Partagez | 
 

 What about us ? /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1978
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 19:47

Une fois la porte passée, Stan oublia toutes les prises de tête de sa journée. Tout ce qu'il pouvait avoir accumulé s'évapora en effet, quand la blonde le plaqua contre le mur après un baiser ardent. Il n'en demandait pas tant. Son visage se fendit en un sourire séduit. Ses mains se posèrent sur la cambrure de ses reins.

- Aucune importance, répondit-il, avant d'approcher de nouveau ses lèvres des siennes. Ça ne valait même pas la peine d'en parler. Et cette réunion pas davantage. Pas vraiment non plus. Les trucs habituels. Les roulements, les expéditions, le traintrain. Et toi ?

Il enregistra ainsi l'information sur Maddie, qui leur laissait le champ libre pour toute la nuit. Il n'y avait donc aucune urgence... Son esprit ne s'attarda même pas une seconde supplémentaire sur le cas de Paige. Comme si elle datait d'une autre vie. Il enleva sa veste, écoutant les pensées de la jeune femme qui s'éparpillait et quitta l'entrée. Il émit un ricanement en entendant parler de l'aîné Rogers.

- Tu m'étonnes, commenta-t-il un peu pour lui-même. Juste avant de réceptionner son T-shirt. Y a pas mal de tri à faire en country quand même. Parfois ça frôle sérieusement le ringard... Une idée qui collait bien au profil du moustachu d'ailleurs. Il regarda autour de lui une seconde, le vêtement dans les mains, puis le reposa exactement à l'endroit où Casey l'avait mis en évidence précédemment. Il plissa ensuite légèrement le front quand elle parla de le ménager. Je devrais tenir le coup, t'inquiète, rétorqua-t-il dans un semi rire, avant de planter ses yeux dans les siens, sur sa remarque suivante. Il se tut, le sourire toujours aux lèvres, essayant de la sonder et il sentit son cœur palpiter. C'était prometteur. O.K.

Une heure après, ils rigolaient ensemble en grignotant, assis n'importe comment sur le canapé. Ils évoquaient quelques souvenirs. Des périples qu'il avait partagés plus récemment avec les amis que Casey connaissait, Stan embraya sur les conneries qu'il faisait au lycée avec son ami d'enfance, Esca. Ils se chauffaient à l'époque sous couvert de paris plus débiles les uns que les autres. Comme quand ils avaient réussi à faire croire à la sœur de Stan que sa meilleure amie était amoureuse d'elle. Ou que le pote en question avait du inviter la fille la plus laide de l'école au bal de fin d'année.

- Parfois quand je traine avec Elias, c'est le même délire, je régresse complètement. On était tellement des p'tits cons. Il chatouilla la blonde pour l'empêcher de lui rétorquer qu'il n'avait pas changé. Dire qu'aux dernières nouvelles, il sortait toujours avec cette meuf ! Dit-il ensuite, en repensant à son ami, une moue un peu nostalgique apparaissant sur ses traits. Qui l'aurait cru ? Comme quoi, ils avaient clairement sous-estimé le pouvoir de séduction de cette vilaine fille. Elle s'était effectivement avérée particulièrement cool. T'es allée avec qui au bal de promo, toi ? Lui demanda-t-il, en attrapant une mèche de ses cheveux clairs entre ses doigts. Il la fit tournoyer autour de son index.



Stars don't disappear, they keep blazing
Even when the night is over
So I will still be here
Stargazing
Revenir en haut Aller en bas
Casey Summer
avatar
Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 1844
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 20:10

« Ah parce que tu as une large culture en matière de country, toi ? » Se moqua-t-elle en fronçant les sourcils. Vu qu’il parlait visiblement en connaisseur ! Et devant son air hésitant, elle le menaça de son index : « Si tu me cites Cotton Eyes Joe, je ne réponds plus de rien ! »

Elle ne manqua pas d’en rire ensuite. La culture du garçon n’était pas si développée, du chichi comparé à celle de Merl qu’il comptait lui transmettre à force de grands discours enflammées à ce sujet. Elle lui parla pendant un temps de la passion qu’elle avait pour Johnny Cash et de sa voix profonde, qu’elle ne parvenait pas à chanter. De son coup de cœur pour Neil Young aussi, et de certaines de ses chansons qui la faisaient vibrer. Lorsqu’il s’agissait de musique, Casey était capable de s’enflammer. Ils revinrent sur d’autres sujets, sur une autre vie, en s’installant dans le salon.

Elle éclata de rire lorsque le garçon la chatouilla pour l’empêcher de rétorquer quoi que ce soit : il l’avait vu venir. Le moment où elle s’étonnait de sa remarque, en ajoutant qu’il n’y avait pas eu beaucoup d’évolution depuis l’époque visiblement.

« J’allais rien dire ! » Se défendit-elle avant de se calmer.

Elle retomba sur le canapé, tête posée contre le dossier, les jambes emmêlées à celles de Stanley en l’écoutant parler. Esca avait tout l’air d’un type qu’elle aurait apprécié, songea-t-elle doucement avant de se redresser. Elle bougea, repoussant du bout de la main le paquet de gâteaux qu’ils se partageaient par flemme de se cuisiner quelque chose, avant de se mettre à cheval sur Stanley. Le bal de promo ? Casey esquissa un sourire énigmatique :

« Devine ! » Lança-t-elle doucement. « Avec quel genre de type j’aurais pu y aller… » Le garçon tenta bien de deviner. Elle le privait d’un baiser à chaque fois qu’il tapait faux, et le jeu dura un bref instant : « Avec l’un des basketteurs de l’équipe du lycée ! Un gars sympa, il était amoureux de moi alors il m’a proposé de sortir. » Raconta-t-elle. Enfin… ça, c’était la version édulcorée : « En vrai, il pensait surtout pouvoir me chopper sur le parking durant la soirée ! Tu te doutes bien que ça n’a pas marché entre nous quand j’ai découvert la supercherie ! »

Les garçons, à cet âge-là, était pour la majorité de gros crétins. C’était l’éducation qui faisait ça, et pour pas mal, les hormones. Ses premiers émois amoureux n’avaient pas vraiment été concluant, même à l’université, elle n’était pas tombée sur mieux. Au bout du compte, elle faisait un peu partie du problème, elle le savait :

« Esca était vraiment comme Elias ? J’sais pas si je devrais pas le plaindre un peu… » Réfléchit la blonde un instant en pinçant les lèvres, avant d’analyser promptement la situation : « Elias a un pouvoir sur les gens : sa présence fait que le QI de ceux qui lui parlent baisse de moitié ! » Et l’analyse était plutôt juste ! « En t’engageant, t’es resté en contact avec lui quand même ? » Esca, précisa-t-elle ensuite.

Comme d’habitude, Casey n’était pas des plus simples à suivre. Elle passait d’un sujet à l’autre sans se douter que les liens entre les sujets avaient une certaine importance. Elle se défit du garçon en lui demandant quelques minutes, le temps de descendre son enceinte et de mettre un petit peu de musique. Elle lui épargnait la country, mais ne manqua pas de sortir un vieux disque retro des années soixante dix / quatre-vingt, le genre de trucs qui passaient à la radio durant les nuits trop longues.

« Dis, Stan ? » Elle reposa son CD et se tourna vers lui : « Tu m’aurais remarqué si j’avais été au lycée avec toi ? » Lui demanda-t-elle en s’approchant. « J’étais ton genre de fille ? » Il aimait les blondes, non ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1978
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 22:42

Stan rigola quand Casey lui donna la version plus terre à terre de sa soirée de terminale. Ouais ça n'avait rien d'étonnant : ça ressemblait assez au profil des mecs de 17 ans ! Ça n'était pourtant pas son histoire à lui. De son côté, il avait invité un peu par défaut une vague copine qui faisait de l'athlé avec lui. Sans arrière pensée, comme il savait le faire de temps en temps. C'était la fameuse Patricia qu'il avait ensuite fréquentée un moment. Mais bien plus tard ! Il n'était pas surpris en tout cas que la blonde ait fait quelques ravages. Elle était trop jolie pour ne pas avoir brisé quelques cœurs.

- Il a le mérite d'avoir tenté sa chance, se moqua-t-il, avant de rire beaucoup plus franchement de la déclaration de la jeune femme sur le cas d'Elias. C'était vrai, clairement. Son ami était un peu comme ça aussi, oui. Sauf qu'il était certainement le plus brillant de tous. Le garçon acquiesça, entremêlant ses doigts dans ceux de Casey. On s'appelait moins, mais on essayait de se voir de temps en temps, ouais. Il pinça légèrement les lèvres. Stanley était un sentimental. En amour ou en amitié, il était entier.

Il regarda sa copine s'éclipser pour trafiquer un peu de musique, et il plia un de ses bras derrière sa tête, tandis que le second piochait dans les gâteaux. Les yeux rivés au plafond avant de les coller sur la silhouette fine de la blonde, quand elle reparut. Il se tut, attendant que les premières notes d'une musique qui lui parut ancestrale, ne s'élèvent dans la pièce. Il s'humecta les lèvres. Il se redressa quand elle se retourna vers lui, reprenant une position assise.

- Tu en doutes ? Il se décala sur le côté et tendit les bras vers elle pour qu'elle s'assoit entre ses jambes. Il poussa ses cheveux pour l'embrasser dans le cou. Avant de caler son menton sur son épaule et l'enrouler de ses bras. Je t'aurais probablement repérée, tu passes pas inaperçue. Quoique... à 14 ans, t'avais peut-être un appareil dentaire ?! Le tue l'amour par excellence. Il rigola, et se laissa choir sur la longueur du sofa, paré à se faire taper. Écrasant clairement les gâteaux sous son poids. R.I.P. D'une façon ou d'une autre, ils se retrouvèrent quelques secondes plus tard de nouveau allongés l'un contre l'autre. En tout cas, aujourd'hui, tu me plais beaucoup, lui dit-il en se noyant dans le bleu de ses yeux. Il laissa trainer le bout de son majeur sur son visage. Suivant les courbes, comme s'il dessinait ses traits. Beaucoup beaucoup. Beaucoup.



Stars don't disappear, they keep blazing
Even when the night is over
So I will still be here
Stargazing
Revenir en haut Aller en bas
Casey Summer
avatar
Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 1844
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 23:10

« Bien sûr que non ! » S’exclama-t-elle, outrée qu’il puisse l’imaginer avec un chemin de fer sur les dents. De ce coté, elle avait eu de la chance. Elle passa juste sous silence le fait qu’elle s’était cassée une partie d’une canine lors d’une bagarre qu’elle avait elle-même amorcé. Sa lèvre avait gonflé le jour suivant, elle avait été un peu défigurée. Ça ne se voyait plus, et on ne le remarquait pas quand elle souriait, alors pas de quoi en parler. « Par contre, j’étais une sacrée emmerdeuse. » Admit-elle en revenant se mettre contre lui.

Son souffle dans son cou lui fit un drôle d’effet. Elle frémit doucement, avant de se laisser allonger à ses côtés. Casey vint se blottir doucement, fixant Stanley avec un sourire doux :

« Quoi que tu me diras, ça a pas trop changé. » Blagua-t-elle avant de poser ses lèvres sur celle de son homme. Elle aimait bien se dire ça. L’échange fut bref, elle poursuivit : « J’étais la pire du pire de ce qu’il se faisait dans le genre. Je sais pas combien de fois j’ai fini en colle, mais assez pour avoir mon siège attitré. »

Ce qu’elle avait pu causer du souci à ses parents ! La vérité, c’était qu’elle avait été diagnostiquée tellement tard que pour préparer le terrain, c’était tout un monde. Son hyperactivité avait causé des problèmes à tout le monde, et elle avait été la première à en souffrir en fait. Sauf qu’elle le taisait. A force, elle préférait se dire que c’était comme ça, ça datait, ça ne servait rien d’en reparler. Elle préférait se concentrer sur ce qu’elle avait en face d’elle. Sur Stan, et sur ce qu’ils pouvaient faire ensemble.

Elle eut soudainement chaud lorsqu’il l’effleura du bout du doigt, se sentant rougir à ce contact. L’intimité qu’il y avait entre eux n’était pas anodine, elle le savait. Elle s’en doutait. A vingt deux ans, elle avait vu plus d’une fois le loup, et comprenait très bien ce qu’il se passait entre deux adultes consentants dans le noir. Mais elle se refusait à aller trop vite, même si sa proposition était pleine de promesses inavouables.

« Il se passera rien ce soir. » Lui murmura-t-elle droit dans les yeux, un peu gênée. Elle ne perdit pas son sourire, alors qu’elle reprit sur le même ton : « Mais il se passera quelque chose, plus tard. Je suis pas nonne. » Ouh ça, non, clairement pas ! Elle aimait ça, elle ne s’en cachait pas. Mais juste parce qu’elle pensait que ça pourrait être super entre eux, elle ne voulait pas aller trop vite. « Faut juste que je sois… Sûre. »

Elle baissa légèrement les yeux, et attrapa la main de Stanley. De ses doigts, elle l’enlaça, la caressa, la massa doucement en remontant le long de son bras. C’était comme ça qu’elle comptait s’occuper de lui. Parce que si elle était une emmerdeuse au quotidien, elle pouvait être une chouette petite amie lorsqu’elle s’y mettait. En tout cas, s’il la considérait vraiment comme sa petite amie. Ils n’en avaient pas parlé, elle n’en avait pas senti le besoin sur le moment.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1978
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Ven 3 Nov 2017 - 8:49

Stan stoppa le jeu de ses doigts. C'était comme si elle lui avait dit « arrête ». Il la regarda le visage insondable. Il était difficile de deviner ce qui lui passait par la tête. Il avait pourtant l'impression de s'être pris un seau sur le crâne. Lui crevait de désir pour elle et elle n'était pas... sûre. Elle agissait depuis ces quelques jours comme une fille folle amoureuse, alors pourquoi ?

- Ok, dit-il feignant de comprendre, en étirant ses lèvres légèrement. Il n'en était pas certain cependant et ne pouvait s'empêcher de se sentir un peu troublé. Il restait un homme et avait sa logique associée. J'ai envie que t'en aies envie... ajouta-t-il sérieux. C’était ce qui avait pêché avec Paige, même s’il savait pertinemment maintenant que leur histoire n’aurait pas survécu davantage même avec ça. C’était en tout cas sa manière à lui de dire qu'il ne précipiterait pas les choses sans son accord d’ici là.

Il ferma les yeux, le cœur battant, quand elle lui massa la main et le bras. Pour se rappeler qu'une seule soirée comme celle-ci valait bien dix parties de jambes en l’air. Pour la revoir toute hésitante et flippée dans la chambre à l’étage quelques jours seulement plus tôt. Il en conclut qu’une part de lui continuait à lui faire peur. Avec ses grands mots, ses grandes démonstrations. Leur romance était encore fraiche, il en faisait trop. C’était agréable en tout cas ces pressions et mouvements qu’elle exerçait sur sa peau. Il repensa alors à Paige et à ce qu’elle avait enduré dehors. Il rouvrit les yeux pour les poser sur Casey.

- Est-ce que des gens… des hommes… t’ont déjà fait du mal, ou ont essayé de te faire du mal ? Physiquement. Dehors. Avant qu’elle ne rejoigne ce groupe. Comme d’habitude, quand il avait une question, il y allait franchement. Il savait qu’il se l’était déjà posée auparavant. Il connaissait les hommes. Il savait que certains pouvaient se transformer en bêtes sauvages quand aucune autorité ne les retenait. Il avait vu des collègues en Afrique abuser de jeunes filles, bien avant l’épidémie. Personne ne saura, disaient-ils. Elles ne le répèteront pas. Lui-même avait laissé faire. Il ne doutait pas que de la même manière, bien des connards, là-bas, dehors, ne se privaient pas !



Stars don't disappear, they keep blazing
Even when the night is over
So I will still be here
Stargazing
Revenir en haut Aller en bas
Casey Summer
avatar
Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 1844
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Ven 3 Nov 2017 - 9:47

Elle avait probablement un peu plombé l’ambiance. Le silence gagna la pièce, seulement troublé par la musique qui passait en fond. Casey se concentra sur Stanley, juste avant qu’il ne lui adresse la parole. La question était hésitante, comme s’il cherchait ses mots. La blonde fronça les sourcils, relevant ses yeux clairs vers lui pour les planter dans son regard.

« J’pensais que tu le savais. » Souffla-t-elle à l’homme.

Il fallait dire que c’était le genre de questions auxquelles elle avait eu droit en arrivant. Elle ne savait plus qui avait passé ses premiers entretiens, mais Casey avait l’impression d’avoir répété l’histoire cinquante fois au moins. Souvent, elle en riait parce que c’était parfaitement absurde. Mais au fond, ça lui faisait toujours peur. On l’avait rassuré à leur arrivée au campement : il n’était pas question de ça ici. C’était dit, pas acquis. Elle avait toujours eu cette crainte que son séjour ici se paie, d’une certaine manière. Si elle aidait, si elle s’investissait autant, et que Maddie faisait la même chose, c’était pour être sûre qu’on ne leur demanderait aucune faveur.

« L’été avant que vous nous trouviez, on était dans un campement. » Raconta-t-elle. Donnie n’avait pas manqué de lui demander l’emplacement, et comme c’était de l’autre côté de Seattle, l’idée d’aller y faire un tour lui traversa seulement l’esprit. « Au bout de quelques jours, l’un des leaders est venu nous voir, ma sœur et moi, pour nous dire que notre arrangement tenait si on… Payait notre place. »

Comme l’argent n’avait plus aucune valeur, c’était en nature qu’elles devaient casquer. Autrement dit, elles devaient devenir ses putes, parce qu’elles avaient besoin d’un toit et de manger à leur faim. Mais même ça, ça n’était pas une part du contrat qui était assuré sur le long terme. Il aurait fini par se lasser d’eux, les maltraiter, les « sous-payer » vu qu’elles ne valaient pas grand-chose. Le temps avait passé, mais Casey en avait encore peur. Sans doute parce que ce type avait débarqué tard le soir, en coupant un moment avec sa sœur comme il y en avait eu très peu les semaines d’avant.

« On avait passé l’hiver entier à l’extérieur, rien que toutes les deux, et on venait à peine d’arriver… » Elle haussa les épaules. « Finalement, on a décidé de partir, c’était même pas si confortable là-bas. » Blagua-t-elle.

Est-ce qu’elle l’avait regretté ? Carrément. Parce qu’elles avaient failli y laisser la peau, que le traumatisme était encore vif à l’intérieur. Et puis, elle s’était dit plusieurs fois qu’un coup de bite valait peut-être mieux que de crever la dalle. Et dans ces moments-là, elle finissait par se dégoûter profondément. Sa fierté en prenait un sacré coup, et elle se butait.

« On a pas eu de bol, là. Mais après, la chance nous a un peu souris. » Fit-elle avant de venir poser ses lèvres rapidement sur celles de Stan pour lui voler un baiser. Comme pour lui dire qu’au final, c’était plus de peur que de mal.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1978
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Ven 3 Nov 2017 - 14:22

L’amorce que choisit Casey pour répondre à sa question lui glaça un instant le sang. Non le jeune homme ne savait, mais il y avait visiblement quelque chose à savoir et il n’aima pas ça. Il se redressa légèrement sur un coude, nerveux, alors qu’elle commençait son récit. Sans détourner ses yeux des siens, il encaissa son expérience. Elle en parlait avec un certain détachement, mais il n’était pas complètement dupe.

- Alors, ils vous ont pas… Touchées ? Non. Il serra les dents, soulagé néanmoins que cette histoire ne soit pas allée plus loin.

Son regard partit un instant dans le vague et elle vint poser ses lèvres doucement sur les siennes sans qu’il réponde à son baiser. Trop concentré à analyser ce qu’elle venait de lui raconter. Il en avait complètement oublié sa frustration passée. Il reposa ses yeux sur elle. Il se sentait navré, mais se doutait que ce n’était pas sa seule expérience compliquée. Elle avait passé plus d’un an seule avec sa sœur sur les routes. Elles avaient dû en baver bien plus qu’il ne pouvait l’imaginer ! Il replia son coude et approcha son visage du sien. Il ne savait pas quoi dire, alors il choisit une autre forme de communication pour lui témoigner son affection : il lui donna un baiser tendre et prolongé.

Quelques heures s’écoulèrent ainsi dans la même veine, d’instants confidences à moments câlins. Jusqu’à ce que la musique s’arrête, puis qu’ils parlent de moins en moins.

- Je suis en train de m’endormir, murmura finalement Stan, alors qu’il était blotti dans les bras de sa belle, les yeux fermés, et qu’elle lui caressait les cheveux en silence. Peut-être qu’elle aussi sombrait. Il se redressa sur le canapé, avec des petits yeux. On va se coucher ? Il s’étira un coup en tendant les bras et faisant rouler ses épaules. Tu me dis si tu préfères que je rentre chez moi… ajouta-t-il au cas où. Il lui jeta un coup d’œil. Pour dormir, ça ne faisait pas trop de différence… Mais cette proposition n’avait jamais été réellement négociable aux yeux de la jeune femme. Tant mieux, il avait une flemme monumentale. Faut se ressourcer, j’ai prévu de vous faire grimper aux arbres, demain, précisa-t-il dans un léger rire. C’était vrai ! Tu es dispensée de footing, si tu veux ! Il se leva et tendit sa main vers elle, pour l’inviter à le rejoindre.

Car le programme du lendemain, c’était les entrainements ! Celui des filles avait bougé dernièrement et c’était maintenant le dernier cours que Stan donnait de la matinée et de la journée. Il en avait deux autres avant. Ça voulait dire qu’il aurait masse de temps ensuite pour faire ce qu’il voulait !



Stars don't disappear, they keep blazing
Even when the night is over
So I will still be here
Stargazing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   

Revenir en haut Aller en bas
 
What about us ? /!\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: