne qui s’obstinait à vouloir jouer à qui avait la plus grosse commençait à lui casser furieusement les ovaires.

- Vous m’excusez deux minutes, demanda-t-elle ironiquement aux deux jeunes contre la voiture avant de se tourner vers son alliée, t’fous quoi exactement ? J’veux dire…, son visage s’était durci, plus de trace de sa nonchalance décalée, pourquoi tu m’laisses pas faire, hein ? S’tu m’les abimes trop, ils voudront pas par-

Un choc l’avait interrompue et jetée à terre. C’était visiblement le jeune homme qui s’était senti poussé une paire de testicules et avait profité de son instant de distraction pour se jeter sur elle. Tout ça parce que dingo-la-Momo avait décidé de foutre la merde dans son projet. Avant que gringalet ne lui colle une droite en pleine figure, elle eut le temps de voir la dénommée Margarett s’enfuir en courant de son côté. Dans la confusion des membres et des tissus, l’autre essaya de serrer ses mains autour de sa gorge, mais c’était sans compter sur la réactivité de la trentenaire. Son genou trouva les parties du gugus quand il essaya de l’écraser et tout son poids. Ensuite, puisqu’elle avait perdu sa batte, elle tira sa lame de son étui et la planta dans le ventre du gamin jusqu’à la garde. Elle repoussa alors le mec sur le côté et se releva, crachant un jet de salive rougi. Elle s’était écorché l’intérieur de la joue. Pour faire bonne mesure, la brune flanqua un coup de pied dans le visage de son agresseur qui agonisait avant de ramasser son arme fétiche.

- T’sais quoi Morgan, commença-t-elle froidement pour attirer son attention, t’fais putain d’chier, elle n’avait plus envie de se marrer et défiait l’autre du regard, prête à ce qu’elle soit la prochaine à qui elle ferait mordre la poussière, j’vais trouver la gamine et j’rentre. T’as qu’à ramener la voiture.

Elle rangea son couteau mais attendit d’avoir tourné à l’angle de la rue pour se détourner franchement. Cette petite conne serait capable de lui tirer dans le dos. Mais alors là, elle ne ferait pas plus d’effort et si ça ne plaisait pas à Zack, il pourrait se caler ses ordres assez profond dans le cul pour se faire un déchirement anal. Aller, fallait retrouver la chialeuse, elle ne devait pas être bien loin… vaudrait mieux ça plutôt qu’elle arrive à rentrer raconter ce qui c’était passé à son groupe. Dans tout ça, elle ne savait même pas combien ils étaient.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8697
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Oh Fuck...    Dim 19 Nov 2017 - 22:13
Si Morgan faisait volontairement le contraire de ce qu'attendait l'autre c'était tout simplement parce qu'elle n'était absolument pas sur la même longueur d'ondes. Mais alors vraiment pas. Elle l'observa du coin de l'oeil pour voir sa réaction, et comme par hasard elle comprit bien que sa façon de procéder ne lui convenait pas. Comme c'était étonnant...
Soupirant doucement d'agacement elle se dit qu'elle au moins ne passait pas pour la plus tarée du duo. Elle ne jouait pas la non-chalance pour ensuite péter la gueule à un gars. Elle ne passait pas pour une perturbée grave du bulbe, une névrosée. Elle avait juste le rôle de la psychopathe qui tue sans regret ni ressenti. Un mort est un mort, planter un crâne, c'est juste un geste devenu naturel dans cet environnement. Il faut savoir survivre pour vivre au mieux, et les faibles n'ont rien à foutre ici.

Quand l'autre pute l'interpella, elle daigna lever son visage toujours aussi impassible vers le sien. Tiens  donc, elle voulait dire des petits secrets maintenant. Que d'intimité, des vraies copines ! Youpi.
Ah en fait elle semblait pas comprendre ce qu'elle faisait, ni pourquoi elle la laissait pas faire. La dernière bite qu'elle avait du se prendre avait du cogner le cerveau de cette fille creuse et insupportable.
La rouquine resta de marbre, elle arqua à peine un sourcil, ne désirant pas répondre à ses interrogations. A quoi bon, la brunasse ne comprendrait pas où elle veut en venir. Buter les fortes têtes, et prendre le plus faible. C'était aussi simple qu'un "bonjour". Mais elle n'eut le temps d'ailleurs de se détourner sans lui adresser un mot qu'elle vit la connasse partir en arrière et se faire plaquer par un bel en-avant de la part du "j'ai retrouvé mes couilles". Elle soupira et recula envoyant Pétasse se démerder et croisa les bras en regardant chouineuse partir. Elle n'irait pas bien loin, ça ne servait à rien de courir. Courir c'était être bruyant, courir c'était mauvais.
La rousse soupira et regarda Victoria qui semblait lui dire qu'elle la buterait, Ô joie intense. Une autre qui voulait lui fourrer une balle dans le crâne, un couteau dans le coeur. Tant d'attentions à son égard, s'en était presque touchant. Mais elle restait impartiale.

Quand la connasse lui donna ses ordres, ça la fit cependant grincer des dents. Pour qui elle se prenait !? La sonnette d'alarme dans la tête de la rousse se mit à hurler plus fort. Victoria était de plus en plus un mauvais élément, il fallait s'en méfier plus encore. Elle se doutait bien qu'elle n'hésiterait pas à la planter dans son sommeil. Il allait falloir qu'elle la surveille plus encore. Elle ne pourrait accepter que la pute ambulante ne respecte pas la hiérarchie de groupe, ni même qu'elle veuille lui prendre sa place. A la moindre tentative elle l'égorgerait.
La laissant se barrer, elle haussa les épaules avant de se pencher vers le gars récemment planter et pencha la tête sur le côté, silencieuse avant de se relever et d'aller prendre son sac et revenir vers le jeune qui se vidait lentement. Elle sortie son bocal avec l’œil du Adams et le sortie à l'aide d'une fléchette. Alors là, elle le menaça de lui fourrer ça dans le gosier s'il ne disait pas la vérité. Morgan s'amusa encore un peu, l'entaillant et faisant glisser l’œil sur la plaie. Elle avait comprit en étant sur les routes, que même blessé si quelqu'un touche un Adams il se faisait contaminer. A force de temps et de torture, elle obtint ce qu'elle voulait et comme Morgan ne tient guère ses promesses faites à des êtres comme ce faiblard, elle le planta au ventre à son tour avant de lui boucher le nez et lui foutre dans le bec l’œil.

Elle se redressa, ramassa les armes des cadavres, pour ne pas dire qu'elle des dépouilla comme un vautour avec les restes de carcasses. Puis elle mit tout dans la voiture, deux armes à feux, une hache. C'était sympa comme butin. Une fois au volant elle se retrouva bien bête. Morgan n'avait jamais conduit de sa vie. Se déplaçant en taxi ou métro, jamais elle n'avait voulu passer son permis. Se pinçant alors les lèvres, elle inspira, ferma les yeux et tenta de revoir ses parents faire. Puis elle observa comment tout ce bordel fonctionnait avant de démarrer et de déjà regretter de ne pas savoir conduire. ce fut une vraie partie de plaisir de faire une marche arrière avec un virage pour ensuite rouler à pas plus de vingt ou trente kilomètres heure. Au moins elle pouvait contempler le paysage et puis elle verrait les accidents arriver de loin. Roulant comme un escargot paraplégique elle parvint à rentrer au bercail, tout en redoutant ce que pourrait dire Zack en la voyant seule, et redoutant aussi ce que la pétasse dirait à son retour. Mais Morgan avait obtenu, Elle, ce que les deux femmes voulaient : le lieux, le nombre, les ressources. Et ça ce n'était pas rien. Elle avait réussit la partie.

Morgan : 1 - Victoria : 0.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
- Oh Fuck... -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: